Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/02/2011

Les Etats-Unis doivent prendre au sérieux la menace de tempête spatiale, avertissent les experts

An X2.2 flare erupted from the sun

Nous avons tous eu l'impression que depuis le 19 février 2011, date à laquelle le nuage de plasma devait toucher la Terre d'avoir loupé une information.

Silence radio apparemment sur les conséquences terrestres produites par l'explosion solaire du 14 février 2011.

Mais si l'on ne nous dit rien, nous sommes obligés de constater que la
 
NOAA  a lancé une alerte concernant les dangers des tempêtes spatiales et solaires, et que des millions d'animaux sont morts au cours de ces derniers jours dans le monde, dont :

5 millions d'animaux aquatiques meurent dans la rivière Mara au Kenya
http://lesmoutonsenrages.wordpress.com/2011/02/20/5-milli...

Ces morts sont imputées à des produits chimiques "agricoles" qui auraient été déversés dans la riviére. Nous trouvons curieux que cet évènement se produise maintenant, durant cette période d'éruptions solaires auxquelles les animaux sont très sensibles. Si usage des produits chimiques agricoles, il devait y avoir, ces catastrophes se seraient produites bien avant et non pas seulement, juste durant cette période. Néanmoins, si les animaux en meurent, et s'agissant de produits chimiques 'agricoles', nous vous laissons imaginer les dégâts sur la santé humaine.

Mais, il y a aussi d'autres morts d'animaux durant la même période qui ne peuvent pas être imputés aux produits chimiques, à savoir :

Une centaine de baleines mortes échouées en Nouvelle Zélande
http://www.clicanoo.re/11-actualites/33-mers-et-oceans/274168-une-centaine-de-baleines-mortes.html


107 pilot whales die after mass stranding on remote New Zealand beach
http://www.dailymail.co.uk/news/article-1359055/107-pilot...
Traduction Google : ICI :

Beaucoup de merles trouvés morts en Ukraine qui laissent perplexes les scientifiques Ukrainiens
http://www.upi.com/Science_News/2011/02/19/Many-blackbird...
Traduction Google : ICI
   
Et voici à présent les avertissements lancés par la NOAA .
 

Voir notre article précédent ci-dessous :

La NASA prévoit une grande dévastation pour 2012/2013
http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2010/06/18/la-nas...

Nasa warns solar flares from 'huge space storm' will cause devastation
http://www.telegraph.co.uk/science/space/7819201/Nasa-war...
Traduction Google : ICI

 La vidéo parue sur le Telegraph le 15 juin 2010

Nasa scientist warns of 'awakening' of the sun

7:45AM BST 15 Jun 2010

The Director of Nasa's Heliophysics division, Richard Fisher, warns that an increase in the sun's activity - likely to happen over the next few years - could have potentially dangerous consequences.


http://www.telegraph.co.uk/science/science-video/7828227/...

U.S. Must Take Space Storm Threat Seriously, Experts Warn
Les Etats-Unis doivent prendre au sérieux la menace de tempête spatiale, avertissent les experts

by Clara Moskowitz, SPACE.com Senior Writer

An X2.2 flare erupted from the sun

An X2.2 flare erupted from the sun's active region 1158 (at lower right) at about 0150 UT or 8:50 pm ET on Feb. 14, 2011.
CREDIT: NASA/SDO/GFSC
 

Traduction Google : ICI


Citation :
WASHINGTON - Space weather could pose serious problems here on Earth in the coming years, the chief of the National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) said Saturday (Feb. 19).
A severe solar storm has the potential to take down telecommunications and power grids, and the country needs to work on being better prepared, said NOAA administrator Jane Lubchenco here at the annual meeting of the American Association for the Advancement of Science. [...]
"This is not a matter of if, it's simply a matter of when and how big," Lubchenco said of the potential for a dangerous solar flare. "We have every reason to expect we're going to be seeing more space weather in the coming years, and it behooves us to be smart and be prepared." [...]
"I think the events of this week certainly underscore how important it is for us to be paying attention to space weather and to be prepared to respond to, and mitigate, potential impacts," Lubchenco said. "As we enter into a period of enhanced solar activity it seems pretty clear that we are going to be looking at the possibility of not only more solar events but also the possibility of some very strong events." [...]

Trad. approx. de l'extrait d'article ci-dessus:
Les Etats-Unis doivent prendre au sérieux la menace de tempête spatiale, avertissent les experts.
19 Février 2011
Washington - Lors de la  réunion annuelle de l'American Association for the Advancement of Science le samedi 19 février, Jane Lubchenco, responsable du NOAA, a annoncé que la météo spatiale pourrait poser de sérieux problèmes sur Terre dans les années à venir. "Il n'est pas question de savoir si, il est simplement question de quand et de quelle force" a dit Mme Lubchenco à propos de la possibilité d'une éruption solaire dangereuse. "Nous avons toutes les raisons de nous attendre à en voir plus dans les années à venir, et il nous appartient d'être bien préparés.", a-t-elle déclaré. [...] Elle a ajouté : "Je pense que les événements de cette semaine ont certes souligné à quel point il est important pour nous de faire attention à la météo spatiale et d'être prêts à répondre et à atténuer les impacts potentiels". "Alors que nous entrons dans une période d'activité solaire accrue, il semble tout à fait clair que nous allons devoir examiner la possibilité de non seulement plus d'événements solaires mais aussi la possibilité de quelques événements très forts."

20/02/2011

Astrographie : La célèbre nébuleuse d'orion

Postée le 20/02/2011 à 01h23

Astrophotographie : la célèbre nébuleuse d'Orion

 
Ce weekend, nous vous proposons de découvrir une nouvelle image réalisée par un astronome amateur. Cette fois-ci nous avons choisi l'incontournable nébuleuse M 42, vedette du ciel hivernal.

Tous les astronomes vous le diront : qui n'a pas vu la nébuleuse d'Orion n'a rien vu ! Si vous levez les yeux à cette époque de l'année une fois la nuit tombée, vous remarquerez la forme caractéristique en sablier de la constellation d'Orion. Trois étoiles alignées au centre marquent la ceinture du chasseur de la mythologie grecque, sous laquelle pend son épée formée par quelques étoiles et une petite tache blanchâtre, la fameuse nébuleuse.

Il est étonnant qu'on attribue la découverte de cette nébuleuse à Christian Huygens au milieu du XVIIe siècle alors qu'elle se devine à l'œil nu sous un bon ciel. En réalité, elle a sans doute été observée beaucoup plus tôt : 130 ans avant notre ère, Ptolémée avait déjà consigné l'existence d'une étoile de cinquième magnitude à son emplacement.

La nébuleuse fut ajoutée en 1769 par Charles Messier en 42e position dans son catalogue des objets nébuleux. Depuis, les astronomes n'ont de cesse de lui tirer le portrait, comme celui proposé en vidéo par l'ESO dernièrement.

Que ce soit Chandra, Sofia, le VLTI ou même le télescope spatial Hubble, pas un des grands instruments astronomiques de la planète qui n'ait été sollicité pour révéler la beauté de M 42, permettant régulièrement de nouvelles avancées : découverte de disques protoplanétaires, de fausses étoiles jumelles, ou réévaluation de sa distance à 1.270 années-lumière sont quelques-unes des avancées acquises ces dernières années.

De délicates draperies

On pourrait croire que photographier une grande nébuleuse brillante est une activité facile. Il est vrai qu'avec une magnitude de 4 et une surface apparente de 80 x 40 minutes d'arc, la nébuleuse d'Orion est une candidate idéale pour tout astrophotographe débutant. Cependant révéler la multitude de détails qu'abritent les plis gazeux du cœur de M 42 est un exercice délicat.

Il faut commencer par réaliser de nombreuses images avec des temps de pose différents. Les plus longs révèleront les extensions éloignées, les plus courts éviteront de saturer le cœur de la nébuleuse. Reste ensuite à fusionner l'ensemble des clichés et à trouver l'équilibre idéal pour révéler l'étendue de la nébuleuse sans perdre des détails dans la partie la plus brillante, le centre.

La soirée du 5 février dernier a permis à l'astrophotographe Maxime Simet de réaliser une série d'images de la nébuleuse depuis l'Alsace avec son télescope de 15 centimètres de diamètre et un appareil photo numérique. La combinaison et le traitement particulièrement soigné de la trentaine de clichés obtenus révèlent toute la beauté de la nébuleuse d'Orion.

À propos de Maxime Simet

Connu sur le forum d'astronomie sous le pseudo de Maxime001, ce jeune astrophotographe de talent est également membre du club d'astronomie d'Aspach, dans le Haut-Rhin. Son site Internet témoigne de sa passion pour l'astronomie.

Si vous aussi vous souhaitez nous proposer une image astronomique destinée à illustrer cette rubrique, il vous suffit de suivre nos consignes.

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronomie/d/ast...


18/02/2011

Les canards et les oies perdent toutes leurs fonctions motrices et meurent...

Encore des signes de l'inversion des pôles magnétiques en cours qui font perdre leurs repères aux animaux, dont la magnétoréception est perturbéeAvec les éruptions solaires, les perturbations du champ magnétique et les risques de cataclysmes, nous pensons que quelque chose d'important est en train de se préparer pour l'ensemble de l'humanité. Une chose est sûre, celle que les nouvelles énergies que nous traversons ne pourront  qu'être positives pour l'humanité et que nous ne devons pas avoir peur de tous ces changements.

 

Les pôles magnétiques seraient-ils encore en train d'accélérer leur inversion ?

 

18 février 2011

 

Plusieurs dizaines de bernaches du Canada ont récemment été trouvées mortes, le long du rivage ouest du lac Érié, tandis que d'autres sont devenues tellement malades qu'elles ne peuvent pas relever la tête, voler et elles n'ont plus le contrôle de leurs fonctions motrices. 

Les enquêteurs de la faune sont perplexes et attendent les tests d'un laboratoire de la faune dans le Wisconsin.

Ce type de symptômes a commencé à se manifester d'abord avec le canard colvert il y a environ deux ou trois semaines.  Maintenant, ce sont surtout les oies qui ont ces troubles.  La plus grande partie du phénomène semble être dans la région de l'Oregon, mais il n'est pas limité à cette zone.  Un biologiste a fait remarquer que des douzaines d'oies malades ou mortes ont été trouvées en Ohio.  Beaucoup de ces oiseaux malades ou morts sont actuellement inaccessibles et ne peuvent être mis sous examen puisqu'ils se trouvent dans des zones où il est impossible d'y accéder.  Certains se sont certainement noyés puisqu'ils perdent leur coordination. 

 

Une responsable d'un centre de soins a remarqué que les oiseaux jettent leur tête par en arrière et qu'ils perdent littéralement l'équilibre.  Les oies qui ont été récupérées et qui étaient encore vivantes, sont toutes mortes dans les derniers jours.

 

Source:
http://beta.toledoblade.com/local/2011/02/18/Peculiar-gee...

Des milliers de poisons morts et des douzaines de canards morts trouvés en Ontario

Comme nous vous le disions, les animaux sont sensibles aux éruptions solaires et aux variations des pôles magnétiques terrestres. Encore des morts d'animaux soi-disant inexpliquées dans le monde.

 

 

17 février 2011

 

Ces morts ne trouvent pas d'explications selon les autorités, elles sont considérées alarmantes...

http://www.windsorstar.com/technology/Concerning+mass+dea...

 

Morts mystérieuses de poissons en Turquie

http://www.hurriyetdailynews.com/n.php?n=mysterious-fish-...


http://consciencedupeuple2007.blog.mongenie.com/index/p/2...

Éruption solaire, conséquences à prévoir, la Chine déjà touchée !

Les services météorologiques chinois ont indiqué que les communications radio par ondes courtes ont été perturbées dans le sud du pays, selon l'agence officielle Xinhua.

Lire les commentaires sous l'article.

Astronomie
Éruption solaire, conséquences à prévoir

Mise à jour le jeudi 17 février 2011 à 17 h 00

Cette image de la NASA montre la forte activité à la surface du Soleil ces derniers jours et les arcs électromagnétiques qui en résultent.

Photo: AFP/NASA

Cette image de la NASA montre la forte activité à la surface du Soleil ces derniers jours et les arcs électromagnétiques qui en résultent.

Le Soleil a produit mardi sa plus forte éruption depuis plus de quatre ans, signe qu'un nouveau cycle d'activité de l'astre a commencé après une longue période d'accalmie, selon la NASA.

Cette forte éruption a été accompagnée d'une éjection de masse coronale. Il s'agit d'une puissante explosion magnétique dans la couronne du Soleil qui projette à environ 900 km/seconde du plasma ionisé dans l'espace. Ces particules ont atteint la Terre tôt jeudi.

Les éruptions solaires de cette puissance peuvent provoquer de graves perturbations des télécommunications au sol et dans l'espace ainsi que des systèmes de distribution électrique, prévient la NASA.

D'ailleurs, les services météorologiques chinois ont indiqué que les communications radio par ondes courtes ont été perturbées dans le sud du pays, selon l'agence officielle Xinhua.

Hydro-Québec préparée

La société d'État Hydro-Québec se dit bien préparée à faire face à cette hausse de l'activité solaire et affirme que le réseau de distribution d'électricité québécois est robuste.

En 1989, le Québec avait été plongé dans le noir pendant plusieurs heures conséquemment à une éruption solaire semblable.

La société d'État aurait depuis apporté d'importants changements à ses lignes de distribution, dont la réduction du transit et l'ajout de compensateurs pour assurer la stabilité. Le réseau serait plus fiable qu'avant, selon la porte-parole d'Hydro-Québec, Danielle Chabot, citée jeudi par le Journal de Montréal.

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/science/2011/02/17/0...