Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/05/2009

USA : La dictature alimentaire

Une dictature alimentaire en train de naître en Amérique grâce à nos chers amis Illuminati

Une proposition de loi américaine, HR 875, (vient du parlement et non de la présidence) envisage de supprimer de petits producteurs horticoles et agricoles de fournir directement aux consommateurs des produits non contrôlés, d’origine organique.
Plus de marchés dans les villes ni de stands au bord des routes.

Dans la loi figure aussi un argument antiterroriste, bien sûr.

Il y aura aussi une dictature alimentaire, après une dictature vaccinale.

La loi proposée par le Congrès Américain

Que voyez-vous comme logo sur le Site du Congrès Américain ?
La pyramide avec l'oeil, n'est-ce pas ?

Source : http://www.govtrack.us/congress/billtext.xpd?bill=h111-875

USA : Monsanto propose une loi pour interdire les potagers des particuliers / Pétition

Encore le Dieu-Illuminati MONSANTO qui fait des siennes !

Etats-Unis : Monsanto propose une loi pour interdire les potagers des particuliers / Pétition

Etats-Unis : Monsanto propose une loi pour interdire les potagers des particuliers http://www.blogdei.com/index.php/2009/03/26/4793-etats-unis-monsanto-propose-une-loi-pour-interdire-les-potagers-des-particuliers
 
 
GROUND CONTROL
Lose your property for growing food?
Big Brother legislation could mean prosecution, fines up to $1 million
http://www.worldnetdaily.com/index.php?fa=PAGE.view&pageId=92002
 
NEW !! ONLINE PETITION !! A SIGNER, pétition contre la loi HR875
SIGN the petition to defeat HR875

http://www.leavemyfoodalone.org/


Attention il faut se réveiller, écrivez à votre député car il y a urgence. Monsanto n'est il pas l'inventeur de l'agent orange?

La dictature: Monsanto veut interdire les potagers aux us?!!!!!!
H.R.875 ou comment criminaliser les cultures biologiques, jusqu'à votre potager.

Aujourdhui aux états-unis ! Demain ils feront la même chose chez nous. Réagissez et faire circuler. On pourrait dire que cela nous concerne peu cette loi (H.R.875) qui est sur le point d'être passée aux US, mais les sponsors étant les bio_terroristes Monsanto, Cargill, Tyson, ADM....Cette loi offre d'augmenter la sécurité des sources de nos aliments en forçant TOUT producteur COMMERCIAL OU NON (potagers des particuliers y compris) à démontrer l'innocuité de sa production au travers d'une batterie de tests comme seules peuvent se payer les multinationales.
 
C'est le monde à l'envers, car demain Monsanto, Cargill, Tyson, ADM.... pourront porter plainte contre tous les agriculteurs non patentés chez eux, pour pollution de leur production! Il est temps de se révolter contre ces compagnies qui
ne pensent les pays que comme des fermes géantes où nous sommes le bétail à asservir.

Les liens sont en anglais, utiliser la traduction google
.

Source : http://shepardpolitics.blogspot.com/2009/03/hr-875-would-essentially-outlaw-family.html

Source : http://www.opencongress.org/bill/111-h875/comments/1?navtab=comments&comment_sort=newest

___________________________________________________
against HR875 S425 LAW => SUBSCRIBE THIS GROUP!

H.R.875 or how to criminalize organic crops, even your backyard . We (we = French people, in this case) could say that we are not concerned by this law (H.R.875) which is about to become effective in the USA ; but when we know the sponsors are the bio-terrorists, like Monsanto, Cargill, Tyson, ADM,etc.

This law offers to improve the safety of our food in compelling EACH producer (both the COMMERCIAL AND NON COMMERCIAL) to prove the innocuousness of his production through a long strings of tests, SO long that only multinationals companies could afford.

Web links (in English) :

http://shepardpolitics.blogspot.com/2009/03/hr-875-would-essentially-outlaw-family.html

http://www.opencongress.org/bill/111-h875/comments/1?navtab=comments&comment_sort=newest

The world's gone crazy because tomorrow Monsanto, Cargill, Tyson, ADM, etc. will be able to press charges against all non-licensed farmers for seed contamination (!!!) It's time for us to revolt against those companies that consider countries only as giant farms where we are the cattle to enslave.

OGM et Rond-up : Quand la nature reprend tous ses droits !

Nouvel article de Sylvie SIMON à paraître dans la revue "VOTRE SANTE"

Effet boomerang chez Monsanto :

Aux États-Unis, cinq mille hectares de culture de soja transgénique ont du être abandonnés par les agriculteurs et cinquante mille autres sont gravement menacés. Cette panique est due à une « mauvaise » herbe qui a décidé de s’opposer au géant Monsanto, connu pour être le plus grand prédateur de la Terre. Insolente, cette plante mutante prolifère et défie le à base de glyphosphate, auquel nulle « mauvaise herbe ne résiste ».

Quand la nature reprend le dessus.

C’est en 2004, qu’un agriculteur de Macon, en Géorgie, ville située à environ 130 kilomètres d’Atlanta, remarqua que certaines pousses d’amarantes résistaient au Roundup dont il arrosait ses cultures de soja.

Les champs victimes de cette envahissante mauvaise herbe ont été ensemencés avec des graines Roundup Ready, qui comportent une semence ayant reçu un gène de résistance au Roundup auquel nulle « mauvaise herbe ne résiste ».

Depuis cette époque, la situation s’est aggravée et le phénomène s'est étendu à d'autres états, Caroline du Sud, et du Nord, Arkansas, Tennessee et Missouri. Selon un groupe de scientifiques du Centre for Ecology and Hydrology, organisation britannique située à Winfrith, dans le Dorset, il y aurait eu un transfert de gènes entre la plante OGM et certaines herbes indésirables, comme l’amarante.
Ce constat contredit les affirmations péremptoires et optimistes des défenseurs des OGM qui prétendaient et persistent à affirmer qu'une hybridation entre une plante génétiquement modifiée et une plante non-modifiée est tout simplement « impossible ».

Pour le généticien britannique Brian Johnson, spécialisé dans les problèmes liés à l’agriculture : « Il suffit d’un seul croisement réussi sur plusieurs millions de possibilités. Dès qu’elle est créée, la nouvelle plante possède un avantage sélectif énorme, et elle se multiplie rapidement. L’herbicide puissant utilisé ici, à base de glyphosphate et d’ammonium, a exercé sur les plantes une pression énorme qui a encore accru la vitesse d’adaptation. » Ainsi, un gène de résistance aux herbicides a, semble-t-il, donné naissance à une plante hybride issue d’un saut entre la graine qu’il est censé protéger et l’amarante, devenue impossible à éliminer.

La seule solution est d’arracher les mauvaises herbes à la main, comme on le faisait autrefois, mais ce n’est pas toujours possible étant donné l’étendue des cultures. En outre, ces herbes, profondément enracinées sont très difficiles à arracher et 5 000 hectares ont été tout simplement abandonnés.

Nombre de cultivateurs envisagent de renoncer aux OGM et de revenir à une agriculture traditionnelle, d’autant que les plants OGM coûtent de plus en plus cher et la rentabilité est primordiale pour ce genre d’agriculture. Ainsi Alan Rowland, producteur et marchand de semences de soja à Dudley, dans le Missouri, affirme que plus personne ne lui demande de graines Monsanto de type Roundup Ready alors que ces derniers temps, ce secteur représentait 80 % de son commerce. Aujourd’hui, les graines OGM ont disparu de son catalogue et la demande de graines traditionnelles augmente sans cesse.

Déjà, le 25 juillet 2005, The Guardian publiait un article de Paul Brown qui révélait que des gènes modifiés de céréales avaient transité vers des plantes sauvages, créant ainsi une « supergraine » résistante aux herbicides, croisement « inconcevable » par les scientifiques du ministère de l’environnement. Depuis 2008, les media agricoles américains rapportent de plus en plus de cas de résistance et le gouvernement des États-Unis a pratiqué d’importantes coupes budgétaires qui ont contraint le Ministère de l’Agriculture à réduire, puis arrêter certaines de ses activités.

Plante diabolique ou plante sacrée

Il est amusant de constater que cette plante, « diabolique » aux yeux de l’agriculture génétique, est une plante sacrée pour les Incas. Elle fait partie des aliments les plus anciens du monde. Chaque plante produit en moyenne 12 000 graines par an, et les feuilles, plus riches en protéines que le soja, contiennent des vitamines A et C et des sels minéraux.

Ainsi ce boomerang, renvoyé par la nature sur Monsanto, non seulement neutralise ce prédateur, mais installe dans des lieux une plante qui pourra nourrir l’humanité en cas de famine. Elle supporte la plupart des climats, aussi bien les régions sèches que les zones de mousson et les hautes terres tropicales et n’a de problèmes ni avec les insectes ni avec les maladies, donc n’aura jamais besoin de produits chimiques.

Ainsi, « la marante » affronte le très puissant Monsanto, comme David s’opposa à Goliath. Et tout le monde sait comment se termina le combat, pourtant bien inégal ! Si ces phénomènes se reproduisent en quantité suffisante, ce qui semble programmé, Monsanto n’aura bientôt plus qu’à mettre la clé sous la porte. À part ses salariés, qui plaindra vraiment cette entreprise funèbre ?

Sylvie SIMON
 

Petite banniere 400x50

 

20:11 Publié dans Manipulations génétiques, Monsanto; OGM, OGM et MONSANTO | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

02/05/2009

Grippe porcine : de mieux en mieux !

Un peu d'infos supplémentaires sur l'origine de la grippe porcine et sur les grands intérêts économiques.
Edifiant !
La population humaine et animale sont de véritables outils de laboratoires grandeur nature, livrés sans protection aucune à ces manipulateurs ! Pas étonnant que les politiques et les scientifiques fassent la promotion des manipulations génétiques pour nous sauver soi-disant ! Attention aux vaccins et à ce qu'ils pourraient contenir pour parfaire leurs plans machiavéliques, soit :

La réduction des populations et l'implantation de la puce électronique pour mettre les survivants à cette pandémie sous contrôle !

Extrait :

"la forme de ce virus est "très inhabituelle" et semble être le résultat de techniques de manipulation génétique. Le virus de cette grippe contient des éléments de grippe aviaire, de 2 formes de grippe humaine et différentes formes de grippe porcine. Selon les scientifiques, ceci ne se produit pas naturellement, ce qui impliquerait évidemment la nécessité d'une intervention humaine."


": le 9 mars 2009, depuis Mexico au Mexique, Sanofi-aventis publie un communiqué officiel concernant, je cite, "la construction d’une usine de production de vaccin contre la grippe (...) permettant à sanofi pasteur de basculer aisément de la production de vaccin contre la grippe saisonnière à celle de vaccin contre la grippe pandémique, dans l’éventualité où une pandémie de grippe humaine vienne à être déclarée."

L'article complet ci-dessous :

jeudi 30 avril 2009

hasard ou coïncidence?


Il y a quelque chose de bizarre et qui ne va pas lorsque j’écrivais que Nicolas Sarkozy était venu au Mexique , personne n’a vraiment su pourquoi, les médias ont relatés sporadiquement son passage en axant surtout sur les 2 jours passés aux frais d’un milliardaire plus que douteux mais c’est en lisant le communiqué de Sanofi- Avantis que ça a fait « tilt » et surtout en amont soit en mars comme si tout était préparé , hasard ou coïncidence ? Alors je vous laisse lire le communiqué …et c’est toute une histoire , elle commence en mars tout au début du mois ensuite je vous invite à faire le rapprochement avec la 2 eme partie de cette investigation juste après le communiqué attention c’est là qu’il faut être subtil … 

A vous de vous faire un jugement

Sanofi-aventis investit 100 millions € pour construire une usine de vaccin grippal saisonnier et pandémique au Mexique

- Contrat signé à Mexico à l’occasion de la Visite d’Etat du Président Nicolas Sarkozy

Mexico, Mexique, le 9 mars 2009 - Sanofi-aventis (EURONEXT : SAN et NYSE : SNY) annonce aujourd’hui la signature d’un contrat avec les autorités mexicaines, pour la construction d’une usine de production de vaccin contre la grippe, représentant un investissement de 100 millions d’euros.

L’annonce a été faite au cours d’une cérémonie en présence de MM. Felipe Calderon, Président du Mexique et Nicolas Sarkozy, Président de la République Française, en visite officielle au Mexique.

Cette usine sera construite et exploitée par sanofi pasteur, la division vaccins du Groupe sanofi-aventis, représenté par Chris Viehbacher, directeur général de sanofi-aventis.

« Avec la construction de cette usine, sanofi-aventis est fier de contribuer au renforcement des infrastructures de santé du Mexique et tient à souligner l’engagement exemplaire envers la santé publique de ce pays, à travers son programme de vaccination contre la grippe et de préparation à la pandémie », a déclaré Chris Viehbacher. « Cet investissement démontre l’engagement local de sanofi-aventis pour la santé mondiale. Cette usine constituera un atout de santé publique, pour les Mexicains ainsi que pour l’Amérique Latine, dans le cadre de la préparation à la pandémie grippale ».

Le contrat a été signé par les représentants respectifs de Birmex (Laboratorio de Biológicos y Reactivos de Mexico) et de sanofi-aventis, en présence du Dr. José Ángel Córdova Villalobos, Ministre de la Santé du Mexique.

Selon les termes du contrat, sanofi pasteur produira le vaccin contre la grippe en collaboration avec Birmex, producteur national mexicain de vaccins. Ce dernier réalisera certaines étapes de la production et sera responsable de la distribution des vaccins contre la grippe sur les marchés publics au Mexique.

Sanofi pasteur prévoit de débuter la construction de cette usine de production de vaccin dans quelques semaines. Son but est de produire jusqu’à 25 millions de doses annuelles de vaccin contre la grippe saisonnière pour le marché mexicain d’ici à quatre ans. Cette nouvelle usine de vaccin contre la grippe sera construite à Ocoyoacac, où sanofi aventis a déjà une activité industrielle.

La nouvelle usine de sanofi pasteur au Mexique sera construite selon les standards permettant à sanofi pasteur de basculer aisément de la production de vaccin contre la grippe saisonnière à celle de vaccin contre la grippe pandémique, dans l’éventualité où une pandémie de grippe humaine vienne à être déclarée et une fois la souche de virus grippal pandémique identifiée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Leader mondial dans la recherche, le développement et la production des vaccins contre la grippe, sanofi pasteur travaille à la mise au point de nouveaux vaccins antigrippaux, toujours plus performants, pour sauver des vies humaines, et est activement engagé dans la préparation à la pandémie. Sanofi pasteur a réalisé, au cours de ces cinq dernières années, d’importants investissements pour accroître sa capacité de production de vaccin contre la grippe aux Etats-Unis, en France, en Chine et aujourd’hui au Mexique. Avec une production de plus de 170 millions de doses de vaccin contre la grippe saisonnière en 2008, sanofi pasteur confirme sa position de leader sur le marché mondial.

***

A propos de la grippe saisonnière

La grippe est une maladie causée par un virus très contagieux, qui se transmet facilement de personne à personne, principalement lors de la toux ou de l’éternuement des sujets infectés. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la grippe saisonnière pourrait affecter environ un milliard de personnes par an dans le monde et serait responsable de 300 000 à 500 000 décès annuels1. Dans les régions tempérées, 5 à 15% de la population est affectée par les épidémies annuelles de grippe qui débutent classiquement à la fin de l’automne et ont leur apogée au milieu de l’hiver. Dans les régions inter-tropicales en revanche, les virus grippaux peuvent être isolés toute l’année. La grippe peut toucher toutes les classes d’âge, mais les taux d’infection sont plus élevés chez les jeunes enfants en collectivité. Ces derniers représentent une source potentielle d’infection chez les personnes plus âgées de leur entourage. Les grippes sévères, les complications et les décès surviennent principalement chez les personnes âgées de 65 ans ou plus, ainsi que chez les personnes atteintes d’affections chroniques cardiaques ou respiratoires1. L’efficacité de la vaccination est bien établie : elle permet de réduire l’intensité de la maladie, ainsi que le fardeau économique que représente le traitement de la grippe et de ses complications.

A propos de la grippe pandémique

La grippe est une maladie causée par un virus très contagieux, qui se transmet facilement de personne à personne, principalement lors de la toux ou de l'éternuement des sujets infectés. Une pandémie de grippe est une épidémie à l'échelle mondiale due à un virus particulièrement virulent et nouveau pour l’être humain. Ce virus, contre lequel la population ne possède aucune immunité, est susceptible d'entraîner une morbidité et une mortalité élevées. Pour tenter de minimiser cet impact, de nombreux pays ont mis en place des plans nationaux et transnationaux de lutte contre la pandémie de grippe. Pour plus d’information sur sanofi pasteur et la préparation à la pandémie, veuillez consulter le site
 


A propos de sanofi-aventis

Sanofi-aventis est un leader mondial de l’industrie pharmaceutique qui recherche, développe et diffuse des solutions thérapeutiques pour améliorer la vie de chacun. Le Groupe est coté en bourse à Paris (EURONEXT : SAN) et à New York (NYSE : SNY).

Sanofi pasteur, la division vaccins du Groupe sanofi-aventis, a mis à disposition plus de 1,6 milliard de doses de vaccins en 2008, permettant de vacciner plus de 500 millions de personnes dans le monde. Sanofi Pasteur est un leader mondial avec la plus large gamme de vaccins contre 20 maladies infectieuses. L’expérience de sanofi pasteur dans le domaine des vaccins remonte à plus d'un siècle. C’est aujourd'hui la plus importante société entièrement dédiée au vaccin, qui investit plus d'un million d’euros par jour en recherche et développement.

Alors vous avez compris ? tout est prêt , on peut s’interroger si ils ne vont pas se faire des dividendes sur le dos des malades ou des pauvres gens , c’est à dire le malheur des uns fait le bonheur des autres ça c’est bien connu on peut s’interroger aussi à la lecture de l’article du grand journaliste américain Wayne Madsen sur l’investigation qu’il a mené sur l’origine de ce virus


Selon les sources du journaliste américain Wayne Madsen (un journaliste de Mexico City et un autre de Jakarta qui ont travaillé aux Nations Unies avec des spécialistes de maladies telles que la grippe aviaire, l'ébola et le SIDA) le virus de la grippe porcine serait d'origine humaine.

En effet, selon les journalistes et les scientifiques en question, la forme de ce virus est "très inhabituelle" et semble être le résultat de techniques de manipulation génétique. Le virus de cette grippe contient des éléments de grippe aviaire, de 2 formes de grippe humaine et différentes formes de grippe porcine. Selon les scientifiques, ceci ne se produit pas naturellement, ce qui impliquerait évidemment la nécessité d'une intervention humaine.

De plus, les cibles de cette grippe, contrairement aux autres formes de grippe, ne sont pas les personnes âgées ou les jeunes enfants, mais les gens ayant entre 20 et 45 ans. Selon le National Pork Council, les gens ne contractent pas cette grippe à partir de porcs et les porcs ne sont pas affectés par cette grippe. Cette grippe se transmet par contact entre humains. Ces scientifiques sont alarmés par la vitesse et la façon dont cette grippe se répand.

Vidéo avec l'interview originale du journaliste :

http://www.prisonplanet.com/swine-flu-is-manmade-virus.html

Donc c'est une coïncidence surprenante et là on revient au début de l'article CQFD

: le 9 mars 2009, depuis Mexico au Mexique, Sanofi-aventis publie un communiqué officiel concernant, je cite, "la construction d’une usine de production de vaccin contre la grippe (...) permettant à sanofi pasteur de basculer aisément de la production de vaccin contre la grippe saisonnière à celle de vaccin contre la grippe pandémique, dans l’éventualité où une pandémie de grippe humaine vienne à être déclarée." C'est fou, n'est-ce pas ? :)

Nicolas Huet

1er mai 2009 et bon défilé

 

Mexico City, Mexique - 9 mars 2009

Sanofi-aventis investit 100 millions € pour construire une usine de vaccin grippal saisonnier et pandémique au Mexique

Contrat signé à Mexico à l’occasion de la Visite d’Etat du Président Nicolas Sarkozy

Sanofi-aventis (EURONEXT : SAN et NYSE : SNY) annonce aujourd’hui la signature d’un contrat avec les autorités mexicaines, pour la construction d’une usine de production de vaccin contre la grippe, représentant un investissement de 100 millions d’euros.

L’annonce a été faite au cours d’une cérémonie en présence de MM. Felipe Calderon, Président du Mexique et Nicolas Sarkozy, Président de la République Française, en visite officielle au Mexique.

Cette usine sera construite et exploitée par sanofi pasteur, la division vaccins du Groupe sanofi-aventis, représenté par Chris Viehbacher, directeur général de sanofi-aventis.

« Avec la construction de cette usine, sanofi-aventis est fier de contribuer au renforcement des infrastructures de santé du Mexique et tient à souligner l’engagement exemplaire envers la santé publique de ce pays, à travers son programme de vaccination contre la grippe et de préparation à la pandémie », a déclaré Chris Viehbacher. « Cet investissement démontre l’engagement local de sanofi-aventis pour la santé mondiale. Cette usine constituera un atout de santé publique, pour les Mexicains ainsi que pour l’Amérique Latine, dans le cadre de la préparation à la pandémie grippale ».

Le contrat a été signé par les représentants respectifs de Birmex (Laboratorio de Biológicos y Reactivos de Mexico) et de sanofi-aventis, en présence du Dr. José Ángel Córdova Villalobos, Ministre de la Santé du Mexique.

Selon les termes du contrat, sanofi pasteur produira le vaccin contre la grippe en collaboration avec Birmex, producteur national mexicain de vaccins. Ce dernier réalisera certaines étapes de la production et sera responsable de la distribution des vaccins contre la grippe sur les marchés publics au Mexique.

Sanofi pasteur prévoit de débuter la construction de cette usine de production de vaccin dans quelques semaines. Son but est de produire jusqu’à 25 millions de doses annuelles de vaccin contre la grippe saisonnière pour le marché mexicain d’ici à quatre ans. Cette nouvelle usine de vaccin contre la grippe sera construite à Ocoyoacac, où sanofi aventis a déjà une activité industrielle.

La nouvelle usine de sanofi pasteur au Mexique sera construite selon les standards permettant à sanofi pasteur de basculer aisément de la production de vaccin contre la grippe saisonnière à celle de vaccin contre la grippe pandémique, dans l’éventualité où une pandémie de grippe humaine vienne à être déclarée et une fois la souche de virus grippal pandémique identifiée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

 
 
 

01/05/2009

Grippe porcine et dépopulation (2)

Vous avez dit virus ? Quels objectifs ? Les Illuminati continuent à poursuivre leurs plans de dépopulation en masse, établis depuis fort longtemps.

Un scientifique de haut rang plaide en faveur d’une reduction massive de 90% de la population.

Les collègues professeurs et scientifiques applaudissent et clament leur approbation au programme des élites de contrôle des populations génocidaire et insensé.

Traduit de l’article de Paul Joseph Watson du 3 avril 2006
http://www.prisonplanet.com/articles/april2006/030406mass...

Un scientifique de haut rang a donné une conférence à l’académie des sciences du Texas le mois dernier, dans lequel il plaida en faveur de la nécessité d’exterminer 90% de la population avec le virus ebola qui se propage par voie aérienne. Les commentaires du Dr Eric Pianka, à donner la chair de poule, ainsi que leur accueil enthousiaste met encore une fois en exergue le programme des élites de prendre des mesures terrifiantes de contrôle des populations.

Il fut ordonné que le discours de Pianka ne soit pas enregistré. Avant qu’il ne commence, les caméras furent écartées alors que des centaines de personnes, étudiants, scientifiques et professeurs, assistaient à la conférence.


Disant que le grand public n’était pas préparé à entendre l’information présentée, Pianka commença par s’exclamer: “Nous ne valons pas mieux qu’une bactérie”, se lançant dans une diatribe malthusienne contre la surpopulation qui détruit la planète.

Debout devant la projection d’un squelette humain, Pianka plaida allègrement en faveur du virus ebola comme étant sa méthode préférée pour exterminer les 90% nécessaires des humains, le préférant au SIDA pour sa plus grande rapidité à entraîner la mort. Les victimes du virus ebola souffrent de la mort la plus infâme qu’on puisse imaginer, car le virus tue en liquéfiant les organes intérieurs. Le corps se dissout littéralement alors que la victime se tord de douleur saignant par tous ses orifices.

Pianka cita ensuite la fraude du pic de production pétrolière comme une raison supplémentaire de lancer un génocide global. “Et les sources d’énergies fossiles arrivent à épuisement “ dit-il, “donc je pense que nous devons réduire à deux milliards, ce qui représenterait à peu près un tiers de la population actuelle “.

Un peu plus tard, le scientifique se réjouit des dégâts potentiels de la grippe aviaire et parla, tout rayonnant, de la politique chinoise forçant les familles à n’avoir qu’un seul enfant, avant de commenter plein d’enthousiasme “Nous devons stériliser chaque individu sur terre“.

A la fin du discours de Pianka, l’audience explosa, non pas en huées et en sifflets, mais en applaudissements et en acclamations alors que des membres de l’audience se rapprochaient du scientifique pour lui poser des questions. Pianka fut plus tard récompensé comme scientifique distingué par l’Académie. Pianka n’est pas un cinglé. Il a donné des conférences dans des universités prestigieuses du monde entier.

Un observateur horrifié put prendre quelques notes sur la conférence et notre gratitude va à Forrest M. Mims pour avoir porté à l’attention du monde un témoignage de cette scène révoltante.

http://www.sas.org/tcs/weeklyIssues_2006/2006-04-07/featu...

A travers toute l’histoire, les élites ont inventé des prétextes pour justifier de leurs pratiques barbares en couverture de leur programme d’établissement d’un pouvoir absolu et de contrôle des populations. Jusqu’au XIXe siècle, la traite transatlantique des esclaves était justifiée en soutenant que la pratique était biblique et donc de nature moralement rédemptrice, en dépit du fait qu’aucun tel passage n’existe dans la Bible.

De 1932 à 1972, le groupe d’étude Tuskegee a délibérément infecté des communautés noires pauvres de l’Alabama avec la syphilis sans leur consentement et a refusé leur traitement alors que l’épidémie se propageait dans la ville et tuait les familles.

http://en.wikipedia.org/wiki/Tuskegee_syphilis_study

L’avertissement de Pianka concernant la bombe que représente l’évolution de la population, pour laquelle Mims indiqua qu’il ne présenta aucun élément de preuve, est de la pseudoscience totale. Les populations dans les pays développés déclinent et ce n’est que dans les pays du tiers-monde qu’elle s’accroît fortement. L’industrialisation, en elle-même, équilibre les tendances démographiques et même en dépit de cela, les modélisations de la population mondiale montrent régulièrement que la population mondiale s’équilibrera autour de 9 milliards en 2050 et déclinera lentement au-delà. La population des pays les plus développés restera virtuellement inchangée à 1,2 milliards jusque 2050, affirme un rapport des Nations Unies.

http://www.cnn.com/2005/US/02/24/un.population/

La propre étude de l’organisme Conservation International a révélé que 46% de la surface de la planète était des zones intouchées, des zones de terres n’incluant aucune mer. Il est communément accepté que la totalité de la population mondiale pourrait tenir dans l’état du Texas et chaque individu pourrait posséder un demi hectare de terre privée.

http://www.cnsnews.com/ViewCulture.asp?Page=%5CCulture%5C...

Pensez à l’ampleur des déclarations de Pianta. Il veut éliminer 9 personnes sur 10 de votre famille et il veut les tuer de l’une des plus douloureuses manières qu’on puisse imaginer.

Si Pianka, ou 'L’homme au lézards' comme il aime se faire appeler, est si véhément dans la nécessité de réduire la population humaine, va-t-il se porter candidat pour être le premier de la liste ? Va-t-il sacrifier ses enfants pour le soi-disant meilleur être de la planète ? Nous nous permettons d’en douter. Les étudiants qui saluent ses idées avec tant d’enthousiasme vont-ils se suicider pour cette cause si elle est si vertueuse ?

On put observer que Pianka présenta ses arguments avec cette sorte d’allégresse que vous verriez chez un serial killer avant qu’il n’expédie ses victimes. C’est une attitude que nous avons rencontré de nombreuses fois. Discuter de l’assassinat de 90% de la population mondiale par une horrible épidémie est assez écoeurant en soi, mais vous attendriez au moins de ses avocats qu’ils soient sérieux et sobres dans leur approche du sujet. Il semble que ce soit exactement le contraire. Le sujet est traité par quelqu’un en train de se lécher les babines et se frotter les mains comme s’il allait déguster un bon filet de bœuf.

Cette opportunité nous donne une vision claire de l’exact pourquoi ces salauds complètement frappés adoptent cette idéologie. Ils aiment la mort et leurs vies sont motivées par de sombres influences très éloignées de vous et moi !

Au XXIe siècle, les élites se soucient du fait qu’une nouvelle élite puisse émerger des plus de 6 milliards de terriens, qui pourrait contester leur emprise sur le règne de la force. C’est une raison pour réduire la population à un niveau gérable. Une autre raison est le contrôle du comportement des serfs existants et leur conduite comme un troupeau qu’on mène à l’abattoir.

Comme nous l’avons établi dans divers documents, les membres de l’élite sont relativement ouverts dans leur désir fiévreux de perpétrer meurtres en masse et épuration ethnique. Dans la préface de sa biographie, le Prince Philippe a écrit "Si je devais me réincarner, je voudrais revenir sous la forme d’un virus mortel, afin de contribuer à résoudre le problème de la surpopulation."

Dans le National Security Memo 200, daté du 24 avril 1974, et intitulé « Implications de la croissance de la population mondiale sur la sécurité des Etats-Unis et ses intérêts à l’étranger », on peut lire :

"Le Dr. Henry Kissinger proposa dans son mémorandum au NSC que la dépopulation devrait être la plus haute priorité de la politique étrangère des Etats-Unis en ce qui concerne le Tiers-Monde. Il invoqua des raisons de sécurité nationale, parce que l’économie US aura besoin de quantités importantes et croissantes de matières premières de l’étranger, en particulier des pays moins développés… Là où une diminution de la population peut augmenter la perspective d’une telle stabilité, la politique démographique devient en rapport avec les ressources, les fournitures et les intérêts économiques des Etats-Unis."
Kissinger prépara un manifeste de dépopulation pour le président Jimmy Carter appelé Global 2000 qui détaillait l’usage de la nourriture comme une arme pour dépeupler le Tiers-Monde.

http://www.schillerinstitute.org/food_for_peace/kiss_nssm...

Un des aveux les plus terrifiants des intentions de mort sortit des lèvres de Jacques Cousteau, l’icône sanctifiée de la défense de l’environnement. Dans une interview avec le Courrier de l’UNESCO de novembre 1991, le célèbre océanographe dit :
"Les dommages que les gens causent à la planète sont fonction de la démographie. Ils sont en proportion du niveau de développement. Un américain pèse sur la planète beaucoup plus que 20 bengalis. Les dommages sont directement liés à la consommation. Notre société évolue vers plus de consommation inutile. C’est un cercle vicieux que je compare au cancer…

Il y a une chose terrible à dire. Pour stabiliser la population mondiale, nous devons éliminer 350.000 personnes par jour. C’est une chose horrible à dire, mais il est tout aussi mauvais de ne pas le dire."

Le journal Melbourne Age publia un article sur des documents retrouvés récemment détaillant le plan (datant de 1947) du lauréat du prix Nobel, le microbiologiste Sir Macfarlane Burnet, un plan d’aide au gouvernement australien pour développer des armes biologiques devant être utilisées contre l’Indonésie et d’autres pays surpeuplés de l’Asie du Sud-Est.

http://www.prisonplanet.com/Pages/100604_burnets_solution...

L’idéologie de Pianka est dans la même lignée que celle de Hitler, de Pol Pot et des autres despotes de l’histoire qui plaident pour une extermination massive et qui avaient la témérité de l’habiller d’une noble apparence straussienne. Nous demandons qu’il fasse l’objet d’une enquête pour avoir lancé un appel ouvert au génocide et, dans le même temps, nous encourageons chacun à lui envoyer un email, lui permettant de recevoir votre avis à propos de ses souhaits de tuer vos enfants.