Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/07/2009

Michael Jackson EHS et MCS ?

!cid_flag_france_35_22.jpg - "Michael Jackson EHS et MCS ? . . . il en est mort : l'analyse des faits" !cid_Michael_Jackson_1028.jpg

 

 

 

 

 

 

L'analyse à télécharger :
http://www.next-up.org/pdf/Michael_Jackson_EHS_et_MCS.pdf

- Toutes les Next-up News / All Next-up News:
www.next-up.org/Newsoftheworld/2009.php

Petite banniere 400x50

 

02:08 Publié dans Medias, Manipulations des Masses, Next-up | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

07/07/2009

France : Témoignage ancien CRS

Vous avez dit démocratie ? Heureusement qu'ils ne sont pas tous les mêmes, mais vous saurez à quoi vous en tenir.



 

04/07/2009

Vaccination la grande illusion....!!!!

Le site de Bickel

Le livre humoristique et plein de bon sens de Bickel
http://www.bickel.fr/vaccination-la-grande-illusion

Après le scandale de la vache folle, du sang contaminé, des hormones de croissance, etc... il est temps de faire éclater un des plus gros scandales de l’histoire de la médecine ; celui des vaccinations dangereuses et inutiles !

couverture-1.jpg

Télécharger le PPS Humoristique
Vaccination : La grande Illusion


dessin-5.jpg

Citations médicales sur les vaccinations et bibliographie sur les dangers des vaccins

« Les vaccins donnent les maladies, en créent de nouvelles et propagent la mort. La preuve scientifique qu’une provocation artificielle d’une maladie empêche l’apparition d’une maladie naturelle n’a jamais été établie. Comme médecin, je m’élève contre ces vaccinations et proteste contre le mythe de Pasteur. » Dr. Paul-Emile CHEVREFILS


Livres de Bickel : http://www.bickel.fr/livres

Dessins humoristiques : http://www.bickel.fr/dessins

 

Quelques dessins humoristiques :

1026654205.jpg



1206987933.jpg

librepens.jpg

5330509.jpg


USA : Vaccination de masse : confirmée !

La dictature vaccinale des USA ...!!!

HOT !!!! Les américains devront se faire vacciner contre la grippe, pas 1 fois, ni 2 fois, mais 3 fois !
http://www.nouvelordremondial.cc/2009/06/30/hot-les-ameri...

L’administration Obama veut économiser de l’argent en TUANT LES AMERICAINS...!!!


Obama Admin to Depopulate - This Fall - 2009

http://www.youtube.com/watch?v=w-OFL_6Mw2o


ALERTE, ILS VEULENT VOUS VACCINER CONTRE LA GRIPPE A

La Vaccination globale contre la grippe A

Vous avez tous entendu parler de cette pauvre maladie, qui touche seulement des milliers de cas alors que d’autres maladies tuent des dizaines de milliers par mois, et pire encore. Donc le deal est là, tout simplement je vous explique la situation. Pour plusieurs raisons il y a cette alerte contre la grippe porcine:

1/ (Selon moi), il se passe rien à la télé donc il faut amuser les gens et leur donner des sensations!
2/ Pour que les labos pharmaceutiques fassent du fric à fond la caisse en produisant un pseudo vaccin en série contre cette pauvre maladie (qu’on compare au SIDA, à la grippe espagnol, à tout, si vous lisez les articles partout vous allez halluciner, alors que c’est une pauvre maladie à la con médiatique, elle existe seulement à la télé)
3/ RENDRE LES GENS ENCORE PLUS MALADES COMME CA ILS AURONT BESOIN DE MEDICAMENTS POUR SE SOIGNER, ET DONC ILS FERONT BEAUCOUP PLUS DE FRICS AUX LABOS PHARMA DANS LES ANNEES A VENIR.

Aux USA, et au Canada, et peut être même en FRANCE, ce ne sera pas juste une seule injection du vaccin, mais TROIS injections. Trois Injections!!! Lisez les quelques articles qui suivent:

Les Canadiens devront être vaccinés contre la grippe à trois reprises

© J’m'informe

OTTAWA - Les Canadiens qui ont l’habitude d’être vaccinés contre la grippe devront dérouler leur manche à trois reprises cet automne: une fois pour la grippe “régulière” et deux fois pour la grippe A(H1N1).

Le docteur David Butler-Jones, qui dirige l’Agence de la santé publique du Canada, a affirmé, lundi, que réunir les deux vaccins dans un seul aurait ralenti la production. Les deux vaccins contre la grippe A(H1N1) devront être injectés dans l’intervalle d’un mois, a précisé le Dr Butler-Jones.

Le vaccin contre la grippe régulière n’offre pas de protection contre la grippe A(H1N1).

Le Canada a signé un contrat à long terme avec le géant pharmaceutique GlaxoSmithKline pour la production d’un nouveau vaccin contre la grippe A(H1N1) dès qu’il sera mis au point.

Le Dr Butler-Jones a également précisé qu’il faudra probablement attendre la fin du mois d’octobre pour la première ronde de vaccination, qui est volontaire.

Le ministère fédéral de la Santé a affirmé que les fabricants de vaccins devront fournir leurs résultats aux tests qui permettent de savoir si les vaccins provoquent une réponse immunitaire suffisamment forte. De plus, les fabricants devront également soumettre des plans “de surveillance” indiquant comment ils entendent s’assurer que des événements malencontreux ne surviennent pas en cas d’usage de leur vaccin à grande échelle.

En date du 26 juin, le Canada comptait 7775 cas confirmés de grippe A(H1N1). La plupart d’entre eux sont cependant des cas légers. Néanmoins, 22 personnes sont mortes au pays - dont 11 au Québec - et 496 autres ont été transportées à l’hôpital.

Par ailleurs, au Québec, les autorités de la santé publique rapportaient près de 200 nouveaux cas de grippe A(H1N1), lundi. Depuis le 26 juin, ce sont 197 nouveaux cas de grippe A(H1N1) qui ont été confirmés au Québec, portant le total à 2061 depuis la fin d’avril.

PROPAGANDE : Grippe porcine: 50% de la population française susceptible d’être touchée

© AFP

PARIS (AFP) — La moitié de la population française est susceptible d’être touchée par le virus de la grippe A/H1N1 en l’absence de vaccin, a estimé vendredi le professeur Daniel Floret, président du Comité technique des vaccinations (CTV) du Haut conseil de la santé publique (HCSP).

“On peut penser que 50% de la population va être touchée par la pandémie (…) Cela paraît une estimation importante, mais raisonnable”, a déclaré M. Floret lors d’une conférence de presse organisée par les industriels de la pharmacie sur le thème des vaccins.

Ce taux de 50% a été calculé en fonction du “taux de reproductivité” de l’agent infectieux inoculé dans une population saine, a-t-il expliqué.

Il a précisé que le taux de mortalité associé au virus de la grippe porcine était actuellement faible, de 0,4%, contre environ 0,2% pour celui de la grippe saisonnière. Mais “la virulence peut changer”, a-t-il souligné.

Interrogé sur la procédure d’autorisation de commercialisation d’un futur vaccin contre la grippe porcine, il a rappelé que celui-ci “sera évalué comme tous les autres vaccins, en fonction de sa balance bénéfices/risques, de son efficacité potentielle, de l’ampleur de la pandémie”.

Il sera aussi évalué en fonction “du moment” où il arrivera sur le marché: si 40% de la population sont alors déjà touchés, son utilité serait limitée, a expliqué M. Floret.

“Aucune décision n’est prise en la matière”, a-t-il souligné.

Pour un vaccin contre la grippe saisonnière classique, les études cliniques menées chaque année par un laboratoire concernent “de l’ordre d’une centaine” de personnes, a rappelé Emmanuel Hanon, responsable de GSK Biologicals, l’unité vaccins du groupe pharmaceutique britannique GlaxoSmithKline (GSK).A ire aussi (FAIRE GAFFE A LA PROPAGANDE DE LA PEUR!)

- Grippe A/H1N1, vers un vaccin obligatoire.
- L’express

Source : http://www.nouvelordremondial.cc/2009/07/01/alerte-ils-veulent-vous-vacciner-contre-la-grippe-a/

 

Iran : L'ingérence de l'Europe dans les affaires Iraniennes

Allons-nous enfin connaître le fin mot de l'histoire sur l'ingérence de l'Occident et de l'Europe dans les affaires Iraniennes ?


L'Iran veut juger des employés de l'ambassade britannique

Par Reuters, publié le 03/07/2009 à 13:21

TEHERAN - L'ayatollah Ahmad Jannati laisse entendre que des employés iraniens de l'ambassade de Grande-Bretagne détenus à Téhéran seront jugés pour leur implication présumée dans les troubles qui ont suivi l'élection présidentielle du 12 juin.


L'ayatollah Ahmad Jannati, qui préside le Conseil des gardiens, laisse entendre que des employés iraniens de l'ambassade de Grande-Bretagne détenus à Téhéran seront jugés pour leur implication présumée dans les troubles qui ont suivi l'élection présidentielle du 12 juin. Des individus ont été arrêtés et inévitablement ils seront jugés car ils ont fait des aveux, a-t-il déclaré lors de la prière du vendredi. (Reuters/Morteza Nikoubazl)

L'ayatollah Ahmad Jannati, qui préside le Conseil des gardiens, laisse entendre que des employés iraniens de l'ambassade de Grande-Bretagne détenus à Téhéran seront jugés pour leur implication présumée dans les troubles qui ont suivi l'élection présidentielle du 12 juin. "Des individus ont été arrêtés et inévitablement ils seront jugés car ils ont fait des aveux", a-t-il déclaré lors de la prière du vendredi. (Reuters/Morteza Nikoubazl)

Les autorités iraniennes ont annoncé cette semaine l'arrestation de neuf employés de l'ambassade de Grande-Bretagne mais une majorité d'entre eux ont été libérés depuis. Selon des responsables britanniques, deux personnes sont toujours en détention.

"Dans ces événements, leur ambassade a maintenu une présence. Des individus ont été arrêtés et inévitablement ils seront jugés car ils ont fait des aveux", a déclaré lors de la prière du vendredi l'ayatollah Ahmad Jannati, qui préside le Conseil des gardiens.

A Londres, le Foreign Office s'est dit "très inquiet" de ces déclarations et a dit chercher à obtenir des explications auprès des autorités iraniennes.

"Tout ce que nous pouvons dire, c'est que deux de nos employés restent en détention", a dit une porte-parole. "Je répète ce que nous avons dit cette semaine, les accusations à leur encontre sont sans fondement."

Elle a précisé que les autorités britanniques étaient en contact avec l'ambassade d'Iran à Londres et avec des responsables iraniens à Téhéran.

Lire aussi : Cinq employés iraniens de l'ambassade de Grande-Bretagne libérés

La réponse disproportionnée de l'Europe et les messages subliminaux adressés à l'Angleterre par Nicolas SARKOZY.
L'Iran serait-il le seul pays au monde à ne pas pouvoir juger des déliquants de haut vol qui auraient commis des infractions sur leur propre territoire, comme nous l'aurions fait chez nous ?

Deux poids, deux mesures........!!!!!!
Et si Nicolas SARKOZY et l'Europe s'occupaient plutôt de voir ce qui se passe à Gaza, aux frontières du Liban et de savoir quels sont les réels intérêts des USA, de l'Angleterre, de la France, etc... en Afghanistan ?
La drogue qui n'a jamais cessé d'enrichir les empires Britannique et US, entre autres .....?????
Quels sont nos intérêts dans tout cela ?

L'UE convoque les ambassadeurs d'Iran, Téhéran reste ferme

Par Reuters, publié le 03/07/2009 à 15:52 - mis à jour le 03/07/2009 à 17:11

BRUXELLES - Les Etats membres de l'Union européenne ont convoqué de façon coordonnée les ambassadeurs d'Iran en Europe pour protester contre le maintien en détention de deux employés iraniens de la mission britannique à Téhéran.

L'ayatollah Ahmad Jannati, qui préside le Conseil des gardiens, a laissé entendre vendredi que les employés iraniens de l'ambassade de Grande-Bretagne encore détenus à Téhéran seraient jugés pour leur implication présumée dans les troubles qui ont suivi l'élection présidentielle du 12 juin. Pour protester contre leur maintien en détention, les Etats membres de l'Union européenne ont convoqué de façon coordonnée les ambassadeurs d'Iran en Europe. (Reuters/Morteza Nikoubazl)

L'ayatollah Ahmad Jannati, qui préside le Conseil des gardiens, a laissé entendre vendredi que les employés iraniens de l'ambassade de Grande-Bretagne encore détenus à Téhéran seraient jugés pour leur implication présumée dans les troubles qui ont suivi l'élection présidentielle du 12 juin. Pour protester contre leur maintien en détention, les Etats membres de l'Union européenne ont convoqué de façon coordonnée les ambassadeurs d'Iran en Europe. (Reuters/Morteza Nikoubazl)

Mais ils n'ont pas pris pour l'instant de mesure plus sévère comme, par exemple, le refus de visa à certains responsables iraniens.

"Il est clair que nous devons afficher notre solidarité, que nous sommes unis", a déclaré le Premier ministre suédois Fredrik Reinfeldt, dont le pays vient de prendre la présidence de l'UE le 1er juillet, lors d'une conférence de presse à Stockholm avec Nicolas Sarkozy.

"La France a toujours été partisane de renforcer les sanctions de manière à ce que les dirigeants iraniens comprennent que la voie qu'ils ont choisie se terminera en impasse", a ajouté le président français. "Aux Anglais maintenant de nous dire ce dont ils ont besoin mais notre solidarité est totale", a-t-il dit. (Voudrait-on nous cacher la vérité sur les émeutes organisées par l'occident en Iran après les dernières élections ?)

A Téhéran, l'ayatollah Ahmad Jannati a laissé entendre que les employés iraniens de l'ambassade de Grande-Bretagne encore détenus à Téhéran seraient jugés pour leur implication présumée dans les troubles qui ont suivi la présidentielle du 12 juin.

"Dans ces événements, leur ambassade a maintenu une présence. Des individus ont été arrêtés et inévitablement ils seront jugés car ils ont fait des aveux", a déclaré lors de la prière du vendredi l'ayatollah Ahmad Jannati, qui préside le Conseil des gardiens.

A Londres, le Foreign Office s'est aussitôt dit "très inquiet" de ces déclarations et a dit chercher à obtenir des explications auprès des autorités iraniennes.

Les chefs de la diplomatie de l'UE avaient demandé la semaine dernière à l'Iran de relâcher rapidement les employés iraniens de l'ambassade de Grande-Bretagne ainsi qu'un journaliste grec, arrêtés en tant qu'instigateurs présumés de troubles.

"MESSAGE FORT DE PROTESTATION"

Les autorités iraniennes ont annoncé cette semaine l'arrestation de neuf employés de l'ambassade mais une majorité d'entre eux ont été libérés depuis lors. Selon des responsables britanniques, deux personnes sont toujours en détention.

Les représentants des Vingt-Sept se sont accordés vendredi sur la convocation coordonnée des ambassadeurs d'Iran au cours d'une réunion à Bruxelles.

Ils ont défini une réponse graduée qui pourrait, à terme, aller jusqu'à des refus de visa pour des responsables iraniens et le rappel des ambassadeurs européens à Téhéran, en fonction de l'évolution de la situation.

"La première action immédiate est d'adresser un message fort de protestation contre la détention des employés locaux de l'ambassade de Grande-Bretagne et d'exiger leur libération immédiate. Les ambassadeurs iraniens dans les pays membres de l'UE ont été convoqués à ce titre", a expliqué un responsable de l'Union européenne à Bruxelles.

Les grandes manifestations consécutives à l'annonce du résultat officiel de la présidentielle du 12 juin, et de la réélection à un second mandat du président Mahmoud Ahmadinejad, ont été réprimées au fil des jours par la police et les milices chiites proches des conservateurs. Les autorités iraniennes affirment que les résultats n'ont en rien été truqués.