Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/07/2009

Vaccination de masse : confirmée !

Des nouvelles en vrac qui arrivent du Canada du site Conscience du Peuple :


Le sujet de la vaccination en est un que j'étudie depuis plusieurs années.
J'ai lu des tonnes de rapports, d'écrits et d'études sur les méfaits des vaccins et sur les ambitions de dépopulation et d'insertion de micros-puce (et de cristaux liquides) par la vaccination de masse. Nous y voici: avec la pandémie programmée, les populations mondiales recevront un vaccin et ce, de gré ou de force.

Un très proche ami a vu son fils devenir autiste suite à une double-dose d'un vaccin. Un petit garçon de 2 ans qui avait tout pour être un enfant "normal" jusqu'à ce que la vaccination vienne créer un désastre neurologique. Un autre garçon, près de moi, qui a été vacciné à 2 ans contre la méningite, a vu son état général décliner (comme un alzheimer) jusqu'à causer la mort à l'âge de 9 ans.

Un correspondant de ma liste d'envoi, dont je vais taire l'identité pour des raisons plus qu'évidente, m'a confirmé, de source sûre, que le gouvernement a fait des appels d'offre privées, qui sont devenues récemment publiques, pour faire fabriquer 33 et 66 millions de seringues. Cette personne reçoit les appels d'offre...

La population canadienne est de 33 millions d'habitants. De commander le double de seringues implique deux épisodes de vaccination. En voici la confirmation:


Les écoles des USA et de plusieurs autres pays seront utilisées pour la vaccination de la population à l'automne. Les écoles deviendront des cliniques de vaccination. Les étudiants seront la première cible...

Source : http://ahrcanum.wordpress.com/2009/06/22/ah1n1-flu-shot-c...

Êtes-vous conscients et prêts à retirer vos enfants de l'école pour ne pas vous soumettre à la vaccination? L'heure des choix est arrivée !

Le Dr. Moulden, médecin canadien, explique comment et pourquoi les vaccins sont un danger réel pour la santé et pour la vie: (anglais)

 

Tolerance Lost by Dr. Andrew Moulden Part 1 of 3





Une journaliste autrichienne accuse l'ONU et des responsables politiques de préparer un génocide planétaire:

http://bridge.over-blog.org/article-33284360.html

Un laboratoire pharmaceutique vient d'être tenu responsable par la cour d'avoir causé la sclérose en plaques:

http://www.liberation.fr/societe/0101576245-le-labo-gsk-r...

Faillite des États-Unis et de l'Angleterre?
Dernier numéro d'Europe 20/20: prendre note que le Laboratoire Européen d'Anticipation Politique (LEAP) est un "think thank" qui se dit apolitique, mais qui appartient à l'élite financière mondiale qui impose le nouvel ordre mondial comme unique solution aux problèmes de notre monde. Ce groupe nous donne de bonnes informations, mais dans le but de nous amener à accepter la mondialisation économique et politique. Soyez donc sur vos gardes.

http://www.europe2020.org/spip.php?article607&lang=fr

La mort du dollar?

http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/la-mor...

Dans une vidéo, Ahmadinejad annnonce "un grand bouleversement sur la planète":
http://www.liberation.fr/monde/0101576238-dans-une-video-...

Conseil de la semaine: Sortez des grandes villes !

"Sortez de Babylone mon peuple".
"Sortez du milieu d'elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n'ayez point de part à ses fléaux". Apocalypse 18:2-4

01/07/2009

Grippe porcine : une journaliste autrichienne accuse l’ONU et de s responsables politiques de préparer un génocide planétaire

Une journaliste d’investigation autrichienne prévient le monde entier que le plus grand crime de l’histoire de l’humanité est en marche. Jane Burgermeister a récemment déposé une plainte auprès du FBI. Elle accuse l’Organisation Mondiale de la Santé, L’ONU, et plusieurs personnalités politiques hauts placés de vouloir commettre un génocide de masse. Elle a aussi préparé une procédure de justice contre la vaccination forcée qui se prépare aux USA. Elle avait préalablement lancé une procédure de justice contre les sociétés pharmaceutiques Baxter et Avir Green Hills Technology, qu’elle juge responsable d’avoir délibérément produit la grippe porcine afin d’en retirer des bénéfices.(productions de vaccins etc.)

Elle présente des preuves de bioterrorisme, qui sont en violation avec la législation américaine et accuse des responsables politiques américains d’agir pour le compte des banquiers internationaux, qui eux-mêmes contrôlent la Réserve Fédérale américaine, l’ONU, et l’OTAN. Elle les accuse de fomenter un génocide de masse contre la population américaine, par l’utilisation de la grippe porcine.

Les personnalités visées par la plainte sont Barack Obama, David Nabarro (Coordinateur de la grippe porcine à l’ONU), Janet Napolitano (Secrétaire d’état à la Sécurité Intérieure), David de Rotschild, David Rockefeller, George Soros, (investisseur international), Werner Faymann (Chancelier d’Autriche), Alois Stoger (Ministre de la santé Autrichienne). Aux yeux de cette journaliste, les personnes citées précédemment, font partie d’un syndicat international du crime qui ont développé, produit, et employé des armes biologiques pour éliminer les populations des USA et d’autres pays, et ce pour des fins politiques et financières.

Elle les accuse d'avoir conspiré ensemble, et d'être les responsables du financement du propragmme international d'armes biologiques, impliquant des compagnies pharmaceutiques telles que Baxter et Novartis. Ils ont créé le prétexte de la grippe porcine pour justifier leur pland de vaccination de masse, et sera le bon moyen d'administer un agent biologique toxique qui causera la mort du peuple américain. Cette action est une violation de la loi antiterroriste sur l'emploi d'armes biologiques.

Et seulement le peuple américain.....?????

Trac à télécharger et à diffuser

RESISTANCE-1.doc


Source: Natural news




28/06/2009

Instauration du Nouvel Ordre Mondial pour l'automne 2009 ?

Une analyse géopolitique intéressante à écouter, ce d'autant plus que ces informations sont recoupées par d'autres sources journalistiques à découvrir ci-dessous après avoir écouté la vidéo.

Le 28/06/2009

Mr Ahmadinejad confirme une conspiration britannique
visant à déstabiliser le Moyen-Orient.
Tsunami financier et économique à l'automne 2009.
Faille de San Andréas désormais dans la ligne de mire du sommet de la franc-maçonnerie.
Décès de Michael Jackson et Nouvel Ordre Mondial.

Alain Delon : le nouveau pion utilisé par le sommet de la franc-maçonnerie pour le nouvel ordre mondial.

Source : http://revelations4.blogs.fr/

LE MESSAGE AUDIO CORRESPONDANT :

http://www.blog-video.tv/video-10631eb87f-Archive-tele-du...


Archive télé du 28/06/2009 10:45:12 sur Blog video

Journalist Files Charges against WHO and UN for Bioterrorism and Intent to Commit Mass Murder

by Barbara Minton, Natural Health Editor
See all articles by this author
Email this author

Source : http://naturalnews.com/z026503_pandemic_swine_flu_bioterrorism.html

Traduction Google en Français : Cliquez sur le lien ci-dessous :

Une journaliste porte des accusations contre l'OMS et les Nations Unies pour Bioterrorisme et intention de commettre un meurtre en masse.


Virus artificiel

Président de l'Institut des questions géopolitiques à Moscou, l'ex-général Leonid Ivachov croit détenir la clef des pandémies qui semblent se multiplier. Selon lui, le virus A H1N1, qui a désormais contaminé plus de 25 000 personnes, a été fabriqué dans des laboratoires par des médecins militaires. En guise de preuve, il cite les "renseignements américains", sans plus de précision, qui estimeraient à quelque "3 milliards de personnes" la surpopulation de la planète d'ici à 2015. Des apprentis sorciers auraient donc "activé" des agents infectieux capables de provoquer une extermination massive. Ivachov, le plus sérieusement du monde, y voit une "stratégie globale".


Source : L'express


Jackson and Fawcett Deaths Overshadow NWO Moves On Liberty

Kurt Nimmo
Infowars
Friday, June 26, 2009

Source :
http://www.prisonplanet.com/jackson-and-fawcett-deaths-ov...

Traduction Google en Français : Cliquez sur le lien ci-dessous

Les décès de Jackson et Fawcett pour éclipser l'instauration du NWO et la privation des Libertés

En complément une enquête sur la FED par Alex Jones

Alex Jones Federal Reserved Rant HQ
http://www.tagtele.com/videos/voir/38908


24/06/2009

USA : les dangers de la vaccination obligatoire

EN VUE DE PREPARER LES AMERICAINS AUX DANGEREUSES VACCINATIONS OBLIGATOIRES

« GARY MATSUMOTO et autres chercheurs ont déclenché l’alarme pour avertir un maximum de personnes et leur conseiller d’éviter les poisons qui leur sont présentés comme des médicaments protecteurs. »

Stephen Lendman, 10 juin 2009.

 

Il est inconcevable de constater que l’OMS, les Etats-Unis, ainsi que les autorités d’autres pays répandent mensonges, tromperies et hystérie pour permettre aux grandes compagnies pharmaceutiques la diffusion de dangereux vaccins et autres médicaments auprès de personnes qui ne se doutent  de rien, ouvrant peut-être ainsi la porte à la maladie et à une mort précoce ….

Gary Matsumoto est un journaliste new-yorkais qui fut plusieurs fois récompensé pour ses articles d’investigation

Dans son ouvrage de 2004 : « Vaccin A : l’expérience secrète du gouvernement tue nos soldats et explique pourquoi les GIs constituent en fait les premières victimes ». Il conteste les résultats de l’IOM et marque son désaccord au démenti du Pentagone au sujet du syndrome de la guerre du Golfe.

Analysant le contexte obscur dans lequel les vaccinations se sont développées, il a fini par découvrir que les médecins et les scientifiques de l’armée avaient réalisé des expériences médicales secrètes sur des citoyens américains en violation du code de Nuremberg et de l’éthique médicale la plus fondamentale. Concernant l’expérimentation sur des êtres humains, le code de Nuremberg a établi des normes précises qui ont été reprises dans les directives de l’éthique médicale.

Ces normes exigent :

--Le consentement volontaire des sujets, et ce, en dehors de toute forme de coercition, fraude ou duperie, et avec la pleine connaissance des risques encourus.

--Les expérimentations devraient éviter  «  toute forme de souffrance physique, psychique inutile, ainsi que tout dommage quel qu’il soit. ».

--Les expérimentations ne devraient jamais être entreprises si, à priori, il existe des raisons de croire que des dommages, infirmités ou la mort pourraient s’ensuivre.

--Les risques ne devraient jamais être disproportionnés par rapport à l’importance du problème humanitaire à résoudre.

--Les expérimentations devraient immédiatement prendre fin s’il existe des raisons de croire que des dommages, des infirmités ou la mort pourrait s’ensuivre.

Selon Matsumoto, le Pentagone a violé ces normes, trahi les troupes, ainsi que le devoir fondamental des chefs militaires et civils sensés protéger leurs hommes. Depuis au moins 1987, le développement de la guerre biologique a détruit le bien-être de dizaines de milliers de GIs utilisés comme cobayes humains dans les programmes de vaccinations expérimentales non autorisés contre l’anthrax contenant du squalène

– un adjuvant huileux (destiné à augmenter l’immunité).

Il est connu depuis des décennies que cet adjuvant peut provoquer des maladies auto-immunes graves chez les animaux de laboratoire. Il fut cependant utilisé (involontairement) sans que soient révélés ses effets néfastes sur la santé des personnes.

Matsumoto a écrit :

Les expérimentations mentionnées dans ce livre et réalisées en dehors de toute éthique n’ont jamais cessé. Il ne fut nullement envisagé de les limiter parce que les exigences de la sécurité nationale les mettaient à l’abri de toute enquête et excluaient toute forme de responsabilité.

Quand Michael Whitehouse de la Faculté de médecine UCLA et Frances Beck ont injecté du squalène combiné à d’autres substances à des rats et des cobayes avant 1970, peu de ces substances huileuses avaient autant la capacité de provoquer de l’arthrite et de la sclérose en plaques chez les animaux.

En 1999 l’immunologiste Johnny Lorentzen de l’Institut suédois Karolinska a montré que l’injection de molécules apparemment banales comme le squalène et que l’on trouve dans le corps peut stimuler une réponse immunitaire auto-destructrice.

D’autres recherches montrent que le squalène en tant qu’ingrédient expérimental des vaccins contre l’anthrax provoque des maladies auto-immunes dévastatrices et des décès chez de nombreux vétérans de la guerre du Golfe, aux Etats-Unis et en Australie, alors même qu’il continue à être utilisé pour la mise au point de nouvelles vaccinations dans les laboratoires…

Il existe une étroite relation entre les maladies des animaux induites par le squalène et celles qui sont observées chez les humains auxquels ce produit est injecté : rhumatisme articulaire, sclérose en plaques et lupus érythémateux. (« Il existe au minimum 24 études scientifiques (peer-reviewed) de dix laboratoires différents aux Etats-Unis, en Europe, en Asie et en Australie qui documentent le développement de maladies auto-immunes chez des animaux soumis à des injections comportant des adjuvants à base de squalène. (1)

Le Dr V.Scheibner qui a mené des recherches poussées sur les adjuvants des vaccins écrit : « le squalène a produit une cascade de réactions telles que : le syndrome de la guerre du Golfe ; l’arthrite, la fibromyalgie, la lymphadénopathie, la fatigue chronique, les céphalées chroniques, la perte anormale de cheveux, des lésions de la peau qui ne guérissent pas, des ulcères, des vertiges, des pertes de mémoire, de modifications de l’humeur, des problèmes neuropsychiatriques, des troubles thyroïdiens, de l’anémie, le lupus érythémateux, la sclérose en plaques, le syndrome de Sjorgen, de Raynaud, la diarrhée chronique, les transpirations nocturnes, de la fièvre (peu élevée)…

Le livre de Matsumoto (2) fait état de nombreuses études de cas de GIs atteints de l’un ou plusieurs symptômes relevés ci-dessus, de leurs effets dévastateurs, ainsi que des réactions du gouvernement américain refusant de reconnaître leur existence ou la relation existant entre ces maladies et les vaccinations…

Selon Matsumoto les adjuvants à base de squalène constituent l’ingrédient principal pour une nouvelle génération de vaccins destinés à l’immunisation de masse partout dans le monde, et ce, malgré que les chercheurs de la Faculté de Médecine de Tulane et de l’Institut Militaire de Walter Reed ont démontré que le système immunitaire répond spécifiquement à la molécule de squalène ;

Le système immunitaire reconnaît le squalène comme une molécule propre au corps. On peut le trouver dans les genoux, le coude, le cerveau et tout le système nerveux. Mais quand cette molécule est injectée dans le corps, le système immunitaire intervient pour la détruire et pour l’éliminer. Ingérer et digérer le squalène ne pose absolument aucun problème, mais le fait de l’injecter galvanise le système immunitaire qui s’emploie à l’attaquer…

Matsumoto dit que le squalène peut être considéré comme le déclencheur d’une authentique arme biologique. Les chercheurs soviétiques l’ont baptisée «  bombe à retardement biologique !!! »… Matsumoto et le Dr Pam Asa doivent conclure que « ces types d’adjuvants (huileux) constituent l’arme chimique la plus insidieuse qui ait jamais été conçue ».Ceci comprend également le squalène. Depuis les années ’80, les soviétiques savaient que ces produits pouvaient être employés comme armes chimiques.

Matsumoto explique que le véritable problème à propos de l’utilisation du squalène est qu’il imite parfaitement une molécule qui se trouve faire partie du corps ; c’est exactement la même molécule.

Ainsi, ce que des scientifiques américains ont conçu comme un excitateur de l’immunité constitue  en fait une nouvelle nano-bombe susceptible de provoquer des maladies imprévisibles, débilitantes et chroniques.

Quand le NIH a rétorqué que le squalène était sûr parce qu’il fait partie du corps, on peut affirmer que c’était l’exact opposé qui était vrai et évidement l’est toujours. C’est la présence naturelle du squalène dans le corps qui en a fait l’une des molécules les plus dangereuses qui n’aient jamais été injectées à un être humain. Le fait d’utiliser cette molécule dans les vaccins est tout simplement barbare et criminel….

Il est fâcheux de constater que plusieurs vaccins actuellement à l’étude chez le NIH et associés contiennent du squalène sous une forme ou sous une autre.

Il y a du squalène dans les vaccins recombinants pour le HIV, la malaria, l’herpès, la grippe (y compris la grippe porcine), le cytomégalovirus, et le papilloma virus humain.

Certains de ces vaccins sont prévus pour des vaccinations de masse partout dans le monde. Cette possibilité devrait, à elle seule, terrifier tout un chacun pour l’amener à refuser n’importe quelle prescription de ces vaccins.

Un autre problème est qu’il faut parfois des années pour pouvoir diagnostiquer un problème d’auto-immunité parce que les symptômes immédiats (maux de tête, douleurs articulaires…) sont parfois si vagues qu’ils peuvent facilement être attribués à d’autres causes.

Depuis longtemps des experts ont considéré que les vaccinations ont toujours présenté suffisamment de dangers pour que l’on puisse les qualifier d’armes biologiques pour la simple raison qu’elles sont susceptibles de détruire la santé, endommager le système immunitaire et favoriser des maladies.

La nouvelle solution de Big Pharma : des vaccins plus puissants, génétiquement modifiés et des médicaments susceptibles de nuire à ceux qui les prennent ou même susceptibles d’entraîner la mort, et ce, tout spécialement pour les personnes dont le système immunitaire est fragilisé.

Matsumoto et d’autres chercheurs ont déclenché l’alarme pour avertir un maximum de personnes et leur conseiller d’éviter les poisons qui sont présentés comme des médicaments protecteurs.

En fait ces produits profitent essentiellement aux compagnies qui les fabriquent et aux scientifiques qui en récoltent les royalties.

Stephen Lendman, Globazl Research, 10 juin 2009.

« Readying Americans for Dangerous,Mandatory Vaccinations » , (Notes et extraits-Traduction)

Research Associate of the Centre for Research on Globalisation

e-mail : lendmanstephen@sbc global.net

http://www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=13859

10 juin 2009

(1) FLU SHOTS AND THE NEW ADJUVANTS : BEWARE ! Dr Sherri Tenpenny http://www.whale.to/a/tenpenny.html

http://www.newswithviews.com/Tenpenny/sherri6.htm

(2) Gary MATSUMOTO : «  Vaccine A : The Covert Government Experiment that’s killing Our Soldiers and why GIs are Only the first Victims »

 

16/06/2009

Grippe A/H1N1 - Le coup de gueule d'un médecin : "On en fait trop !"

Enfin un médecin sensé !
Ce serait le virus médiatique qu'il faudrait enrayer par celui de la grippe H1N1 !!!!
 

  • Un épidémiologiste toulousain dénonce lundi l'hospitalisation systématique des malades de la grippe A/H1N1.
  • L'expert évoque des "mesures disproportionnées".

TF1 le 15/06/2009 - 16h24
Mis à jour le 15/06/2009 - 16h30

Le chef du service des maladies infectieuses de l'hôpital Purpan de Toulouse, Bruno Marchou, a dénoncé lundi l'hospitalisation systématique des patients infectés par le virus de la grippe A/H1N1, estimant qu'elle ne se justifiait pas. "On ne peut pas imaginer une hospitalisation dans tous les cas. Les cas observés ne justifient pas d'hospitalisation. Dans les autres pays, seuls les cas graves font l'objet d'une hospitalisation. On met en danger la vie des vrais malades", a déclaré à des journalistes le professeur Marchou.

Dans son service, "paralysé par l'afflux de malades grippés", dit-il, 13 des 36 lits sont occupés depuis le week-end par des élèves d'une classe de 6e du collège de Quint-Fonsegrives, près de Toulouse. Le médecin hospitalier estime que les personnes infectées "pourraient être prises en charge à leur domicile" par leur médecin généraliste. "Nous sommes face à une maladie, une épidémie, une pandémie bénigne (...), la mortalité de la grippe A/H1N1 est de l'ordre de 4 pour 1.000, comparable à celle d'une grippe saisonnière, qui est de l'ordre de 1/1.000. Les gens ont une vision de la situation plus grave que la réalité", regrette Bruno Marchou.

"Aujourd'hui, on en fait trop. Les mesures prises sont totalement disproportionnées", affirme le médecin avant de lancer: "Tous les jours, nous avons 2.500 enfants qui meurent du paludisme dans le monde". Les sept enfants infectés et hospitalisés vont très bien, a assuré Bruno Marchou, qui a participé lundi matin à une réunion d'information avec les parents d'élèves au collège de Quint-Fonsegrives. La France a décidé de maintenir son niveau de vigilance au niveau actuel (5A) en dépit du premier cas de contamination groupée dans ce collège toulousain.

Source : TF1