Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/12/2008

Apocalypse 2012

Vers une inversion des pôles magnétiques terrestres ?

Interview de JEAN-LOUIS ÉTIENNE

Médecin, explorateur, familier de l'Arctique et de l'Antarctique, Jean-Louis Étienne repart pour le Grand Nord afin de mesurer l’épaisseur réelle de la banquise. À bord d'un dirigeable, cette fois. Bref, survol de l'expédition Total Pole Airship.

Source : http://www.ign.fr/DISPLAY/000/506/490/5064900/ignMagazine45.pdf
 
Lire Page 23

"Le pôle magnétique, qui était demeuré fixe dans l'archipel nord canadien au cours des deux siècles derniers, se déplace désormais à la vitesse considérable de quarante kilomètres par an vers la Sibérie en traversant l'océan Arctique. Toutes ces mesures sont réalisées dans le cadre de l'année polaire et visent à évaluer des conséquences des changements climatiques."

Complément d'informations :

http://ufo.the-foundation.fr/Dossier_Conspiration/LivreJa...

11/12/2008

Réchauffement climatique ou Alignement galactique ?

http://www.lepouvoirmondial.com/media/01/01/1291972683.jpghttp://www.lepouvoirmondial.com/media/01/00/953682133.jpg

Alignement galactique, sursauts gamma et dédoublement quantique du système solaire en vue d’un « décollage » à fin 2012

L'article complet ici :  

(par Denis Bloud – mise à jour du vendredi 21 novembre 2008)

Site de Denis Bloud  :  http://dbloud.free.fr

Albert Einstein a prédit que l’humanité n’aurait plus que 4 ans à vivre en cas de disparition des abeilles (cliquer sur ce lien afin de visionner un diaporama détaillé confirmant ce délai). Or c’est ce qui est en train de se produire, dans la plus grande discrétion et dans le plus grand silence: 2008+4 =2012. Mais d’autres phénomènes allant dans le même sens se produisent à plus grande échelle, comme les suivants.

1)  La bande photonique issue du trou noir de notre galaxie se rapproche du Soleil

 

Comme indiqué clairement par le schéma ci-dessus, le plan écliptique de notre système solaire est à angle droit avec le plan équatorial de la galaxie, qu'il traverse verticalement (nord-sud-nord) tous les 34 millions d'années à la vitesse de 5-7 km/s. En même temps, notre Soleil gravite autour du centre de la galaxie à la vitesse de 217,215 km/s (soit un tour en 226 millions d’années). Dans ce mouvement, le Soleil se rapproche (comme actuellement) puis s'éloigne du bras spiral de Persée à la vitesse de 20 km/s (soit un cycle de 140 millions d'années entre traversées de bras spiral). La vitesse de révolution galactique du Soleil (217,215 km/s) est supérieure à la vitesse de rotation de la Galaxie. Il passe ainsi de bras spiral en bras spiral et rencontre alternativement des régions pauvres en poussières et d'autres riches en nuages moléculaires froids. C'est ainsi que dans un passé récent (5 millions d'années) le Soleil a quitté le bras Sagittaire-Carène pour revenir vers le bras de Persée, qu'il atteindra 10 millions d'années plus tard.

La suite ici :http://dbloud.free.fr/decollage.htm

 

09/12/2008

L'anneau d'Alcyone et l'Ere du Verseau

L'Anneau d'Alcyone
 
L'anneau d'Alcyone dans l'ère du Verseau
 
Hercolubus (Nibiru) dans l'ère du verseau
 

Réchauffement climatique : Science et calendrier Maya - l'heure des convergeances ?

L'heure des convergences

Un colloque qui s'est tenu récemment à Fort Lauderdale en Floride a conclu que notre planète avait un cycle de 26 000 ans.

 

C'est exactement la même durée définie par les Mayas dans leur calendrier.
Pour les astrophysiciens, tout comme pour les Mayas, ce cycle finit le même jour : le 23 décembre 2012.
 
Ces astrophysiciens ont confirmé le déroulement de la phase ultime du cycle actuel du système solaire autour du Soleil central de notre galaxie en l'associant à un phénomène générateur de perturbations électromagnétiques et cosmo-telluriques gigantesques qu'ils ont identifié sous le nom « d'effet de tressaillement  » (wobble effect). Ce phénomène est le précurseur du commencement d'un nouveau cycle autour du Soleil central de la galaxie.
Selon les astrophysiciens Paul Otto Hesse et José Comas Sola, on se dirige vers la phase ultime de la révolution complète du soleil autour d'Alcyone, Soleil central de notre galaxie : le système solaire traverse une nébuleuse lumineuse, constituée essentiellement de photons.
 
Ils ont découvert que cette Ceinture de Photons couvre une vaste région stellaire et émet un rayonnement électromagnétique intense sur un large secteur de notre galaxie et que la Terre allait franchir cette barrière électromagnétique.
 
Il faut se rappeler que la Terre se comporte comme un immense circuit électrique. Il existe une sorte de cavité électromagnétique située entre la Terre et la dernière couche de l'ionosphère, à environ 55 kilomètres de distance de sa surface.
 
Les propriétés résonantes de cette cavité magnétique terrestre furent découvertes par le physicien allemand W.O. Schumann entre 1952 et 1957.
 
Elles permettent de mesurer la fréquence ou le taux vibratoire moyen de la Terre. Comme pour le battement du coeur d'un corps vivant, métaphoriquement, la Résonance Schumann mesure le battement du coeur de la Terre.
 
Il est à noter que depuis des milliers d'années, sa fréquence valait 7,8 Hz (Hertz). Or, étrangement, à partir de 1980, cette résonance s'est mise à accélérer, dans un premier temps, lentement, puis brusquement, depuis 1997, elle augmenta très rapidement au point d'atteindre aujourd'hui le niveau record de 12 Hz.
 
Gregg Braden, ingénieur aérospatial, a démontré lui aussi que la Terre passera prochainement à travers la ceinture de photons et que cela aura pour conséquence le ralentissement progressif du rythme des rotations de la Terre. Il affirme que lorsque la fréquence atteindra 13 cycles (13 Hz), la Terre arrêtera ses rotations et nous serons vraisemblablement au « Point Zéro » du champ magnétique terrestre.
 
La Terre s'immobilisera alors et, au bout de deux ou trois jours, elle commencera alors à tourner en sens inverse.
 
Ce premier scénario produirait alors un renversement dans le champ magnétique autour de la Terre et en elle-même.
 
Et si l'on en croit les astrophysiciens Floridiens et les Mayas, cela aurait lieu le 23 décembre 2012.
 
Les astrophysiciens pensent qu'il est probable qu'à l'issue du franchissement du Point Zéro, le Soleil se lèvera alors à l'ouest et se couchera à l'est [http://www.erenouvelle.com (L"échéance 2012, Le débalancement des pôles, Le passage au point zéro 2012)]

Ce cycle de 26 000 ans est à mettre en parallèle avec le remplacement de l'homme de néanderthal par l'homme moderne il y a 24 000/28 000 ans.
 
Les géophysiciens avaient déjà observé que certains changements climatiques coïncidaient avec les modifications du champ magnétique terrestre.
 
Il n'est pas impossible alors que la brusque disparition d'espèces animales entières (comme celle des dinosaures ou des mammouths) ait été provoquée jadis par un brutal basculement du champ magnétique terrestre, aboutissant à un fort déplacement des pôles, voire à une inversion des pôles magnétiques. Ceci pourrait expliquer la présence d'aliments tropicaux découverts dans les entrailles des dinosaures, piégés dans la glace.
 
Au moment où le méthane s'échappe à gros bouillon sous le pergélisol arctique, et de la fonte accélérée de la banquise et des glaciers, on peut raisonnablement penser que le passage de 2012 à 2013 risque d'être difficile.
 
Car comme disait un vieil ami africain :
« Ton futur dépend de tes rêves, ne perd pas de temps, va te coucher. »