Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/12/2011

Inquiétudes pour notre soleil : Des scientifiques stupéfaits se demandent si le soleil est mourant. Les ignora nts !

Voilà comment les scientifiques sans conscience font peur à l'humanité !

Ce n'est pas l'ignorance qui tue et qui est dangereuse parce que l'on peut toujours apprendre, c'est l'illusion de détenir toute la connaissance.

Est-ce que les énergies d'amour et celles de la Conscience Divine et Cosmique peuvent-elles être mises en équations mathématiques ?

L'univers étant éternel et tout étant toujours en perpétuel mouvement et changement, ce qui est la définition même de la vie et de l'éternité, quand notre soleil explosera, il deviendra une super nova et il sera remplacé par une autre étoile ou un autre Soleil et ainsi de suite. Car toutes les planètes grandissent et deviendront un jour des étoiles ou des soleils. Ce sera le cas aussi, un jour, pour la Terre.

Antoine Lavoisier n'a-t'il pas prouvé que rien ne se perd, mais que tout se transforme ?

Pour ce qui concerne notre système solaire : c'est Jupiter qui est une planète chaude et gazeuse, dont les initiés savent qu'elle devait allumer ses feux ou spot red, dès 2007, pour devenir un second soleil pour la Terre. C'est ce que reprend en l'occurrence le Film 2010 dans lequel, Jupiter, se transformait en second soleil pour la Terre.

Le film « 2010″, Jupiter qui se transforme en deuxième soleil
http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2011/02/12/deux-s...

Deux soleils pour la Terre avant 2012 ?
http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2011/01/27/deux-soleils-pour-la-terre-avant-2012.html

JUPITER VA DEVENIR UN SECOND SOLEIL POUR NOTRE SYSTÈME SOLAIRE ET LA TERRE - LE 23 DÉCEMBRE 2007 À 11: 56 HRE, HEURE DU QUÉBEC JUPITER EST EN CONJONCTION AVEC LE SOLEIL
L' ALLUMAGE QUI SE PASSE SUR LE PLAN ÉTHÉRIQUE, QUI PRÉCÈDE TOUJOURS LE PLAN PHYSIQUE, ET À PRÉSENT ACHEVÉ ET NOUS N' ATTENDONS PLUS MAINTENANT QUE LA « DÉFLAGRATION » FINALE.
http://www.ascensionplanetaire.com/allumage%20de%20jupite...

LA NAISSANCE D' UN NOUVEAU SOLEIL JUPITER
http://www.ascensionplanetaire.com/christ%20micheal/cm030...

Jupiter deviendra donc le 5ème soleil et nous devons devenir la civilisation du 5ème règne ou du 5ème soleil, lors de notre ascension prochaine vers une nouvelle dimension. C'est ce que nous promet l'ère du Verseau ou de l'âge d'Or dans laquelle nous sommes entrés le 4 février 1962 vers 14 h. 

Quant à dire que les êtres humains pour survivre devraient quitter la terre pour aller dans l'espace et nous diriger vers d'autres étoiles.

Quelle ignorance ! Vers d'autres étoiles sûrement pour nous faire cramer !

Nous allons ascensionner tout naturellement lorsque la résonnance magnétique terrestre aura atteint le cycle de 13 Hz, (cycle ordinaire : 7, 8 Hz) soit le point zéro de la résonnance magnétique terrestre. Ce que nous ne sommes pas loin d'atteindre.

Est-il dès lors besoin de quitter la Terre pour aller dans l'espace et nous diriger vers d'autres étoiles ? Et avec quels moyens SVP, messieurs les scientifiques ?  


lundi 5 décembre 2011

Inquiétudes pour notre soleil

Des scientifiques stupéfaits se demandent si le soleil est mourant

Par Terrence Aym (journaliste), 2 décembre 2011

Des scientifiques choqués ont revérifié à la hâte leurs données et admis d'un air lugubre que c'était vrai : le coeur du soleil se contracte...le soleil est peut-être mourant.

Il y a quelque chose qui cloche avec le soleil

Les cosmologues et les astronomes déterminent l'âge de choses comme les planètes, les étoiles et les galaxies. Et ils utilisent cette donnée "la meilleure qu'ils aient" pour déterminer l'âge de notre soleil.

Ils ont déterminé durant le siècle dernier que le soleil est vieux de presque 5 milliards d'années. Tout le monde était heureux parce que selon les observations d'autres étoiles semblables au soleil, cela voulait dire que l'étoile de notre terre durerait au moins plusieurs autres milliards d'années.
Cette question réglée, les scientifiques ont bien mangé, bien dormi et ramassé de coquets honoraires avec leurs conférences.

Tout allait pour le mieux et l'univers était en harmonie.
Jusqu'à 2010.
Pendant l'année 2010 se passèrent trois évènements sans précédent.

Trois évènements sans précédent

Le premier : une preuve a émergé comme quoi le centre du soleil se rétrécit une indication qu'il peut épuiser son hydrogène à un rythme plus rapide que ce qu'on pensait auparavant.

Malheureusement, faute d'hydrogène pour les réactions thermonucléaires du coeur, une étoile se rabat sur l'élément disponible suivant qu'elle possède pour brûler : l'hélium.
Une fois ce processus enclenché, une étoile de la taille de notre soleil commence à s'expanser et devient une géante rouge.

Non, il n'explosera pas comme une nova ou une supernova, il n'en a pas la masse. Il enflera simplement de plus en plus et vaporisera Mercure, Vénus, la Terre et Mars.

Deuxièmement, des astrophysiciens ont découvert qu'un genre inconnu de particule solaire modifiait la matière sur Terre. Quelle est cette étrange et nouvelle particule ? Quelles sont ses propriétés ? Pourquoi le soleil les projette-t-il tout d'un coup ?

Personne n'a de piste.

Et enfin, le soleil refroidit rapidement et s'affaiblit à un tel degré que si le processus se poursuit sans relâche, il ne fera plus écran à la Terre pour les rayons cosmiques mortels. La Terre est normalement protégée par la magnétosphère du soleil et comme vous l'avez probablement deviné, la magnétosphère rétrécit également.

Le modèle admis pour l'âge des étoiles remis en question

Le pire de tout, de récentes observations d'autres étoiles avec le télescope Hubble et les télescopes de plusieurs agences de l'espace européennes, ont confirmé que des étoiles comme notre soleil commencent soudain à manifester un comportement inexplicable et puis, sans avertissement, elles enflent rapidement et se transforment en géantes rouges en avalant les planètes d'à côté.
Et maintenant notre soleil agit étrangement de manière jamais vue avant.
Le soleil exhibe un comportement qui rend perplexe les scientifiques du monde entier.

Un terrible secret : le soleil se refroidit depuis 1979

Alors qu'on embobinait le monde avec l'absurdité du réchauffement climatique, le soleil commençait à refroidir. Il a continué son refroidissement pendant ces derniers 32 ans. Il est aujourd'hui sur le point de refroidir beaucoup plus vite car il se rapproche du minimum de Maunder.
Avec assurance les astronomes ont prédit en 2007 que le soleil commencerait à chauffer de plus en plus. Comme il a continué à refroidir, ils se sont rués sur leurs calculettes pour vérifier les piles.
Maintenant le soleil est entré dans son cycle de pic solaire, en causant des peurs de tempêtes solaires destructrices pour notre fragile technologie, alors que la production réelle peut être tracée sur un organigramme et plonge toujours vers le bas.

Jusqu'où la production pourrait-elle tomber ? Personne ne le sait. La dernière fois elle est tombée précipitamment à la fin d'une période interglaciaire et un âge glaciaire a saisi de l'hémisphère nord pendant 100.000 ans.

Mais ce pourrait être pire que ça. Si le soleil est vraiment en train de mourir, la glace va finalement envahir la plus grande partie de la planète. Sept milliards d'individus voudront aller vivre à l'équateur ou pas loin.

La découverte de la ''matière mutante''

Depuis des mois une frayeur croissante a conduit les chercheurs à se lamenter à propos des tempêtes solaires en approche. Certains avaient prédit des tsunamis solaires dévastateurs qui pourraient balayer notre technologie avancée, d'autres exprimaient d'affreux avertissements pour de violentes explosions à la surface du soleil qui pourraient atteindre la Terre, faire une brèche dans notre champ magnétique et exposer des milliards de gens à des rayons ultra-violets de forte intensité et à d'autres formes mortelles de radiations cancérigènes.

Maintenant la preuve est sortie que quelque chose de potentiellement plus dangereux se passe profondément caché au coeur de notre étoile donneuse de vie : des particules jamais vues auparavant"ou une mystérieuse force" sont expulsées du soleil et bombardent la Terre.
Quoi que ce soit, les preuves indiquent que cela affecte la matière et le rythme naturel établi de désintégration radioactive. Quelque chose que l'on pensait impossible jusqu'ici. Des physiciens disent que c'est étrange et inconnu.

De pire en pire

Et c'est là que l'histoire se complique. Se complique beaucoup.
Ces étranges particules qui semblent faire muter la matière et affecter le rythme de désintégration radioactive sont-elles en quelque sorte juste le présage de l'approche d'un âge glaciaire ? Ou est-ce quelque chose de plus sinistre ? Est-ce la confirmation de la mort du soleil ?
Selon la NASA, le soleil va commencer à refroidir dramatiquement après 2013. Puis pour les 30 à 50 ans suivants, les latitudes septentrionales vont sombrer dans un minimum de Maunder et se refroidir de plus en plus.

Mais, certains se demanderont, avec un coeur nucléaire qui se rétrécit et de bizarres particules qui sont éjectées de notre étoile, se pourrait-il que le soleil ait définitivement pris un coup de vieux ?

Le soleil : subit-il un étrange changement ?


''La pression moyenne du vent solaire est tombée de plus de 20% depuis le milieu des années 90...le changement de pression provient principalement des réductions de températures et de densité. Le vent solaire est 13% plus froid et 20% moins dense. Le vent solaire ne gonfle pas l'héliosphère autant qu'avant...Cela signifie une moindre barrière contre les rayons cosmiques. La sonde solaire Ulysse a aussi découvert que le champ magnétique solaire s'est affaibli de plus de 30% depuis le milieu des années 80.''

Les physiciens solaires de la NASA rapportent aussi que le dénommé ''grand tapis roulant solaire'' (great conveyor belt) a considérablement ralenti. ''Nous n'avons jamais vu de vitesse si peu élevée ; c'est tout en bas de l'organigramme. Cela a d'importantes répercussions sur la future activité solaire.''


Oui, et d'importantes répercussions sur terre aussi.
 
Qu'un âge glaciaire approche semble obligé. Combien de temps va-t-il durer, bien malin qui va le deviner.
Avec la nouvelle incertitude de théories scientifiques passées et un étrange comportement que personne ne peut expliquer, le soleil mourant attire l'attention sur l'avertissement en 2010 du célèbre physicien Stephen Hawking, que nous devons pour survivre quitter la terre, aller dans l'espace et nous diriger vers d'autres étoiles.

La géante rouge enflera et s'expansera et puis dévorera la Terre, augmentant de 30 fois sa température en convertissant son hélium.
Vers la fin le soleil mourant ballonné augmentera de mille fois sa brillance. Attirant l'attention du reste de la galaxie sur d'autres mondes qui se sont consumés dans un embrasement final.
Parmi ces mondes se trouvera la Terre.
Traduit par Hélios
 
Article orginal en anglais :

Shocked scientists hurriedly rechecked their data and gloomily admitted it's true: the sun's core is shrinking...the sun may be dying.

27/11/2011

Tempête et rayonnement solaire en cours. Alerte CME qui atteindra la Terre le 28 novembre 2011

Traduction Google :

TEMPÊTE ET RAYONNEMENT ALERTE CME: Une tempête de rayonnement solaire est en cours autour de la Terre. Pour le moment, la tempête est classée comme mineure, ce qui signifie qu'elle a peu d'effet sur ​​la Terre autre celui que de déranger les transmissions radio HF à des latitudes élevées. Les protons énergétiques, qui constituent le gros de la tempête, se sont accélérés dans notre direction plus tôt aujourd'hui par ondes de choc dans une CME au cours dune course loin du soleil à environ 1000 km / s (2,2 millions mph). Selon les analystes du Laboratoire Goddard Space Weather, le CME atteindra la Terre le 28 novembre autour de 14h23 TU (+ / - 7 heures).Cliquez pour voir une prévision de la  trajectoire sur l'animation:

Le nuage pourrait donner des orages géomagnétiques quand il arrivera lundi. La météo à l'oeil sur les hautes latitudes et vous devriez devraient être attentifs aux aurores. alertes Aurora: le texte ,de téléphone .

Le groupe de prévision au Goddard note qu'aucun des deux vaisseaux spatiaux ne peut transmettre des images du retour simultané de la CME. Cela rend leur estimation de la vitesse du CME et la direction nécessairement approximatifs. Restez branchés pour les mises à jour dès que de nouvelles données arrivent.

http://spaceweather.com/

 

Petite banniere 400x50

 

02:40 Publié dans Cosmos, Météorites, Comètes, Eruptions Solaires,, Eruptions solaires | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

26/11/2011

Récentes météorites au Japon

Une vidéo qui présente des météorites récentes au Japon, entre les 22 et 25 novembre 2011. 

Recent Meteors/Fireballs Recorded from Japan - November 22 - 25, 2011

http://www.youtube.com/watch?v=tOZHT5LFaLI&feature=di...

Clips found in the forum of http://sonotaco.jp

Petite banniere 400x50

 

23:19 Publié dans Cosmos, Météorites, Comètes, Eruptions Solaires, | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

Relier les points : Changements cosmiques, instabilité planétaire et météo extrême

Pour ceux qui nous écrivent en nous disant qu'il ne se passe rien sur la planète, ni dans le cosmos, et que nous raconterions des histoires, notamment sur la comète Elenin. Parce qu'il ne se serait rien passé et qu'il ne se passe rien selon eux.

Comme si Elenin était le seul élément cosmique à nous intéresser.

Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois.

Ils feraient mieux de demander des obligations de résultats à leurs gouvernants, leurs scientifiques et leurs curés qu'ils paient et rémunèrent sur leurs propres deniers. Parce que nous voudrions voir des résultats sur toutes les belles théories qu'ils nous enseignent depuis des millénaires et non pas d'avoir à essayer de décoder tous leurs mensonges et manipulations pour tromper l'humanité par le biais de leur propagande merdiatique et leur soi-disant enseignement.

Si la vérité nous avait été toujours été dite, ce blog n'aurait pas lieu d'exister.
Or, s'il existe, c'est qu'il y a un réel problème avec les informations.

Pour voir s'il ne se passe rien du tout, nous vous invitons à prendre connaissance de cet article, très bien fait qui date du 23 juillet 2011, écrit par Sott Net.

Bien entendu il s'est passé beaucoup de choses depuis. mais cela donnera une idée plus précise à celles et ceux qui prétendent qu'il ne se passe toujours rien, ni dans le cosmos, ni sur notre belle planète.

L'article étant très long et comportant des vidéos, nous n'en mettons qu'un extrait, ici.

La suite sera à consulter sur le site de Sott Net.

Alarm Clock

Relier les points : Changements cosmiques, instabilité planétaire et météo extrême

© NASA / SDO
Vue de l’éjection de masse coronale depuis le Solar Dynamics Observatory le 7 juin 2011.

Avec les changements terrestres qui se produisent maintenant clairement et le temps qui presse, les éditeurs de Sott.net font face à l'urgence de se mettre à jour submergés par une avalanche de nouvelles importantes et d'essayer de donner un sens aux choses ! Les événements climatiques récents ont été sans précédent : le printemps et le début de l'été ont été, pour le moins, bizarres sur tout le globe.

Vous parlez de météo ou d'un type géologique de phénomène ; quelqu'un dans le monde y a eu droit : volcans, séismes, pluies torrentielles, inondations, trous terrestres, tornades, sécheresses, incendies... même de la neige en été ! Passons-les tous en revue du mieux que nous pouvons en commençant par le haut : le facteur cosmique.

Solar Activity
© Mike Borman
Image prise le 4 juin 2011
Lieu : Evansville en Indiana (États-Unis)


Les changements cosmiques sont en route

Les changements sur la planète Terre englobent une telle diversité de phénomènes, depuis les anomalies de météo extrême jusqu'aux volcans et séismes, que c'est peut-être une bonne idée de prendre du recul et de voir si nous pouvons donner un sens à tous ces changements dans le climat cosmique qui peuvent nous affecter. Oui, nous sommes conscients que cette approche va à l'encontre du discours officiel qui prétend que ces changements sont causés par les hommes brûlant du carbone qui vivent dans une bulle isolée qui ne peut que se réchauffer. Mais les pièces du casse-tête sur la table pointent vers une image différente et plus grande.

Une pièce centrale énorme est notre Soleil, ce qui n'est pas surprenant, puisque cette explosion permanente dans l'espace est ce qui donne de l'ordre dans notre coin de l'univers et la vie sur Terre. Ces deux dernières années, on s'attendait à ce que le Soleil entre en haute activité selon son cycle habituel de taches solaires de 11 ans. Mais les scientifiques se sont retrouvés à se gratter la tête lorsque notre étoile locale est restée tranquille. Maintenant elle délivre un tel spectacle d'éruptions que les scientifiques disent « ooh et ahh ».

Commentaire : Une énorme tempête solaire s'est déchaînée la semaine dernière. Certains l'ont appelée l'éruption solaire de plasma la plus massive jamais observée. Les astronomes de la NASA ont déclaré que l'énorme éruption solaire du 7 juin, appelée éjection de masse coronale, n'était probablement pas la plus grande jamais arrivée, mais elle est notable à la fois pour sa taille et son comportement étrange : des vagues massives de plasma furent éjectées du Soleil pour retomber sur la surface solaire.

« Nous voyons des choses que nous n'avons jamais vues auparavant, » a déclaré Phillip Chamberlin, un astrophysicien du Goddard Spaceflight Center de la NASA et scientifique de projet adjoint sur le satellite Solar Dynamics Observatory (SDO) de l'agence. « C'est un événement vraiment excitant. On s'attend à beaucoup de choses. »

Juste un jour ou deux avant l'éruption, le Soleil faisait ces vagues spectaculaires :

La suite : ICI

 

En bref : éclipse solaire partielle en Antarctique du 25 novembre 2011

Par Jean-Baptiste Feldmann, Futura-Sciences
 
Le 25 novembre 2011 à 11h25
 

La quatrième et dernière éclipse solaire de l'année 2011 s'est produite ce matin mais n'a sans doute pas été suivie par beaucoup d'observateurs, si l'on en juge par sa zone de visibilité.

Si l'année 2010 a été marquée par une magnifique éclipse totale de Soleil observable le 11 juillet sur une étroite bande traversant le Pacifique et l'île de Pâques, 2011 n'aura connu que des éclipses solaires partielles. Ces dernières sont moins spectaculaires puisque le Soleil n'est masqué qu'en partie et qu'il ne fait donc pas nuit en plein jour, mais la France a quand même bien profité de l'éclipse partielle du 4 janvier à l'aube avec une pluie d'images sur Futura-Sciences pour l'occasion. Rappelons que notre pays a connu sa dernière éclipse totale de Soleil le 11 août 1999.

L'éclipse d'aujourd'hui concernait le pôle Sud, l'Afrique du Sud, la Tasmanie et la Nouvelle-Zélande. Elle n'est donc que partielle, le cône d'ombre lunaire ne touchant jamais la Terre, passant à 330 kilomètres au-dessus de l'Antarctique, un continent glacé et ne laissant visible qu'un dixième du disque solaire.

C'est notre satellite naturel qui nous console de cette année sans éclipse totale de Soleil : le 15 juin dernier on pouvait admirer une sombre éclipse de Lune en début de soirée, un spectacle qui va se reproduire presque à l'identique le 10 décembre prochain. Mais le Soleil nous a déjà fixé un rendez-vous exceptionnel puisque le 6 juin 2012 nous pourrons vivre un transit de Vénus devant notre étoile !

L'éclipse solaire du 25 novembre sera partielle sur l'Antarctique. © M. Angelroth
L'éclipse solaire du 25 novembre sera partielle sur l'Antarctique. © M. Angelroth

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronomie/d/en-...