Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/12/2012

Le Puisatier de l'Universel ou de l'Uni-vers-elle. Les transformations qui s'opèrent en nous avec les nouvelles énergies que nous traversons.

Pour comprendre ce qui se passe en nous actuellement avec les nouvelles énergies cosmiques que nous recevons, que nous traversons et que nous traverserons lors du prochain alignement avec le centre de la Galaxie.

Avez-vous besoin des religieux et de maîtres à penser pour vous, pour comprendre que vous êtes en connexion directe avec la source qui vous anime et dont vous n'avez jamais été séparés ?

C'est cette reconnexion qui sera faite lors de notre ascension vers la nouvelle dimension de lumière ! Ce que l'on appelle réaliser l'UNI-TE !

La connaissance du monde quantique rend libres, c'est pour cela qu'on vous la cache depuis des millénaires pour conserver le contrôle sur vous !

Apprenez qui vous êtes vraiment pour vous libérer définitivement de vos fausses croyances et de vos chaînes mentales et religieuses !



Le Puisatier de l'’Universel ou de l’'Uni-vers-elle

Voir la vidéo sur le net par le lien suivant  :  

La vidéo à visionner dans votre navigateur Durée 47 mn

14 décembre 2012

Puits_lumiere

Maintenant que vous savez pourquoi nous cristallisons, je vais me permettre de rassembler des informations que je vous ai déjà données et vous les présenter sous un autre angle. Ainsi, vous comprendrez mieux ce qui se passe effectivement lorsque nous communiquons avec notre Soi Supérieur, voire plus dans certains cas.

Vous pourrez ainsi y rattacher un certain nombre de phénomènes qui, généralement, se trouvent peu rationalisés, voire carrément enrobés d’un mystère dont les religions et croyances diverses font leur beurre. Vous y découvrirez le phénomène des NDE (Expérience de Vie après la Mort), mais aussi le processus lors de la désincarnation définitive. Bref, on va faire un peu de ménage dans le placard à foutoir des croyances.

Comme vous allez le voir, ce n’est pas compliqué du tout dès lors que l’on possède un peu de recul, et quelques éléments fondamentaux que j’ai abordé lors de multiples articles compris dans les cours. J’ai pris la métaphore du Puisatier de l’UN uni à Elle. Vous comprendrez que je parle de la loi de l’UN suivie par le Sans Nom (l’aspect masculin – l’Esprit) et de La Source (l’aspect féminin – La Vibration).

Comme j’ai été un peu bavard dans la vidéo, je ne vais pas m’étendre à l’écrit. Et hop, un petit visionnage…

Moteur_03.jpg

Télécharger la vidéo (fichier mp4)

La vidéo à visionner dans votre navigateur Durée 47 mn

J’espère que, maintenant, vous y voyez plus clair concernant les différentes influences que nous recevons des astres par rapport à notre puits, notre fibre optique, dans laquelle la lumière vient à être canalisée. Il est donc aisé de comprendre que lorsqu’un faisceau lumineux se retrouve à l’exacte verticalité (grâce à des alignements spécifiques), sa puissance de pénétration sort de l’ordinaire.

Si c’est un alignement de planètes du système solaire, ça influence, mais si ça vient carrément du Soleil central, il est évident que là, ce n’est plus de l’influence mais carrément de la transformation. Alors si un plus vient s’y rajouter, pleine lune, solstice ou autre configuration, on s’en ramasse un max.

Ce qu’il faut aussi remarquer, c’est que tout ça sur un plan matériel joue dans une notion de temps d’espace (le mouvement des planètes), notre Soi Supérieur joue quant à lui dans l’Éternel Présent, puisque qu’entre le Soleil et la Terre, il n’y a pas de matière puisque c’est La Source elle-même. Ainsi, notre Soi Supérieur possède l’avantage de tout voir dans toutes les dimensions temporelles, alors que nous, notre Soi Inférieur ne voit qu’un temps qui s’écoule linéairement extérieurement et variablement intérieurement.

Par ce schéma, vous découvrez aussi l’étagement des différents éléments (4 sur Terre et 1 tout autour) afin que tout cela fonctionne parfaitement concernant l’aspect matériel, mais aussi comment notre Esprit Directeur, par l’intermédiaire de notre Soi Supérieur, communique avec nous, et plus précisément avec notre Particule d’Esprit ou Étincelle de Vie.

Cette dernière ne se réveillera qu’à la seule condition que nous soyons parfaitement équilibrés au niveau de l’Âme humaine, soit au niveau du moteur de l’Humain. En d’autres mots, quand nous serons “christifiés”, c’est-à-dire quand notre masculin sera équilibré avec notre féminin. Il va de soi qu’alors, notre karma inscrit principalement dans l’astral se verra tout simplement dilapidé, puisque nous pourrons consciemment aller au-delà du second voile de l’oubli.

Ainsi, la partie supérieure de l’atmosphère (la fameuse ionosphère) a déjà été décrassée grâce à la lumière augmentée provenant du Soleil, tout en sachant que la grille cristalline, basée grosso-modo sous le 1er chakra, est arrivée à son maximum de puissance. Dit autrement, la Lumière y est encore attirée d’autant plus vite, d’où ces symptômes physiques d’essorage et de grandes fatigues.

L’autre effet est aussi le changement de couleur de notre Soleil. Avant on le peignait en jaune, mais maintenant il est devenu blanc. Le jaune est, je vous le rappelle, la couleur de la 3D (3ème chakra). C’était donc une couleur « falsifiée » dans le sens jaunie, c’est-à-dire vieillotte ! En décrassant le second voile de l’oubli, ça a déjauni.

Depuis la seconde convergence harmonique, la grille solaire (la grille féminine de l’atmosphère) ainsi que la grille atomique (la grille masculine de l’atmosphère) ont été décrassées, réparées et réalignées. Ceci amena donc un décrassage réel et sérieux du second voile de l’oubli, qui, à l’image de la couche d’ozone, s’est fait trouer et défoncer en de multiples lieux.

Ceci amena les rayons de Lumière à venir plus profondément dans notre puits, tout en sachant que la grille cristalline était à une puissance faible. Cependant pendant ces dernières années,et puis les 9-9-9, 10-10-10, 11-11-11 et 12-12-12, ont vu la montée en puissance progressive pour aboutir à être à plein pot maintenant, d’où cette lumière plus blanche et plus intense du Soleil.

Ainsi nous avons été amenés “calmement” au fonctionnement normal des grilles entourant Urantia Gaia. Cette dernière peut donc décider maintenant quand il lui plaira d’ascensionner, c’est-à-dire de faire la translation vers la 4D. Vous comprenez que les “moisissures” que nous sommes à sa surface vont devoir s’adapter aux nouvelles vibrations.

Pour l’instant, nous sommes encore à l’aube et il y a encore beaucoup d’humidité dans l’air. En d’autres mots, il y a encore beaucoup d’égrégores “émotionnels par définition”, puisqu’ils ne carburent qu’à l’émotion vécue par lesdites moisissures. Il est donc parfaitement normal qu’en cette fin des temps, et donc le début du nouveau, le brouillard soit maximal.

Intérieurement, parce que l’on se fait chauffer à fond, on suinte et sue nos peurs et crasses profondes (d’où cette indisposition que nous préfèrerions ne pas subir et que je nomme l’essorage-lavage) qui se retrouvent donc extérieurement (d’où cette évidence que tout va de pire en pire !!!). Oui, l’ombre semble prendre des forces, mais en fait on la fout à la porte, et comme on ne l’alimentera plus, elle disparaitra aussi sûrement que le brouillard s’évacue avec le soleil du midi en plein été.

Ainsi, tout individu qui a déjà fait un certain travail d’épuration se verra alors traverser le 1er voile de l’oubli plus facilement que les préhumains encore accros à leur mentalité de 3D. Ces derniers vont donc prendre le choc en frontal. Espérons que leurs air-bag de la paix intérieure seront à la hauteur de la situation pour encaisser le coup.

Bienheureusement, il y aura une multitude de lampadaires qui éclaireront la route de l’êtreté. Il y aura donc, par définition, moins de gens dans les fossés de la désincarnation définitive. Bref, cela dit, cela demandera encore quelques temps afin que le brouillard se dissipe complètement, mais comme la grille cristalline est à fond (le grille-pain), les toasts vont carboniser plus vite.

Hé oui, le carbone qui est en nous sera alors à l’extérieur de nous, car on se sera tellement desséché (dans l’émotionnel) que l’on apparaitra vraiment plus craquant et croquant avec ce bruit cristallin dont notre Soi Supérieur sait apprécier la saveur à chaque petit déjeuner. En fait, lui, il ne dort jamais, et je devrais plutôt dire à chaque fois que nous nous réveillons et que nous nous offrons en petit déjeuner.

Être au service de l’UN, c’est assurément avoir compris que nous sommes le maillon en bout de chaîne (et comme tout tourne dans l’univers), c’est nous qui faisons les frais de la plus grande vitesse dans la matière, mais aussi ceux qui se feront éjecter le plus vite s’ils deviennent trop faibles à tenir la fréquence de rotation.

C’est sûr que si vous comparez la vitesse de rotation de grand-père Soleil à celle de la Terre, vous comprendrez à quel bout de la chaîne nous sommes véritablement. Ainsi, c’est normal que ça décoiffe et que ça va décoiffer de plus en plus, car en disant que nous augmentons notre fréquence personnelle, cela implique que la rouille et toutes les crasses rouillées vont se faire éjecter encore plus vite !

C’est la raison pour laquelle il ne sert à rien de juger, c’est-à-dire de comparer via des mesures extérieures la taille de l’anneau que nous sommes, car cela n’indique en rien jusqu’où la rouille de la dualité est rentrée en profondeur. Il y a des maillons qui sont petits mais leur couche de rouille est faible, tandis que d’autres, gonflés par l’égo, paraissent nettement plus importants en taille, mais en fait c’est presque la totalité qui est rouillée.

Ainsi, les cœurs purs sont assurés d’encaisser les nouvelles vitesses et fréquences, car , comme il est dit, ils sont purs, ils sont authentiques, ils sont humbles et vivent souvent dans des conditions de simplicité plus ou moins volontaire. Par contre, les corrompus dans leur cœur (indiquant ainsi que leur égo mène vraiment le jeu avec un hyper mental-égo) se verront décortiquer jusqu’à la moelle.

Aussi, sans jugement aucun, chacun se prendra la dérouillée qu’il mérite. En clair, tout sera juste, parfait, équitable pour chaque UN. Bref, d’autres infos sont encore à venir par rapport à tout ça. je vous donne donc rendez-vous dans mon prochain article.

Laurent DUREAU

http://345d.fr/le-puisatier-de-luniversel-ou-de-luni-vers-elle/

13/12/2012

Énergie solaire : la cellule photovoltaïque en fibre est née ! Et nous et nous ?

Quand vont-ils nous dire que nous sommes tous des êtres de lumière, capables de capter les énergies solaires et lumineuses à partir de notre épiphyse et de notre hypophyse (la petite glande endocrine qui repose sur la selle turcique qui se trouve au centre du cerveau dans le prolongement du chakra frontal ou du 3ème œil).

Epiphyse et Hypophyse qui sont composées essentiellement de Silice qui est un minéral taillé comme un diamant qui permet de capter le large spectre de la lumière et les couleurs de l'arc en ciel, pour alimenter tous nos chakras ou centres énergétiques en couleurs et réfracter toute cette lumière capturée vers toutes les cellules de notre corps. Cette lumière constitue le corps énergétique et lumineux de toutes nos cellules et champ lumineux appelé aussi l'aura des cellules ou du corps ou encore corps lumineux. La combinaison de toutes les couleurs de l'arc-en-ciel donne la couleur blanche.

Ainsi nous sommes à nous tout seul, une véritable centrale énergétique capable d'emmagasiner la lumière et l'énergie, et de la restituer en permanence.

Questions :


1 - Est-ce un hasard que pour nous priver de recharger nos batteries naturelles l'usage du Silicium Organique a été réglementé ?
2 - Est-ce un hasard si les cellules photovoltaïques capables de capter les rayonnements solaires et d'emmagasiner l'énergie sont composées de Silicium ?

 


 

Le 7 décembre 2012 à 16h37

Énergie solaire : la cellule photovoltaïque en fibre est née !

Par Quentin Mauguit, Futura-Sciences

Nos vêtements produiront-ils bientôt de l’énergie solaire ? Possible ! Des chercheurs viennent de créer des fibres optiques partiellement composées de silicium... et qui présentent des capacités photovoltaïques. Souples, ces fibres peuvent être tissées !

Les appareils électroniques portables ont envahi notre quotidien. Pour preuve, près de 3,4 millions de tablettes devraient être vendues en France en 2012. Si les avantages qu’ils procurent sont nombreux, de leur utilisation peut parfois naître un profond sentiment d’agacement… notamment lorsque l’écran reste désespérément noir, faute d’avoir rechargé les batteries. Eh oui, tous ces appareils dépendent de réserves énergétiques limitées !

Des travaux sont constamment menés afin de réduire cette contrainte. Parmi les solutions envisagées, le recours à l’énergie solaire pour alimenter ou recharger nos outils électroniques occupe une place de choix. Problème : les cellules photovoltaïques actuelles, composées notamment de silicium amorphe, sont relativement plates et surtout rigides. Difficile donc de les intégrer dans nos objets du quotidien.

Des fibres photovoltaïques souples au silicium

Une équipe internationale de chimistes, de physiciens et d’ingénieurs menée par John Badding de l’université de l’État de Pennsylvanie (États-Unis) a trouvé la solution pour rendre la technologie au silicium plus flexible. Ils sont parvenus à construire des fibres optiques possédant des capacités photovoltaïques, et qui peuvent être tissées ! Cette invention vient d’être dévoilée dans la revue Advanced Materials.

Cette coupe a été réalisée dans la fibre optique possédant des capacités photovoltaïques. Les trois couches, respectivement nommées n+, i et p+, ont été chimiquement déposées à l’intérieur du pore situé au centre de la fibre. Elles se composent entre autres de matériaux semi-conducteurs.
Cette coupe a été réalisée dans la fibre optique aux propriétés photovoltaïques. Les trois couches, respectivement nommées n+, i et p+, ont été chimiquement déposées à l’intérieur du pore situé au centre de la fibre. Elles se composent entre autres de matériaux semi-conducteurs. © Badding Lab, université de l’État de Pennsylvanie

Cette équipe s’était déjà fait remarquer dans le passé en construisant des circuits intégrés à l’intérieur de telles structures. Ces scientifiques ont donc réédité l’exploit en y enchâssant un autre dispositif électronique : la cellule photovoltaïque. Les différentes couches requises, notamment un silicium cristallin semi-conducteur, ont été injectées une à une dans le centre d’une fibre optique dont le diamètre est inférieur à celui d’un cheveu. Le secret du succès reposerait sur la technique de dépôt, avec l’utilisation de hautes pressions.

Des vêtements qui convertissent l’énergie solaire en électricité !

Actuellement, seul un brin long de 1 m a déjà été réalisé. Cependant, les chercheurs assurent qu’il est d’ores et déjà possible de produire des faisceaux de plus de 10 m de long. Un chiffre qui devrait augmenter dans le futur, tout comme les performances des circuits intégrés précédemment évoqués. Les fibres étant souples, elles pourraient être utilisées dans la confection de tissus légers pouvant prendre différentes formes, se plier et surtout produire du courant. Ainsi, nos téléphones portables et tablettes seront peut-être un jour alimentés ou rechargés par nos vestes ou nos tee-shirts. Plusieurs applications militaires seraient déjà envisagées.

Un dernier avantage mérite d’être souligné. Grâce à une mise en forme tridimensionnelle, par exemple s’ils sont intégrés dans une veste, les tissus photovoltaïques auront toujours une surface exposée au soleil, ce qui garantit une production d'électricité continue. Les cellules photovoltaïques au silicium viennent de gagner en légèreté et en flexibilité.

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/developpement-durable-1/d/energie-solaire-la-cellule-photovoltaique-en-fibre-est-nee_43227/

 

 

Petite banniere 400x50

 

23:04 Publié dans Découvertes Scientifiques, Energies libres, électricité gratuite | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

05/11/2012

Un physicien en colère parle de l'énergie libre contenue dans le vide énergétique de l'Univers !

Après la lecture de cet article, vous aurez compris depuis combien temps ils nous exploitent et ils se paient notre tête.

Que leurs fusées ont été construites à partir de l'énergie de l'anti-gravité.
Que les OVNIS dont certains s'imaginent qu'ils viennent d'autres planètes ou d'autres systèmes solaires, sont de fabrication humaine ou reptilienne.

Aussi, ce n'est pas la peine d'attendre que les ET viennent vous sauver parce que vous pourriez avoir la surprise de vous retrouver nez à nez avec les reptiliens pour lesquels nous sommes le garde-manger depuis 13 000 ans, qui nous exploitent et qui exploitent nos richesses à leurs seuls profits, tout en continuant à nous polluer et à nous empoisonner par tous les moyens.
 
Que les armes électromagnétiques sont plus puissantes que la bombe atomique. Aussi le cinéma qu'ils nous font pour la soi-disant bombe atomique que construirait l'Iran, n'est qu'une escroquerie de plus dans le grand théâtre du mensonge.

Au fait à ce sujet et puisque HAARP est capable de provoquer des désastres et de changer le climat. N'avez-vous pas trouvé curieux que l'ouragan Sandy se soit comme par hasard déclenché quelques jours avant les élections américaines et qu'en prime ils nous annoncent qu'une autre tempête pourrait avoir lieu, la semaine prochaine, soit la semaine des élections aux USA.

Un petit coup de HAARP pour faire remonter la popularité d'Obama, le sauveur du peuple américain, ne serait pas à négliger ! Ce d'autant plus que nous avons trouvé que les autorités américaines étaient bien vite prêtes à réagir à la catastrophe dont les conséquences sont bien loin d'être réglées pour les victimes et celles à venir.
 
Et pour ce qui nous concerne, dans la mesure où l'Univers est électrique, que la Terre est électrique et que nous sommes nous-mêmes électriques et électromagnétiques, nous sommes aussi des des antennes et des réservoirs d'énergie libre que nous captons du vide énergétique de l'Univers, car il n'y a aucune barrière entre les différentes dimensions de lumière et d'énergie.
 
Nous pouvons donc tous capter volontairement cette énergie et la transmettre librement. C'est ce que démontre aussi, la physique quantique.

Nous sommes donc directement tous reliés à notre source primale et créatrice et la question est donc celle de savoir, à quoi nous servent les sectes et les religions pour nous relier à notre Source créatrice quand nous sommes en permanence baignés en elle et reliés à elle ?

A tromper les peuples et à les manipuler avec leurs mensonges millénaires ?

Nous vous rappelons que le Dr Steven Greer avait fait aussi la révélation de l'existence de l'énergie libre dans son livre : Le Projet révélation

Voir l'article précédent

Energies libres : Le Projet révélation du Dr Steven Greer



L'article étant très long, vous trouverez le lien ci-dessous, et le fichier PDF à télécharger : ICI
 

 Un physicien en colère parle de l'énergie libre contenue dans le vide énergétique de l'Univers !




Source: http://www.wikistrike.com/article-un-physicien-en-colere-...



02/11/2012

"La Divine Matrice" Conférence de Gregg Braden

Dans cette conférence présentée à Milan le 30 mai 2007, Gregg Braden nous explique ce qu'est le langage de la divine matrice et ce qu'il appelle la nouvelle science. Contrairement, dit-il, à la science classique qui considère que l'espace n'est fait que de vide, la nouvelle science tend à prouver que l'espace est une matière vivante, vibrante et intelligente. C'est un champ d'énergie avec lequel nous inter-réagissons à chaque instant de notre vie par les pensées que nous entretenons et les sentiments que nous ressentons. En comprenant le langage de l'émotion humaine qui nous permet de communiquer avec ce champ, nous avons le pouvoir de guérir les maux qui nous affectent aussi bien personnellement que collectivement.


Conférence de Gregg Braden sur "La Divine Matrice" (1/4)
http://www.youtube.com/watch?v=1xCss_ck_Hk

 Conférence de Gregg Braden sur "La Divine Matrice" (2/4)
http://www.youtube.com/watch?v=EUaYRByW_eM

 Conférence de Gregg Braden sur "La Divine Matrice" (3/4)
http://www.youtube.com/watch?v=SFPMVw-LCaM

 Conférence de Gregg Braden sur "La Divine Matrice" (4/4)
http://www.youtube.com/watch?v=nLWQlkjXCR0

27/10/2012

« Comment douter que l'homme soit un être magnétique ? » Interview du Professeur Yves Rocard

Ainsi vous savez que nous avons tous la capacité de magnétiser et de soigner notre prochain.

Il suffit de l'accepter, d'en prendre conscience, d'apprendre à magnétiser et de passer à l'action.

Pour apprendre à magnétiser, voir les cours sur Soins Quantiques :

http://soins-quantiques.com/

Interview du Professeur Yves Rocard

« Comment douter que l’homme soit un être magnétique ? »
Jean-Pierre Perraud a rencontré le professeur Yves Rocard à trois reprises, entre 1984 et 1989. Il a bien voulu rassembler les notes qu’il a prises au cours de ces trois entrevues et les synthétiser sous la forme de l’interview suivante. Il s’agit donc d’une publication posthume de propos tenus par le professeur de son vivant. Comme on le verra, les déclarationsdu professeur, qui sont recoupées par divers ouvrages et articles qu’il a publiés de son vivant, constituent une validation scientifique sans réserve du magnétisme.


Jean-PierrePerraud — Vous avez attendu d’être à la retraite pour prendre publiquement position sur des phénomènes autant controversés que la sourcellerie, la radiesthésie et le magnétisme, sur lequels « l'établissement » scientifique a toujours jeté l’anathème et qu’il a qualifiés de charlatanisme et d’obscurantisme. Pourquoi ?


Yves Rocard — Vous connaissez l’expression latine : Est modus in rebus, qui signifie « il y a une mesure dans les choses ». L’excès en tout est un défaut. L’électromagnétisme est un phénomène parfaitement connu des physiciens. Les forces électromagnétiques sont partout, ce sont elles qui induisent les champs gravitationnels qui règlent la marche des planètes mais aussi celle des électrons. Aucun objet spatial, du plus grand au plus petit, n’échappe à la loi de l’attractionrépulsion, principe de base de l’électromagnétisme. En outre, l’homme, en découvrant, il y a près de 3000 ans, les aimants naturels, posa, certes de manière empirique et approximative, les lois fondamentales de l’électromagnétisme. Les Grecs connaissaient les aimants naturels. Il s’agissait de minéraux qu’ils trouvaient dans la région de Magnésie et dont le constituant principal était la magnétite, Fe3 O4 (oxyde de fer). On sait aujourd’hui que la magnétite est présente sous forme d’oligo-éléments chez tous les êtres vivants, y compris les plantes. Lucrèce a décrit dans son De Natura rerum les propriétés attractives et répulsives des aimants et Pline l’Ancien attachait à leurs effets une croyance superstitieuse, d’origine divine et il pensait qu’ils pouvaient guérir.

Savez-vous que la première application de l’aimant à la boussole est généralement attribuée aux Chinois ? Vers l’année 1200 de notre ère a été décrite une boussole réalisée au moyen d’aiguilles de fer aimantées. Dans son célèbre De Magnete, William Gilbert, en 1600, décrit la façon d’accroître la force d’attraction des aimants en disposant à leur surface des nez polaires en fer doux. Il fallut attendre 1820 et la fameuse expérience d’Œrsted pour créer un champ magnétique au moyen d’un courant électrique.

Jean-Pierre Perraud — Ce que vous dites du magnétisme est connu du plus grand nombre. Les propriétés des aimants et les forces électromagnétiques sont enseignées dans les écoles. Personne ne remet en cause le phénomène électromagnétique et la loi physique qui le décrit. En revanche, comme vous le savez, professeur, la plupart des scientifiques récusent que l’homme ait lui aussi des propriétés et des pouvoirs électromagnétiques. Bref, ils récusent que l’homme puisse être magnétiseur.

Yves Rocard — Contrairement à ce que vous dites, peu de scientifiques savent que les cellules de l’être humain renferment des cristaux de magnétite, ce qui a été mis en évidence par deux biologistes américains, les docteurs Gould et Kirschvink. J’ai moi-même rencontré Gould et Kirschvink et pris connaissance de leurs travaux. Leur découverte est stupéfiante : ils ont trouvé, dans le cerveau et le cou des pigeons, dans la tête des baleines, des orques, des dauphins mais aussi sur le ventre des abeilles et de la plupart des insectes, des petits cristaux de magnétite et de silicium qui valent chacun un dixième de micro-cube. Quant à l’homme, le biologiste anglais Baker a identifié chez lui, en disséquant des cadavres et en les réduisant en cendres, des petits amas de magnétite. Il a même réussi à les localiser, chez l’homme, dans les arcades sourcilières et les articulations. Ces découvertes sont indiscutables. Elles ont été faites par de vrais biologistes avec de vrais microscopes. De plus elles ouvrent le champ de l’expérimentation et de la connaissance de phénomènes que certains qualifient à tort de « paranormaux » et d’autres de « pataphysique », voire de sorcellerie médiévale. Le magnétisme organique est aujourd’hui un fait scientifique avéré. Les travaux de Gould et Kirschvink et ceux de Baker ont levé tout doute et toute suspicion sur ce sujet.

Jean-Pierre Perraud — Comment des cristaux de magnétite et de silicium peuvent-ils induire des champs magnétiques au sein d’un organisme ?

Yves Rocard — Il faut tout d’abord comprendre et admettre que, si nous avons tous de ces cristaux, nous n’en avons pas tous, hélas, en égales quantités. Certains individus possèdent une quantité de ferromagnétite supérieure à la moyenne. Vous pouvez dire que ceux-là sont magnétiseurs, sourciers, radiesthésistes. Peu importe le nom. Mais il est indiscutable qu’ils ont une capacité à capter ou à émettre un champ électromagnétique. J’ai suivi de nombreux sourciers, je les ai vus opérer. Leur pouvoir est réel. J’ai écrit que les sourciers, avant de trouver l’eau, détectaient d’abord la différence de potentiel magnétique qui existe entre un sol qui contient de l’eau et celui qui n’en contient pas. Le sourcier est très sensible à ce déséquilibre magnétique qui fera tourner son pendule ou sa baguette de coudrier plus à gauche ou plus à droite. Les sourciers ne se trompent que très rarement et les indications qu’ils donnent sur la nature des sols et sur l’eau qu’ils peuvent contenir sont exactes neuf fois sur dix. Je l’ai vérifié moi-même comme j’ai pu vérifier le pouvoir de momification des magnétiseurs sur des fruits ou de la viande crue qui se dessèchent en quelques jours.

Quant au silicium, je ne vous apprendrai rien en vous disant qu’il est, après l’oxygène, l’élément le plus répandu à la surface de la Terre. Tout le monde minéral contient du silicium. Le silicium a permis l’élaboration des lois fondamentales de la cristallographie, dont les multiples applications ont permis des avancées scientifiques spectaculaires dans des domaines aussi différents que la biochimie moléculaire, la médecine, les télécommunications, les lasers, les ordinateurs, etc. Gould et Kirschvink ont constaté que l’A.D.N. cristallisait toujours en ferromagnétite et en silicium. Cette découverte est capitale car elle s’applique au vivant, au biologique en général. Le lien organique qui relie le minéral au vivant, végétal et humain, est ainsi parfaitement établi.

Jean-Pierre Perraud — Quels rapports, voyez-vous entre les trois règnes, minéral, végétal et animal et le magnétisme ?

Yves Rocard — Sans la ferromagnétite et sans le silicium, la Terre serait une planète morte et muette. Pourquoi ? Tout simplement parce que la ferromagnétite et le silicium sont les catalyseurs qui ont, comme l’oxygène et l’hydrogène, présidé à l’apparition de la vie sur la Terre. Les champs électromagnétiques sont générateurs d’énergie et l’énergie est la force vitale qui anime, je l’ai dit, les planètes et les électrons mais aussi les cellules. Il faut rendre hommage à deux grands savants, Louis-Claude Vincent et le prix Nobel Fröhlich. Ils ont tous les deux montré les propriétés diélectriques et électromagnétiques des cellules. Louis-Claude Vincent, par ses travaux sur le pH et le rH, a expliqué comment se crée un champ électromagnétique au sein de la cellule par auto-électrolyse des sérums intra et extra-cellulaires. D’un côté, des cations alcalins, de l’autre des anions acides qui créent une différence de potentiel à la surface des membranes cellulaires générant un excédent d’ions de potassium producteurs d’électrons chargés électromagnétiquement. Fröhlich, de son côté, a montré les propriétés dipolaires des membranes cellulaires qui sont capables d’élaborer une double couche électrique à leur surface, correspondant à une intensité de champ de 100000 volts par cm. Comment douter alors que l’homme soit électrique et magnétique puisque les biophysiciens le démontrent ? Les liens structurels et organiques qui unissent la ferromagnétite au silicium trouvent leur explication dans les propriétés et l’activité simultanée de ces deux minéraux. La ferromagnétite émet un champ électromagnétique énergétique, les cristaux de silicium captent ce champ électromagnétique, le canalisent, le transforment et le distribuent, aux bonnes fréquences retenues, aux appareils ou aux systèmes biologiques qui les utilisent ensuite selon leurs besoins. La biologie moderne a démontré que l’être humain est constitué de millions de réseaux cristallins : système hydrolymphatique, système osseux, système cellulaire, etc. Tout le système cellulaire et l’A.D.N. qui le compose, cristallise, je l’ai dit, en silicium et en ferromagnétite. Le silicium cellulaire agit comme un poste récepteur des ondes électromagnétiques émises par la ferromagnétite cellulaire qu’il transforme, adapte et transmet ensuite aux cellules sous forme d’énergie ou d’information, ce qui est la même chose.


Jean-Pierre Perraud — Pensez-vous, professeur, qu’il existe des lignées de sourciers, de radiesthésistes et de magnétiseurs, comme il existe des lignées d’artistes, de médecins ou d’avocats ?

Yves Rocard — Vous savez, le sens magnétique est comme le sens musical. Un musicien finira toujours par exprimer son art. Je crois que c’est un peu la même chose chez les individus qui ont le sens magnétique sinon le don magnétique. Encore qu’il ne soit pas tout à fait impropre de parler de don magnétique ou radiesthésique. Je vous ai dit que j’ai vu des magnétiseurs momifier des fruits, de la viande ou du poisson. Autant de choses que je n’arrive pas à faire, après pourtant bien des essais. De même, j’ai vu plusieurs radiesthésistes chercher au pendule des personnes disparues, à partir de photos ou d’objets qui leur appartenaient, parvenir à localiser ces personnes dans un périmètre d’une grande précision. Vous savez bien que la gendarmerie travaille souvent avec les radiesthésistes. Téléphonez au ministère de l’Intérieur, vous serez surpris… Quant à la transmission du don de parents à enfants, il y a effectivement des familles de sourciers et de guérisseurs. Un membre, masculin ou féminin, possède le sens magnétique et le transmet au descendant qui, très tôt, présente des dispositions naturelles et ainsi de suite. Cela a toujours été ainsi depuis la nuit des temps. D’ailleurs était proclamé sorcier ou chef de la tribu celui qui était le mieux à même de prévoir ce qui était bon ou mauvais pour la tribu. Vous savez que les aristocrates et les rois de France, depuis l’époque mérovingienne, étaient élus, s’ils étaient capables de guérir les Comment douter alors que l’homme soit électrique et magnétique puisque les biophysiciens le démontrent ? écrouelles par la seule imposition des mains et le toucher, comme le font aujourd’hui les magnétiseurs. On dit que Louis XIV a été le dernier roi de France à subir l’épreuve des écrouelles. Giscard d’Estaing eût été bien inspiré de rétablir les écrouelles, peut-être que son sens magnétique eût été meilleur que son sens politique et musical surtout quand il joue de l’accordéon.


Jean-Pierre Perraud — Vous croyez donc au pouvoir de guérir des guérisseurs ?

Yves Rocard — Les guérisseurs continuent bien évidemment de guérir ce qu’ils ont toujours guéri : les zonas, les verrues, les brûlures, certains eczémas, certaines maladies de peau, certaines douleurs et la plupart des troubles fonctionnels et nerveux. Quant aux maladies infectieuses et cancéreuses, elles ne relèvent pas de la thérapeutique du magnétiseur, même si, parfois, celle-ci peut les soulager. Les champs magnétiques qu’il émet ne sont pas assez puissants. D’ailleurs, à part la fameuse machine Priore — un électrophysicien bordelais — peu d’expériences en France ont été faites sur l’activité thérapeutique des ondes magnétiques. Priore a payé le prix fort pour avoir voulu se mêler de médecine et de thérapeutique. Les scientifiques et l’Ordre des médecins lui sont tombés sur le poil. Priore et sa machine ont disparu. Il est vrai que cela se passait juste après la guerre, époque qui annonçait le règne de la chimie tous azimuts. Je suis intimement convaincu que Priore a découvert des propriétés intéressantes des ondes électromagnétiques dans le domaine de la thérapeutique. De grands scientifiques comme Alfred Kastler et le biologiste anglais Pantrezel, qui suivirent Priore dans ses expériences, en étaient convaincus. D’ailleurs pourquoi en serait-il autrement puisque l’on sait aujourd’hui que les ondes électromagnétiques sont capables de produire chez ceux qui les reçoivent ou les subissent trop longtemps des tumeurs malignes, des maladies cardiaques ou nerveuses, voire des crises d’hystéries ? Passe encore la télévision et les petits appareils électroménagers mais le problème est d’une autre gravité avec les transformateurs et les lignes à haute tension qui créent un phénomène connu sous le nom d’effet corona. L’effet corona prend naissance à proximité des lignes à haute tension, c’est-à-dire à partir de 400 000 volts. Une telle puissance électrique crée des champs magnétiques qui ionisent l’air ambiant dans un périmètre de plusieurs centaines de mètres au point de créer des troubles, des malaises et, dans certains cas, des maladies mortelles. E.D.F. est au courant de ces effets secondaires des lignes à haute tension mais n’a, jusqu’à présent, jamais pris de mesures pour les neutraliser. Les ondes électromagnétiques sont comme les ondes radio-actives : à petites doses elles stimulent et soignent ; à fortes et hautes doses, elles tuent.


Jean-Pierre Perraud — Quel avenir voyez-vous pour le magnétisme en France ?

Yves Rocard — Vous savez, le magnétisme et les magnétiseurs survivront, ainsi que les radiesthésistes et les sourciers. Si la science pouvait tout expliquer et la médecine, tout guérir, c’en serait fait du magnétisme et des « capteurs » d’ondes mais — et c’est tant mieux — ce n’est pas le cas. Il y a 30 ans, quand j’ai commencé à m’intéresser aux sourciers, qui sont, en fait, des radiesthésistes, et aux magnétiseurs, mes collègues scientifiques pensaient que la sénescence me gagnait mais vous constaterez que j’ai encore bon pied bon œil et je réponds à vos questions. Les magnétiseurs et les radiesthésistes existent parce qu’ils obtiennent des résultats incontestables. Ils existeront aussi longtemps qu’il continueront à obtenir ces résultats.


Jean-Pierre Perraud — Professeur, comment le physicien des particules, l’esprit rationnel connu dans le monde entier pour ses travaux sur la bombe atomique que vous êtes a-t-il pu se retrouver, du jour au lendemain, dans le camp des spiritualistes ? N’y a-t-il pas là quelque chose de contradictoire ?

Yves Rocard — Écoutez, les seules révélations que j’aie eues dans ma vie m’ont été données par la logique et l’entendement, deux facultés qui m’ont permis de comprendre des phénomènes aussi complexes et ténus que la physique des particules ou les lois générales de l’électromagnétisme. Rien de divin dans tout cela, ni même de spirituel. Quant au pouvoir des sourciers et des magnétiseurs, je crois avoir répondu rationnellement à vos questions.


Jean-Pierre Perraud — Et Dieu dans tout cela ?


Yves Rocard (avec un sourire) — Certainement la loi physique de toutes les physiques ou le grand sourcier.

http://www.francaise-bio-energetique.com/rocard%20intervi...