Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/10/2009

Nice : Grippe A/H1N1 : le plan de vaccination est prêt

Nice

Grippe A/H1N1 : le plan de vaccination est prêt
http://www.nicematin.com/ra/cotedazur/217004/nice-grippe-a-h1n1-le-plan-de-vaccination-est-pret

Nice le vaccin est prêt, 14 centres de vaccinations et 11 unités mobiles sont prêtes pour aller vacciner les enfants dans les écoles et ce durant 4 mois !

Gardez vos enfants chez vous !

http://www.scribd.com/doc/21176469/Nice-le-vaccin-est-pre...

http://www.scribd.com/doc/21176469/Nice-le-vaccin-est-pre...

Nice - le vaccin est prêt, 14 centres de vaccination et des unités mobiles sont prêtes à aller vacciner les...


GrippeA/H1N1 : Toulouse, Affaire Guillermo Cortes Farias

COMMUNIQUE de SOS JUSTICE & DROITS DE L'HOMME
Demande de constitution d'un comité de soutien à Toulouse
Comparution devant le Tribunal Correctionnel
de M. Guillermo Cortes Farias
le 18 novembre 2009 à 10 H et à 14 H
Tribunal de Grande Instance de Toulouse
2, allée des Guesdes - 31068 TOULOUSE
Salles d'audience N°D58 le matin, salle N°1 l'après-midi.


Une première en France !

Affaire Guillermo Cortes Farias.

Poursuivi en correctionnelle par le Parquet du TGI de Toulouse pour avoir voulu alerter ses concitoyens Toulousains sur les dangers de la vaccination, en utilisant les supports publics mis en ligne sur le site de l'association Sos Justice.

1 - Le délit reproché :

Mis en cause pour avoir à Toulouse, le 28 septembre 2009, en tout cas sur le territoire national et depuis lors n'emportant pas de prescription, sans autorisation préalable, volontairement tracé des inscriptions, des signes ou des dessins, dont il n'est résulté qu'un dommage léger, sur des façades, des véhicules, des voies publiques, du mobilier urbain, destinés à l'utilité publique ou à la décoration publique et appartenant à une personne publique ou chargée d'une mission de service public, en l'espèce de la Mairie de Toulouse, inscriptions avec peinture sur la fontaine de la place Salengro, les murs de l'esplanade Montégut et la promenade Henri Martin.

2 - Les faits :

Guillermo Cortes Farias a en effet reconnu avoir peint à la peinture blanche en lettres majuscules, les inscriptions suivantes :


VACCIN=GENOCIDE ! WWW.SOS-JUSTICE.COM


Il s'est fait prendre en flagrant délit de "décoration artistique" par un agent de la BAC qui selon ses dires l'a roué de coups et lui a tenu des propos discriminatoires. Ce qu'il n'a pas souhaité soulever dans sa déposition.

Mis en garde-à-vue, il a opté pour la procédure de reconnaissance préalable de culpabilité. Il comparaîtra donc, le 18 novembre 2009 par-devant le Tribunal correctionnel de Toulouse.

Il était en possession au moment de son interpellation des copies des plaintes de Jane Burgermeister et des diverses demandes d'ouverture d'enquête criminelle adressées par l'association Sos Justice au Parquet de Nice et à Nicolas Sarkozy. Il a communiqué ces courriers aux instances judiciaires qui se devraient avant de le condamner d'enquêter sur ces affaires, et ce bien que des inscriptions sur des biens publics soient répréhensibles par la Loi.

Il a donc droit à un procès juste et équitable.


3 - Ses motivations :

1 - alerter la population Toulousaine des dangers encourus par la vaccination de masse,
2 - faire connaître les actions pénales initiées par Jane Burgermeister et l'association Sos Justice,
3 - protéger ses deux enfants de la vaccination criminelle.


Doit-il être condamné pour n'avoir fait que son devoir civique et citoyen, et ce que la Loi commande, à savoir : prévenir par tout moyen, un crime de génocide qui pourrait être commis contre l'humanité ?

Se pose ainsi la question de la responsabilité de l'Etat et des médias français qui ne diffusent que des informations dites officielles, soient celles délivrées exclusivement par le Gouvernement, sans qu'aucun débat contradictoire n'ait eu lieu et que l'ensemble du corps médical français, fasse l'objet de discrimination depuis le début de la soi-disant pandémie grippale ?

Nous demandons au Parquet de Toulouse d'ouvrir une enquête criminelle au motif de la vérification de la programmation d'un crime de génocide, en se référant à la demande formulée par Sos Justice auprès du Parquet de Nice et d'autres parquets français qui ont été saisis par nombre de citoyens français à notre demande.

Merci de le soutenir comme nous le faisons.


La citation à comparaître devant le Tribunal correctionnel de Toulouse, à télécharger :Procès Verbal de Comparution.pdfI



USA : Attentats du 9/11, une opération noire

FR National Security Alert Le Pentagone VOST 9-11
11 09 2001

http://www.dailymotion.com/video/xarnky_fr-national-secur...


Une enquête approfondie du Citizen Investigation Team sur l'attaque contre le Pentagone, le 11 septembre 2001.
http://www.citizeninvestigationteam.com/index.html
http://thepentacon.com/index.htm
Accablants pour la version officielle, les témoignages recueillis prouvent que l'avion n'a pas frappé le bâtiment. Une enquête qui devrait faire rougir de honte les "journalistes" encartés.
Traduit par Kropotkine, Ikky et Winston.


USA : GrippeA/ H1N1 : Une autre action en Justice

Grippe H1N1: des personnels de santé aux USA refusent la vaccination forcée

WASHINGTON - Une action en justice devait être engagée jeudi auprès d'une cour fédérale de Washington pour le compte notamment de personnels de santé de l'Etat de New York qui refusent la vaccination obligatoire contre la grippe H1N1, a dit à l'AFP un avocat les représentant.

Ce avocat, Jim Turner du cabinet Swankin and Turner de Washington, a expliqué que cette procédure visait la FDA (Food and Drug Administration), l'agence américaine de réglementation des médicaments, pour avoir autorisé quatre vaccins expérimentaux contre le virus HIN1 de la grippe sans procéder à tous les essais cliniques requis par la loi pour démontrer leur innocuité.

"Les risques pour la santé présentés par ces vaccins sont totalement inconnus", a-t-il affirmé précisant qu'il s'agissait de la première action en justice de cette nature et qu'elle s'appliquerait à l'ensemble des Etats-Unis si elle aboutissait.

"Le vaccin ne devrait pas être autorisé tant que la FDA n'a pas terminé ses tests", a expliqué l'avocat.

Les plaignants estiment que la FDA a fait l'impasse sur les critères légaux les plus élémentaires destinés à assurer la sécurité du public et soulignent que les vaccins sont distribués à des millions d'Américains y compris des enfants.

Jim Turner cite également la possibilité que le vaccin anti-HIN1 sous forme de spray nasal qui contient des virus vivants atténués, puisse "déclencher lui-même la pandémie que le gouvernement fédéral affirme que les Américains devraient redouter".

Cet avocat affirme que la FDA a également autorisé l'utilisation d'un adjuvant, le Squalène, pour doper l'efficacité d'une dose unique du vaccin. Or cet adjuvant peut-être toxique, a-t-il dit.

Quant aux vaccins sous forme d'injection qui représentent la grande majorité, ils contiennent du thimerisol, un conservateur avec du mercure qui accroît les risques pour les femmes enceintes, surtout le foetus et pour les enfants, a indiqué cet avocat.

Enfin, l'avocat critique l'immunité accordée par les autorités sanitaires américaines aux firmes pharmaceutiques qui ont produit ces vaccins anti-H1N1 qui ne peuvent pas ainsi faire l'objet de poursuites en cas d'effets secondaires.

Outre quatre plaignants de l'Etat de New York, deux organisations se sont jointes à cette action judiciaire: La "Foundation for health choice" et "The National solution foundation".

Les autorités sanitaires américaines ont conduit des essais cliniques avec ces quatre vaccins expérimentaux contre la grippe H1N1 avec plusieurs milliers de personnes ces derniers mois et la FDA en approuvé l'utilisation pour l'ensemble de la population de façon expéditive après n'avoir constaté aucun effet secondaire sérieux.

Les Etats-Unis ont commandé plus de 255 millions de doses dont 77 millions ont déjà été distribuées pour cette campagne massive de vaccination qui a commencé début octobre.

Les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) recommandent la vaccination pour les groupes les plus vulnérables à cette infection à savoir les femmes enceintes, les enfants et les jeunes adultes jusqu'à 24 ans, ainsi que tous ceux qui souffrent de certains problèmes médicaux chroniques.

Les personnel soignants sont aussi fortement encouragés de se faire vacciner.

(©AFP / 15 octobre 2009 20h36)

Source : http://www.romandie.com/ats/news/091015183629.xa38t40o.asp

Belgique : GrippeA/H1N1 : L'Etat assigné en référé

GrippeA/H1N1 : Les actions pénales se multiplient !

Belgian lawyers take legal action to stop mass "swine flu" vaccinations

http://www.theflucase.com/index.php?option=com_content&am...

La citation en référé à télécharger : Ici