Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/12/2012

Que se passera-t-il le 3 décembre 2012 ? Le 3 Décembre 2012, 3 planètes seront parfaitement alignées avec les 3 pyramides de Gizeh

Par ailleurs, toutes les pyramides du monde seraient en train de se réactiver.
Voir l'autre article ICI

lundi 22 octobre 2012

Le 3 Décembre 2012, 3 planètes seront parfaitement alignées avec les 3 pyramides de Gizeh

 
 

J’ai découvert ce qu’il va se passer dans le ciel nocturne au-dessus de Gizeh, tout s’explique dans la façon dont les pyramide de Gizeh sont positionnées.

Vous croyez que quelque chose va arriver en 2012 ? ou non ? Ce n'est pas important ... Le fait est que l'alignement planétaire correspond à la disposition des  pyramides de Gizeh le 3/12/12, et cela arrivera seulement 18 jours avant le 21 décembre 2012. ... 6 + 6 + 6 = 18 ... Même les plus sceptiques doivent l’admettre.


Photo : Une heure avant le lever du soleil par rapport aux pyramides de Gizeh. Image générée par Starry Night Pro
 
En outre, il convient de noter que cette convergence planétaire ne se produit que tous les 2 737 années.

Après avoir regardé une vidéo sur le net en ce qui concerne les chambres intérieures de la grande pyramide et la façon dont elles semblent pointer vers d'autres étoiles dans le ciel nocturne ... j'ai décidé de voir à quoi ressemblera ce ciel nocturne le 3 décembre 2012 ...

Ce que j'ai découvert explique que les pyramides furent construites pour honorer (ou avertir) d’un temps spécifique marqué par la convergence planétaire ...


La position des planètes peut être utilisée comme une horloge idéale. Cette horloge peut marquer une date dans le temps (dans le passé et / ou dans le futur) qui peut être lue par des êtres intelligents qu’importe leur  langue....

Les images suivantes sont présentées ici pour confirmer le "match" entre les planètes et les pyramides qui utilisent une triangulation précise.  Night Sky à Gizeh, en Egypte le 3 Décembre 2012, heure locale ... une heure avant le lever du soleil. Image générée par Starry Night Pro.



 



L'image du ciel nocturne à Gizeh, en Egypte, le 3 Décembre 2012, heure locale ... une heure avant le lever du soleil. L’alignement est parfait ...

Le 03/12/2012: Mercure, Vénus, Saturne et les pyramide de Gizeh seront réunies !

Source officielle: http://blog.world-mysteries.com/
Traduction Joseph Kirchner pour WikiStrike
 
http://lapressegalactique.blogspot.fr/2012/10/le-3-decemb...

Humour : Le calendrier Maya 2012.

 
Excellent !
 

_calen10.jpg

 

 

30/11/2012

Mercure, une découverte qui met un terme à un doute avec notre planète !

La Terre aurait-elle changé son axe de rotation pour que nos banquises fondent ?

C'est ce que nous pourrions en déduire à la lecture de l'article ci-
dessous relatif aux pôles de la planète Mercure.

Mercure, une découverte qui met un terme à un doute avec notre planète !

 

Voici ce qui était lisible ce matin dans la presse.

Sur Mercure, la  glace y est abondante, malgré qu’elle soit la planète la plus proche du soleil, ont confirmé jeudi les dernières observations et mesures de la sonde américaine Messenger.

« Ces nouvelles données indiquent que la glace d’eau se trouvant dans les régions polaires de Mercure atteindrait plus de trois kilomètres d’épaisseur si elle était étendue sur une superficie de la taille de Washington DC, à savoir 117 km2″, explique David Lawrence, un des scientifiques de la mission Messenger au laboratoire de physique appliquée de l’Université Johns Hopkins à Laurel (Maryland, est). Il est le principal auteur de l’une des trois études sur cette découverte publiées jeudi dans la revue américaine Science.

Etant donné sa proximité du soleil, Mercure, où la température moyenne est de 169 degrés, paraît être le dernier endroit où trouver de la glace. Mais l’inclinaison de seulement un degré de son axe de rotation fait que des zones de la planète aux pôles, où les températures sont très froides, ne voient jamais le soleil, expliquent ces scientifiques.

L’hypothèse de la présence d’eau gelée sur Mercure a été avancée il y a plusieurs décennies et avait été confortée en 1991 avec la détection par le radio télescope Arecibo à Porto Rico de plaques aux pôles de la planète. Un grand nombre de ces plaques correspondaient à l’emplacement de vastes cratères d’impact cartographiés par la sonde américaine Mariner 10 dans les années 1970.

Donc :

A lire le passage concernant l’inclinaison, il n’y a plus de doute quant à  la fonte de nos glaces polaires,  cela confirmerait donc implicitement que l’axe de rotation de la Terre, aurait bien changé.

http://lesmoutonsenrages.fr/2012/11/30/mercure-une-decouv...

29/11/2012

Découverte de Nibiru - Planète X par R.S Harrington du 17 mai 1988

Parce que la NASA vient encore de démentir l'existence de Nibiru ou Planète X, que nous voulons nous démontrer une fois encore que cette planète existe, et qu'elle a été découverte par le Dr R.S. Harringthon, le 17 mai 1998.

Celui-ci a cherché à confirmer l'existence de cette planète qui avait été décrite d'après les tablettes Sumériennes qui ont été décryptées par Zaccharia Sitchin.

Le Dr R.S Harrington serait décédé dans des circonstances douteuses. Ce que vous pourrez constater en bas de cet article.

Qui était le Dr. Robert Sutton Harrington
http://en.wikipedia.org/wiki/Robert_Sutton_Harrington

Dans ce précédent article nous avions déjà traité de ce sujet:

Nibiru ou la planète X, n'existe pas ?

http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2009/11/13/nibiru-ou-la-planete-x-n-existe-pas.html

Découverte de Nibiru - Planète X par R.S. Harrington du 17 mai 1988 - PDF à télécharger

Découverte de Nibiru - Planète X par R.S Harrington du 17 mai 1988

Vous allez pouvoir suivre avec nous, nos recherches.

Le lien à partir duquel nous avons extrait le document ci-dessus  et la NASA ne saurait pas que cette planète existe soi-disant  ?

SAO/NASA Astrophysics Data System (ADS)

Title: The location of Planet X
Authors: Harrington, R. S.
Journal: Astronomical Journal (ISSN 0004-6256), vol. 96, Oct. 1988, p. 1476-1478.
Bibliographic Code: 1988AJ.....96.1476H
Complete bibliographic record

http://adsabs.harvard.edu/abs/1988AJ.....96.1476H

Cliquez sur le lien ci-dessous :

http://articles.adsabs.harvard.edu/full/1988AJ.....96.1476H

http://www.adsabs.harvard.edu/

The Detailed Position Of Planet X ~ R.S. Harrington

http://www.youtube.com/watch?v=rJrgcGTxKWg

 

Robert Harrington Killed for confirming - Nibirus coming

http://www.youtube.com/watch?v=_NLA2sOWgGQ

Dr. Robert S. Harrington - Planet X Nibiru

Dr. Robert S. Harrington
Supervising Astronomer
US Naval Observatory

Planet X Nibiru 3600 year orbit Sitchin zetatalk pole shift sun moon mars earth

http://www.youtube.com/watch?v=L97w6DQt9Jk

Planet X: Indisputable Evidence

http://www.youtube.com/watch?v=Qs0eb5Yhw2Y

 

La mort mystérieuse du Dr Robert Harrington

plantx-2008-05b.jpg

Planète X et la mort mystérieuse du Dr Robert Harrington

http://nibiru-investigations.xooit.fr/t10451-Des-faits-tr...

Planet X and the Mysterious Death of Dr. Robert Harrington

http://yowusa.com/planetx/2008/planetx-2008-05b/1.shtml

 

D'autres éléments :

 

 

DISCOVERY OF A PLANETARY-SIZED OBJECT IN THE SCATTERED KUIPER BELT
M. E. Brown,
C. A. Trujillo,
and D. L. Rabinowitz
Received 2005 August 29; accepted 2005 November 3; published 2005 November 22
http://www.gps.caltech.edu/~mbrown/papers/ps/xena.pdf

Title: The location of Planet X
Authors: Harrington, R. S.
Journal: Astronomical Journal (ISSN 0004-6256), vol. 96, Oct. 1988, p. 1476-1478.
Bibliographic Code: 1988AJ.....96.1476H
http://adsabs.harvard.edu/full/1988AJ.....96.1476H

Measurement of the lunar impact record for the past 3.5 b.y. and implications for the Nemesis theory
Richard A. Muller*
Department of Physics and Lawrence Berkeley Laboratory, 50-5032 LBL,
University of California, Berkeley, California 94720, USA
http://muller.lbl.gov/papers/lunar_impacts_Nemesis.pdf

Nibiru / Planet X The real Research

http://www.youtube.com/watch?v=Uj6tIjlaq7g&feature=pl...


http://www.freezedriedfood.com/blog/id/89/planet-x-abstracts--could-the-event-be-real.aspx

Est-ce que nous avons inventé l'existence de Nibiru ou Planète X ?

 

28/11/2012

ONU: 2012 l'année des extrêmes climatiques

En enlevant du texte de l'article, la bouffonnerie du réchauffement climatique qui serait soi-disant dû à l'homme et en attendant l'année 2013/2014 qui selon les scientifiques de la NASA devrait nous faire connaître d'autres extrêmes climatiques avec l'intensité des explosions et des tempêtes solaires et les conséquences que cela induira sur nos infrastructures actuelles, notamment sur les réseaux électriques et électromagnétiques.


Quelques intempéries et éruption de volcans en cours :

28/11/2012..;Italie , une tornade s’abat sur la ville de Tarente, il y a d'importants dégâts

Vidéo : MEGA TROMBA D'ARIA A TARANTO 28/11/2012


L’éruption du volcan Ploski Tabaltchik, qui fait partie du groupe de volcans Kliutchevskaïa a commencé sur la presqu’île du Kamtchatka ( Extrême-Orient de Russie) .

 
ONU: records de chaleur et fonte extrême de la banquise en 2012

Créé le 28/11/2012 à 12h54 -- Mis à jour le 28/11/2012 à 13h18
Vue d'un iceberg dans un fjord norvégien

Vue d'un iceberg dans un fjord norvégien Martin Bureau afp.com

Des phénomènes extrêmes sont survenus partout dans le monde en 2012, en particulier dans l'hémisphère Nord, entraînant de très nombreux records de chaleur, une fonte record de la banquise arctique et des périodes de froid extrême, a indiqué mercredi l'Organisation météorologique mondiale (OMM).

"La variabilité naturelle du climat est due à des phénomènes comme El Niño et La Niña qui ont une incidence sur les températures et les précipitations aux échelles saisonnières et annuelles mais ne remettent pas en cause la tendance générale au réchauffement sur le long terme imputable aux changements climatiques anthropiques", soit ceux qui sont liés à l'action humaine, affirme le Secrétaire général de l'OMM, Michel Jarraud, dans sa déclaration annuelle sur le climat.

Les années 2001 à 2011 font ainsi partie des plus chaudes jamais enregistrées et les dix premiers mois de 2012 donnent à penser que cette année ne fera pas exception, pointent les experts de l'agence spécialisée de l'ONU basée à Genève.

La période janvier-octobre 2012 se classe ainsi "au 9e rang des plus chaudes jamais observées depuis le début des relevés en 1850", selon l'OMM. La température moyenne à la surface du globe (terres émergées et océans confondus) pour cette période présente une anomalie estimée à environ 0,45° Celsius au-dessus de la normale calculée pour les années 1961 à 1990 (14,2° Celsius).

Les informations et chiffres définitifs pour 2012 seront publiés en mars 2013. En outre, l'OMM publiera le 4 décembre un rapport décennal sur l'état du climat mondial.

Conséquence de ce réchauffement climatique, la banquise de l'Arctique a atteint le 16 septembre son minimum saisonnier - 3,41 millions de km2, soit l'étendue la plus réduite qui ait été constatée depuis le début des observations par satellite, indique l'OMM, confirmant des données publiées en septembre par le Centre national américain de la neige et de la glace (NSIDC).

La banquise de l'Arctique a ainsi perdu quelque 11,83 millions de km2 entre mars et septembre.

"L'étendue des glaces de l'Arctique a atteint un nouveau minimum record. La banquise a fondu cette année à un rythme alarmant qui met en lumière les profonds bouleversements survenant dans les océans et la biosphère", s'inquiète M. Jarraud.

Son constat est sans appel: "le climat évolue sous nos yeux et continuera de le faire à cause des gaz à effet de serre dont la concentration dans l'atmosphère ne cesse d'augmenter, atteignant une fois encore des niveaux records".

Cette alerte de l'ONU intervient alors que les diplomates de plus de 190 pays sont réunis depuis lundi (jusqu'au 7 décembre) à Doha pour le grand rendez-vous climat annuel qui devra décider de l'avenir du protocole de Kyoto et esquisser les bases d'un vaste accord prévu en 2015, auquel participeraient cette fois-ci tous les grands pollueurs de la planète.

Signé en 1997, le protocole de Kyoto est le seul traité légalement contraignant fixant des objectifs chiffrés de réduction d'émissions de GES aux pays industrialisés.

Car si l'année 2012 a débuté par un épisode La Niña d'intensité faible à modérée, qui a pour conséquence de refroidir le climat, depuis avril "la température moyenne à la surface des terres et des océans a continué d'augmenter mois après mois", souligne l'OMM.

Ainsi, la moyenne semestrielle pour les mois de mai à octobre 2012 se classe parmi les quatre plus élevées jamais enregistrées pour cette période de l'année.

Des températures supérieures à la moyenne ont été enregistrées sur la majeure partie de la planète, plus particulièrement en Amérique du Nord (à l'exception de l'Alaska), en Europe méridionale, dans l'ouest et le centre de la Russie et dans le nord-ouest de l'Asie.

Ces vagues de chaleur ont provoqué de nombreuses sécheresses, mais aussi des inondations en raison des fortes pluies provoquées par une atmosphère plus chaude donc plus humide.

En outre, le bassin de l'Atlantique a connu pour la troisième année consécutive une période des ouragans plus active que la normale, avec 19 tempêtes dont 10 ouragans dont Sandy. L'Asie orientale a aussi été frappée par de puissants typhons, déversant des pluies torrentielles.

L'année 2012 aura été aussi marquée par des chutes de neige et un froid extrême de fin janvier à mi-février, notamment en Russie et en Europe, avec des températures inférieures allant jusqu'à -50° Celsius.

© 2012 AFP