Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/07/2014

Bande annonce « Israël, la fin » du sionisme !

À l’occasion de la journée mondiale de Qods (journée mondiale de Jérusalem), Francopersia vous présente la bande annonce du film Israël, la fin.

Bande annonce « Israël, la fin »

https://www.youtube.com/watch?v=00arg7C1_zU

 http://croah.fr/videos/bande-annonce-israel-la-fin/

Iran: A propos de la nécessaire disparition du régime sioniste, 23 Juillet 2014
http://www.youtube.com/watch?v=pZ3ZPkvhgc4

 

 

France : l’interdiction des manifestations pacifiques porte atteinte à la liberté de réunion

Le point de vue sur l'interdiction des manifestations par Amnesty International.

France : l’interdiction des manifestations pacifiques porte atteinte à la liberté de réunion

Manifestation Gaza à Paris, 12 juillet 2014 © Amnesty International France

Manifestation Gaza à Paris, 12 juillet 2014 © Amnesty International France

[25/07/2014]

A la veille de la prochaine manifestation en soutien aux victimes palestiniennes de Gaza, le 26 juillet à Paris, Amnesty International France s’inquiète de la menace qui pèse en France sur le droit fondamental qu’est la liberté de réunion pacifique.

Amnesty International France rappelle que la liberté de manifester se rattache au "droit d'expression collective des idées et des opinions" qu’il convient de protéger de toute ingérence sauf à porter atteinte à l’essence même de ce droit.

« L'interdiction des marches de solidarité avec le peuple palestinien ne pourrait être justifiée qu’à partir du moment où les forces de police démontreraient qu’elles ne sont pas en capacité d’assurer la sécurité et l’ordre public », déclare Geneviève Garrigos, Présidente d’Amnesty International France.

Une nouvelle interdiction constituerait une atteinte grave à la liberté de réunion pacifique ». 

Les civils continuent chaque jour à payer le prix fort de l’escalade du conflit qui oppose le gouvernement israélien, le Hamas et les groupes armés palestiniens.

Exigez que le gouvernement français  suspende immédiatement tout transfert d'armes vers Israël : SIGNEZ

Depuis le début du conflit des manifestations en soutien aux victimes palestiniennes de Gaza se succèdent en France dont deux ont été récemment interdites par les autorités françaises « pour prévenir efficacement les éventuels troubles à l’ordre public ».

L'ETAT GARANT DE LA LIBERTÉ DE MANIFESTER

Amnesty International est opposée à tout régime d’autorisation préalable et souligne que les Etats comme la France ne peuvent exiger une déclaration que dans le seul but de faciliter le droit de réunion pacifique et de prendre des mesures pour protéger la sécurité publique ou la population. 

L’interdiction d’une manifestation doit constituer une mesure nécessaire dans une société démocratique, à savoir répondre à un besoin social impérieux justifié par une menace à l'ordre public exceptionnellement grave auquel aucun dispositif policier ne peut répondre.

Ainsi, seule une manifestation visant, dans son but déclaré, une propagande en faveur de la guerre, un appel à la haine nationale, raciale ou religieuse devrait se voir interdite. 

Amnesty International France condamne avec la plus grande fermeté tout appel à la haine nationale, raciale ou religieuse ce qui constitue une incitation à la discrimination, à l'hostilité ou à la violence.

Enfin, Amnesty International France rappelle que l’intention pacifique des organisateurs doit être présumée et qu’il revient à l’Etat d’assurer le respect et le bon déroulement du cortège, de protéger les réunions pacifiques.

http://www.amnesty.fr/AI-en-action/Violences/Justice-inte...

Amnesty International, Pétition. Israël/Gaza : la France ne doit pas livrer de matériel de guerre

SIGNEZ la pétition d'Amnesty International pour que la France ne livre plus de matériel de guerre à l'état sioniste, criminel, terroriste d'Israël !

 

Israël/Gaza : la France ne doit pas livrer de matériel de guerre

Un Palestinien dans les décombres de sa maison après une attaque israélienne, 11

Un Palestinien dans les décombres de sa maison après une attaque israélienne, 11 juillet 2014. © EPA/MOHAMMED SABER

[22/07/2014]

Face aux crimes de guerre commis chaque jour, Amnesty International appelle à une cessation de tous les transferts d’armes à l’ensemble des parties au conflit et vous demande d’agir auprès de François Hollande pour que la France ne livre pas de matériels de guerre. 

Après 10 jours d'attaques indiscriminées menées par les forces israéliennes et des groupes palestiniens armés, Israël a lancé une offensive terrestre dans la bande de Gaza le jeudi 17 juillet. Des crimes de guerre sont commis chaque jour, par les deux camps, et les civils, pris au piège, sont encore les premières victimes.

Exigez que le gouvernement français  suspende immédiatement tout transfert d'armes vers Israël : SIGNEZ

Selon l'Office des Nations Unies pour la Coordination des Affaires humanitaires (OCHA), au 21 juillet, 479 Palestiniens ont déjà été tués dans la bande de Gaza, au moins 364 sont des victimes civils, notamment 121 enfants. Plus de 100.000 personnes ont fui leur maison et sont logés dans des écoles. Les blessés et les maisons détruites se comptent par milliers.

Du côté israélien, 27 personnes ont été tuées, dont 2 civils.  

Les civils doivent être protégés en vertu du droit international humanitaire. Des attaques indiscriminées sur des logements civils, des hôpitaux, des infrastructures des secteurs de l'eau ainsi que de l'assainissement constituent un crime de guerre. 

UNE SUSPENSION DE TOUS LES TRANSFERTS D'ARMES A DESTINATION D'ISRAËL

En fournissant des armes, les pays étrangers alimentent le conflit. 

Pour l’année 2013, il n’est pas possible d’exposer l’état des transferts de la France qui ont pu être autorisés ou se sont traduits par des livraisons effectives à Israël. Ce manque de transparence est régulièrement dénoncé par Amnesty International et d’autres ONG. Cette lacune empêche un contrôle démocratique tant de la part du Parlement que de la société civile et des médias. 

La France, en tant que membre permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies et 5ème puissance exportatrice d’armes au monde a une responsabilité particulière en matière de maintien de la paix et de la sécurité tant régionale qu’internationale. 

Amnesty International appelle donc la France à ne pas livrer d’armes et de munitions, de matériels militaires et de technologies, d'assistance ainsi que les transferts susceptibles d'être détournés vers Israël, le Hamas et d'autres groupes armés palestiniens tant qu’ils pourront servir à commettre des violations graves du droit international humanitaire et relatif aux droits humains. 

Cette suspension doit s'appliquer à toutes les exportations indirectes via des pays tiers, au transfert de composants et de technologies militaires et à toutes activités de courtage, financières ou logistiques de nature à faciliter ces transferts.

La France doit également agir auprès des autres exportateurs d’armes afin qu’ils cessent immédiatement leurs transferts respectifs. 

LES AUTRES FOURNISSEURS D'ISRAËL : ETATS-UNIS, AUTRICHE, CORÉE DU SUD...

Depuis 2001, les États-Unis sont de loin le principal fournisseur d'armes classiques à Israël au vu de la valeur des exportations de l'ensemble des armes classiques de gouvernement à gouvernement ainsi que des ventes commerciales privées. Les ventes d'armes américaines à Israël se poursuivent sur une large échelle. Selon les données douanières américaines, les Etats-Unis ont exporté vers Israël en 2013 pour 94 millions de dollars d’armes et munitions et pour 120 millions de dollars, des chars et véhicules blindés.   

Voir la vidéo : 20 ans pour un traité sur le commerce des armes

Parmi les autres importants fournisseurs d’Israël sur la période 2008- 2013 figurent l’Autriche, la Corée du sud, la Colombie, l’Italie et l’Inde.

UN EMBARGO DES NATIONS UNIES IMMÉDIATEMENT

Les attaques visant directement des civils et des objets civils ainsi que celles qui sont disproportionnées ou menées sans discrimination constituent des crimes de guerre. 

Parce que le droit international humanitaire est violée par toutes les parties au confit, en plus de la suspension de tous les transferts d’armes à ces dernières, Amnesty  International appelle les Nations unies, et plus particulièrement le Conseil de sécurité, à décréter immédiatement un embargo total sur les armes à destination de l'ensemble des parties au conflit.

 http://www.amnesty.fr/AI-en-action/Violences/Armes-et-conflits-armes/Actualites/IsraelGaza-le-materiel-de-guerre-francais-ne-doit-pas-alimenter-les-crimes-de-guerre-12208

27/07/2014

Israël/Hamas : Le traitement mensonger de la presse occidentale aux ordres !

S'il était encore nécessaire de le préciser, il va falloir nous habituer à ne pas gober toute la propagande mensongère perfusée au public par les merdias aux ordres. Notamment pour ce qui concerne les supposées demandes de cessez-le-feu qui seraient formulées par le HAMAS qui a été très clair sur les revendications faites en faveur de la Palestine et notamment pour les habitants de GAZA et qui ne cessera pas le combat tant que ces revendications n'auront pas été obtenues officiellement avec son accord et par écrit, car tout semble se faire et se dire sans son accord.

Voici encore une preuve de la manipulation des merdias en ce qui concerne une nouvelle demande de cessez-le-feu que le Hamas aurait faite. Or, le Hamas n'a rien demandé et il s'agit de Kerry qui a pris des initiatives sans en référer à celui-ci.

Voici ce que l'on trouve dans la presse française :

Et voici ci-dessous ce qu'avait proposé KERRY.

Voyez-vous l'accord du Hamas dans cette demande de cessez-le-feu ?

En conséquence de quoi le Hamas n'a rien demandé de nouveau, et l'on nous fait croire qu'Israël a refusé le demande du HAMAS qui a été en fait formulée par Kerry en lieu et place de celui-ci.

 

dimanche, 27 juillet 2014 10:09

Le nouveau plan de cessez-le-feu de Kerry ignore les exigences d'Israël

 
IRIB- Le nouveau plan de cessez-le-feu du secrétaire d'Etat américain a oublié la plupart des exigences d'Israël, a écrit un quotidien israélien.

Haaretz a annoncé être en possession d'un exemplaire du plan de cessez-le-feu de John Kerry dans lequel  la plupart des exigences d'Israël sont oubliées. Ce plan a été remis vendredi dans l'après-midi aux autorités israéliennes, a ajouté Haaretz. Ce plan ne fait pas allusion au besoin sécuritaire d'Israël  souhaitant démilitariser la bande de Gaza et nettoyer cette région des roquettes et missiles, a poursuivi ce quotidien. Cet avant-texte  empêche durant les 7 jours de cessez-le-feu humanitaire  l'armée israélienne d'anéantir les tunnels de Gaza vers Israël, ce qui pourrait mettre fin aux affrontements.

 

FALSE FLAG ? ZDF révèle la vérité sur la mort des 3 israéliens en juin 2014

Et voilà sur quels faux éléments l'état sioniste a décidé d'aller attaquer GAZA, dont il ne dira jamais qu'il massacre des innocents pour aller leur voler le GAZ et leurs richesses en Palestine. Et pour atteindre ses objectifs, il n'hésite pas à mentir ni  à tuer  les siens pour s'attirer l'aval de l'opinion publique internationale à la commission de leurs crimes !

Mise à jour : Une autre source par ce lien  :
Guerre contre Gaza: Le prétexte du kidnapping de 3 israéliens avancé par Netanyahu trés contesté

FALSE FLAG ? Israël (vidéo): les "qui" ont tué les 3 jeunes juifs prétexte au carnage de Gaza ?

Posted on juil 26, 2014 @ 11:27

israéliens

L’enquête de la télévision allemande jette un trouble sur l’origine des vrais assassins de ces trois jeunes juifs religieux. A peine ils avaient disparu, Israël, par la voix du fou à lier Bibi, avait accusé le Hamas sans preuve. Ce dernier avait nié fermement. Hélas, rien n’y fait. Au contraire, par vengeance, une jeune Palestinien avait été enlevé, torturé et brûlé vif. S’ensuivirent des violences des policiers israéliens sur le cousin du tué, palestino-américain.

Pour le journaliste allemand Christian Sievers, pas de doute possible, cette affaire est un false flag. Christian Sievers, au bout d’une enquête fouillée et minutieuse, a dévoilé lors de l’émission Auslands Journal de la première chaîne allemande ZDF que l’assassinat des trois jeunes Israéliens le 12 juin dernier n’a pas été commis par le Hamas, encore moins par des Palestiniens. Ce qui signifie donc que, nommément, il accuse le pouvoir en place, d’avoir sacrifié ses propres enfants, pour justifier une guerre. C’est donc du cynisme et de la manipulation, estime-t-il, ajoutant qu’Israël est une parodie de démocratie car, les journalistes ne sont pas libres dans certains domaines…

 

ZDF reveals the truth about the death of 3 israelis on june 2014

http://www.youtube.com/watch?v=z2DYtd_-KZQ

Traduction trouvée sur YouTube

00:30 3 jeunes israéliens enlevés : "enlevés" sont les gros titres des journaux.
00:40 "beaucoup de détails ne sont pas divulgués aux Israéliens. Seulement que leur gouvernement a déjà fixé les coupables ! (nur dass Ihre Regierung bereits die Schuldigen ausgemacht hat) "
00:46 Netanyahu déclare : "- Ce sont les membres du Hamas qui ont enlevé les 3 jeunes. Le même Hamas qui a fusionné avec le President palestinien en un gouvernement général – ceci aura des conséquences !" "Les israeliens sont choqués, au Mur des lamentations 10’000 prient pour la fin de l’enlèvement, auquel participe tout le pays. "
01:07 >>> "ce dont les gens ne se doutent pas c’est que les autorités de sécurité d’Israël en savent beaucoup plus !" <<
01:28 "et ils ont l’enregistrement de l’appel au secours d’un des (3) jeunes qui a pu encore donner l’alarme. "Allo, Appel d’urgences" "On a été enlevé !" "Allo ?" "Baisse la tête !" "Allo ?" Ensuite selon les experts on peut entendre 10 coups de feu avec une arme équipée d’un silencieux." "Les enquêteurs pouvaient partir de l’hypothèse que (davon ausgehen, dass) ce n’était plus un enlèvement mais un assassinat."
02:00 "Mais tout cela reste sous clés. Les autorités de sécurité israélienne ont mis un interdit absolu pour les nouvelles de la presse . ( eine Sperre verhängt)
02:11 "salle de rédaction de la télé canal 10 à Tel Aviv : au milieu des journalistes travaille aussi dans la salle un censeur." Le journaliste Ravi Drucker déclare :
"C’est une particularité d’Israël que les collaborateurs des services de sécurité contrôlent toutes les annonces qui sont liés à la Sécurité, à la Défense, ou à la politique étrangère – et ils doivent les autoriser à la diffusion". Ravi Drucker est un des journalistes les plus connus en Israël. " – Le censeur travaille dans un dialogue dur, alors qu’aucun journaliste dans une démocratie ne devrait mener ce genre de dialogue." [...]"Déja peu après l’acte commis, Ravio Drucker savait de nombreux détails qu’il ne pouvait pas annoncer. Ravi Drucker : "- Une partie des infos, on devait la garder secrète, pour que l’on puisse trouver les auteurs. Mais pour les autres infos on ne devait pas susciter de faux espoirs."
03:14 "pendant qu’avait lieu un déploiement masssif des services de sécurité, de la police, et des soldats (israéliens) à la recherche des (3) jeunes, l’Armée reçoit un autre mission : toucher aussi durement que possible les radicaux du Hamas (so Hart treffen wie möglich) ""Les arrestations massives sont menées toujours sur le prétexte qu’on recherche les 3 kidnappés."
03:39 "Chez les palestiniens la rage monte. Ils se sentent punis collectivement par une action massive de l’armée, que le porte parole justifie encore comme une action de police"
03:46 "Jusqu’à présent nous partons du principe que les 3 enfants vivent toujours. L’espoir est donc que nous les trouverons encore vivant ; Dans le passé, malheureusement, nous avons eu de mauvaises expériences avec les enlèvements. Cette fois nous faisons tout ce qui est de notre pouvoir pour ramener ces enfants"
04:00 "dans le même temps le gouvernement israélien soutien une vaste campagne de communication mondiale #BringBackOurBoys , partagée des millions de fois dans les réseaux sociaux et sont placardés sur les bus de Tel Aviv. Et les israéliens manifestent pour le retour des jeunes. C’est un traumatisme dans cette société. Trop de fois, ils ont vécu cette situation "
04:28 "C’est une situation où la gestion du gouvernement n’a encore été mis en question que par peu de personnes." Ravi Drucker "- les gens s’attendaient à ce que les jeunes soient encore vivant, il y avait donc une pression sur le Premier Ministre et l’Armée pour faire quelque chose. Et ça a glissé jusqu’aux événements actuels de Gaza. Je ne dis pas que c’était inéluctable à partir de la censure de l’information (ndt : de l’assassinat des 3 jeunes) mais l’Armée et les services secrets ont fait une grave erreur."
05:00 "2.5 semaines après la disparition des jeunes, leurs corps ont été retrouvés. De la tristesse c’est devenu en peu de temps de la colère et de la haine."
05:15 Dani Cohen 1er Juillet "-On va tuer des jeunes. Pourquoi notre Premier Ministre ne rase pas Gaza ?! (Warum unser PM Gaza nicht in Erdboden gleich) Je suis très très furieux." "la violence s’est propagée , musulmans contre juifs, juifs contre musulmans. Encore un jeune a été assassiné, cette fois un Palestinien, manifestement par des extrémistes juifs. Sur Internet c’est passé de #BringBackOurBoys à l’appel à la vengeance. "
05:45 Noam Sheizaf " – l’atmosphère est très empoisonnée et tendue. La question n’est pas s’il y a eu une conspiration, mais si toute cette escalade aurait pu être évitée, si la presse gouvernementale avait agi de façon responsable ? Ma réponse est : Oui !"
06:03 "Entre temps le Hamas augmenta ses tirs de roquettes depuis Gaza. Israël riposta avec un bombardement massif.
06:10 >> "La plupart des israéliens font confiance à leurs services secrets, presque aveuglement. Ils craignent que leur pays soit en grand danger sans leur travail. Certains cependant se demandent maintenant si celui-ci (le pays), finalement, à travers leur travail ne l’est pas (en grand danger) (Die Erste hier fragen sich jetzt ob es das durch deren Arbeit am Ende auch ist)".

 

http://allainjules.com/2014/07/26/false-flag-israel-video...