En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.


La Machine à Terreur israélo-américaine exposée, matée et décimée en Syrie par Poutine.

Un article de Preston James, Ph.D de Veterans Today qui nous expose la réalité des faits aux USA avec un Pentagone infiltré par des responsables ayant la double nationalité Israélo/Américaine et qui tire les ficelles et ordonnent les guerres secrètes au Moyen Orient par procuration pour Israël et pour la Mafia Kashare de Rothschild, tout en se servant de l’argent des contribuables américains et de leurs enfants militaires pour chair à canon, tout en massacrant des populations innocentes !

Voir aussi du même auteur :
L'opération russe en Syrie révèle que les Etats-Unis sont les véritables commanditaires du terrorisme dans le monde

L’article est en Anglais mais vous avez le lien de la traduction Google ci-dessous :

La Machine à Terreur israélo-américaine exposée, matée et décimée en Syrie par Poutine.


Israeli-American Terror Machine exposed, checkmated and decimated in Syria

By Preston James, Ph.D on October 9, 2015

Thanks to Putin's remarkable decimation of ISIS in Syria and checkmate and exposure of the Israeli-American Terror Machine, there is no longer any need for Homeland Security inside America.


Russian fighter_rockers

It’s been an especially tough last several weeks for Israeli-American “Israeli-first” Dual Citizen infiltrators in the Pentagon and the CIA, and for Israeli Likudists.

Why is this so? Because their Israeli-American Terror Machine been completely checkmated in Syria thanks to the bold and incredibly sensible efforts of Russian Federation President Vladimir Putin who is now decimating ISIS at the request of Syria, one of Russia’s allies in the Mideast.

And the Israeli-American terror Machine is now being exposed for hijacking the CIA and working very hard at American taxpayer expense to foment terror all over the World in order to falsely blame Mideast Islamics and justify wars of aggression against innocent Mideast nations. And we know now for certain that these wars are really secret proxy wars for Israel using American soldiers as cannon-fodder.

Yes, they have created and deployed synthetic terror and used it to hijack the Pentagon and the American war-making machine in order to Psyop and manipulate dumbed-down Americans to be willing to fight all these illegal, unConstitutional, unprovoked, undeclared, unwinnable, perpetual Mideast wars, which we now know for certain are nothing more than secret proxy wars for Israel and the *RKM.

This of course feeds vast war profits into the coffers of the RKM Banksters and their associated large international corporations and provides vast increases in secret police state powers to Israeli created Department of Homeland Security (DHS). DHS is the American version of the Stasi and built to its specifications by Marcus Wolfe who was former head of the Stasi and was hired as a consultant to set up DHS two years before he mysteriously died.

But even more, this Israeli-American Terror Machine has been exposed to many for the first time for what it actually is and what it has done to manipulate American to fight Israel’s proxy wars in the Mideast.

Both the US Administration and the Pentagon have now admitted that the USG has been supporting the FSA which was supposed to be fighting ISIS but instead was trying to displace President Assad.

And a highly ranked retired American General has now even admitted that the USG allowed ISIS to exist and develop.

And it was even reported in the Controlled Major Mass Media (CMMM) that the US Administration admitted that approximately 3.5 million dollars was wasted on each so-called CIA mercenary sheep-dipped to be an FSA fighter which was instead trying to dispose President Assad but failing in that too.

President Obama has now admitted that the USG has been supporting ISIS and the FSA. This probably constitutes a major turning point in the power base inside the Pentagon of the PNACers and the Israeli-American “Israeli-first” Dual Citizens who have infiltrated and hijacked the Pentagon and have used criminal means to maintain power there.

And Putin has asked the USG to share intel in ISIS and they have refused, quite incriminating don’t you think?

These recent USG admissions and the complete Checkmate Putin has attained against the Israeli-America Terror machine in Syria likely marks the end of their ability to manipulate America to fight any more wars for Israel and the Rothschild Khazarian Mafia (RKM).

But even more, these admissions and the Russian Federation checkmate against ISIS and the FSA also marks the coming end of the ability of the PNACers, and the Israeli-American “Israeli-first” Dual Citizens to keep their deepest darkest secrets about all their engineered, staged terror they have fomented all over the World to manipulate America and its allies into fighting their secret proxy wars in the Mideast.


This means of course that for the first time many Americans will connect the dots and will begin to understand that since the USG has now admitted supplying and supporting the big ISIS terror machine in  the Mideast as well as the FSA in its attempt to displace Assad, all terror anywhere in the World has been synthetically engineered and deployed by this Israeli-America terror machine.

And many will now realize for the first time that this deployment of engineered staged terror has included not only the attack on America on 9-11-01 but the bombing of the Murrah Building as well as so many other major terror attacks such as Khobar Towers.

These major disclosures have now allowed many to connect the dots for the very first time to finally understand how Israel and its Israeli-American “Israeli-first” Dual Citizens, PNACers and top NeoCons who had infiltrated the Pentagon and the US Administration were able to hijack the American War machine and use it to fight Israel’s secret proxy wars.

Not only have these American proxy wars in the Mideast for Israel and the *RKM been completely illegal and unConstitutional, they have constituted serious war crimes against the American Soldiers used as Israel’s cannon-fodder and their families. But it is now becoming obvious as well that these wars constituted serious war crimes against the innocent Afghanis and Iraqis who died and were horribly wounded while the infrastructure of their nations was decimated by American Air power and their homes were destroyed.

And while the CIA has been working with Israel and Saudi Arabia to create, train, arm and pay these ISIS mercenaries and the FSA to depose Assad, destroy Syria and then Iran as a part of the RKM’s  secret Greater Israel, secrecy is used to keep much of the USG in the dark so that right hand doesn’t know what the left hand is doing. Recently the issue of where ISIS was getting all the new Toyota trucks came up and has just recently been resolved. They have been provided by the USG, Israel and Saudi Arabia along with the rest of the support for ISIS and all Mideast terror groups.

This last week, Putin’s Air Power has been decimating ISIS as well as the FSA which both are little more than Israeli and CIA mercenary proxy warriors for Israel and the RKM. ISIS is now on the run with many deserting, fleeing or hiding.

Putin and the Russian Federation know and understand how the Pentagon is functioning as an RKM windup doll and has dropped leaflets which illustrate this. Putin also knows that he has gained the upper hand over the Israeli-American Terror machine in Syria and has checkmated them for the first time in history.

Few Americans ever thought that International Terror would be so easy to checkmate and then decimate, but Putin’s deployment of Russian federation air power has show that the folks who hijacked the Pentagon and the UIS war machine were never serious about eradicating terrorism.

Far from it they were the ones that created it synthetically and deployed it around the World, in the Mideast and especially on 9-11-01 in America.

Americans believed the big lie that the International Terror machine was a spontaneous arising phenomena caused by militant, extremist Islam a growing world movement.

This has now been exposed by Putin’s speedy decimation of ISIS to have been one of the biggest lies ever told by the CMMM. And it now appears that President Obama has now decided to stop supporting the FSA in Syria and allowing the Pentagon to attempt to displace Assad. If true this is major change is US Foreign policy and one that makes good sense.


Now that this international Israeli-American secret Terror machine has been exposed, checkmated and decimated, we no longer need the Department of Homeland Security or the unConstitutional TSA. Nor do we need a militarized American police trained by the Israeli espionage front the ADL to view the American Public as domestic terrorists to be shot down for any perceived minor non-compliance for any reason..

Both of these were set up by Israeli-American “Israeli-first” dual citizen traitors who infiltrated the USG and the Pentagon as part of a large Israeli secret Police machine inside America. The purpose of this large Israeli controlled secret police machine DHS has been to hijack all American Intel and Law Enforcement and to serve as a platform to stage numerous false-flags including all the recent MK-Ultra style mass-shootings which are usually deployed in gun-free zones created by these same folks in the first place. But it has also been designed to be turned against the We The People in case they ever seriously try to take their Republic back from these Israeli-American “Israeli-first” Dual Citizen Traitors.

Now ponder this thought. Do you think that all this truth could have ever leaked out the Americans unless there was a group of powerful up-and-comers inside the Pentagon and American Intel who found out that these Israeli-American “Israeli-first” dual citizens, PNACers, top NeoCons and Traitors in the JCS, USAF, NORAD, the FAA and the Administration used Israeli Intel and assets to attack America on 9-11-01?


Of course not. Sometimes payback comes in some very strange seemingly indirect ways. But nonetheless, payback is usually always a real bitch and that is the actual situation in this case.

When payback is arranged covertly by some very angry, incredibly experienced “Intel Cowboys”, payback comes in unexpected but nonetheless definite ways, not perhaps as direct as folks desire but perhaps the only way possible given the complicated circumstances.

Stay tuned because all secrecy is now ending. Consider the recent and very strange exposure of an affair by the man supposed to be the next Speaker of the House and his sudden decision to withdraw is just one incident of many ahead. If you stop and think about all the major leaks and disclosures the last several years you will begin to see the fingerprints of some very crafty Intel Cowboys. As I predicted before you are going to see a continued stream of the secret sins of many crooked, two-faced American Politicians exposed in the weeks and months to come.

Just imagine when all those members of Congress who secretly signed AIPAC Loyalty oaths to place Israel in exchange for large campaign support are completely exposed for what they have done. It is quite interesting however that a significant number of these folks as well as Jewish members of Congress have recently betrayed their AIPAC Oaths to Israel and supported President Obama in his support of the P5+1 Nuclear Power Agreement with Iran which will allow Iran to develop and export inexpensive nuclear power rods with little or no nuclear waste.

By the way the fact that this Agreement with Iran has been actuated and sanctions are now being removed is a major defeat for the Israeli Likudists and Bibi Netanyahu, and both are in shock and furious over this. This was the first major checkmate for the RKM and now the Russian federation’s checkmate of ISIS in Syria is the second checkmate but is actually perhaps a total and final checkmate to Israel and the RKM and the beginning of the end of their World hegemony and hijacking of the USG and the Pentagon.

As this Israeli-American Terror Machine continues to be checkmated, exposed and understood, can you imagine how great the ramifications will finally be and how large the war reparations will be to all those American soldiers and their families, and Iraqis and Afghanis will become.

And add to this the reparations Israel and the RKM will also have to pay to Palestinians for illegally stealing their land, and committing so many crimes against humanity against them, including theft of land, tyranny, murder, mass-murder, genocide and other clear acts of war like blockading them and preventing delivery of supplies needed to live. After all Germans have been paid Billions in reparations to Jewish survivors and their families from the Nazi Labor Camps. Since the Israelis are acting like Nazis to the Palestinians shouldn’t they too have to pay massive unending reparations to the Palestinian survivors?

Numerous insiders have claimed for the last few years that the RKM was cornered and would become checkmated and decimated eventually. Now this is happening. This of course makes them very desperate and dangerous, but they also understand that one wrong move could get them turned to glass now that who they are and what they have done has been exposed.

Do not forget that the RKM and Israeli’s use of their Samson option nuclear blackmail using planted nukes in many of the cities of the World has now become understood by the new American High Military Command as well as the Russian federation. Any more use of nukes by the RKM and Israel like which was done on 9-11-01 at the Twin Towers in NYC will no longer be tolerated and will likely result in a major attack on those who ordered it and any remaining nuclear stockpiles.

* RKM is an abbreviation to represent the Rothschild Khazarian Mafia, a term coined by VT Financial Editor Mike Harris whose VT radio show is on Tuesdays and Thursdays 7-9 PM CST. Mike Harris started using this descriptive term Rothschild Khazarian Mafia (RKM) after extensively researching the true but hidden history of the nation of Khazaria and its connection to Rothschild World Zionism now centered in the City of London. The RKM operates out of the City of London, a separate nation inside the UK which has its own police force and diplomats and pays no taxes to the UK government, like the Vatican. The RKM has deeply infiltrated America and hijacked its manufacturing and distribution of money and most of its institutions of government, uses the US Military to fight its proxy wars for Israel and to earn massive profits. The RKM uses UK, Israeli and American Intel factions to traffick in illegal narcotics to generate massive “off the books” money for black ops and payoffs to politicians and government officials they “own”. And it has now been recently disclosed by former Representative Cynthia McKinney (a true stand up American Hero) that any newly elected member of Congress receives a visit from AIPAC and must sign a Loyalty Oath to place Israel’s security first even before America’s or they will be denied political funding and AIPAC will make a well funded effort to vote them out of office. Obviously until Members of Congress stop taking and obeying these illegal, unConstitutional, treasonous and seditious oaths to Israel, the USA will remain little more than an Israeli/RKM provincial territory and servant.



Le cœur de l’affaire Etats-Unis/EIIL exposé au grand jour par Poutine !

Quelques bonnes vérités à lire qui émanent du site Veterans Today

Torpillage des mensonges de l’empire: Comment la Russie expose la collusion EIIL-USA et au-delà le terrorisme synthétique culminant avec l’attaque d’Israël sur les Etats-Unis le 11 Septembre 2001 !…


Note de R71: Cet artice fait suite à celui du même auteur que nous avons récemment traduit: “Échec et mat !” où James expliquait comment Poutine a piégé les Etats-Unis et leur jeu du mensonge organisé pour le compte de la Mafia Khazare Rothschild (MKR).



Bien tristement, dans le monde secret du renseignement, les gouvernements utilisent souvent des opérations de couverture pour faire leur sale boulot, qui n’est pas seulement illégal et dégueulasse au delà des mots, mais qui en fait constitue des actes de guerres et des crimes contre l’humanité.


Oui, ces opérations secrètes sont habituellement des crimes abjects contre l’humanité et impliquent très souvent des attaques sous faux-drapeau du style de celles utilisées par le réseau Gladio en Europe (durant les années de plomb), incluant le meurtre de masse et des actes de destruction contre des innocents et leur propriété.


Ces opérations secrètes, souvent appelées dans le jargon “black ops” ou “opérations en eaux troubles” par les gens du renseignement parce qu’elles sont pratiquées dans le plus grand secret en utilisant des personnels malfaisants du monde du crime et du terrorisme, du véritable côté le plus sombre de l’humanité.


Les gens qui créent et déploient une telle malfaisance, des actes anti-humains de terreur sous fausse-bannière de style Gladio possèdent deux visages au-delà de toute imagination (NdT: le mythe de Janus) et ne montrent aucune évidence qu’ils soient humains en quelque façon que ce soit. Ils sont les mange-merde de la société et ont vendu leurs âmes pour le pouvoir, la richesse et la célébrité. Ils ne SONT PAS le genre de personnes que vous voudriez avoir à dîner à la maison ou avoir quoi que ce soit à faire avec eux, si vous pouviez discerner et voir leur véritable nature intérieure et ce qu’ils ont fait pour arriver à leurs hautes positions de pouvoir.


Lorsqu’on questionne ces individus au sujet de leurs motivations pour faire ces choses, la réponse typique est de dire que nous vivons dans un monde désespéré et que les objectifs que nous avons pour protéger notre sécurité nationale demandent et justifient les moyens nécessaires qui sont et doivent être utilisés. Les gens du renseignement qui questionnent ceci de manière privée avec leurs supérieurs hiérarchiques reçoivent généralement ce type de discours ringard supposément motivant: “vous êtes un grand garçon (une grande fille) maintenant et ceci est juste la manière dont les choses sont faites et ont été faites depuis bien des années. Nous ne pouvons pas changer le système, nous devons travailler avec.


Toute cette fange secrète arrive maintenant à sa fin et ceci en soi crée une énorme exposition des saloperies de terrorisme secret opéré par le gouvernement des États-Unis et des black ops utilisées pour fabriquer et justifier des guerres impérialistes d’agression illégales et anticonstitutionnelles.


Parce que ces immondes créatures sans âme invoquent toujours la soi-disant “sécurité nationale” pour maintenir dans un secret abject toutes les opérations tordues pour fomenter un terrorisme synthétique, ont-il toujours historiquement été protégés de toute exposition publique. Jusque maintenant…


Bien sûr, toutes ces opérations secrètes sont faites pour accroître le pouvoir et la portée du gouvernement des États-Unis et de ceux qui l’ont détourné. Elles sont perpétrées pour servir d’excuses pour toujours plus d’impôts à soutirer du contribuable, toujours plus de dépenses pour le secteur de l’industrie de la défense et tous les sbires qui touchent leurs commissions et pots-de-vin sur des comptes en banque offshore des paradis fiscaux, ainsi que servir de justification pour des manœuvres géopolitiques et la fabrication de guerres d’agression mises en scène qui font engranger de vastes profits à bien des entités impliquées.


Mais, comme bien des analystes politiques le comprennent, ces préparations et provocations qui “justifient” toutes ces guerres impérialistes illégales, sont toutes anticonstitutionnelles, non-provoquées, non déclarées et ingagnables afin de pouvoir générer d’énormes bénéfices. Elles mènent aussi à plus de pouvoir pour les gouvernements centralisés comme les États-Unis, Israël, la GB, la France et l’Arabie Saoudite, qui financent ces entreprises et participent à la création et à l’entraînement des groupes terroristes. Ces groupes terroristes sont connus pour leur brutalité contre les civils et quiconque se trouve sur leur chemin.



La fabrication et l’utilisation secrètes d’un terrorisme synthétique a permis à la Mafia Khazare Rothschild (MKR)* et ses hommes de paille du gouvernement des Etats-Unis, de créer et de mettre en scène des guerres qui rapportent des bénéfices juteux pour les banksters de la MKR et permettent l’acquisition à très bon marché des ressources naturelles pour ces grandes entreprises transnationales qui contrôlent le gouvernement des Etats-Unis (GEU), les gens pour qui ils créent ces guerres de toutes pièces.


Cette réalité intégrale est bien sûr un des secrets les plus profonds gardé par le GEU et les entités qui l’ont détournée en 1913 (NdT: avec la loi de création du cartel banquier privé de la banque de la réserve fédérale américaine): la City de Londres de la MKR et son cartel de faussaires privés que sont les banksters. En prenant en main la production et la distribution de la masse monétaire des Etats-Unis sans être redevable à quiconque et encore moins au peuple, les banksters de la MKR ont pu nous dépouiller, nous, le peuple et nous entraîner dans leurs guerres illégales et anticonstitutionnelles depuis 1917, utilisant la masse du peuple américain sous contrôle psychologique comme chair à canon.


Oui, les Etats-Uniens ont été profondément psychologiquememt contrôlés par le cartel des médias de masse ou CMM, qui est en la possession de six nababs des médias qui répondent à une grande entreprise d’investissement ayant des liens à l’étranger.


Le CMM a fonctionné comme un monopole illégal sur l’information, un véritable cartel de l’info. Celui-ci est capable d’étouffer la vérité et de maintenir un flot continue de gros mensonges en provenance du GEU, des faux narratifs et une propagande du GEU dispensée à tout va aux masses américaines. Ce cartel a fait un incroyable boulot pour maintenir la vérité hors de portée des masses états-uniennes et même du monde dans les grandes largeurs.


La plus grande victoire du CMM jusqu’ici a été de créer la justification dans les esprits des familles américaines que cela est une grande et noble chose pour elles “d’offrir” leurs fils et leurs filles pour “servir” dans l’armée des Etats-Unis. Bien tristement, cela a souvent pour résultat de voir leurs enfants mourir de morts atroces et violentes, d’être sérieusement blessés et estropiés dans ces guerres impérialistes illégales et anticonstitutionnelles perpétrés pour les banksters de la MKR et leurs hommes de paille afin qu’ils en dégagent toujours plus de profit et toujours plus de pouvoir.


Aucun gouvernement utilisant des agences de couverture, des hommes de paille ou des mercenaires ne veut que tout ceci ne soit exposé au grand jour à la face du monde. Donc la réfutation est toujours une des priorités les plus importantes pour tout gouvernement lorsqu’ils utilisent ces actions criminelles à leur profit.



Mais maintenant, en résultat direct de la plus brillante manœuvre géopolitique de l’histoire, le président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine, a créé une situation d’échec et mat complet en Syrie. Cet échec et mat a complètement mis au grand jour les Etats-Unis, la CIA, Israël, l’Arabie Saoudite et la Turquie pour avoir créé, entraîné, financé et soutenu l’EIIL/ISIS/EI/Daesh/Al Qaïda et le reste de ces groupes terroristes du Moyen-Orient.


Non seulement tout ceci est remarquablement embarrassant, mais cette exposition totale de l’affaire a été suivie par des admissions faites par le GEU disant que l’EIIL et consorts était une création du GEU et que cela avait pour conséquence d’avoir retourné la vaste majorité du monde contre le GEU et de faire voir les Etats-Unis comme un agresseur qui utilise et fomente le terrorisme mondial.


Non seulement l’utilisation du terrorisme est une grave infraction à la loi états-unienne, à la constitution des Etats-Unis et aux lois internationales ainsi que la Convention de Genève, mais ceci est un anathème à tout ce que les Etats-Unis sont supposés représenter et défendre (en théorie du moins).


Mais il y a pire. Non seulement le GEU utilise des factions criminelles dans le renseignement et l’armée pour fomenter le terrorisme mondial, spécifiquement au Moyen-Orient et à New York et DC le 11 Septembre 2001, mais il a travaillé d’arrache-pied en utilisant son Cartel de Contrôle des Médias de Masse (CCMM) à projeter la responsabilité sur deux nations moyen-orientales.


Le GEU voulait attaquer ces deux nations l’Afghanistan et l’Irak pour les banksters de la MKR et a utilisé le CCMM et ses faux-narratifs inventés, ces gros mensonges du GEU et la propagande afin de justifier une invasion illégale et complètement anticonstitutionnelle menant à la destruction de ces deux pays: l’Afghanistan et l’Irak.


L’armée américaine et les services de renseignement ne permettent aucune contestation publique en travaillant avec ces entités. Nous savons qu’il y a eu pour sûr pas mal de contestation dès lors que des personnes comme Alan Sabrovsky et Steve Pieczenik, tous deux Ph.Ds rendirent public le fait qu’une faction criminelle gérait le GEU. Ils en informèrent également pas mal de monde au sein de l’Etat-Major des Armées des Etats-Unis, dénonçant ces factions de l’armée et du renseignement pour avoir utilisé Israël pour attaquer les Etats-Unis le 11 Septembre 2001.


En fait, il n’y a jamais eu autant de contestation et de mécontentement au sein du haut commandement militaire et du renseignement de l’histoire des Etats-Unis que maintenant et ce au sujet de ces opérations secrètes découvertes et admises par les Etats-Unis, opérations qui ne sont pas seulement parties en sucette, mais devienne de plus en plus exposées au grand public.


Les gens au sein du haut commandement militaire et du renseignement ne peuvent pas vraiment contester ouvertement, le système est bien trop étroitement ficelé pour cela. Au lieu de cela, certaines personnes ont fuité des informations et de plus en plus, informations qui n’ont pas seulement été diffusées et publiés sur les médias alternatifs de la toile, mais aussi ont commencé à trouver droit de cité dans les médias de masse, ceci est une première. Aussi, de plus en plus d’espions en retraite commencent à parler ouvertement contre ces crimes du GEU et du renseignement, ce qui suggère qu’il y a vraisemblablement un très gros virage amorcé au sein même du haut commandement militaire et du renseignement des Etats-Unis.


Une preuve de cela est le fait que jusqu’ici les Etats-Unis n’ont pas déployé de forces aériennes ni terrestres majeures contre la Syrie, l’Iran, comme le veulent désespérément ka MKR et Israël. Au lieu de cela, les éléments criminels variés dans la CIA et l’armée états-unienne ont continué d’utiliser les mercenaires psychologiquement contrôlés et des facilités aériennes de la CIA pour commettre leurs actes de guerre et leurs crimes contre l’humanité.


L’armée américaine garde la production d’opium afghane et se fait piquer.


Grâce à ce “rebelle dans l’âme” qu’est Geraldo Rivera, qui fut capable de faire passer une bribe d’information essentielle au travers des fissures de la censure du CMM, info qui étalait au grand jour le fait que l’armée des Etats-Unis protégeait en fait les plantations d’opium afghan. C’est une certitude aujourd’hui que de dire que l’armée américaine a récolté et trafiqué cet opium (et son produit dérivé l’héroïne) aux Etats-Unis même utilisant des appareils radio-guidées (remote controlled global hawks) et a utilisé ce fric sale pour financer ses black ops au Moyen-Orient. (NdT: ceci n’est pas nouveau. La CIA a trafiqué l’opium et l’héroïne depuis le Laos durant la guerre du Vietnam au travers de son réseau aérien de la CIA “Air America”, ce réseau a été depuis recyclé en Colombie… En fait la CIA au Laos n’a fait que reprendre les réseaux créés 20 ans auparavant par le 2ème Bureau français, grand-père de la DGSE, qui trafiquait déjà opium et héroïne… Lire les ouvrages de recherche du canadien Peter Dale Scott à ce sujet…)

Ce ne furent jamais les Talibans qui exécutaient des gens pour cultiver de l’opium, car ce furent toujours la CIA et leurs sbires de l’armée qui gardaient les champs, récoltaient et trafiquaient opium et héroïne pour générer toujours plus de grosses sommes pour financer les black ops. Et il y a encore des gens qui se demandent pourquoi l’offre en héroïne aux Etats-Unis et autres pays n’a jamais été si abondante et aussi bon marché.

Lorsqu’Israël a attaqué les Etats-Unis le 11 Septembre 2001 pour obtenir une mise en application de leur plan pour un “Grand Israël du Nil à l’Euphrate”, ils y allaient à fond, créant un “nouveau Pearl Harbor”, mais ils ne pensèrent jamais que tout ceci soit exposé au grand jour. Mais un grand merci aux docteurs Alan Sabrovsky et Steve Pieczenik qui ont exposé le 11 Septembre, ceci fut la fissure qui brisa leur digue protectrice de réfutation et de mensonges concernant les attentats du 11 Septembre 2001.

La vérité au sujet de qui a perpétré les attentats du 11 Septembre 2001 et pourquoi cela s’étend maintenant à d’autres nations étrangères

En fait, il y a maintenant un commencement de narratifs dans la presse étrangère au sujet du 11 Septembre et comment ces attentats furent perpétrés par les Israéliens et leurs complices du PNAC (think-tank Project for a New American Century) et les top néo-conservateurs au sein des institutions américaines. Ceci est le signe qu’une telle connaissance va maintenant commencer à être divulguée au commun des Américains, à nous le peuple.

Il est de plus en plus généralement reconnu que le CMM perd chaque jour qui passe toujours plus de lecteurs et d’audience, tandis que les médias alternatifs et l’internet sont en croissance exponentielle. L’internet est simplement devenu l’équivalent de la presse de Gütemberg, il est la presse de Gütemberg du monde et ceci est véritablement révolutionnaire.

Restez parfaitement assurés que la nouvelle et forte faction des nouveaux promus dans le haut commandement militaire et du renseignement des Etats-Unis, sait parfaitement qu’Israël et des traîtres au sein de l’État et leurs hommes de paille ont perpétré les attaques du 11 Septembre 2001 et qu’ils ont été la force sinistre qui a manipulé le GEU pour soutenir le terrorisme afin de créer une provocation fabriquée, synthétique pour attaquer et détruire l’Afghanistan et l’Irak.


Une forme synthétique de terrorisme créée secrètement dans un style Gladio, (NdT: armée secrète de l’OTAN, selon l’expression de l’excellent historien suisse Daniele Ganser) a été la raison de vivre des banksters de la MKR et de leurs hommes de paille ; ils ont détourné des gouvernements comme celui des Etats-Unis. Ils sont maintenant exposés au grand jour et cette information se propage à travers les Etats-Unis et le monde toujours plus de jour en jour.

Pendant des années, le GEU a travaillé avec d’autres gouvernements en partenariat criminel pour créer, soutenir, entraîner, financer le terrorisme mondial, spécifiquement au Moyen-Orient. Commencer des guerres majeures est un boulot difficile, demande des années de préparation et coûte des milliards de dollars.

Et maintenant, grâce aux efforts du président Vladimir Poutine, homme d’état extraordinaire, la machine terroriste criminelle de la MKR qui utilise le GEU et le renseignement américain pour perpétrer son sale boulot, a été totalement mise en échec et mat et a été exposée au grand jour en Syrie. Restez à l’écoute, parce que cette exposition ne peut plus être étouffée, elle ne peut plus que s’amplifier. La Russie a même demandé à la coalition des Etats-Unis qui est supposée combattre l’EIIL (mais n’a eu absolument aucun succès bien sûr…), si elle voulait partager ses cibles de l’EIIL et prendre part à leur destruction, il n’y a eu aucune réponse jusqu’ici…

La MKR et ses sbires, serfs et hommes de paille au sein du GEU est-elle suffisamment désespérée pour faire tout ce qu’elle peut pour déclencher la 3ème guerre mondiale nucléaire ou se limitent-ils à torpiller l’économie mondiale et les systèmes financiers, choses auxquelles la Russie et la Chine se sont préparées depuis un bon moment déjà ? Nous verrons bien alors que se déroule la situation qui a enregistré un mouvement majeur.

(*) MKR est donc une abréviation représentant la Mafia Khazare Rothschild, un terme qui fut inventé par l’éditeur de la section financière de Veterans Today (VT) Mike Harris après avoir mené une recherche extensive sur la véritable histoire cachée de la nation khazare et sa connexion avec le sionisme mondialiste Rothschild maintenant centralisé à la City de Londres (NdT: la famille Rothschild contrôle entre autre la Banque d’Angleterre et est la gérante de la fortune incommensurable du Vatican). La MKR opère depuis la City de Londres (NdT: le km2 le plus riche de la planète, là où François Hollande est allé se prosterner avant son élection…), une nation séparée du Royaume-Uni, qui possède sa propre police, ses propres diplomates, et qui ne paie absolument aucun impôt sur quoi que ce soit à qui que ce soit, tout comme le Vatican. La MKR a profondément infiltré les Etats-Unis et le gouvernement et administration du pays et les a détournés pour mener des guerres à son profit. L’état moderne d’Israël est une création de la MKR comme havre de paix des agents sionistes globalistes et qui sert d’entité de paille, tous comme les Etats-Unis et la plupart des nations européennes, dont la majorité essaie maintenant de se dépêtrer de l’emprise de cette mafia et de sa toile gluante de dette et de mensonges. La banque de la réserve fédérale américaine est une succursale , une franchise de la City de Londres et de ses banksters de la MKR et est leur principale source d’argent frais, utilisant le pétrodollar comme monnaie de réserve mondiale. Une grande partie du monde est maintenant en train de se réorganiser pour créer un système de pare-feu pour protéger une coalition contre l’hégémonie du pétrodollar et est en chemin pour réussir à l’éliminer de la face du monde. Dès maintenant, le président Poutine a pris la tête d’une coalition qui vise à mettre définitivement en échec l’hégémonie mondiale de cette Mafia Khazare Rothschild.

Horreur des horreurs, ils sont maintenant complètement exposés au grand jour, en terrain découvert et ce à cause de leur propre malfaisance, de leur j’men foutisme et leur extrême arrogance tout à la fois à cause de la capacité des médias alternatifs et de l’information circulant sur la toile de communiquer ces informations très rapidement et jusqu’aux confins du monde. Le mal que cette MKR incarne est si extrême qu’il est difficile de se l’imaginer. Ceci dit et malgré la difficulté pour l’Américain moyen de comprendre que cette figure parentale que représente le GEU, est leur cauchemar, l’idée que le GEU a travaillé dur pour leur voler leurs revenus durement gagnés et qu’il les utilise eux et leurs enfants comme chair à canon pour les guerres d’Israël, commence à poindre à l’horizon.

Preston James

url de l’article original: http://www.veteranstoday.com/2015/10/07/exposed/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Via Réseau International



Budget de la défense US : 600 millions aux rebelles syriens, et 300 millions à Kiev

Et voilà comment les nazisionistes signent leur forfait et reconnaissent qu’ils sont bien à l’origine de la guerre en Syrie !

Comme par hasard, les bénéficiaires du budget de la défense sont les « rebelles syriens modérés » qu’il faut former, armer et financer et les nazis de Kiev ! Les deux adversaires de la Russie, l’un en Syrie et l’autre en Ukraine !

S’ils ne menacent pas d’une guerre la Russie avec ça, on veut bien en perdre notre sens du discernement !

Ensuite, ils auront l’hypocrisie de saisir Toyota pour savoir comment les rebelles syriens modérés pourraient s’offrir des Toyota flambant neuves !

 les terroristes d`État islamique

Pourquoi l’État islamique roule-t-il dans des 4x4 japonais neufs?

10:46 08.10.2015 - Les autorités américaines ont demandé au constructeur Toyota d'expliquer pourquoi l’État islamique (EI) disposait de centaines de nouveaux tout-terrain, notamment des Toyota Land Cruiser et Hilux

Budget de la défense US : 600 millions aux rebelles syriens, et 300 millions à Kiev

9 oct. 2015, 00:44

 Le secrétaire de la défense américain, Ash Carter

© Yuri GripasSource: Reuters

Le secrétaire de la défense américain, Ash Carter

Le budget 2016 du Pentagone, qui a été ratifié mercredi par le Sénat (70 voix contre 27) prévoit un généreux soutien aux rebelles syriens, et une aide militaire à l’actuel gouvernement ukrainien. Il doit encore être approuvé par Obama.

Si Obama a menacé de mettre son véto sur le National Defense Authorization Act ou NDAA (comprenez le budget américain de la défense), il y a de fortes chances que ces deux mesures, elles, restent dans le document final. En effet, les deux principaux points de divergence entre Obama et le Sénat sont, d’une part une clause du texte qui bloquerait la fermeture de Guantanamo, et d’autre part une clause prévoyant un compte spécial pour le financement des guerres, qui empêcherait de mettre un plafond au budget de la défense, qui atteint ici 612 milliards de dollars. Mais malgré ces désaccords, la Maison Blanche et les législateurs semblent s’entendre pour continuer à aider militairement le régime ukrainien et les «rebelles modérés» syriens.

Ainsi, le budget 2016 consacre 600 millions de dollars à un programme d’aide aux rebelles syriens «approuvés», c’est-à-dire combattant à la fois le gouvernement de Damas et Daesh. Comme cela figure dans la section 1225 du document, 531,5 millions sont prévus pour équiper et entraîner des combattants sur place. 25,8 million et 42,8 millions iraient respectivement à l’armée américaine et aux forces aériennes afin de couvrir leur frais de participation.

Rappelons que le budget 2015 avait alloué 500 millions de dollars à l’entraînement et l’équipement des «rebelles modérés». Le Pentagone espérait ainsi pouvoir compter sur 5000 combattants fin 2015, mais des officiels militaires US ont admis qu’il n’en restait plus que quelques-uns, la plupart ayant rejoint ou s’étant rendus aux terroristes d’Al-Nosra.

Dès lors, selon le texte de 2016, le Pentagone devra s’assurer que les armes et munitions fournies aux rebelles ne tombent ni dans les mains de Daesh, Al-Nosra, ou Al-Qaïda, ni dans celles de «l’armée syrienne ou tout groupe ou organisation supportant le Président Bachar el-Assad». De la sorte, Washington réitère sa position : un changement de régime à Damas doit être poursuivi en parallèle de la lutte contre l’Etat Islamique. Par ailleurs, 715 millions de dollars supplémentaires seraient consacrés à l’entraînement et l’armement de combattants irakiens (forces officielles et milices kurdes ou tribales confondues) combattant Daesh.

Notons que, malgré le fait que la coalition de 62 pays menée par les Etats-Unis bombarde l’Etat Islamique en Syrie et en Irak depuis plus d’un an (à un coût de plus de 4 milliards de dollars), le groupe continue à se propager et à étendre sa puissance. Il y a une semaine, la Russie a débuté une campagne propre contre l'organisation djihadiste en coopération avec les gouvernements irakiens, syriens et iraniens.

Pour aller plus loin : L'opération fulgurante des avions russes en Syrie, le bilan de la première semaine

Une aide militaire au gouvernement de Kiev

La section 1250 du document évoque un montant de 300 millions de dollars alloué à la Ukraine Security Assistance Initiative , dont l’objectif est d’appuyer le gouvernement de Kiev. Le NDAA parle de fournir «un soutien en terme de services secrets, incluant l’entraînement, l’équipement, et l’assistance (…) logistique aux militaires et autres forces de sécurité du gouvernement d’Ukraine». La version finale du document ne précise pas ce qui est entendu par «autres forces de sécurité», sachant que le régime de Kiev a fait appel, en plus de son armée gouvernementale, à des bataillons extérieurs armés comme Svoboda ou Azov  décrit par les législateurs américains comme «ouvertement néo-nazi» et «fascistes».

Pas moins de 50 millions sont prévus à «l’assistance létale», c’est-à-dire, entre autres «des mortiers, des armes collectives (…), des lance-grenades (…), et des petites armes». Pendant le printemps, les troupes américaines ont commencé à entrainer des forces gouvernementales à Yavoriv, à l’ouest de l’Ukraine. Néanmoins, c’est la première fois que Washington autorise l’aide militaire létale à Kiev, ce qui survient au beau milieu de pourparlers de paix entre Porochenko, Poutine, Hollande et Merkel qui se sont retrouvés vendredi passé à Paris.




Le Nouvel Ordre Mondial passe par Damas ou l'obligation de résultat de réussite pour Poutine en Syrie !

Excellente analyse faite dans cet article qui reflète l’obligation de réussite de Poutine en Syrie, s’il veut détruire le projet d’instauration du Nouvel Ordre Mondial qui passera par la Syrie pour créer y compris, le Grand Israël et le Grand Moyen Orient.

Obligation de réussite pour Poutine, non seulement pour la Russie mais pour l'ensemble de l'humanité pour devoir éradiquer la mafia Kazahr de Rothschild et ses projets mortifères d'instauration de son Nouvel Ordre Mondial !


Le Nouvel Ordre Mondial passe par Damas

by Laid Seraghni / on 6 octobre 2015 at 16 h 58 min

poutine vs obama

Si la Syrie tombait, la Russie serait, en plus d’une humiliation diplomatique, menacée dans son intégrité territoriale, ce qui pourrait induire un éclatement de la Fédération de Russie. Les événements qui se déroulent actuellement en Syrie ne sont en aucun cas liés à la question de démocratisation de la société ni pour plus de liberté pour les Syriens. Il s’agit d’un ordre mondial que cherchent à imposer les États-Unis avec leurs vassaux occidentaux prédateurs à un autre monde qui, la Russie en tête, réclame plus de participation dans la gestion des affaires internationales desquelles ils ont été exclus depuis des décennies.

Le point de départ pour la nouvelle configuration géopolitique du monde passe aujourd’hui par Damas. L’avenir de la Russie s’y joue actuellement. Poutine sur la ligne de Catherine II (1) qui considérait que « Damas détient la clé de maison Russie » comprend bien que « Damas est la clé d’une nouvelle ère ». Depuis le début des contestations en Syrie, la Russie, appuyée notamment par la Chine et l’Iran, a décidé de faire échouer toutes les tentatives d’un changement de régime car elle était persuadée que si le plan des Occidentaux réussissait, elle serait confinée dans un rôle de second plan et serait menacée dans son intégrité territoriale. C’est pourquoi, dès le début de la crise, la Russie s’était montrée très ferme et s’est opposée à toute intervention militaire, et ce malgré les pressions du Conseil de sécurité, de l’assemblée générale de l’ONU et de la Ligue arabe. A chaque tentative visant la reproduction du scénario libyen ou yéménite, elle opposa un refus catégorique.

Hypocritement, les Occidentaux semblent ne pas comprendre les raisons de la position russe en avançant que Moscou avait, en Syrie, des intérêts économiques et de soutiens logistiques pour sa flotte militaire. Ce ne sont nullement les contrats d’armement passés avec ce pays, ni le port de Tartous qui sont les enjeux stratégiques russes dans la région au point de mener une lutte atroce pour éviter que l’État syrien ne tombe. Cela est confirmé en partie par le directeur du Centre d’analyse sur les stratégies et les technologies-Moscou Rousslan Poukhov, qui a déclaré : « penser que la Russie soutient Damas en raison des ventes d’armes est une aberration ! C’est totalement hors sujet ». (2)

Loin de l’instauration de la démocratie ou des libertés, c’est le rôle résistant de la Syrie qui est visé. En soutenant les mouvements des résistances palestiniennes et libanaises, la Syrie a fait avorter tous les plans américains pour la mise en place du Grand Moyen-Orient dans lequel les États arabes seront atomisés et soumis au diktat israélien. Par ailleurs, son alliance stratégique avait l’Iran a fait que l’axe hostile aux plans étatsuniens se consolide dans la région.

Pourquoi la Russie n’admettra-elle pas une victoire des prédateurs de la Syrie ? Si la Syrie venait à tomber, de sérieuses menaces pèseraient sur elle, et les plus manifestes sont :


Poutine sait parfaitement que pour que son pays puisse prétendre au statut de grande puissance il faut qu’au travers de son économie il renforce sa force militaire et rende sa politique étrangère plus agressive en vue d’une influence réelle au niveau mondial. Il affiche ses prétentions en disant « en d’autres termes, nous ne devrions tenter personne en nous autorisant d’être faibles. » (3).

Dans cette notion de puissance, le facteur économique est déterminant. Si l’opposition syrienne l’emportait, cela signifierait que la bataille féroce pour le contrôle des sources d’énergie tournerait en faveur des États-Unis et de leurs alliés, permettant à ceux-ci d’étendre leur influence de la Syrie jusqu’en Australie. Les implications qui en découleraient seraient : l’avortement du programme ambitieux de développement économique basé sur la réduction de la dépendance de l’économie vis-à-vis des matières premières et sur l’innovation articulée autour des hautes technologies pour devenir une grande économie mondiale.

Dans une interview à la BBC, Douglas MC Williams, Chef du Centre de Recherches Britannique (CBER), déclarait : « La Russie arrivera en quatrième position dans le classement des plus grandes économies mondiales d’ici l’horizon 2020 » (4)

Les ressources du financement de ce projet provenant essentiellement des exportations gazières seraient compromises. Les recettes de Gazprom 2011 qui contrôle plus de 80% de la production de gaz s’élèvent à 118 M $. En vue d’empêcher que ces recettes atteignent le niveau escompté,, il devient impératif, de torpiller l’exportation du gaz russe vers l »Europe à travers les gazoducs paneuropéens en projet ; le South Stream et le Nord Stream. Les pays européens devraient être approvisionnés par le gaz iranien par le Nabucco (5), gazoduc reliant l’Iran à l’Europe centrale via la Turquie. Le Qatar pourrait faire transiter son gaz pour l’Europe également par la nouvelle Syrie amie, écartant définitivement l’alimentation de ce continent par le gaz russe. Dans cette hypothèse, la Russie ne peut qu’enterrer son programme de développement, notamment son ambitieux programme militaire d’armement 2011/2020 d’armement pour l’équipement de ses forces armées pour lequel elle prévoit une enveloppe financière de 650 milliards de dollars » (6) au titre d’un programme et « 114 milliards de dollars au titre de la modernisation des équipements ». (7)

Les USA contrôleraient le Liban, la Syrie et l’Iran et, par conséquent, maitriseraient les sources d’approvisionnement énergétique situant dans un espace géographique et stratégique énergétique Liban Syrie, Irak et Iran. D’où cette lutte acharnée pour faire tomber la Syrie.


La chute de B. Al-Assad, ouvre la politique d’endiguement mis en place en 1946 par Georges. F. Kennan (8). Les actions d’encerclement de la Russie seront relancées. Cette stratégie, en matière de géopolitique, est fondée sur la ligne Brezinski (9) qui prévoyait la domination de l’Union Soviétique en deux étapes, l’encerclement de la Russie en premier lieu, pour ensuite passer à sa déstabilisation, pour mieux contrôler son espace périphérique. Cette stratégie est aussi valable pour la Russie d’aujourd’hui. La politique de Gorbatchev que Poutine qualifiait de « La plus grande catastrophe du XXème siècle » (10) serait de retour pour démanteler définitivement la Fédération de Russie.

Ce démantèlement induirait probablement un transfert, au nord du Caucase, des Djihadistes qui opèrent actuellement en Syrie en vue d’instaurer une république islamique. Il est rappelé que le nord du Caucase (Daghestan et Tchétchénie) est à prédominance musulmane. Doku Umarov (11) n’avait-il pas proclamé « l’Emirat caucasien. » en 2007. (12)

Un des pivots américains dans la région montrera ses crocs pour la restauration de l’Empire Ottoman. Il s’agit de la Turquie qui, base avancée des intérêts américains en Eurasie, rêve toujours d’un empire qui s’étendrait jusqu’à l’Asie centrale, ex territoires soviétiques. Une aubaine pour qu’elle étende son hégémonie jusqu’aux confins de Moscou sur les républiques turcophones qui sont l’Azerbaïdjan, le Kazakhstan, le Turkménistan, le Tadjikistan et le Kirghizistan. L’éventualité de leur intégration dans une alliance avec l’ancien occupant pourrait être envisagée. Elle est encouragée par les États-Unis pour faire désintégrer la Communauté des États Indépendants, composée de 11 sur 15 anciennes républiques soviétiques, créée le 8 décembre 1991 par le Traité de Minsk. Il est clairement établi que cette puissance soutient discrètement les mouvements séparatistes et ethno-religieux dans l’optique de briser définitivement la Communauté des États Indépendants (CEI).


Dans le prolongement de la ligne de Catherine II, Poutine considère Damas comme étant le point de départ du nouvel ordre mondial. Si cette capitale tombait, la Russie perdrait définitivement son rêve de retrouver son statut de grande puissance dans le monde du temps de la guerre froide. L’inflexion des rapports serait à son désavantage, avec en plus une humiliation diplomatique.

En effet, une fois la Syrie soumise, l’Iran à son tour sera attaqué. L’axe chiite Syrie-Irak-Iran brisé sera sous la botte de l’Arabie Saoudite qui imposera la normalisation des relations avec Israël aux autres pays arabes.

Ainsi, le proche orient sera modelé géographiquement au profit exclusivement des États-Unis et d’Israël, et de leurs vassaux occidentaux et arabes. L’espace sunnite  » modéré  » dominera l’espace géographique qui s’étend du Maghreb, au Pakistan et l’Afghanistan en passant par la Turquie et la corne Africaine. La barrière séparant la Turquie des autres pays de confession musulmane sunnite n’existera plus. La Turquie, membre de l’Otan, qui constitue pour la Russie le chemin le plus court pour rejoindre les eaux chaudes, deviendrait une menace stratégique pour ce pays tant que celle-ci peut bloquer et assiéger sa flotte militaire de la mer Noire.

Ainsi, la Russie aura devant elle un espace hostile qui s’étendra alors de la France à l’ouest jusqu’à la Chine à l’est. Elle sera chassée définitivement de la région du Grand Moyen-Orient où elle était naguère fortement présente.

A la lumière de ce qui précède, nous estimons que le soutien de Moscou à Damas est indéfectible car dicté par des impératifs liés à l’existence même de la fédération de Russie en l’état actuel. Pour contrer toutes les manoeuvres de l’Occident pour la déstabiliser et la fragiliser sur la scène internationale, elle fera tout ce qu’elle peut pour que l’ordre géopolitique du Moyen-Orient ne subisse aucun changement.

Grâce au levier énergétique, elle cherche à renverser les alliances en se rapprochant de l’Europe, de la Chine, de l’Iran et de l’Inde. Elle compte créer un espace eurasien pour contrer l’hyperpuissante Américaine.


Références :

1- Catherine II, impératrice de Russie (1762-1796), surnommée Catherine la grande. Elle disait « je laisse à la prospérité de juger impartialement ce que je fais pour la Russie. ». Durant le plus long règne de l’histoire de la Russie, outre le développement et la modernisation de la société russe, elle tint tête à tous les envahisseurs voisins ou lointains.

2- Le Figaro du 31 mai 2012.

3- Atlantico du 21 février 2012.

4- RIA Novosil du 27 décembre 2012.

5- Nabucco dont le titre initial est Nabuchodonosor est un opéra de Verdi. Il évoque l’épisode de l’esclavage des juifs à Babylone. Cela dénote que tout l’enjeu en Syrie est centré autour de la sécurité d’Israël.

6- Voix de la Russie 14 décembre 2012.

7- Géostratégique.net du 6 mars 2012.

8- Diplomate, politologue et historien américain dont les thèses eurent une grande influence sur la politique américaine envers l’Union Soviétique au sortie de la deuxième guerre mondiale.

9- Z Brezinski : politologue américain, il a été entre autres, conseiller à la sécurité nationale du Président des Etats-Unis Jimmy Carter, de 1979 à 1981.

10- La dépêche.fr du 20 février 2012

11- Né en 1964 en Tchétchénie, Doku Umarov fut en 2005 le cinquième président de la république d’Ichkérie (Tchétchénie). Il abolit cette dernière pour en 2007 pour la remplacer par un « Émirat Tchétchénie » dont il s’autoproclame émir.

12- affaires géostratégiques.Info du 22 octobre 2012



ONU : Renoncer au droit de veto? Insensé, selon Moscou

La conception du Droit International de la France/US/Israël/Grande-Bretagne qui considèrent avoir le droit d’aller s’attaquer impunément à tous les pays du monde et des pays voisins de la Palestine occupée ! Comme ils ne commettent pas assez de crimes de guerre et contre l’humanité il faudrait aussi les dédouaner de ces poursuites criminelles !

"Les Etats-Unis s'opposent régulièrement aux résolutions condamnant Israël, tandis que Pékin et Moscou ont bloqué plusieurs résolutions sur la Syrie."

Renoncer au droit de veto? Insensé, selon Moscou

10:18 28.09.2015 (mis à jour 10:27 28.09.2015)

L'Assemblée générale de l'Onu

La proposition française visant à renoncer au droit de veto n'a aucune chance d'être approuvée. Il est peu probable que Washington soutienne une telle initiative, estime Moscou.

Selon l'ambassadeur russe auprès des Nations unies, Vitali Tchourkine, aucun membre permanent du Conseil de sécurité de l'Onu ne votera pour une initiative qui viserait à supprimer le droit de veto.

"Peut-être que 60 pays soutiennent cette initiative, mais je suis absolument sûr que les Américains, ainsi que les Chinois, n'y adhéreront pas", a déclaré l'ambassadeur russe auprès de l'Onu, en ajoutant que la proposition française pourrait être soutenue seulement par le Royaume-Uni.

"Je suis convaincu que si les Américains rejoignent cette initiative, le Congrès décréterait l'impeachment (destitution, ndlr) des personnes affichant une attitude aussi irresponsable à l'égard d'un instrument aussi crucial de la politique et de la diplomatie américaine que le droit de veto," a-t-il ajouté.

En outre, selon le représentant permanent de la Russie à l'Onu, l'application de cette initiative impliquerait d'amender de la Charte de l'Onu.

"Pour supprimer le droit de veto il est nécessaire de modifier la Charte des Nations unies. Or, le droit de veto, c'est ce qui nous oblige à rechercher chaque jour un compromis sur les documents élaborés au Conseil de sécurité", a déclaré Vitali Tchourkine aux journalistes.

Intervenant en 2013 devant l'Assemblée générale des Nations unies, le président français François Hollande a invité les cinq membres permanents du Conseil de sécurité à renoncer collectivement à leur droit de veto en cas de crimes de masse.

Lors d'une réunion informelle en marge du débat général de l'Assemblée générale de l'Onu, les pays membres du Conseil de sécurité discuteront de la limitation volontaire de l'utilisation du droit de veto.

La Russie et la Chine sont hostiles à toute suppression ou à limitation de l'utilisation du droit de véto au Conseil de sécurité des Nations unies, alors que les Etats-Unis ne se sont toujours pas exprimés explicitement sur ce point. Le Royaume-Uni est l'unique pays parmi les membres permanents du Conseil de sécurité à avoir ouvertement soutenu l'initiative de Paris.

Le Conseil de sécurité est composé de 15 membres, dont cinq permanents (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Royaume-Uni) qui disposent d'un droit de veto. Si Paris et Londres ne bloquent que très rarement le vote de résolutions, Washington, Pékin et Moscou sont plus enclins à recourir au veto.

Les Etats-Unis s'opposent régulièrement aux résolutions condamnant Israël, tandis que Pékin et Moscou ont bloqué plusieurs résolutions sur la Syrie.

Dossier : 70e session de l'Assemblée générale de l'Onu (25)

Lire aussi:

Kiev veut restreindre le droit de veto de la Russie à l'Onu

Onu: la proposition de supprimer le droit de veto fait polémique

La Lituanie veut restreindre le droit de veto à l'Onu