Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/01/2010

L'Histoire secrète de l'Amérique

« On ne peut pas, a-t-il résumé, juger les gens en terme de bons ou mauvais. Hitler est le produit d'un enchaînement d'actions. La cause et l'effet. Les Américains ne connaissent pas le lien entre la Première et la Seconde Guerre mondiale. » Stone, éducateur des masses ? Sans doute, car il ne détesterait pas que son film au long cours soit présenté aux gamins des écoles. Son objectif ? « Replacer les événements dans leur contexte. » « Regardez les financements du parti nazi. Combien d'entreprises américaines apparaissent, de General Motors à IBM. Hitler aurait pu être assassiné. », assurait encore Oliver Stone face aux journalistes.

 

 

On ne parle que de ça |

Oliver Stone revisite l'histoire de l'Amérique

Le cinéaste à pieds joints dans la polémique
Le cinéaste à pieds joints dans la polémique

«J’ai réussi à me mettre à la place de Staline et à celle d’Hitler, pour comprendre leurs positions.» Le point de vue choque? Normal, c’est celui d’Oliver Stone: «On ne peut pas faire de l’histoire sans empathie pour ceux que l’on déteste.» En même temps, la controverse, c’est un peu le credo de celui qui a derrière lui 40 ans de carrière et presque autant de films sur l’histoire des Etats-Unis. Il revient cette année avec un documentaire de 10 heures dont il est le narrateur. Il promet de bousculer les idées reçues et de ne laisser personne indifférent.

Attention, scandale en vue. Oliver Stone revient, et c’est pour jeter un pavé dans la mare –l’océan?- de l’histoire des Etats-Unis, avec un film télévisé de 10 heures intitulé L’Histoire Secrète de l’Amérique d’Oliver Stone.



Un parti pris, donc, celui d’un cinéaste passé maître dans l’art de la polémique. «Hitler est un bouc-émissaire facile, a-t-il osé devant un parterre de journalistes télé venus échanger avec lui à Pasadena (Californie), et l’histoire l’a utilisé à peu de frais.» Et de renchérir sur Staline: «C’est une toute autre histoire. Non pas qu’il faille le décrire en héros, mais peut-être le représenter de façon plus pragmatique. Il a combattu comme personne la machine de guerre allemande.»
«On ne peut pas, a-t-il résumé, juger les gens en termes de bons ou mauvais. Hitler est le produit d’un enchaînement d’actions. La cause et l’effet. Les Américains ne connaissent pas le lien entre la première et la seconde guerre mondiale.»



Stone, éducateur des masses? Sans doute, car il ne détesterait pas que son film au long cours soit présenté aux gamins des écoles. Son objectif? "Replacer les événements dans leur contexte". "Regardez les financements du parti Nazi. Combien d’entreprises américaines apparaissent, de General Motors à IBM. Hitler aurait pu être assassiné" assurait encore Oliver Stone face aux journalistes.


L'ex-élève de Scorcese ne craint pas de ruer dans les brancards et de dé-diaboliser quant il le faut les pires ennemis de l’Amérique: il l’a déjà prouvé dans Comandante, son film consacré à Fidel Castro, qu’il avait même dû remonter sous la pression des anticastristes. Plus récemment, après s’être offert Bush dans W., il a choisi de rendre un hommage appuyé à Hugo Chavez bras dessus bras dessous avec le héros de son film. dans South the Border: au festival de Venise, il est même venu



Sur internet, la polémique fait rage, et les blogueurs y vont de leurs commentaires sur les outrances du réalisateur de Platoon et Né un 4 Juillet: «Un autre adepte du ‘l’Amérique est la première responsable’, cite le quaotidien britannique The Guardian, Ils n’ont qu’à s’en aller. On fera une grande fête et on les aidera à faire leurs bagages.» L’Amérique, on l’aime ou on la quitte?


Juliette Serfati

Lundi 11 janvier 2010


http://www.gala.fr/l_actu/on_ne_parle_que_de_ca/oliver_st...

 

 

Petite banniere 400x50

 

09:47 Publié dans Film, Sionisme, Oligarchie, LDJ, USA, Israël | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

07/11/2009

L'Apocalypse selon Roland Emmerich

ARNAUD BORDAS

06/11/2009 | Mise à jour : 15:20

Les Mayas avaient raison ! La fin du monde, c'est pour 2012. La preuve par l'image avec le nouveau film de Roland Emmerich (Independence Day, Le Jour d'après), dans lequel des éruptions solaires gigantesques déclenchent un cataclysme planétaire sur la Terre : montée des eaux, tremblements de terre, tsunamis, explosions de la croûte terrestre, etc. Avec sa légendaire subtilité, Emmerich sort la grosse artillerie afin de livrer le plus gros film catastrophe de tous les temps. Comme d'habitude, les effets spéciaux numériques offrent quelques scènes de destruction massive impressionnantes. Et comme d'habitude, ses personnages sont tous des clichés sur pattes, drapés dans leur bonne conscience et leurs bons sentiments. Au menu cette fois : un président noir qui suinte la compassion et le sacrifice désintéressé, un doux dingue ancien hippie et militant écolo, une fille à papa qui s'inquiète pour la misère dans le monde, un écrivain populaire méprisé par la critique, des enfants surdoués et débrouillards, un jeune scientifique qui s'inquiète pour la misère dans le monde, un moine bouddhiste qui cherche la sagesse et même un chien qui sera sauvé de la catastrophe. Parce que les chiens ne meurent JAMAIS chez Roland Emmerich.

http://www.lefigaro.fr/lefigaromagazine/2009/11/07/01006-...

12/07/2009

District 9 : le film

Le site officiel du Film District 9

Date de sortie : 26 Août 2009 Réalisé par Neill Blomkamp Avec Sharlto Copley, William Allen Young, Robert Hobbs Genre : Science fiction Année de production : 2009 Distribué par Metropolitan Fil...
Pour ceux qui n'ont pas entendu parler de ce film, sachez qu'il a été développé et produit par Peter Jackson et que certains annonce comme un "nouveau" Cloverfield. Il marque les premiers pas sur grand écran du réalisateur sud-africain Neill Blomkamp qui s'était fait remarquer avec ses courts-métrages notamment inspirés de Halo.

Tourné au printemps 2008 en Afrique du Sud sous l'égide de Peter Jackson et Wingnut Films, District 9 est directement inspiré du court-métrage de Neill Blomkamp, Alive in Joburg (visible ici). Il raconte la survie de quelques extra-terrestres qui ont trouvé refuge à Johannesburg et sont traités comme des immigrés clandestins obligés de travailler pour le MNU (Multi National United). Un agent du gouvernement les prendra davantage en considération en s’intéressant à leurs biotechnologies.

Au casting de District 9, peu de noms connus (à la manière de Cloverfield): William Allen Young, Robert Hobbs, Sharlto Copley, Jason Cope, Kenneth Nkosi.

Neill Blomkamp fera donc ses premières armes avec District 9, lui qui fut un temps tout proche de réaliser l'adaptation de Halo (cf news) pour Microsoft avant que le projet rencontre des problèmes financiers.

District 9 sortira en France et aux USA ehtre le 14 août et le 26 août 2009. En attendant voici la bande-annonce
http://www.cinemovies.fr/bande-annonce-16219-29246.html




 

Petite banniere 400x50

 

03:43 Publié dans Film, Ovnis et Extraterrestres, Vidéos | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

30/06/2009

2012 : Le film - Bande d'annonce

2012 - Le film

Bande d'annonce en français

Le fim sortira le 11 novembre 2009

 

 

19/06/2009

2012 : Le film

2012 : Le film

Date de sortie : 11 Novembre 2009

2012_fichefilm_imagesfilm.jpg
Réalisé par : Roland Emmerich
Pays de production : United States
Titre original : 2012
Distributeur : Sony Pictures


Pour certaines personnes, 2012 sera l’année de l’Apocalypse, car le 21 décembre 2012 marque la fin du calendrier Maya. Cet événement est régulièrement commenté sur internet , et a été repris à travers des livres et des documentaires. Le réalisateur/scénariste Roland Emmerich s’est intéressé à cette histoire et a décidé de l’adapter pour le grand écran.

Synopsis. 2012 n'est pas une date comme les autres. Il s'agit en fait de la dernière année du calendrier maya et, c'est la conviction de nombre de personnes, il s'agit aussi du moment qui verra notre monde toucher à sa fin. Une croyance que de récentes catastrophes naturelles aux proportions titanesques sembleraient confirmer, la Terre étant désormais plongée dans un chaos total où les survivants devront s'unir s'ils veulent survivre. Mais dans quel but, si le monde touche réellement à sa fin ?


Le site officiel du film : http://www.2012lefilm.fr/

Avertissement dans le Trailer du film

Que feraient les gouvernements de la planète
pour péparer 6 milliards d'individus à la fin du monde ?
Ils ne feraient rien.
Découvrez la vérité !
Recherchez sur Internet : 2012

2012 : Trailer du film

http://www.dailymotion.com/video/x7ia42_2012-le-film-trai...