Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/10/2012

Alignements planétaires: les effets sur notre planète..

Et oui, les alignements planétaires nous influencent directement !

mardi 30 octobre 2012

Les cataclysmes de ces derniers jours sont les conséquences d'un alignement planétaire avec Saturne.


La question de savoir si les alignements planétaires peuvent avoir des effets sur notre planète est débattue du bout des lèvres par les autorités scientifiques. Et pour cause, c'est la clé majeure de la compréhension des cycles cosmiques et si jamais le public venait à s'en rendre compte, le plus secret de notre temps serait découvert, à savoir que notre soleil possède un compagnon sombre qui lui rend périodiquement visite tous les 3240 ans comme l'atteste les données traditionnelles relatives à la doctrine des yugas et les anciens textes comme le Kolbrin ou l'Oréa Linda.

C'est cet astre mystérieux qui serait responsable de certains gros séismes comme celui du 11 Mars 2011 au Japon, du 27 Février 2010 au Chili mais également du tsunami du 26 décembre 2004, tous espacés de 1 an et 12 jours, une durée correspondant à l'intervalle de temps entre 2 alignements directs.


Si le public est maintenu dans l'ignorance, ce n'est pas le cas de certains observateurs qui ont remarqué que lorsque notre planète se trouvait dans le même alignement que des corps massifs tels que Jupiter ou Saturne et le soleil, elle était secouée par divers cataclysmes tels que des séismes, des ouragans ou des éruptions volcaniques.

Ils en ont déduit que ces phénomènes servent à dissiper une énergie transmise par les astres à travers le vide spatial. Les astres jouent alors le rôle des condensateurs électroniques déchargeant un flux énergétique une fois un certain seuil atteint. On peut également se les représenter comme des lentilles optiques concentrant une forme de lumière spectrale. Les anciens l'appelaient "Ether', et selon eux elle inonde le cosmos. Entre parenthéses,  c'est de la faute d'Einstein si cette notion est tombée en décrépitude au début du XX iéme siècle et si nous sommes contraints de payer une énergie polluante à la place de cette énergie gratuite que Tesla avait trouvé le moyen d'exploiter.

 
Position des planètes au 30 Octobre 2012

Ces derniers jours, Saturne se trouvait alignée à la fois avec le soleil et la Terre (en opposition héliocentrique) , voici un bref aperçu des perturbations qui ont eu lieu à cette période :

Éruption solaire :
Le 23 Octobre, une éruption classée X (la plus forte catégorie) explosait à la surface du soleil,  48 heures plus tard, on enregistrait un sursaut de l'indice Kp qui mesure la magnétosphère terrestre.

Séismes :
20 Octobre, Mag 5,3 Californie
24 Octobre, Mag 6,6 Costa Rica
28 Octobre, Mag 7,7 Colombie Britannique (alerte au tsunami)
29 Octobre, les sismographes du monde entier s'affolent.

Ouragan :
 La supertempéte Sandy ravage les bahamas, Cuba,Haiti (26/10) et la côte est (30/10) causant des dizaines de morts et des dizaines de milliards de dégâts. Pour les américains, c'est l'ouragan du siècle.

Phenoménes géologiques :
21 Octobre, une fissure de 1,5 km se forme spontanément dans le sud de l'espagne.
21 Octobre,  le parc de Yellowstone est parcouru par un essaim de séismes (remontée de magma).
26 Octobre, le sinkhole de Louisiane s'agrandit, on enregistre des explosions et un tremblement de terre sur le site.

Est ce un hasard si au moment où culminait cet alignement, on enregistrait autant de cataclysmes ? Il faut être vraiment naïf pour le croire. Mais ce n'est pas tout, il y a chaque année 2 types d'alignements, ceux où la Terre se trouve entre l'astre en question et le soleil (alignement direct) et les alignements indirects où le soleil s'interpose entre l'astre et notre planète. Celui de ces derniers jours rentre dans la deuxième catégorie, celle qui est moins dangereuse.
 

Mais, il y a 6 mois,  le 11 Avril, lorsque Saturne était directement alignée avec nous, on enregistrait un séisme de magnitude 8,9 fracturant littéralement la croûte terrestre au niveau de l'océan indien et causant une intense panique parmi la population, heureusement, dans ce cas précis, la forme de la fracture tectonique fit qu'il n'y eu aucune victime à déplorer.

Fin Aout, ce fut Neptune, autre géante gazeuse mais plus éloignée, qui causa un nombre record de séismes de magnitude égale ou supérieure à 5.


Et enfin, on se souvient tous que l'année dernière, à la date du 27 Septembre, le président Obama a effectué une curieuse visite à Denver qui est réputée pour être la capitale alternative des USA en cas de guerre ou de gros cataclysme. Est ce un hasard si ce jour correspondait à un alignement avec Uranus et Mercure? Encore une fois , en fonction de ce que nous savons, ce serait faire preuve de naïveté que de le croire. Cette fois ci il n'y eut pas de gros séismes, seulement d'intenses secousses volcaniques aux îles canaries qui auraient pu entraîner un gigantesque tsunami capable d'annihiler la côte est des états unis.


Tout ceci illustre une fois de plus que certains alignements planétaires entraînent d'importantes répercussions climatiques et géologiques sur notre . Si  la communauté scientifique pratique une forme de censure sur ce sujet, cela n'empêche pas les autorités d'anticiper de tels évènements et de se préparer en conséquence. La supertempéte Sandy était donc forcément attendue. Après un bref retour en arrière dans le fil des actualités, on sait désormais pourquoi l'armée américaine s'est entraînée à faire face à des situations d'émeutes en milieu urbain justifiant l'emploi d'hélicoptères (fin août 2012).
Et on comprend mieux pourquoi ces derniers temps, des organisations telles que
la FEMA ou les francs maçons américains semblaient se préparer à une mortalité de masse.

L'ouragan Sandy est peut être le plus puissant qui ai déferlé sur la côte est des états unis, les dégâts se chiffrent en dizaines de milliards de dollars mais le nombre de victimes reste peu élevé. Le système pourra absorber le choc et d'ici quelques semaines, il ne restera plus de traces de son passage hormis dans la mémoire collective.

Position des planètes au 30 Novembre 2012
 
Mais tout danger n'est pas pour autant écarté. Un autre alignement planétaire majeur est inscrit dans la course des astres. A partir du 30 Novembre prochain Jupiter sera sur la même ligne que la Terre et le soleil. Cette fois, ce sera un alignement direct donc potentiellement plus dangereux.

Comme d'habitude, il faudra prévoir d'importants risques de séismes et de cataclysmes divers. Peut être que cette fois les cercueils de la FEMA finiront par servir...


http://leschroniquesderorschach.blogspot.fr/

30/10/2012

Rappel: Basculement des pôles magnétiques en cours !

Une conséquence malgré tout positive de l'approche de Nibiru.

La Terre tout comme les autres planètes ne pourront pas ascensionner vers la 4D et la 5D si elles n'ont pas été purifiées de tous leurs déchets et notamment les pollutions liées à l'atome, aux centrales atomiques et à tous les déchets libérés dans l'atmosphère et stockés dans les mers ou enterrés. 

Comme vous devez le savoir, la bombe atomique a été créée sur la base de l'électromagnétisme terrestre tout comme tout ce qui est électrique, électromagnétique, et électronique. Tout a donc été construit en fonction des polarités électriques actuelles que connaît l'électromagnétisme terrestre.

Et pour purifier la Terre que faut-il ?

Inverser ses polarités électriques et électromagnétiques actuelles !

Qui peut le faire ?

Seulement, l'inversion des pôles magnétiques Terrestres qui annuleront toutes les pollutions y compris atomiques. Le processus étant voulu pour nous protéger de tous ces dangers.


Dimanche 14 octobre 2012

Selon des chercheurs de la British Geological Survey, les pôles magnétiques ont commené à s’inverser !

NASA-Science-Predicts-2012-Sun-Pole-Shift-Pole-Reversal.jpg

Des chercheurs de la British Geological Survey soutiennent à travers une étude scientifique que les pôles magnétiques de la terre seraient sur le point de s'inverser ou auraient déjà commencé à s'inverser. Ils livrent leurs conclusions sur le site même de la British Survey.

 Les chercheurs ont adopté des mesures de contrôle afin de surveiller en permanence le processus de basculement en cours grâce à l'installation d'un observatoire magnétique dans le sud de l'Etat de Géorgie, aux États-Unis, qui surveille l'ASA, l'anomalie de l'Atlantique Sud, et  tente d’y apporter des réponses.

Dans cette anomalie, le rayonnement de l'espace profond pénètre directement dans l'atmosphère de la Terre, et selon Jean-Pierre Valet, superviseur sur l'inversion géomagnétique à l'Institut de Physique du Globe de Paris: «L'un des changements les plus spectaculaires qui puisse se produire avec une inversion des pôles serait l'affaiblissement de l'intensité du bouclier. »

L'Observatoire magnétique a détecté une preuve que les pôles magnétiques se déplacent : L’ASA est en extension et se propage en particulier vers l'ouest. Pour les chercheurs, cette « BGS » pourrait être la preuve que le champ magnétique de la Terre s’inverse, malheureusement, ces chercheurs ne savent pas encore le scénario possible. (WS: Une inversion se produit actuellement, on peut facilement deviner le pourquoi ces scientifiques ne parlent pas sur le scénario… à voir le film 2012)

Les indices proviennent du lointain passé de notre planète. La dernière inversion qui s'est produite il y a 800.000 ans a provoqué sur terre un brusque changement climatique ainsi que l'extinction de diverses espèces animales. Mais après un certain temps le champ magnétique s’est re-stabilisé. Il est celui que nous connaissons aujourd'hui.

"Même si le champ devenait très faible, la surface de la terre serait protégée contre les intempéries. De même que, comme nous le voyons et percevons la présence du champ magnétique terrestre maintenant, il est possible que nous ne pourrions pas voir un quelconque changement significatif après le renversement" (WS: Mais bien sûr, dormez tranquille), explique Monika Korte, directeur scientifique de l’Observatoire géomagnétique Niemegk au GFZ de Potsdam, en Allemagne.

Les scientifiques de « bgs » continuent leurs efforts de recherche sur l'anomalie de l'Atlantique Sud, conscients qu’elle peut apporter des réponses importantes et significatives sur l'interprétation du processus d'inversion magnétique des pôles de la Terre et son impact sur l'écosystème.

http://noiegliextraterrestri.blogspot.com/2012/03/ricerca...

Traduction Ghisham Doyle pour WIkiStrike

http://www.wikistrike.com/article-basculement-des-poles-m...

Les Preuves de l'existence de Nibiru et du déplacement des pôles

Sandy : Quelques nouvelles et photos de son passage

Pour voir quelques photos d'amateurs, cliquez sur ce lien : ICI

La compagnie Con Edison avait décidé de couper le courant dans certains secteurs inondés du sud de Manhattan pour des raisons de sécurité. L'explosion d'un transformateur en début de soirée a plongé l'ensemble de la zone dans le noir, en partant de la 39e rue Est jusqu'au sud, selon un porte-parole cité par le New York Times.

L'explosion d'un transformateur plonge Manhattan-Sud dans le noir

http://www.youtube.com/watch?v=ZAqYZ433TeQ&feature=player_embedded

En direct : la tempête Sandy frappe les Etats-Unis de plein fouet, au moins 13 morts

A New York, la façade d'un immeuble s'effondre sous la force du vent

New York inondée et plongée dans le noir après le passage de la tempête Sandy


Sandy : un réacteur nucléaire en alerte en raison de la montée des eaux

 

L'explosion d'un transformateur plonge Manhattan-Sud dans le noir



29/10/2012

La Terre grossit à l'équateur depuis 1998

Cet article date du 3 août 2002, soit depuis plus de 10 ans, ce qui nous fait penser que ce phénomène aurait dû être suivi depuis le temps pour lui trouver des explications plausibles dont les origines peuvent se trouver au niveau cosmique.

Le fait que la Terre se soit mise à grossir au niveau de l'équateur depuis 1988 confirme la théorie de l'expansion des planètes, la création et la séparation des continents par la division et la séparation des plaques tectoniques.

Ce phénomène nous fait comprendre pour quelles raisons nous devons subir des cataclysmes, des intempéries extrêmes, des éruptions solaires et volcaniques, des tremblements de terre, la brisure des plaques tectoniques, l'ouverture de gouffres et de failles dans le monde,  la chute de météorites, la fonte des banquises, la montée du niveau des mers et des océans, et phénomènes auquel nous devons relier à l'approche de la planète X ou Nibiru qui arrive avec son cortège d'astéroïdes.

Le déplacement des masses d'eau vers l'équateur qui provoque un déséquilibre de la Terre est un facteur d'inversion de ses pôles magnétiques.

Ce qui est en train de se produire actuellement et ce dont nous sommes les témoins.

La Terre grossit à l'équateur depuis 1998

Mis en ligne le 03 août 2002 à 07h00 par Franck LEFEBVRE, mis à jour le 02 août 2002 à 17h30

planete terre

 

Crédits : INTERNE

Le diamètre de la Terre s'accroît au niveau de l'équateur. C'est ce qu'affirment deux scientifiques américains, en s'appuyant sur des données recueillies par satellite.

Le phénomène a pris de court les scientifiques. La Terre, notre bonne vieille planète, prend de l’embonpoint. Depuis les observations des premiers satellites, on sait que notre sphéroïde terrestre n’est pas une sphère parfaite, mais qu’il est aplati aux pôles. Cette forme est causée pour l’essentiel par la force centrifuge due à la rotation de la Terre, qui tend à repousser vers l’équateur le magma présent sous la croûte terrestre. La différence est réduite : entre le diamètre terrestre mesuré à l’équateur, et le diamètre mesuré d’un pôle à l’autre, la différence est environ de 0,3%. Mais des observations récentes tendent à démontrer qu’elle s’accroît.

Plus étonnant encore : ce mouvement de déformation est tout récent. Il semble avoir débuté vers 1998. Il a été observé par deux scientifiques américains, Christopher Cox, du groupe Raytheon, et Benjamin Chao, de la NASA. Tous deux ont été stupéfaits par l’ampleur du mouvement. Des petites variations dans le tour de taille de notre planète avaient été constatées auparavant, et mesurées dès les années 80 ; mais elles montraient au contraire une très légère tendance de la Terre à devenir plus ronde, du fait de la fonte progressive des banquises au niveau des pôles. Commencée dès la fin de la dernière ère glaciaire, cette fonte a en effet pour résultat d’alléger les pôles de milliards de tonnes de glace. Depuis 1998 cependant, le mouvement s’est inversé ; la Terre "grossit" à l’équateur.

Pourquoi cette brusque inversion de tendance ? Les variations du champ magnétique terrestre pourraient peut-être fournir un indice. Elles sont provoquées par des mouvements du noyau terrestre, essentiellement constitué de fer liquide, dont la température est de 4 000 à 5 100°C. Or, de telles variations ont été observées en 1999 ; elles pourraient tout à fait avoir été provoquées par un déplacement de grandes masses de fer liquide des pôles vers l’équateur. Autre explication possible : un déplacement des courants marins pourrait avoir augmenté la masse des océans au niveau de l’équateur, accroissant l’impact des mouvements du noyau terrestre. Seule certitude, selon Christopher Cox : les activités humaines n’ont rien à voir avec cette prise d’embonpoint, qui est probablement passagère.

 

http://lci.tf1.fr/science/2002-08/terre-grossit-4895083.html