Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/12/2012

Mécanique Quantique : 2012/2063 la fin d'un cycle solaire de dédoublement des temps ?

Une proposition de compréhension de ce qui passe dans le cosmos en ce moment par Jean-Pierre GARNIER-MALET - Scientifique Français

La fin d'un cycle galactique qui s'étalerait entre 2012 et 2063.

Début du cycle galactique donc, en 2012.


http://www.lepouvoirmondial.com/media/00/01/3709384467.gif


Ne serions-nous pas en train de vivre la fin d'’un cycle solaire de dédoublement des temps ?

C’'est ce que nous démontre la théorie du dédoublement de Jean-Pierre Garnier Malet [1].

Inutile d’'être savant pour utiliser cette fin

Le dédoublement des temps (passé, présent, futur) est à notre service. Très efficace, son application dans le quotidien est à la portée de tous.

La fin d’'un cycle solaire de 25 920 ans entraîne l'’arrivée des planétoïdes1 près de Pluton.

Il coïncide [2] avec un cycle galactique de 324 000 ans.

Les articles

 

Les conférences en vidéo

Les livres

                    

[1] Publication par referrees : J.P. Garnier-Malet, 2006, The Doubling Theory Corrects the Titius-Bode Law and Defines the Fine Structure Constant in the Solar System.  Computing Anticipatory Systems, AIP (American Institute of Physics) New-York, Vol 839, pp. 236-249.
[2]Cycle solaire : 25920 ans = 24840 ans (100 années de Pluton) + 1080 ans (transition). 
     Cycle galactique : 2× 324000 ans = 25× 25920 ans.

http://www.garnier-malet.com/accueil_038.htm

 

Le 21 décembre 2012 amènera le début d’une joie indicible !

Réjouissons-nous au lieu d'avoir peur de notre prise de conscience et de notre évolution neurologique et spirituelle pour recréer l'UN-ITE !

Restons tous UNI-VERS-ELLE !

 

Le 21 décembre 2012 amènera le début d’une joie indicible

 

par John Smallman

Le temps, tel que vous le vivez, s'est considérablement accéléré au cours des deux dernières années, et le 21 décembre 2012 qui approche à grands pas amènera le début d’une joie indicible pour l'humanité. Comme cela vous a été dit à de nombreuses reprises « c’est une affaire réglée  ». Il n'y a pas de si, de et, ni de mais. Restez stables sur votre parcours en continuant à exprimer et à démontrer l'amour en action dans toutes les relations et quelle que soit la situation, parce que vous vous êtes incarnés pour cela, et parce que vous l'avez fait avec toujours plus d'efficacité en travaillant constamment pour ouvrir vos cœurs plus pleinement l'Amour de Dieu, qui vous appelle en permanence.

Comme toute l'humanité, vous devez vraiment ouvrir vos cœurs, car en acceptant de vous incarner pour aider au processus du réveil, vous étiez aussi d’accord pour faire l'expérience de la lourde perte de mémoire qui constitue un aspect majeur de l'illusion, et cela impliquait la fermeture partielle de vos cœurs au flux intarissable de l'Amour de votre Père. Il n’y a pas de cœurs complètement fermés, parce que cela fermerait complètement la porte à l'Amour, la force de vie, et mettrait fin à votre existence, ce qui est impossible parce que vous êtes les enfants de Dieu — des êtres immortels et éternels, pour toujours vivants et un avec Lui.


Les humains se sont eux-mêmes affamés de l'Amour depuis des temps immémoriaux, parce que l’ouverture de leur cœur a été considérablement limitée et réduite pendant qu’ils jouaient à leurs jeux douloureux dans les profondeurs de l'illusion. Pendant ces âges, beaucoup sont entrés dans l'illusion pour démontrer l'Amour et pour vous aider à vous réveiller. Mais parce que vous étiez tellement pris dans votre environnement irréel il vous a fallu beaucoup de temps pour devenir suffisamment conscients pour les remarquer, puis pour répondre positivement à l'aide qu’ils vous offraient.

En conséquence, vous avez eu tout le temps de vous infliger beaucoup de douleur les uns aux autres et d’accumuler de grandes quantités de ressentiment et de colère. Vous êtes maintenant dans la phase finale pour les libérer définitivement afin de pouvoir vous dépêtrer de l'irréalité que vous avez créée. Le champ de l’Amour divin est en train de noyer à grande eau les caractéristiques restantes de l'humanité qui sont de toute manière incompatible avec l'Amour. Et il est bien secondé par vous, les porteurs de Lumière et les éclaireurs, qui vous êtes incarnés dans ce but, car tous ont choisi de se tourner vers leurs origines spirituelles en cherchant à échapper à la peur et à la souffrance dans lesquelles ils ont été entraînés pendant si longtemps.

Ce changement collectif du cœur s’est développé lentement au cours des quelque cent dernières années, et s’est considérablement accéléré au cours des deux dernières décennies, vous conduisant vers votre réveil inévitable. Vous voir avancer de façon positive, et même avec courage, vers cet événement important, nous a procuré dans les royaumes spirituels une joie sans pareille, parce que vous avez eu à faire face aux peurs apparemment très réalistes que vous aviez inventées pour faire partie de votre environnement imaginaire, et à les libérer. Il s'agissait d'apprendre à nouveau à aimer et à vous faire confiance entre vous — facultés qui avaient été perdues lorsque vous vous êtes engagés dans votre séparation apparente de la Réalité — car vos expériences au sein de l'illusion pendant un temps démesuré vous ont donné le sentiment qu’une telle ouverture et une telle confiance étaient tout à fait contraire à ce que vous dictait votre intuition. Néanmoins, certains d'entre vous ont commencé à faire exactement cela, et il en est résulté des ondes  d’amour et de confiance qui se sont répercutées en chaîne, qui ont touché tout le monde, et qui sont en train de vous conduire vers la plus merveilleuse des conclusions à votre séjour au sein de la non-réalité.

Vous avez fait des progrès étonnants au cours de ces quelques dernières années — des progrès qui nous ont même surpris ici dans les royaumes spirituels, parce que les attitudes et les comportements dépourvus d’amour que vous aviez utilisés depuis si longtemps semblaient très fortement enracinés en vous et, à un certain moment, il est apparu que vous ne pourriez pas être prêts à vous réveiller aussi rapidement que vous l’avez fait.

Les félicitations sont prêtes pour les efforts infatigables qui vous ont amenés au bord même du réveil. L'achèvement de ce processus est tout proche.

Votre frère qui vous aime,

Traduction AD
Page d’origine : http://johnsmallman2.wordpress.com/

http://lapressegalactique.blogspot.fr/2012/12/le-21-decem...

14/12/2012

Le Puisatier de l'Universel ou de l'Uni-vers-elle. Les transformations qui s'opèrent en nous avec les nouvelles énergies que nous traversons.

Pour comprendre ce qui se passe en nous actuellement avec les nouvelles énergies cosmiques que nous recevons, que nous traversons et que nous traverserons lors du prochain alignement avec le centre de la Galaxie.

Avez-vous besoin des religieux et de maîtres à penser pour vous, pour comprendre que vous êtes en connexion directe avec la source qui vous anime et dont vous n'avez jamais été séparés ?

C'est cette reconnexion qui sera faite lors de notre ascension vers la nouvelle dimension de lumière ! Ce que l'on appelle réaliser l'UNI-TE !

La connaissance du monde quantique rend libres, c'est pour cela qu'on vous la cache depuis des millénaires pour conserver le contrôle sur vous !

Apprenez qui vous êtes vraiment pour vous libérer définitivement de vos fausses croyances et de vos chaînes mentales et religieuses !



Le Puisatier de l'’Universel ou de l’'Uni-vers-elle

Voir la vidéo sur le net par le lien suivant  :  

La vidéo à visionner dans votre navigateur Durée 47 mn

14 décembre 2012

Puits_lumiere

Maintenant que vous savez pourquoi nous cristallisons, je vais me permettre de rassembler des informations que je vous ai déjà données et vous les présenter sous un autre angle. Ainsi, vous comprendrez mieux ce qui se passe effectivement lorsque nous communiquons avec notre Soi Supérieur, voire plus dans certains cas.

Vous pourrez ainsi y rattacher un certain nombre de phénomènes qui, généralement, se trouvent peu rationalisés, voire carrément enrobés d’un mystère dont les religions et croyances diverses font leur beurre. Vous y découvrirez le phénomène des NDE (Expérience de Vie après la Mort), mais aussi le processus lors de la désincarnation définitive. Bref, on va faire un peu de ménage dans le placard à foutoir des croyances.

Comme vous allez le voir, ce n’est pas compliqué du tout dès lors que l’on possède un peu de recul, et quelques éléments fondamentaux que j’ai abordé lors de multiples articles compris dans les cours. J’ai pris la métaphore du Puisatier de l’UN uni à Elle. Vous comprendrez que je parle de la loi de l’UN suivie par le Sans Nom (l’aspect masculin – l’Esprit) et de La Source (l’aspect féminin – La Vibration).

Comme j’ai été un peu bavard dans la vidéo, je ne vais pas m’étendre à l’écrit. Et hop, un petit visionnage…

Moteur_03.jpg

Télécharger la vidéo (fichier mp4)

La vidéo à visionner dans votre navigateur Durée 47 mn

J’espère que, maintenant, vous y voyez plus clair concernant les différentes influences que nous recevons des astres par rapport à notre puits, notre fibre optique, dans laquelle la lumière vient à être canalisée. Il est donc aisé de comprendre que lorsqu’un faisceau lumineux se retrouve à l’exacte verticalité (grâce à des alignements spécifiques), sa puissance de pénétration sort de l’ordinaire.

Si c’est un alignement de planètes du système solaire, ça influence, mais si ça vient carrément du Soleil central, il est évident que là, ce n’est plus de l’influence mais carrément de la transformation. Alors si un plus vient s’y rajouter, pleine lune, solstice ou autre configuration, on s’en ramasse un max.

Ce qu’il faut aussi remarquer, c’est que tout ça sur un plan matériel joue dans une notion de temps d’espace (le mouvement des planètes), notre Soi Supérieur joue quant à lui dans l’Éternel Présent, puisque qu’entre le Soleil et la Terre, il n’y a pas de matière puisque c’est La Source elle-même. Ainsi, notre Soi Supérieur possède l’avantage de tout voir dans toutes les dimensions temporelles, alors que nous, notre Soi Inférieur ne voit qu’un temps qui s’écoule linéairement extérieurement et variablement intérieurement.

Par ce schéma, vous découvrez aussi l’étagement des différents éléments (4 sur Terre et 1 tout autour) afin que tout cela fonctionne parfaitement concernant l’aspect matériel, mais aussi comment notre Esprit Directeur, par l’intermédiaire de notre Soi Supérieur, communique avec nous, et plus précisément avec notre Particule d’Esprit ou Étincelle de Vie.

Cette dernière ne se réveillera qu’à la seule condition que nous soyons parfaitement équilibrés au niveau de l’Âme humaine, soit au niveau du moteur de l’Humain. En d’autres mots, quand nous serons “christifiés”, c’est-à-dire quand notre masculin sera équilibré avec notre féminin. Il va de soi qu’alors, notre karma inscrit principalement dans l’astral se verra tout simplement dilapidé, puisque nous pourrons consciemment aller au-delà du second voile de l’oubli.

Ainsi, la partie supérieure de l’atmosphère (la fameuse ionosphère) a déjà été décrassée grâce à la lumière augmentée provenant du Soleil, tout en sachant que la grille cristalline, basée grosso-modo sous le 1er chakra, est arrivée à son maximum de puissance. Dit autrement, la Lumière y est encore attirée d’autant plus vite, d’où ces symptômes physiques d’essorage et de grandes fatigues.

L’autre effet est aussi le changement de couleur de notre Soleil. Avant on le peignait en jaune, mais maintenant il est devenu blanc. Le jaune est, je vous le rappelle, la couleur de la 3D (3ème chakra). C’était donc une couleur « falsifiée » dans le sens jaunie, c’est-à-dire vieillotte ! En décrassant le second voile de l’oubli, ça a déjauni.

Depuis la seconde convergence harmonique, la grille solaire (la grille féminine de l’atmosphère) ainsi que la grille atomique (la grille masculine de l’atmosphère) ont été décrassées, réparées et réalignées. Ceci amena donc un décrassage réel et sérieux du second voile de l’oubli, qui, à l’image de la couche d’ozone, s’est fait trouer et défoncer en de multiples lieux.

Ceci amena les rayons de Lumière à venir plus profondément dans notre puits, tout en sachant que la grille cristalline était à une puissance faible. Cependant pendant ces dernières années,et puis les 9-9-9, 10-10-10, 11-11-11 et 12-12-12, ont vu la montée en puissance progressive pour aboutir à être à plein pot maintenant, d’où cette lumière plus blanche et plus intense du Soleil.

Ainsi nous avons été amenés “calmement” au fonctionnement normal des grilles entourant Urantia Gaia. Cette dernière peut donc décider maintenant quand il lui plaira d’ascensionner, c’est-à-dire de faire la translation vers la 4D. Vous comprenez que les “moisissures” que nous sommes à sa surface vont devoir s’adapter aux nouvelles vibrations.

Pour l’instant, nous sommes encore à l’aube et il y a encore beaucoup d’humidité dans l’air. En d’autres mots, il y a encore beaucoup d’égrégores “émotionnels par définition”, puisqu’ils ne carburent qu’à l’émotion vécue par lesdites moisissures. Il est donc parfaitement normal qu’en cette fin des temps, et donc le début du nouveau, le brouillard soit maximal.

Intérieurement, parce que l’on se fait chauffer à fond, on suinte et sue nos peurs et crasses profondes (d’où cette indisposition que nous préfèrerions ne pas subir et que je nomme l’essorage-lavage) qui se retrouvent donc extérieurement (d’où cette évidence que tout va de pire en pire !!!). Oui, l’ombre semble prendre des forces, mais en fait on la fout à la porte, et comme on ne l’alimentera plus, elle disparaitra aussi sûrement que le brouillard s’évacue avec le soleil du midi en plein été.

Ainsi, tout individu qui a déjà fait un certain travail d’épuration se verra alors traverser le 1er voile de l’oubli plus facilement que les préhumains encore accros à leur mentalité de 3D. Ces derniers vont donc prendre le choc en frontal. Espérons que leurs air-bag de la paix intérieure seront à la hauteur de la situation pour encaisser le coup.

Bienheureusement, il y aura une multitude de lampadaires qui éclaireront la route de l’êtreté. Il y aura donc, par définition, moins de gens dans les fossés de la désincarnation définitive. Bref, cela dit, cela demandera encore quelques temps afin que le brouillard se dissipe complètement, mais comme la grille cristalline est à fond (le grille-pain), les toasts vont carboniser plus vite.

Hé oui, le carbone qui est en nous sera alors à l’extérieur de nous, car on se sera tellement desséché (dans l’émotionnel) que l’on apparaitra vraiment plus craquant et croquant avec ce bruit cristallin dont notre Soi Supérieur sait apprécier la saveur à chaque petit déjeuner. En fait, lui, il ne dort jamais, et je devrais plutôt dire à chaque fois que nous nous réveillons et que nous nous offrons en petit déjeuner.

Être au service de l’UN, c’est assurément avoir compris que nous sommes le maillon en bout de chaîne (et comme tout tourne dans l’univers), c’est nous qui faisons les frais de la plus grande vitesse dans la matière, mais aussi ceux qui se feront éjecter le plus vite s’ils deviennent trop faibles à tenir la fréquence de rotation.

C’est sûr que si vous comparez la vitesse de rotation de grand-père Soleil à celle de la Terre, vous comprendrez à quel bout de la chaîne nous sommes véritablement. Ainsi, c’est normal que ça décoiffe et que ça va décoiffer de plus en plus, car en disant que nous augmentons notre fréquence personnelle, cela implique que la rouille et toutes les crasses rouillées vont se faire éjecter encore plus vite !

C’est la raison pour laquelle il ne sert à rien de juger, c’est-à-dire de comparer via des mesures extérieures la taille de l’anneau que nous sommes, car cela n’indique en rien jusqu’où la rouille de la dualité est rentrée en profondeur. Il y a des maillons qui sont petits mais leur couche de rouille est faible, tandis que d’autres, gonflés par l’égo, paraissent nettement plus importants en taille, mais en fait c’est presque la totalité qui est rouillée.

Ainsi, les cœurs purs sont assurés d’encaisser les nouvelles vitesses et fréquences, car , comme il est dit, ils sont purs, ils sont authentiques, ils sont humbles et vivent souvent dans des conditions de simplicité plus ou moins volontaire. Par contre, les corrompus dans leur cœur (indiquant ainsi que leur égo mène vraiment le jeu avec un hyper mental-égo) se verront décortiquer jusqu’à la moelle.

Aussi, sans jugement aucun, chacun se prendra la dérouillée qu’il mérite. En clair, tout sera juste, parfait, équitable pour chaque UN. Bref, d’autres infos sont encore à venir par rapport à tout ça. je vous donne donc rendez-vous dans mon prochain article.

Laurent DUREAU

http://345d.fr/le-puisatier-de-luniversel-ou-de-luni-vers-elle/

12/12/2012

12 décembre 2012 : Prélude à l’Illumination par la Lumière Authentique

Pour accueillir l'énergie cristalline de la Mère Divine et du Féminin sacré ou de notre corps Chritique à partir d'aujourd'hui, le 12 décembre 2012.


Prélude à l’Illumination par la Lumière Authentique

 

cederomMaintenant que nous sommes arrivés à ce fameux jour du 12-12-12 où la grille cristalline reçoit 100% de l’énergie captée par les grands cristaux, je vais tout simplement vous décrire dans cet article (et les autres à suivre) comment cette énergie lumineuse (c’est-à-dire fortement chargée d’informations) va parvenir à travers chacun d’entre nous.

Cette fameuse Ère du Verseau, l’information du Ciel qui déferle à fond, va non seulement nous doucher pour nous décrasser de notre ignorance fondamentale (en nous obligeant à ôter nos fringues pleines de croyances hyper limitatives) mais aussi va obliger notre corps physique à complètement recâbler l’ensemble du véhicule.

Ce recâblage intense, comme vous le savez, est très éprouvant en termes d’énergie mais aussi entraîne de nombreuses coupures, autant mémorielles que temporelles. Je vais donc vous expliquer tout ça calmement, afin de faire taire en vous de nombreuses incompréhensions et surtout la cohorte de questions futiles d’un mental-égo totalement dépassé par les évènements.

Vous vous doutez bien que je ne vais pas parler dans l’abstrait avec des mots New-Age, mais prendre des exemples concrets que nous connaissons tous, et tout cela avec un vocabulaire compréhensible par tous. Vous vous doutez bien que tout cela ne tiendra pas en un article, alors, avant de laisser des questions dans les commentaires, attendez au moins la publication des prochains articles. Merci d’avance.

Globalement, l’humanité est en train de passer d’un monde de 3D à un monde de 4D, et ceci va forcément entrainer un changement de technologie, puisque nous passons d’un monde basé sur l’électricité (le masculin – le mental) à un monde plus magnétique (le féminin – le sentiment). Il va s’en dire que l’on ne peut traiter un sentiment de la même manière qu’une idée…

Une idée, ça peut se décortiquer, se scinder en plusieurs versions, se faire cataloguer et se faire étudier séparément, comme tout scientifique aime le faire. Par contre, un sentiment, c’est nettement plus délicat parce que l’on ne sait pas d’où il sort, ni comment il nait (plus ou moins), et qu’il n’est pas aussi facile de le décrire puisqu’il peut se mélanger avec d’autres sentiments instantanément, ce qui n’est pas le cas des idées.

Ainsi, le mental est à l’image du numérique où tout est découpé en rondelles et traité chronologiquement. Électriquement, on peut dire que l’information est tronçonnée (comme des bits d’informations binaires) pour être ensuite mise à l’entrée d’un processeur (votre cerveau) qui va essayer d’additionner tout ça selon une logique séquentielle basée sur une horloge linéaire.

Le fameux QI dont sont fiers les préhumains de 3D, n’est en fait que la cadence à laquelle le processeur roule. S’il roule vite (QI supérieur à 130), alors vous êtes super intelligent. S’il roule “normalement” (QI de l’ordre de 100), alors vous êtes un péquin moyen, mais par contre s’il route au ralenti (QI dans le style 70), alors vous êtes l’attardé dont tout le monde se moque…

Ainsi quelle est la différence entre un super intelligent, un normal ou un attardé, c’est tout bonnement le nombre d’opérations qu’il fait à la seconde. C’est la raison pour laquelle, lorsque vous achetez un ordinateur, il est préférable de toujours prendre le plus rapide, c’est-à-dire celui qui a une vitesse de processeur la plus élevée.

Je ne vais pas rentrer dans les détails du choix d’un ordinateur, car bien d’autres paramètres interviennent, à l’image d’un être humain. Alors imaginez maintenant que vous avez à traiter avec des sentiments qui, eux, dans un premier temps, ne suivent aucune horloge linéaire. En effet, nous savons tous qu’un sentiment de bien-être distend le temps, autant que celui d’un mal-être.

Quand vous roucoulez, le temps linéaire passe à une vitesse folle, alors qu’intérieurement vous n’avez eu l’impression que de quelques instants pas assez longs… A l’inverse, quand quelque chose vous est désagréable, le temps linéaire semble devenir une éternité, tant votre temps intérieur est speedy gonzalez ! Vous pouvez donc imaginer que ça ne colle pas trop avec l’horloge hyper précise d’un ordinateur de 3D…

Le second point, et non des moindres, c’est qu’autant une idée peut se faire décortiquer en de multiples morceaux, autant un sentiment relève de l’ordre d’un truc global, type brouillard insaisissable. Vous savez que c’est là, mais vous ne pouvez le saisir avec votre intellect. En clair, on sait que c’est là mais on ne sait pas où, et en plus, on ne peut pas l’ignorer sinon on va dans les décors !

Ainsi la fameuse intelligence du cœur roule tout bonnement à l’analogique, c’est-à-dire où toute nouvelle information vient fusionner instantanément avec l’ensemble des autres informations. C’est à l’image d’un musicien qui joue sur un instrument à corde. Qu’il pince une, 2 ou plusieurs cordes, le tout est instantanément mélangé sans qu’aucun calcul ne soit nécessaire. Cette particularité fait donc que le cœur n’a besoin d’aucun neurone pour fonctionner, aussi bien au ralenti qu’à fond…

Ainsi, le passage de 3D à la 4D n’est pas seulement une simple affaire de conscience, mais aussi et surtout un changement fondamental du traitement de l’information. Or, qui traite l’information aujourd’hui ? Notre mental et uniquement lui, d’où l’évidence que dans la logique pure, il ne peut y avoir de sentiment. Il est donc parfaitement normal que plus notre mental prend de la place, et plus on se déshumanise.

La technologie pure ne résoudra en rien la véritable problématique de notre âme, puisque cette dernière appartient au monde du sentiment et non de la logique. Dit autrement, si nous voulons être en paix et vivre dans le bonheur et la tranquillité, la première chose à faire est donc de calmer les ardeurs du mental à croire qu’il est le seul et unique maitre à bord, d’où son surnom favori de mental-égo.

Passer de l’intelligence mentale à l’intelligence du cœur (ce qui équivaut de passer de la 3D à la 4D) va donc impliquer un changement de technologie au niveau de notre corps physique. Notre corps de carbone est en cours de cristallisation. Dit autrement nous passons d’un monde d’isolant électrique (le carbone) parcouru par des pistes conductrices (un système nerveux) qui conduisent de l’électricité (une information masculine) à un monde cristallin qui conduit de la lumière…

Hé oui, rappelez-vous qu’un sentiment c’est une couleur, d’où cette envie irrésistible des dames à mettre de la couleur pour se faire belles. A l’inverse, tout individu mâle ou femelle pas bien avec son âme fera en sorte de manquer de couleur, et donc s’habillera de noir. Je rappelle, là aussi, que le noir n’est pas une couleur mais l’absence de couleur, tout comme l’ombre est une absence de lumière…

Bref, notre corps doit donc s’adapter pour traiter mieux la lumière, puisque le passage en 4D va lui imposer cet environnement. C’est dans le style du poisson qui doit transformer ses branchies en bronches. Ainsi, quand nous disons que nous sommes en train de nous silicer, c’est que nous passons du câblage de fil de cuivre au câblage en fibre optique.

Pour mieux me faire comprendre, c’est comme si on prenait un immeuble avec des fils de téléphone en cuivre (la fameuse paire de fil torsadée) et qu’il fallait tous les remplacer par des fibres optiques afin de pouvoir bénéficier d’un super-méga-ADSL. En effet, sur les fils de cuivre, le débit maximal a été atteint et il est impossible de gérer les sommes faramineuses d’information provenant de la 4D.

Ainsi depuis un temps certain, les travaux ont commencé chez beaucoup de lampadaires, d’où cette fatigue physique si importante avec toutes les coupures régulières à certaines mémoires, voire carrément des zappings temporels incompréhensibles. C’est sûr qu’être en chantier permanent, ça use à la longue, mais c’est le corolaire pour être pleinement opérationnel une fois arrivé en 4D définitivement.

On peut donc comprendre que nombre de préhumains de 3D vont se trouver complètement paumés et surtout choqués, d’abord parce qu’ils n’arriveront pas ou peu  à décoder la lumière, et que secundo la somme des travaux à faire va faire qu’ils ne pourront plus poursuivre leurs petites habitudes de vie peinarde et parfaitement réglée-planifiée.

Ça va devenir un foutoir pas possible et ils vont vraiment être déroutés, au point d’aller voir avec une curiosité enfantine pourquoi leur illuminé (ou bargeot) de voisin n’a pas ou n’a plus tous ces problèmes. Être un geek de l’UN semblait une hérésie comme tout aventurier de l’inconnu mais, au final, cela deviendra une banalité, une normalité après quelque temps.

En prenant un autre exemple, nous sommes en train de passer de l’ère de la disquette informatique à celle du cédérom. Sur la disquette totalement opaque, on y inscrivait des bits d’information magnétique grâce à de l’électricité. Sur un cédérom, il n’y a plus de champ magnétique mais simplement des trous qui laisseront passer la lumière ou non.

Autant il ne fallait pas placer ses disquettes sur les haut-parleurs de la chaine Hi-Fi (sous peine d’effacer les données), autant on s’en fout avec les cédéroms. Par contre, le cédérom, si vous le regardez bien, possède 2 faces : l’une imprimée par n’importe quoi (l’aspect 3D – la personnalité), tandis que l’autre est cristalline, transparente et hyper brillante-réfléchissante (l’aspect 4D – le cœur). La moindre crasse ou rayure amènera inéluctablement des erreurs de lecture…

Un lampadaire, un illuminé, c’est quelqu’un qui a décidé de mettre un lecteur de cédérom en remplacement du lecteur de disquette. L’opération demande donc quelques modifications dans les câblages, ainsi qu’une petite mise à jour du système d’exploitation avec l’ajout d’un driver (petit logiciel qui fait l’interface, la communication, entre l’aspect matériel et logiciel).

Ce driver a pour nom de fichier UN.exe et il ne pourra donner sa pleine puissance que lorsque le lecteur de cédérom sera totalement fini d’installer. On peut donc comprendre que c’est pendant cette période actuelle d’avant les fêtes de Noël 2012 que tous les techniciens angéliques sont à l’œuvre afin de finaliser l’installation.

Cela implique donc de rester tranquille et de rouler à minima afin que notre processeur central soit presque à l’arrêt. Ainsi toute demande de questionnement de la part de votre mental-égo est forcément emmerdante, car il posera sans cesse des questions basées sur la peur. “C’est quoi ce truc » ? Ça sert à quoi ? Je veux comprendre sinon j’envoie tout balader !!! Etc., etc., etc.…

Restez donc peinard, à l’image d’un patient qui a foi en son chirurgien (son Soi supérieur) et en son équipe rapprochée (les anges), et qui se sait sur la table d’opération. Assurez les fonctions minimales de survie (je respire, je mange et je vais aux toilettes) et balancez tout le reste à plus tard. En effet, ce n’est vraiment pas le moment d’aller faire du social pour remplir les besoins égotiques des autres.

Faites donc au mieux afin de vous libérer de tout ce que vous pouvez, car plus vous serez disponible et plus vite l’opération se fera. N’en rajoutez pas, parce qu’alors il ne faudra pas venir pleurer si vous êtes encore plus exténué qu’avant. En cela, je relève une petite réflexion de quelqu’un qui m’a fait part de sa fatigue à vouloir faire les derniers efforts dans le dernier carré de la ligne d’arrivée (voir dernier article de 5D6D).

Elle dit que nous demander encore un effort supplémentaire après toutes les souffrances que nous avons connues est cruel. Je répondrais simplement que si elle ne s’était pas fait autant de souffrances à cause de l’utilisation inconsciente de son moteur de la cocréation :
1) Elle serait plus en forme et aurait plus d’énergie. Pour 1 emmerde programmée dans notre contrat de vie, notre “personnalité” en a créé 3 de plus, alors je trouve déplacé cette position de victime qui subit, annonçant clairement qu’elle n’a pas compris que c’est elle qui s’est infligée tout ça. 
2) On ne vous demande pas de faire quelque chose, mais au contraire de ne rien faire absolument
3) Pleurer à l’injustice dénote la vision 3D du jugement, et surtout l’irresponsabilité d’endosser sa propre ignorance.

Ainsi, si le découragement vient mettre les pieds dans le plat, soyez radical en changeant cet état d’humeur qui ne peut provenir que de votre mental-égo qui voudrait que les choses se terminent afin qu’il reprenne la main sur son petit business quotidien. Soyez ferme et sans concession en visualisant tout simplement l’autre face de la pièce, qui est l’ajout d’un lecteur de cédérom qui pourra ainsi se faire caresser par le rayon laser de la Lumière Authentique.

Ça va bronzer de plus en plus dorénavant, car au lieu de recevoir une lumière tamisée parce que falsifiée nous allons recevoir une lumière méga-costaude qui ne va pas s’encombrer du fait que vous n’étiez pas prêt pour cause de petites affaires personnelles. Le fameux choc de l’humanité va être vibratoire et hautement chauffant, alors autant décoder au plus vite les instructions données sur notre cédérom appelé ADN.

On va passer du 2 pistes à 12 pistes, il est donc compréhensible que le débit doive emprunter des fibres optiques plutôt qu’une paire de fils électriques qui de toute façon n’y comprennent rien à la lumière, aux sentiments.

Laurent DUREAU    


11/12/2012

Et si les 3 jours c’était maintenant ?

PisteA l’image de la ligne d’arrivée d’une piste d’athlétisme, qu’importe combien vous avez couru (du 60m au marathon), les derniers mètres sont marqués par une multitudes de lignes qui vous indiquent que vous êtes dans le carré final, là où tout se joue entre votre mental et vos muscles.

En effet, d’un côté vous voyez la ligne d’arrivée, et votre envie d’arrêter de courir est maximale à cause de votre corps qui hurle qu’il n’en peut plus et de votre mental-égo qui vous dit que ça y est, c’est fini, et que tu peux relâcher tout ; cependant, c’est justement dans ces derniers mètres que se joue la couleur de la médaille finale…

Pris entre l’envie extrême de relâcher tous les efforts, nous voyons souvent nombre d’athlètes franchir la ligne alors qu’ils sont en freinage évident. C’est seulement leur inertie qui les amène à franchir cette ligne, car il est évident qu’ils en ont plein le derrière; cependant, souvent, cette décontraction finale les empêche de décrocher les quelques millisecondes qui font que tu es un champion ou pas !

Hé oui, souvent un record était à la portée, mais ne le sachant pas, la voix du mental-égo vous dit que vous êtes presque arrivé et qu’il est inutile de vouloir en faire plus. Alors, ce n’est qu’après avoir franchi la ligne que vous apprenez que vous auriez battu le record du siècle tout simplement. Ainsi, tout coureur conscient des enjeux sait qu’il devra terminer ce dernier carré à la force des tripes, même s’il n’a plus de tripes du tout, et surtout aucune volonté mentale.

Le champion, c’est celui qui, même après avoir vidé tout ce qu’il avait dans le ventre, est capable de se rappeler que c’est dans ce dernier moment que l’essentiel se joue. Vous me direz, mais quelle relation avec l’Ascension ? Ma réponse est simple : c’est dans les derniers mètres que votre foi inébranlable devra faire face à tous vos doutes, peurs et surtout votre manque d’énergie.

Dans le jeu de l’Ascension, il n’y a pas de médaille ou de comparaison avec les autres, mais intérieurement il y a le même combat en chacun : mollir face aux sirènes du mental-égo, ou persévérer là où la majorité abandonne ? Probablement, un certain nombre d’entre vous ne connaissent pas cette souffrance, mais croyez-moi, c’est une épreuve infernale pour qui s’est donné à fond dès la ligne de départ.

Hé bien, dans les quelques jours à venir, nous allons tous nous trouver sur ce carré magique de la ligne d’arrivée, et c’est votre foi qui fera la différence dans le classement final de la sélection. Soit vous serez sélectionné définitivement, soit vous irez dans le groupe de repêchage, soit vous serez bon pour recommencer une prochaine fois.

Alors qu’importe que vous ayez couru sur 10 km, 42 km ou 100 m, c’est l’état d’esprit dans lequel vous aurez fait vos dernières enjambées qui déterminera votre qualité de maître ou non. En effet, qu’importe vos capacités physiques, votre âge et la vitesse à laquelle vous franchirez la ligne, car c’est votre vibration interne qui déterminera si vous étiez en débâcle ou en maitrise !!!!

L’Ascension n’est pas une compétition “officielle” qui ne voit que l’extérieur, que les faits, mais une compétition entre votre mental-égo et votre petite voix. Laquelle gagnera, et laquelle acceptera la médaille d’argent ? Nous savons tous que l’égo aime s’arroger la médaille d’or et qu’il crache bien souvent sur le second, sur la petite voix, qu’il considère comme inférieure. Et si cette fois-ci, c’était la petite voix qui gagnait grâce à sa foi inébranlable que tout est parfait ?

Pensez-vous que, lorsqu’elle gagnera, elle regardera l’égo avec dédain ? Non, elle lui tendra la main et lui dira “C’est grâce à toi, grâce à ta force et à ton obstination que j’ai pu découvrir ce qui était caché en moi. Sans toi, je n’aurais jamais eu l’opportunité de découvrir ma véritable identité, alors pour te remercier, je t’invite à partager le repas de fête qui a été préparé pour les vainqueurs, c’est-à-dire toi et moi.”

Hé oui, quand la petite voix l’emporte sur la raison, il n’y a plus de jugement et de classement. Il n’y a pas de perdant et de gagnant, mais seulement deux forces qui se sont affrontées, chacune avec leurs qualités et leurs insuffisances. Parfois elles s’opposaient,  parfois elles se complémentaient, mais toujours elles ont été ensembles pour faire le chemin, pour faire la course vers le retour à La Source.

L’une sans l’autre aurait automatiquement arrêté le jeu, et donc l’utilité de la piste, et donc de la course elle-même. C’est un tandem indéfectible, autant que l’électricité que du magnétisme, autant du masculin que du féminin. L’égo (et son fidèle serviteur le mental-égo) a gagné des milliers de parties, alors que la petite voix se faisait traiter (dans la majorité des cas) de faiblarde, voire d’inconsistante, pour ne pas dire inexistante.

Le mental-égo aimait afficher sa suprématie et diminuer autant qu’il pouvait la puissance de la petite voix, voire même l’utilité de son existence, mais aujourd’hui, à l’heure où nous allons entrer dans les derniers mètres de l’ère de la 3D, de l’ère du gladiateur mentalo-égotique, c’est à notre foi véritable qu’il faudra faire appel afin de démontrer clairement que l’éternelle perdante en avait plus dans le coffre et les tripes, que l’éternelle grande gueule avare de louanges et de réputation.

Hé oui,  ceux et celles qui sauront tenir le cap, malgré toutes les choses extérieures incompréhensibles et tous les doutes qui leur sauteront à la figure avec force et raison, découvriront avec stupéfaction combien il fait bon d’avoir gagné avec beauté l’unique course suprême. C’est sûr que l’égo ne va pas aimer, car on le sait tous, il est un très mauvais perdant…

Bref, tout cela pour vous faire comprendre qu’à partir du 12 et jusqu’au 21-12-12, ce sont 10 jours de rêve pour mettre une déculottée méritée à notre éternelle grande gueule qui se croyait tout permis. 10 comme le 1 et le zéro, comme le masculin et le féminin, comme l’électrique et magnétisme. 10 où le 1 fait le fier, mais où toute sa valeur est déterminée par le nombre de zéro qui suit !!!

En effet, l’Esprit sera toujours en tête, mais sans La Source il ne peut être que lui-même, c’est-à-dire UN mais sans plus. Par contre, avec un zéro, voire des milliers, alors il prend une envergure sans pareille. L’Esprit seul ne peut rien faire, même pas courir sur les pistes du temps, mais par contre avec La Source, il peut s’amuser autant qu’il peut.

Nous voulons retourner à la maison, là où l’infini de La Source est en plus grande concentration. Ce sera non seulement en Esprit (comme le prônent nombre de religions) mais cette fois-ci avec notre corps et la totalité de ce que nous avons été dans cette vie (ainsi que dans toutes les autres). Rien n’est à renier, mais tout est à accepter inconditionnellement.

Ainsi, quoiqu’il vous arrive dans les 2 semaines à venir, ne succombez pas aux moult questionnements de votre mental-égo, quoiqu’il arrive, car son seul et unique objectif sera de vous ralentir le pas, et donc perdre la partie au final. Tout questionnement vous amènera forcément au découragement, mais avec une force et une rapidité jamais atteinte jusqu’à maintenant, car vous êtes dans les derniers mètres et la foule applaudit de toutes ses forces pour vous booster en ces moments cruciaux.

Oui, tous les anges (les spectateurs) sont avec vous, car ils savent pertinemment que cette zone, ce dernier carré magique, est la zone de tous les dangers. Ils sont à fond de votre côté, alors fermez les écoutilles extérieures, n’écoutez plus le tintamarre de vos questionnements multiples, concentrez-vous sur votre entendement intérieur, et là vous découvrirez que le temps s’allonge d’une manière démesurée.

En effet, vous découvrirez que si le temps extérieur s’écoule toujours pareil, le temps intérieur devient presque une éternité. Dites-vous bien que lorsque vous êtes dans cet état, c’est que vous êtes en plein dans votre êtreté, en plein dans votre cœur, en plein dans votre identité véritable, en plein dialogue avec vous-même.

C’est alors que vous découvrez que vous êtes dans un jeu, dans une certaine forme d’illusion, et que ne pas tomber dans les argumentations de votre mental-égo semble presque impossible. Cependant, c’est possible, à la seule condition de continuer à courir, de continuer à tracer aveuglément afin de traverser le brouillard de l’illusion. C’est un acte de foi pur, total et sans condition.

Si vous avez été un sportif (sportive), vous avez déjà vécu cela dès que vous commenciez à vous rapprocher de vos limites physiques. Hé bien là, c’est la même chose, mais ce sera dans votre quotidien. Votre capacité à rester en paix, à rester serein et confiant, fera toute la différence, mais si par contre vous commencez à mentaliser et à vous poser des questions par rapport à des attentes que vous aviez projetées, alors soyez assurés que le test ne sera pas concluant.

En effet, c’est votre capacité à rester en paix qui est testée, car sans elle vous ne pourrez conserver une haute fréquence. Rappelez-vous, la “sélection” sera selon votre fréquence, alors il n’est pas très avisé de la descendre parce que vous perdez votre paix intérieure tout simplement. Ainsi, quels que soient les symptômes auxquels vous aurez à faire, restez droit dans vos bottes et faites tout pour démontrer votre aptitude à rester en paix comme un maître le ferait.

Dans un précédent article, j’avais parlé que chaque semaine qui passait correspondait à un chakra qui se ferait décrasser-lessiver. Nous arrivons donc à partir de mercredi (le 12-12-12) au 7ème chakra, pour ensuite terminer par les 3 jours, soit 1 semaine et 3 jours. Or, une espèce d’intuition me dit que ce serait plutôt 3 jours plus 1 semaine.

En effet, le second voile de l’oubli étant entre le 6ème et 7ème chakra, il me semble plus juste à notre Soi Supérieur de nous essorer complètement afin de pouvoir travailler sur nous plus efficacement sur la semaine qui suivrait. C’est à l’image d’une serviette que l’on voudrait essorer. Par exemple, la main gauche tiendrait la serviette verticalement, tandis que la main droite partant du haut tenterait de l’essorer en la serrant très fort en direction du bas.

C’est donc arrivé vers la fin de la serviette (6ème chakra, puisque l’on nous a mis tête en bas pour mieux nous essorer) que les dernières crasses nous habitant se retrouvent concentrées. Il serait donc logique que les 3 jours promis soient le 12, 13 et 14 décembre, afin d’évacuer nos dernières peurs ou crasses profondes.

Une fois cela fait, il serait alors plus facile à notre Soi Supérieur (qui est en contact avec nous via le 7ème chakra) de venir sécher la serviette, afin qu’au 21 au soir on soit devenu un linge tout propre, sec et plié selon les règles de l’UN, pour entrer sereinement dans la 4D, dans l’ère du Verseau, dans l’ère de l’amour et du don inconditionnel, dans l’aire des lampadaires confirmés, dans l’aire des maîtres futurs qui ascensionneront.

Je vous rappelle donc plusieurs petites choses :
1 – Les 3 jours d’obscurité de l’individu préhumain ne sont pas forcément les mêmes que ceux du collectif appelé Humanité et qui dépendent de maman Urantia principalement. Autant, vision 3D oblige, les gens pensent qu’il fera noir dehors (phénomène électromagnétique, etc..), autant les 3 jours d’obscurité individuels seront une obscurité intérieure.

Cette obscurité intérieure sera dûe probablement à toutes les dernières merdes intérieures qui remonteront à la surface. Ceci est à mettre en parallèle avec l’essorage final de la serviette. Dit autrement, selon notre rythme, nous allons donc probablement avoir une période pendant laquelle on ne saura plus comment on s’appelle tellement cela sera le bordel en nous, d’où l’image du coureur dans les derniers mètres et de l’absolue nécessité de ne pas paniquer en restant en paix intérieurement, tout en continuant d’avancer avec foi.

2 – Inutile donc de vous charger votre emploi du temps avec des tas de formalités extérieures, qu’elles soient sociales ou non. Noël, c’est le 25, alors faites en sorte d’être tranquille et peinard entre le 12 et le 22…

3 – Il n’y a rien de spécial à faire sinon à être en paix. Alors, s’il vous vient l’idée de penser à la planète ou à l’humanité, faites-le mais sachez faire la différence entre une demande de votre mental-égo et une demande de votre cœur / petite voix. L’essentiel n’est pas de faire des méditations ou de vouloir faire quelque chose pour améliorer l’humanité par des obligations amenées par votre coeur-égo, mais de briller de votre simplicité et de votre foi en tout instant.

Ne commettez pas l’erreur de croire que la noirceur extérieure viendra en premier, car cela ne déclenche que la peur et l’instinct de survie de 3D. Non, la noirceur viendra de l’intérieur, car ce sera votre noirceur qui se révèlera à vous. Regardez-la passer avec le sourire, car elle ne viendra pas vous ennuyer mais au contraire vous dire au revoir.

Cessez donc d’être négatif quand vous voyez des crasses remonter en vous, car ça, c’est de la vision purement 3D qui ne voit que malheur et désolation. Non, regardez cette noirceur, d’abord en reconnaissant que vous n’étiez pas blanc comme neige malgré tous les stages et méditations que vous avez faits (car ça, c’est l’illusion projetée par votre mental-égo), et voyez plutôt combien votre Soi Supérieur est en train de faire le ménage en vous, en votre temple, afin d’y venir y habiter définitivement.

Ainsi chaque crasse, chaque noirceur, chaque incompréhension doit être regardée pour ce qu’elle est, mais avec compassion. Aucun jugement à faire sinon le sourire protocolaire du tenancier qui est heureux de libérer les chambres devant accueillir une nouvelle clientèle plus clean, plus riche et surtout plus lumineuse.

Que vous pensiez 7 jours plus 3 ou 3+7, cela n’a pas d’importance, car au final ce sont 10 jours pour effectuer le déménagement final de 3D vers la 4D. Comme tout déménagement, c’est éprouvant, surtout dans les derniers jours, car en plus de la fatigue il faut rendre l’appartement propre, voire retaper quelque peintures et tapisseries après avoir rebouché les multiples trous dûs à l’accrochage de vestiges dédiés à la personnalité.

Je vous souhaite donc une bonne “dizaine”, à défaut d’une “quinzaine”, tout en sachant que je resterai présent sur le forum et à travers quelques articles de circonstance sur 345D.fr. En effet, normalement, cet article est le dernier de ce blog 5D6D, car lui aussi sera emporté dans les archives du temps…

Laurent DUREAU     

 http://5d6d.fr/et-si-les-3-jours-cetait-maintenant/...