Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/07/2010

Anomalie dans la Thermosphère

Tout va bien, n'est-ce pas ?
En avez-vous entendu parlé dans la presse ?

Et rien ne va affecter nos vies qu'ils ont dit les scienfiques, n'est-ce pas ?
Ils se fichent de qui ?

Ils peuvent toujours chercher à comprendre ce qu'il se passe, tant qu'ils n'auront pas accepté le fait que nous soyons en train d'ascensionner vers le centre de la Galaxie et que nous soyons actuellement en train de traverser la ceinture de photons.

Forcément notre environnement cosmique change !

---------------------------------------------------------------

lundi 19 juillet 2010 par LOLOpsw

 

(Source : CNN) , Traduit par LOlopsw pour N.O.T.

Récemment, une couche supérieure de l’atmosphère terrestre s’est rétrécie tellement que les chercheurs sont perdus pour l’expliquer avec une juste proportion, a dit la NASA jeudi.

La thermosphère, qui bloque les rayons ultraviolets nocifs, augmente et se contracte régulièrement en raison des activités du soleil. À mesure que l’anhydride carbonique augmente, il a un effet de refroidissement à de telles hautes altitudes, qui contribue également à la contraction de la couche.

Mais même ces deux facteurs n’expliquent pas entièrement la contraction extraordinaire qui, bien que peu susceptible d’affecter le temps, peut affecter le mouvement des satellites, ont dit les chercheurs.

« C’est la plus grande contraction de la thermosphère depuis au moins 43 années, » dit John Emmert du laboratoire de recherche navale, qui a été cité en tant que rapporteur dans le rapport de la NASA.

Emmert est l’auteur important d’un papier annonçant une conclusion pour la question du 19 juin des "lettres géophysiques de recherches" du journal.

« Nous ne pouvons pas expliquer les densités anormalement faibles, qui sont environ 30 pour cent inférieurs » que les contractions précédentes, Emmert a dit à CNN.com.

" La thermosphère se trouve haut au-dessus de la surface terrestre, à la limite d’où l’atmosphère finit et l’espace commence. Elle s’étend de l’altitude de 55 milles (90km) à 370 milles (600km) au-dessus de la terre — le royaume des météores, des aurores, des navettes spatiales et de la Station Spatiale Internationale.

La thermosphère interagit avec cette limite, et fortement avec le soleil et par conséquent est considérablement influencée par l’activité solaire, qui se produit par cycles."

Quand l’activité solaire est haute, les rayons ultraviolets extrêmes solaires chauffent et augmentent la thermosphère. Quand elle est basse, l’opposé se produit.

"L’effondrement s’est produit pendant ce qui est connu comme « minimum solaire » 2007-2009, où le soleil a plongé dans un minimum sans précédent d’inactivité. Les taches solaires étaient rares et les éruptions chromo sphériques étaient inexistantes", rapporte la NASA.

En tout cas, l’effondrement de la thermosphère a été plus grand que seule l’activité du soleil peut l’expliquer.

Emmert propose que les quantités croissantes d’anhydride carbonique transformant à sa manière l’atmosphère pourraient avoir joué un rôle dans l’anomalie.

L’anhydride carbonique agit en tant que liquide réfrigérant dans la haute atmosphère, à la différence de l’atmosphère inférieure, qui rejette la chaleur par l’intermédiaire du rayonnement infrarouge. Pendant que les niveaux d’anhydride carbonique s’accumulent sur terre, elle transforme sa matière aux niveaux supérieurs et magnifie l’action du refroidissement du minimum solaire, a dit Emmert.

Pendant que l’anhydride carbonique s’accumule graduellement, « nous pensions que chaque minimum solaire était un peu inférieur (NDT : par rapport au maxima), et puis ce minimum solaire long est arrivé, mais à la place il est très inférieur. Et c’est assez étonnant, » a dit Stanley Solomon, un scientifique senior au centre national pour la recherche atmosphérique qui n’a pas été directement impliqué dans cette recherche.

Mais, dit Emmert, même en prenant en considération l’activité solaire et la montée d’anhydride carbonique n’explique pas entièrement cet effondrement anormal.

En dépit de l’anomalie incompréhensible, l’effondrement de la thermosphère est peu susceptible d’exercer un effet direct sur nos vies quotidiennes, a dit l’homme.

" Il ne va pas affecter le temps, ou vous ne pourrez pas dire que ceci continue en regardant le ciel. Il ne va pas devenir plus foncé, mais la contraction de la thermosphère peut affecter la direction des satellites et les débris spatiaux orbitant à ces niveaux."

Les « débris qui sont vers le haut resteront en haut plus longtemps. La quantité de débris orbitaux est un souci pour la navigation dans l’espace. Il y a le souci que les débris spatiaux s’accumulent, » dit Emmert.

Le changement anormal de la thermosphère peut également affecter d’autres couches de l’atmosphère, et cependant moins certain, peut avoir comme conséquence de légères ruptures des communications par satellites, y compris le système de positionnement global de signal (GPS), dit Solomon.

Emmert a dit qu’il restait d’autres possibilités inexpliquées qui pourraient avoir contribué à ce phénomène.

« Cela pourrait être que nous sous-estimons les effets [de l’anhydride carbonique] d’une façon ou d’une autre. Cela se pourrait parce qu’il y a des lois de la physique que nous ignorons dans la région de l’atmosphère au-dessous de la thermosphère, qui affecte rapidement la thermosphère, » dit-il.

Les chercheurs disent qu’ils continueront à surveiller l’atmosphère, qui rebondit déjà.

http://www.newsoftomorrow.org/spip.php?article8636


« Ainsi nous allons probablement travailler dans les prochaines années pour tester et démêler tout ceci, » affirme Emmert.

05/07/2010

De nouvelles preuves que la Planète X approche par le Sud.

Ces informations sont données aux USA et méritent d'être vérifiées. Elles passent inaperçues en Europe, bien évidemment. Il vaut mieux occuper les moutons avec les jeux, le foot, le sexe, et les embrouilles politiques que de les prévenir qu'ils doivent  se préparer à de grands bouleversements. Sans compter la 3ème guerre mondiale atomique que l'on nous prépare contre l'Iran, et la catastrophe déclenchée au Nouveau Mexique avec la marée noire de BP.

Ensuite les officiels viendront nous dire que la Planète X ou Nibiru n'existe pas et que tout va bien dans le meilleur des mondes !

Braves gens dormez tranquilles, les portes de la vérité sont hermétiquement fermées !

Des anomalies sur une bouée australienne de surveillance offre de nouvelles preuves que la Planète X approche par le Sud.

Anomalies australiennes

1

Des anomalies sur une bouée australienne de surveillance offre de nouvelles preuves que la Planète X approche par le Sud.

Par Richard St-Laurent – Le 6 juin 2010

Un vif débat dans la communauté de la Planète X se concentre sur l’endroit par lequel approche la Planète X. Plusieurs analystes pensent qu’elle se rapproche en se déplaçant le long de l’écliptique en direction du soleil (le plan de notre système solaire). D’autres, comme nous-mêmes, ont toujours soutenu qu’elle s’approchait par le Sud.

Ceux qui croient qu’elle est en mouvement à proximité ou le long de l’écliptique en direction du soleil offrent comme preuves des photos de téléphones cellulaires et de fausses anomalies dans les images de SOHO.

Notre position a toujours été que cette imagerie douteuse oublie un point essentiel. Si c’est le cas, la Planète X, qui aurait fort probablement son propre champ magnétique, interagirait déjà violemment avec notre soleil, qui est en ce moment assez calme et dont la NASA a même qualifié de « calme avant la tempête ».

D’autre part, la seule preuve de la NASA selon laquelle la Planète X est en interaction avec notre soleil se trouve dans les données rapportées par la sonde Ulysses de la NASA.

 

La sonde Ulysses de l’ESA-NASA et la Planète X/Nibiru – Le 13 octobre 2008

En publiant les découvertes de 2007, nous avons pris connaissance des images du survol de la région sud du soleil par la sonde robotisée Ulysses de l’ESA-NASA, pendant la création de notre livre, Les Prévisions Planète X et le Guide de Survie 2012, en 2007.

Elles offraient la première moitié d’une image qui devait fournir la preuve, ou remettre en cause, l’existence de la Planète X. Un bon test possible, pour ainsi dire. Toutefois, la seconde moitié de cette image ne nous est pas parvenue avant 2008, au cours du survol de la sonde qui devait examiner la région du pôle nord du soleil.

2

Le dernier survol polaire de la sonde a été « officiellement » un échec, même si les sources européennes indiquent le contraire. Néanmoins, les données de la NASA montrent clairement que l’hémisphère sud du soleil est beaucoup plus actif que l’hémisphère nord, ce qui soutient l’argument selon lequel la Planète X approche actuellement le cœur de notre système à partir des profondeurs de l’hémisphère sud de notre système solaire.

Publiées en 2008, ces découvertes sont désormais supportées par de nouvelles trouvailles que corroborent non seulement les conclusions de la sonde Ulysses, mais suggèrent également un lien de causalité entre les récents changements de la Terre, les événements sismiques, le volcanisme et même le déversement de pétrole de BP avec l’approche de la Planète X arrivant par le Sud.

Étirement du manteau de la Terre

3

Si la terre est soumise à une attraction gravitationnelle par le bas de l’écliptique (le pôle sud), ceci provoquerait théoriquement le « gonflement » du pôle sud (élévation de l’océan et du continent) et un glissement et un étirement de la croute terrestre du pôle nord des deux côtés (étirement du manteau qui suivrait la circonférence de la terre.)

Si tout ceci est vrai, cela conduirait à des conditions météorologiques inhabituelles et à d’autres types de schémas anormaux, tels que des comportements inattendus des marées.

Les scientifiques ont-ils remarqué de tels phénomènes? La réponse, ici encore, est un « oui » très retentissant! Des scientifiques de différentes parties du monde ont récemment vérifié ces événements.

La force des marées déclenche des soubresauts sur la faille de San Andreas – Le 24 décembre 2009 – Wired.com

Une nouvelle analyse suggère que de subtils changements dans le stress causé par les marées dans la croûte terrestre peuvent déclencher de petits tremblements en profondeur le long de la partie active sismique de la faille de San Andreas de la Californie.

Les mêmes forces d’attraction qui provoquent les marées océaniques provoquent également des marées dans la croute rocheuse de la Terre, déclare Amanda Thomas, sismologue de l’Université de Californie, à Berkeley. Et bien que les variations continuelles dans le stress de la croute rocheuse associées avec ces marées sont minuscules, elles sont apparemment assez importantes pour déclencher de petites secousses le long de certaines failles, ont rapporté les collèges de Thomas and Berkeley, Robert M. Nadeau et Roland Burgmann, dans l’édition du 24/31 décembre de la revue Nature.

Cet article de 2009 documente la nouvelle découverte selon laquelle les marées ne sont pas uniquement des événements océaniques, mais se produisent également dans la croûte terrestre. Cette découverte souligne aussi les risques actuels d’un séisme majeur pour la grande région de Los Angeles.

Prédiction pour 2010 d’un tremblement de Terre pour la grande région de Los Angeles – Le 25 mai 2010 – YOWUSA.COM

Prédiction d’un tremblement de terre pour 2010 dans la grande région de Los Angeles pour ceux qui vivent dans le grand Los Angeles, en Californie ; une révision immédiate et prudente de votre niveau de préparation aux séismes est fortement conseillée.

Cet article présente les tous derniers Codes de la Torah par le producteur de film et chercheur, Richard Shaw, avec la permission de l’équipe de recherche à Jérusalem. Remarquez bien que ceci n’est pas un appel à la panique. C’est un appel pour une inquiétude diligente et une action responsable.

4

Est-ce une nouvelle menace potentielle concernant un événement sismique majeur dans le sud de la Californie en rapport avec le déversement de pétrole de BP qui dévaste maintenant de multiples écosystèmes le long de la côte du Golfe et au-delà? Peut-être, en supposant qu’il existe une causalité unique et commune, telle que décrite dans la vidéo Rapport Spécial 01 sur la Planète X : Où est la Planète X ?

Si vous n’avez pas encore vu cette vidéo, vous pouvez le faire maintenant car elle aidera à mettre les nouvelles données du présent rapport dans un contexte plus perspicace.

Alors, en lisant l’analyse suivante au sujet des anomalies de la bouée de surveillance australienne, vous pourrez commencer à voir une corrélation entre les changements terrestres et le déversement de pétrole de BP, et d’autres choses encore bien pires.

Peut-être que ceci, plus que le déversement de pétrole lui-même, a motivé le président Obama à imposer un moratoire sur les forages en eaux profondes dans le Golfe.

Pourquoi? Parce qu’une partie de la planète que nous connaissons moins bien que la face de la Lune est en train de changer et que ces changements sont étonnamment évidents en Australie.

Bouée 53401

En avril 2010, lorsque la bouée de surveillance 53401 de la NOAA a commencé à émettre des données alarmantes et a émis des signaux « d’alertes au tsunami », cette bouée a rapporté des modifications majeures dans le plancher océanique (le fond de la mer a monté d’environ 300 pieds) dans l’Océan Indien près de la Malaisie (située au nord-ouest de l’Australie.)

La bouée a transmis des données majeures journalières qui montraient des modifications majeures des fonds marins du 5 avril jusqu’au 12 avril 2010, puis, elle s’est éteinte ou a cessé d’envoyer des données. La bouée ne transmettait plus aucune information en date du 31 mai 2010.

Dans un premier temps, les chercheurs ont pensé que la bouée était défectueuse, parce que des changements aussi importants des profondeurs des fonds marins semblaient impossibles.

Une tendance se dégage

En soi, la bouée 53401 était une anomalie singulière. Toutefois, la situation est devenue encore plus grave et suspecte au milieu du mois de mars 2010, lorsqu’une autre bouée, la bouée 55012, a commencé à émettre des données alarmantes qui montraient des changements dramatiques dans les profondeurs des fonds marins et a commencé à émettre des signaux « d’alertes au tsunami ». Cette fois, la bouée était située au nord-est de l’Australie.

Quelques jours plus tard, une troisième bouée a commencé à émettre des signaux « d’alertes au tsunami » en rapportant, comme les deux autres bouées de surveillance, d’énormes changements dans les profondeurs des fonds marins dans une zone proche de la seconde bouée au nord-est de l’Australie. Les données montraient une montée du plancher océanique de 13 pieds par jour et le tout était officiellement signalé dans les nouvelles du 16 mai 2010. Immédiatement après ce rapport, le flux des données provenant des bouées 53401 et 55012 a été interrompu.

Jusqu’à présent, les dimensions de cette histoire commencent par le rapport du 24 décembre 2009 qui déclare que la faille de San Andrea en Californie est affectée par « les mêmes forces d’attraction qui provoquent les marées océaniques et qui sont également à l’origine des marées dans la croute rocheuse de la Terre ». Ensuite, une mystérieuse fermeture du flux de données provenant des deux principales bouées australiennes de surveillance à la suite d’un rapport d’une élévation des fonds marins de 13 pieds par jour. Y a-t-il un autre point important? Oui !

Des changements inattendus sous l’Alaska


earth mantle

A computer generated model shows Alaskan mantle rock swirling around the plunging slab of crust (in gray) like water around a paddle dipped in a stream. Click to enlarge this image.
Margarete Jadamec

 

http://news.discovery.com/earth/earth-mentle-crust-alaska...

Le 19 mai 2010, « Discovery News » a signalé que d’importants changements inattendus dans le manteau terrestre sous l’Alaska ont été trouvés plus ou moins par hasard au cours d’une étude scientifique dans ce secteur.

Le manteau terrestre en haute vitesse sous l’Alaska – 9 mai 2010 – Discovery.com

Un nouveau modèle 3-D du méga-séisme et de la zone de subduction provoquant un tsunami en Alaska a permis de découvrir une grande surprise : le manteau terrestre se déplace, à cet endroit, de 20 à 30 fois plus rapidement que la croûte.

Ainsi, au lieu d’être traîné comme une grosse dalle est poussée sous une autre, le manteau de roche solide tourbillonne autour d’une tablette plongeante comme l’eau autour d’une pagaie plongée dans l’eau.

Les modèles prédisent des débits allant jusqu’à 90 centimètres par année autour de la dalle descendante de la croûte, a déclaré le géologue Magali Billen de l’Université de Californie à Davis. Billen est le co-auteur d’un rapport sur le nouveau modèle avec l’ancienne étudiante diplômée et principale auteure, Margarete Jadamec, dans le numéro de cette semaine de la revue Nature.

« Sur les délais de la tectonique des plaques, c’est extrêmement rapide », a déclaré Billen.

Des vitesses plus typiques des plaques seraient de un à dix centimètres par an.

Lorsque ces « changements terrestres » dans les secteurs de l’Australie et de l’Alaska sont ajoutés à d’autres anomalies dans les changements terrestres, comme des explosions dans les mines de charbon qui semblent se produire soudainement partout dans le monde, l’image n’est plus une collection disparate de coïncidences. Il se passe quelque chose de beaucoup plus important et les scientifiques sont préoccupés.

La montée du magma

Les récents événements sismiques et volcaniques indiquent une nouvelle montée récente du magma dans le monde, plus précisément appelée un « panache de magma », qui est responsable des changements climatiques partout dans le monde, y compris les récentes activités volcaniques.

Cela soulève une question importante, à savoir si cela pourait être provoqué par une attraction gravitationnelle provenant du bas de l’écliptique?

Puisque la Terre est soumise à des modifications majeures des fonds océaniques et des plateaux continentaux, ceci pourrait nous amener à de nombreux problèmes mondiaux, comme les ouragans et les éruptions volcaniques que nous avons actuellement. Mais si tout ceci est réel, cela pourrait nous amener à une nouvelle question : la terre serait-elle sous l’influence d’un champ de force gravitationnel provenant du bas de l’écliptique ?

Les données nous révèlent une seule et simple réponse. Un « OUI » résonnant et inquiétant.

Traduit par Oscar Blais

Source: yowusaversion française

http://infoguerilla.fr/?p=2941


26/06/2010

“L’Univers ? Mon Univers ! Rêve ou cauchemar ?”

Conférence de Jacqueline Bousquet, Marcenais, 12 juin 2010.

“L’UNIVERS ? MON UNIVERS ! RÊVE OU CAUCHEMAR”... La Science confirme que nous sommes dans un monde virtuel

http://www.arsitra.org/yacs/articles/view.php/1239/conference-de-jacqueline-bousquet-marcenais-12-juin-2010.


À propos de Jacqueline Bousquet

Voici en résumé, la carrière de J. Bousquet présentée à travers son CV.
intro3.jpg

Dr ès Sciences, Biologie, Endocrinologie, Biophysique, Physiologie, Immunologie, Certificat International d’Écologie humaine, Écotoxicologie humaine et Culture de Cellules (humaines), Chercheur honoraire au CNRS (1962-1997), Collaboratrice du Pr Émile Pinel pour l’Étude et la mise en évidence des Champs informationnels en Biologie, Conseiller scientifique de A. ROIG pour l’Agriculture Biologique (CNAB), Vice Présidente du Comité Scientifique PRO ANIMA

Entre 1980 à 1987 : découverte et isolement de substances immunosuppressives dans le sérum sanguin. (travaux cités dans Nature) Participation à la direction de différentes Thèses (Science, Médecine, Pharmacie)


Conférencière internationale et écrivain, auteur de : SCIENCE DANS LA LUMIÈRE et AU COEUR DU VIVANT- Éditions St MICHEL (1992) (épuisés mais disponibles en E-books) et de l’ouvrage en collaboration avec Sylvie SIMON : LE RÉVEIL DE LA CONSCIENCE - dialogue sur une nouvelle vision du monde - Guy TREDANIEL Éditeur (2003).


Ainsi que d'une cinquantaine d'articles dans différentes revues dont : Écologie, Troisième Millénaire, Harmonie, Nouvelle Conscience, Epignosis, Le Lien, Du Sol à la Table, Aesculape, etc...

http://www.arsitra.org/yacs/articles/view.php/1193/a-prop...

18/06/2010

La NASA prévoit une grande dévastation pour 2012/2013.

 

Nous y voilà avec la NASA qui avait pris la peine de démentir la véracité du film "2012", mais qui prend la peine désormais de prévoir une grande dévastation pour 2012/2013 à cause de tempêtes magnétiques solaires jamais vues auparavant. Ce que la NASA a oublié de dire, c'est que ces tempêtes magnétiques solaires sont déjà en cours, que la Terre a déjà commencé à inverser ses pôles magnétiques depuis 1970, que la résonance magnétique de la Terre se rapproche de 13 Htz (le point zéro de l'éveil) et que nous attendons en prime un alignement planétaire en Croix en cours de formation depuis fin 2008 et dont l'apogée se fera connaître le 7 août 2010. Que Nibiru ou Nemésis se rapproche de nous avec son cortège d'astéroïdes. Et chose encore plus importante, que le réchauffement climatique soi-disant dû à l'homme est non seulement cosmique, mais que l'ensemble de notre système solaire est actuellement en train d'ascensionner vers le centre de la galaxie. Nous nous trouvons actuellement dans les turbulences de la bande photonique ou anneau de lumière du Grand Soleil Central Alcyone que nous devons traverser lors du saut quantique prévu lors de l'alignement galactique du 21 décembre 2012.

Préparons-vous dès maintenant à ces grands changements en demandant l'aide des êtres de Lumière et que la lumière soit déversée sur nous et sur l'ensemble de notre système solaire.

Oublions nos différences et nos religions qui ont été créées par les hommes pour nous diviser et instrumentaliser les guerres de religions au profit des élites Illuminati-Reptiliens et leur Nouvel Ordre Mondial, car nous sommes tous enfants de Dieu. Il n'y a que l'AMOUR Universel qui pourra sauver l'humanité et lui permettre d'ascensionner vers une autre dimension cosmique.

Réveillons-nous !  Nous sommes les témoins de notre évolution neurologique et spirituelle, preuve de notre immortalité ! Notre civilisation doit disparaître pour devenir la race du 5ème règne et la civilisation du 5ème soleil. Ce que les élites  nous cachent et essaient d'empêcher en réduisant la population mondiale par tous moyens (vaccination criminelle, provocation artificielle de cataclysmes et empoisonnement (Haarp et chemtrails), OGM, marées noires, guerres génocidaires et atomiques,  empoisonnement de l'eau, des mers et des océans, la famine en ayant savamment orchestré la soi-disant crise financière mondiale et la crise économique qui s'en suit depuis lors, pollutions magnétiques, etc... Réveillons-nous et mettons dehors nos prédateurs, les Illuminati-reptiliens, les Maîtres du Monde !

Ci-dessous, un message d'Isabelle du site Conscience du Peuple.

-------------------------------------------

Bonsoir,

Nous avons entendu toutes sortes de prédictions sur l'année 2012. Cependant, les sources sont souvent douteuses ou manquent de supports scientifiques pour que l'on puisse considérer une telle possibilité.

La NASA a même construit une page web, suite à la sortie du film 2012, pour démentir le mythe de la "Fin du monde" en 2012 et pour tenter de rassurer la population:
http://clicks.aweber.com/y/ct/?l=Ia5hV&m=JDR9zHcBRcDV...

Voilà qu'en ce mois de juin 2010, la possibilité d'une catastrophe entre l'année 2012 et  2013 est évoquée par la NASA:

Selon une agence de scientifiques de la NASA, la terre sera frappée, à partir de 2012, par un niveau d'énergie magnétique jamais vu auparavant.  Selon eux, le soleil se réveillera d'un profond sommeil et son activité intense (tempêtes solaires) risque de perturber gravement toutes les technologies électroniques, les systèmes de navigation, les banques, les équipements médicaux, les communications satellites, etc.

Les conséquences pourraient être catastrophiques selon eux si des précautions ne sont pas prises tout de suite.  Cent millions de dollars viennent d'être votés pour protéger toutes ces infrastructures.

Voici mes sources:

Article dans le journal "Telegraph" du 14 juin 2010:
http://clicks.aweber.com/y/ct/?l=Ia5hV&m=JDR9zHcBRcDV...

Article de "Fox News" le 10 juin 2010:

http://clicks.aweber.com/y/ct/?l=Ia5hV&m=JDR9zHcBRcDV...

Le web est actuellement un outil extraordinaire pour échanger de l'information et pour avoir un contact privilégié avec certaines personnes.  Cet outil de communication est toutefois un obstacle dans la mise en place d'une dictature mondiale puisque les groupes
de résistance peuvent communiquer et s'organiser via internet.

Une loi permet maintenant à Obama de "fermer la switch" de l'internet sous prétexte d'une urgence nationale.  Ce qui veut dire que du jour au lendemain, sous une fausse bannière, nos connections internet peuvent être interrompues pour un temps indéterminé.

Il s'agit de la loi "Protecting Cyberspace as a National Asset Act"
(PCNAA).

Nous aurons raison de nous inquiéter lorsque nos ordinateurs ne pourront plus se connecter... 

En ce qui concerne le déversement de pétrole, il semble que trois options restent possible: une explosion nucléaire ou une évacuation massive des populations ou bien, une explosion nucléaire suivie d'une évacuation massive des populations!

Selon certains "insiders", la fuite de pétrole montrerait des caractériques d'un volcan souterrain qui menace d'exploser dans les semaines à venir.  Selon eux, si une explosion volcanique se produisait, un tsunami géant (400-600 miles à l'heure) serait inévitable et capable de balayer l'État de la Floride en quelques instants...

Soyons sur nos gardes, profitons de la vie, aimons-nous encore plus et implorons Dieu de nous protéger dans toutes ces choses.

Isabelle

"Quand vous entendrez parler de guerres et de soulèvements, ne vous effrayez pas. Car tout cela doit arriver d'abord ; mais la fin du monde ne viendra pas aussitôt après. Puis il ajouta : -- On verra se dresser une nation contre une nation, un royaume contre un autre. Il y aura de grands tremblements de terre et, en divers lieux, des famines et des épidémies séviront ; des phénomènes terrifiants se produiront et, dans le ciel, des signes extraordinaires apparaîtront". (Luc 21.8-11).

"Il y aura des signes extraordinaires dans le soleil, la lune et les étoiles. Sur la terre, les peuples seront paralysés de frayeur devant le fracas d'une mer démontée. Plusieurs mourront de peur dans l'appréhension des malheurs qui frapperont le monde entier, car les puissances célestes seront ébranlées. Alors on verra le Fils de l'homme venir dans les nuées avec beaucoup de puissance et de gloire". (Luc 21.25-27).


Isabelle
webmaster@consciencedupeuple.com

Blog concernant le plan et les stratégies de l'élite mondiale pour instaurer un Nouvel Ordre Mondial:
http://consciencedupeuple2007.blog.mongenie.com/

Blog concernant les dangers scientifiquement prouvés des vaccins:
http://vaccinh1n1.blog.mongenie.com/

13/06/2010

Éruptions solaires : de fortes perturbations à craindre sur Terre ?

Nous devons nous attendre à de fortes perturbations au niveau des réseaux de télécommunications, électriques, électromagnétiques et des centrales nucléaires. L'alignement galactique du 21 décembre 2012 se pécise.

 

Découvrez les images

Info rédaction, publiée le 10 juin 2010

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Soleil deviendra bientôt beaucoup plus actif qu’il ne l’est aujourd’hui. On devrait ainsi pouvoir observer de nombreuses éruptions solaires qui, bien que très esthétiques, pourraient se révéler dangereuses pour l'activité humaine.

Cette hausse d'activité pourrait en effet avoir d’importantes conséquences sur les satellites orbitant autour de la Terre, et des experts se sont déjà réunis mardi dernier afin de trouver des solutions pour protéger ces équipements.

Le Soleil est l'une des étoiles de la Voie Lactée. Il connaît des périodes de repos durant lesquelles son activité est réduite (onze ans en général). Une période d'activité se différencie d’une période de repos par la présence de taches sombres à la surface de l'astre : tous les onze ans en moyenne, il n’y a alors plus vraiment d’éruptions ni de projections de matière.

Durant les périodes de forte activité, comme celle que le Soleil connaîtra bientôt, des éruptions solaires ont lieu. On peut alors observer de gigantesques panaches à la surface du Soleil, lesquels dégagent des particules qui peuvent endommager les équipements électroniques de la Terre, notamment les GPS, les appareils aériens et les radiocommunications.

Une importante éruption solaire pourrait provoquer une perte économique vingt fois supérieure à celle causée par l’ouragan Katrina, selon l’Académie américaine des sciences. C’est pourquoi la capacité à prévoir ces éruptions est devenue capitale. Il faut notamment, avant leur survenue, mettre les satellites en mode sécurisé et protéger les équipements électroniques d’éventuelles surcharges.

La Nasa et la NOAA (National oceanic and atmospheric administration) ont ensemble mis en place plusieurs satellites capable de surveiller le Soleil et de prévoir ses changements d’activité. L’engin spatial Stereo (Solar terrestrial relations observatory) est même capable d’observer 90% de la surface du Soleil.

Pour découvrir les images du Soleil : http://www.maxisciences.com/soleil/le-soleil-et-ses-diffe...

http://www.maxisciences.com/soleil/ruptions-solaires-de-f...