Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/02/2013

Nibiru au lever du soleil sur le port de Saint Laurent du Var (06) le 27 janvier 2013 ?

Que voyez-vous en haut à droite, derrière le soleil ?

Une jolie planète rouge et bien ronde avec des nuages devant ?

Ce qui annule tout effet de lentilles optiques. 
 
Photo extraite du site : Météo Nice en bas de la page à la rubrique Vos photos/Publiez vos photos.

Faites défiler les photos
 

Lever de soleil sur le port de Saint Laurent du Var
Saint Laurent du Var (06) - Port - 27/01/13

 

Nibiru Sur le port de saint laurent du var le 27 janvier 2013.JPG

Petite banniere 400x50

 

21:12 Publié dans Nibiru - Planète X ou Nemesis, Elenin, Nibiru et les ANNUNAKIS | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

21/12/2012

TRES IMPORTANT : Futura-sciences : Fin du monde, trous noirs et Mayas : nos révélations pour le 21 décembre 2012

Mise à jour :  La magistrale pirouette de Futura-Sciences qui nous fait croire à présent qu'ils nous auraient fait un canular à quelques heures du 21 décembre 2012.

Nous ne pensons pas qu'un site sérieux se permettrait de profiter de la peur pour venir faire des déclarations de la sorte pour alimenter les craintes de manière gratuite ou anodine.

Sauf que sous couvert d'un canular quelques vérités ont été dites sur les recherches scientifiques que l'on nous cache et nous ne sommes pas des ignorants pour constater que la Nasa et que le CERN ne nous disent pas toute la vérité, notamment sur le fait que des scientifiques soient souvent en danger pour vouloir nous révéler des vérités, quand ils ne sont pas purement et simplement éliminés physiquement pour les museler définitivement.

Est-ce que la NASA nous parle par exemple des énergies libres et propres qu'ils planquent dans leurs archives et qui existent depuis plus de 60 ans ?

Voici la pirouette de Futura-Sciences.

Fin du monde, trous noirs et Mayas : pas de panique !

Nous venons de découvrir cet article de Futura-Sciences qui était destiné à être lu le 20 décembre avant minuit. Nous vous le transmettons pour votre information.

Nous restons sur nos réserves, quant à l'arrivée d'extraterrestres alliés de l'humanité, car les Illuminati-reptiliens attendent le retour de leurs Grands Dieux Annunakis sur leur planète Nibiru qui est effectivement accompagnée de son cortège d'astéroïdes.

Voir notre note en orange dans  le corps de l'article.

Nous savons désormais à quoi servait la mission sur Mars de la Nasa qui est aux mains des Illuminati-reptiliens tout comme le CERN : à aller chercher une stèle Maya qui donnait des indications sur le 21 décembre 2012 et sur notre futur.

Tout cela pour nous cacher la vérité sur notre futur. Tout comme ils l'ont fait en Irak quand ils sont allés sacager un site archéologique et s'emparer de pièces provenant la civilisation dans le musée de Bagdad pour nous cacher l'existence des reptiliens sur Terre. 

La question est celle de savoir qui est allé mettre la stèle Maya sur Mars pour la protéger ?

Hitler ?

Nous vous rappelons qu'Hitler avait fait le voyage dans la Terre Creuse (voir ICI
et ICIqu'il détenait les énergies du Vril et qu'il a été le premier à fabriquer des fusées et des Ovnis, et ICI, et qu'il avait déjà fait le voyage sur Mars en 1945.

Nous vous rappelons encore que le CERN, comme par hasard devait faire encore une série d'expériences au cours de la semaine s'étalant du lundi 17 au 21 décembre 2012 ?

Pour quoi faire et pour tenter de détourner qui de quoi, et quoi de qui ?

 


Fin du monde, trous noirs et Mayas : nos révélations pour le 21 décembre 2012

Le 20 décembre 2012 à 16h45
Par Laurent Sacco, Futura-Sciences

 

Pourquoi n'a-t-on finalement pas trouvé des neutrinos supraluminiques au Cern ? Pourquoi Curiosity n'a finalement pas fait de découverte destinée à entrer dans les livres d'histoire ? Officiellement, ces découvertes ont été démenties mais ne seraient-elles pas réelles ? Futura-Sciences vous donne des débuts de réponses. Elles auraient quelque chose à voir avec les Mayas et le 21 décembre 2012... Un article à lire impérativement avant ce soir, minuit. Après, il sera trop tard.

Le 21 décembre 2012, c’est demain. Un regard porté sur l’actualité scientifique au cours de cette année ne peut que laisser songeur.

 

Il y a d’abord eu la mystérieuse affaire des neutrinos supraluminiques d’Opera sur laquelle Futura-Sciences avait commencé à faire des révélations. Tout récemment, c’est le curieux revirement du géologue de la Nasa, John P. Grotzinger, qui a défrayé la chronique. À la tête de la mission Curiosity aux États-Unis, Grotzinger avait déclaré que les instruments du rover martien avaient fait une découverte qui allait entrer dans les livres d’histoire. Finalement, l'affaire fut étouffée par un démenti.

 

Une partie du panorama obtenu avec les instruments de Curiosity sur Mars.
Une partie du panorama obtenu avec les instruments de Curiosity sur Mars. © Nasa, JPL

Dans les deux cas, des chercheurs de premier plan travaillant dans le cadre d’institutions scientifiques du plus haut niveau laissaient entendre que des découvertes spectaculaires avaient été faites avant d’annoncer qu’il n’en était rien en donnant des justifications difficiles à croire. La vérité n’était-elle pas ailleurs ? Ne nous cachait-on pas quelque chose, comme on le soupçonne déjà fortement pour la fusion froide ?

Alan Turing et Ettore Majorana, des casseurs de codes mayas ?

Même si la situation n’est pas encore très claire, des langues continuent à se délier dans la communauté scientifique et il semblerait, selon certaines personnes qui souhaitent garder l’anonymat, que les deux affaires soient liées. Elles auraient même un rapport avec Alan Turing, dont on vient de fêter le centenaire de la naissance. Rappelons que Turing se serait donné la mort en 1954 dans des conditions qui semblent peu claires. Aurait-on cherché à le faire taire ?

À ce moment-là, beaucoup ignoraient qu’il avait joué un rôle important dans le décodage des codes secrets utilisés par l’Allemagne nazie pour communiquer avec ses sous-marins dans l’océan Atlantique. Rappelons qu'Ettore Majorana, lui, aurait joué un rôle essentiel dans le décryptage de certains documents mayas dans les années 1930, faisant état de la physique des neutrinos et en particulier de la propagation de certains d’entre eux plus vite que la lumière. Les succès de la physique des neutrinos à partir de ces années-là n’aurait fait que confirmer que les Mayas ne pouvaient pas détenir de telles connaissances autrement que par l’intermédiaire d’une civilisation extraterrestre. Elle leur aurait communiqué ces connaissances pour des raisons inconnues voilà des milliers d’années.

Le site maya de Palenque est célèbre en raison de la découverte d'une mystérieuse dalle fermant le tombeau d'un souverain de la cité. Certains y voient la description d'un pilote de vaisseau spatial. Les Mayas étaient-ils en communication avec des extraterrestres ?
Le site maya de Palenque est célèbre en raison de la découverte d'une mystérieuse dalle fermant le tombeau d'un souverain de la cité. Certains y voient la représentation d'un pilote de vaisseau spatial. Les Mayas étaient-ils en communication avec des extraterrestres ? © Wikipédia, Peter Andersen

Majorana n’avait pas pu percer tous les secrets des documents mayas en rapport avec des extraterrestres. Mais ce qu’il en avait compris, et qui concernait en partie le 21 décembre 2012 apparemment, l’aurait conduit à disparaître dans des conditions qui ne sont toujours pas élucidées. On aurait fait appel à Alan Turing après la seconde guerre mondiale pour qu’il continue le travail de Majorana, aidé des premiers ordinateurs construits à partir de ses travaux et de ceux de John Von Neumann.

 

Par une étrange coïncidence qui prend maintenant un nouveau sens, Enrico Fermi, le soi-disant découvreur de la première théorie des neutrinos, le mentor de Majorana et que l’on connaît bien pour sa fameuse déclaration sur les extraterrestres, est mort la même année que Turing. Il s’agissait dans son cas d’un cancer de l’estomac. Et si les véritables causes de son décès étaient autres ? Von Neumann allait lui aussi mourir d’un cancer, mais du cerveau, et seulement 3 ans après Turing et Fermi.

 

Selon nos informateurs, Turing (et probablement aussi Von Neumann) aurait, entre autres, travaillé sur des codes de transmission de l’information entre civilisations extraterrestres dans la galaxie à l’aide de faisceaux de neutrinos supraluminiques. Des tentatives de communication avec les visiteurs des Mayas auraient été faites au Cern, mais elles auraient partiellement échoué, car une partie de l’information nécessaire avait été perdue lors de la conquête espagnole.

 

La vérité sur Palenque. Découvrez les secrets des anciens Mayas. ©
Musée canadien des civilisations (MusCanCiv)
http://www.youtube.com/watch?v=DUnv9qa4X3s&feature=player_embedded

 

Il semble, comme on s’y attendait d’après les documents mayas conservés, que la partie des messages reçus au Cern et qui a pu être décodée à l’aide des travaux de Turing et Von Neumann concerne la physique des trous de ver, des trous noirs, du boson de Higgs et le voyage interstellaire.

 

Toujours selon nos informateurs, qui ont refusé d'en dire davantage, on savait depuis longtemps qu’une partie des informations manquantes devaient se trouver sur une stèle maya… sur Mars !

 

Elle y aurait été laissée un peu pour les mêmes raisons que celles expliquées par Arthur Clarke dans son roman 2001, l’Odyssée de l’espace, lorsque l’humanité découvre des monolithes noirs d’origine extraterrestre sur la Lune et autour de Jupiter. Si tout cela est vrai, les déclarations et le revirement de Grotzinger, craignant pour sa vie, prennent un nouveau sens…

 

Que va-t-il donc se passer le 21 décembre 2012 ?

 

À ce stade, on ne peut que se perdre en conjectures. En ce qui concerne les trous noirs, on sait qu’un nuage de gaz est en train de s’approcher dangereusement de notre trou noir galactique, lequel est entouré d’astéroïdes. Dans nos précédentes révélations sur Opera, nous avions signalé que Bruno Pontecorvo, un brillant collaborateur de Fermi, avait quitté le Royaume-Uni où il était devenu citoyen britannique, pour se réfugier en Union soviétique en 1950, donc quelques années avant les décès de Turing et Fermi.

 

Trous noirs supermassifs, trous de ver et Seti russe

 

L’ex-URSS, tout comme les États-Unis, a joué un rôle important dans le développement de la théorie des trous noirs et des trous de ver, par exemple avec John Wheeler et Igor Novikov. Ce dernier a d’ailleurs proposé avec son collègue Nicolay Kardashev, il y a quelques années, que certains trous noirs supermassifs puissent être des trous de ver, des portes spatiotemporelles constituant des raccourcis dans l'espace-temps.

 

Nicolay Kardashev est un pionnier de la recherche des extraterrestres et de la physique des trous de ver. Sait-il quelque chose sur la signification du calendrier maya qui s'arrêterait le 21 décembre 2012 ?

Nicolay Kardashev est un pionnier de la recherche des extraterrestres et de la physique des trous de ver. Sait-il quelque chose sur la signification du calendrier maya qui s'arrêterait le 21 décembre 2012 ? © Russian Academy of Sciences

Curieusement, on sait que Kardashev est un des pionniers de l’équivalent russe du programme Seti. En 1963, il a ainsi examiné le quasar CTA-102, la première tentative soviétique de recherche d'une intelligence extraterrestre. Or, on retrouve actuellement Kardashev fortement impliqué dans la mission RadioAstron, dont on nous dit qu’elle a le pouvoir d’observer de très près les trous noirs supermassifs galactiques dans le domaine radio, pour déterminer s’il ne s’agirait pas en fait de trous de ver.

 

Et si la vérité était de nouveau ailleurs ?

 

Se pourrait-il que RadioAstron soit en mesure de détecter la bouche d’un trou de ver quelque part dans notre propre Système solaire ? Une porte des étoiles intentionnellement laissée voilà des milliers d’années dans notre Système solaire par des extraterrestres préparant leur retour pour le 21 décembre 2012 et qui attendaient de voir les progrès accomplis par l’humanité ? (Note du Pouvoir Mondial : Pour voir les progrès de l'humanité ou pour voir si les Illuminati-reptiliens avaient réussi à instaurer leur Nouvel Ordre Mondial pour les Siècles, comme leur race hybride humano-reptilienne le leur avait promis ? ).

 

À moins qu’ils n’aient entrepris de nous prévenir d’une éventuelle pluie d’astéroïdes dévastateurs en provenance du cœur de la Voie lactée via des trous de ver naturels laissés un peu partout lors de la formation de la galaxie et de son trou noir (de ver ?) central. Apparaissant en quelque sorte brutalement de nulle part, de tels astéroïdes ne pourraient être détectés longtemps à l'avance.

 

La civilisation maya a prospéré d'environ 2600 avant J.-C. à 1520 après J.-C. Le calendrier maya était composé de cycles, le 21 décembre 2012 (solstice d'hiver) correspondant à la fin d’un de ces cycles. Certains l’ont interprété comme étant la fin du calendrier lui-même, et donc la prédiction de la fin du monde par cette civilisation. Bonampak, au Mexique, est un site maya dans lequel on a retrouvé de nombreuses peintures (datant de 790), dont fait partie la fresque ci-dessus. © Nick Leonard

 

La civilisation maya a prospéré d'environ 2600 avant J.-C. à 1520 après J.-C. Le calendrier maya était composé de cycles, le 21 décembre 2012 (solstice d'hiver) correspondant à la fin d’un de ces cycles. Certains l’ont interprété comme étant la fin du calendrier lui-même, et donc la prédiction de la fin du monde par cette civilisation. Bonampak, au Mexique, est un site maya dans lequel on a retrouvé de nombreuses peintures (datant de 790), dont fait partie la fresque ci-dessus. © Nick Leonard



18/12/2012

Origine des Illuminati-reptiliens. La 13ème constellation du Dragon. Ras Al Hague et Cebarai (Alpha et Béta d' Ophiucus), les deux systèmes du Serpentaire

Si vous vous demandez à partir de quelle région du zodiaque sont issus les Illuminati-reptiliens, voici, ci-dessous de quoi éclairer votre lanterne.

Vous remarquerez que l'existence de cette 13ème constellation du Dragon, a été entretenue volontairement dans le secret et dans l'ombre, au point qu'elle représente un grand mystère pour nous tous, pour les astrologues et les astronomes. Comme à leur habitude, il faut conserver leur existence secrète, en imposant le secret maçonnique, dans la mesure où ils représentent l'élite de la Franc-maçonnerie. 

Comme par hasard nous retrouvons le nombre 13 si cher aux Illuminati.

Rothschild étant connu comme étant le représentant sur Terre du
conseil des 13 sages reptiliens et les Illuminati se trouvant au 13ème degré au-dessus du 33ème grade maçonnique.

Pourquoi avons-nous jugé utile de vous renseigner sur l'existence de cette constellation savamment occultée y compris par le Vatican qui n'est pas censé ignorer son existence ?

1 - parce que vous avez le droit de savoir ce qui se passe sur notre planète pour identifier l'origine de nos prédateurs communs : Les Illuminati-sionistes-reptiliens, 
2 - parce que parmi les évènements célestes qui doivent se produire entre le 17 et le 24 décembre 2012, et après un séjour dans la treizième constellation méconnue
du zodiaque Ophiuchus, le
Soleil arrive dans le Sagittaire, le 18 décembre 2012.

Ce qui veut dire que le Soleil a déjà
fait son passage dans la constellation du Dragon.

Ce qui nous semble relever d'une certaine importance compte tenu des échéances cosmiques que nous attendons dans quelques jours.


Pour faire connaissance avec la Constellation du Dragon, Ras Al Hague et Cebarai (Alpha et Béta d’Ophiucus), les deux principaux systèmes du Serpentaire, l'extrait ci-dessous de l'article intitulé : "La fin des Illuminati" que vous trouverez complet par le lien suivant, ICI  :

 

Extrait de l'article :

"Les Illuminati qui occupent les positions les plus élevées dans la Hiérarchie de l'Ombre savent que le Zodiaque comporte en réalité treize constellations et non pas douze. L'existence de la treizième constellation, celle du Serpentaire a été dissimulée aussi longtemps que possible au grand public par les Reptiliens, car ils proviennent de cette région du Zodiaque et ce sont eux qui contrôlent secrètement le pouvoir chez les Illuminati.

Il faut savoir que l’Empire Reptilien est immense et que la Constellation du Dragon n’est pas celle dont ils sont originaires. Le Dragon n’est qu’une région de notre galaxie occupée comme de nombreuses autres par des colonies reptiliennes administrées depuis Ras Al Hague et Cebarai (Alpha et Béta d’Ophiucus), c’est-à-dire depuis les deux principaux systèmes du Serpentaire. Or il était primordial pour les Reptiliens de maintenir secrètes leur existence ainsi que leurs activités sur la Terre, de la même manière qu’ils ont réussi jusqu’à présent à le faire sur la planète Mars.

78744319_p.jpg

Ci-dessus : Constellation d’Ophiucus (Le Serpentaire). Ci-dessous : Constellation du Dragon. Ces deux constellations appartiennent à "l’Empire du Dragon". D’une certaine manière, elles sont à cet empire ce que l’Angleterre et l’Inde étaient à l’Empire Britannique sous l’ère victorienne.

78744348_p.jpg

Le Serpentaire se situe à cheval entre la fin de la Balance, le Scorpion et le début du Sagittaire. L’existence de cette treizième constellation représente une énigme non seulement pour les astrologues, mais aussi pour les astronomes, car elle constitue une source autonome de perturbations au sein de l'harmonie cyclique de la Roue zodiacale et semble affecter directement la trame de l’équilibre universel. Il s’y produit des phénomènes étranges. Ainsi, la brillance et la magnitude de RS Ophiuci peuvent croître ou décroître de manière imprévisible plusieurs centaines de fois en l’espace de quelques journées. C’est cette région sidérale que le grand Maître spirituel bulgare Peter Deunov avait pour habitude de nommer "Treizième Zone" ou encore "Zone de toutes les Contradictions".

Le serpentaire est une rapace qui ressemble à un petit aigle. Il vole très haut dans le ciel et se nourrit de serpents qu'il repère grâce à sa vue perçante. D'une certaine manière, il représente le disciple néophyte : au cours des épreuves initiatiques qui lui sont imposées, il doit accepter "d'avaler les couleuvres" que représentent les obstacles dressés sur son chemin afin de transmuter son énergie, de devenir un être puissant, capable de commander aux éléments et de déchiffrer les Annales Akhashiques. Ces obstacles sont liés à l'obscurité, à la souffrance, aux émotions négatives, aux intrigues, aux complots, aux trahisons, à l'espionnage, à la perversion, à tout ce qui est malsain, tordu et diabolique.

Parmi les apôtres du Christ, c'est Judas qui correspond au signe du Serpentaire et au nombre 13. Judas était un érudit qui aimait son Maître, mais il était également aveuglé par son ambition, sa haine des institutions établies et surtout par l'orgueil qu'il tirait de sa supériorité intellectuelle, et il était de ce fait bloqué dans son évolution. Sans même en avoir totalement conscience, il avait décidé de se servir de Jésus pour régler ses comptes avec le représentant de l'Autorité romaine et les dignitaires du Sanhédrin, pensant qu'il ne se laisserait pas faire par Pilate et le ridiculiserait publiquement. Mais c'est lui et non Pilate qui reçut de Jésus la plus magistrale des leçons. Car en refusant de s'opposer à ses accusateurs et à ses juges, Jésus permit à Judas de découvrir l'humilité et de s'éveiller spirituellement.

78744392_p.jpg

Vision akhashique de Judas l’Iscariote

Judas était un Iscariote. Les Iscariotes constituaient une élite intellectuelle brillante, dont une partie de la descendance participa plus tard à la création de la dynastie des Rothschild (alias Bauer), l'une des treize grandes familles régnantes qui se partagent aujourd'hui la gouvernance occulte de notre planète, et dont font également partie les Médicis, les Hanovre, les Habsbourg, les Plantagenet, les Bruce, les Rockefeller, les Romanov, les Sinclair, les Krupp, les Cavendish (alias Kennedy), dont l'héritier, John Fitzgerald, fut assassiné parce qu'il cherchait à échapper à leur contrôle, les Warburg, la plus puissante étant celle des Saxe-Cobourg-Gotha (alias Windsor). Ces treize familles n'en constituent en réalité qu'une seule qui dirige secrètement notre planète depuis des temps immémoriaux remontant à l'époque prébabylonienne. Les membres de ces dynasties possèdent tous dans leurs gènes, à des degrés divers, des particules de l'ADN reptilien.

Actuellement, pour pouvoir continuer à régner sur le monde, la base de leur stratégie consiste à pervertir un maximum de personnalités importantes, de préférence des spiritualistes occupant des postes-clés du monde capitaliste, afin de contrebalancer les ouvertures de conscience et la montée du taux vibratoire de la planète. Pour se faire une idée l'étendue de leurs pouvoirs, il suffit de constater l'efficacité des programmes de conditionnement qu'ils ont réussi à imposer au niveau planétaire à travers le gigantesque réseau d'agents qui travaillent à leur service. L'un de leurs "sergents recruteurs" les plus zélés, le canadien Kevin Trudeau, est sans doute le plus doué des "coachs" actuels. Le concept ésotérique "d'enseignabilité" qu'il met en avant au cours des stages qu'il organise est d'autant plus dangereux qu'il fonctionne et s'appuie sur une connaissance très précise des lois économiques qui gouvernent aujourd'hui notre monde. Les Illuminati utilisent ce genre de connaissances pour sortir insensiblement les individus de tout sens moral et les pousser progressivement à accomplir des actes impitoyables et, si possible, monstrueux, de manière à mieux les ligoter.

78744412_p.jpg

Kevin Trudeau

Les plus puissants des mages noirs ont la même compréhension que les plus lumineux des mages blancs. Ils sont conscients que les événements qui apportent les plus grosses déconvenues, comme ceux qui aboutissent aux plus grands succès, sont tous de nature magique, et que tout dans l'univers peut être obtenu grâce à la magie. C'est pourquoi ils utilisent tous les mêmes symboles : cercle, pentagramme, croix, épée, pyramide, etc. pour atteindre leurs objectifs. Ils savent que les plus grandes opportunités sont accessibles à ceux qui se donnent les moyens de les provoquer, car dès que la magie opère, qu'elle soit blanche ou noire, les aides commencent automatiquement à affluer de tous les côtés, soit pour le bien soit pour le mal. La principale différence entre la pyramide reptilienne, construite suivant le modèle en vigueur dans l'Empire du Dragon, et celle de la Lumière, conçue par les Initiés de la Loge Blanche, est que pour gravir les échelons de la première, il ne faut pas hésiter à agir avec cruauté, cynisme, iniquité ni à se livrer à des actes pervers et démoniaques, alors que pour atteindre de sommet de la seconde, il faut au contraire développer en soi la compassion, l'esprit d'entraide et l'Amour universel.

Les Illuminati sont dans l'urgence, car ils savent que leur temps est désormais compté. Pour pouvoir continuer à contrôler le monde, il leur faut absolument réussir à abaisser le taux vibratoire de notre planète et de ses habitants. Une technique classique, pour transformer les élites qu'ils ont mises en place en serviteur zélés, consiste à éveiller en elles le goût du luxe. C'est ainsi qu'ils règnent sur la Terre. Au début, les gens sont simplement fascinés par l'argent, mais peu à peu il devient leur unique priorité, et ils finissent par s'entre-tuer et à se livrer à des actes abominables pour en obtenir toujours plus.

Pour parvenir au sommet de la pyramide reptilienne, il faut développer en soi l'esprit de compétition, ne pas hésiter à montrer sa cruauté, sa dépravation et pourquoi pas recourir à des viols et à des sacrifices d'enfants. La souffrance ouvre toujours des portes. Et tous ceux qui possèdent des dons psychiques les ont obtenus au prix de grandes souffrances. Mais qu'y a-t-il de l'autre côté de la porte que l'on choisit d'ouvrir ? Toute la question est là."

Fin de citation.

La suite de l'article : Fin des Illuminati : ICI


30/11/2012

Fin du monde : La NASA rassure et dément le risque d'une catastrophe cosmique

Après le Pape, c'est la NASA qui  dément l'échéance du 21/12/2012.

A notre avis, la NASA est intervenue pour démentir l'échéance heureuse du 21 décembre 2012 parce que les gens qui se préparent, n'achètent plus ou consomment moins et ils n'ont plus envie de travailler. Ce qui n'arrange pas leurs affaires commerciales et le fait que leurs mensonges et manipulations ne fonctionnent plus.

Du reste ceux qui le peuvent ont déjà retiré leur argent des banques et se sont mis à l'abri, comme les élites qui ont déjà démissionné en masse et qui se sont mises à l'abri.


Mais pour ce qui concerne la masse, il faut qu'elle continue à être ignorante et à travailler jusqu'au bout pour enrichir les bankters.

Les moutons doivent travailler jusqu'au bout pour être amenés à l'abattoir, aveugles et sourds.

De plus, croyez-vous sincèrement que si c'était vrai, la NASA et le Vatican viendraient vous le dire ?

Nos commentaires dans l'article ci-dessous :

Fin du monde : La NASA rassure et dément le risque d'une catastrophe cosmique

Publié le 29 novembre 2012 par Émeline Ferard

Fin du monde : la NASA a démenti toutes les rumeurs de catastrophes cosmiques et s'inquiète de la peur qu'elles suscitent à travers le monde

La NASA a démenti toutes les rumeurs de catastrophes cosmiques pouvant conduire à la fin de notre monde le 21 décembre prochain. Selon elle, aucune planète, ni astéroïde n'entrera en collision avec la Terre à cette date. Mais elle s'inquiète de la peur suscitée par ces rumeurs à travers le monde.

A moins d'un mois du 21 décembre 2012, les sujets sur la fin du monde et l'apocalypse fleurissent sur le net et dans les journaux. D'où vient cette prédiction ? Qu'annonce t-elle réellement ? Quelle(s) catastrophe(s) pourrai(en)t conduire le monde à sa fin ? ou encore comment y survivre ? Les questions sont multiples et suscitent un vif intérêt. Face à une telle effervescence, la NASA a décidé de revenir sur les rumeurs pour discréditer les hypothèses : non, la Terre ne disparaitra pas le 21 décembre 2012 et certainement pas, à cause d'une autre planète ou d'une éruption solaire.(Commentaires LPM : personne n'a jamais dit que c'était la fin du monde et que la Terre allait disparaître.).

En effet, les rumeurs de fin du monde sont basées sur une mauvaise interprétation du calendrier maya. Le 21 décembre 2012, jour du solstice d'hiver, l'un des cycles du calendrier appelé "13e b'ak'tun" arrive à sa fin. Ainsi, certains en ont déduit que les Mayas prédisaient la fin du monde à cette même date. (Commentaires LPM : Nibirun d'après certaines sources ferait 4 fois la taille de Jupiter et 60 à 64 fois la taille de la Terre on voit mal comment elle pourrait percuter la planète ? Sauf à la bousculer par sa force électromagnétique pour l'obliger à changer d'axe et se mettre en alignement avec le centre de la galaxie. Nibiru ayant un cycle de 3600 ans, cela veut dire qu'elle est déjà passée plusieurs fois sans détruire la Terre).

Depuis, bon nombre de spécialistes ont largement démenti cette prédiction mais cela n'a pas empêcher les mythes de naitre et notamment ceux annonçant un évènement cosmique majeur qui provoquerait l'extinction de la vie sur Terre. Plusieurs hypothèses sont ainsi nées quant à l'origine de l'évènement. (Commentaires LPM : Nous avons répété mille fois que les Mayas n'ont jamais prédit la fin du monde, mais notre entrée dans un nouveau monde de lumière, ceux de la 4D et de la 5D).

Aucune planète ou astéroïde ne frappera la Terre

Parmi les plus connues, figure celle d'un impact entre la Terre et une planète errante appelée planète X ou Nibiru. Mais comme l'explique la NASA, si un tel corps devait frapper notre monde, cela fait bien longtemps que les scientifiques l'auraient repéré. "Si Nibiru ou la planète X étaient réelles et se dirigeaient vers une rencontre avec la Terre, les astronomes l'auraient traqué pendant au moins, toute la dernière décennie et elle serait visible aujourd'hui à l’œil nu. Manifestement, elle n'existe donc pas", indique l'agence.(Commentaires du LPM : Nous avons démontré dans l'article précédent que la planète Nibiru ou la planète X existait. Donc, la NASA ment ! Cette planète était connues par toutes les anciennes civilisations sous divers noms et la NASA ne la connaîtrait pas ? Et nous n'avons jamais dit que Nibiru percuterait la Terre).

De même, aucun astéroïde n'est sur le point de frapper la Terre, a expliqué Don Yeomans qui traque les objets à proximité de notre planète au Jet Propulsion Laboratory.

La seule approche d'astéroïde à prévoir devrait avoir lieu le 13 février 2013 et l'objet passera à quelque 28.000 kilomètres de la Terre. "L'astéroïde n'est pas sur le point de frapper la Terre. Aucun objet proche de la Terre, planétaire ou autre, ne menace de s'écraser sur notre planète le 21 décembre", a précisé Don Yeomans cité par LiveScience. Mais ceci n'est pas la seule hypothèse. Autre mythe évoqué et démenti : celui d'une éruption solaire dévastatrice. Selon Lika Guhathakurta, héliophysicien à la NASA, il est vrai que le Soleil se trouve actuellement dans une phase active de son cycle.

Il connait ainsi régulièrement des éruptions solaires ces derniers temps. Des phénomènes qui, lorsqu'ils sont importants, sont capables de perturber les systèmes électroniques et de navigation terrestres. Néanmoins, les satellites surveillent étroitement cette activité et les scientifiques n'ont aucun raison de s'attendre à une tempête solaire plus puissante que ce que la Terre a connu jusqu'ici. (Commentaires LPM : Mais bien sûr ! Ce n'est pas la NASA qui s'attend à des pics de tempêtes solaires entre 2012 et 2014 ? Et si les tempêtes solaires sont très puissantes, leurs satellites seront détruits dès le passage des radiations solaires. Que feront-ils sans leurs satellites ? ).

Un peu plus fantasques, d'autres mythes expliquent eux que le champ magnétique de la Terre pourrait soudainement s'inverser (Commentaires LPM : bien sûr, cela n'est jamais arrivé peut-être et nous avons des preuves régulièrement que les pôles magnétiques sont en train de s'inverser. Ils peuvent s'inverser si le niveau des mers et des océans monte plus vite que prévu ou à l'approche d'une planète dont l'électromagnétisme pourrait perturber le champ magnétique terrestre.).

ou encore que notre planète pourrait tomber dans le trou noir qui se trouve au centre de la Voie lactée. (Commentaires LPM : Ah ! Ah ! Ah ! Là c'est du délire complet).

Des rumeurs qui créent une peur préoccupante

Autant d'hypothèses démenties par la NASA qui finit de tordre le coup aux rumeurs en précisant qu'il est impossible que la rotation de la Terre s'inverse et qu'un éventuel alignement de planètes n'aurait qu'un impact négligeable sur la planète.(Commentaires LPM : Ah bon, le sens de rotation de la Terre ne s'est-il pas déjà inversé par le passé ? Les écrits dits sacrés ne parlent que de cela. Et une planète qui s'approcherait suffisamment proche de la Terre pour la perturber pourrait très bien provoquer un arrêt de la rotation de la Terre et sa reprise en sens inverse. Ce serait le meilleur moyen de purifier la Terre de toutes les pollutions chimiques, électriques, électromagnétiques et atomiques que les élites lui font subir).

 "Au final, les préoccupations au sujet du sort de la Terre feraient mieux d'être concentrées sur des problèmes à action lente comme le changement climatique plutôt que sur des catastrophes cosmiques", a commenté Andrew Fraknoi, un astronome du Foothill College en Californie. (Commentaires LPM : C'est bien notre avis que la NASA devrait cesser de nous polluer l'atmosphère avec l'envoi inutile de fusés et de satellites dans l'espace pour nous polluer notre espace à coup de milliards de dollars, sans que nous n'ayons rien appris de plus sur nos origines depuis leur supposée conquête de l'espace. De plus et alors qu'ils sont dotés d'appareils sophistiqués, ils ne sont capables de ne nous montrer que des photos d'artiste de l'espace au lieu de nous montrer de vraies photos ou vidéos. En prime, ils pensent nous passionner avec leurs recherches sur Mars, alors qu'Hilter était déjà allé sur Mars en 1945. Ils se moquent de qui ?).

Reste que les rumeurs de fin du monde préoccupent tout de même la NASA mais pour une raison bien différente : la crainte qu'elles font naitre à travers le monde. Comme l'explique David Morrison, astrobiologiste au Ames Research Center de la NASA, la science-fiction a malheureusement des conséquences dans la vie réelle. (Commentaires LPM : Sauf que si nous savions toute la vérité que la NASA et le Vatican nous cachents, il se pourrait que la science-fiction soit largement dépassée par le réél).

En effet, ce scientifique raconte recevoir de très nombreux mails et lettres de la part d'habitants inquiets : "certains disent qu'ils ne peuvent plus manger ou sont trop inquiets pour dormir", a t-il précisé.

"Alors que c'est une blague pour certaines personnes et un mystère pour d'autres, il existe un noyau de personnes qui sont réellement inquiets", a t-il ajouté, incitant ainsi à cesser d'alimenter les rumeurs de fin du monde. (Commentaires LPM : Ils seraient temps que les ignorants s'informent réellement sur ce qui se passe dans le cosmos et quelle est l'échéance heureuse qui nous attend, au lieu de pleurnicher sur leur propre nombril. Ils sauraient qu'ils ont moins faim et qu'ils n'arrivent pas à dormir à cause des nouvelles énergies qui nous sommes en train de traverser. En revanche d'ordinaire ils dorment tranquilles quand ils savent que leurs frères et soeurs dans le monde meurent de faim ou sous les bombes. Là ils s'inquiètent parce qu'ils ont le culot de penser que la Terre sera détruite).

http://www.maxisciences.com/fin-du-monde/fin-du-monde-la-nasa-rassure-et-dement-le-risque-d-039-une-catastrophe-cosmique_art27727.html

29/11/2012

Découverte de Nibiru - Planète X par R.S Harrington du 17 mai 1988

Parce que la NASA vient encore de démentir l'existence de Nibiru ou Planète X, que nous voulons nous démontrer une fois encore que cette planète existe, et qu'elle a été découverte par le Dr R.S. Harringthon, le 17 mai 1998.

Celui-ci a cherché à confirmer l'existence de cette planète qui avait été décrite d'après les tablettes Sumériennes qui ont été décryptées par Zaccharia Sitchin.

Le Dr R.S Harrington serait décédé dans des circonstances douteuses. Ce que vous pourrez constater en bas de cet article.

Qui était le Dr. Robert Sutton Harrington
http://en.wikipedia.org/wiki/Robert_Sutton_Harrington

Dans ce précédent article nous avions déjà traité de ce sujet:

Nibiru ou la planète X, n'existe pas ?

http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2009/11/13/nibiru-ou-la-planete-x-n-existe-pas.html

Découverte de Nibiru - Planète X par R.S. Harrington du 17 mai 1988 - PDF à télécharger

Découverte de Nibiru - Planète X par R.S Harrington du 17 mai 1988

Vous allez pouvoir suivre avec nous, nos recherches.

Le lien à partir duquel nous avons extrait le document ci-dessus  et la NASA ne saurait pas que cette planète existe soi-disant  ?

SAO/NASA Astrophysics Data System (ADS)

Title: The location of Planet X
Authors: Harrington, R. S.
Journal: Astronomical Journal (ISSN 0004-6256), vol. 96, Oct. 1988, p. 1476-1478.
Bibliographic Code: 1988AJ.....96.1476H
Complete bibliographic record

http://adsabs.harvard.edu/abs/1988AJ.....96.1476H

Cliquez sur le lien ci-dessous :

http://articles.adsabs.harvard.edu/full/1988AJ.....96.1476H

http://www.adsabs.harvard.edu/

The Detailed Position Of Planet X ~ R.S. Harrington

http://www.youtube.com/watch?v=rJrgcGTxKWg

 

Robert Harrington Killed for confirming - Nibirus coming

http://www.youtube.com/watch?v=_NLA2sOWgGQ

Dr. Robert S. Harrington - Planet X Nibiru

Dr. Robert S. Harrington
Supervising Astronomer
US Naval Observatory

Planet X Nibiru 3600 year orbit Sitchin zetatalk pole shift sun moon mars earth

http://www.youtube.com/watch?v=L97w6DQt9Jk

Planet X: Indisputable Evidence

http://www.youtube.com/watch?v=Qs0eb5Yhw2Y

 

La mort mystérieuse du Dr Robert Harrington

plantx-2008-05b.jpg

Planète X et la mort mystérieuse du Dr Robert Harrington

http://nibiru-investigations.xooit.fr/t10451-Des-faits-tr...

Planet X and the Mysterious Death of Dr. Robert Harrington

http://yowusa.com/planetx/2008/planetx-2008-05b/1.shtml

 

D'autres éléments :

 

 

DISCOVERY OF A PLANETARY-SIZED OBJECT IN THE SCATTERED KUIPER BELT
M. E. Brown,
C. A. Trujillo,
and D. L. Rabinowitz
Received 2005 August 29; accepted 2005 November 3; published 2005 November 22
http://www.gps.caltech.edu/~mbrown/papers/ps/xena.pdf

Title: The location of Planet X
Authors: Harrington, R. S.
Journal: Astronomical Journal (ISSN 0004-6256), vol. 96, Oct. 1988, p. 1476-1478.
Bibliographic Code: 1988AJ.....96.1476H
http://adsabs.harvard.edu/full/1988AJ.....96.1476H

Measurement of the lunar impact record for the past 3.5 b.y. and implications for the Nemesis theory
Richard A. Muller*
Department of Physics and Lawrence Berkeley Laboratory, 50-5032 LBL,
University of California, Berkeley, California 94720, USA
http://muller.lbl.gov/papers/lunar_impacts_Nemesis.pdf

Nibiru / Planet X The real Research

http://www.youtube.com/watch?v=Uj6tIjlaq7g&feature=pl...


http://www.freezedriedfood.com/blog/id/89/planet-x-abstracts--could-the-event-be-real.aspx

Est-ce que nous avons inventé l'existence de Nibiru ou Planète X ?