Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/01/2014

Erreur fatale : les drogues psychiatriques peuvent tuer votre enfant

Tous les moyens sont bons pour tuer nos enfants et détruire les familles !
 
Durée : 1h 27min 37sec | Postée : Il y a 1 mois | Chaîne : Santé
 
"Si on nous avait dit la vérité à propos des effets dangereux des drogues psychiatriques, notre fils serait encore en vie".
Celeste Steubing

Produit par les créateurs des longs métrages primés Profits macabres : l'histoire cachée des drogues psychiatriques et Le marketing de la folie : sommes-nous tous fous ?, ce nouveau documentaire virulent dénonce les effets dévastateurs, et même mortels, que les drogues psychiatriques peuvent avoir sur les enfants et leur famille.

Accompagnée de sinistres statistiques de décès, de suicides, d'infirmités de naissance et d'autres réactions négatives, l'utilisation de médicaments psychiatriques se répand à une vitesse fulgurante. Ce film montre la face humaine de ce phénomène : l'histoire affligeante des ces gens courageux qui ont payé l vrai prix.

Les psychiatres revendiquent que leurs médicaments ne présentent aucun danger pour les enfants. 

Lorsque vous aurez entendu ce que huit mères, leur famille, des experts médicaux, des conseiller en toxicomanie et des médecins ont à dire à leur propos, vous serez convaincus d'autre chose…

• Présenté par la Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme

Erreur fatale : les drogues psychiatriques peuvent tuer votre enfant

 

http://www.prorussia.tv/Erreur-fatale-les-drogues-psychiatriques-peuvent-tuer-votre-enfant_v630.html

 

 

31/12/2013

La vaccination en chute libre? Peu importe votre avis, ce qu'ils veulent, c'est vous vacciner A TOUT PRIX!!

Comme quoi l'information du public est la plus importante !

Le combat de 2009/2010 n'aura pas été vain !

Écoutez bien la vidéo en bas de l'article pour voir ce qu’ils mettent dans les vaccins !

Si cela ne s’appelle pas de la manipulation génétique en nous mettant des extraits de cellules animales et des virus pathogènes dans le sang, on peut se demander ce que c’est ?

Lundi 30 décembre 2013

La vaccination en chute libre? Peu importe votre avis, ce qu'ils veulent, c'est vous vacciner A TOUT PRIX!!

En voilà de beaux aveux que la grand presse n'est pas pressée de diffuser... 38,2% de gens en France qui auraient sérieusement commencé à réfléchir au point de voir que les vaccins ne sont sûrement pas ce qu'il y a de mieux pour leur santé et celle de leurs enfants (chiffres officiels Eurosurveillance cf ci-dessous).... ça en dit donc long sur l'ampleur des faux-certificats qui doivent être nettement plus fréquents qu'on ne pense (bien que nous n'ayons jamais fait la promotion de ce système de confort peu courageux et illégal) et d'autre part aussi sur le mythe qu'il faut absolument avoir 95 ou 99% de gens réellement vaccinés pour éviter des épidémies généralisées!!!!

 

Mais imaginez que cela se sache, que des gens non vaccinés par dizaines de % ne constituent aucunement un danger grave pour la population (mais bien au contraire une économie pour la Sécurité Sociale...), cela ferait s'écrouler le SEUL argument commercial d'ailleurs des pharmas et le meilleur alibi de leur business, le mythe que nous devons tous nous faire vacciner, par altruisme et par solidarité envers la communauté au nom du mythe ridicule de la couverture vaccinale. QUELLE PERTE POUR EUX!!

 

En 2010, nous avons observé un changement radical dans les attitudes de la population française à l'égard de la vaccination en général: les attitudes défavorables sont devenues beaucoup plus fréquentes, et le profil socio-démographique correspondant a également changé. Ces attitudes et profil socio-démographique doivent être étroitement surveillés à l'avenir car ce changement peut soit persister ou disparaître. En outre, la pandémie de 2009 de la grippe A (H1N1) a certainement contribué à ce bouleversement. Comme les attitudes et les comportements sont généralement compatibles l'une avec l'autre, ce phénomène pourrait avoir un impact considérable sur la couverture vaccinale à l’avenir. En conséquence, les autorités sanitaires doivent s'attaquer de toute urgence à ce manque de confiance dans la vaccination.

 

Les attitudes envers la vaccination 2000-2010


Les non-réponses sont très rares pour les trois vagues (<1%). Les distributions d'attitudes envers la vaccination en général étaient quasi identiques en 2000 et 2005. Attitudes défavorables ont été signalées par 8,5% des répondants en 2000 et 9,6% en 2005, mais cette proportion a considérablement augmenté en 2010, atteignant 38,2%

 

Impact de la grippe 2009 A (H1N1) sur les attitudes envers la vaccination.

 

Malgré la troisième limitation mentionnée ci-dessus, nos résultats suggèrent fortement que l'épisode 2009 de la grippe A (H1N1) a eu un impact dramatique sur les attitudes envers la vaccination en général, au moins chez les Français (hypothèse (i) confirmer). Au-delà de l'augmentation des attitudes négatives observées en 2009 et 2010, la moitié des répondants qui ont approuvé ces attitudes ont mentionné spontanément leur opposition à la grippe A (H1N1). Ces attitudes ont atteint un sommet en Décembre et Janvier, lorsque les autorités sanitaires françaises et l'Organisation mondiale de la santé ont commencé à être vivement critiquées dans les médias français pour avoir exagéré la menace de la grippe A (H1N1). Ce changement d'attitude illustre l'idée que beaucoup de gens qui acceptent les vaccins pourraient changer d'avis.

 

Source : Eurosurveillance.org

 

Ceux qui évoquent –seulement parce qu’ils sont acculés notez bien !- la possibilité de lever l’obligation vaccinale (style Floret ou autres) seront crus quand leurs prétendus souhaits auront été concrétisés et pas avant car ces gens-là savent aussi et certains, comme le Dr Snacken en Belgique (toujours des gens liés aux pharmas, comme Floret etc…) l’ont avoué, que les obligations vaccinales ont « un effet d’entrain » sur tous les autres vaccins. Retirer une carte, c’est risquer de faire tomber tout le château qui AUTOMATIQUEMENT finira toutefois par s’écrouler aussi de lui-même à un moment donné sous le poids des nouveaux vaccins qui seront inévitablement ajoutés parce qu’ils doivent être écoulés, logique commerciale oblige ! Les idéologues vaccinalistes savent donc que leur idéologie est vouée à l’échec et qu’elle ne tiendra pas la distance. Tout encore une fois n’est qu’une question de temps mais il est certain que beaucoup doivent regretter la gabegie et la grande arnaque du H1N1. Dommage pour eux qu’au lieu de la narcolepsie, il n’y ait pas eu un effet d’amnésie contagieux sur tous les vaccinés avec ces vaccins une fois encore bâclés et hasardeux, comme tous les autres !   Mais voilà, le public a encore des yeux pour voir et pour certains aussi la capacité de s’indigner que tous ces pseudos experts et ces officiels qui ne sont même pas fichus de répondre à nos questions éminemment logiques et légitimes, se permettant néanmoins d’imposer à tous une telle violation de leur intégrité physique !!   Soyons en tout cas tous très clairement conscients que ces gens qui n'ont comme SEUL but de promouvoir la vaccination par principe, ne comptent absolument pas s'attaquer aux raisons réelles qui font que les gens n'en veulent pas, c'est à dire au statut expérimental des vaccins et aux conditions d'évaluation bâclées de leur sécurité. Non, cela va rester ainsi par confort pour les donneurs d'ordre que sont les pharmas.   La "confiance" qu'ils entendent réinsuffler se basera sur des propos à l'eau de rose et des réassurances bidon qui n'engageront que ceux qui les croiront. Et dans le même temps, pour gagner du temps, toutes sortes de manoeuvres futiles et vaines seront déployées pour essayer de discréditer ceux qui mettent le doigt sur le véritable noeud du problème. On en a déjà un indice quand des chaînes publiques manipulent nos propos pour nous faire passer pour des "complotistes". On a d'autres exemples de ce genre de stratégie pour "gagner du temps" là encore avec les manoeuvres de Google qui a dû changer ses critères pour les sites dérangeants au point que les fréquentations de ce site via des moteurs de recherche comme Google ont été divisées par cinq en quatre ans alors que le nombre de visiteurs global, lui, n'a cessé d'augmenter. Pour bien comprendre ce phénomène, car c'est quelque chose d'important, il faut savoir que les sources d'accès au site peuvent être:   -Par hasard (via des moteurs de recherche donc les gens qui n'ont en général pas encore assez d'informations, en majorité les plus indécis, ceux que les officiels veulent empêcher de devenir "irrattrapables" en termes de future propagande) - Ceux qui viennent directement parce qu'ils connaissent déjà notre site et son adresse  -Ceux enfin qui nous lisent et viennent sur le site via des sites alliés qui relaient nos infos.    C'est malgré tout l'hommage du vice à la vertu car c'est la preuve que nos informations sont dangereusement convaincantes et pour cause, tellement accablantes, qu'il en deviendrait après coup impossible de satisfaire intellectuellement la raison des lecteurs en se contentant de leur affirmer "Faites-vous vacciner, les vaccins sont sûrs et cela protègera la communauté!"  

 

Allez, comme on ne s'en lasse pas, voici la petite vidéo du Directeur médical de la Production des Vaccins viraux chez Sanofi Pasteur, aussi consultant pour l'OMS, le Dr Saluzzo qui vous fait de beaux aveux de nature à augmenter encore le nombre de gens qui ouvrent les yeux sur l'ENORME problème lié aux vaccins:

 

Incroyables confidences d'un vaccinologue

http://www.youtube.com/watch?v=rnKnp_nuMeA#t=87

 

Pour être un scoop, ça en est un (du moins pour ceux qui ne savaient encore rien sur les vaccins). Le Dr Jean-François Saluzzo, Directeur de Production des vaccins viraux et chef de projet Recherche & Développement pour les vaccins anti-SIDA, anti-dengue et contre le SARS chez Sanofi Pasteur mais également consultant pour l'OMS, a notamment déclaré dans une vidéo sur la fabrication et le contrôle des vaccins qu'ils ne savaient pas comment marchent les vaccins. Ils ne savent pas comment ça fonctionne mais il faut cependant qu'on continue absolument à vacciner sans savoir, dogme et idéologie obligent!!

Et cette vidéo, qui fait partie des cours de vaccinologie aux médecins (sic!), comporte bien sûr encore plusieurs autres belles perles que nous tenions à vous faire partager ci-dessous, histoire de ne franchement plus se faire vacciner idiot, comme on dit:


« Quels sont les éléments essentiels du vaccin ? Il y a d'une part les bactéries qui vont servir à produire les vaccins ; il y a aussi les virus, et un point important pour tout ce qui est en particulier les virus, ce sont des cellules eucaryotes, c'est-à-dire que les vaccins sont produits sur des cellules.


Tout ceci dans le cas des vaccins viraux. Il faut bien comprendre qu'il s'agit du vivant et tout ce qui va servir à cultiver un virus peut-être source de danger.
Quand vous utilisez par exemple des sérums de veau, et bien vous devez être sûrs que le sérum de veau n'apporte pas un virus de la BSE dans les vaccins (BSE= encéphalopathie spongiforme bovine ou maladie de la vache folle), car c'est du vivant ; vous allez l'incorporer dans votre vaccin et vous risquez de l'avoir au final...


Au cours de toute cette activité de production vivante, à tout moment il y a un risque d'introduction d'agent contaminant dans le vaccin par l'intermédiaire des techniciens...
Le risque potentiel qu'il y ait un problème au niveau d'un vaccin, ce n'est pas les effets secondaires ; ça, on connaît les effets secondaires, mais c'est l'accident bête qui serait l'introduction d'un virus à l'intérieur du vaccin final. -- Nous avons eu dans les années '60 un drame qui s'est produit, c'est-à-dire que des cellules de reins de singes étaient contaminées par un virus qui s'appelait le SV40 qui est un virus tumorigène, et on a découvert que ce virus contaminait les vaccins, et notamment les virus utilisés chez les enfants. 60 millions d'Américains ont reçu ce vaccin tumorigène. Par chance, il s'est avéré qu'il n'était pas adapté à l'homme, mais ça a été une grande crainte...ça s'est reproduit, ça se reproduira ! »


« Dans le cas des virus aviaires, il y a eu le problème avec la fièvre jaune qui était contaminé avec un virus de leucose aviaire ; ça a été également un drame. Par chance encore une fois, 400 millions de personnes ont reçu ce virus de la leucose aviaire vivant qui s'est multiplié chez l'homme, mais par chance, il n'était pas pathogène. »

http://www.initiativecitoyenne.be/article-la-vaccination-...

 


05/10/2013

L'Institut français, le label culturel de Kouchner pour l'étranger

Et qui eu l'idée de créer l'Institut Français pour véhiculer la soi-disant culture française à l'étranger ? Un académicien ou un historien français ?

Bien sûr que non !  C'est Bernard KOUCHNER l'ancien Ministre aux affaires étrangères sous SARKOZY..

Nous rappelons que Bernard KOUCHNER est aussi le créateur de Médecins sans frontières et de Médecins du Monde C'est-à-dire que là où il y a du fric à faire ou à créer des réseaux internationaux très lucratifs ou visant à implanter des plateformes stratégiques de contrôle des étrangers dans leur propre pays, Zorro est là !

En clair, d'abord on bombarde les innocents chez eux et ensuite on fait mine d'aller vite les soigner ! Créer les problèmes pour ensuite proposer les solutions  à condition qu'elles rapportent gros !

Il faudrait aller demander aux Palestiniens, aux Afghans, aux Syriens, aux Libyens, aux Ivoiriens et à tous les autres, ce qu'ils pensent de la culture de guerre de la France et s'ils sont intéressés par la soi-disant culture française alors qu'ils ne demandent qu'à manger et qu'à avoir la paix chez eux.

L'Institut français, le label culturel de Kouchner pour l'étranger

 Parce qu'il fallait bien se décider à faire quelque chose...pour créer des agences de renseignements militaires sur place !

 

Par Cecile Mazin,Le jeudi 26 mars 2009 à 08:42:34

Au cours d'une conférence organisée hier, le ministre des Affaires étrangères s'est penché sur la sauvegarde de la culture française et sa préservation. En calquant son idée sur ce qui peut exister en Angleterre à travers le British Council ou encore, plus près de nous, du Goethe Institut, Bernard Kouchner a ainsi proposé la création d'un Institut français.

Ce dernier sera donc au service de la culture dans les pays étrangers, dans le cadre de restructuration de la fonction d'ambassadeur également évoquée depuis quelque temps par le ministre. Le quai d'Orsay ayant aussi pour vocation de promouvoir la création française, il était temps que M. Kouchner s'attelle à ce point. Les précédentes réformes ont avant tout eu pour but de resserrer les budgets avec quelques coupes.

Dès lors, l'Institut palliera ces absences, ou plutôt coupes drastiques, en mettant en place une sorte de label, garantissant la valeur de la culture française en dehors de ses frontières. Cependant, une agence du même nom devrait voir le jour, dotée de 40 millions €, et située à Paris. Cette somme sera destinée à valoriser « arts de la scène, cinéma, littérature, arts plastiques, ou encore animation du débat avec nos partenaires étrangers sur les enjeux du village planétaire (développement,climat...) ».

Pour l'heure, on ne connaît pas encore les noms des futurs membres de cette structure, qui, bien que publique, devra s'ouvrir aux partenariats privés. On évoquerait cependant le nom d'Olivier Poivre d'Arvor, directeur de CulturesFrance, mais pour une fonction encore inconnue. Cette dernière sera donc remplacée par l'Institut français.

Si l'ensemble des ambassades serait alors épargné, n'oublions toutefois pas que 700 agents liés au réseau culturel, sur les 16.720 que l'on compte aujourd'hui, ne verront pas leur poste renouvelé.

http://www.actualitte.com/societe/l-institut-francais-le-...


L'Institut français : Les pays ciblés par l'état Français et l'Institut français

Sont comme par hasard :

Afrique du Nord et Moyen-Orient

Afrique et Océan Indien

Amériques et Caraïbes

Asie et Océanie

Union Européenne


Vous remarquerez aussi qu'il est question de former les agents du réseau mondial.

La formation semble être proposée uniquement aux personnes expatriées ou habitant déjà dans les pays ciblés par la France ou l'état sioniste.

Nouvelle image.jpg

Ci-dessous une partie de leurs implantations principalement ciblées sur l'Afrique qui comme chacun de nous le sait contient d'énormes richesses à exploiter et de nombreux Rois et Présidents à déstabiliser pour y placer leurs pions sionistes.

 

Cliquer sur l'image pour zoomer

Nouvelle image (1).jpg

 

23/03/2013

Braquage à l'européenne : L'UE et le FMI organisent le blocus monétaire de chypre. C'est la guerre économique et financière !

Effectivement c'est la guerre contre les USA et les Banksters sionistes les promoteurs du Nouvel Ordre Mondial !

Il y a deux manières de faire la guerre, la guerre physique avec tout l'arsenal militaire et la guerre économique et financière avec tout l'arsenal financier et bancaire.


Ces deux sortes de guerres mettent toutes les deux, les pays à genoux en les obligeant à s'endetter auprès des banksters qui finissent par s'en rendre les propriétaires.

En effet, un pays endetté n'appartient plus à son peuple mais aux Banksters. Pour la France, ce pays appartient depuis longtemps aux Rothschild.

 

1 - Le premier piège de la dictature a été mis en place lorsque la France a accepté d'être l'un des membres fondateurs de l’ONU à sa création en 1945.
L'ONU qui est le siège du Gouvernement Mondial.

 

2 - Le deuxième piège a été celui d'avoir voté la loi liberticide sur la Banque de France le 3 janvier 1973.

Cette loi est parfois surnommée loi Pompidou-Giscard ou loi Rothschild.

 

Mitterrand disait avant sa mort : "La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l'Amérique. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort apparemment. Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde. C'est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort".

 

3 - Le 3ème piège tendu par les USA et ses alliés sionistes a été celui de créer l'Union Européenne en vue toujours d'instaurer leur Nouvel Ordre Mondial, avec l'appui de groupes occultes qui préfèrent agir par la subversion plutôt que par les élections, comme le disait JF Kennedy.

 

C'est la conséquence de notre manque de vigilance et de notre laxisme qui nous ont amenés là où nous en sommes.

Les français sont trop confiants dans leurs politiques comme ils sont trop confiants dans les religieux.


Et la guerre est bien là à nos portes ! Elle fait des morts parmi les entreprises et parmi les nôtres qui se suicident ou qui meurent de faim dans l'indifférence générale.

 


Ensuite viendra le temps qui n'est pas si loin où les guerres civiles éclateront et où la vraie guerre physique avec l'arsenal militaire arrivera sur nos territoires pour nous calmer si nous nous révoltons en prime.

 

Le malheureux c'est que les gens ne bougent que lorsqu'ils crèvent de faim ou que lorsqu'il est trop tard !

 

Et là nos enfants pour manger ne trouveront pas d'autre moyen pour survivre que de s'enrôler dans l'armée pour aller soi-disant défendre la patrie.

 

C'est ce que les élites attendent que nos enfants meurent dans les guerres génocidaires. 

 

Braquage à l’européenne : L’UE et le FMI organisent le blocus monétaire de chypre

Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie – bAlexandrine Bouilhet, Le Figaro – 20 mars 2013

C’est la guerre ! Un blocus monétaire qui pourrait se transformer en blocus économique, alors que Nicosie se tourne vers la Russie

L'Europe organise le blocus monétaire de Chypre

« La Banque centrale européenne (BCE) a prévenu qu’elle cessait d’alimenter en liquidités les banques chypriotes tant que Nicosie n’accepte pas le plan de sauvetage.

Aussi policé soit-il, Mario Draghi sait employer la force lorsqu’il le juge nécessaire. C’est la méthode qu’il a choisie, à Chypre, pour forcer le gouvernement à accepter le plan de sauvetage de l’UE et du FMI, rejeté par le parlement chypriote mardi.

Après avoir «pris acte» du rejet du plan d’aide par Nicosie, la BCE a sorti son arme de dissuasion massive : le blocus monétaire. Elle a prévenu qu’elle n’alimenterait plus les banques chypriotes en liquidités, tant que le plan de sauvetage UE-FMI ne serait pas accepté. «Les liquidités d’urgence de la BCE ne sont disponibles que pour les banques solvables, or les banques chypriotes ne sont pas solvables tant qu’elle ne seront pas recapitalisées rapidement», a indiqué Jorg Asmussen, l’un des membres du directoire de la BCE.

Jamais la BCE n’avait encore brandi une telle menace. Du coup, le ministre des Finances chypriote et le gouverneur de la banque centrale de l’île n’ont pas d’autre choix que de laisser les banques fermées jusqu’à nouvel ordre…

Eviter des émeutes «comme en Argentine»

«S’ils ouvrent les banques, alors que la BCE bloque l’accès aux liquidités, ce sera la ruée sur les guichets», prévient Gilles Moec de la Deutsche Bank. Certains évoquent un risque d’émeutes comme en Argentine en 2002.

«Les déposants ne pourraient plus retirer du cash, faute de billets suffisants, et ceux qui voudraient faire des virements à l’étranger se verraient répondre que c’est impossible car la banque n »est plus autorisée à le faire par la BCE…», poursuit Gilles Moec, spécialiste des questions monétaires européennes.

En attendant, les distributeurs automatiques de billets fonctionnent toujours à Chypre. Ils sont alimentés par les réserves de la banque centrale chypriote. Combien de temps cela va-t-il durer ? Nul ne le sait. Cela dépendra des réserves en «cash» de la banque centrale locale qui, selon les pays, peuvent permettre de «tenir un siège» d’après les experts … Plus grave encore : les entreprises, notamment les compagnies aériennes chypriotes ne pourront bientôt plus payer leurs factures de kérosène, faute de pouvoir faire des virements à l’étranger… Si la situation se prolonge, le blocus monétaire peut très vite se transformer en blocus économique. Du jamais vu dans l’Union européenne !

Les Proches des Politiciens ont déjà viré leurs fonds

Comme en Grèce où la maman de Papandreou s’est retrouvée à cacher 550 millions de dollars dans des enfers fiscaux ; voici maintenant Chypre et ses élites corrompues. Certains connaissaient les projets de taxation des dépôts bancaires. Et ils auraient fait des virements, à temps. 4,5 milliards d’euros envolés à l’étranger, la semaine dernière.

« Des enquêtes doivent être menées et des noms doivent être publiés, ceux de tous ces hommes d’affaires, politiciens, proches des politiciens, qui les jours derniers ont fait des retraits importants et peut-être transféré l’argent à l’étranger. » a demandé Marinos Sizopoulos, du parti d’opposition Edek.

dessin-stephff-photo-dna-16-compo

Chypre : La troïka (UE/FMI/BCE) se tire une balle dans le pied

A qui appartient donc votre argent ??

??????????????

«Jamais je n’aurais pensé qu’ils allaient, d’une manière totalement inédite, recourir au vol de l’argent des gens sur leurs comptes bancaires… Ils savent qu’à l’instant où un pays fait défaut, tout le château de cartes s’effondre et des pays comme l’Allemagne subiraient des pertes énormes, peut-être jusqu’à un trillion [1000 milliards] d’euros… Ils sont prêts à faire n’importe quoi, littéralement n’importe quoi, pour maintenir l’euro à flots et c’est pourquoi ils ont recouru, comme je l’ai dit, à ce qui ne peut être considéré que comme du vol. Maintenant qu’ils l’ont fait dans un pays, ils sont capables de le faire en Italie, en Espagne, au Portugal ou ailleurs et le message que cela envoie aux personnes qui ont de l’épargne dans ces pays, c’est : sortez votre argent pendant que vous le pouvez encore ».

Nigel Farage

Nigel Paul Farage, né le 3 avril 1964 à Farnborough, Londres, est une personnalité politique britannique, chef du Parti pour l’indépendance du Royaume-Uni (UKIP) de 2006 à 2009. Il est également député européen et coprésident du groupe Europe libertés démocratie (ELD) avec Francesco Speroni, depuis le 1er juillet 2009.

Il dit défendre les « valeurs de démocratie pour les nations », et s’est opposé à l’adoption d’une constitution européenne en invoquant le « non-respect des votes des peuples européens » (notamment français, irlandais et néerlandais), ainsi que l’absence de référendums pour l’immense majorité des pays européens.

http://resistanceinventerre.wordpress.com/2013/03/23/leur...