Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/02/2011

Le réchauffement climatique et la montée des eaux

Et bien, il était temps qu'ils en parlent pour préparer les populations ! Et bien évidemment, toujours à la dernière minute !

Nous avons vu dans l'article précédent que la montée brutale du niveau des mers et des océans était un facteur d'inversion des pôles magnétiques.

Ne vous fiez donc pas à leur date erronnée qui fixe la côte d'alerte à l'année 2100.
Pourquoi ?

Dans les articles que nous mettrons en ligne prochainement sur NEMESIS ou Nibiru, il est clairement indiqué que son approche de notre planète peut non seulement provoquer des cataclysmes, ce que nous subissons déjà depuis quelques années mais provoquer une inversion des pôles magnétiques et des extinctions de masse. Il suffit que les volcans y compris sous-marins, se mettent en éruption pour que des tsunami soient provoqués et que les populations du littoral soient noyées et emportées dans les catastrophes.

Il y a donc deux facteurs importants pour favoriser l'inversion des pôles magnétiques terrestres :

1 - l'approche de Nemesis ou Nibiru de notre planète. Ce qu'elle fait depuis des décennies à notre insu puisque nous n'avons pas été prévenus, et qu'elle provoque toutes sortes de cataclysmes depuis quelques années sur notre planète. Nemesis ou Nibiru, est appelée la planète apocalyptique ou l'étoile de la mort.

2 - la montée brutale des mers et des océans à son approche et par la fonte des banquises.

Nous savons par ailleurs que les pôles magnétiques bougent rapidement en ce moment, ce qui nous a été confirmé par les scientifiques. Donc, venir nous dire que nous aurions jusqu'en 2100 pour nous préparer, relève d'un crime contre l'humanité.

La question que nous devrions poser à nos chères élites, c'est de savoir quelles  sont les dispositions qu'elles vont prendre pour protéger les populations ?

 

Le réchauffement climatique et la montée des eaux

le 27/02/2011 à 00:00

La montée des eaux due au réchauffement climatique menace les côtes françaises. Archives Patrick Fluckiger

La montée des eaux due au réchauffement climatique menace les côtes françaises. Archives Patrick Fluckiger

Le réchauffement de la planète et la fonte des pôles risquent d’avoir de fortes répercussions sur une grande partie du littoral français.

Les experts sont tous d’accord pour annoncer une hausse du niveau des océans. La seule divergence constatée consiste dans la mesure exacte de la montée des eaux.

Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat a estimé cette augmentation du niveau des mers entre 20 et 60 centimètres à l’horizon 2100. D’autres prévisions sont encore plus alarmantes, puisqu’elles parlent d’une hausse d’un mètre.

Cette poussée ne sera pas brutale, mais l’évolution posera des problèmes très vite. « La hausse attendue du niveau de la mer pourrait engendrer une augmentation des risques de submersion temporaire ou permanente dans ces secteurs littoraux », estime le Commissariat général au développement durable.

Soixante mille personnes résident aujourd’hui à moins d’un mètre d’altitude, en bordure côtière, c’est dire leur vulnérabilité.

http://www.lalsace.fr/actualite/2011/02/27/le-rechauffeme...


27/02/2011

La hausse du niveau de la mer Méditerranée est en l'accélération

Nous  vous  demandons d'être attentifs à cette indication, car la montée brusque des mers et des océans  sera l'un des facteurs  avec  l'approche d'un astéroïde pour provoquer l'inversion des pôles magnétiques. Tous ces éléments semblent se réunir actuellement selon les recherches que nous avons faites.

Voir l'article précédent : ICI

« Les changements dans le moment d'inertie de la terre, provoqués par la redistribution de l'eau de mer des tropiques à la glace dans les hautes latitudes, couple l'énergie de la rotation de la Terre en convection dans le liquide du coeur. Ce mécanisme peut contribuer à fournir l'énergie motrice pour la dynamo de la terre. Des changements suffisamment rapides du niveau des océans peuvent perturber la dynamo, résultant (dans la moitié des cas) dans une inversion du champ magnétique terrestre. Le modèle peut rendre compte de la mystérieuse corrélation précédemment signalée entre les inversions géomagnétiques et des extinctions de masse. »

La hausse du niveau de la mer Méditerranée est en l'accélération.
Depuis  le  début  du  21ème siècle le niveau a déjà augmenté de 20 centimètres.

 
Traduction Google de l'article :
 
The rise in sea level of the Mediterranean is accelerating
 

 25   février 2011

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur cette image, les scientifiques prélèvent des échantillons au cours de la campagne RADMED. Crédit: BIE

 

À la fin du 20e siècle, l'élévation du niveau marin de la mer Méditerranée a été plus faible que dans le reste du monde en raison de la pression atmosphérique, mais depuis le début du 21e siècle au niveau de la Méditerranée ont repris le rythme et semblent s'accélérer. Cela a été démontré par les résultats mis à jour de la deuxième édition du livre Cambio Climático en el Mediterráneo Español (changement climatique en Méditerranée espagnole).

  

"Le niveau de la mer en Méditerranée a augmenté entre 1 et 1,5 millimètres chaque année depuis 1943, mais cela ne semble pas se poursuivre, car il semble maintenant que la vitesse à laquelle il se lève s'accélère", Manuel Vargas Yáñez, auteur principal du livre Cambio en el Mediterráneo Climático Español, et chercheur à l'Institut espagnol d'océanographie (IEO), raconte SINC.
 

La publication, qui, dans sa deuxième édition comprend, pour la première fois, les chiffres du climat de 1943 à 2008 en utilisant un système d'observation maritime qui est unique en Espagne et pionnier en Europe, confirme que la Méditerranée est de plus en plus chaude. Sa salinité est également en augmentation, et la montée du niveau des mers s'accélère. Depuis le début du 21ème siècle le niveau a déjà augmenté de 20 centimètres.

Cependant, "au cours des trois dernières années, qui ont été ajoutés à l'étude (2005 à 2008) la hausse des températures a été plus lent qu'à la fin du 20e siècle, lorsque la température de la mer a augmenté de manière significative", souligne Vargas Yáñez, qui insiste sur la nécessité d'étudier de longues séries de chiffres pour montrer l'impact du  en Méditerranée.

Selon le livre, a présenté aujourd'hui à Malaga par la Fondation espagnole pour la Science et de la technologie (FECYT) et le BIE pour marquer le troisième anniversaire de SINC, les changements survenus dans les températures ne sont pas seulement dues aux effets du changement climatique, mais aussi naturel et "normal" des changements atmosphériques. "Ce sont des changements qui sont toujours qui va se passer, l'atmosphère et les océans sont des systèmes chaotiques", explique l'expert.

Quelque chose que les êtres humains ne peuvent plus éviter

Sur la couche de surface de la mer, la température a augmenté tout au long du 20e siècle à un niveau similaire à celui de l'air, en d'autres termes à peu près 0,7 ou 0,8 º C. "Il est à la hausse à une vitesse de près de un degré par siècle, mais il n'est pas possible d'extrapoler pour le 21e siècle, car il dépend de ce que les êtres humains font et ne répond qu'aux lois de la nature", explique-Yáñez Vargas.

Même si les hommes étaient à rejeter moins de CO2 dans l'atmosphère au cours de ce siècle, les pays émergents ont à réduire leurs émissions, et la combustion de combustibles fossiles a diminué et l'économie verte ont été promus, "à court terme, les températures continuent à augmenter", conclut le scientifique.

"Le climat de la Terre connaît l'inertie dans une certaine mesure. Même si nous avons diminué les émissions de gaz à effet de serre aux niveaux des années 1990, au cours des 30 prochaines années, la hausse des températures et  se poursuivra au même niveau que si nous n'avons rien fait ", le physicien fait remarquer, qui ajoute, néanmoins, que« l'avenir n'est pas gravé dans la pierre, et nous pouvons encore prendre des mesures pour y remédier ".

Vargas Yáñez et son équipe de continuer à mettre à jour les chiffres du climat méditerranéen pour l'année après année, consolidant ainsi le système d'observation et de surveillance. La prochaine étape sera de présenter un rapport qui est similaire mais «plus multidisciplinaire", et qui comprend une étude de l'impact du changement climatique sur les écosystèmes de la Méditerranée.

Plus d'informations: Manuel Vargas Yáñez, et al. «Cambio en el Mediterráneo Climático Español" actualizada edición Segunda. Instituto Español de Oceanografia, 2011.

Fourni par FECYT - Fondation espagnole pour la Science et de la technologie

 http://www.physorg.com/news/2011-02-sea-mediterranean.html


Changements climatiques : Des REVOLTES de la Faim INEVITABLES

POURQUOI LES REVOLTES SERONT INEVITABLES par Mr CHAZAL

 

famine.jpg

 

Notre lecteur Mr Chazal s’est illustré par une REMARQUABLE et INCROYABLE revue de presse spécifique qui nous confirme que quelque chose d’énorme se prépare. Regardez bien ses informations, il a mis « en plein dans le mille » comme on dit, et il n’a pas encore lu Blythe Masters. Bravo a sa vision d’aigle. Voici tous les articles connexes qu’il a rassemblés. Toutes nos félicitations:

 

les Nations Unies affirmant que des millions de personnes sont à présent en danger après que les prix des aliments aient atteint leur plus haut niveau jamais enregistré

- Les stocks mondiaux de céréales diminuent par Bloomberg: 175,2 millions de tonnes alors qu’ils étaient de 196,7 millions de tonnes il y a un an ; pareil pour le maïs et le soja

- Les prix alimentaires au centre de la rencontre Sarkozy Obama, sur France 24

- Le risque de dérapage des prix alimentaires par Business Week

- La panique sur le prix des céréales dans le Telegraph

- Robert Zoellick, président de la Banque mondiale, a en outre averti la semaine dernière que les prix des denrées alimentaires sont « une menace pour la croissance mondiale et la stabilité sociale » toujours dans le Telegraph

- En Chine: la sécheresse et les tempêtes de poussière en Chine, en 2010, ont provoqué une série de graves sécheresses au cours du printemps 2010 (cf. Wiki) qui ont touché les provinces de Yunnan, de Guizhou, de Guangxi, du Sichuan, de Shanxi, du Henan, de Shaanxi, de Chongqing, de Hebei et de Gansu en République populaire de Chine, ainsi que des parties de l’Asie du Sud, dont le Vietnam et la Thaïlande, et des tempêtes de poussière en mars et en avril ont touché une grande partie de l’Asie orientale. La sécheresse a été décrite comme la pire depuis un siècle dans le sud-ouest de la Chine

- En Inde: une vague de chaleur record (cf. Circoblue ) et une crise de l’eau croissante en Inde sont en train de forcer les responsables politiques à envisager d’appliquer des frais d’utilisation et d’autres mesures afin de conserver l’eau

- Le président du Sri Lanka, Mahinda Rajapaksa, a chargé hier les ministres (cf. Daily Mirror) et les responsables de préparer un plan stratégique pour faire face une crise alimentaire imminente

- En Russie: 10% de la production totale mondiale, 20% à l’export, GlobalSearch Canada. Le pays a été frappés par les plus hautes températures que la Russie ait connues durant les 130 ans pendant lesquels on a gardé des enregistrements, par la sécheresse la plus étendue depuis plus de trois décennies, et par des incendies de forêt massifs qui se sont étendus à travers sept régions, dont Moscou

- En France: le gouvernement a abaissé ses prévisions concernant la récolte du blé de 2,7% par rapport à l’an dernier, en raison de la sécheresse et du froid (cf. FWI).

- Au Canada : une sécheresse record a affecté leurs principales provinces productrices de céréales, dans la partie occidentale de leur pays (cf. CBC Canada )

- En Ukraine: (premier producteur mondial d’orge et sixième plus grand pays producteur de blé – cf. Manchester Wired ) ce pays a été frappé aussi fort que la Russie par le feu et la sécheresse, au point qu’ils ont dû mettre fin à toutes leurs exportations de céréales en 2011

- En Australie: les craintes d’une pénurie mondiale de blé ont surgi après la zone australienne du Queensland ait été frappée par des inondations catastrophiques. Andrew Fraser, trésorier d’Etat du Queensland, a décrit ces inondations comme étant une « catastrophe de proportions bibliques » (Cf Telegraph ). L’eau couvre des terres ayant la taille de la France et de l’Allemagne. On s’attend à ce que les eaux atteignent plus de 30 pieds (9,14 m.) de profondeur à certains endroits dans les prochains jours

- Au Pakistan : les inondations ont submergé 17 millions d’acres dans les terres de culture les plus fertiles du Pakistan (cf. Wiki), ont tué 200.000 têtes de bétail et ont emporté des quantités massives de céréales, laissant les agriculteurs dans l’incapacité de respecter l’échéance automnale pour planter de nouvelles graines, ce qui implique une perte massive de production alimentaire en 2011, et de potentielles pénuries alimentaires à long terme

- Amérique Latine: non seulement la grande majorité des plus importants producteurs de blé de notre monde a été touchée, mais une des principales régions productrices de céréales sur la planète, l’Amérique du Sud, a également été frappée par des désastres où une sécheresse historique a paralysé l’Argentine (cf.ThaiIndian ) et la Bolivie (cf. UPI ), et le Brésil, le plus grand pays de cette région, a été frappé par des inondations catastrophiques qui ont tué près de 400 personnes rien qu’au cours de ces derniers jours (cf. MSNBC )

- Même les États-Unis ont été touchés, puisqu’un hiver catastrophique a vu 49 de leurs 50 Etats (cf. News Blogs ) couverts par la neige, causant des dégâts sans précédent à leurs récoltes en Floride (cf. Bradenton ) en raison du gel, et des pluies record (cf. Huff Post) ont détruit une partie des récoltes dans de Californie

- Corée: Et si vous pensez que les choses ne peuvent pas être pires, vous ne pouvez pas être plus éloignés de la vérité puisque la Corée du Sud (l’un des exportateurs de viande les plus importants en Asie) a dû détruire, la semaine dernière, des millions d’animaux de ferme après que l’apparition de la redoutable maladie de la fièvre aphteuse ait été découverte (cf. DailyPost )

- USA: La gravité horrible que la situation alimentaire mondiale va atteindre cette année a été rendue encore plus sombre le mois dernier, lorsque les Etats-Unis ont rapporté (cf.ABC News) que presque toutes leurs populations d’abeilles et de bourdons se sont éteintes, et lorsque ceci est couplé avec la « mystérieuse » mort (cf. Quazen) de la population de chauves-souris en Amérique, ça signifie que les deux principaux pollinisateurs de fruits et de légumes ne seront plus en mesure de faire leur travail, ce qui conduira à des pertes au niveau des récoltes qui, avertit ce rapport, seront « bibliques et catastrophiques »

- Australie: et donc aujourd’hui, alors que les marchands agricoles et que les analystes mettent en garde (cf. FT), un nouveau cyclone (cf. BusinessWeek ) se prépare à frapper l’Australie, l’hiver brutal en Inde a tué près de 130 personnes (cf. Google news), et on nous avertir que davantage de neige (cf. Washington Post ) va frapper l’Amérique, et nous n’avons même pas atteint la fin de deux semaines complètes de cette année 2011 …

Comme on dit, cela jette un froid sur votre caddie, surtout au rayon des surgelés :-) Plus que jamais donc, il importe de faire de sérieuses réserves. Et pour vous le confirmer, une video de Fox News et les liens de notre autre lecteur Ashton qui, lui aussi, a vu le phénomène: penurie de blé en France, dans l’Express, Easybourse et le Figaro.

 

http://blogs.mediapart.fr/blog/jean-rex/240111/des-revolt...

26/02/2011

La Terre s’est ouverte au Pérou!

Après de violentes activités sismiques qui séparent l'Afrique en deux, voilà que la Terre s'ouvre au Pérou, outre l'état d'urgence qui a été décrét é en Bolivie et au Pérou après les inondations qui y sévissent depuis plusieurs semaines.  

De violentes activités sismiques séparent l'Afrique en deux

http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2011/02/09/de-violentes-activites-sismiques-separent-l-afrique-en-deux.html

Inondations: Etat d'urgence en Bolivie et au Pérou
http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2011/02/26/inondations-etat-d-urgence-en-bolivie-et-au-perou.html

La Terre s’est ouverte au Pérou!

Apparition d’une fissure de 100 mètres de large sur plus de 3 Kms de long à Chucuito dans le sud-est du Pérou près du lac Titicaca ce mercredi, causant la destruction d’une maison et la disparition d’une fillette.

La tierra se abre y deja enorme grieta en Puno

http://www.peru.com/noticias/portada20110225/141018/Increible-La-tierra-se-abre-y-deja-enorme-grieta-en-Puno

La tierra se abre y deja enorme grieta en Puno

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&...

 

http://realinfos.wordpress.com/2011/02/26/la-terre-sest-o...

 

 

 

Un site du Département de l'Énergie qui rend accessible des publications scientifiques étonnantes...

Soyez attentifs aux liens qui existent entre le niveau des mers et des océans et l'inversion des pôles magnétiques terrestres. La Terre fonctionne exactement comme une cellule dont l'eau participe à réaliser le phénomène de l'électrolyse, l'eau étant par ailleurs, le meilleur vecteur ou support des informations.

 

Conclusions : avec la fonte des banquises  et des glaciers, le niveau des mers et des océans est en train de monter, ce qui participera au phénomène de l'inversion des pôles magnétiques terrestres, entre autres facteurs de l'inversion. Les banquises fondant considérablement depuis quelques années, il est donc normal que les pôles magnétiques aient accéléré leur déplacement.

 

 

5 février 2011

Je viens de mettre la main sur un site du Département de l'Énergie (DOE), où nous pouvons faire des recherches ciblées sur de très nombreux sujets. L'accès aux centaines de milliers de documents est public et je dois dire que c'est tout à fait étonnant! Si vous lisez l'anglais, tapez un mot-clé comme AÉROSOL, HAARP, GEOMAGNETIC REVERSALS, NEW MADRID FAULT, dans l'espace de recherche à droite et regardez bien ce que vous allez découvrir…

Empressez-vous de faire vos recherches et de télécharger les documents avant que l'accès devienne limité…

http://www.osti.gov/bridge/index.jsp

Un avant-goût de ce que vous trouverez sur ce site:

« Changes in the moment of inertia of the earth, brought about by the redistribution of ocean water from the tropics to ice at high latitudes, couple energy from the spin of the earth into convection in the liquid core. This mechanism may help provide the driving energy for the earth's dynamo. Sufficiently rapid ocean level changes can disrupt the dynamo, resulting (in half of the cases) in a geomagnetic field reversal. The model can account for the previously mysterious correlation reported between geomagnetic reversals and mass extinctions. »

« Les changements dans le moment d'inertie de la terre, provoqués par la redistribution de l'eau de mer des tropiques à la glace dans les hautes latitudes, couple l'énergie de la rotation de la Terre en convection dans le liquide du coeur. Ce mécanisme peut contribuer à fournir l'énergie motrice pour la dynamo de la terre. Des changements suffisamment rapides du niveau des océans peuvent perturber la dynamo, résultant (dans la moitié des cas) dans une inversion du champ magnétique terrestre. Le modèle peut rendre compte de la mystérieuse corrélation précédemment signalée entre les inversions géomagnétiques et des extinctions de masse. »

http://www.osti.gov/bridge/product.biblio.jsp?query_id=2&...

Lisez aussi ce document du Département de la Défense, vous serez sidérés…

Space Operations: Through The Looking Glass (Global Area Strike System)

http://csat.au.af.mil/2025/volume3/vol3ch14.pdf

Source: consciencedupeuple2007

http://infoguerilla.fr/?p=7977