Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/10/2009

La puce Rfid, le Nouvel Ordre Mondial et l'Apocalypse

Nouvel Ordre Mondial

Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front, et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom. C'est ici la sagesse. Que celui qui a de l'intelligence calcule le nombre de la bête. Car c'est un nombre d'homme, et son nombre est six cent soixante-six.(Apocalypse 13:16 à 18)



Si les calculs des tables de pierre sont exacts...

La Terre doit basculer de 180° le

Le compte à rebours est commencé sur L'Apocalypse est pour Demain

http://nom666.over-blog.com/article-6604128.html

 

L'Apocalypse est pour Demain

http://apocalypse666.over-blog.com/

 


Adriana Evangelizt

adrianaevangelizt@wanadoo.fr

Le vaccin contre le H1N1 pris en grippe


http://dossiers-sosjustice.hautetfort.com/media/01/00/756992027.jpg


Le vaccin contre la grippe H1N1 inquiète. Neuf Isérois viennent de porter plainte contre X.
©Reuters




Le vaccin contre le H1N1 pris en grippe
France Info - Hier, 16:13

Neuf Isérois viennent de déposer une plainte contre X à Grenoble.
Ils dénonçent la campagne de vaccination contre la grippe H1N1 comme "une véritable tentative d’empoisonnement" de la population.
Une première en France, alors que le vaccin inquiète partout dans le monde.

Cette première plainte avec constitution de partie civile contre le vaccin de la grippe H1N1 est également déposée pour “tentative d’administration de substances de nature à entraîner la mort”.
Les plaignants sont neuf habitants de la vallée du Grésivaudan.
Ils se sont rencontrés dans des réunions publiques consacrées notamment aux risques supposés du vaccin contre la grippe H1N1.

Le but est d’arrêter ce que nous considérons comme un empoisonnement”, a souligné l’avocat des plaignants Maître Joseph.
Selon l’avocat, d’autres plaintes similaires seront déposées prochainement en Isère, ainsi qu’à Paris, Pau et Nantes.


Pour les autorités de santé, les vaccins H1N1 arrivant sur le marché sont des produits nouveaux pouvant provoquer des effets secondaires inattendus, qui devront faire l’objet d’une surveillance, mais elles estiment que les avantages d’une vaccination l’emportent sur les risques éventuels.

Le vaccin inquiète partout dans le monde

En France, 60 à 65% des Français n’ont pas l’intention de se faire vacciner contre la grippe A (H1N1).
Ce vaccin a été fabriqué trop rapidement estiment beaucoup de professionnels de santé. “ injecter 94 millions de doses d’un produit sur lequel nous n’avons aucun recul peut poser un problème de santé publique ” estime Thierry Amouroux, le Secrétaire Général du Syndicat National des Professionnels Infirmiers SNPI CFE-CGC.

En Allemagne, des sondages montrent que 19 % des Allemands hésitent à se faire vacciner contre la grippe A(H1N1). Inquiétudes aussi au Canada, en Israël, au Royaume Uni. Aux Etats-Unis, certains soignants ont intenté une action en justice contre la vaccination “forcée”.

Le ministre de la santé, Roselyne Bachelot, a fait à nouveau appel cette semaine au sens des responsabilités des soignants afin qu’ils se vaccinent contre le nouveau virus H1N1. Elle s’insurge aussi contre ceux qui parlent de vaccins développés dans la “précipitation”.

Mikaël Roparz

17/10/2009

Grippe A/H1N1 : Les avocats dénoncent les projets d'Alliot-Marie

Un petit rappel de ce qui se passait en septembre 2009 après que le Syndicat de la Magistrature ait réagit suite à la réception par les cours d'appel en juillet 2009, des mesures de l'organisation judiciaire dans le cadre de l'applicatiion du plan de pandémie grippale.

Actu France Soir, le mercredi 9 septembre 2009 à 16:57

Min3_b89dcc2d94dcb6dba817085a9cb5f462

Le syndicat des avocats de France (SAF) a dénoncé mercredi comme "antidémocratiques" des mesures que le gouvernement envisagerait d'appliquer dans le cadre d'un plan de lutte contre la grippe A (H1N1).
Le syndicat de la magistrature (SM, classé à gauche) a dit mardi avoir eu connaissance de projets de textes qui circulent dans "le plus grand secret" et modifient le fonctionnement de la justice, notamment en permettant au gouvernement de légiférer par loi d'ordonnance. La ministre de la Justice, Michèle Alliot-Marie, a démenti qu'il y ait "un plan secret" pour assurer la continuité de la justice en cas de pandémie de grippe.

"Quels que soient les démentis de la ministre (...) ces projets existent et ont été diffusés dans le plus grand secret, ce qui témoigne d'une gestion totalement
antidémocratique de cette crise potentielle", estime le syndicat des avocats. Le texte, signé par Rachida Dati alors qu'elle était ministre de la Justice et par Michèle Alliot-Marie lorsqu'elle était ministre de l'Intérieur, a été diffusé aux chefs de cours et aux procureurs en juillet, dit le SAF. "Il s'agit d'un vieux texte qu'on a certainement ressorti des tiroirs", ajoute-t-il.

Le syndicat de la magistrature, qui a alerté le Parlement sur cette question, estime inacceptable "qu'une pandémie grippale conduise à accepter une justice d'exception" par ordonnances gouvernementales. Le ministère a expliqué mardi qu'il s'agissait d'un "document de travail provisoire" dans l'hypothèse d'une crise sanitaire grave empêchant les juridictions de fonctionner normalement.

Les mesures préconisées sont des audiences pénales à juge unique, l'absence de publicité des audiences, la présence d'un avocat après un délai de 24 heures de garde à vue, le jugement des mineurs par les tribunaux correctionnels et une prolongation de quatre à six mois des mandats de dépôts correctionnels.

GrippeA/H1N1 : Plan de vaccination obligatoire pour la Gendarmerie

Plan de vaccination des personnels civil et militaire de la gendarmerie.pdf

 

Plan de Vaccination Des Personnels Civil Et Militaire de La Gendarmerie

GrippeA/H1N1 : Vaccination obligatoire pour les enfants

Communiqué vidéo de Sos Justice & Droits de l'Homme

GrippeA/H1N1 : vaccination obligatoire pour les enfants dans les écoles

Parents et grands-parents, MOBILISEZ-VOUS !

Des enfants vaccinés par surprise et pucés par le biais des vaccins !

Est-ce que c'est ce que vous voulez ?


GrippeA-H1N1| Enfants Vaccination Obligatoire|Mobilisez-vous
envoyé par sos-justice. - Regardez les dernières vidéos d'actu.

 

Lire attentivement l'article paru dans le Nice Matin du 16 octobre 2009

Nice - le vaccin est prêt.pdf

 

Extraits de l'article de Nice Matin
du 16 octobre 2009


Des unités mobiles iront bien dans les établissements scolaires !

vaccination obligatoire1.jpg

Sur la traçabilité des personnes vaccinées
(la puce RFID dans les vaccins)

Pour tout le monde, la traçabilité est imposée, seule façon de savoir qui à reçu quoi, mais aussi, pour le cas où une puce est injectée, et pour suivre les effets secondaires, et encore, pour savoir qui n'est pas vacciné (les "récalcitrants", comme "ils" disent)

Le parcours type du patient dans un centre de vaccination

!cid_83A23BE95542406F9A84DC3E80948F8B@ArtemisiaPaltz.jpg

Pourraient-ils nous dire comment un enfant de 2 ans, en maternelle, et les plus grands, qui seront vaccinés d'autorité, pourront-ils répondre au questionnaire médical et faire part aux médecins vaccinateurs de ses contre-indications médicales hors la présence de leurs parents ?

Depuis quand l'Etat a-t-il des titres de propriété sur nous et sur nos enfants ?

Pour quelles raisons légitimes les pédiatres et les médecins de famille sont-ils écartés de la vaccination ?

Des élèves équipés de puces pour pister le virus H1N1

Quelques infos sur un site détruit par une action criminelle

Plan de vaccination des personnels civil et militaire de la Gendarmerie et de leur famille

Voir le plan: ICI