Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/04/2011

Le film Melancholia: la destruction de notre Terre par la planète X

Encore un film sur Nibiru et la destruction de notre planète ! Qui est-ce qui fait du catastrophisme ?


Certes il faut se préparer à faire changer le monde, en nous changeant nous-mêmes d'abord, mais pas à le détruire.


Le film commence par la destruction de la Terre puis nous emmène dans un flash-back. L'histoire se concentre sur deux soeurs, Justine et Claire (Kirsten Dunst et Charlotte Gainsbourg), qui deviennent de plus en plus éloignées l'une de l'autre. Durant la première partie le film s'intéresse au mariage de Justine et Michael (Alexander Skarsgård). Après le mariage Justine devient mélancolique. C'est alors que la Terre est menacée d'une collision avec une autre planète, tandis que Claire se retrouve psychologiquement minée par la crainte et la panique.

Voici le trailer du film:

Melancholia Trailer

http://www.youtube.com/watch?v=x_xsm46s2Gg


Le nouveau film de Lars Von Trier, Melancholia, s'illustre au travers d'un nouveau trailer, laissant supposer un film éprouvant

Quand le danois Lars Von Trier s'attaque au drame science-fictionnel, cela donne Melancholia, son futur film. Le nom du long-métrage semble bien choisi, tant la mélancolie suinte de la pellicule, des visages des acteurs, et même des dialogues : « Il n'y a de vie que sur Terre ... et plus pour longtemps ». Il ne faut donc pas s'attendre à une péloche débordante de bonheur, mais si le film est aussi bon que le laisse supposer le trailer, autant dire qu'on s'en fiche pas mal !


kirstendunst270407_haut


Melancholia nous narre donc l'histoire de Justine et Michael, un couple qui célèbre son mariage en compagnie de la soeur de ce dernier ; tous ignorant qu'une planète du nom de Melancholia fonce droit vers la Terre, leur réservant tous un funeste destin. Lars Von Trier s'est entouré de Kirsten Dunst  & Alexander Skarsgård dans les rôles principaux, s'offrant au passage pour les seconds rôles : l'impérial John Hurt, la troublante frenchie Charlotte Gainsbourg (après le récent Antichrist), le cabotinant Udo Kier, et même ce bon vieux Kiefer Sutherland (peut-être Jack Bauer parviendra-t-il à détruire Melancholia et à sauver le monde ?). Un casting de rêve pour un film aussi intriguant qu'énigmatique.
 

Séismes/ceinture Pacifique : le Soleil montré du doigt par des scientifiques

Ecoutez bien ce scientifique qui ne parle aussi que d'électricité dans le cosmos et dans tous les être vivants y compris les humains.

Comme quoi nous sommes tous reliés par l'électricité, non seulement à la Terre par l'électromagnétisme, mais aussi à l'Univers électrique.

Par ailleurs, il nous confirme que le maximum solaire sera atteint en 2013. Ce qui veut dire que les éruptions solaires déjà très fortes ces derniers mois, vont aller en s'accentuant jusqu'en 2013.

Comme les scientifiques impliquent les éruptions solaires comme étant la cause des cataclysmes, des tremblements de terre et des tsunami, de l'allumage de la ceinture de feu, l'inversion des pôles magnétiques, de la mort des animaux, et qu'avant d'arriver à 2013, nous devrons passer par les dates du 28 octobre 2011 et du 21 décembre 2012. Il se pourrait bien que le calandrier galactique Maya ait raison pour ce qui concerne notre entrée dans le nouveau monde vibratoire que nous devrions atteindre bientôt.

Pour rappel : le calendrier Galactique Maya n'a jamais prédit la fin du monde mais comme son nom l'indique, il prévoit notre entrée dans un nouveau cycle galactique pour notre système solaire et la fin d'un précédent cycle galactique de 26 000 ans.

Il est donc mensonger pour les adeptes de l'apocalyspe et les religieux qui sont en train de faire leur garde-manger des prophéties soi-disant apocalyptiques, de prédire la fin du monde. Du reste le terme Apocalypse ne veut pas dire la fin du monde, mais la grande révélation de ce que nous sommes.


La fin du monde n'existe pas car l'Univers est éternel et toujours en pleine transformation, c'est la définition même de la vie éternelle. Rien ne se perd tout se transforme !

Il faudrait être complètement ignorant pour s'imaginer que la Terre puisse disparaître un jour alors qu'elle existe depuis des milliards d'années. La seule chose qui puisse disparaître c'est notre civilisation ignorante pour laisser la place à une autre civilisation plus évoluée sur les plans neurologique et spirituel.

De deux choses l'une : ou notre civilisation prend conscience de ce qu'elle est, en lien étroit avec son créateur et de son Unité avec l'Univers, elle reprend son pouvoir sur les élites Illuminati-reptiliennes, ou elle disparaîtra, au choix.

On ne voit donc pas où se situerait la fin du monde dans ces conditions. Ce ne serait que la fin d'une civilisation ignorante et de vous à nous, ce sera tant mieux !

Il serait sans doute temps de passer à autre chose, maintenant.

Brèves /






Séismes/ceinture Pacifique : le Soleil montré du doigt par des scientifiques

24 mars 2011 (Nouvelle Solidarité) – Selon l’astrophysicien britannique
Piers Corbyn, ce serait bien l’éruption solaire de classe X (les plus puissantes) du 9 mars et l’éjection de masse coronale du 7 mars signalée par la NASA, qui auraient déclenché le séisme de magnitude 9 au Japon le 11 mars.


Le 21 mars est apparue une importante tache solaire que certains pensent être une résurgence plus puissante de celle qui provoqua les éruptions du 7 et du 9. L’activité de cette tache
est intense en radiation UV et pourrait émettre des vents violents de protons d’une énergie de 50 Méga electron-volt. Dans une interview avec Voice of Russia , le directeur adjoint de l’Institut géographique de l’Académie des sciences russe, Arkady Tishkov, a expliqué que « les cycles d’activité sismique de la Terre sont en lien direct avec les évènements solaires. Le soleil éjecte des masses de protons qui affectent l’activité de la terre. »


Corbyn et Tishkov soulignent aussi le rôle de la Lune qui a atteint le 19 mars son périgée, soit sa distance la plus proche de la Terre en 20 ans. Ils rejoignent en cela le géologue américain
Jim Berkland, qui prévoit un risque majeur de tremblement de terre sur la ceinture pacifique jusqu’à la fin du mois, particulièrement pour la Russie et les Etats-Unis, à cause notamment d’une forte attraction lunaire. En effet, la ceinture de feu correspond à la plus vaste et la plus profonde des plaques tectoniques ; elle est entièrement sous-marine. L’amplification des marées par la proximité de la Lune (qui déforme également la croûte terrestre) accroît considérablement la force d’inertie de l’océan qui vient ajouter un surplus de pression sur la zone de subduction de la plaque.


Dans
un communiqué, Corbyn explique : « Les récents évènements sismiques extrêmes dans le monde ont été précédés par des évènements extrêmes sur le Soleil – particulièrement des éruptions solaires de classe X et les jaillissements de protons qui les accompagnent. Il nous apparaît que les évènements météorologiques et sismiques violents sont toujours précédés par des évènements violents sur le Soleil, et historiquement, les jaillissements de protons généralement associés au éruptions de classe X sont un avertissement particulièrement fiable des conditions météo extrêmes, des formations de tempête et des évènements sismiques. Nous n’avons pas d’estimation précise quant à la localisation probable des évènements sismiques, si ce n’est de dire que « la ceinture de feu » Pacifique est très vulnérable et que des évènements sismiques au Japon et/ou dans l’ouest des Etats-Unis sont très possibles. »


Les mises en garde de Berkland et Corbyn contre des tremblements de terre violents qui pourraient survenir dans les jours à venir s’avèreront peut être fausses, mais il s’agit aujourd’hui d’établir une véritable science solarienne de la sismologie pour se prémunir des effets dévastateurs que pourraient avoir des tremblements de Terre en série dans les prochaines années. En effet, il n’y aurait rien de pire que de s’en remettre au bon vouloir de Gaïa et de subir ses épreuves et ses morts comme des sanctions bien méritées contre l’orgueil des hommes. C’est bien parce que nous ne sommes pas des animaux que nous pouvons comprendre les déterminants universels de notre modeste vie et de notre modeste planète, et ainsi changer le cours des choses. S’y opposer revient à priver les peuples du choix de leur libre destinée, ce que dans l’histoire on a appelé « empire » ou « fascisme ».

Aux antipodes de la propagande de peur propagée partout dans les médias et par les politiques, cette vidéo est une discussion sur les corrélations entre les puissantes éruptions solaires observées récemment, et les phénomènes tectoniques tels que le tremblement de terre et le gigantesque tsunami qui a suivi au Japon.


Ce n'est pas le moment d'avoir peur de la science, mais au contraire de pousser ses questionnements et d'y mettre les moyens pour y répondre et préparer l'avenir.


La ceinture de feu

http://www.dailymotion.com/video/xhp9mt_la-ceinture-de-fe...



La suite: Cette vidéo fait suite à "La ceinture de feu". Peter Martinson, de l’équipe de recherche du LPAC, discute de deux publications scientifiques, prévoyant des tremblements de terre, à la suite de celui qui vient de frapper le Japon. Au delà des faits, c’est l’identité même de la société humaine et le rôle qu’y joue la science qui est ici en jeu.


La ceinture de feu (suite): alerte au tremblement de terre

http://www.dailymotion.com/video/xhsenj_la-ceinture-de-feu-suite-alerte-au-tremblement-de-terre_tech



08/04/2011

Eruptions solaires

Grosse CME hier, dirigée vers la terre.

Attendons-nous à de nouveaux tremblements de terre et autres désagréments du même genre !

 

CME/Solar Eruption April7th Hits Earth on 4-10-11

http://www.youtube.com/watch?v=C0XzhDQH7U4&feature=pl...


07/04/2011

Explosion cosmique d'une puissance et d'une durée jamais observée

Et ça continue avec le Cosmos !
Que se passe-t-il chez les Dragons - reptiliens ?

07 avril 2011 - 18H02  

 

Explosion cosmique d'une puissance et d'une durée jamais observée
La Nasa a mobilisé plusieurs télescopes dont Hubble pour étudier dans une galaxie lointaine l'explosion cosmique la plus puissante et la plus longue jamais observée, a indiqué jeudi l'agence spatiale américaine.


La Nasa a mobilisé plusieurs télescopes dont Hubble pour étudier dans une galaxie lointaine l'explosion cosmique la plus puissante et la plus longue jamais observée, a indiqué jeudi l'agence spatiale américaine.

AFP - La Nasa a mobilisé plusieurs télescopes dont Hubble pour étudier dans une galaxie lointaine l'explosion cosmique la plus puissante et la plus longue jamais observée, a indiqué jeudi l'agence spatiale américaine.

Plus d'une semaine après, de fortes radiations, dont l'intensité fluctue, continuent à être émises de l'endroit où la déflagration s'est produite, précise la Nasa dans un communiqué.

Les astronomes affirment ne jamais avoir vu une explosion d'une intensité lumineuse aussi variable et d'une aussi longue durée.

Généralement, ces puissantes émissions de rayons gamma qui résultent de la destruction d'une étoile massive ayant épuisé son carburant nucléaire ne durent jamais plus que quelques heures.

"Nous connaissons des objets dans notre galaxie pouvant produire des explosions à répétition mais ils sont des milliers ou des millions de fois moins puissants que ce que nous observons. C'est vraiment extraordinaire", estime Andrew Fruchter, astronome au Space Telescope Science Institute à Baltimore (est).

Ce phénomène cosmique a été initialement saisi le 28 mars par le satellite américain Swift, spécialement conçu pour détecter les explosions de rayons gamma dans l'univers.

Swift a localisé la source de ces explosions dans la constellation du Dragon, au centre d'une galaxie située à 3,8 milliards d'années-lumière de la Terre (une année lumière équivaut à 9.460 milliards de km).

Bien que les recherches se poursuivent, les astronomes pensent que cette explosion inhabituelle s'est produite quand une étoile s'est approchée trop près du trou noir se trouvant au coeur de la galaxie.

Quasiment toutes les galaxies, y compris la nôtre, la Voie Lactée, ont un trou noir en leur centre dont la masse est des millions de fois celle de notre Soleil.

La force gravitationnelle intense du trou noir a probablement brisé l'étoile et les jet de gaz qui s'échappent continuent à s'écouler vers son centre.

http://www.france24.com/fr/20110407-explosion-cosmique-du...


04/04/2011

Au coeur du Soleil et des étoiles, turbulences, vibrations et musique

Les scientifiques confirment régulièrement que l'activité solaire est prévue pour être à son maximum au cours des années 2012/2013, comme par hasard. Mais bien évidemment le calendrier Maya serait faux ! C'est pour cela que les Mayas prévoyaient l'alignement galactique le 21 décembre 2012, mais nous devons rester attentifs à la prochaine étape cosmique prévue pour le 28 octobre 2011. 

Mis à jour le 04/04/2011

Boucle magnétique

Au moment où le cycle solaire redémarre, pour un maximum d’activité prévu en 2012/2013, l’intérêt pour notre étoile ne cesse de grandir. Autant pour comprendre l’origine de son activité cyclique, les principes physiques à la source de son magnétisme, que pour la comparer avec les autres soleils de la Galaxie. En effet, la révolution des moyens d’observation, au sol comme dans l’espace, transforme aujourd’hui les points lumineux dans le ciel en petits disques sur lesquels on « voit » des taches et événements qui impactent l’environnement stellaire des étoiles. Pour la première fois le Soleil n’est plus seul ; il peut être comparé à ses congénères avec un avantage certain : il entretient dans son environnement, depuis des milliards d’années, les conditions favorables au développement de la vie.

avec Sacha Brun astrophysicien à l’IRFU/CEA

  • Au cœur du Soleil et des étoiles, turbulences, vibrations et musique 1/2

    32'06 Télécharger ICI
  • Au cœur du Soleil et des étoiles, turbulences, vibrations et musique 2/2

    33'08 Télécharger ICI

Source