Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/04/2017

Communiqué de François Asselineau à la suite de l’attentat commis le jeudi 20 avril 2017 au soir à Paris

= Vendredi 21 avril 2017 =
 
François Asselineau fait part de sa vive émotion et condamne avec la plus grande fermeté l'attentat commis le jeudi 20 avril 2017 au soir à Paris, dont ont été victimes une nouvelle fois des policiers.
 
Il exprime toute sa compassion et toutes ses condoléances aux familles et aux proches du policier décédé et de ses collègues blessés.
 
François Asselineau a décidé d'annuler plusieurs déplacements qu'il avait prévu de faire, en fin de matinée et en début d'après-midi, sur des marchés en région parisienne.
 
Il maintient en revanche la tenue de son dernier meeting de clôture de campagne à Strasbourg, puisqu'il s'agit d'une ville, ô combien symbolique, dans laquelle il souhaite que la France, une fois sortie de l'UE, transfère le siège de l'UNESCO, afin d'en faire une capitale planétaire de la paix, à la frontière du monde germanique et du monde latin.
 
François Asselineau tient à souligner que ce n'est pas en annulant des élections ou des campagnes électorales que l'on répondra au défi du terrorisme car cela reviendrait à lui concéder la victoire. Ce n'est pas non plus en réagissant de façon impulsive et émotionnelle.
 
C'est au contraire, en faisant preuve de sang-froid et de détermination, et en maintenant les échéances électorales et le débat démocratique que l'on pourra faire reculer la barbarie.
 
En soulignant que le criminel présumé était connu des services de police et qu'il avait déjà été condamné en 2005 à 15 ans de réclusion criminelle pour tentative d'homicide volontaire sur des policiers, François Asselineau dénonce l'écrasante responsabilité des dirigeants des dix dernières années - dont MM. Fillon, Macron et Hamon sont les représentants – dans la dégradation de la sécurité en France, dans un laxisme judiciaire scandaleux et dans la montée du terrorisme.
 
Plutôt que d'annuler leurs déplacements et de se répandre en déclarations lénifiantes, ces différents candidats devraient expliquer aux Français pourquoi ils ont contribué à la désorganisation des services de renseignements, ainsi qu'à la montée du chômage et de la pauvreté en France, qui ne peuvent hélas qu'inciter certains esprits désœuvrés et sans repères à verser dans la criminalité et le terrorisme.
 
Ils doivent aussi rendre compte aux Français de notre participation à des guerres illégales au Moyen-Orient et de la complaisance de nos gouvernements UMP-LR et PS vis-à-vis d'Etats armant ou finançant des organisations terroristes dans cette région.
 
François Asselineau rappelle qu'il a prévu, dans son programme, une politique préventive et curative du terrorisme :
 
1 - Préventive, par un retrait de l'OTAN, un rappel de nos troupes et de nos conseillers engagés dans des guerres illégales sans l'aval du Conseil de sécurité de l'ONU, et le retour à une diplomatie souveraine et indépendante, comme du temps de Charles de Gaulle, refusant le deux-poids-deux-mesures et veillant à faire respecter en toute circonstance les principes essentiels du droit international.
 
2 - Curative, en restaurant l'autorité de l'Etat, en augmentant le budget de la police et de la gendarmerie de 33% sur la durée du quinquennat, en luttant efficacement contre le trafic d'armes lourdes dans certains quartiers difficiles, en adoptant une politique judiciaire d'une très grande fermeté vis-à-vis des délinquants fichés S, et en rétablissant, à la fin du quinquennat, le budget de la Défense nationale à son niveau de 1981, c'est à dire à 3% du PIB contre 1,6% actuellement.
 
 
Contact médias : presse@upr.fr
 
 
 
 

Intervention de François Asselineau dans « 15 minutes pour convaincre », le 20 avril 2017

Intervention de François Asselineau dans « 15 minutes pour convaincre »


Le dimanche 23 avril, les Français sont invités à se rendre aux urnes pour élire le prochain président de la République. A quelques jours de ce premier tour, la rédaction de France Télévisions propose une soirée spéciale. Les onze candidats se succèdent pour quinze minutes d'entretien individuel face à David Pujadas et Léa Salamé, dans le but de convaincre les citoyens sur leur projet pour la France. Pendant cet entretien, deux thèmes déterminés par la rédaction sont abordés. Les candidats disposent ensuite d'une carte blanche lors de laquelle ils peuvent aborder le sujet de leur choix.


 

 

 

François ASSELINEAU - UPR : Découvrez sa profession de foi et son programme présidentiel

Cliquez sur l’image pour télécharger (pdf)

Nouvelle image (3).jpg

Son projet pour rendre à la France sa démocratie


Son programme présidentiel
Cliquez sur l'image pour télécharger le PDF

Asselineau.jpg

 

20/04/2017

François Asselineau a une stature internationale et de chef d'Etat

Non seulement, il a la connaissance mais aussi la culture, en sachant que François ASSELINEAU est polyglotte.

Tout pour faire honneur à la France et aux Français.

Le candidat à la présidentielle 2017 et président de l'UPR l'Union Populaire Républicaine François Asselineau revient ici sur le Japon ! Son talent de connaître les traités internationaux dans leur ensemble, fait de ce grand Homme un véritable leader et chef d'état !

 

François Asselineau a une stature internationale et de chef d'Etat

 

 

François Asselineau invité des Grandes gueules sur RMC le 20 avril 2017

Excellent !

François Asselineau invité des Grandes gueules sur RMC le 20 avril 2017