Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/10/2014

Moscou et Pékin veulent remodeler l'ordre mondial (Pentagone)

Enfin le vrai motif est lâché !

Il faut comprendre que Moscou et la Chine, en ont marre du "désordre mondial" provoqué par les US/UE/Sionistes depuis la seconde guerre mondiale et qu'ils feront tout pour empêcher que se poursuive l'impérialisme et la domination du dollar et des US/Sionistes dans cette région du monde ! En d'autres termes la Russie et la Chine feront tout pour éviter l'instauration du Nouvel Ordre Mondial !

Et en prime ils ont le culot de menacer la Russie et la Chine !

Même pas peur !!!

Comme nous devrions le comprendre, seuls, Israël et les US/sionistes, ont le droit d'assurer leur sécurité dans le monde !

 

Moscou et Pékin veulent remodeler l'ordre mondial (Pentagone)

 

11:30 01/10/2014

MOSCOU, 1er octobre - RIA Novosti

La Russie et la Chine souhaitent remodeler l'ordre mondial établi au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, a déclaré mardi soir le sous-secrétaire US à la Défense Robert Work cité par les médias occidentaux.

"Il est absolument clair que la Chine et la Russie renforcent leurs positions le long de leurs frontières. Il ne fait aucun doute que ces deux pays voudraient modifier certains aspects de l'ordre mondial établi depuis 70 ans", a indiqué M.Work.

Selon lui, les Etats-Unis doivent y prêter une attention particulière et veiller à ce que les plans nourris par la Chine et la Russie ne rendent pas nécessaire un recours à la force militaire.

Suite au rattachement de l'ex-péninsule ukrainienne de Crimée à la Fédération de Russie, les puissances occidentales ont commencé à renforcer leur présence militaire à proximité des frontières russes. Arguant de la nécessité de garantir la sécurité des alliés, l'Otan a déjà intensifié ses patrouilles aériennes au-dessus des pays Baltes et dépêché des renforts en mer Baltique et en Méditerranée.

L'Otan a en outre annoncé une augmentation des effectifs, un élargissement du programme d'exercices militaires, et un renforcement de son système d'alerte précoce et de ses forces de réaction rapide.

 

29/09/2014

Ukraine: la Russie lance une procédure pénale pour génocide

2000 morts russes et 300 000 réfugiés en Russie !

Voilà ce que savent faire les nazis de Kiev assistés de leurs alliés, BHL, Fabius, Hollande et leurs complices sionistes de l'UE et des USA !

Ukraine: la Russie lance une procédure pénale pour génocide

Dossier: Situation explosive dans l'est de l'Ukraine

Ukraine: la Russie lance une procédure pénale pour génocide
21:17 29/09/2014
MOSCOU, 29 septembre - RIA Novosti

Le Comité d'enquête de Russie a ouvert une enquête pénale pour génocide des russophones dans les républiques autoproclamées ukrainiennes de Donetsk et de Lougansk, a annoncé lundi à Moscou le porte-parole du comité, Vladimir Markine.

"Le département d'instruction principal du Comité d'enquête de Russie a lancé une procédure pénale pour génocide des populations russophones vivant sur le territoire des républiques populaire de Lougansk et de Donetsk en vertu de l'article 357 du Code pénal russe", a indiqué M.Markine.

"Des personnes non identifiées au sein de l'administration politique et militaire ukrainienne, des Forces armées ukrainiennes, de la Garde nationale et du 'Secteur droit' (formation ultranationaliste ukrainienne) ont donné des ordres destinés à la destruction totale des citoyens russophones résidant dans les républiques de Donetsk et de Lougansk", a précisé M.Markine.

Des meurtres de russophones ont été effectués au moyen de lance-roquettes multiples Grad et Ouragan, de missiles air-sol non guidés, de missiles tactiques Totchka-U et d'autres armes lourdes non sélectives. Ces actions ont provoqué la mort d'au moins 2.000 personnes, d'après le responsable.

"300.000 personnes ont été obligées de quitter leurs foyers et de se réfugier sur le territoire russe", a annoncé M.Markine.

Kiev a lancé le 15 avril une opération "antiterroriste" d'envergure en vue de réprimer la révolte qui a éclaté dans le Donbass suite au renversement du régime du président Viktor Ianoukovitch. Selon l'Onu, les hostilités ont déjà fait plus de 3.200 morts et plus de 8.000 blessés parmi les civils. La Russie qualifie cette opération de punitive et appelle les autorités de Kiev à y mettre fin. 

Cessez-le-feu dans l'est de l'Ukraine >>

Les autorités de Kiev ont signé le 5 septembre à Minsk un accord de cessez-le-feu avec les républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk.

Kiev doit trouver cinq milliards de dollars pour payer Gazprom!!

Allez préparons-nous à payer et à être endettés pour payer le gaz russe au profit des nazisionistes de Kiev !

Non seulement ils doivent des sommes colossales à la Russie, ils provoquent un coup d'état pour prendre en force la place à KIEV, sans élections préalables, la Russie est obligée de faire avec les milliers de réfugiés qui sont arrivés sur son sol depuis le coup d'état, mais en prime ils se permettent encore de la ramener et de revendiquer des cadeaux de la part de la Russie qui devrait leur obéir au doit et à l'oeil, quand nous savons que les anciens contrats gaziers ont été signés avec la Russie par l'ancien président légitime, ceux-ci non plus lieu de tenir depuis son éviction en force, en février 2014. Les nouveaux contrats doivent être signés par les soi-disant nouvelles autorités que ça leur plaise ou pas.

La Russie a le droit de choisir ses clients et de pratiquer les prix du gaz et autre énergie aux prix qui leur convient, et n'a pas à devoir subir tous ces préjudices depuis de longs mois.

Qu'ils paient et qu'ils se taisent puisque leur régime nazi est financé par leurs alliés US/UE/Sionistes, France comprise dans le lot !

Kiev doit trouver cinq milliards de dollars pour payer Gazprom

Dossier: Conflit gazier russo-ukrainien

Nezavissimaïa Gazeta

11:40 29/09/2014

MOSCOU, 29 septembre - RIA Novosti

Les résultats intermédiaires des négociations trilatérales UE-Ukraine-Russie sur le gaz ont été accueillis par Moscou avec beaucoup d'optimisme: Kiev aurait accepté de verser à Gazprom plus de 3 milliards de dollars pour rembourser la dette et payer ses futures livraisons, écrit lundi 29 septembre le quotidien Nezavissimaïa Gazeta.

Il est encore trop tôt pour crier victoire car ces conditions doivent encore être approuvées au niveau des gouvernements, et il n'y a aucune garantie que Kiev soit prêt à accepter la désescalade du conflit gazier.

Le ministre russe de l’Énergie Alexandre Novak a annoncé qu'il était, dans l'ensemble, "satisfait par l'issue des négociations". Selon lui, la position de la Russie reste inchangée: elle demande le remboursement de la dette pour le gaz déjà fourni, un paiement à l'avance pour les futurs approvisionnements et une restructuration de la dette.

Le ministre a déclaré que l'Ukraine s'était engagée à rembourser 2 milliards de dollars avant la fin du mois d'octobre, et 1,1 milliard de dollars de dette seront restructurés et versés à Gazprom d'ici la fin de l'année.

Pour sa part, Gazprom fournira à l'Ukraine 5 milliards de mètres cubes de gaz selon le principe du take-or-pay et réservera une option pour livrer des quantités supplémentaires si besoin. Tous ces approvisionnements ne seront effectués que par prépaiement. Les conditions mentionnées resteront en vigueur pour la saison automne-hiver 2014/2015. Les décisions définitives seront prises après les consultations entre les gouvernements russe et ukrainien. Une nouvelle réunion est déjà prévue cette semaine, le 2 ou le 3 octobre.

Le calcul est simple: pour la livraison de 5 milliards de mètres cubes de gaz Kiev devra débourser 1,915 milliards de dollars. Autrement dit, en ajoutant le remboursement de la dette de 3,1 milliards de dollars l'Ukraine devra trouver dans les mois à venir près de 5 milliards de dollars pour les reverser à Gazprom.

Les conditions du compromis évoquées par le ministre Alexandre Novak ne correspondent pas aux conditions préalables avancées par le groupe ukrainien Naftogaz début septembre pour solder le litige gazier avec la Russie. Mais aujourd'hui, les exigences initiales de Kiev semblent être oubliées.

Les observateurs russes admettent toutefois que ces progrès des négociations pourraient être suivis de nouvelles complications, sous l'influence des conseillers américains du premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk.

"Washington pourrait ne pas apprécier le compromis gazier entre Kiev et Moscou, même si objectivement l'Ukraine a besoin de gaz russe, notamment à cause de la réduction de la production locale de charbon", explique Sergueï Pravossoudov, directeur de l'Institut d'énergie nationale. Selon lui, il serait plus raisonnable pour le Fonds monétaire international (FMI) et l'Union européenne d'envoyer l'argent directement à Gazprom à titre d'aide financière au profit de Kiev. Dans ce cas, les hauts fonctionnaires ukrainiens n'auraient aucune raison de repousser les paiements pour le gaz russe.

Sur le même sujet

Multimédia

http://fr.ria.ru/presse_russe/20140929/202555601.html

 

28/09/2014

Hassan Nasrallah sur l’EIIL : « L’Amérique est la mère du terrorisme »

Comme il a raison ! Ils se créent des ennemis qu'ils font semblant de combattre pour aller s'accaparer les pays qu'ils convoitent pour créer notamment avec les pays arabes le Grand Moyen Orient ou le Grand Israël  !

Quand le dollar aura été rayé de la carte des monnaies ainsi que les BANSKTERS de la FED et de ceux qui ne vivent que des guerres, tel le complexe militaro-industriel US/Sioniste, nous aurons la paix !Surtout que les US/Sionistes ne sont pas en train de bombarder les soi-disant terroristes de l'EIL ou de Daech, mais ils ont pour cible l'armée du Hezbollah dont l'état sioniste a une peur bleue ! Les US/Sionistes sont donc bien en train de préparer les Grand Israël pour l'état sioniste terroriste ! 

Voyons aussi ce que pense des crimes commis par Israël en Palestine, un ex militaire de l'armée "la plus morale du monde", l'armée d'occupation TSAHAL !

Lundi, 22 septembre 2014 08:05

Irak: les avions US bombardent le Hezbollah!!!

 

IRIB-Les brigades du Hezbollah d'Irak déchirent le voile sur la vraie nature de la mission des avions de combat et des drones US en Irak : " l'aviation américaine bombardent , en lieu et place des positions de Daech, celles appartenant à l'armée nationale irakienne et aux forces volontaires dont le Hezbollah" !!

C'est le site Al Massala qui rapporte cette information : " les chasseurs et les drones us ont pris d'assaut les positions des forces irakiennes et des forces volontaires dans le nord de Babylone. Ces raids témoignent de la vraie intention des Etats Unis dans la prétendue guerre qu'ils disent avoir déclenchée contre le terrorisme de Daech!!, affirme une source proche du Hezbollah qui appelle les irakiens et tous les peuples de la région à être vigilants vis-à-vis des politiques à double standard et extrêmement ambiguës des Américains, politiques à géométrie variable surtout dans le dossier de lutte contre le terrorisme. " Les objectifs recherchés par les Etats-Unis et leurs alliés arabes sont parfaitement clairs : ils veulent une emprise totale sur tous les Etats souverains de la région, leur démembrement, l'affaiblissement de leur armée.

En Irak, ils cherchent surtout la disparition de l'armée nationale et de tous les corps mobilisés de volontaires comme le Hezbollah, Saraya al Islam, et les forces populaires "  " si les Etats-Unis avaient été sincères dans leur prétention de lutte contre Daech, ils n'auraient jamais bombardé la localité de Al  Awissat dans le nord de Babylone. Cette  localité a été frappée mercredi dernier  alors que les chasseurs américains ont laissé intacts les positions de Daech à Jaraf al Sakhar, à Fallouja et dans d'autres localités. ces localités avaient d'ailleurs été identifiées par nos forces . . pour la seconde fois en l'espace d'un mois, les Etats-Unis ont frappé à coup de missiles intelligents les positions conjointes des forces armées et du Hezbollah et des forces volontaires. Ce n'est pas par inadvertance car les équipements utilisés par les USQ sont extrêmement complexes et ne laissent aucune place à l'erreur !! La réalité est que l'axe de la Résistance est la seule partie qui s'oppose effectivement au complot terroriste et qui est capable de sauver l'espace géographique et géostratégique de la région" !!

Hassan Nasrallah sur l’EIIL : « L’Amérique est la mère du terrorisme »

28 septembre 2014

Après avoir expliqué que le Hezbollah, quelle que soit la situation, serait toujours contre une intervention des États-Unis, il a déclaré que l’Amérique était la mère du terrorisme et a expliqué en quoi elle n’était pas légitime pour prendre part au combat qu’elle prétend mener. Il a mis en évidence le double jeu de ces nations qui soutenaient cet été encore l’État israélien ou certains courants takfiris, et qui viennent mettre fin aujourd’hui à la menace qu’ils ont eux-même créée. Il a conclu en appelant les pays de la coalition à cesser leur soutien sous diverses formes aux courants terroristes, et a précisé que le Liban comme les autres pays de la région n’avaient pas besoin de cette coalition internationale pour régler le problème takfiri au Moyen-Orient.

http://www.youtube.com/watch?v=0n-mhEnALIs#t=478

Clips, documentaires, articles sur l'actualité du Moyen Orient :
http://axedelaresistance.com/

Un ancien militaire dénonce les crimes de guerre de l'armée israélienne

http://www.dailymotion.com/video/x26pv0c_un-ancien-militaire-denonce-les-crimes-de-guerre-de-l-armee-israelienne_news?utm_source=alert&utm_medium=notifications&utm_campaign=subscriptiondigestusers

Eran Efrati est un ancien militaire israélien qui a participé à l'opération "Bordure protectrice" cet été sur la bande de Gaza. Interviewé par Abby Martin, il dénonce les crimes de guerre de l'armée israélienne ainsi que l'omerta entourant les actions de l'armée. Interview choc.


Un ancien militaire dénonce les crimes de... par Super_Resistence

 

ONU : Lavrov stigmatise l’interventionnisme US

En effet, après quelques siècles de domination et de crimes insupportables, il serait temps que les US/Sionistes rentrent à la niche !

 

ONU : Lavrov stigmatise l’interventionnisme US

Même Monsieur et Madame Michu, que je croise tous les dimanches sur le marché, ont compris que les premiers fauteurs de troubles dans le monde étaient les Etats-Unis (Territoire indien occupé, Amérique du Nord). Le Daech est le fruit de leur politique au Moyen Orient depuis 70 ans : soumettre et casser les Etats de la région, pour légitimer leur annexe.

Si les Etats Unis avaient respecté le droit international, refusant l’assistance militaire à Israël qui viole même les résolutions du Conseil de sécurité, s’abstenant d’intervenir pour casser l’Afghanistan, l’Irak, la Libye, la Syrie, aurions-nous le Daech ? Oui, aurions-nous le Dach ? Si les US étaient restés dans leurs frontières, les Etats aujourd’hui en charpie seraient restés forts et capables d’assurer leur ordre interne. Le Daech est le fruit de la politique vérolée des US, assise dans une région où les ambassadeurs US ont un rôle plus important que les chefs de l’Etat. Cette politique répond à un seul objectif : pour justifier de casser la Palestine, reconnue par la SDN comme Etat depuis 1920, il faut casser tous les Etats de la région, revenir aux tribus du Moyen-Age, avec des puissances tutélaires qui tirent les ficelles.

Troops-Obama

Les populations du Moyen Orient sont bien en avance sur celles de l’Europe : elles ont compris qui est l’empire du mal. Si les Etats-Unis veulent rendre service à la région, ils n’ont qu’une chose à faire : dégager. Qu’ils se fichent le camp, et en recyclant leur budget militaire, ils pourraient créer une sécurité sociale qui permettrait de rompre avec leur régime de ségrégation par l’argent. Ça ne serait pas si mal.

Ces jours-ci, les petits enfants de Georges W. Bush, ceux qui bavent encore devant le slogan «  la guerre contre le terrorisme », n’ont pas branché les deux neurones qui leur restent. Dans la région, c’est-à-dire de la Palestine au Pakistan, du Soudan à l’Iran, il ne peut y avoir de solution durable qu’à la seule condition que les US dégagent et ne touchent plus à rien. C’est un ras-le-bol absolu. Toute frappe US est contreproductive. Toute aide militaire ou diplomatique US produit de violents anticorps, et pas un Arabe ne peut imaginer une issue incluant un rôle pour les US. Je lis encore qu’un de leur projet est de former des soldats arabes, et tout le brave monde applaudit. Mais imaginez-vous un Arabe rentrant à la maison en annonçant qu’il va libérer la région grâce à une formation miliaire US…

Alors que l’Assemblée générale des Nations Unies tourne au défilé des idées reçues, je dois saluer l’intervention de Sergueï Lavrov, le Ministre des Affaires étrangères de Russie, qui a clairement accusé samedi les Etats-Unis.

« Washington a déclaré ouvertement son droit à l’usage unilatéral de la force partout pour faire respecter ses propres intérêts. L’interférence militaire est devenue la norme, en dépit des mauvais résultats de toutes les opérations de puissance que les Etats-Unis ont menées au cours des dernières années ».

Selon Lavrov, la viabilité du système international a été fortement ébranlée par les bombardements de l’OTAN contre la Yougoslavie, l’intervention en Iraq, l’attaque contre la Libye et l’échec de l’opération en Afghanistan : « L’Occident est engagé dans une course vers une ‘structuration verticale de l’humanité’ adaptée à ses propres normes guère inoffensives. Après avoir déclaré victoire à la fin de la Guerre froide et annoncé la ‘fin de l’histoire’, les Etats-Unis et l’Union européenne ont choisi d’étendre la zone géopolitique sous leur contrôle sans tenir compte de l’équilibre entre les intérêts légitimes de tous les peuples de l’Europe ».

Clair, net et précis.

564304-russia