Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/12/2008

Crise financière : Le FMI redoute une crise longue et des mouvements sociaux

Le FMI redoute une crise longue et des mouvements sociaux
Tiens, tiens, les élites craignent le peuple maintenant ?

Imaginons par ailleurs que la planète Nibiru qui a été cachée par les élites à l'humanité depuis 25 ans, ne soit pas un hoax ni une rumeur véhiculée par quelques adeptes de la conspiration, et que cette planète soit visible de tous comme annoncé aux environs de juin 2009 ?

Que viendront dire les élites à l'humanité lorsqu'elle verra cette jolie boule rouge dans le Ciel qui se dirigera vers la Terre ?
Est-ce parce que les élites craignent un soulèvement des peuples que : Monsanto, Bill Gates et Rockfeller ont pris le monopole des semences en créant le coffre-fort de l'humanité en Norvège ?

Qui tient les semences, tient l'humanité asservie !
Et si, et si ???? !!!!!

L'économie mondiale risque de traverser une longue période de crise qui pourrait provoquer des mouvements sociaux si les gouvernements ne mettent pas en oeuvre rapidement les plans de relance qu'ils ont promis, a mis en garde lundi Dominique Strauss-Kahn.

L'économie mondiale est au bord de la récession et la production connaît une baisse sans précédent ce qui pourrait donner lieu à des troubles comme ceux qui viennent d'avoir lieu en Grèce, a souligné le directeur général du Fonds monétaire international (FMI).

Si les gouvernements tardent à réagir, la reprise de l'économie mondiale qui pourrait intervenir à la fin de 2009 ou au début de 2010 risque d'être repoussée, a-t-il dit.

"Beaucoup de choses restent à faire et si ce travail n'est pas effectué, il sera difficile d'empêcher une crise longue que tout le monde veut éviter", a déclaré le Français lors d'une conférence de presse consacrée aux relations entre l'Espagne et le FMI.

Dominique Strauss-Kahn a souligné que des manifestations violentes étaient à prévoir si le système financier n'était pas réorganisé de manière à bénéficier à tout le monde et pas uniquement à une petite élite.

"Si nous n'arrivons pas à faire cela, alors l'agitation sociale pourrait survenir dans de nombreux endroits y compris dans les économies avancées", a-t-il mis en garde.

DSK JUGE LE PLAN DE RELANCE EUROPÉEN INSUFFISANT

Le FMI va vraisemblablement revoir à la baisse sa prévision de 2,2% de croissance mondiale en 2009 au mois de janvier, la plupart des pays n'ayant pas la capacité ou la volonté de débloquer suffisamment de fonds publics pour restaurer la confiance et relancer rapidement l'économie, a dit Strauss-Kahn.

Il a notamment jugé insuffisant le plan de relance de l'Union européenne, qui doit représenter 1,5% du PIB européen. Pour Dominique Strauss-Kahn, les Européens auraient dû sortir du cadre imposé par Bruxelles en matière de déficit public lorsqu'ils ont élaboré leur plan de relance.

"Nous sommes confrontés à une baisse sans précédent de la production et nous avons des éléments attestant d'une forte incertitude ce qui limite l'efficacité de certaines mesures de politique fiscale", a-t-il dit.

Le FMI recommande aux gouvernements d'affecter à la relance l'équivalent de 2% du PIB mondial, ou 1.200 milliards de dollars, pour réduire le risque d'une récession mondiale aux conséquences désastreuses.

Le FMI invite par ailleurs les différents pays à des recapitalisations importantes de leurs établissements bancaires de manière à restaurer la confiance dans le système financier.

"Beaucoup de choses ont été annoncées mais je pense que la suite n'arrive pas assez vite, et c'est l'un des éléments du manque de confiance", a dit l'ancien ministre socialiste.

Il a insisté sur le ralentissement de la croissance en Chine, symptôme, à ses yeux, de la crise économique mondiale.

"Nous avons commencé avec une Chine à 11%, puis 8%, puis 7% et finalement, la Chine aura probablement une croissance de 5 ou 6%. La possibilité d'une récession mondiale est réelle", a-t-il dit.

Andrew Hay, version française Benoit Van Overstraeten et Gwénaëlle Barzic

Source : http://fr.news.yahoo.com/4/20081215/tbs-fmi-previsions-73...

14/12/2008

La Dictature Mondiale des Cartels, une vidéo de NosLibertes. codex, alimentarius, nouvel, ordre, rome

 
Encore le Club de Rome derrière tout cela ?

La dictature mondiale des Cartels : Vidéo
http://www.dailymotion.com/video/x61buk_la-dictature-mond...
Les décideurs :

Pfizer, Glaxo, Du Pont, DowChemical, Monsanto, IG Farben (Bayer, BASF, Hoechst), Total, Shell, Exxon, l'armement, l'industrie nucléaire, l'industrie agro-alimentaire, Le Crédit agricole, certaines banques internationales, etc.

Les structures politiques :
- OMC (1947 Genève)
- OMS (1948 Genève)
- FMI (1945 Washington)
- FAO (1945 Rome)
- Codex Alimentarius (1963 Rome)
- Banque Mondiale (1945 Washington)

En France :

Les décideurs :
Serge Dassault (media-armement)
Arnaud Lagardère (media-armement)
Martin Bouygues (media-travaux publics)
Vincent Bolloré
etc.

Les salariés de luxe :
Nicolas Sarkozy
Jacques Séguéla
Bernard Kouchner
Christine Ockrent
Alain de Pouzilhac
Jacques Attali
etc.

-----------

Agir ?

1/ Faites circuler un lien vers ce film.
2/ Jetez votre télévision.
3/ Consommez bio, local, artisanal
4/ Arrêtez d'être spectateur de la destruction, devenez acteur du changement

-----

Pour aller plus loin sur le Codex :
http://www.dailymotion.com/noslibertes/video/x66qcw_lordre-du-codex-alimentarius_news

Pour aller plus loin sur la dictature des cartels :
http://www.noslibertes.org/documentation/documentation.html

--------
(petite erreur dans les sous titres : 150 millions d'euros d'amende et non 1,5 millions d'euros)

03/12/2008

Attentats de Mumbai : Une tentative de destabilisation de l'Inde ?

Un cerveau du crime organisé a-t-il mis en scène le cauchemar de Mumbai ?
 
Confirmation du rôle du centre juif hassidique dans les récentes attaques perpétrées à Mumbai en Inde
 
Confirmation du rôle du centre juif hassidique dans les récentes attaques perpétrées à Mumbai en Inde (2)
 
Antoine Sfeïr fait le lien entre les derniers attentats de Bombay, la crise financière et le 11 septembre
 

Pour comprendre le monde : Le Groupe de Bildenberg

Groupe de Bilderberg : Une élite qui se cache pour diriger le monde
http://www.reopen911.info/News/2008/12/02/groupe-de-bilde...

Mécanopolis : Les mécanismes du mensonge et de la manipulation

http://www.mecanopolis.org/?page_id=1793

 

La cabale : Vous avez dit conspiration ? Emissions passées sur France 5

Emissions passées sur France 5.
 
Depuis le 11 septembre, les Etats-Unis se sont lancés dans une guerre au terrorisme, au nom du monde ' libre '. Cette vision ' impériale ' n'a rien de surprenant pour un pays qui, guerres mondiales mises à part, a dépêché des troupes dans 28 pays en un siècle ! Premier bénéficiaire de cette frénésie interventionniste : le complexe militaro-industriel, dont la menace fut jadis prophétisée par le président Eisenhower. 50 ans plus tard, à l'heure de la présence américaine en Irak, le Pentagone (ministère de la Défense, nda) absorbe à lui seul les trois quarts des dépenses militaires de la planète. La démocratie américaine peut-elle survivre à un tel appétit pour le recours à la force ? Dans ce film, Karen Kwiatkowski, ex-militaire de carrière, et Joe Trento, écrivain, racontent les ressorts d'une addiction à la guerre sans cesse croissante. Ils reviennent pour cela sur la genèse de la guerre d'Irak, la sophistication criminelle du ' scénario ' servi à l'opinion à propos des armes de destruction massive. Ils détaillent le mensonge fait au peuple américain, au Congrès, aux alliés, aux Nations Unies, au monde... et ses dégâts politiques. Jamais auparavant la Maison Blanche n'avait initié un conflit de cette envergure sur un tel mensonge et pour des raisons aussi éloignées des intérêts supérieurs de la nation américaine. Pour nos personnages, la guerre d'Irak constitue un ' détournement de la nation '. Elle est le prototype de la guerre de l'avenir, la ' guerre éternelle, sans claire définition de la victoire ', alimentée par la création permanente ' d'ennemis imaginaires '. Sombre bilan, à l'heure de l'actuelle ' crise iranienne '. A partir de la genèse du fiasco irakien, ce film s'offre comme une plongée sur Washington et ses arcanes, un monde secret aux mains de marchands d'influence prospérant sur le sang des autres. Parmi eux, le principal architecte de la guerre d'Irak : le vice-président Dick Cheney.(Programme sous-titré par télétexte pour les sourds et les malentendants). Image ci-dessus : © prod