Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/02/2013

Bauer : « La triple crise de la Franc-Maçonnerie ». La chute des sociétés secrètes, des Jésuites lucifériens et des religions ?

Bauer : « La triple crise de la Franc-Maçonnerie »

Trois questions-réponses-chocs avec Alain BAUER (Grand Maître du GODF 2000-2003).

Dans quel état se trouve le paysage maçonnique français ?

Il est hélas en régression. En 2003, La Maçonnerie Française avait permis la réunion de tout le paysage maçonnique, soit dans un cadre historique et culturel, soit dans un espace commun. Ce dispositif s’était peu à peu étiolé mais semblait tenir a minima. L’explosion de la GLNF, l’incompréhension du GODF devant la question de la régularité anglaise et les pulsions irrésistibles de la GLDF ont achevé le processus. Après l’offensive de la « bande des 5 » [GLDF, GLAMF, GLTSO, LNF, GLIF], le « club des 6 » [GODF, FFDH, GLFF, GLMF, GLMU, GLFMM] a contre-attaqué mais sans projet structurant identifié. Après quoi, le GODF s’est mis à travailler sur un projet de manifeste aux relents léninistes (« A chacun selon ses besoins »), qui n’ont d’ailleurs tenu que quelques semaines durant la Révolution Russe. Où se trouve la dimension maçonnique dans tout cela ? C’est un état de stagflation : des obédiences en plus et pas davantage de productions prospectives sur les sujets de société. Il n’y a aucun débat sur des scénarii de sortie de crise ou sur la virtualisation de la société. Rien sur la maçonnerie 2.0. C’est la première fois que les obédiences ne prennent pas la mesure de l’évolution de la société. D’habitude, elles travaillaient, surtout le GODF, de manière très décalée mais toujours en avance. Certaines loges continuent, mais l’obédience reste très en retard alors que c’est l’identité du GODF que d’exprimer collectivement des options et des positions progressistes.

La crise de la GLNF n’a-t-elle pas produit une recomposition avec un projet de Confédération ?

Cinq Grandes loges discutent entre elles, certes. C’est bien de se rassembler, mais encore faut-il le faire sans faux-semblants, sans mensonges, sans omissions. Deux questions essentielles pour la régularité, signalées comme telles dans la déclaration de Bâle [des cinq Grandes Loges européennes], n’ont pas été réglées. On feint de croire qu’elles sont subalternes et qu’elles pourront être traitées à la fin du processus ! Il s’agit, primo, du poids du Suprême Conseil à la GLDF, par exemple de la prise de parole du Souverain Grand Commandeur lors des Convents ou les cumuls de responsabilités de certains députés au Convent entre loge bleue et atelier de perfectionnement. Personne ne croit qu’une Grande Loge puisse devenir un Grand Orient, surtout dans une obédience mono-rite. Il s’agit, ensuite, des intervisites avec des frères appartenant à des obédiences adogmatiques et qui en plus reconnaissent la qualité maçonnique des sœurs, comme le GODF ou la FFDH. Les représentants de la Grande Loge de France, il y a dix ans, ont tenté à la Conférence des Grandes Loges Américaines de se faire reconnaître en proclamant, contre l’évidence, que le GADLU était un Dieu reconnu et que la GLDF n’avait de relations avec aucune autre obédience soit disant « irrégulière ». Elle avait alors connu une incroyable crise sanctionnant affabulateurs et honnêtes dans un même mouvement. Il semble que la leçon n’ait que partiellement porté.

La Franc-maçonnerie française est-elle en crise ?

C’est même une triple crise. Une crise prospective pour le GODF, en panne d’imagination sociale. Une crise d’identité pour la GLDF, tiraillée et obsédée par la régularité. Une crise d’explosion-recomposition pour la GLNF, que François Stifani avait voulu transformer en GODF de droite. Ces trois crises différentes se produisent en même temps. Elles produisent une recomposition sans visibilité. Seule l’augmentation des effectifs, le quantitatif, masque encore pour un temps ce crépuscule qui s’étend. Jean Mourgues* expliquait-il y a déjà longtemps que les obédiences étaient un mal nécessaire, car elles avaient été inventées pour réguler le chaos. Désormais elles y contribuent. Il va falloir beaucoup de courage aux Frères, aux Sœurs et aux Loges pour reprendre leur destin en main.

(*) Jean Mourgues (1919-1990) dirigea le Grand Collège des Rites au GODF et publia cinq ouvrages sur la franc-maçonnerie

http://blogs.lexpress.fr/lumiere-franc-macon/2013/02/19/bauer-la-triple-crise-de-la-franc-maconnerie/

 

« L’AURORE ROUGE »: le projet politique du Nouvel Ordre Mondial

Le projet qui a pour objectif de détruire nos enfants avec Internet et les jeux vidéos.

Un texte et une vidéo à mettre entre les mains de tous les parents.

Le texte du Projet « L’AURORE ROUGE »: le projet politique du Nouvel Ordre Mondial

http://laurorerouge.blogspot.ca/2011/06/le-projet-politiq...

 

« L’AURORE ROUGE »: le projet politique du Nouvel Ordre Mondial
http://www.youtube.com/watch?v=-IznWCb_6zE

Commentaire sous la vidéo :

Voilà un texte intitulé « L'Aurore rouge » qui exprime le projet politique du Nouvel Ordre Mondial. Je vous mets ici le texte tel que je l'ai copié sur ce blog

http://laurorerouge.blogspot.fr/2011/06/le-projet-politique-du-nouvel-ordre.html



Un texte écrit en 1985 qui pourrait être actuel tant ce qui est décrit dans ce projet semble s'accomplir sous nos yeux. A vous de vous faire votre opinion mais rien n'arrive par hasard... Nous avions dans de précédents articles dédiés, relaté les travaux pionniers du Père Régimbald sur le Nouvel Ordre Mondial et les Illuminati, dès les années 80.
http://lolo1955gravoline.blogspot.com/

06/01/2013

Takieddine balance: Les 400 millions d'€ de Khadafi, la guerre en Libye, le rôle du Qatar / ONPC

Dans la série des révélations, en voici d'autres qui vont vous faire plaisir de la part d'un homme courageux malgré tout.

Alcyone nettoie les cerveaux et éveille les consciences apparemment.

Takieddine balance: Les 400 millions d'€ de Khadafi,
la guerre en Libye, le rôle du Qatar / ONPC

http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&am...

14/12/2012

Le documentaire exceptionnel sur la Cabale de l'antéchrist : Evidence of Revision maintenant disponible en français

Posez-vous la question de savoir pour quelles raisons légitimes tous ceux qui ont souhaité la PAIX dans le monde ont tous été assassinés par la Cabale - Illuminati-Sioniste-Reptilienne-Sataniste ?

Tout simplement parce que lorsque l'on a pour idéologie millénaire de s'accaparer tous les pays du monde sous couvert d'aller y instaurer la démocratie pour piller leurs richesses et y placer ses pions, en vue de l'instauration de leur Nouvel Ordre Mondial ou de leur Unique Gouvernement Mondial de l'antéchrist.

Il ne peut donc y avoir de place pour la PAIX dans le monde, mais pour la GUERRE INCESSANTE jusqu'à ce tous les pays soient mis à genoux par la bête de l'antéchrist et tous soumis à son empire satanique !

L'IDEOLOGIE DOMINANTE DEPUIS DES MILLENAIRES EST DONC CELLE DE MULTIPLIER LES GUERRES DANS LE MONDE SOUS COUVERT DE GUERRES DE RELIGIONS !

ET RELIGIONS QUI ONT TOUJOURS ETE DES INSTRUMENTS POLITIQUES POUR DIVISER LES PEUPLES ET AVALISER LES GUERRES D'INVASION ET DE COLONISATION !

C'est ce qu'ils appellent se sacrifier pour leur permettre d'instaurer leur Empire Satanique : celui de l'Antéchrit !

 

QUAND ALLEZ-VOUS, VOUS REVEILLER ?

 


Le documentaire exceptionnel Evidence of Revision maintenant disponible en français


Sott.net
mar., 11 déc. 2012 13:24 CST
Imprimer

The murders of JFK, MLK, and RFK
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=PUK6mc8IoGc


Sous-titres : option « Sous-titres », sélectionner « Français »


Evidence of Revision [Preuves de Falsification] est un documentaire en six parties qui dévoile des archives originales et historiques dont le contenu prouve que les événements les plus déterminants de l'Histoire moderne de l'Amérique ont été délibérément présentés au public sous un faux jour.

Les images d'archives et les interviews dévoilées dans cette série de DVDs vous feront plonger au cœur d'événements qui ont marqué l'Histoire américaine et qui ont eu des répercussions mondiales - des assassinats du président Kennedy et de son frère Robert Kennedy au meurtre de Martin Luther King, en passant par le massacre de Jonestown.

Ces documents d'archives portent l'empreinte de mains occultes qui, dans un effort coordonné, ont contribué à façonner l'Amérique que nous connaissons aujourd'hui. Evidence of Revision démontre sans l'ombre d'un doute que l'Histoire a été revue et corrigée alors même qu'elle s'écrivait !

Partie 1 : Les assassinats de Kennedy et d'Oswald

Partie 2 : Les causes du meurtre : le Vietnam et Lyndon B. Johnson

Partie 3 : LBJ, Hoover et les autres : ce que peu savent, même aujourd'hui

Partie 4 : L'assassinat de Robert F. Kennedy tel que vous ne l'avez jamais vu

Partie 5 : L'assassinat de RFK, MK-ULTRA et le massacre de Jonestown

Partie 6 : L'assassinat de Martin Luther King

Documentaire en 6 parties sur 3 DVD

DVD toutes zones - lisible sur n'importe quel lecteur ou ordinateur partout dans le monde

Nouvelle édition sous-titrée en anglais, espagnol, français et polonais. Audio : anglais

Commandez dès maintenant le DVD sur le site des
Éditions Pilule Rouge

http://fr.sott.net/article/11928-Le-documentaire-exceptio...
 

04/10/2012

« L’art de la guerre » La ligne noire de Netanyahu

L'art pour l'entité sioniste de nous prendre pour des débiles mentaux et des antisémites lorsque nous exigeons la Paix Mondiale !



Quand le ridicule ne tue pas !

carloslatuffbibionu.jpg




« L’art de la guerre »

La ligne noire de Netanyahu


Le Premier ministre israélien a voulu frapper les esprits en brandissant un dessin naïf à la tribune de l’ONU, le 27 septembre, pour accuser l’Iran de préparer une bombe atomique. Mais ce procédé semble se retourner contre lui : il a surtout manifesté la vacuité de son argumentation et rappelé à tous qu’il avait beaucoup à cacher.

Réseau Voltaire | Rome (Italie) | 4 octobre 2012

JPEG - 25.7 ko

Nous savons maintenant comment sera la bombe nucléaire iranienne : une boule avec la mèche allumée, comme celle des bandes dessinées pour enfants. Le Premier ministre israélien Netanyahu l’a montrée avec un dessin, à l’Assemblée générale de l’Onu et, comme un maître d’école maternelle, il a sorti un feutre et il a tracé sur la bombe une belle ligne rouge. Ici, a-t-il expliqué, doit être arrêté « le plus dangereux régime terroriste du monde  », l’iranien, « avant qu’il ne porte à terme l’enrichissement nucléaire nécessaire pour fabriquer une bombe ».

Un tout autre cadre aurait dû être présenté à l’ONU : celui du puissant arsenal nucléaire israélien, entouré de la ligne noire du secret et de l’omertà. Selon Jane’s Defense Weekly, Israël — la seule puissance nucléaire au Moyen-Orient — possède de 100 à 300 têtes nucléaires, prêtes au lancement sur des missiles balistiques qui, avec le Jericho 3, atteignent une portée de 8 à 9 000 km. L’Allemagne a fourni à Israël (sous forme de don ou à prix réduits) quatre sous-marins Dolphin modifiés : dans chacun d’eux, aux six tubes de lancement de missiles de croisière à courte portée en ont été ajoutés quatre pour les Popeye Turbo, des missiles nucléaires de 1 500 km de portée. Les sous-marins israéliens Made in Germany, silencieux et pouvant rester en immersion pendant une semaine, croisent en Méditerranée orientale, en Mer Rouge et dans le Golfe Persique, prêts 24 heures sur 24 à l’attaque nucléaire. Les États-Unis, qui ont déjà fourni à Israël plus de 350 chasseurs-bombardiers F-16 et F-15, se sont engagés à leur fournir au moins 75 chasseurs F-35, eux aussi à double capacité nucléaire et conventionnelle. Le Pentagone, qui garde secrets les codes d’accès au software du F-35 même avec les pays (comme l’Italie) qui participent à sa construction, les fournira par contre à Israël pour qu’il puisse intégrer le F-35 dans ses propres systèmes de guerre électronique. Il donnera en outre la priorité à l’entraînement des pilotes israéliens, en les préparant à l’attaque nucléaire avec ces chasseurs de cinquième génération.

Israël, qui à la différence de l’Iran refuse le Traité de non-prolifération, n’admet pas qu’il possède un arsenal nucléaire (dont l’existence est reconnue par l’Agence internationale pour l’énergie atomique), mais laisse entendre de façon menaçante qu’il l’a et qu’il peut s’en servir. Il refuse ainsi de participer à la Conférence pour la création au Moyen-Orient d’une zone sans armes nucléaires, ordonnée par l’ONU, à laquelle l’Iran a par contre adhéré.

Pendant ce temps, Israël, qui selon le Sipri a produit jusqu’en 2011 690 à 950 kg de plutonium, continue à en produire en quantité suffisante pour fabriquer chaque année 10 à 15 bombes de la puissance de celle de Nagasaki. Il produit certainement aussi du tritium, un gaz radioactif avec lequel il fabrique des armes nucléaires de nouvelle génération. Parmi lesquelles des mini-nukes, à utiliser dans un théâtre guerrier réduit, et des armes neutroniques, qui provoquent une contamination radioactive mineure, mais une létalité plus élevée à cause de leur forte émission de neutrons rapides : les plus adaptées contre des objectifs peu distants d’Israël.

Les États arabes de l’AIEA, qui avaient préparé une résolution sur « Les capacités nucléaires israéliennes », en ont, sous la pression des USA, renvoyé la présentation en 2013.

Tandis que la mèche de la bombe, pas l’iranienne de la bande dessinée mais la vraie d’Israël, peut être allumée à tout moment.

Traduction
Marie-Ange Patrizio

Source
Il Manifesto (Italie)

http://www.voltairenet.org/article176117.html