Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/10/2015

En direct: un avion russe transportant 224 passagers s'écrase en Egypte, dans le Sinaï !

Tout notre soutien moral à Poutine, aux familles des disparus et à la Russie !

Coïncidence, accident ou attentat compte tenu de ce qui se passe dans cette région ?

Et comme par hasard un avion Russe ?

La Russie bombarde le Golan!!

14 chasseurs israéliens violent l’espace aérien libanais

Comprendre la domination de l'Etat islamique en 7 minutes, Les sources de revenu du très riche Etat islamique expliquées

 Suivre un autre direct en continu :

EN CONTINU : un avion de ligne russe s'écrase dans le Sinaï avec 217 passagers à bord


En direct: un avion russe transportant 224 passagers s'écrase en Egypte, dans le Sinaï !

09:20 31.10.2015 (mis à jour 11:17 31.10.2015)

Airbus A321

Un avion russe ayant décollé de la station balnéaire égyptienne de Charm el-Cheikh à destination de Saint-Pétersbourg a disparu des écrans radars samedi.

Les autorités égyptiennes ont confirmé que les victimes étaient de nationalité russe dont 3 ressortissants ukrainiens.

Aucune des 224 personnes se trouvant à bord de l'avion russe Airbus A-321 qui s'est écrasé samedi dans le Sinaï n'a survécu, ont annoncé des sources militaires et sécuritaires égyptiennes concordantes.

C’est la fin de l’espoir pour les familles des victimes. Contrairement à ce qu’avaient laissé croire les sauveteurs égyptiens, aucun survivant n’a été retiré des débris de l’A321 de Kolavia qui s’est écrasé dans le Sinaï. Mis à part trois ressortissants ukrainiens, les 217 passagers de l’appareil étaient tous Russes, ont fait savoir les responsables égyptiens.

Un avion de la compagnie russe Kogalymavia (également connue sous les noms de Kolavia et Metrojet) reliant la ville égyptienne de Charm el-Cheikh à Saint-Pétersbourg a disparu des radars samedi à 3h21 GMT, 23 minutes après le décollage. L'appareil transportait 224 passagers et 7 membres d'équipage. Il s'est écrasé dans le nord du Sinaï, près de la ville d'el-Arich. L'opération visant à récupérer les corps des victimes est en cours.

12h37 Les causes de l’incident ne pourront être évoquées qu’à l’issue de l’enquête internationale, à laquelle la Russie prendra une part active, a indiqué le ministère russe des Transports. Selon le ministère, aucune interdiction de survoler le Sinaï n'était en vigueur au moment de l'accident.

12h22 Le 1er novembre est décrété jour de deuil national en Russie suite à la tragédie, stipule un décret signé par le président russe Vladimir Poutine.

12h18 Les corps de 17 enfants ont été retrouvés sur les lieux du crash, ont annoncé les agences occidentales citant un représentant de l’aviation civile.

12h09 La liste des victimes du crash dévoilée.

12h00 Les sauveteurs ont trouvé un des enregistreurs de bord sur les lieux du crash de l'avion russe en Egypte, selon des médias.

11h48 Le porte-parole officiel du gouvernement égyptien a annoncé à l'agence Sputnik que l'avion était entièrement détruit, et que tous les passagers étaient décédés. Selon lui, l'évacuation des corps commencera prochainement.

11h37 Le président français a contacté son homologue russe Vladimir Poutine après l'annonce du crash.

"J'ai immédiatement adressé au président Poutine les condoléances de la France après cette tragédie", a déclaré François Hollande à la presse à son arrivée au Mont-Saint-Michel pour une visite.

"Je tenais avant même cette visite à pouvoir exprimer notre solidarité au peuple russe après cette catastrophe", a-t-il ajouté.

11h33 L'Airbus-321 transportait uniquement des citoyens russes, annonce Euronews citant les autorités égyptiennes.

11h24 Les corps d'une centaine de personnes ont été découverts sur les lieux de la tragédie, ont annoncé les sauveteurs cités par les agences occidentales.

"L'avion est divisé en deux parties. Nous avons sorti au moins 100 corps, il y a d'autres victimes qui sont encore dedans", a annoncé le représentant du service de secours egyptien cité par l'Agence France-Presse.

11h21 "Tous les documents sur l'état de l'avion, le combustible, et les passagers ont été collectés et transmis à la commission d'enquête", a fait savoir une source de l'aéroport de Charm el-Cheikh citée par la presse égyptienne.

11h16 La justice russe lance des poursuites pour "violation des règles de vol et de la préparation au vol" suite à la tragédie, a annoncé le Comité d’enquête de Russie.

11h11 Le premier ministre russe Dmitri Medvedev a ordonné au ministre des Transports de prendre un vol à destination du Caire en urgence afin d'organiser tous les travaux nécessaires liés au crash de l'avion.

11h04 Les corps d’au moins cinq enfants ont été découverts sur les lieux, indiquent les médias citant des membres des forces de sécurité.

11h03 Vladimir Poutine ordonne aux ministères des Situations d’urgence et de la Santé d’organiser immédiatement le travail d’aide aux proches des victimes.

10h59 Des voix de passagers se font entendre depuis les débris de l’avion, a indiqué Reuters citant des représentants des forces de sécurité présents sur les lieux de la catastrophe.

"L’équipe de sauveteurs cherche à s’approcher des sections de l’appareil où se trouvent des passagers, nous espérons trouver des survivants après avoir entendu des voix", ont indiqué les sources citées par Reuters.

10h54 Le parquet général de l'Egypte a lancé une enquête sur le crash de l'avion russe. Un groupe d'enquêteurs a été dépêché sur les lieux.

10h52 Le président russe a présenté ses plus profondes condoléances aux proches des victimes suite à la tragédie.

10h50 Le président russe Vladimir Poutine a chargé le premier ministre Dmitri Medvedev de former une commission d’Etat en liaison avec le crash.

10h47 Les sauveteurs égyptiens ont commencé à rassembler les corps des victimes du crash survenu dans le Sinaï, a indiqué une source au sein des services de sauvetage citée par RIA Novosti.

10h42 Le premier ministre égyptien Ismaïl Chérif se rend sur les lieux du crash de l'avion russe.

10h30 Le ministère russe des Situations d’urgence a ouvert une hotline suite à la disparition de l’Airbus de Kogalymavia, a indiqué le ministère samedi.

 

10h20 L’état d’urgence a été introduit dans le Nord-Sinaï en relation avec le crash. Selon des sources au sein de l’administration de la province, tous les hôpitaux et services d’urgence ont été mis en état d’alerte.

 

10h02 Le gouvernement égyptien annonce officiellement la découverte de débris de l'appareil, indiquent les médias locaux.

"Les avions militaires ont détecté des débris de l'avion (…) dans les montagnes. 45 ambulances ont été envoyées dans la zone du crash afin d'évacuer les morts et les blessés", a fait savoir le gouvernement de l'Egypte cité par Reuters.

10h00 Les sauveteurs ont localisé le lieu supposé du crash, au sud de la ville d’el-Arish dans le Sinaï.

9h55 L'équipage de l'avion s'était plaint à plusieurs reprises de problèmes liés au moteur, a indiqué une source à RIA novosti. 

"L'équipage s'est adressé plusieurs fois pendant la semaine au service technique à cause des problèmes avec le lancement du moteur", a fait savoir la source.

9h48 Le ministère russe des Situations d’urgence crée un groupe de travail gouvernemental en lien avec le crash de l’avion.

 

9h44 L’avion qui s’est écrasé dans le Sinaï est entièrement détruit, il y a peu de chances de retrouver des survivants, a déclaré une source  présente sur les lieux.

9h42 Rien n’indique que l’aviation de Kogalymavia a été abattu, a annoncé l’agence RIA Novosti citant les services égyptiens de sécurité.

"Il y a des informations faisant état de problèmes de moteur et d'une perte du contrôle de l’appareil. L'avion passait à l'altitude de 30.000 pieds, ce qui exclut la possibilité d’attentats ou d'explosion d'un missile lancé depuis le sol", a fait savoir une source citée par le site égyptien Youm7.

Toujours selon cette source, une commission technique a été créée et se rend dans la région de la catastrophe. Elle récoltera de l'information et tirera une conclusion officielle sur les causes du crash.

9h34 L’avion Airbus A321-231 de la compagnie Metrojet (nouveau nom de Kogalymavia adopté en 2012) transportait 200 adultes, 17 enfants, et sept membres d’équipage, a annoncé une source de Rosaviatsia (agence russe des transports aériens).

9h29 Le pilote de l’avion a demandé à modifier l’itinéraire après le décollage puis à atterrir à l’aéroport du Caire, a fait savoir une source à l’aéroport de Charm el-Cheikh.

"Suite au décollage de l'avion, le pilote a contacté le contrôleur aérien en l'informant de problèmes techniques. Il a demandé un changement d'itinéraire et l'autorisation d'atterir à l'aéroport du Caire. Après la connexion a disparu", a fait savoir la source de l'agence RIA Novosti.

9h24 "Le personnel de l'ambassade russe en Egypte essaie de connaître plus de détails sur le vol de la compagnie aérienne Kogalimavia. Une fois que l'information sera précisée, elle sera transmise aux médias", a commenté la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova sur sa page Facebook.

9h14 Les autorités aériennes égyptiennes confirment que l’avion russe s’est écrasé dans le Nord du Sinaï, dans les environs de la ville de Nekhel.

9h08 Le premier ministre égyptien Ismaïl Chérif a confirmé samedi qu’un avion russe s’était écrasé dans la péninsule du Sinaï.

9h02 Le site internet égyptien Masrawy citant des sources militaires a indiqué que l’armée de l’air égyptienne a été mobilisée pour rechercher l’avion russe.

8h54 Une source au sein de l'agence fédérale russe des transports aériens (Rosaviatsia) a indiqué à RIA Novosti que le vol Kogalymavia N°9268 avec 217 passagers et 7 membres d'équipage, qui a décollé de Charm el-Cheikh à 3:31 GMT, a disparu des radars 23 minutes après le décollage.

 

8h50 Les débris d’un avion russe ont été découverts au centre de la péninsule du Sinaï, en Egypte, annonce le site Youm7.

Selon le site, les forces de sécurité égyptiennes ont encerclé les lieux du crash, une vingtaine de véhicules des urgences sont en route vers les lieux depuis la ville d'el-Arish.

8h30 L'avion appartient à la compagnie aérienne russe Kogalymavia.

 

 

9h08 Le premier ministre égyptien Ismaïl Chérif a confirmé samedi qu’un avion russe s’était écrasé dans la péninsule du Sinaï.

9h02 Le site internet égyptien Masrawy citant des sources militaires a indiqué que l’armée de l’air égyptienne a été mobilisée pour rechercher l’avion russe.

8h54 Une source au sein de l'agence fédérale russe des transports aériens (Rosaviatsia) a indiqué à RIA Novosti que le vol Kogalymavia N°9268 avec 217 passagers et 7 membres d'équipage, qui a décollé de Charm el-Cheikh à 3:31 GMT, a disparu des radars 23 minutes après le décollage.

 

8h50 Les débris d’un avion russe ont été découverts au centre de la péninsule du Sinaï, en Egypte, annonce le site Youm7.

Selon le site, les forces de sécurité égyptiennes ont encerclé les lieux du crash, une vingtaine de véhicules des urgences sont en route vers les lieux depuis la ville d'el-Arish.

8h30 L'avion appartient à la compagnie aérienne russe Kogalymavia.

 

 

20/10/2015

Philippe Verdier sur la touche : la chasse aux « climatosceptiques » est ouverte

La chasse aux sorcières est ouverte par les adeptes de la nouvelle religion du Nouvel Ordre Mondial dont le principal credo est celui de réchauffement climatique et qui a pour mission d’enrichir les Banskters pour leur permettre de perpétuer leurs guerres génocidaires dans le monde, contre ceux qui dénoncent leurs escroqueries !

Philippe Verdier sur la touche : la chasse aux « climatosceptiques » est ouverte

« Il devient impossible dans notre pays d’exposer un avis ouvert sur cette question sans être insulté ou stigmatisé ».

Philippe Verdier, droit de réponse à Rue89, 14/10/2015

France - media

Suite à la parution de son livre, Climat investigation (Ring, 2015), le monsieur météo de France 2 a été la cible de vives critiques avant d’être mis en congé forcé par la chaîne publique.

C’est Arrêt sur images qui a ouvert le bal de la chasse aux sceptiques, dénonçant un « discours promotionnel confus… et un éditeur proche de l’extrême-droite ». Aussitôt, Rue89 est entré dans la danse, proposant carrément d’arrêter d’inviter les « climatosceptiques » dans les médias !

Considérant que « leurs arguments ont été démontés définitivement », le journaliste Thibaut Schepman juge qu’on se croirait « revenus 30 ans en arrière » avec le discours de ceux qu’il estime « ultra-minoritaires » dans la communauté scientifique. Pour lui, donner la parole à ces gens revient à permettre de « confronter ces thèses farfelues à des vérités scientifiques », mais surtout « contribue à donner l’illusion du doute, ce qui est exactement la stratégie des lobbies sceptiques ».

Pire : l’auteur reproche notamment à Marianne, au Figaro et à Valeurs Actuelles de simplement leur avoir donné la parole. En l’occurrence, il fait référence à Philippe Verdier, chef du service météo de France 2 qui assure actuellement la promotion de son dernier livre. Pour Thibaut Schepman, sans doute lui-même spécialiste du climat à ses heures perdues, Verdier « avance des arguments d’une nullité évidente ».

Et le journaliste de moquer « cet étrange complotiste, amateur de double discours et auteur d’un livre publié par une maison d’édition proche de l’extrême droite ». « À Rue89, nous avons décidé de ne pas contribuer à cette drôle de représentation », conclut-il.

Dans un droit de réponse publié sur le site des éditions Ring et sur Rue89, Philippe Verdier pointe une « accusation diffamatoire » et se défend d’être un « climatosceptique ». Simplement, celui-ci explique montrer aussi « les aspects positifs du réchauffement en France » car « notre pays fait partie des rares à pouvoir s’adapter rapidement aux risques du climat ».

« L’enquête Climat Investigation restaure au contraire les avis différents du discours officiel aux mains des États », clame-t-il avant de juger qu’« interdire les sceptiques de s’exprimer est une atteinte au débat et à la liberté. Beaucoup de scientifiques hors du GIEC ont de nombreuses découvertes et de révélations à nous apporter. »

« Je ne suis donc pas climatosceptique mais sceptique concernant les propos des protagonistes de la COP 21 qui s’expriment exagérément sur le climat », assure le monsieur météo de France 2. Selon lui, « il devient impossible dans notre pays d’exposer un avis ouvert sur cette question sans être insulté ou stigmatisé ».

Concernant sa maison d’éditions, Ring, accusée d’être « proche de l’extrême-droite », Verdier rappelle que « le directeur littéraire de Ring, Raphaël Sorin, ancien directeur littéraire de Flammarion et Fayard, est une figure de la gauche et éditeur historique de Michel Houellebecq, Charles Bukowski, Philippe K. Dick, et William Burroughs ».

« Mon confrère Louis Bodin fera prochainement paraître son livre chez Albin Michel, le même éditeur que Éric Zemmour ou Philippe de Villiers. Rue89 posera-t-elle la question de savoir si l’éditeur défend les mêmes idées sur la société française ? », interroge-t-il pertinemment. Et ce dernier de conclure son droit de réponse en prévenant que « si ce genre d’amalgames devait se répéter, mon éditeur et moi-même serions contraints d’engager des poursuites judiciaires contre cette volonté de nuire manifeste, dont certains journalistes ont fait profession ».

En attendant, son livre Climat investigation est en « rupture de stock », ce qui a, sans doute, le don d’agacer les « climatocertains ». Du côté de France 2 cependant, on ne prend pas cette affaire à la légère. Comme l’a annoncé puremedias.com, la chaîne a demandé à M. Verdier de retirer sur Twitter toute référence à son employeur. Sa biographie s’est ainsi transformée en :

«Compte perso. Météo à TV en France (je ne peux pas en dire davantage) et auteur de ‘Climat Investigation’ chez Ring. »

Aussi, ce dernier n’a pas assuré les derniers bulletins météo à l’antenne. Et pour cause : il a été mis en « congés forcés » jusqu’au 26 octobre. Pas sûr que les téléspectateurs pourront le retrouver un jour à l’écran, du moins pas sur le service public, où l’on rappelle que le directeur de cabinet de Delphine Ernotte n’est autre que Stéphane Sitbon-Gomez, ancien bras droit de Cécile Duflot à EELV

En attendant, cette triste histoire montre jusqu’où sont tombés la liberté d’expression et le respect de l’opinion adverse au pays de Voltaire.

OJIM |16 octobre 2015

Source: Ojim.fr

 

16/10/2015

Urgent : La marine russe pourrait frapper l'EI depuis la mer Noire

Le flash d’info délivré par Spuntik, à suivre en fonction des développements !

La marine russe pourrait frapper l'EI depuis la mer Noire

12:18 16.10.2015 (mis à jour 12:20 16.10.2015)

 Breaking news

Les navires de la Flotte russe de la mer Noire pourraient être impliqués dans les frappes contre l'Etat islamique en Syrie, a déclaré vendredi aux médias russes le vice-chef de l'état-major de l'armée russe, Andreï Kartapolov.

27/08/2015

Crise: les Américains en panique se préparent au "big one"

Lisez les commentaires sous l'article en ligne !

 

Selon un expert, les Américains se préparent à la crise pronostiquée par plusieurs économistes comme s'il s'agissait de la fin du monde.

 

Les Américains, influencés par les pronostics négatifs des économistes qui augurent au pays un krach jamais vu auparavant, se préparent activement en achetant et en stockant des produits, a rapporté Robert Bridge, correspondant de la chaîne de télévision russe RT.

D'après M. Bridge, cette hystérie généralisée rappelle celle provoquée par le bug de l'an 2000. Lors du passage au nouveau millénaire, de nombreux programmes et bases de données étaient dépourvus des deux chiffres correspondants au siècle. Bien qu'aucun problème critique ne se soit produit, des centaines de milliards de dollars ont été dépensés dans le monde entier afin de prévenir tout incident lors de la transition.

Cette fois-ci, la panique n'est pas liée à des problèmes informatiques, mais à la situation économique aux Etats-Unis, a souligné M.Bridge.Selon les résultats d'un sondage organisé par l'organisation Gallup, le taux de confiance des Américains envers l'économie nationale a atteint en juillet son plus bas niveau depuis octobre 2014. La panique fait suite aux pronostics de plusieurs économistes, qui assurent que les Etats-Unis traverseront prochainement des temps très durs, tout en soulignant que les statistiques officielles cherchent à masquer les problèmes économiques de fond, a fait remarquer le journaliste de RT .Ainsi, le fondateur du Trends Research Gerald Celente, qui avait prévu la crise de 2008, estime que le marché global des actions va bientôt s'effondrer.

L'analyste Larry Edelson est persuadé qu'une nouvelle crise, aussi grave que celle de 1929, se déclenchera cette année à partir du 7 octobre, "en mettant l'Europe, le Japon et les Etats-Unis à genoux".

Le chef de la compagnie d'investissement Casey Research, Doug Casey, considère que la crise économique est inévitable suite à la politique d'assouplissement quantitatif menée par la Réserve fédérale et à l'émission de plusieurs milliards de dollars. Même si tout cela n'est qu'une composante de la théorie du complot, les achats massivement effectués par les Américains dans un élan de panique sont néanmoins ce dont l'économie américaine a besoin, a conclu Robert Bridge.


 

USA - Les troupes de Fort Bragg se préparent à une catastrophe nationale

Il est évident que si la comète ou des météorites annoncées devaient s'écraser aux USA sur une centrale nucléaire, c'est le monde entier qui serait touché !

 


 

Déploiement militaire d'une semaine en Floride: exercice en cas d'attaque nucléaire

 

USA - Les troupes de Fort Bragg se préparent à une catastrophe nationale

 

Je continue de croire que les autorités se préparent à quelque chose de précis, de déjà connu, soit à un événement ou à un domino d'événements qui justifient la multiplication des exercices militaires et inter-agences. Le contexte actuel, la fragilité extrême du marché mondial et les avertissements répétés des scientifiques concernant l'imminence de méga-catastrophes (rupture des zones de failles de la Côte Ouest pour ne nommer que celle-là), me laisse penser que les prétentions à propos des prochains mois pourraient s'avérer vraies. Veillons...

 

"Préparez-vous à répondre à une situation de catastrophe nucléaire au Sud de la Floride, soyez prêts à vous déployer pour une semaine", voilà l'instruction qu'ont reçue dans la nuit de vendredi plus de 300 soldats de la 20e brigade d'ingénierie. Au cours des cinq prochains jours, ils se joindront à plus de 400 soldats supplémentaires dans une préparation d'un déploiement d'urgence. 

 

Cet exercice concerne la gestion d'une urgence sur le territoire américain et non pas à l'extérieur du pays, qui sera "accablante pour les autorités locales et de l'Etat", précise le commandant de la brigade. "Il est absolument essentiel d'avoir des forces formées et prêtes à intervenir", a-t-il ajouté. 

 

Parmi les 600 soldats impliqués dans cet exercice conjoint, il y a des unités de Fort Gordon et Fort Stewart de Géorgie, ainsi que de Fort Hood au Texas.

 


 

Encore un train chargé de dizaines de véhicules militaires, filmé en direction de San Francisco

 

US troops mobilizing for WWIII

 

 


Encore un autre! Un train transportant plusieurs dizaines de véhicules militaires filmé le 21 août en Louisiane (des humvees, des blindés, des camions médicaux, des générateurs mobiles, etc.)

 

Military movement in Shreveport Louisiana