Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/05/2010

Observatoire du Vatican

Bizarre, très bizarre !

Le 12 juillet 2009, nous avions publié un article sur l'Observatoire du Vatican, dont le texte se trouve ci-dessous.

Le lien n'était plus accessible et il tombait sur une page d'erreur. Nous avons donc vérifié le lien et nous avons décidé de le republier ce jour.

Curieusement, les images ont disparu de l'article et encore plus énorme, le site de l'observatoire du Vatican qui était en doré a totalement été modifié pour être plus sobre et les anciens liens sont morts.

Bizarre, non ? Qu'en pensez-vous ?

Voici le nouveau lien de l'observatoire du Vatican : http://www.vaticanobservatory.net/

Ci-dessous l'ancien article que nous avions mis en ligne le 12 juillet 2009.

Nous remettons les images pour que vous puissiez voir comment le site était précédemment.

 

Vous connaissiez l'Observatoire du Vatican ?

Mais qu'est-ce qu'ils cherchent dans le Cosmos ?
Les ET, les Ovnis, des astéroïdes, NIBIRU ou Hercolubus ?

 



Logo observatoire du vatican.jpg


http://vaticanobservatory.net/VATT.html

Le satellite espion K12

http://fr.wikipedia.org/wiki/KH-12

Les confessions d'un agent secret du Vatican

http://www.scribd.com/doc/555971/Confessions-dun-agent-se...


History.jpg
In its historical roots and traditions the Vatican Observatory is one of the oldest astronomical institutes in the world. For the first foreshadowing of the Observatory can be traced to the constitution by Pope Gregory XIII of a committee to study the scientific data and implications involved in the reform of the calendar which occurred in 1582. The committee included Father Christoph Clavius, a Jesuit mathematician from the Roman College, who expounded and explained the reform. From that time and with some degree of continuity the Papacy has manifested an interest in and support for astronomical research. In fact, three early observatories were founded by the Papacy:
the Observatory of the Roman College (1774-1878) (illustrated), the Observatory of the Capitol (1827-1870), and the Specula Vaticana (1789-1821) in the Tower of the Winds within the Vatican. These early traditions of the Observatory reached their climax in the mid-nineteenth century with the researches at the Roman College of the famous Jesuit, Father Angelo Secchi, the first to classify stars according to their spectra. With these rich traditions as a basis and in order to counteract the longstanding accusations of a hostility of the Church towards science, Pope Leo XIII in 1891 formally refounded the Specola Vaticana (Vatican Observatory) and located it on a hillside behind the dome of St. Peter's Basilica.
Several religious orders contributed personnel and directors to the Observatory. These included Barnabites, Oratorians, Augustinians, and JesuitsVoir la suite : ICI
Staff.jpg
Staff Announcements Page
Personnel and Research
José G. Funes Director of the Vatican Observatory
Christopher J. Corbally Vice Director, VORG
George V. Coyne President of the Vatican Observatory Foundation
Richard P. Boyle David Brown
Guy J. Consolmagno Alessandro Omizzolo
William R. Stoeger Andrew P. Whitman, Administrator for VORG
John B. Hollywood, Assistant to VOF President
Juan Casanovas
Giuseppe Koch, Vice Director, Specola Vaticana Sabino Maffeo
Other Staff
Federico Balzoni Romano Reggio
Francesco Rossi
Emeritus Staff
Martin F. McCarthy
Some descriptions of the current scientific staff at the Vatican Observatory are based on those by Lori Stiles, University of Arizona News Service.

 

 

05/02/2010

Boule de feu, météorite, dans le ciel Irlandais

Encore un phénomène céleste !

Mercredi 3 février 2010


La population à travers tout le pays a rapporté des observations d’une boule de feu dans les cieux ce soir.  Tommy Moore de l’Irelande Astronomie a déclaré qu’un météore était entré en collision avec l’atmosphère terrestre vers 18 heures environ, envoyant des débris dans de nombreuses parties du pays.  M Moore dit « Une énorme explosion a eu lieu dans le ciel au dessus de l’Irlande. Nous pensons qu’il s’agit d’une boule de feu. , c’est un météore de l’espace que la terre a percuté et ils brûlent comme d’énormes étoiles filantes. Celle ci a illuminé le pays tout entier. Les téléphones de l’Irlande Astronomie sont devenus fous ». Un homme a appelé sa station de radio locale : « J’ai vu une boule de feu au dessus des arbres. J’ai appelé les services d’urgences. J’ai pensé que c’était un hélicoptère ». Un autre dit  » J’ai pensé que c’était une bouteilles de gaz brillante, elle semblait devenir plus brillante en approchant le sol ».

 

Source : http://www.realufos.net/2010/02/meteor-fireball-spotted-in-ireland-news.html


Petite banniere 400x50

 

03:50 Publié dans Astéroïdes | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

04/02/2010

Un OVNI chez les astéroïdes


NOUVELOBS.COM | 02.02.2010 | 18:36

Un objet curieux aux allures de comète a été photographié par Hubble dans la ceinture d'astéroïdes. Il s'agirait du résultat d'une collision.

Le télescope Hubble a fourni les images d’un curieux objet croisant dans la ceinture principale d’astéroïdes, à 140 millions de kilomètres de la Terre. Ses allures de comète sont trompeuses : il s’agirait en fait du reliquat d’une collision frontale entre deux astéroïdes, selon les chercheurs de la Nasa qui commentent ces images.

Appelé P/2010 A2, l’objet a d’abord été repéré par un programme américain de recensement d’astéroïdes (LINEAR) le 6 janvier, puis observé par Hubble les 25 et 29 janvier. Le noyau, qui mesurerait 140 mètres de diamètre, est situé en dehors de la trainée de poussières et de débris. Cette ‘queue’ serait le résultat d’un impact entre astéroïdes, sachant que leurs collisions se produisent à la vitesse moyenne de 5 kilomètres par seconde, précise le communiqué de la Nasa.
Zoom sur le X formé par les débris à l'avant de cet étrange objet.

Zoom sur le X formé par les débris à l'avant de cet étrange objet. (NASA, ESA, & D. Jewitt, UCLA)

L’objet a une apparence curieuse, avec ce X formé à l’avant de la queue. Cela ne ressemble en rien aux images de comètes prises par Hubble, soulignent les chercheurs.

C.D.
Sciences-et-Avenir.com
02/02/10

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/sciences/espace...

 

 

02/02/2010

Astéroïdes menaçants: la Russie crée un système aérospatial de contrôle

La Russie crée un système aérospatial de contrôle des astéroïdes
La Russie crée un système aérospatial de contrôle des astéroïdes
17:47 21/01/2010
© http://grani.ru
MOSCOU, 21 janvier - RIA Novosti

La Russie crée un système aérospatial de prévention des catastrophes globales qui contrôlera notamment les astéroïdes, a annoncé mercredi Valeri Menchikov, directeur scientifique de l'Institut russe des Systèmes spatiaux dans une interview mise en ligne sur le site de l'Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos).

"A l'heure actuelle, la Russie développe un système aérospatial international de suivi des accidents et catastrophes naturelles. Et nous souhaitons nous protéger contre les astéroïdes", a indiqué M.Menchikov.

"Toutes les catastrophes globales ont été provoquées par la chute d'astéroïdes, les éruptions de volcans ou des séismes: la disparition des dinosaures, de l'Atlantide et le Déluge (...) Je considère qu'il est stupide d'ignorer ce danger", a ajouté l'expert.

Les stations de suivi actuelles sont incapables de détecter tous les astéroïdes dont le nombre est "en hausse ces dernières années. Cela ne signifie pas qu'il n'y en avait pas avant, tout simplement on ne s'en occupait pas. D'ailleurs, les moyens techniques actuels sont capables de voir un astéroïde (seulement) à une distance d'un million de kilomètres, alors qu'un astéroïde se déplaçant à une vitesse de 20 km/sec peut atteindre la Terre en douze heures. Si sa taille est de 100 mètres de diamètre, il sera trop tard pour prendre des mesures de protection", estime le chercheur.

Il faut donc créer des équipements capables de détecter les astéroïdes à 3 ou 4 millions de kilomètres et élaborer des mesures de protection contre la chute des objets spatiaux, à son avis.

Il existe deux moyens de se protéger contre la chute d'astéroïdes, a rappelé M.Menchikov.

"Le premier consiste à détruire l'astéroïde par une explosion nucléaire. Nous sommes prêts à l'utiliser. L'académicien russe Degtiar a créé un projet de destruction des astéroïdes loin de la Terre", a-t-il précisé.

"Le deuxième scénario prévoit l'installation d'équipements spéciaux sur un astéroïde pour modifier sa trajectoire. C'est une méthode plus sécuritaire, mais elle demande beaucoup d'énergie. Qui plus est, aucun pays (...) n'est capable de réaliser seul une telle mission. Ce projet implique des efforts internationaux. Nous oeuvrons en ce sens en travaillant sur le Système aérospatial international de contrôle des phénomènes globaux", a conclu l'expert.

Petite banniere 400x50

 

03:54 Publié dans Astéroïdes, Cataclysmes | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

Le risque de collision de la Terre avec un astéroïde est réel (ONU)

11:49 22/02/2007

NEW YORK, 22 février - RIA Novosti. La menace réelle d'une catastrophe spatiale plane sur notre planète dans un avenir prévisible, selon un rapport soumis à l'examen de la 44e session du Sous-comité scientifique et technique du Comité des utilisations pacifiques de l'espace extra-atmosphérique de l'ONU (Copuos).

"Le risque de collision avec des corps célestes s'approchant de la Terre est une réalité. Les effets de la collision seront si grands que la menace astéroïdale doit être reconnue comme un problème mondial dont le règlement efficace n'est possible que sur la base de la coopération internationale", soulignent les auteurs du rapport.

Aucun pays du monde ne possède de stratégie nationale susceptible de parer la menace venant de l'espace profond. Dans ce contexte, indique le rapport, l'ONU doit assumer le rôle central et coordinateur.

Астероиды-убийцы"Tout porte à croire que, d'ici 15 ans, les Nations unies seront amenées à prendre des décisions importantes sur les mesures à adopter pour protéger la vie sur la planète contre une éventuelle collision avec des corps célestes s'approchant de la Terre, pronostiquent les experts. Cela s'explique par la détection plus rapide des corps célestes et l'extension des possibilités humaines de prévenir la collision en déviant à l'avance la trajectoire du corps en question."

Certains pays multiplient les efforts pour détecter des corps spatiaux qui se dirigent vers la Terre, mais aucun travail coordonné de détection n'est mené à l'heure actuelle. Le risque de collision avec des corps dont le diamètre varie de 100 m à 1 km et dont l'observation n'est pas optimisée reste majeur.

Dans cette optique, les experts onusiens ont salué la réaction de la NASA à l'appel du Congrès américain invitant à planifier, élaborer et mettre en oeuvre un programme d'observation des astéroïdes dont l'objectif serait de détecter, surveiller, systématiser et déterminer les caractéristiques physiques des corps célestes dont le diamètre est de 140 m ou plus pour évaluer le danger qu'ils représentent en cas de collision avec la Terre.

Petite banniere 400x50

 

03:52 Publié dans Astéroïdes, Cataclysmes | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!