Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/07/2009

USA-Important : Des vaccins tueurs dans l'armée ?

USA/IMPORTANT: Un ancien soldat des marines affirme qu’il souffre d’une maladie causée par un vaccin mystérieux !

Source originale : http://www.wlwt.com/news/13271378/detail.html

Traduction réalisée par l’équipe de SpreadTheTruth.fr

Target 5(le nom d’une émission diffusée sur la chaine américaine WLWT, appartenant au groupe NBC) a découvert qu´une proportion inquiétante de soldats des Etats-Unis présentent des symptômes sévères en réaction à certains vaccins qu´ils reçoivent avant de partir pour une mission à l´étranger.

« C´est le complot le plus pire de l´histoire militaire,» déclare, sous anonymat, un officier de la santé militaire.

Certains militaires des Etats-unis passent à coté de la mort rien qu´en recevant une dose de vaccin.

Un officier de la santé déclare: « lorsque le problème lié à l´utilisation de ce vaccin sera révélé, je pense que le scandale Walter Reed ne sera rien en comparaison. »

Lance Corporal David Fey, 20 ans, se soumet à une dialyse trois jours par semaine. Il souffre d´une insuffisance rénale. Sa carrière militaire est terminée et il se sent abandonné par son pays.

“Je ne supporte pas mes anciennes photos. Je ne peux vraiment pas le faire, » déclare David Fey.

« Des que je commence à regarder mes anciennes photos, je me mets à pleurer. »

David Fey a grandi près des fermes du comté de Clermont.

« J´allais toujours à l´école.» « Je n´étais jamais malade. Jamais. »

Mû par la passion du sport et par un sens du patriotisme, l´athlète du Blanchester High School intègre le corps des Marines à l´âge de 18 ans.

J´ai examiné les possibilités offertes par chaque branche d´activité, mais j´ai préféré le Corps des Marines parce qu´il représentait la fierté, » déclare David Fey.

David Fey affirme qu´il appréciait chaque minute passée au camp d´entraînement de 29 Palm en Californie. Mais le 28 novembre 2005, le cours de sa vie a changé pour toujours. David Fey faisait partie d´un groupe de Marines qui s´apprêtait à recevoir un vaccin dont la nature leur était inconnue.

« Ils demandaient nos noms. Ils nous ont vacciné et nous avons eu le reste de la journée libre. »

« Apres ce vaccin, certaines parties de mon corps ont commencé à gonfler. A cause de l´eau qui s´accumulait dans mon corps, mon poids a augmenté de 30 livres. Mes yeux s´enflaient également et je ne voyais plus rien. J´ai commencé à ronfler pendant le sommeil. J´ai commencé à avoir des rougeurs au niveau des bras. »

Trois semaines plus tard, David Fey est retourné à son lit de mort au Clinton Memorial Hospital dans le comté de Clermont. Il souffrait d´une insuffisance rénale. Tout son corps avait tellement enflé qu´il laissait apparaître des vergetures.

« Je ne cessais de prier » déclare pour sa part, Cindy, la mère de David Fey. « Je priais beaucoup en demandant à Dieu de prendre son âme pour le délivrer des souffrances. En constatant que je ne pouvais plus serrer mon fils dans les bras parce qu´il allait hurler de douleur, je ne cessais de dire ces mots dans mes prières à Dieu « prends le ce soir.»

En quête de réponses, Cindy Fey se mit à examiner le dossier médical de son fils. Elle a déclaré que le vaccin reçu par son fils ne figurait pas dans le dossier médical de ce dernier.

Les militaires déclaraient qu´ils n´avaient pas reçu de vaccin.

Mais comme Target 5 l´a découvert, la version des militaires changea.

Le Département de la Défense déclara que « tous les vaccins administrés aux militaires sont consignées dans un dossier médical permanent. » Mais le dossier médical de David Fey ne révélait aucun vaccin administré ce jour-là. Un autre Marine en service dans l´unité de David Fey a déclaré à Target 5 que son dossier médical ne comporte pas non plus de vaccin reçu ce jour-là.

Il a aussi expliqué que les personnes chargées de les vacciner ne leur ont jamais dit de quoi il s´agissait.

Lorsque Cindy Fey a appelé l´hôpital militaire de 29 PALMS pour savoir quel vaccin son fils avait reçu, on lui a lui répondu que cette information était confidentielle.

Onze mois plus tard, on remarqua que le dossier médical de son fils comportait une note mystérieuse indiquant que le vaccin mystérieux était un vaccin contre la grippe.

Le responsable militaire qui s´est exprimé à Target 5, sous anonymat, a expliqué qu´il n´était pas surprenant qu´au départ le dossier médical de Fey ne mentionne pas ce vaccin.

« Nous avons un joli mot pour designer cette situation, » déclare-t-il. « C´est le C.Y.A. Malheureusement, il s´agit du S.O.P. dans l´armée. »

Le Département de la Défense a affirmé qu´il encourage « les employés du secteur de la santé et les receveurs à signaler les effets secondaires qu´ils pourraient constater. » Cependant, l´armée n´a jamais signalé les réactions observées dans le cas de David Fey au Centre pour le Contrôle et la Prévention des Maladies(CDC) et au FDA.

« Je vois comment la guerre de propagande et de l´information est menée contre les filles et fils d´Amérique et comment on traite les patients qui signalent les dommages causés par le vaccin. » affirme l´officier non identifié. « C´est troublant. Cette situation doit inquiéter l´Amérique. » Cet officier a indiqué que ceux qui ont signalé des effets secondaires suite aux vaccins sont traités comme si tout cela était le fruit de leur imagination.

Interrogé sur la question de savoir si les militaires reçoivent des vaccins à titre expérimental, cet officier a répondu, « Grâce à Dieu, j´espère que non. Mais, à la lumière de ce que j´ai vu, je dois dire oui. »

Le Département de la Défense maintient que les vaccins administrés aux troupes des Etats-Unis sont sans risque.

En même temps, David Fey attend toujours une transplantation du rein.

« Mon plus grand désir est de me lever et marcher sans ressentir aucune douleur, » déclare-t-il « Me lever et être à nouveau heureux. »

Afin d´obtenir des réponses, la mère de David Fey est restée en contact avec le Sénateur Sherrod Brown.Target 5 a joint le cabinet de Sherod Brown et a reçu la réponse suivante :

« Mon fils est régulièrement en communication avec le Corps des Marines et la famille, et nous avons demandé à obtenir des réponses aux questions spécifiques de la famille. J´ai également aidé M. Fey à toucher les indemnités VA pour ses soins de santé, pour invalidité de travail et une assistance au travail. Sa mère a été un défenseur acharné pour lui, et je suis impatient de travailler avec elle pour résoudre les questions en suspens. Il est urgent de faire tout ce qui est possible pour que les jeunes gens continuent à servir dans l´armée sans risque. »

SpreadTheTruth.fr

22/07/2009

Grippe A et le Vatican

ZF09072105 - 21-07-2009

Grippe N1H1 : ne pas s’alarmer inutilement

Déclaration du directeur des services de santé du Vatican, Giovanni Rocchi

ROME, Mardi 21 juillet (ZENIT.org) - Le directeur des services de santé du Vatican a invité à ne pas s'alarmer inutilement devant la diffusion de la grippe N1H1.

Face aux nouvelles de décès publiées par les moyens de communication, « nous sommes un peu surpris, mais il s'agit d'une surprise relative puisqu'il existe de nombreux précédents, c'est-à-dire le fait que l'apparition d'une nouvelle souche puisse déterminer des vagues d'épidémies, même en dehors de la saison habituelle qui est l'hiver ».

Le directeur des services de santé du Vatican à expliqué lundi aux micros de « Radio Vatican » que l'on estime entre 3.000 et 5.000 les cas de décès, mais naturellement sur des millions de personnes infectées.

« Donc le taux de mortalité peut être considéré comme bas, voire même très bas, constate-t-il. Naturellement, la diffusion de la maladie est telle que l'on assiste ensuite à des décès de manière significative ».

Selon le médecin, « la course au vaccin est absolument velléitaire, car tant qu'il n'est pas prêt et que sa sécurité et son efficacité n'ont pas été testés, à savoir la minimisation des effets collatéraux, il ne sera pas mis en circulation ».

« Il est donc inutile de se presser pour se procurer un vaccin qui n'existe pas, conclut-il. Lorsqu'il sera prêt, nous verrons de quelle manière le ministère de la santé italien, les autorités sanitaires italiennes décideront de la distribuer ».

Source : http://www.zenit.org/article-21643?l=french

La grippe porcine, une escroquerie à grande échelle

« Le gouvernement français développe des plans secrets pour imposer une vaccination obligatoire de toute la population française, sous prétexte d'une éventuelle épidémie de grippe porcine selon des informations fournies dans un journal français. Le plan est sans précédent et défie même toute recommandation en matière de santé publique. Les géants pharmaceutiques profitent de cette action, alors que la grippe aviaire augmente la tendance à militariser la santé publique et à utiliser la panique inutile de la population pour faire avancer ce plan.

Selon un article paru dans l'édition du 30 Mai du journal français Le Journal du Dimanche, le gouvernement Sarkozy a donné l'autorisation de dépenser 1 milliard d'euros pour acheter des vaccins supposés combattre ou protéger contre le H1N1, le virus de la grippe porcine. Seul problème, jusqu'à présent, ni l'OMS ni le CDC (Center for Diseases Control) du gouvernement américain ont réussi à isoler, photographier au microscope à électron et à classer chimiquement le virus H1N1 de la Grippe A. Il n'y a aucune preuve scientifique publiée comme quoi les virologues français ont fait de même. Autoriser des médicaments pour une maladie putative qui n'a même pas été caractérisée est pour le moins douteux.

Encore plus bizarre, La Food And Drug Administration du gouvernement US, une agence responsable de la santé et de la sécurité des citoyens, a admis que "l'échantillon" approuvé pour une pré-autorisation pour être testé contre le H1N1, n'est même pas un échantillon ayant fait ses preuves. Pour en revenir au fait, il n'y a aucune preuve médico légale dans aucune des morts rapportées à ce jour et enregistrées, qui prouve scientifiquement qu'une seule mort attribuée au virus de la grippe porcine H1N1 a réellement été causée par ce virus. Des épidémiologistes européens croient que les morts dont il est fait état à ce jour sont une "coïncidence" ou ce que l'on appelle des infections opportunistes.

Ce que nous savons pour sûr c'est que les personnes décédées avaient souvent des complications respiratoires de nature non connues avant leur décès. Des personnes décèdent tous les jours à cause de maladies respiratoires. Aux seuls USA, quelques 36 000 décès liés à la grippe sont enregistrées chaque année sans qu'on s'alarme ou panique inutilement. La plupart sont des patients âgés ou atteints de maladies pulmonaires. A ce jour dans toute la France, les autorités sanitaires n'ont identifié que 24 personnes comme ayant les "symptômes du H1N1. Cela vaut la peine de noter la liste des symptômes du H1N1 selon l'OMS et le CDC : fièvre, toux, mal de tête, nez qui coule. Hummmmmm. Connaissez-vous quelqu'un avec de tels symptômes de la grippe porcine ? Encore plus intéressant à noter, c'est le décompte de plus de 15 000 cas de grippe porcine H1N1 dans le monde, dont la grande majorité ont été guéris en 3 à 7 jours, tout comme dans le cas d'un mauvais rhume.

Le but : militarisation de la santé publique

Cela devient de plus en plus clair que les vagues successives de panique de masse créées ces dernières années par le CDC et l'OMS et d'importantes agences gouvernementales, ont un but ultérieur. Nous avons été frappés par une panique de masse sur l'alimentation à base de bœuf quand le bétail en Grande Bretagne et ailleurs a développé une maladie mortelle appelée BSE ou Maladie de la Vache Folle. Des preuves sont apparues plus tard que la BSE résultait d'une vaccination des vaches pour tuer des insectes inoffensifs qui se logeaient sous la peau des animaux. Plus récemment, après qu'on eu rapporté des cas de ce qui a été appelé la maladie de la "Langue Bleue" chez des vaches, moutons et chèvres en Belgique, en Hollande en 2006, les autorités vétérinaires en Allemagne, en Suisse, et en Autriche ont imposé une vaccination obligatoire ou un traitement médicamenteux pour soit disant protéger les animaux de morsures d'insectes qui sont soit disant porteurs de cette maladie habituellement inoffensive.

Les vaccinations de troupeaux d'animaux ont été rendues obligatoires pour une maladie qui était typiquement si bénigne qu'elle était rarement diagnostiquée et était seulement dans des cas extrêmement rares liées à un décès. Tous les animaux de plus de trois mois doivent être obligatoirement vaccinés. Les vaccins, selon un rapport dans une publication suisse, Aegis-Impuls de 2008, ont provoqué des décès en masse, une baisse des naissances, un déclin des rendements laitiers, des crises cardiaques et d'autres effets graves. Les vaccins ont été utilisés malgré le fait qu'aucun n'avait auparavant était certifié comme étant sans danger. Ils contenaient effectivement de l'hydroxide d'aluminium et du Thiomersol ou Mercure, comme additifs et ou conservateurs, tous deux hautement toxiques et que l'on retrouve également dans la plupart des vaccins pour les humains.

Malgré des protestations massives et malgré que cela ait été rapporté aux autorités vétérinaires en Allemagne, Suisse et Autriche, les mises en garde ont été ignorées et les vaccinations obligatoires continuent. Pas étonnant que les agriculteurs occupent les rues avec leurs tracteurs pour protester.

Le fait qu'on ait rapporté le plan secret du gouvernement français de vacciner chaque citoyen français de plus de 3 mois, en achetant plus de 100 millions de doses, est plus qu'alarmant. Selon le journal français, Le Journal du Dimanche, anticipant un probable retour du virus à l'automne, le gouvernement dépensera près d'un milliard d'euros pour acheter des vaccins. Les autorités annonceront à l'automne si la vaccination sera obligatoire. "Nous serons prêt à agir en peu de temps" a expliqué la ministre de la santé. Selon certaines sources, l'état veut passer commande de 100 millions de doses du vaccin contre la grippe à trois laboratoires, GlaxoSmithKline, Sanofi et Novartis. Les deux derniers sont des laboratoires français.

L'article dans le journal français tombe juste après que le Sénat de l'Etat du Massachusetts ait voté une loi sur une vaccination obligatoire qui autorise à vacciner obligatoirement contre la soit disant grippe porcine H1N1. Dans l'état de New York, l'autorité de planification de l'hôpital d'état est entrain de discuter pour rendre obligatoire la vaccination annuelle contre la grippe de tous les employés du secteur public de la santé, malgré le fait qu'il n'existe aucun vaccin approuvé contre le H1N1. Il apparaît de plus en plus que la peur de pandémie de grippe aviaire et de grippe porcine sont une excuse pour justifier une vaccination obligatoire avec des substances dont les effets secondaires dangereux se sont montrés plus nocifs que toute grippe contre le danger duquel ils sont supposés nous protéger.

Novavax, une entreprise pharmaceutique US basée à Rockville, Maryland, vient juste d'annoncer opportunément qu'elle développe un vaccin contre le H1N1 basé sur des "particules identiques à des virus" qui contient trois protéines clés du virus de la grippe sans les gènes nécessaires à sa réplication. Le vaccin est produit par des techniques de modification génétique d'organisme ou OGM. Cette annonce a été faite quelques jours après que l'entreprise ait annoncé des pertes pour l'année fiscale de 36 millions de $.

Le médicament Tamiflu qui est officiellement recommandé par l'OMS comme traitement pour "améliorer" les symptômes de la supposée grippe porcine ou H1N1, Grippe A comme elle a été renommée, est lui-même hautement toxique. Health Canada a informé les Canadiens de rapports internationaux faisant état d'hallucinations et de comportements anormaux, dont l'automutilation, à la suite de prise du médicament Tamiflu. Dans certains cas, il y a eu décés et on rapporte qu'il y a de sérieuses complications pulmonaires avec le Tamiflu, le médicament dont il est dit que le principal bénéficiaire financier c'est son plus grand actionnaire, l'ancien secrétaire à la défense US, Donald Rumsfeld.

En 1976, aux US, le président Gerald Ford, soucieux de remporter des élections serrées, a donné l'ordre de faire immuniser en masse la population face à une possible pandémie pour prouver aux électeurs qu'il était un président qui "maîtrisait". La pandémie de 1976 ne s'est jamais produite, mais un grand nombre de personnes ont souffert d'effets secondaires neurologiques graves dont 25 décès rapportés du Syndrome de Guillam-Barré, du au vaccin dont on a précipité la production.

La vaccination obligatoire avec des médicaments dont les effets secondaires sont inconnus parce qu'ils n'ont pas été rigoureusement testés de façon indépendante, cela commence à sentir le type d'expérimentations inhumaines massives sur des humains menées aux Etats Unis sur des retardés mentaux, des détenus, et d'autres personnes défavorisées, ou comme ce qui s'est passé en Allemagne dans les années 30. »

F.Wlliam Engdahl 03/06/09 Global Research

F.William Engdahl est l'auteur de "Seeds Of Destruction - The Hidden Agenda of Genetic Manipulation" (Voir information au bas de l'article de Global Research)

UN DOCUMENT EXCEPTIONNEL :

Le site de Guylaine Lanctôt nous offre l’intégral de la vidéo de la rencontre de Personocratia Reçoit du 7 juin 2009.http://www.dianequiose.com/francais.htm#commente
• La vidéo commence par une surprise : l’émission (bannie) de 60 minutes de CBS sur l’épidémie de grippe porcine de 1976 aux USA. La voir, c’est comprendre pourquoi elle a été interdite pendant des années.
Elle refait surface aujourd’hui. Dianequiose l’a traduite en français. On y voit notamment qu’en 1976 les autorités ont annoncé une pandémie de grippe porcine qui allait tuer des millions de gens. Du coup 46 millions d’Américains se sont fait vacciner. Trois ans plus tard, non seulement la pandémie n’a pas eu lieu mais 4000 Américains réclamaient pour 3,5 milliards de dollars au gouvernement en raison des effets secondaires du vaccin !!
• La vidéo se poursuit avec une conférence de Ghis, l’auteure de La Mafia médicale.
Elle nous livre les dessous des politiques de santé publique et les intérêts de ses décideurs, puis elle nous amène dans la conscience de la vie-sans-maladie.
Conclusion : ce ne sont pas les pandémies qui tuent mais les vaccins !! Comme le prouvent les recherches du Docteur Moulden :

UNE DECOUVERTE MAJEURE
«Il s’agit d’une catastrophe planétaire, et qui se passe tous les jours. »(*)

Dr Andrew MOULDEN, M.D.
Le Dr Moulden, médecin, spécialiste en neuropsychiatrie, neurologie comportementale, fait état des preuves neurologiques, hématologiques et immunologiques qui permettent aujourd’hui de conclure que TOUTES les vaccinations polluent le corps et peuvent provoquer des dégâts majeurs pour la santé, pouvant conduire à des maladies chroniques ou à des troubles comme l’autisme .
Il précise qu’aujourd’hui tout un chacun a la possibilité de prendre connaissance par lui-même des preuves apportées par les laboratoires médico-légaux à ce sujet.

Ce médecin explique que quand le corps est en quelque sorte pris pour un dépotoir, il se produit inévitablement un encrassement du sang qui peut provoquer toutes sortes de problèmes de santé. Ses découvertes sont actuellement référencées dans les procès en justice aux Etats-Unis.

LES VACCINS PROVOQUENT DES ATTAQUES MICROVASCULAIRES
Dr Andrew Moulden, M.D., PhD, BA, MA.
Outre ses qualifications de médecin et de chercheur, le Dr Moulden a reçu pas moins de 27 prix/récompenses pour ses recherches cliniques et biomédicales, son enseignement et son excellence académique. Il est aussi le leader du parti canadien "Action". Sa philosophie peut se résumer ainsi: "Il ne s'agit pas d'être meilleur que ses concitoyens, il s'agit d'aider ses concitoyens à devenir meilleurs"

Au moyen de technologies classiques et ultra modernes de diagnostic et d’imagerie médicale, le Dr Moulden , M.D., médecin, expert en psychiatrie, neuro-psychiatrie et neurologie comportementale, apporte les preuves en termes de physiologie et de clinique médicales que TOUTES les vaccinations provoquent directement ou de manière différée des troubles et des maladies aiguës ou chroniques, permanentes ou transitoires susceptibles de toucher tous les systèmes du corps. Le Dr Moulden a mis au point une nouvelle technologie en imagerie médicale pour mettre en évidence les troubles et dégâts neurologiques se produisant après les vaccinations. Grâce à cette technologie il est possible de mettre en valeur et de démontrer sur clichés et vidéos prises 30 secondes avant et 30 secondes après une vaccination ce qui se produit dans différents tissus du corps. « Nous avons en quelque sorte, explique le Dr Moulden, mis au point une sorte de télescope Hubble avec nosexamens neurologiques et microbiologiques. »

«Il s’agit probablement de la découverte la plus importante qui ait jamais été réalisée au cours de toute l’histoire de la médecine si l’on considère l’énorme épidémie silencieuse que nous avons créée avec ces vaccinations« passe-partout » qui constituent l’acte le plus odieux qui ait jamais été perpétré au cours de l’histoire, et que nous avons fait pour le profit.»
« Nous avons aujourd’hui la solution à un problème qui se pose à une échelle planétaire. Les dégâts occasionnés aux tissus sont en fait le résultat d’une circulation sanguine perturbée, de dépôts qui s’accumulent dans le système capillaire microscopique, autrement dit d’attaques micro-vasculaires. Ces attaques sont essentiellement provoquées par un manque d’oxygène dans les tissus. Aujourd’hui nous pouvons mesurer, scanner ce phénomène qui a toujours existé, mais qu’aujourd’hui tout un chacun peut facilement observer par lui-même. »

Le Dr Moulden explique que les vaccins provoquent une hyper-réactivité du système immunitaire au cours de laquelle les leucocytes se précipitent pour attaquer les produits étrangers injectés dans le flux sanguin. Etant donné le fait que ces derniers sont trop gros pour pénétrer les très fins capillaires où se logent les produits étrangers, les leucocytes finissent par obstruer, bloquer et délabrer ces capillaires. La route est donc coupée pour les globules rouges plus petits qui doivent apporter l’oxygène aux différents organes voisins des capillaires encombrés par des substances étrangères. Ces particules qui atteignent le cerveau, perturbant ou empêchant la circulation du sang, peuvent provoquer l’autisme, la mort subite du nourrisson ou de nombreuses autres maladies de l’enfant ou de l’adulte. Exactement commeil en va de l’attaque cardiaque, il est aussi possible de faire une attaque cérébrale, des problèmes de foie, des reins, chaque fois que les tissus sont carencés en oxygène. « Il s’agit ici d’une découverte majeure ».

Quant aux éléments étrangers présents dans le sang et les tissus, le système immunitaire continuera à les combattre et finira par entraîner des maladies chroniques. Différents organes peuvent être affectés en fonction des endroits où iront se loger les particules étrangères. On parlera de différents symptômes ou maladies, mais les causes fondamentales seront toujours les mêmes. Elles ont toujours été ignorées jusqu’à ces dernières découvertes.

La cause principale de tous ces problèmes est à rechercher dans les additifs des vaccins. Le but recherché par l’utilisation de ces additifs est d’engendrer une réponse plus rapide des leucocytes. Et cela marche à merveille- les leucocytes se précipitent vers les régions où des matières étrangères ont été introduites-c’est en fait là que se trouve l’origine des problèmes.
Les leucocytes bloquent et délabrent les capillaires en tentant de détruire ces matières étrangères.

« Le fait que mes propos vont à l’encontre des positions de l’establishment et de la pratique qui veut que les enfants des écoles subissent les vaccinations ne change en rien la réalité. Notre devoir est d’apporter la lumière dans toute cette obscurité… Je sais que je suis confronté à Goliath. »

« Avec une politique de profit à tous crins, nous avons ruiné la santé d’une génération d’enfants, ainsi que les espoirs et les rêves :

- d’1 enfant sur 87 ( autisme),
- 15% d’enfants atteintes de troubles de l’attention,
- 1 enfant sur 6 souffrant de troubles de l’apprentissage,
- 1 enfant sur 9 souffrant d’asthme,
- 1 enfant sur 50 souffrant de diabète insulino-dépendant,
- 1-2% d’enfants décédés (mort subite du nourrisson),
- 250.000 vétérans de la guerre du golfe atteints de maladies chroniques avec 40.000 décès (même parmi les soldats qui n’ont pas quitté le pays.)

Et aujourd’hui le monde se prépare à subir la loi martiale sur le plan médical, ainsi qu’un programme de vaccinations pour la grippe aviaire ou autre hybride de la grippe espagnole/aviaire…Nous nous sommes nous-mêmes mis dans le pétrin et nous nous sommes nous-mêmes coincés dans cette crise mondiale de maladies infectieuses. Certains vont mourir de maladies infectieuses, d’autres mourront des vaccinations ou souffriront de quantités d’autres troubles chroniques mal définis dus aussi aux vaccinations.
L’addition d’adjuvants aux vaccins (aluminium, squalène, liposomes…) pour stimuler et prolonger la réponse immunitaire représente la chose la plus terrible que l’homme ait jamais perpétré contre lui-même et ses semblables tout au cours de l’histoire, et ce pour le profit.
«Tous ceux pour lesquels j’évoque les diagnostics en leur montrant clichés et vidéos s’effondrent et ne peuvent souvent retenir leurs larmes ! »

"TOUS LES VACCINS SONT SUSCEPTIBLES DE CAUSER LES MÊMES DOMMAGES ISCHEMIQUES (= obstruction d'ordre vasculaire) ET L'AUTISME!"

Images publiées avec l'aimable autorisation du Dr Moulden.
Les découvertes du Dr Moulden ont été confirmées par des centaines de médecins et experts médicaux indépendants du monde entier, mais l’ordre des médecins et les politiciens refusent de les reconnaître et de faire des recherches.
«Je me réjouis, déclare le Dr Moulden, de partager mes découvertes avec le public, les autorités de santé publique, de pouvoir venir en aide aux parents, de soigner les enfants, de pouvoir prodiguer un enseignement aux professionnels de santé, d’apporter à la justice un nouvel éclairage basé sur des preuves médicales irréfutables… La terre n’est désormais plus plate ! »
Aujourd’hui, conclut le Dr Moulden, les juges, les juristes, Monsieur et Madame tout le monde, plus personne ne peut plus nier les preuves apportées par ces expertises médico-légales…

Le monde ne pourra bientôt plus se boucher les yeux et les oreilles face aux preuves médico-légales.

"Ceux qui ne voudront pas ouvrir les yeux pourront toujours affirmer qu’une seule personne peut recevoir 10.000 vaccins (*), mais je crains que ces gens ne se retrouvent en prison quand le peuple se réveillera et prendra conscience de ce qu’ils ont fait pour pervertir la science."

“J’ai été impressionné par vos idées novatrices en pathophysiologie de l’autisme. »Dr Bernard Rimland, PhD
« Le Dr Moulden est un homme parfaitement intègre, un scientifique de haut niveau et je me réjouis de pouvoir toujours travailler avec lui. » Barbara Loe Fisher, Présidente et fondatrice du NVIC

Notes et extraits (traduction) :
- Alan Gray, News Blaze : « Vaccines cause Micro-Vascular Strokes : Dr Andrew Moulden, Canadian Doctor.”
- Joyce Riley interviews Dr Andrew Moulden, 7 oct. 2008
- Dr. A.J.A. Moulden: “Provinding opportunities & solutions to Canada’s health care crises.”
- Cynthia A. Janak: The question “Do vaccines cause brain damage?” finally answered.
- Jon Walker “Meeting puts spotlight on vaccination fears.”
VOIR AUSSI L’AVIS DU Dr R.CARLEY: “ Vaccines Cause All autoimmune Diseases, Cancer, Non-Traumatic Seizures”
(*) Conférence 8 mai 2009:

21/07/2009

Grippe A : Témoignage du Dr Rima Laibow

Court extrait de l’émission d'Alex Jones, avec le Dr Rima Laibow et son mari, le général Stubblebine sur la vaccination anti-grippale.

Ecoutons ce témoignage qui confirme une fois plus, si cela était encore nécessaire, ce que dénonce la journaliste Jane Buregermeister dans sa plainte déposée auprès du FBI.

Alex Jones : vers la vaccination forcée (S/T)
http://www.dailymotion.com/video/x9wiib_alex-jones-vers-l...

 

Grippe A : La plainte de Jane Buregermeister en Français

Un aperçu en Français de la plainte déposée par Jane Buregermeister- Journaliste autrichienne, auprès du FBI.Elle n'est pas traduite correctement dans l'attente qu'un ou une bénévole la traduise dans les règles de l'art.

Néanmoins, nous avons un net aperçu de son contenu.

Merci d'en prendre connaissance et de la diffuser largement autour de vous.


La plainte de Jane Buregermeister en Français

A télécharger ci-dessous

La plainte de Jane Buregermeister

Le lien de la plainte en Français ci-dessous

http://www.scribd.com/doc/17517065/Grippe-a-Plainte-Jane-Burgermeister

Grippe a - Plainte Jane Burgermeister