Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/12/2011

Spiritualité et ascension : Les familles d’âmes se positionnent

Un article du Passeur qui date du 7 septembre 2011, mais qui est toujours d'actualité.

Les familles d’âmes se positionnent

Pour beaucoup de celles et ceux qui se sont éveillés ces dernières années ou ces derniers mois et qui ont entrepris un travail sincère de guérison de leur ego, deux des lois naturelles d’harmonie, la synchronicité et l’abondance, s’appliquent avec une accélération constante qui a fait un bond en avant ces dernières semaines. Ceux-là auront remarqué à quel point les désirs formulés en soi trouvent une réponse de plus en plus rapide et à quel point les synchronicités se multiplient, notamment en ce qui concerne les rencontres faites et les informations qui leur parviennent. Les familles d’âmes se complètent chaque jour un peu plus, dans la simplicité de retrouvailles joyeuses, sans qu’il y ait besoin d’en faire des tonnes ni d’établir des communautés. Les temps ont changé, ce qui importe, c’est que la connexion se fasse à nouveau sur le plan terrestre entre les âmes, que le lien physique dans l’incarnation ait été rétabli.

C’est un véritable maillage énergétique qui se crée entre les êtres, qui chacun ont leur place géographique quelque part. Cette reliance est importante. Ayez souvent dans le cœur et dans vos pensées ceux et celles que vous revoyez comme si vous les avez toujours connus, car ce sont eux que vous avez croisés après tant de vies. Cela maintient en conscience un réseau sur les plans plus subtils, qui a son importance dans le scénario qui se joue.

Il est important d’être très attentif aux signes qui nous environnent et contribuent à nous informer personnellement. Les différents plans se rapprochent, signifiant que les dimensions vont de plus en plus s’interpénétrer, ce qui crée tout autour de nous des ouvertures la plupart du temps discrètes, qui sont autant d’accès à des niveaux d’informations inhabituels. Cette discrétion implique une attention particulière, mais quiconque est attentif ne peut manquer ces ouvertures, même si elles s’avèrent parfois très fugaces. Au fil des mois, il y a fort à parier que l’accès à ses plans se stabilisera et sera beaucoup plus évident pour un plus grand nombre. Ces ouvertures sont l’expression de la multidimensionnalité dont nous avons souvent parlé et viendra un moment où nous réaliserons avec étonnement quels rôles (au pluriel) nous jouons parallèlement sur quelques uns de ces plans.

C’est évidemment une perception qui va choquer ceux qui n’ont pas la moindre idée de ce que cela signifie et ne sont pas familiarisés avec ne serait-ce que l’idée de l’existence de ces autres niveaux de réalité. L’expérience pourra être traumatisante pour eux et occasionner un nombre accru de ‘pétages de plombs’. Rassurer sera le maître-mot et l’exemple de quelqu’un de serein dans cette nouvelle perception de la réalité sera un baume pour les êtres désemparés.

Ces ouvertures donnent une couleur qui préfigure la nature du monde diversifié qui sera le nôtre très bientôt. Vivre hors de la quarantaine qui nous fut imposée signifie non seulement de cotoyer à nouveau collectivement – et non plus de manière exceptionnelle – des êtres et des plans qui non seulement s’harmoniseront entre eux, mais nécessiteront pour cela que l’homme réapprenne le plein sens de ses responsabilités d’être vivant émettant en permanence des énergies, entres autres sous forme de pensées et d’émotions, qui impactent à différents niveaux les autres formes de vie de tous les plans qui nous sont liés. C’est l’inconscience de cela qui a imposé jusque-là la mise en quarantaine de notre monde.

De l’inconscience du jeune chien fou qui renverse tout sur son passage, nous allons passer à la conscience étendue de notre environnement grâce à une perception accrue de celui-ci et à l’acquisition des lois fondamentales qui régissent la vie dans l’univers. Tout naturellement nous nous y soumettrons parce que nous les saurons profondément justes et aimantes. Ce sera le début d’une sagesse qui nous a fait longtemps défaut.

Entretemps, la vague qui arrive doit défaire un monde pour qu’en naisse un nouveau, il ne peut en être autrement. Comme je l’ai dit dans un précédent article, rien ne s’édifiera sur les cendres de l’ancien monde. Dans les structures, ce qui aura été effacé le sera parce qu’il ne peut s’adapter à ce qui vient, ce qui n’aura pas été effacé aura la capacité de s’adapter et d’évoluer. De même, pour les êtres humains, ceux dont la vibration ne peut s’adapter, partiront. Pour être clair, ces départs correspondront au désir des âmes de se réincarner dans des conditions à peu près similaires à celles de la Terre, qu’elles auront quittée afin de parfaire leur expérience, certaines en des mondes de dualité, d’autres en des mondes unifiés mais de vibration plus basse que celle de la nouvelle Terre. De toutes manières, tôt ou tard, chacun évolue en remontant vers la Source tel un saumon dans le torrent. C’est le grand Mystère de la vie, puisse-t-il le demeurer.

N’imaginez pas que sur sept milliards d’êtres humains il n’y en ait pas qui aient fait d’autres choix que vous. C’est logique et cela n’aidera donc personne d’ajouter du pathos à la situation lorsqu’on en sera à constater des vagues de départ importantes. Lorsque les choix ont été faits au niveau de l’âme des destinées à suivre lors de la transition, ils ont été faits par chacun en fonction de ce qu’il y a de mieux quant à son évolution personnelle. C’est ce qu’il ne faudra pas perdre de vue. S’il y a des larmes, qu’elles soient éclairées de la conscience de tout cela et de la certitude qu’il y a pour ceux qui ont des affinités, de se revoir très bientôt, d’une autre manière et avec un tout autre niveau de conscience.

Gaïa pour sa part ne sera plus jamais ce qu’elle a été durant ce long âge des ténèbres qu’elle a vécu à nos côtés, celui que la cosmogonie hindoue nomme Kali Yuga. L’avènement d’un Âge d’Or est un évènement considérable dont il ne nous est pas encore possible de prendre la juste mesure. Tout au plus, en des instants de perception privilégiée, y-a-t-il au fond de nous le parfum discret d’une ancienne mémoire qui nous rappelle subtilement que nous avons déjà connu ces temps de félicité. Ce lointain parfum a pourtant le pouvoir d’apaiser puissamment nos cœurs. Imaginez-un peu ce que sera la pleine conscience retrouvée en cet Eldorado…

Les temps à venir seront source d’électrochocs dans l’humanité inconsciente. Surtout ne versez pas dans l’idée répandue par les religions d’un quelconque châtiment. Ce qui surviendra sera le fruit de la loi de résonance et rien d’autre. A l’heure de la remise à zéro des pendules, les énergies émises par l’ensemble de l’humanité reviennent tel un boomerang à l’humanité. Au sein du collectif, ce que chacun est aujourd’hui déterminera la force et la qualité d’énergie qu’il recevra. Comme il a été dit et redit à plusieurs reprises, chacun ira vers où le porte sa vibration et tout ainsi sera juste. Ces chocs n’engendreront pas que la peur, ils auront surtout la capacité de déclencher une prise de conscience. Et c’est ce qu’ils feront pour nombre d’indécis. De très belles choses se dessinent à l’horizon de cette courte période où tout vacillera. Ecartez les bras avec légèreté et trouvez votre équilibre naturel sans crainte de tomber. Vous savez ce qui part, vous savez ce qui vient et vous savez que vous en êtes du début à la fin.

Fraternellement,

En complément de cet article : Être en ce monde n’est pas être de ce monde

© Le Passeur – 7 Septembre 2011 – http://www.urantia-gaia.info Cet article est autorisé à la copie à la seule condition de ne pas l’associer à une démarche commerciale, de respecter l’intégralité du texte et de citer la source.

http://www.urantia-gaia.info/2011/09/07/les-familles-dame...


08/12/2011

Inquiétudes pour notre soleil : Des scientifiques stupéfaits se demandent si le soleil est mourant. Les ignora nts !

Voilà comment les scientifiques sans conscience font peur à l'humanité !

Ce n'est pas l'ignorance qui tue et qui est dangereuse parce que l'on peut toujours apprendre, c'est l'illusion de détenir toute la connaissance.

Est-ce que les énergies d'amour et celles de la Conscience Divine et Cosmique peuvent-elles être mises en équations mathématiques ?

L'univers étant éternel et tout étant toujours en perpétuel mouvement et changement, ce qui est la définition même de la vie et de l'éternité, quand notre soleil explosera, il deviendra une super nova et il sera remplacé par une autre étoile ou un autre Soleil et ainsi de suite. Car toutes les planètes grandissent et deviendront un jour des étoiles ou des soleils. Ce sera le cas aussi, un jour, pour la Terre.

Antoine Lavoisier n'a-t'il pas prouvé que rien ne se perd, mais que tout se transforme ?

Pour ce qui concerne notre système solaire : c'est Jupiter qui est une planète chaude et gazeuse, dont les initiés savent qu'elle devait allumer ses feux ou spot red, dès 2007, pour devenir un second soleil pour la Terre. C'est ce que reprend en l'occurrence le Film 2010 dans lequel, Jupiter, se transformait en second soleil pour la Terre.

Le film « 2010″, Jupiter qui se transforme en deuxième soleil
http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2011/02/12/deux-s...

Deux soleils pour la Terre avant 2012 ?
http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2011/01/27/deux-soleils-pour-la-terre-avant-2012.html

JUPITER VA DEVENIR UN SECOND SOLEIL POUR NOTRE SYSTÈME SOLAIRE ET LA TERRE - LE 23 DÉCEMBRE 2007 À 11: 56 HRE, HEURE DU QUÉBEC JUPITER EST EN CONJONCTION AVEC LE SOLEIL
L' ALLUMAGE QUI SE PASSE SUR LE PLAN ÉTHÉRIQUE, QUI PRÉCÈDE TOUJOURS LE PLAN PHYSIQUE, ET À PRÉSENT ACHEVÉ ET NOUS N' ATTENDONS PLUS MAINTENANT QUE LA « DÉFLAGRATION » FINALE.
http://www.ascensionplanetaire.com/allumage%20de%20jupite...

LA NAISSANCE D' UN NOUVEAU SOLEIL JUPITER
http://www.ascensionplanetaire.com/christ%20micheal/cm030...

Jupiter deviendra donc le 5ème soleil et nous devons devenir la civilisation du 5ème règne ou du 5ème soleil, lors de notre ascension prochaine vers une nouvelle dimension. C'est ce que nous promet l'ère du Verseau ou de l'âge d'Or dans laquelle nous sommes entrés le 4 février 1962 vers 14 h. 

Quant à dire que les êtres humains pour survivre devraient quitter la terre pour aller dans l'espace et nous diriger vers d'autres étoiles.

Quelle ignorance ! Vers d'autres étoiles sûrement pour nous faire cramer !

Nous allons ascensionner tout naturellement lorsque la résonnance magnétique terrestre aura atteint le cycle de 13 Hz, (cycle ordinaire : 7, 8 Hz) soit le point zéro de la résonnance magnétique terrestre. Ce que nous ne sommes pas loin d'atteindre.

Est-il dès lors besoin de quitter la Terre pour aller dans l'espace et nous diriger vers d'autres étoiles ? Et avec quels moyens SVP, messieurs les scientifiques ?  


lundi 5 décembre 2011

Inquiétudes pour notre soleil

Des scientifiques stupéfaits se demandent si le soleil est mourant

Par Terrence Aym (journaliste), 2 décembre 2011

Des scientifiques choqués ont revérifié à la hâte leurs données et admis d'un air lugubre que c'était vrai : le coeur du soleil se contracte...le soleil est peut-être mourant.

Il y a quelque chose qui cloche avec le soleil

Les cosmologues et les astronomes déterminent l'âge de choses comme les planètes, les étoiles et les galaxies. Et ils utilisent cette donnée "la meilleure qu'ils aient" pour déterminer l'âge de notre soleil.

Ils ont déterminé durant le siècle dernier que le soleil est vieux de presque 5 milliards d'années. Tout le monde était heureux parce que selon les observations d'autres étoiles semblables au soleil, cela voulait dire que l'étoile de notre terre durerait au moins plusieurs autres milliards d'années.
Cette question réglée, les scientifiques ont bien mangé, bien dormi et ramassé de coquets honoraires avec leurs conférences.

Tout allait pour le mieux et l'univers était en harmonie.
Jusqu'à 2010.
Pendant l'année 2010 se passèrent trois évènements sans précédent.

Trois évènements sans précédent

Le premier : une preuve a émergé comme quoi le centre du soleil se rétrécit une indication qu'il peut épuiser son hydrogène à un rythme plus rapide que ce qu'on pensait auparavant.

Malheureusement, faute d'hydrogène pour les réactions thermonucléaires du coeur, une étoile se rabat sur l'élément disponible suivant qu'elle possède pour brûler : l'hélium.
Une fois ce processus enclenché, une étoile de la taille de notre soleil commence à s'expanser et devient une géante rouge.

Non, il n'explosera pas comme une nova ou une supernova, il n'en a pas la masse. Il enflera simplement de plus en plus et vaporisera Mercure, Vénus, la Terre et Mars.

Deuxièmement, des astrophysiciens ont découvert qu'un genre inconnu de particule solaire modifiait la matière sur Terre. Quelle est cette étrange et nouvelle particule ? Quelles sont ses propriétés ? Pourquoi le soleil les projette-t-il tout d'un coup ?

Personne n'a de piste.

Et enfin, le soleil refroidit rapidement et s'affaiblit à un tel degré que si le processus se poursuit sans relâche, il ne fera plus écran à la Terre pour les rayons cosmiques mortels. La Terre est normalement protégée par la magnétosphère du soleil et comme vous l'avez probablement deviné, la magnétosphère rétrécit également.

Le modèle admis pour l'âge des étoiles remis en question

Le pire de tout, de récentes observations d'autres étoiles avec le télescope Hubble et les télescopes de plusieurs agences de l'espace européennes, ont confirmé que des étoiles comme notre soleil commencent soudain à manifester un comportement inexplicable et puis, sans avertissement, elles enflent rapidement et se transforment en géantes rouges en avalant les planètes d'à côté.
Et maintenant notre soleil agit étrangement de manière jamais vue avant.
Le soleil exhibe un comportement qui rend perplexe les scientifiques du monde entier.

Un terrible secret : le soleil se refroidit depuis 1979

Alors qu'on embobinait le monde avec l'absurdité du réchauffement climatique, le soleil commençait à refroidir. Il a continué son refroidissement pendant ces derniers 32 ans. Il est aujourd'hui sur le point de refroidir beaucoup plus vite car il se rapproche du minimum de Maunder.
Avec assurance les astronomes ont prédit en 2007 que le soleil commencerait à chauffer de plus en plus. Comme il a continué à refroidir, ils se sont rués sur leurs calculettes pour vérifier les piles.
Maintenant le soleil est entré dans son cycle de pic solaire, en causant des peurs de tempêtes solaires destructrices pour notre fragile technologie, alors que la production réelle peut être tracée sur un organigramme et plonge toujours vers le bas.

Jusqu'où la production pourrait-elle tomber ? Personne ne le sait. La dernière fois elle est tombée précipitamment à la fin d'une période interglaciaire et un âge glaciaire a saisi de l'hémisphère nord pendant 100.000 ans.

Mais ce pourrait être pire que ça. Si le soleil est vraiment en train de mourir, la glace va finalement envahir la plus grande partie de la planète. Sept milliards d'individus voudront aller vivre à l'équateur ou pas loin.

La découverte de la ''matière mutante''

Depuis des mois une frayeur croissante a conduit les chercheurs à se lamenter à propos des tempêtes solaires en approche. Certains avaient prédit des tsunamis solaires dévastateurs qui pourraient balayer notre technologie avancée, d'autres exprimaient d'affreux avertissements pour de violentes explosions à la surface du soleil qui pourraient atteindre la Terre, faire une brèche dans notre champ magnétique et exposer des milliards de gens à des rayons ultra-violets de forte intensité et à d'autres formes mortelles de radiations cancérigènes.

Maintenant la preuve est sortie que quelque chose de potentiellement plus dangereux se passe profondément caché au coeur de notre étoile donneuse de vie : des particules jamais vues auparavant"ou une mystérieuse force" sont expulsées du soleil et bombardent la Terre.
Quoi que ce soit, les preuves indiquent que cela affecte la matière et le rythme naturel établi de désintégration radioactive. Quelque chose que l'on pensait impossible jusqu'ici. Des physiciens disent que c'est étrange et inconnu.

De pire en pire

Et c'est là que l'histoire se complique. Se complique beaucoup.
Ces étranges particules qui semblent faire muter la matière et affecter le rythme de désintégration radioactive sont-elles en quelque sorte juste le présage de l'approche d'un âge glaciaire ? Ou est-ce quelque chose de plus sinistre ? Est-ce la confirmation de la mort du soleil ?
Selon la NASA, le soleil va commencer à refroidir dramatiquement après 2013. Puis pour les 30 à 50 ans suivants, les latitudes septentrionales vont sombrer dans un minimum de Maunder et se refroidir de plus en plus.

Mais, certains se demanderont, avec un coeur nucléaire qui se rétrécit et de bizarres particules qui sont éjectées de notre étoile, se pourrait-il que le soleil ait définitivement pris un coup de vieux ?

Le soleil : subit-il un étrange changement ?


''La pression moyenne du vent solaire est tombée de plus de 20% depuis le milieu des années 90...le changement de pression provient principalement des réductions de températures et de densité. Le vent solaire est 13% plus froid et 20% moins dense. Le vent solaire ne gonfle pas l'héliosphère autant qu'avant...Cela signifie une moindre barrière contre les rayons cosmiques. La sonde solaire Ulysse a aussi découvert que le champ magnétique solaire s'est affaibli de plus de 30% depuis le milieu des années 80.''

Les physiciens solaires de la NASA rapportent aussi que le dénommé ''grand tapis roulant solaire'' (great conveyor belt) a considérablement ralenti. ''Nous n'avons jamais vu de vitesse si peu élevée ; c'est tout en bas de l'organigramme. Cela a d'importantes répercussions sur la future activité solaire.''


Oui, et d'importantes répercussions sur terre aussi.
 
Qu'un âge glaciaire approche semble obligé. Combien de temps va-t-il durer, bien malin qui va le deviner.
Avec la nouvelle incertitude de théories scientifiques passées et un étrange comportement que personne ne peut expliquer, le soleil mourant attire l'attention sur l'avertissement en 2010 du célèbre physicien Stephen Hawking, que nous devons pour survivre quitter la terre, aller dans l'espace et nous diriger vers d'autres étoiles.

La géante rouge enflera et s'expansera et puis dévorera la Terre, augmentant de 30 fois sa température en convertissant son hélium.
Vers la fin le soleil mourant ballonné augmentera de mille fois sa brillance. Attirant l'attention du reste de la galaxie sur d'autres mondes qui se sont consumés dans un embrasement final.
Parmi ces mondes se trouvera la Terre.
Traduit par Hélios
 
Article orginal en anglais :

Shocked scientists hurriedly rechecked their data and gloomily admitted it's true: the sun's core is shrinking...the sun may be dying.

26/11/2011

Relier les points : Changements cosmiques, instabilité planétaire et météo extrême

Pour ceux qui nous écrivent en nous disant qu'il ne se passe rien sur la planète, ni dans le cosmos, et que nous raconterions des histoires, notamment sur la comète Elenin. Parce qu'il ne se serait rien passé et qu'il ne se passe rien selon eux.

Comme si Elenin était le seul élément cosmique à nous intéresser.

Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois.

Ils feraient mieux de demander des obligations de résultats à leurs gouvernants, leurs scientifiques et leurs curés qu'ils paient et rémunèrent sur leurs propres deniers. Parce que nous voudrions voir des résultats sur toutes les belles théories qu'ils nous enseignent depuis des millénaires et non pas d'avoir à essayer de décoder tous leurs mensonges et manipulations pour tromper l'humanité par le biais de leur propagande merdiatique et leur soi-disant enseignement.

Si la vérité nous avait été toujours été dite, ce blog n'aurait pas lieu d'exister.
Or, s'il existe, c'est qu'il y a un réel problème avec les informations.

Pour voir s'il ne se passe rien du tout, nous vous invitons à prendre connaissance de cet article, très bien fait qui date du 23 juillet 2011, écrit par Sott Net.

Bien entendu il s'est passé beaucoup de choses depuis. mais cela donnera une idée plus précise à celles et ceux qui prétendent qu'il ne se passe toujours rien, ni dans le cosmos, ni sur notre belle planète.

L'article étant très long et comportant des vidéos, nous n'en mettons qu'un extrait, ici.

La suite sera à consulter sur le site de Sott Net.

Alarm Clock

Relier les points : Changements cosmiques, instabilité planétaire et météo extrême

© NASA / SDO
Vue de l’éjection de masse coronale depuis le Solar Dynamics Observatory le 7 juin 2011.

Avec les changements terrestres qui se produisent maintenant clairement et le temps qui presse, les éditeurs de Sott.net font face à l'urgence de se mettre à jour submergés par une avalanche de nouvelles importantes et d'essayer de donner un sens aux choses ! Les événements climatiques récents ont été sans précédent : le printemps et le début de l'été ont été, pour le moins, bizarres sur tout le globe.

Vous parlez de météo ou d'un type géologique de phénomène ; quelqu'un dans le monde y a eu droit : volcans, séismes, pluies torrentielles, inondations, trous terrestres, tornades, sécheresses, incendies... même de la neige en été ! Passons-les tous en revue du mieux que nous pouvons en commençant par le haut : le facteur cosmique.

Solar Activity
© Mike Borman
Image prise le 4 juin 2011
Lieu : Evansville en Indiana (États-Unis)


Les changements cosmiques sont en route

Les changements sur la planète Terre englobent une telle diversité de phénomènes, depuis les anomalies de météo extrême jusqu'aux volcans et séismes, que c'est peut-être une bonne idée de prendre du recul et de voir si nous pouvons donner un sens à tous ces changements dans le climat cosmique qui peuvent nous affecter. Oui, nous sommes conscients que cette approche va à l'encontre du discours officiel qui prétend que ces changements sont causés par les hommes brûlant du carbone qui vivent dans une bulle isolée qui ne peut que se réchauffer. Mais les pièces du casse-tête sur la table pointent vers une image différente et plus grande.

Une pièce centrale énorme est notre Soleil, ce qui n'est pas surprenant, puisque cette explosion permanente dans l'espace est ce qui donne de l'ordre dans notre coin de l'univers et la vie sur Terre. Ces deux dernières années, on s'attendait à ce que le Soleil entre en haute activité selon son cycle habituel de taches solaires de 11 ans. Mais les scientifiques se sont retrouvés à se gratter la tête lorsque notre étoile locale est restée tranquille. Maintenant elle délivre un tel spectacle d'éruptions que les scientifiques disent « ooh et ahh ».

Commentaire : Une énorme tempête solaire s'est déchaînée la semaine dernière. Certains l'ont appelée l'éruption solaire de plasma la plus massive jamais observée. Les astronomes de la NASA ont déclaré que l'énorme éruption solaire du 7 juin, appelée éjection de masse coronale, n'était probablement pas la plus grande jamais arrivée, mais elle est notable à la fois pour sa taille et son comportement étrange : des vagues massives de plasma furent éjectées du Soleil pour retomber sur la surface solaire.

« Nous voyons des choses que nous n'avons jamais vues auparavant, » a déclaré Phillip Chamberlin, un astrophysicien du Goddard Spaceflight Center de la NASA et scientifique de projet adjoint sur le satellite Solar Dynamics Observatory (SDO) de l'agence. « C'est un événement vraiment excitant. On s'attend à beaucoup de choses. »

Juste un jour ou deux avant l'éruption, le Soleil faisait ces vagues spectaculaires :

La suite : ICI

 

Le niveau de la mer montera-t-il plus vite que prévu ?

Un article de mai 2011 mais qui est toujours plus que d'actualité puisque le niveau des mers et des océans continue de monter partout dans le monde et que les banquises continuent de fondre plus que jamais.

Nous vous rappelons que la montée des eaux est l'un des facteurs d'inversion des pôles magnétiques et géographiques terrestres.

Voir nos articles précédents sur le sujet :

Le réchauffement climatique et la montée des eaux
http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2011/02/28/le-rechauffement-climatique-et-la-montee-des-eaux.html

L'inversion des pôles géomagnétiques entraînée par de brusques changements du niveau des mers
http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2011/02/27/l-inversion-des-poles-geomagnetiques-entrainee-par-de-brusqu.html

Ne vous reposez donc pas pour vous préparer, et quitter au moins les bords de mer, sur les mensonges du GIEC et son Climagate qui annonce soi-disant la montée des mers en 2100, car :

1 - la montée des niveaux des mers, se fait progressivement,

2- ils ne viendront pas vous prévenir pour partir des zones dangereuses.

 

Le niveau de la mer montera-t-il plus vite que prévu ?

Le 4 mai 2011 à 17h40

Par Jean-Luc Goudet, Futura-Sciences

Le Giec a été trop prudent dans ses conclusions, affirme l’Amap, qui surveille le climat des régions arctiques. La fonte des glaces, banquise et inlandsis, est plus rapide que ce que l’on pensait et pourrait induire une montée du niveau des océans de 0,90 à 1,60 mètre en 2100.

À la manière du Giec (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) qui conseille les pays membres de l’ONU, l’Amap (Arctic Monitoring and Assessment Programme, programme de surveillance de l’Arctique) travaille pour les voisins de l’océan Arctique : Canada, Danemark, États-Unis, Finlande, Islande, Norvège, Russie et Suède. L’organisme vient de réaliser un rapport, élaboré sur la base d’études de climatologues, qui sera remis cette semaine à Hillary Clinton lors d’une réunion des représentants de ces pays le 12 mai prochain.

Ce rapport est déjà disponible (Snow, Water, Ice and Permafrost in the Arctic (SWIPA) 2011 - Executive Summary, au format PDF et en anglais, voir d'autres liens au bas de cet article). Il aboutit à des conclusions assez alarmistes. Selon lui, il faut s’attendre à la fin du siècle à une hausse du niveau des océans comprise entre 90 centimètres et 1,60 mètre. L’estimation est nettement supérieure à celle du Giec publiée en 2007 et qui indiquait entre 20 et 60 centimètres en 2100. Rappelons que le réchauffement du climat induit une hausse du niveau des mers par deux mécanismes : l’augmentation de volume des eaux superficielles due à l’élévation de température de l’eau (sa densité diminue) et fonte des grands réservoirs d’eau douce actuels, en particulier les inlandsis du Groenland et de l’Antarctique. D’après l’Amap, la régression des glaciers du Groenland aurait été quatre fois plus forte entre 2004 et 2009 que lors de la période 1995-2000.

Marée haute en 2100

Toujours selon le rapport, le Giec aurait été trop prudent dans ses estimations. Actuellement, la régression estivale de la banquise arctique (de l’eau de mer, dont la fonte ne provoque pas d’élévation du niveau de la mer) bat régulièrement des records et il est probable que l’océan Arctique sera libre de glace en été dans trente ou quarante ans, affirme le rapport. L’évolution dans les régions arctiques, où le réchauffement est plus important qu’aux latitudes plus basses, est rapide, souligne le rapport, comme on le remarque sur l’inlandsis groenlandais. La réduction annuelle de la couverture glaciaire est passée de 50 gigatonnes entre 1995 et 2000 à plus de 200 gigatonnes entre 2004 et 2008.

Ce n’est pas la première étude qui conduit à une prévision de hausse du niveau de la mer plus élevée que les pronostics du Giec. En 2009, plusieurs articles prédisaient entre 0,75 et 1,90 mètre à la fin du siècle. Très récemment, James Hansen et Makiko Sato concluent à une hausse qui pourrait aller jusqu’à 5 mètres ! Les mécanismes à l’œuvre sont en effet complexes, avec de nombreuses rétroactions, positives et négatives. Par exemple, la fonte de la neige ou de la glace accélère le réchauffement du sol qu’elle recouvrait puisqu’elle fait disparaître cette couche qui réfléchissait la lumière solaire. Ce phénomène vaut également pour la banquise, qui, par son pouvoir réflecteur, réduit l’échauffement de l’eau sous-jacente. La diminution de surface de cette banquise conduit donc à une élévation de la température de l’eau, surtout en été, ce qui, finalement, aboutit à une hausse du niveau.

Les hausses annoncées par ce rapport auraient à l’évidence des conséquences très lourdes sur la vie des populations côtières actuelles. La conférence réunissant les pays concernés aura donc un bon sujet de discussion…

 

Les régions polaires, et en particulier l'Arctique, vivent un réchauffement plus rapide que les faibles latitudes. © Amap (image extraite du rapport)
Les régions polaires, et en particulier l'Arctique, vivent un réchauffement plus rapide que les faibles latitudes. © Amap (image extraite du rapport)

Jean-Luc Goudet, Futura-Sciences

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/climatologie-1/d/le-niveau-de-la-mer-montera-t-il-plus-vite-que-prevu_29962/

25/11/2011

Climategate 2 : Les fraudes du Giec deuxième série !

Franchement, ils nous font rire avec leurs mensonges quand ceux, qui comme nous, ont recherché les réelles causes du réchauffement cosmique et non pas terrestre !

Tout est bon pour endormir les moutons et les laisser se reposer jusqu'en 2100, en leur faisant croire que tout va bien et qu'ils encore le temps de se préparer.

Sauf que les changements sont en cours depuis quelques décennies déjà et visibles pour ceux qui ont encore des yeux pour voir et des oreilles pour entendre.

Nous vous laissons apprécier cet article et les nouvelles fraudes du GIEC qui est un organisme intergouvernemental, politisé et à la botte de l'oligarchie et du Nouvel Ordre Mondial.

 

Nouvel Ordre Mondial: l’alchimie climatique de la fadaise du RCA refait surface dans un ClimateGate 2.0

De nouvelles informations sur l’escroquerie qu’est cette thèse du « réchauffement climatique anthropique » viennent d’être publiées. Bien évidemment ces informations ne sont pas reprises par les médias à la botte de l’oligarchie qui pousse toujours pour qu’on paie directement un impôt carbone aux banquiers pour financer leur Nouvel Ordre Mondial.

Beaucoup de consciences se sont éveillées depuis quelques années, mais profitons donc de ce ClimateGate 2.0 pour le redire: il n’y a pas plus de réchauffement climatique anthropique que de beurre en branche !

 

La science en bien des domaines est non seulement manipulée, mais nous pourrions dire carrément kidnappée au profit du même petit nombre qui pousse son agenda totalitaire et rétrograde.

 

– Résistance 71 –

 

Climategate 2.0: Une nouvelle publication de courriers électroniques refait tanguer le débat sur le réchauffement climatique

 

Par James Taylor

Le 23 Novembre 2011

Url de l’article original:

Climategate 2.0: New E-Mails Rock The Global Warming Debate
http://www.forbes.com/sites/jamestaylor/2011/11/23/climategate-2-0-new-e-mails-rock-the-global-warming-debate/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Une nouvelle série de 5000 courriers électroniques entre des scientifiques se situant au centre de l’étude sur la supposition que l’humain serait la cause de la crise du réchauffement planétaire global a été anonymement diffusée au public hier, déclanchant une nouvelle tempête de controverse près de deux ans après qu’une série similaire de courriels ait déclanché le scandale du Climategate (NdT: Novembre 2009)

Trois thèmes essentiels émergent de ces courriels nouvellement fuités:

  • Des scientifiques importants et centraux dans le débat du réchauffement climatique prennent des mesures pour cacher plutôt que de disséminer les données et discussions qui mènent à leurs conclusions,
  • Ces scientifiques perçoivent le réchauffement climatique comme une “cause politique” plutôt que comme une recherche scientifique équilibrée,
  • Bon nombre de ces scientifiques admettent franchement entr’eux que la plupart de la science sur le sujet est faible et dépendante d’une manipulation délibérée des faits et des données.

En ce qui concerne la transparence scientifique, une des caratéristiques qui définit la science est la diffusion et le partage sans retenue des données scientifiques, des théories et des procédures de façon à ce que des entités indépendantes et spécifiquement les sceptiques à une théorie ou une hypothèse particulière, puissent répliquer et valider les expériences ou observations faites. Les échanges de courriers électroniques entre les scientifiques impliqués dans le Climategate, en revanche, montrent un effort concerté de cacher plutôt que de disséminer les preuves et procédures inhérentes à leur travail.

“On m’a dit que le GIEC se situe au dessus de la loi du FOI (Freedom of Information, NdT: loi sur la liberté de l’information). Une des manières de se couvrir soi-même et tous ceux qui travaillent dans le AR5 serait de supprimer tous les courriers électroniques à la fin du processus” écrit Phil Jones, un scientifique travaillant pour le GIEC dans un courriel fraîchement publié.

“Tout le travail que nous avons fait a été fait en rapport avec les fonds de recherche que nous avons et doit être bien caché”, écrit Jones dans un autre courriel récemment publié. “J’ai discuté de cela avec le sponsor principal (US department of energy) dans le passé et ils sont contents de ne pas faire connaître les données originales de la station.”

Les courriels du Climategate originaux contenaient des preuves similaires de destruction d’information et de données que le public serait en droit de penser qu’elles seraient disponibles en accord avec les principes de la liberté d’information. “Mike, peux-tu effacer tous les courriels que tu aurais pu avoir avec Keith (Briffa) en référence à AR4 (4ème évaluation du GIEC)?” écrivit Jones au scientifique Michael Mann de Penn State University dans un courriel déjà publié au cours du Climategate 1.0, “Keith fera pareil… Nous allons demander à Caspar (Ammann) de faire pareil également. Je vois que le site CA(Climate Audit Website) affirme qu’ils ont découvert le problème de 1945 dans un article de “Nature” !”

Les nouveaux courriels révèlent également les tentatives des scientifiques de politiser le débat et d’avancer des conclusions prédéterminées.

“Le truc serait peut-être de décider sur le message principal et d’utiliser cela pour guider ce qui est inclus ou pas”, des rapports du GIEC, écrit Jonathan Overpeck, auteur principal et coordinateur de la plus récente évaluation du GIEC.

“J’ai laissé tomber avec (la professeure de climatologie au Georgia Institute of Technology) Judith Curry il y a un moment. Je ne sais pas si elle se rend compte de ce qu’elle fait, mais cela n’aide pas la cause”, écrivit Mann dans un autre de ces courriels fraîchement publiés.

“J’ai discuté avec des gens aux Etats-Unis afin de trouver un journaliste d’enquête pour enquêter et dénoncer “ le journaliste scientifique sceptique Steve McIntyre, écrit Mann dans un autre courriel.

Ces nouveaux courriers électroniques ajoutent du poids à ceux déjà révélés par le Climategate 1.0, révélant les efforts de politiser le débat scientifique. Par exemple, Tom Wigley, un scientifique de l’University Corporation for Atmospheric Research, était l’auteur d’un mail du Climategate 1.0 estimant que ses collègues scientifiques du Climategate “devaient se débarrasser” d’un rédacteur en chef d’une revue scientifique parce qu’il publia des articles en contradiction avec les estimations d’une crise de réchauffement climatique.

Plus encore que de révéler un code de mauvaise conduite et des motifs non valides, les nouveaux courriels publiés révèlent des admissions franches des faiblesses de la science au sujet des estimations sur le réchauffement climatique

“Les observations ne montrent pas d’augmentation des températures à travers toute la troposphère tropicale à moins d’accepter une seule étude et approche et d’omettre un bon nombre d’autres. Ceci est tout simplement dangereux. Nous devons communiquer le doute et être honnête. Phil, j’espère que nous pourrons trouver le temps pour en discuter si nécessaire.”, écrit Peter Thorne du Met office au Royaume-Uni.

“Je pense également que la science est manipulée afin d’y mettre une pirouette politique, ce qui pour notre sauvegarde, n’est peut-être pas très intelligent sur le long terme,” ajoute Thorne.

“Mike, les chiffres que tu as envoyé sont très trompeurs… Il y a eu un bon nombre de présentations malhonnêtes des résultats des modèles par des certains auteurs et par le GIEC lui-même!, reconnaît Wigley.

D’autres courriels certainement plus terribles seront sûrement découverts dans les jours qui viennent alors que des observateurs scrutent ces 5000 courriers électroniques. Ce qui est d’ores et déjà clair, est le besoin de recherches plus objectives et d’une conduite plus éthique de la part des scientifiques qui sont au cœur du GIEC et des discussions sur le réchauffement climatique.

James M. Taylor is senior fellow for environment policy at The Heartland Institute and managing editor of Environment & Climate News.

http://resistance71.wordpress.com/2011/11/24/nouvel-ordre...