Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/08/2014

Gaza : de nouvelles manifestations prévues en France samedi

Puisque l'état terroriste continue à perpétrer ses crimes, les français continuent leurs manifestations pour Gaza !

 

Gaza : de nouvelles manifestations prévues en France samedi
Le Point.fr - Publié le 08/08/2014 à 12:39

Le mouvement en faveur des Palestiniens se poursuit, avec une manifestation programmée à Paris samedi à 15 heures, et une à Toulouse vendredi à 18 h 30.

Des manifestations pro-palestiniennes devraient avoir lieu ce week-end en France. Des manifestations pro-palestiniennes devraient avoir lieu ce week-end en France.
©Alain Couturier / Citizenside.com

La mobilisation en faveur des Palestiniens ne s'essouffle pas, avec de nouvelles manifestations prévues en fin de semaine partout en France, alors que le cessez-le-feu a expiré vendredi matin et que les hostilités ont repris à Gaza. Samedi à Paris, une manifestation est organisée à 15 heures de Denfert-Rochereau aux Invalides, à l'appel du collectif national pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens, une mobilisation identique à celle de samedi dernier, avec pour mot d'ordre notamment l'arrêt de l'"agression israélienne" et la "levée du blocus, illégal et criminel, de Gaza".

Parmi les organisateurs figurent l'association France Palestine solidarité (AFPS), le Parti communiste, les Verts, et l'Union générale des étudiants de Palestine (GUPS France). À la même heure, d'autres rassemblements de soutien aux Palestiniens débuteront à Marseille, Strasbourg, Lille, Lyon, mais aussi Dijon, Nantes, Angers, Orléans, Quimper, Vannes et Châlons-en-Champagne. À Toulouse, les manifestants ont rendez-vous vendredi à 18 h 30, à l'initiative notamment du collectif Palestine libre et du PCF.

"Le carnage de Gaza" (Fabius)

Samedi dernier, des milliers de manifestants avaient défilé sans incident majeur à Paris et dans de nombreuses autres villes pour dénoncer l'offensive israélienne à Gaza et la position du gouvernement français dans ce conflit. Cette semaine, le gouvernement a haussé le ton vis-à-vis d'Israël, le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, dénonçant le "carnage de Gaza". À l'instar du secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, qui a parlé d'un "acte criminel", la communauté internationale a largement exprimé son indignation après le bombardement dimanche d'une école, à Rafah, qui a fait au moins dix morts.

Un cessez-le-feu est entré en vigueur mardi à Gaza, mais a expiré vendredi matin sans qu'Israéliens et Palestiniens parviennent à s'entendre sur sa prolongation.

L'opération Bordure protectrice a tué 1 890 Palestiniens, dont 430 enfants et adolescents, selon le ministère palestinien de la Santé. Côté israélien, 64 soldats et 3 civils ont péri.

 

Gaza : La Bolivie déclare Israël État terroriste !

Et il a bien fait !

 

La Bolivie est en avance d’un procès. Seul pays réagissant correctement aux crimes commis à Gaza, elle a placé Israel sur sa liste d’États terroristes, annonce faite par Evo Morales ce mercredi.

"Nous déclarons (Israël) État terroriste, car l’offensive sur Gaza démontre qu’Israël n’est pas un garant des principes de respect de la vie et des droits élémentaires qui régissent la coexistence pacifique et harmonieuse de notre communauté internationale".

La Bolivie avait rompu ses relations diplomatiques avec Israël en 2009 après Plomb Durci.

C’est une mesure simple et logique : 85 % de victimes civiles. 

0501-morales_full_600

Jimmy Carter condamne Israël et appelle Washington à reconnaître le Hamas

Il a bien raison, car s'il devait y avoir deux états au monde qui devraient entrer dans la liste des pays considérés comme étant terroristes, ce sont bien les USA et Israël !

Jimmy Carter condamne Israël et appelle Washington à reconnaître le Hamas

Un ex-Président américain condamne Israël et appelle Washington à reconnaître Hamas

L’ex président américain, Jimmy Carter, a appelé les Etats-Unis à reconnaître le mouvement de résistance Hamas et à le supprimer de la liste des mouvements considérés comme terroristes.

Dans une tribune, publiée dans le magazine américain Foreign Policy, et coécrite avec Mary Robinson, Carter a qualifié les attaques visant les civils de crimes de guerre, dont les auteurs doivent être interrogés et jugés, appelant les Etats-Unis et l’Union européenne à reconnaître que Hamas n’est pas une organisation militaire uniquement, mais aussi une force politique, et un acteur politique légitime.

L’ancien président américain a récusé "toute justification humaine ou légale" à la manière dont les forces israéliennes ont conduit la guerre. "Les bombes, l’artillerie et les missiles israéliens ont pulvérisé une large partie de Gaza, y compris des milliers de maisons, d’écoles et d’hôpitaux. Plus de 250 000 personnes ont été déplacées après avoir quitté leurs maisons. Des centaines de Palestiniens, non-combattants, ont été tués. Une grande partie de Gaza n’avait pas accès à l’eau et à l’électricité", a-t-il déploré, dénonçant "une catastrophe humanitaire".

Il a appelé le conseil de sécurité à voter une résolution reconnaissant les conditions inhumaines à Gaza, et à y décréter la levée du blocus.

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Jimmy-Carter-condam...

 

Tôt ou tard, la CPI jugera les crimes de guerre commis à Gaza par Maître Gille Devers - Avocat.

Comme nous l'avions signalé dans notre précédent article ici la CPI a rejeté la plainte de la Palestine contre Israël, mais ce qu'il y a de "génial" dans l'affaire c'est que Sous pression occidentale Mahmoud Abbas ait retiré sa plainte à la CPI contre Israël. 

D'aucuns pourraient croire qu'Abbas ait pu trahir son peuple en retirant sa plainte, mais comme nous le subodorons, les avocats maoeuvrent dans ce dossier pour impliquer en tant que complices de crimes de guerre et contre l'humanité, le plus grands nombre de personnalités politiques, d'états, d'institutions et autres groupements qui pourront plonger devant la CPI avec l'état sioniste et ses représentants, non seulement pour les motifs déjà visés dans la plainte par Maître Gilles DEVERS, mais pour tous les autres motifs que les avocats pourront soulever depuis que la CPI a rejeté la plainte mais aussi de soulever toutes les pressions, menaces, tentatives d'intimidation et les manoeuvres organisées en bandes par l'état sioniste et ses alliés pour déterminer Abbas à retirer sa plainte. Subornation de victime et de témoins par chantage, menaces et pressions, etc.. alors que la Palestine se trouve déjà en état de faiblesse : aucun avocat ni aucun procureur ne peut passer à côté de cela !

Nous pensons qu'Abbas a dû être conseillé par ses avocats qui doivent avoir leur stratégie judiciaire et qui se doutaient déjà que la CPI allait rejeter la plainte et qu'ils lui ont conseillé de retirer sa plainte pour impliquer le plus de personnes et d'états possibles dans la nouvelle plainte qui pourra être déposée à nouveau, et qui rapportera les preuves que l'état sioniste est protégé et qu'il bénéficie de la plus totale impunité grâce non plus à ses appuis, mais à ses complices !

Il a donc bien fait de retirer sa plainte ! Car une plainte peut se retirer et une autre la remplacer avec les nouveaux motifs criminels !

Que ceux qui ont soutenu l'état sioniste, terroriste et criminel d'Israël, se préparent à aller en prison !

 Ci-dessous l'article de Maître Gilles DEVERS et en bas de l'article d'autres liens à consulter.

Tôt ou tard, la CPI jugera les crimes de guerre commis à Gaza

Rien n’arrêta la demande du peuple palestinien – ce grand peuple qui est l’incarnation de la résistance à l’oppression – pour que justice soit rendue. Imaginer enrailler cet appel au droit est aussi dérisoire que de vouloir bloquer une grande marée avec une barrière de sable. Ne doutez- pas : la procédure se poursuit, et les obstacles de papier mis malheureusement sur son chemin seront vite balayés. Quant à la CPI, si elle ne sait pas prendre en considération l’ampleur des crimes commis et la complexité de la question palestinienne, c’est elle qui, avec ces certitudes mal placées, sera balayée.

La résistance juridique s’organise. Elle visera tous les obstacles, et les abattra tous. Le premier sur la liste est l’opposition indigne, immonde, des Etats occidentaux qui font pression sur l’Etat de Palestine pour que ses dirigeants ne s’adressent pas à la justice internationale. Si ces dirigeants veulent que nous gardions un zeste de considération pour eux, il faut que d’urgence, et massivement, ils encouragent la Palestine dans son action contre l’impunité. Nous sommes tous là pour observer leurs manœuvres et leur silence. S’ils restent hostiles, ils rendront des comptes eux aussi. 


An explosion and smoke are seen after Israeli strikes in Gaza City

bombardement-Gaza

7577427

bombardement-gaza-680x340

0,,17766521_401,00

668001-000_ts-nic6358306

4466339_3_43ff_le-2-aout-l-armee-israelienne-a-annonce-que_8621e612fd77af4646b6958b8fc2e101

4466443_3_32a4_un-palestinien-se-tient-dans-les-decombres-de_20b3897dbe789d875e8ac9c4461bb5ad

7577471

Israeli Air Attacks In Gaza http://lesactualitesdudroit.com/2014/08/07/tot-ou-tard-la-cpi-jugera-les-crimes-de-guerre-commis-a-gaza/

Voir aussi :

  1. Complicité de crimes de guerre en Palestine : La prison se précise pour Obama

  2. "La CPI, une juridiction qui ne fonctionne pas

  3. Ils ont contribué à l’impunité d’Israël

  4. Amnesty International lance un appel urgent pour une enquête immédiate sur les attaques apparemment délibérées lancées par Israël contre les hôpitaux et les professionnels de santé à Gaza

  5. Gaza: l’armée sioniste a attaqué délibérément les professionnels de la santé

  6. UK minister resigns over 'morally indefensible' Gaza policy

Dans sa première interview depuis sa démission, Lady Warsi a dit le Huffington Post: «Le gouvernement britannique ne peut jouer un rôle constructif dans la résolution de la crise au Moyen-Orient que si il est un intermédiaire honnête, et pour le moment je ne pense pas que ce soit le cas."

«En tant que ministre de la Cour pénale internationale, j’ai passé les deux dernières années et demi en aidant à promouvoir, soutenir et financer la CPI.

J’ai senti que je ne pouvais pas concilier cela avec notre pression continue sur la direction palestinienne pour qu’elle ne se tourne pas vers la CPI pour demander justice ".

7. Les révélations de la Secrétaire d’état Sayeeda Warsi, concernant les pressions du gouvernement britannique sur les responsables palestiniens pour qu’ils ne déposent pas de plainte contre Israël à la CPI sont ici en Français :

8. Netanyahu asks U.S. lawmakers to help fend off war crimes charges

  1. By Haaretz | Aug. 7, 2014 | 2:10 PM

    Un groupe de députés américains a rencontré Netanyahu en Israël pour l’aider à faire face aux accusations de crimes de guerre :

    Le New York Post a rapporté mercredi que le Premier ministre Benjamin Netanyahu a demandé aux législateurs américains d’aider Israël à repousser les accusations de crimes de guerre commis ce mois ci dans la bande de Gaza.

    "Le Premier ministre nous a demandé de travailler ensemble pour veiller à ce que cette stratégie d’aller à la Cour pénale internationale ne réussisse pas," a déclaré au Post par téléphone à partir de Tel Aviv le député démocrate Steve Israel.

    Steve Israël faisait partie d’un groupe de députés américains qui ont rencontré Netanyahou en Israël mercredi.

    Les dirigeants palestiniens ont rencontré des représentants de la CPI à La Haye cette semaine, en préparation d’ une demande officielle pour rejoindre le tribunal international.

    "Tout ce qui s’est passé au cours des 28 derniers jours est une preuve claire des crimes de guerre commis par Israël, assimilables à des crimes contre l’humanité", a déclaré le ministre palestinien des Affaires étrangères Riyad al-Malki après la réunion.

    "Il n’est pas difficile pour nous de démontrer notre accusation et de construire le dossier. Les preuves sont là, n’importe qui les voit. Israël est en violation flagrante du droit international."

    Le congressiste américain Steve Israël a déclaré au Post que Netanyahu "veut que les États-Unis utilisent tous les outils que nous avons à notre disposition pour, en priorité, s’assurer que le monde sache qu’Israël n’a pas commis de crimes de guerre et qu’ils ont été commis par le Hamas. Et qu’Israël ne doit pas faire l’objet d’un double standard ".

    Netanyahu a défendu la conduite d’Israël pendant l’agression lors d’une conférence de presse mercredi, déclarant qu’elle était à la fois « justifié » et « proportionnée ».

    "Israël regrette profondément toute victime civile", a-t-il dit. "Nous ne les ciblons pas … " La tragédie de Gaza, c’est qu’il est gouverné par le Hamas. Ils veulent victimes civiles; ils les utilisent pour nourrir leurs relations publiques.

 

Le chef de la Croix-Rouge choqué par la situation à Gaza !

Le monde entier est choqué par ces crimes de guerre et contre l'humanité, commis à GAZA et en Palestine, depuis 66 ans, sauf bien entendu, les Illuminati/Sionistes/Reptiliens/Satanistes qui se nourrissent du sang de l'humanité qui est leur garde-manger et de la vulgaire viande à consommer !

Il faut donc régulièrement et de partout dans le monde qu'ils pratiquent leurs rituels sataniques et de sacrifices humains pour renforcer leur égrégore maléfique en faveur de leurs Dieux AN/NUNAKIS !

Quand ce n'est pas dans les réseaux pédocriminels, les trafics d'organes et d'ADN, c'est de partout dans le monde par le biais des guerres génocidaires qu'ils instrumentalisent toujours dans le même objectif de s'accaparer la Terre et toutes ses richesses, tout en prenant soin d'éliminer par tous les moyens les 2/3 de la population mondiale et de  poursuivre leurs objectifs d'instauration du Nouvel Ordre Mondial de dictature !

Heureusement que l'on entend encore à toutes les sauces : que plus jamais ça !
Pour qui au fait : Plus jamais ça ?

Qu'est-ce qui a changé depuis le Moyen-Age dans un monde dit civilisé et dont les élites continuent à faire la course à l'armement le plus sophistiqué possible pour détruire de plus en plus de vies humaines ?

Ensuite ils viendront nous dire et tenter de nous persuader que ce sont les hommes qui sont mauvais ! Est-ce que ce sont les hommes qui sont aux commandes des banques, du complexe militaro-industriel et qui peuvent s'armer pour se défendre ? Essayons juste de manifester pour voir quelle est la puissance qui est la nôtre ! Ils interdisent les manifestations et ils nous condamnent à nous taire et à accepter leurs crimes !

Ce sont les hommes qui sont mauvais ou les Grands Gris Reptiliens/Illuminati/Sionistes/Satanistes qui veulent s'accaparer la Terre ?

 

Par LEXPRESS.fr avec AFP,

publié le 08/08/2014 à 10:52

Le président du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) s'est dit "choqué" jeudi par l'ampleur des destructions et le nombre de victimes civiles en près d'un mois d'affrontements dans la bande de Gaza. Il a suggéré de possibles violations des Conventions de Genève sur la protection des personnes dans un conflit armé.

Le chef de la Croix-Rouge choqué par la situation à Gaza

http://www.dailymotion.com/video/x230g5f_le-chef-de-la-croix-rouge-choque-par-la-devastation-a-gaza_news