Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/03/2014

Le rêve américano/sioniste : comment détrôner Poutine ?

Un article de novembre 2013, mais toujours d’actualité.

Il faut empêcher Poutine, l’empêcheur de tourner en rond,  d’apporter son soutien à l’Iran et à la Syrie, en même temps que de mettre entrave à la création de l’union Eurasique, et si on passage on peut prendre l’or, le gaz, le pétrole, l’uranium, les bases militaires et s’accaparer le patrimoine culturel de la Russie et de la Crimée avec ses 37 pyramides, et le reste…qui dit mieux ?

Il y a une unique chose à retenir de toutes ces manœuvres de destruction, de mensonges et de soutien à des factions nazies par les US/UE/Sionistes : Leur fin est sans doute plus proche que ce que nous ne le pensons.

Il faut soutenir Poutine, car s’il ne tient pas contre ces satanistes, nous serons aux portes de la 3ème guerre mondiale, et nous y sommes déjà, du reste pour ceux qui sont lucides des projets qui sont visés par les élites : US/UE/Sionistes de créer le chaos planétaire pour leur permettre d’instaurer leur Nouvel Ordre Mondial !

 

28 novembre 2013, 00:01

Le rêve américano/sioniste : comment détrôner Poutine ?

Le rêve américain : comment détrôner Poutine ?

© Photo : EPA

Par La Voix de la Russie | Non, cette idée saugrenue ne m’est pas apparue subitement mais c’est bel et bien le titre d’un article publié récemment par le directeur du « Maguire Energy Institute », qui est également membre du « Georges Bush Institute ».

L’intéressé a une idée de la manière dont l’Amérique devrait procéder pour accélérer la chute du « monarque russe » : la guerre énergétique et plus clairement l’exportation de la production américaine de gaz naturel en Europe et en Asie afin d’y détruire les positions dominantes russes de Gazprom principalement. Ce faisant, l’Etat russe affaibli financièrement se trouverait face à une situation sociale plus instable et explosive, bien plus propice à l’organisation d’une révolution de couleur par exemple que ne l’est la situation actuelle ou la croissance continue.

Ce scénario de science fiction n’en est en réalité pas un puisque cette guerre énergétique a déjà commencée.

Sa première étape a consisté en une bataille des gazoducs au cœur de l’Europe visant à priver la Russie de son statut de fournisseur principal de l’Europe. On se souvient que c’est justement après une révolution de couleur en Ukraine que ce pays avait servi de fusible (avec la complicité des élites oranges) lors de la crise énergétique de 2006 durant laquelle l’Ukraine avait bloqué le transit via son territoire et porté atteinte à l’approvisionnement russe en Europe de l’Ouest.

On connaît le résultat de cette politique suicidaire : l’apparition de gazoducs de contournements (North Stream et surtout South Stream) réduisant à zéro la capacité de nuisance des pays de transits, et surtout l’échec stratégique du projet concurrent occidental Nabucco.

Une seconde étape de cette guerre énergétique se déroule sous nos yeux en Syrie puisque la guerre menée de l’extérieur contre l’Etat syrien est notamment une guerre contre le déploiement d’un dispositif énergétique sous contrôle irano-irako-syrien (on a parlé de projet chiite) destiné à permettre à l’Iran d’écouler son stock en Europe. Ce projet s’opposait à un projet concurrent ayant l'aval du Pentagone et visant à la délivrance de gaz qatari vers l’Europe, via l'Arabie Saoudite, la Syrie (d’après Assad) et enfin la Turquie.

On connaît le résultat de cette politique à ce jour : le Qatar et l'Arabie Saoudite n’ont pu renverser Assad, l’Etat syrien ne s’est pas effondré et l’Iran vient de façon inattendue de se replacer au centre du jeu diplomatique et de la scène internationale. La Turquie quand à elle vient de laisser entendre qu’elle allait vraisemblablement réviser ses priorités géostratégiques, délaissant Washington au profit de Pékin et surtout Moscou.

Alors que la Russie semble connaître une phase de succès diplomatiques (notamment du reste avec les alliés traditionnels de Washington), on peut se demander désormais quelle sera la prochaine étape de la guerre énergétique que livre Washington à Moscou, souvent par territoires et guerres interposés.

La fin plausible de la guerre en Syrie dans les prochains mois verra-t-elle le déclenchement d’un nouveau conflit géographiquement plus proche de la Russie ? N

Lire la suite: http://french.ruvr.ru/2013_11_28/Le-reve-americain-commen...

 

Gaza : Faute de fioul israélien, l'unique centrale électrique de Gaza est à l'arrêt

Voilà dans quelles conditions vivent les Palestiniens grâce aux humanistes sionistes d’Israël, le plus grand état démocratique au Monde, comme vous l’aurez compris ! C'est plus facile de leur faire vivre le cauchemar dans la nuit et l'obscurité !

Qui en parle ?

Fabius, BHL, et les autres, les US/UE, Sionistes, ne bougent pas, là ?

 

Faute de fioul israélien, l'unique centrale électrique de Gaza est à l'arrêt

Le Monde.fr | 15.03.2014 à 13h54

Des Palestiniens de la bande de Gaza se réchauffent autour d'une feu, le 14 mars 2014.

L'unique centrale électrique de la bande de Gaza a cessé de fonctionner, samedi 16 mars, faute d'approvisionnement en fuel en provenance d'Israël. « La centrale a complètement cessé de fonctionner en raison du manque de fioul provoqué par la fermeture du point de passage de Kerem Shalom », a confirmé à l'AFP Fathi al-Sheikh Khalil, le directeur adjoint de l'autorité de l'énergie de Gaza.

Lire : A Gaza, la trêve rétablie après une vague de violences

Le point de passage de Kerem Shalom, par lequel transitent les marchandises entre Israël et la bande de Gaza, a été fermé mercredi jusqu'à nouvel ordre par Israël après qu'une dizaine de roquettes a été tiré par le Djihad islamique, un mouvement radical palestinien.

LA DESTRUCTION DES TUNNELS ENTRAÎNE LA PÉNURIE

L'arrêt a contraint la compagnie à limiter à six heures par jour l'approvisionnement en électricité, contre 12 heures lorsque la centrale fonctionne. A cause du manque de fioul, le fonctionnement de la centrale a été interrompu à plusieurs reprises ces derniers mois.

Alors qu'Israël alimente au compte-goutte ce territoire palestinien gouverné par le Hamas, le trafic de carburant égyptien vers Gaza s'est quasiment tari. La démolition de centaines de tunnels de contrebande sous la frontière par l'armée égyptienne à la suite de la destitution du président islamiste Mohamed Morsi le 3 juillet rend en effet l'approvisionnement beaucoup plus compliqué. Il est passé d'environ un million de litres par jour en juin à moins de 20 000 litres par semaine fin 2013, selon l'ONU.

Lire notre reportage (édition abonnés) : A Gaza, le système D pour atténuer le blocus israélien et égyptien

http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2014/03/15/fa...

 

STOP à la propagande de guerre !

Mettons fin à la propagande de guerre sioniste

http://rutube.ru/video/31f3f849e49f0ce7d9ac4223a4cb539f/

 

16/03/2014

Crimée: la requête d'adhésion présentée lundi (officiel)

Une belle gifle pour les nazis qui mènent le monde à sa ruine !

 

Dossier: L’avenir de la Crimée

Crimée: la requête d'adhésion présentée lundi (officiel)
23:19 16/03/2014
SIMFEROPOL, 16 mars - RIA Novosti
La requête officielle d'adhésion à la Russie sera présentée lundi après l'énoncé des résultats officiels du référendum sur le statut de la Crimée, a fait savoir dimanche le vice-premier ministre criméen Roustam Temirgaliëv, cité par l'agence Kryminfo. 

"Demain à 10h00 (08h00 UTC), débutera une session du Conseil suprême de Crimée (parlement), lors de laquelle sera annoncé le résultat du référendum et adressé une demande d'adhésion à la Russie", a indiqué le responsable. 

Selon les sondages effectués à la sortie des urnes, près de 93% des électeurs ont voté pour l'adhésion de la Crimée à la Russie.  L'étude a été menée dans 150 bureaux de vote de la Crimée et dans 50 bureaux de Sébastopol auprès de 59.111 personnes.  

D'après le premier ministre criméen, Sergueï Aksenov, 85% des électeurs ont participé au référendum.

© REUTERS/ Vasily Fedosenko

Les Criméens ont été invités à répondre à deux questions: "Souhaitez-vous le rattachement de la Crimée à la Fédération de Russie en qualité de sujet fédéral?" et "Etes-vous pour le rétablissement de la Constitution de la République de Crimée de 1992 et du statut de la Crimée au sein de l'Ukraine?". 

Peuplée principalement de russophones, la Crimée a été rattachée en 1954 à l'Ukraine qui faisait alors partie de l'Union soviétique. Il s'agissait d'une décision purement formelle, car le transfert de ce territoire a été effectué à l'intérieur du même Etat. Après la chute de l'URSS en 1991, la Crimée est restée au sein de l'Ukraine, mais a reçu le statut de république autonome. Conformément à sa première Constitution de 1992, la Crimée définissait ses relations avec l'Etat ukrainien sur la base d'accords bilatéraux .

http://fr.ria.ru/world/20140316/200735798.html

 

 

13/03/2014

Ukraine : Hollande menace Poutine avec son scooter et son casque, CRIF !

Hollande sorti de l’école des ANES (ENA-ANE) qui n’est qu’un pion des lobbies sionistes qu’il affectionne tout particulièrement en favorisant la politique extérieure du CRIF, de L’US/Sioniste, et de l’UE/NAZIE qui est celle de l’état sioniste auquel il est très attaché tout comme Valls et tous ses ministres sionistes ou pro-sionistes, et dont le seul rôle ici, est celui de squatter la place de Président de la République maçonnique afin de permettre à tous ses amis de réaliser leurs plans diaboliques, dont celui de nous instaurer leur Nouvel Ordre Mondial= S’accaparer « La Terre promise » à leurs grands Dieux Annunakis, en s’étant au préalable accaparé la planète Terre entière et toutes ses richesses, se permet au nom des Français de menacer Poutine avec son scooter et son casque, CRIF  !

Il ferait mieux de la fermer au lieu de continuer à ridiculiser le Peuple Français auprès de l’opinion internationale ! Et surtout de penser en tout premier lieu à balayer devant sa porte en réglant l’Affaire de Mayotte pour commencer, que la France s’est annexée arbitrairement en 1976 en violation les lois internationales et contre l’avis de l’ONU une autre officine créée par les lobbies et qui ferme sa grande gueule quand l’état sioniste criminel massacre le Peuple Palestinien pour le placer dans le camp de concentration à ciel ouvert de GAZA depuis plus de 60 ans ! QUI EN PARLE ?


Mais cela selon lui ce n’est pas insoutenable, c’est NORMAL ! En revanche pour
la Crimée qui est Russe depuis 4 siècles et qui a le droit de voter en toute liberté pour son rattachement à la Russie, c’est un « crime de lèse majesté », car le seul tort de Poutine, ici, c’est celui d’être Russe, d’être contre le Nouvel Ordre Mondial, d’aimer son pays et son peuple et de vouloir les protéger de l’ingérence des néonazis qui souhaitent encore placer leurs pions aux portes de la Russie pour mieux leur permettre ensuite de l’enclaver et de l’attaquer, comme ils l’ont déjà fait en Irak, en Lybie, en Syrie, en Afrique, et ailleurs !

Il existe en effet un fossé abyssal entre :

  • un parasite sorti de l’école des ANES (ENA-ANE) qui vit sur le dos du Peuple Français depuis quelques décennies, qui fraude le fisc français en refusant de se marier pour échapper à l’ISF (impôt sur les grosses fortunes), agent de forces étrangères à la Nation, qui ne sait jouer que de sa braguette et de sa séduction de porc d’élevage, et de ses relations de réseaux occultes et de lobbies, en attendant que ses amis du lobby sioniste paie pour lui permettre de squatter la place de Président de la République maçonnique qui déteste la France et son Peuple, qui ruine le Peuple Français par le biais de guerres génocidaires incessantes et ce, au détriment des intérêts du Peuple Français et guerres faites en faveur de l’UE et de l’état sioniste. Et encore Peuple Français auquel on veut faire croire qu’il pourrait avoir conservé son autonomie et sa souveraineté alors que le précédent Dictateur, Nicolas SARKOZY de NAGÜY BOCSA, encore un agent étranger sioniste et grand ami des lobbies et de l’état sioniste d’Israël, n’a pas hésité à violer notre supposée Constitution maçonnique pour nous imposer par la force le traité liberticide de Lisbonne que les français avaient refusé par voie de référendum. C’est ce qu’ils appellent la démocratie et le droit des peuples à l’autodétermination et à décider d’eux-mêmes, et
  • un Grand Poutine, juriste de formation, qui aime son pays et son peuple, qui œuvre pour la paix en Syrie, en Iran et dans le monde, ainsi que pour relever son pays, ce qui n’est pas le cas des guignols inféodés que nous avons à la tête de l’état dictatorial dit Français…. Et encore un Poutine qui est un véritable patriote et un vrai combattant militaire qui s’est engagé pour son pays dans le renseignement secret et militaire du KGB dont il est sorti Colonel puis il entré en politique pour redresser son pays et qui est de surcroît une force active  d’intelligence de la nature.

Alors quand le minable de Hollande qui voudrait nous fait croire avec son scooter et son casque, CRIF,  qu’il gouverne la France, gouvernée par les lobbies de l’US/UE/Sionistes, qui ne fait que répondre aux ordres qui lui sont donnés par ses grands amis , maîtres  et chefs des lobbies, dont la famille Rothschild, voudrait faire peur à Poutine, l’Homme qui Préside l’un des plus grands pays du Monde ? NOUS POUFFONS DE RIRE DEVANT CE BOUFFON INFEODE ET VASSAL DES LOBBIES QU’IL AFFECTIONNE !

Comme ils sont tous friands de sexualité débridée dans cette caste criminelle, sans doute auraient-ils aussi l’intention de Sodomiser Poutine et la Russie après avoir Sodomisé les Peuples du Monde et notamment les peuples Européens en leur imposant leur dictature de l’Europe et de l’EURO au profit des BANKSTERS INTERNATIONAUX qui financent les guerres génocidaires et l’idéologie religieuse d’instauration de leur Nouvel Ordre Mondial ?

Ukraine : Hollande sermonne Poutine

Le Point.fr - Publié le 12/03/2014 à 16:20 - Modifié le 12/03/2014 à 17:17

Le président de la République a averti mercredi son homologue russe qu'un rattachement de la Crimée à la Russie serait "une annexion inacceptable".

François Hollande et Vladimir Poutine lors de leur conférence de presse commune, en février 2013, à Moscou.

François Hollande et Vladimir Poutine lors de leur conférence de presse commune, en février 2013, à Moscou. © Alexsey Druginyn / AFP

Par Thomas Mahler

Le président français François Hollande a averti mercredi son homologue russe Vladimir Poutine qu'un rattachement de la Crimée à la Russie serait "une annexion inacceptable", a indiqué l'Élysée dans un communiqué. Lors d'un entretien téléphonique, François Hollande "a demandé au président Poutine de tout faire pour éviter un rattachement de la Crimée à la Russie, qui serait une annexion inacceptable pour la communauté internationale", selon ce communiqué.

À quatre jours du référendum prévu dimanche par les autorités séparatistes pro-russes de Crimée sur le rattachement de cette péninsule à la Russie, il a souligné que cette consultation, "dont les préparatifs se poursuivent dans la plus complète opacité, n'a aucune base légale". François Hollande a également fait valoir qu'il était "encore temps d'éviter une escalade inutile et dangereuse". Au même moment, les dirigeants occidentaux du G7 ont demandé à Moscou de faire machine arrière et de ne pas soutenir l'organisation de ce référendum qui n'aurait, selon eux, "aucune valeur juridique".

Le président François Hollande a rappelé à son homologue les paramètres d'"une sortie de crise" : le respect de "la souveraineté et de l'intégrité territoriale de l'Ukraine" et le retrait des troupes déployées, l'organisation de l'élection présidentielle du 25 mai, l'adoption d'une nouvelle constitution garantissant notamment le plein respect des droits de la communauté russophone et prévoyant une réelle décentralisation dans l'intérêt de l'ensemble des régions ukrainiennes.

http://www.lepoint.fr/monde/ukraine-hollande-sermonne-pou...