Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/08/2014

ALERTE ! Kiev proclame la Crimée zone de libre-échange ! Encore une provocation contre la Russie !

La prochaine guerre c'est d'aller attaquer la Crimée !

Surtout que tout semble prêt pour cela, l'UE a levé l'embargo sur la livraison de matériel militaire en faveur de l'Ukraine, et la Russie a repoussé un sous-marin US de la classe Virginia (de sous-marins nucléaires d'attaque) de ses eaux territoriales et des navires de l'Otan sont présents en mer noire..

Selon Mikhaïl Nenachev, président du Mouvement public de soutien à la flotte russe, le déploiement de navires de l'Otan en mer Noire est ...

 

L'oligarque Juif/Sioniste Porochenko y tient à reprendre non seulement l'Est de l'Ukraine, la partie la plus industrialisée de l'Ukraine où se trouvaient les entreprises de fabrication de l'armement qui alimentaient la Russie, ainsi que la Crimée où se trouvent les bases navales Russes qui donne accès au Sud par la mer noire. Il ne manque plus qu'à attaquer la Russie par l'Arctique où les oligarques sionistes se disputent les richesses énergétiques.

N'oublions pas que le conflit en Ukraine a été instrumentalisé contre la Russie et Poutine par les Rothschild et Rockefeller

Tous ces Sion/istes/nazis ont apparemment la nostalgie de la révolution bolchévique dans laquelle les sionistes ont joué un très grand rôle.

Ils n'ont pas avalé que la Russie se soit débarrassée de l'ex URSS qui était menée par les oligarques sionistes et que ce soit un Russe, comme Poutine qui en ait repris le contrôle.


Donc leur objectif comme en Irak avant-hier, où il s'agissait de virer
Al-Maliki qui a dénoncé à plusieurs reprises le vol du pétrole du Kurdistan Irakien, c'est de provoquer un coup d'état en Russie pour faire tomber Poutine et le remplacer par l'un de leurs pions sionistes !

 

 

Et la presse se plaint d'avoir été muselée par KIEV

 

Kiev proclame la Crimée zone de libre-échange

Dossier: L’avenir de la Crimée

Kiev proclame la Crimée zone de libre-échange
21:22 12/08/2014
KIEV, 12 août - RIA Novosti

La Rada suprême (parlement ukrainien) a adopté mardi une loi sur la création d'une zone de libre-échange sur la péninsule de Crimée qui avait adhéré à la Fédération de Russie en mars dernier suite à un référendum.

Adoptée par 227 voix (pour 226 voix requises), la loi propose de mettre en place d'une zone de libre-échange en Crimée et dans la ville de Sébastopol pour une période de dix ans.

Peuplée en majorité de russophones, la Crimée a proclamé son indépendance vis-à-vis de l'Ukraine et sa réunification avec la Russie suite à un référendum organisé après le coup d'Etat ukrainien du 22 février. Plus de 96% des participants au scrutin ont voté le 16 mars pour que la Crimée rattachée en 1954 à l'Ukraine soviétique sur décision de Nikita Khrouchtchev, adhère à la Fédération de Russie.

Kiev et les pays occidentaux ne reconnaissent pas le référendum du 16 mars et dénoncent l'annexion de la péninsule de Crimée par Moscou.

 

La catastrophe humanitaire en Ukraine risque de devenir écologique

Confirmation de l'alerte qui avait été lancée le 30 juillet 2014 sur l'attaque chimique qui risque de mettre en danger, l'Ukraine, la Biélorussie et la Russie.

En espérant que les sionistes/nazis de KIEV ne fassent pas supporter l'attaque chimique à la Russie qui après maintes péripéties a envoyé un convoi humanitaire à
Donetsk !  Et bien sûr, le sioniste  Fabius s'oppose à l'envoi du convoi humanitaire russe !

 

La catastrophe humanitaire en Ukraine risque de devenir écologique

Par La Voix de la Russie | Un convoi d'aide humanitaire pour les habitants du Sud-est de l'Ukraine est parti le 12 août de la région de Moscou. Le Comité international de la Croix-Rouge est prêt à contribuer à accomplir cette mission. Entre temps, Kiev poursuit son opération militaire dans la région. Des frappes sont notamment portées sur des usines chimiques dans les banlieues de Donetsk.

Moscou et Kiev ont longtemps mené des négociations intenses sur la possibilité même de transmettre à la population de la région les produits les plus indispensables : des médicaments, de l'eau, des denrées alimentaires. Le ministre des Affaires étrangères de Russie Sergueï Lavrov a déclaré que des bâtons dans les roues ont été mis par des pays occidentaux :

« Les déclarations faites dans des capitales occidentales à propos de ce qui se passe dans le Sud-est de l'Ukraine ne cessent de nous étonner. Si ce qu'ils [les médias] disent est vrai, à savoir que trois dirigeants (américain, allemand et britannique) sont unanimes à estimer qu'aucune aide humanitaire n'est indispensable au Sud-est de l'Ukraine parce que toutes les mesures nécessaires sont d'ores et déjà prises, c'est une manifestation révoltante de cynisme. Je crois que les collègues occidentaux tentent ainsi de dénaturer les événements réels, de détourner l'attention des activités des autorités de Kiev qui visent à réprimer les gens qui n'ont pas accepté le coup d'Etat militaire de février 2014 perpétré en violation de toutes les valeurs européennes et de la Constitution de l'Ukraine ».

Moscou, soutenu par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), est parvenu à convaincre Kiev de laisser passer un convoi humanitaire. 280 KAMAZ acheminant des tonnes de céréales, de sucre, d'aliments pour enfants, de médicaments, de sacs de couchage et de groupe électrogènes suivront un itinéraire concerté avec Kiev. Les habitants du Donbass privés d'électricité, d'eau courante, d'égouts, d'assistance médicale et même de toit suite à l'opération militaire des autorités ukrainiennes auront une chance de survivre dans des conditions inhumaines.

Cependant cette aide sera vaine si la catastrophe humanitaire dans la région est suivie d'une catastrophe écologique. Les militaires ukrainiens continuent de pilonner des localités. Des obus visent des quartiers résidentiels, mais aussi des entreprises industrielles, notamment des usines chimiques construites dans le Donbass à l'époque soviétique. En attendant, les tirs n'ont pas causé de dégâts importants et les incendies ont été vite maîtrisés. Cependant un seul impact suffit pour qu'une menace mortelle se propage à des centaines de kilomètres de distance de l'Est de l'Ukraine, affirme Pavel Brykov, secrétaire de presse de l'entreprise Stirol, qui produit des engrais chimiques, de l'ammoniac et des articles polymères :

« Un accident à Stirol provoquera une fuite dans l'usine chimique de Gorlovka où du chloronitrobenzène est stocké. Son rayon de contamination éventuelle est de 300 km. »

Cet agent toxique appartient à la deuxième classe de danger. Il pénètre dans le sang par les voies respiratoires et atteint aussitôt tous les organes, provoquant la mort.

Le président de la Ligue verte Sergueï Simak ajoute qu'un tuyau du plus grand conduit d'ammoniac au monde passe dans la région :

« Si l'on parle de l'ammoniac, c'est un composé qui, une fois dilué dans l'eau, produit de l'alcali caustique. Imaginez que vous respirez de l'alcali, que la pluie, le sol et l'eau sont alcalinisés. Dans des concentrations immenses. L'alcali en tant que tel est extrêmement toxique et inflammable. Etant donné qu'il s'agit d'un tuyau, un incendie puissant est possible dont les conséquences seront ressenties sur une grande superficie. »

Kiev ne réfléchit pas au danger auquel il expose non seulement la population du Sud-est de l'lUkraine, mais aussi celle des régions, voire des pays voisins. Ce sont les descendants qui devront payer le manque de bon sens : la contamination chimique du terrain peut avoir des incidences néfastes pour plusieurs générations à venir. /N


Lire la suite: http://french.ruvr.ru/2014_08_12/La-catastrophe-humanitai...

 

11/08/2014

L’horrible génocide sioniste contre les juifs sépharades !

Voici, ce que sont capables de faire les sionistes contre les juifs eux-mêmes et notamment contre leurs enfants !

Nul doute que pour s'accaparer la Palestine ils ont largement participé à la "fabrication de la SHOHA" pour légitimer auprès de l'opinion internationale, leur droit à revendiquer la Palestine qui leur avait été promise (non pas par Dieu puisque cela n'existe pas dans la Torah, les juifs ayant été condamnés au contraire, à errer sans territoire), mais par la Grande Bretagne, le 2 novembre 1917 par la "déclaration du Balfour", soit quelques années avant la seconde guerre mondiale.

Le SION-ISME n'est pas égal au JUDAISME !

L’initiative sioniste de proclamer l’État d’Israël constitue une révolte contre la volonté divine, contre la Torah, une révolte qui a engendré une vague interminable de violence et de souffrance. À l’occasion de la fondation de l’État hérétique, les juifs fidèles à la Torah pleurent cette tentative d’extirper les enseignements de la Torah, de transformer les juifs en une « nation laïque » et de réduire le judaïsme au nationalisme.......Nous déplorons les tragédies que la révolution sioniste a provoquées chez les Palestiniens, notamment des déportations, l’oppression et la subjugation..Que nous méritions que cette année toutes les nations, en acceptant la souveraineté divine, puissent se réjouir dans une Palestine libre et dans une Jérusalem libre! Amen. Offert par Netouré Karta International : www.nkusa.org link

Tout Juif qui se respecte, religieux ou séculier, ne peut plus garder le silence, voir pire, soutenir le régime sioniste, et ses crimes de génocide perpétrés contre le peuple palestinien...La secte sioniste est à l’opposé du Judaïsme. .................... Mensonge, désinformation, agression, violence et désobéissance de la loi internationale sont aujourd’hui les principales caractéristiques du sionisme israélien en Palestine. : sionazisme

Le déclenchement de la 2ème guerre mondiale contre les USA et l'Europe était un préalable imposé par Rothschild et le SION-ISME à l'Angleterre, et seconde guerre mondiale ce qui allait leur permettre d'avoir "le bon prétexte du peuple juif persécuté par Hitler et les européens" pour s'accaparer indûment la Palestine.

Qui se sert des juifs comme de boucliers humains ?


A fortiori l'antisémitisme et le racisme qui semblent être génétiques chez les SION-ISTES, à l'encontre des Arabes, n'est plus à démontrer !


Le site de I.S.E. – Institut Sepharade Europeen – E.S.I.

L’horrible génocide sioniste contre les juifs Sépharades

 

Les sionistes ont la réputation bien méritée d’avoir été les pires antisémites de l’histoire. N’étant pas eux-mêmes des sémites, ils n’ont jamais réellement adhéré au judaïsme religieux.  Lors de la création de l’état d’Israël en 1947, une force de répression plana autour des Juifs sépharades.  On essaya de les endoctriner dès leur arrivée en Palestine. Il fallait qu’ils comprennent que leur foi en Dieu était dénuée de logique et de fondement, que la religion n’était que le fruit de régimes réactionnaires.

  • La manière dont ces Juifs sepharades furent traités fut particulièrement scandaleuse. L’histoire des « enfants de la teigne » en est un exemple frappant. 

 

La teigne est une infection des cheveux ou des poils provoquée par des champignons transmis par l’homme ou des animaux. Cette infection se traduit par des plaques sans cheveu, une desquamation ou une croute du cuir chevelu. Le diagnostic de teigne repose sur l’examen mycologique, le traitement nécessite la prise d’antimycosiques par voie orale durant deux mois.

Il a fallu attendre le 14 août 2004, pour que la chaîne télévisée israélienne « Channel Ten » puisse enfin révéler sous forme d’un documentaire, l’un des pires  secrets maintenus par les fondateurs du Parti travailliste israélien : l’exposition délibérée aux radiations, de la quasi-totalité des jeunes d’une génération de Juifs sépharades,  provenant des pays du Maghreb et du Moyen-Orient. Ce film des « enfants de la teigne » (The Ringworm Children), mis en scène par David Belhassen et Asher Hemias,  remporta le prix du meilleur documentaire au Festival International de Cinéma de Haïfa.

 

  • A la fin des années 1940, une loi américaine avait mis un terme aux expérimentations humaines consistant à soumettre des prisonniers, des handicapés mentaux, et d’autres cobayes, à des radiations.

Le programme nucléaire américain devait de ce fait, trouver une nouvelle source de cobayes humains. 

Le gouvernement israélien, trouva là, une opportunité non négligeable de faire des profits, puisque le gouvernement des États-Unis promettait de leur verser annuellement, 300 millions de livres israéliennes. A l’époque, le budget global du ministère israélien de la Santé ne s’élevait, quant à lui, qu’à 60 millions de livres, soit 5 fois moins ! Les fonds versés par les Américains correspondraient de nos jours, à plusieurs milliards de dollars.

  • En 1951, le directeur général du ministère israélien de la Santé, le Dr. Chaim Sheba, prenait donc l’avion pour l’Amérique. 

 

Son but était de ramener avec lui,  sept appareils de radiographie (à rayons X), que l’armée américaine lui cédait. Ces appareils de radiographie allaient être utilisés pour une expérience nucléaire massive, sur  une génération complète d’enfants sépharades. Ils allaient servir de cobayes. Chacun d’eux, allait recevoir 700 fois (350 rad) la dose maximale de rayons X dans la tête.

Afin de tromper les parents des victimes, les enfants furent emmenés en « voyage scolaire ».  Et pour expliquer les radiations infligées à leurs enfants, on avait trouvé comme excuse, le besoin de les traiter contre une épidémie de teigne. 6 000 des enfants cobayes commencèrent à décéder peu après leur irradiation, beaucoup de survivants se mirent ensuite à développer des cancers qui les emportèrent par milliers, au fil des mois. Durant ces années d’interminable agonie, les victimes souffrirent d’épilepsie,  d’amnésie, de la maladie d’Alzheimer, de céphalées chroniques et de psychoses.

  • Différents témoignages :

Dans le film, une dame marocaine décrit ce que c’est, que de recevoir 700 fois la dose autorisée de rayons X dans le crâne : « Je hurlais : Enlevez-moi ce mal de tête horrible ! Enlevez-moi ce mal de tête atroce ! Mais le mal de tête n’est jamais parti de ma tête ! »

Un homme voûté et barbu, descendant une rue, témoigne « J’ai la cinquantaine, et tout le monde croit que j’en ai au moins soixante. Je dois presque me casser en deux quand je marche. Avec leurs maudits rayons X, ils m’ont volé ma jeunesse. » Une vieille dame qui  administrait les doses mortelles de rayons X à ces milliers d’enfants, raconte : «On les faisait mettre en rang. Tout d’abord, on leur rasait la tête, et on leur massait sur le crâne un gel qui les piquait terriblement. Ensuite, on leur mettait un ballon entre les jambes, et on leur donnait l’ordre de ne pas le laisser s’échapper, dans le but qu’ils ne bougent plus. Bien entendu,  le corps de ces gamins n’étaient pas protégé. Ils ne portaient pas de tuniques de plomb. Mais on me disait que c’était excellent pour traiter leur teigne. Si j’avais su les dangers auxquels on exposait ces malheureux, jamais je n’aurais accepté ce travail ! Jamais de la vie ! ». La totalité de leur organisme ayant été exposé aux rayons, le génome des enfants furent souvent altéré, affectant d’autant leur descendance. Une dame au visage ravagé, l’explique : «Mes trois enfants ont les mêmes cancers que ma famille a souffert auparavant. Cela n’est pas pure coïncidence ! »

  • La génération empoisonnée, devint en Israël, la classe irrémédiablement pauvre et délinquante.

 

C’était elle qui était montré du doigt ! Qui servait de souffre douleur. Pourtant, les Juifs marocains qui étaient restés en France, prospéraient et occupaient souvent des métiers hautement spécialisés. Pourquoi cette différence ? L’explication la plus probable et la plus simple,  c’est qu’aucun des enfants juifs marocains immigrés en France, n’eut ses cellules cérébrales grillées aux rayons gamma. Les dangers de ces rayons X  étaient pourtant connus depuis au moins une quarantaine d’années. Dans un manuel officiel israélien, datant de 1952, et qui traite des rayons X, la dose maximale à ne pas dépasser pour un enfant, était de 0,5 Rad.  Pourquoi donc l’avait-on si largement dépassé ? Sans contestation possible, on peut affirmer qu’ils avaient été délibérément irradiés. Il s’agissait véritablement d’un empoisonnement volontaire. D’un génocide !

  • Un dénommé David Deri dans le reportage, insiste bien sur le fait que seuls des enfants sépharades furent soumis aux rayons X :

 

« J’étais à l’école, et des types sont venus nous chercher pour une promenade. Ils nous ont demandé comment nous nous appelions : les enfants portant des noms ashkénazes se virent ordonner de se rasseoir. Les gamins basanés, eux, se retrouvèrent dans l’autobus. »  Un historien, ose aller plus loin dans le raisonnement. Il va jusqu’à parler du mouvement eugéniste. Puis changeant de ton, il déclare que l’opération « teigne » était en réalité "un programme eugéniste, visant en réalité à éradiquer ce qui était perçu comme les maillons faibles de la société israélienne " Comme le dit une dame marocaine : « C’était un Holocauste sépharade ! » Les sionistes au pouvoir avaient essayé d’achever ceux que le génocide allemand n’avait pu terminer !

  • David Deri tenta de retrouver son dossier médical d’enfant :

 

« Tout ce qu’il m’importait de connaître, c’était ce qu’ils m’avaient fait. Je voulais savoir qui avait autorisé ce « traitement ». Je voulais remonter la chaîne des commandements. Mais le ministère de la Santé me dit que mon dossier avait disparu. »  Selon Boaz Lev, porte-parole du ministère de la Santé : "Presque tous les dossiers avaient disparu, brûlés dans un incendie. "

  • Quel était donc la composition de ce cabinet israélien, responsable de ce génocide ?

 

 

Premier ministre : David Ben Gourion (décédé)

  • Ministre des Finances : Eliezer Kaplan (décédé)

  • Ministre des implantations : Levi Eshkol (décédé)

  • Ministre des Affaires Etrangères : Moshe Sharett (décédé)

  • Ministre du Travail : Golda Meir (décédé)

  • Ministre de l’Intérieur : Amos Ben Gurion (décédé).

  • Ministre de la Santé : Yosef Burg (décédé)

 

Le plus haut poste non-ministériel était tenu par le Directeur général du ministère de la Défense : Shimon Peres (toujours vivant)

Qu’un programme impliquant un budget de plusieurs milliards de dollars de fonds fournis par le gouvernement américain, ait pu demeurer ignoré du Premier ministre d’Israël, est totalement ridicule. Ben Gourion était certainement impliqué dans ces horreurs. En choisissant son fils pour occuper le poste de ministre de la Police (Intérieur), cela lui permettait d’étouffer bien des affaires criminelles. Son entourage n’était pas mieux.  Souvenons nous de la phrase prononcée en 1960 par l’un de ses conseillers Uni Lubrani : "Nous réduirons la population arabe à une communauté de bûcherons et de serviteurs."

 


Curieusement, le ministre des Finances Eliezer Kaplan donna son nom à un hôpital situé près de Rehovot. Chaim Sheba, qui dirigeait la société Ringworm Incorporated (Teigne & Co), accorda le sien à un grand complexe médical.

  • Inutile de préciser que s’il avait existé une once de décence dans la profession médicale israélienne, ces hôpitaux auraient du être débaptisés au plus vite !

 

Shimon Peres aime-t-il tant les enfants ?

  • Aujourd’hui, il y a une personne encore en vie qui sait absolument tout ce qui s’est passé.

 

Cet homme, c’est Shimon Peres. La seule manière de commencer le travail de deuil et de cicatrisation, n’est-il pas d’enquêter sur le rôle que fut le sien,  dans l’empoisonnement de masse de plus de 100 000 enfants et adolescents sépharades ?

 

The Ringworm Children 1 of 5

http://www.youtube.com/watch?v=8nsOpLcSDFo

 

http://www.youtube.com/watch?v=t88zhaMFakU&feature=relmfu

 

http://www.youtube.com/watch?v=9wBvayE2F6g&feature=relmfu

 

http://www.youtube.com/watch?v=wcJpJQEABUQ&feature=relmfu

 

http://www.youtube.com/watch?v=FwijCKE9uzg&feature=relmfu

 

Ce rappel historique est dédié à tous les Juifs sepharades victimes des sionistes. Que leur sacrifice ne soit pas vain. Qu’il serve à mieux faire comprendre au monde, la perversité de ce gang criminel, qui aujourd’hui veut s’accaparer des richesses de toute la planète.

 

Lire aussi :

Source : ICI

 

PÉTITION : Notre appel pressant pour une protection internationale du peuple palestinien

Vous pouvez aussi signer cette pétition mise en ligne par le journal L'humanité.
Voir le texte complet par ce lien : ICI

Déjà 30 000 signataires !

Patrick Le Hyaric, Directeur de l'Humanité, député au Parlement européen - See more at: http://www.humanite.fr/petition-notre-appel-pressant-pour-une-protection-internationale-du-peuple-palestinien-547823#sthash.g5rwVTSR.dpu
Lundi, 21 Juillet, 2014
Crédit: 
Raouf Karray
Dimanche 10 août, vous êtes plus de 30 000 signataires.
Qui n'a pas été choqué, par les violences des images venues de Gaza ces derniers jours… ! 
Quel humaniste peut être insensible à ces massacres de masse, qui constituent un crime contre l'humanité perpétré par la cinquième armée du monde.
A Gaza, une force d'occupation militaire tue et blesse des enfants, des femmes et des hommes innocents enfermés dans ce qu'il est convenu d'appeler une " prison à ciel ouvert ".
Des enfants sont massacrés sur la plage, des ambulances pilonnées, des écoles et des hôpitaux éventrés, des quartiers sont rasés.
A Gaza, c'est l'horreur ! 
L'envoyé spécial de l'Humanité sur place, Pierre Barbancey, nous rapporte les suppliques des citoyens palestiniens à agir.  On ne peut en effet laisser faire plus longtemps ! On ne peut laisser tranquille les gouvernements et l'Union européenne qui ont les moyens de faire cesser ces crimes. Ils disposent des outils juridiques, politiques, commerciaux pour faire entendre raison au gouvernement ultra-droitier et guerrier de Tel-Aviv. Ils peuvent également prendre immédiatement la décision d'envoyer une aide humanitaire, médicale et sanitaire d'urgence pour aider les victimes et en premier lieu les nombreux enfants touchés par cette tragédie. Ils ont une lourde responsabilité face à l'histoire !
Rien ne les empêche de prendre l'initiative d'une conférence internationale pour la paix, la sécurité au Proche-Orient sur la base des résolutions de l'Organisation des Nations-Unies. Ils répondraient ainsi à l'aspiration des peuples.
Un mouvement international pour un cessez le feu, la fin du blocus de Gaza, l'arrêt de la colonisation et du mur d'apartheid, et la libération des prisonniers politiques grandit depuis plusieurs jours.
De puissantes manifestations le font entendre avec force et détermination, de Londres à Tel-Aviv, de Marseille à Bruxelles, d'Oslo à Edimbourg, de Melbourne à Chicago, de Stockholm à Sidney, de Rome à Tokyo, de Paris à Istanbul, de Caracas à Toronto, de New-York à Madrid, de Los Angeles à Sanaa. Ce mouvement va prendre encore de l'ampleur pour obtenir que le peuple palestinien soit placé sous protection internationale.
C'est aussi le sens de la pétition que nous mettons à votre disposition
Signez là, donnez lui de l'ampleur et de la force. Cela comptera !
- See more at: http://www.humanite.fr/petition-notre-appel-pressant-pour-une-protection-internationale-du-peuple-palestinien-547823#sthash.g5rwVTSR.dpuf
Crédit: 
Raouf Karray
Dimanche 10 août, vous êtes plus de 30 000 signataires.
Qui n'a pas été choqué, par les violences des images venues de Gaza ces derniers jours… ! 
Quel humaniste peut être insensible à ces massacres de masse, qui constituent un crime contre l'humanité perpétré par la cinquième armée du monde.
- See more at: http://www.humanite.fr/petition-notre-appel-pressant-pour-une-protection-internationale-du-peuple-palestinien-547823#sthash.g5rwVTSR.dpuf

Pétition : Pour une protection internationale du peuple Palestinien

Affiche pour Gaza

Assez de massacres ! Assez de violences et de haines !

Nous appelons le gouvernement français et les autorités européennes à prendre des initiatives à la hauteur du drame qui se noue et pour obtenir un cessez le feu immédiat. Que les armes se taisent et que l’on prenne le chemin du dialogue, de la diplomatie et de la politique ! La base de celui-ci est le droit international, la fin du blocus de Gaza, l’arrêt de la colonisation, la fin de l’occupation et la libération des prisonniers politiques palestiniens. C’est la condition de la paix et de la sécurité pour les peuples israéliens et palestiniens.

Ensemble, nous demandons que le peuple palestinien soit placé sous protection internationale et que la France et l’Union Européenne proposent d’urgence une aide humanitaire, médicale et sanitaire pour les victimes en commençant par les enfants.

Je demande que le peuple palestinien soit placé sous protection internationale.

Cliquez sur le lien pour aller signer la pétition.

http://www.humanite.fr/petition-notre-appel-pressant-pour...

 

 

Crédit: 
Raouf Karray
Dimanche 10 août, vous êtes plus de 30 000 signataires.
Qui n'a pas été choqué, par les violences des images venues de Gaza ces derniers jours… ! 
Quel humaniste peut être insensible à ces massacres de masse, qui constituent un crime contre l'humanité perpétré par la cinquième armée du monde.
A Gaza, une force d'occupation militaire tue et blesse des enfants, des femmes et des hommes innocents enfermés dans ce qu'il est convenu d'appeler une " prison à ciel ouvert ".
Des enfants sont massacrés sur la plage, des ambulances pilonnées, des écoles et des hôpitaux éventrés, des quartiers sont rasés.
A Gaza, c'est l'horreur ! 
L'envoyé spécial de l'Humanité sur place, Pierre Barbancey, nous rapporte les suppliques des citoyens palestiniens à agir.  On ne peut en effet laisser faire plus longtemps ! On ne peut laisser tranquille les gouvernements et l'Union européenne qui ont les moyens de faire cesser ces crimes. Ils disposent des outils juridiques, politiques, commerciaux pour faire entendre raison au gouvernement ultra-droitier et guerrier de Tel-Aviv. Ils peuvent également prendre immédiatement la décision d'envoyer une aide humanitaire, médicale et sanitaire d'urgence pour aider les victimes et en premier lieu les nombreux enfants touchés par cette tragédie. Ils ont une lourde responsabilité face à l'histoire !
Rien ne les empêche de prendre l'initiative d'une conférence internationale pour la paix, la sécurité au Proche-Orient sur la base des résolutions de l'Organisation des Nations-Unies. Ils répondraient ainsi à l'aspiration des peuples.
Un mouvement international pour un cessez le feu, la fin du blocus de Gaza, l'arrêt de la colonisation et du mur d'apartheid, et la libération des prisonniers politiques grandit depuis plusieurs jours.
De puissantes manifestations le font entendre avec force et détermination, de Londres à Tel-Aviv, de Marseille à Bruxelles, d'Oslo à Edimbourg, de Melbourne à Chicago, de Stockholm à Sidney, de Rome à Tokyo, de Paris à Istanbul, de Caracas à Toronto, de New-York à Madrid, de Los Angeles à Sanaa. Ce mouvement va prendre encore de l'ampleur pour obtenir que le peuple palestinien soit placé sous protection internationale.
C'est aussi le sens de la pétition que nous mettons à votre disposition
Signez là, donnez lui de l'ampleur et de la force. Cela comptera !
- See more at: http://www.humanite.fr/petition-notre-appel-pressant-pour-une-protection-internationale-du-peuple-palestinien-547823#sthash.g5rwVTSR.dpuf

Soutenons la plainte de la Palestine contre Israël devant la CPI. Signons la pétition !

SIGNEZ LA PETITION ET DIFFUSEZ LE LIEN AUTOUR DE VOUS.
MERCI POUR LA SURVIE DES PALESTINIENS ET DE LA PALESTINE !

 

87168975b72f6f103b76d4f5fd82d16f_400x400.png

 

A ce jour et à cette heure : 36907 signataires !
Il faut aller au moins jusqu'à 50 000 signataires !


Nous pouvons apporter notre aide en signant la pétition comme nous l'a demandé Maître Gilles DEVERS - Avocat Français.

 

La plainte a été déposée auprès de la CPI à la demande du Ministre de la Justice et du Procureur de Gaza par Maître Gilles DEVERS - Avocat Français dont le blog Les actualités du Droit est accessible par ce lien : http://lesactualitesdudroit.com/

 

Rappels de quelques précédents articles sur ce sujet et de ce que nous pouvons faire pour aider et soutenir la plainte devant la CPI :  

 

 

 

Israël bientôt poursuivi par la CPI pour crimes de guerre ?


Israël bientôt poursuivi par la CPI pour crimes... par agenceinfolibre

 

 

Soutenons la plainte de la Palestine contre Israël devant la CPI

Nous, citoyennes et citoyens du monde, dénonçons ces agissements et soutenons contre nos dirigeants la plainte déposée par la Palestine pour que la Cour pénale internationale, seule compétente pour les crimes les plus graves, juge ceux qui sont commis en Palestine en général et à Gaza en particulier.

Le droit et la Justice ne sont pas l’affaire des dirigeants politiques ou des juristes spécialisés, c’est l’affaire de tous et chacun est concerné par les crimes commis à Gaza.

Alors que le Ministre de la Justice et le Procureur près la Cour de Gaza ont déposé plainte devant la Cour pénale internationale pour rendre justice aux victimes de l’agression en cours, des pressions sont exercées au plus haut niveau pour organiser une fois de plus l’impunité d’Israël.

Nos dirigeants ne voient-ils pas que les Palestiniens meurent, sont blessés, et leurs biens sont détruits par une armée sans honneur et sans loi ? Ne voient-ils pas qu’Israël utilise une force démesurée et toutes les technologies de la guerre pour détruire toute une société ? Ne voient-ils que cette violence, systématique et si simplement revendiquée comme normale, est un attentat terroriste contre le droit des peuples ?

L’humanité n’a pas d’avenir si un Etat, parce qu’il dispose de la puissance militaire, peut en toute impunité commettre des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité et dénier les droits fondamentaux d’un peuple souverain.

Pourtant, Israël a fait le choix de la guerre avec comme seul objectif de répandre la terreur dans la population palestinienne pour imposer sa présence sur l’ensemble de la Palestine. Et la Palestine lui répond en faisant le choix du droit car elle sait que, devant l’intelligence du monde, c’est le juste qui est le plus fort.

Aujourd’hui, notre cœur est avec les Palestiniens de Gaza qui risquent leur vie du seul fait qu’ils sont nés Palestiniens à Gaza, mais nos dirigeants sont à contre-courant.

Alors que le Ministre de la Justice et le Procureur près la Cour de Gaza ont déposé plainte devant la Cour pénale internationale pour mettre un terme à la folie meurtrière de l’armée israélienne, nos dirigeants s’activent pour priver le peuple palestinien de son droit à la justice.

Nous, citoyennes et citoyens du monde, dénonçons ces agissements et soutenons contre nos dirigeants la plainte déposée par la Palestine pour que la Cour pénale internationale, seule compétente pour les crimes les plus graves, juge ceux qui sont commis en Palestine en général et à Gaza en particulier.

Et ce sera Justice.

Signez la pétition ici : http://icc4israel.wesign.it/fr