Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/06/2009

Grippe A/H1N1: un virus artificiel (expert russe)

15:50 | 25/ 05/ 2009
   

MOSCOU, 25 mai - RIA Novosti. Le virus de la grippe A/H1N1 a été créé de façon artificielle pour réduire la population de la Terre, estime Leonid Ivachov, ancien chef de la Direction de la coopération militaire internationale du ministère russe de la Défense et président de l'Académie des problèmes géopolitiques.

"De mon point de vue, l'attention soutenue portée au problème nucléaire permet de détourner l'opinion publique des principales menaces que sont les épidémies", a déclaré lundi à RIA Novosti M.Ivachov.

Selon lui, toutes les épidémies actuelles ont été créées dans des laboratoires. "Les médecins militaires détiennent la formule de la pneumonie atypique qui a donné naissance au virus. La grippe aviaire a également une origine artificielle", a noté l'expert.

"Selon les renseignements américains, d'ici 2015, quelque 3 milliards de personnes seront "de trop", notre planète s'attend ainsi à une surpopulation."L'activation" des différents virus susceptibles de déboucher sur la mort massive de gens est une stratégie globale destinée à réduire la population de la planète", a déclaré M.Ivachov.

Samedi, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a confirmé 12.022 cas de contamination par le virus A/H1N1 dans 43 pays du monde.


Source : http://fr.rian.ru/world/20090525/121733869.html

Ce qui veut dire en clair que tout le ramdam qu'ils nous font actuellement avec l'Iran et la Corée, sur leur armement nucléaire et leurs essais, n'ont d'autres buts que ceux de détourner l'attention des peuples sur les épidémies qu'ils sont en train de nous créer de toutes pièces.

Objectif par la suite : instauration du Nouvel Ordre Mondial.
Question : à quand l'instauration de la Loi martiale pour contraindre les personnes à se faire vacciner ?

16/05/2009

Euthanasie : La controverse Attali.

Euthanasie : La controverse Attali.
Il est toujours dans la même idéologie de la mort !


On sait le bruit qui a été fait, récemment, autour de M. Jacques Attali, conseiller économique du président de la République, qui avait, il y a deux ans, tenu des propos sur l'euthanasie qui sont parfaitement inadmissibles.

M. Jacques Attali a prétendu qu'on avait mal compris sa pensée, qu'on n'avait présenté que des phrases extraites de leur contexte et il a attaqué en diffamation l'auteur d'un tract à ce propos.

La doctrine de M. Attali est pourtant parfaitement claire. On en jugera par les extraits étendus que nous reproduisons. Ces extraits soulignent bien le vice essentiel du système qui est : l'économisme. La santé et la vie de l'homme sont menacées si l'économisme devient la norme pour une politique de la santé.

Qu'on en juge.

Marchandisation (1)

« La production de consommateurs et leurs entretien coûtent cher, plus cher encore que la production de marchandises elles-mêmes. Les hommes sont produits par des services qu'ils se rendent les uns aux autres, en particulier dans le domaine de la santé, dont la productivité économique n'augmente pas très vite. »
« La productivité de la production de machines, augmente plus rapidement que la productivité relative de la production de consommateurs. Cette contradiction sera levée par une transformation du système de santé et d'éducation vers leur marchandisation et leur industrialisation. » (p. 265).

Cynisme mis à part

« Mais dès qu'on dépasse 60/65 ans, l'homme vit plus longtemps qu'il ne produit et il coûte cher à la société. »

« D'où ]e crois que dans la logique même de la société industrielle, l'objectif ne va plus être d'allonger l'espérance de vie, mais de faire en sorte qu'y l'Intérieur même d'une durée de vie déterminée, l'homme vive le mieux possible mais de telle sorte que les dépenses de santé seront les plus réduites possible en terme de coûts pour la collectivité. Alors appareil un nouveau critère d'espérance de vie : celui de la valeur d'un système de santé, fonction non pas de l'allongement de l'espérance de vie mais du nombre d'années sans maladie et particulièrement sans hospitalisation. En effet, du point de vue de la société, il est bien préférable que la machine humaine s'arrête brutalement plutôt qu'elle ne se détériore progressivement. C'est parfaitement clair si l'on se rappelle que les deux tiers des dépenses de santé sont concentrées sur les derniers mots de vie. De même, cynisme mis à part, les dépenses de santé n'atteindraient pas le tiers du niveau actuel (175 milliards de francs en 1979) si les individus mouraient tous brutalement dans des accidents de voiture. Ainsi force est de reconnaître que la logique ne réside plus dans l'augmentation de l'espérance de vie mis dans celle de la durée de vie sans maladie.»

Et plus loin: « l'euthanasie sera un des instruments esentiels de nos sociétés futures dans tous les cas de figures. Dans une logique socialiste, pour commencer, le problème se pose comme suit : la logique socialiste c'est la liberté et la liberté fondamentale c'est le suicide ; en conséquence, le droit au suicide direct ou indirect est donc une valeur absolue dans ce type de société. Dans une société capitaliste, des machines à tuer, des prothèses qui permettront d'éliminer la vie lorsqu'elle sera trop insupportables ou économiquement trop coûteuse, verront le jour et seront de pratique courante. Je pense donc que l'euthanasie, qu'elle soit une valeur de liberté ou une marchandise, sera une des règles de la société future. » (pp. 274-275).

(1) - Ce texte, comme les suivants, est extrait de l'interview de M. Jacques Attali publié par Michel Salomon dans son livre "l'Avenir de la Vie" (Segher éd.).

Jacques Attali et le virus de la Grippe porcine

Attali : une petite pandémie permettra d’instaurer un gouvernement mondial !

Encore un de nos amis franc-maçons, qui nous veut du bien et un fervent défenseur de l'euthanasie, sans doute mondiale ! Et après cela vous croyez toujours que le virus de la grippe porcine est d'origine naturelle ? Que doivent contenir les vaccins ? 


13 mai 2009 (Nouvelle Solidarité) – Il fallait Jacques Attali pour y penser ! Dans sa rubrique du magazine L’Express du 3 mai, l’ancien sherpa de François Mitterrand dévoile quelques fantasmes intimes du monde oligarchique. En bref : là ou le krach financier a jusqu’ici échoué, une bonne petite pandémie pourrait précipiter nos dirigeants à accepter la mise en place d’un gouvernement mondial !

« L’Histoire nous apprend que l’humanité n’évolue significativement que lorsqu’elle a vraiment peur : elle met alors d’abord en place des mécanismes de défense ; parfois intolérables (des boucs émissaires et des totalitarismes) ; parfois futiles (de la distraction) ; parfois efficaces (des thérapeutiques, écartant si nécessaire tous les principes moraux antérieurs). Puis, une fois la crise passée, elle transforme ces mécanismes pour les rendre compatibles avec la liberté individuelle et les inscrire dans une politique de santé démocratique. »


Pour Attali, « La pandémie qui commence pourrait déclencher une de ces peurs structurantes », car elle fera surgir, « mieux qu’aucun discours humanitaire ou écologique, la prise de conscience de la nécessité d’un altruisme, au moins intéressé. »


« Et, même si, comme il faut évidemment l’espérer, cette crise n’est pas très grave, il ne faudra pas oublier, comme pour la crise économique, d’en tirer les leçons, afin qu’avant la prochaine - inévitable - on mette en place des mécanismes de prévention et de contrôle, ainsi que des processus logistiques de distribution équitable des médicaments et de vaccins. On devra, pour cela, mettre en place une police mondiale, un stockage mondial et donc une fiscalité mondiale. On en viendra alors, beaucoup plus vite que ne l’aurait permis la seule raison économique, à mettre en place les bases d’un véritable gouvernement mondial. »

« C’est d’ailleurs par l’hôpital qu’a commencé en France, au XVIIème siècle, la mise en place d’un véritable Etat », avance-t-il pour conclure. Cependant, avec la loi Bachelot et les autres « reformes » qu’impose son « ami Nicolas », c’est précisément l’hôpital qu’on démantèle.


Cela veut dire quoi, un altruisme, au moins intéressé?
Pour ses copains propriétaires des laboratoires pharmaceutiques US ?


Source :
http://www.solidariteetprogres.org/article5437.html

02/05/2009

Grippe porcine USA : Le mail d'un médecin Texan

Ils ont bien réussi leurs coups avec ce vaccin prévu pour réduire une partie de la population mondiale !
De plus silence radio sur les ondes, sur le nombre réel des personnes contaminées, comme l'indique le médecin.
Que cherchent-ils encore ? Que les gens ne se préparent pas pour qu'il y ait le plus de victimes possibles ?
Essayons de faire remonter notre immunité de manière naturelle !!!
 
 
Verum, sur Open Minds Forum, nous a fait partager la teneur d'un email envoyé par un médecin spécialiste Texan à l'un de ses amis, posté ce soir à 8:43PM heure GMT.

Dr. Marcus Gitterle, M.D.
600 N Union Ave
Christus Santa Rosa Hospital - New Braunfels
New Braunfels, TX 78130

Spécialité: Médecine urgentiste familiale

Après être rentré d'un meeting sur la santé publique hier avec les élus locaux et les officiels scolaires de la région de Comal, Heather a suggéré que j'envoie une note d'information (mise à jour) à chacun,
car ce que nous entendons de façon privée du CDC et du département de la Santé est si différent de ce que vous entendez dans les médias.
Quelque-uns d'entre vous savez déjà tout ou partie de ceci, cependant je vais lister [ici] les faits que je connais.

- Le virus est infectieux deux jours avant l'apparition des premiers symptômes,

- Le virus perd sa virulence plus de 7 jours après l'apparition des premiers symptômes
(parfois jusqu'à 9 jours, ce qui est inhabituel)

- Comme il s'agit d'un nouveau virus, il n'existe pas "d'immunité de masse", donc le "taux d'attaque" est très élevé. Il s'agit du pourcentage de personnes qui attrapent le virus si elles sont exposées; presque chaque personne étant exposée à ce virus sera infectée, bien que toutes ne présenterons pas de symptômes. Ce taux est bien plus haut que [celui de] la grippe saisonnière, qui avoisine 10-15%. Le "taux d'attaque clinique" pourrait être d'environ 40-50% et représente le nombre de personne présentant des symptômes.
Il s'agit d'un nombre énorme. Il est difficile de transmettre la gravité de ceci.

La virulence de ce virus est aussi importante ici qu'à Mexico, et il y a des personnes ici, aux USA, sous assistance respiratoire, maintenant. Cela n'a pas été rapporté par les médias, mais un bébé de 23 mois près d'ici se bat pour survivre, et une femme enceinte au sud de San Antonio se bat aussi pour survivre. A Mexico, ces personnes seraient sans doute déjà décédées, mais ici aux USA, les malades peuvent obtenir du Tamiflu ou du Relenza rapidement, et nous avons des accès immédiat aux appareils d'assistance respiratoire.
Cela signifie que dans quelques semaines, les hôpitaux régionaux seront vraisemblablement submergés.

- Quelques enfants ayant eu confirmation de la positivité des tests dans la région de Comal ont eu plus de 70 contacts avant diagnostic.

- Il y a 10-25 fois plus de cas actuels (non 'possibles', mais actuels) que ce qui est rapporté dans les médias. Ils évitent de rapporter cela, car il faut 3 jours avant d'obtenir confirmation du CDC sur telle ou telle culture virale, cependant, en se basant sur les études épistémologiques précédentes,
nous savons qu'il y a plus de 10 cas pour chaque cas "confirmé" maintenant.

- Pendant la nuit, nous avons franchi le seuil de la phase 6 de la pandémie mondiale, selon la définition de l'OMS. Ceci n'est jamais arrivé de notre vivant. Nous sommes en territoire inconnu.

-J'attends à ce que le président Obama déclare l'état d'urgence dans les 72-96 heures qui suivent. Cela pourrait ne pas arriver,
mais auquel cas, me surprendrait. Lorsque cela arrivera, toutes les réunions publiques seront annulées pour 10 jours.

-
Je suggère que chacun d'entre nous évite les réunions publiques. Les activités extérieures ne sont pas aussi risquées pour attraper l'infection. Il s'agit des zones fermées et des contacts proches qui présentent le plus grand risque.

- Le Tamiflu circule. Il existe un stock national, mais il devra être géré prudemment, car il ne sera pas suffisant pour traiter l'ensemble des cas lorsque l'épidémie sera extensive. Je ne pense pas qu'il y ait un grand stock de Relenza, quoique je ne connaisse pas les chiffres exacts.
Si j'avais à choisir, je prendrais du Relenza, car je pense qu'il agit davantage sur les tissus affectés que le Tamiflu.

-
Vous devriez éviter d'aller aux urgences si vous pensez avoir été exposé ou symptomatique. Les urgences Sud d'ici deviennent débordées (le sont déjà). Cela arrive par vagues, mais les "vagues" deviennent plus grosses.

- Il apparaît que cette grippe produit un enrouement distinctif chez nombre de victimes. Les symptômes, en général, correspondent à ceux des autres grippes; à savoir, le mal de gorge, douleurs physiques, maux de tête, toux et fièvre. Certains ont tous ces symptômes tandis que d'autres en ont seulement un ou deux.

- N-acétyl-cystéine - (un supplément nutritionnel à disposition dans le magasin d'aliments naturels ou Wimberley Pharmacie), a été démontrée pour prévenir ou atténuer la gravité de la grippe. Je suggère 1200mg, deux fois par jour pour les adultes, et 600 mg deux fois par jour pour les enfants de plus de 12 ans. Il serait difficile d'obtenir des enfants de moins de 12 ans de le prendre, mais vous pouvez essayer d'ouvrir les capsules et de les mettre dans un yogourt. Pour 40 livres et plus [environ 18 kilos], 300-600 mg deux fois par jour, pour moins de 40 livres, la moitié de cela.

-
Oscillococinum, un remède homéopathique, a été démontré comme étant très efficace lors d'un grand essai clinique en Europe, avec une variante du H1N1. Vous pouvez acheter ceci à Hill Country Natural Foods, ou à la pharmacie Wimberley.

Je vais essayer de tenir tout le monde informé si j'ai des nouvelles informations. En attendant, ne craignez pas l'infection, essayez seulement de l'éviter. Plus le nombre de personnes infectées sera faible, plus il sera facile pour nos agents de la fonction publique de gérer [cette crise].

Marc Gitterle, M.D.

-----------------------------------------------------------------------------------------------

Dr. Marcus Gitterle, M.D.
600 N Union Ave
Christus Santa Rosa Hospital - New Braunfels
New Braunfels, TX 78130

Specialties: Family Practice Emergency Medicine


After I returned from a public health meeting yesterday with community leaders and school officials in Comal County, Heather suggested I send an update to everyone, because what we are hearing privately from the CDC and Health Department is so different from what you are hearing in the media. Some of you know some or maybe all of this, but I will just list what facts I know.

- The virus is infectious for about 2 days prior to symptom onset

- Virus sheds more than 7 days after symptom onset (possibly as long as 9 days) (this is unusual)

- Since it is such a novel (new) virus, there is no "herd immunity," so the "attack rate" is very high. This is the percentage of people who come down with a virus if exposed. Almost everyone who is exposed to this virus will become infected, though not all will be symptomatc. That is much higher than seasonal flu, which averages 10-15%. The "clinical attack rate" may be around 40-50%. This is the number of people who show symptoms. This is a huge number. It is hard to convey the seriousness of this.

- The virulence (deadliness) of this virus is as bad here as in Mexico, and there are folks on ventilators here in the US, right now. This has not been in the media, but a 23 month old near here is fighting for his life, and a pregnant woman just south of San Antonio is fighting for her life. In Mexico, these folks might have died already, but here in the US, folks are getting Tamiflu or Relenza quickly, and we have ready access to ventilators. What this means is that within a couple of weeks, regional hospitals will likely become overwhelmed.

- Some of the kids with positive cases in Comal County had more than 70 contacts before diagnosis.

- There are 10-25 times more actual cases (not "possible" cases -- actual), than what is being reported in the media. The way they fudge on reporting this is that it takes 3 days to get the confirmatory nod from the CDC on a given viral culture, but based on epidemiological grounds, we know that there are more than 10 cases for each "confirmed" case right now.

- During the night, we crossed the threshold for the definition of a WHO, Phase 6 global pandemic. This has not happened in any of our lifetimes so far. We are in uncharted territory.

- I expect President Obama will declare an emergency sometime in the next 72-96 hours. This may not happen, but if it doesn't, I will be surprised. When this happens, all public gathering will be cancelled for 10 days.

- I suggest all of us avoid public gatherings. Outdoor activities are not as likely to lead to infection. It is contained areas and close contact that are the biggest risk.

- Tamiflu is running out. There is a national stockpile, but it will have to be carefully managed, as it is not enough to treat the likely number of infections when this is full-blown. I don't think there is a big supply of Relenza, but I do not know those numbers. If I had to choose, I would take Relenza, as I think it gets more drug to the affected tissue than Tamiflu.

- You should avoid going to the ER if you think you have been exposed or are symptomatic. ER's south of here are becoming overwhelmed -- and I mean that -- already. It is coming in waves, but the waves are getting bigger.

- It appears that this flu produces a distinctive "hoarseness" in many victims. The symptoms, in general, match other flu's; namely, sore throat, body aches, headache, cough, and fever. Some have all these symptoms, while others may have only one or two.

- N-Acetyl-Cysteine -- a nutritional supplement available at the health food store or Wimberley Pharmacy, has been shown to prevent or lessen the severity of influenza. I suggest 1200mg, twice a day for adults, and 600mg twice a day in kids over 12. It would be hard to get kids under 12 to take it, but you could try opening the capsules and putting it on yogurt. For 40 pounds and up, 300-600 mg twice a day, for less than 40 pounds, half that.

- Oscillococinum, a homeopathic remedy, has been vindicated as quite effective in a large clinical trial in Europe, with an H1N1 variant. You can buy this at Hill Country Natural Foods, or the Wimberley Pharmacy.

I will try to keep everyone posted if I have any new information. Meanwhile, don't be afraid just avoid infection. The fewer people infected the easier it will be for our public officials to manage it.

Marc Gitterle, M.D.
Commentaire d'un internaute :
Si ce médecin dit vrai, il faut s'attendre à une semaine prochaine très agitée....
 
Analysis: Dr. Marcus Gitterle is a real person, Medical Director of the emergency room of Christus Santa Rosa hospital in New Braunfels, Texas. According to local news reports and postings on his own "Health-Sense" blog, Gitterle did author the original version of the message above and emailed it to family members and close friends, but it quickly went "viral" and circulated well beyond the small audience it was intended for. Along the way, Gitterle says, spurious "additions and modifications" were made by person(s) unknown.

15/02/2009

Belgique : Réseaux pédophilies et tortures en prison

La Belgique et l'Europe : la communauté virtuelle des Droits de l'Homme !

LE SENAT HOLLANDAIS SE LEVE POUR MARCEL VERVLOESEM

Le dossier complet de Marcel VERVLOESEM : http://droitfondamental.eu/000-dossiers.htm

Le Sénat Hollandais annonce qu'une réunion publique a été acceptée 10 février 2009 pour débattre des tortures infligées à Marcel Vervloesem à la prison Bruges. L’intérêt de la Hollande se situe au niveau d’un directeur d’une ONG belge, sciemment condamné sur base d'un dossier incomplet, incarcéré en l'attente d'être libéré par la Cour Européenne des Droit de l'Homme, entre autre pour avoir exposé à la presse internationale "pour son propre plaisir", 100 000 photos de pornographie et torture d’enfants découvertes à Zandvoort, en Hollande.

Le dossier compte des enfants belges importés en Hollande pour la prostitution. La Belgique refuse de reconnaître les témoignages d'une ancienne victime et des passeurs d'enfants, aux télévisions belges et hollandaises qui le confirme. Elle assure que Marcel Vervloesem serait "l'unique criminel d'un dossier vide". Il a été incarcéré à la prison de Bruges le 5 septembre 2008, avec trois métastases d’un cancer laissé sans soin, dans des conditions qui ont obligé à l’amputer de chair et d'os gangrenés, provoqué la nécessité de deux opérations à cœur ouvert, et il est continuellement poussé au suicide.

La décision du Sénat hollandais a été prise suite aux menaces de sanctions de Marcel, s'il n'intervenait pas pour faire enlever de nos organes de presse Internet, la mention "tentative de meurtre" et l'enquête publique sur le Dr Van Mol, en sa qualité de médecin responsable des libérations conditionnelles pour raison de santé. Marcel avait alors été interdit de visites, de la confidentialité de ses courriers sortants et de pouvoir aller à la messe durant un mois.

Un détenu nous a téléphoné pour nous alerter, sur son propre crédit, d'une situation de danger. Il avait essayé par courrier, mais sa lettre n’est parvenue que quand il l’a envoyé à l’adresse d’un collaborateur. Il nous dit du 26 janvier 2009 :- Ce matin là, Marcel n’allait pas bien car il n’était plus au service médical, et me dit sans plus de traitement médical, plus à la hauteur des difficultés de la prison, à être maître de soi. Que faut-il faire ? Pousser un cri, un hurlement ? Cela réclame des mesures rigoureuses, car il ne faut plus le laisser dans cet état-là. Merci pour lui. Il faut le sortir d’ici.

Ironiquement, l'email du Pape était piraté, "temporairement désactivé", le temps d'aller au Conseil d'Etat pour que Marcel puisse retourner à la messe et revoir ses amis.

Il attend depuis SIX MOIS une procédure d’urgence à la Cour Européenne des Droits de l’Homme, contre une incarcération assimilée à de la torture eut égard à son état de santé. Son avocat a avisé le Ministre de la Justice qu’il se voit contraint de porter plainte contre la Belgique. La loi belge, qui donne pouvoir au tribunal de l’application des peines de libérer les prisonniers gravement malades, n’est pas applicable, du fait qu’il lui manque le paraphe royal. Le Dr Van Mol trouve Marcel en forme pour la prison !

Silence radio : les prisonniers gravement malades peuvent crever comme des chiens, entre service des soins de santé et service psycho social qui dépendent du ministère de la justice et non de la santé. La presse soutient les blocages gouvernementaux en diffusant des reportages diffamatoires sur Marcel. C’est du jamais vu en prison, où généralement, la diffamation n'est pas nécessaire pour parler des prisonniers. Même les gardiens sont choqués et tentent de le soutenir comme ils peuvent. L’un d’eux lui a dit que les diffamations étaient positives parce que cela signifie que le gouvernement est embarrassé. Un autre gardien l’avait prévenu de se méfier du service psycho social, qui sert surtout à garder le contrôle sur les prisonniers en prévenant qu’ils ne trouvent de l’assistance extérieure.

Ce 12 février, la comédie macabre se déroulait en effet au service psycho social, qui poussait à nouveau Marcel au suicide avec le sourire, exactement de la même manière qui a déjà failli réussir une demi douzaine de fois. Au bout de 1 ½ mois de vacances qui n’avaient pas permis à ce service de lui organiser un congé pénitentiaire, ils lui ont expliqué avoir travaillé depuis un mois (en vacances) pour venir à la conclusion qu'il n'y avait pas moyen de lui en donner, parce que la Cour d'Appel d'Anvers n'avait pas transmis le dossier jugé depuis un an. La prochaine étape est de lui refuser un congé pénitentiaire parce qu’il n’en a pas eu avant.

La vraie raison est que les autorités, n'avaient pas prévu que Marcel puisse survive et reparaître les cheveux blanchis, les vertèbres tassées et la voix brisée par quelques semaines de tortures. Ils essayent de le remettre sur pied, mais cette voix formidable reste brisée et témoigne de la monstruosité d'avoir incarcéré un homme dans un tel état de santé.

Par chance, nous sommes venus le jour même. Marcel restait de marbre, avec une larme au coin de l'œil. Chaque minute de la visite lui donne des forces pour survivre et il ne veut pas en perdre en s'effondrant dans l'émotion. La larme avait disparue à la moitié du misérable temps qu'il nous est permis de lui remonter le moral, vraiment trop peu pour quelqu'un de si malade. Comme l'Etat belge n'a pas beaucoup d'imagination, ils n'ont trouvé d'autre solution que de lui enlever ses droits de prisonnier avec les excuses les plus absurdes. De fait, ils cachent ce directeur d'ONG dans la prison pour les détenus les plus dangereux de Belgique, et lui ont même interdit le droit de visite, demandé selon le réglement par au moins trois journalistes.

L’Europe est malade de lois qui l’a fait paraître civilisée, mais qu’elle ne se donne pas les moyens de faire appliquer. Elle a des traités brillants qui interdisent la torture et protègent les enfants, mais le premier à avoir dénoncé le marché de photos de tortures sur les enfants en est à sa 21ième année de harcèlement de l'Etat et son 162ième jour de torture en prison.

Parlons de Guantanamo, quand le Sénat hollandais a décidé d’un débat public sur les tortures d'un citoyen belge qui a exposé l’exploitation sexuelle d’enfants en Europe, avant que le Sénat belge n'y ait songé !

Source : : http://droitfondamental.eu/001-SENAT_HOLLANDAIS_SE_LEVE_P...

 Le dossier complet de Marcel VERVLOESEM : http://droitfondamental.eu/000-dossiers.htm