Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/08/2014

Depuis le 3 novembre 2008, Israël informait les USA de ses plans d'asphyxie de l'économie à Gaza (Wikileaks)

Comme cela la complicité de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité, incombera aussi aux US/Sionistes qui étaient au courant depuis 2008 et qui ont laissé mourir le peuple Palestinien à petit feu, enfermé dans sa prison, sans aide ni ressources suffisantes pour assurer sa survie !

Pire, les US/Sionistes ont continué à alimenter financièrement et en armement, l'état sioniste, terroriste et criminel y compris dernièrement en pleine organisation du génocide à GAZA !

Hier, 20:53

Israël informe les USA de ses plans d'asphyxie de l'économie à Gaza (Wikileaks)

Dossier: Le conflit au Proche-Orient

Israël informe les USA de ses plans d'asphyxie de l'économie à Gaza (Wikileaks)

MOSCOU, 4 août - RIA Novosti/La Voix de la Russie L'ambassade américaine à Tel-Aviv n'ignorait pas qu'Israël a délibérément maintenu "au bord du gouffre" l'économie dans la bande de Gaza, territoire palestinien contrôlé par le Hamas qui refuse de reconnaître l'Etat hébreu, ressort-il des notes diplomatiques publiées lundi par Wikileaks.

"Dans le cadre de leur embargo global sur Gaza, des responsables israéliens ont confirmé (...) à de multiples occasions leur intention de maintenir l'économie gazaouie au bord du gouffre, sans aller jusqu'à l'y précipiter", stipule une dépêche secrète de l'ambassade en date du 3 novembre 2008, envoyée au Trésor et au département d'Etat.

Selon ce document, les autorités israéliennes "ont l'intention de laisser l'économie gazaouie fonctionner à petit feu, le plus petit possible, tout en évitant une crise humanitaire".

Pour y parvenir, le gouvernement pratiquait une politique monétaire extrêmement dure à l'égard de l'enclave palestinienne. Imposé en juin 2006 à la suite de l'enlèvement d'un soldat israélien, le blocus de la bande de Gaza avait été renforcé après la prise de contrôle de ce territoire en juin 2007 par les islamistes du Hamas.

Ces nouvelles fuites diplomatiques sur le site de Wikileaks surviennent sur fond de nouvelle confrontation entre Israël et le Hamas. L'Etat hébreu mène depuis le 8 juillet dernier une opération militaire Bordure protectrice à Gaza lancée en représailles à des tirs de roquettes palestiniens. Le Hamas a rejeté le plan de règlement pacifique proposé par l'Egypte, en insistant sur la levée inconditionnelle du blocus de l'enclave palestinienne.

Selon les dernières informations, 1.626 Palestiniens, en grande majorité des civils, ont trouvé la mort en 25 jours des hostilités et 8.830 autres ont été blessés.

Côté israélien, 66 personnes, dont 63 soldats et officiers de Tsahal, ont trouvé la mort depuis le début de l'opération.

RIA Novosti
Lire la suite:
http://french.ruvr.ru/news/2014_08_04/Israel-informe-les-...

Israël : vers une enquête contre Netanyahu et Gantz ? Gaza: l'autopsie de la défaite d'Israël par Debka...

Pour une fois, ce qui n'est pas dommage, les criminels terroristes, auront trouvé à qui parler !

Lundi, 04 août 2014 11:09

Israël : vers une enquête contre Netanyahu.Gantz ?

 
IRIB- La presse israélienne se fait l'écho de très fortes dissensions qui secouent le cabinet israélien depuis le début de l'offensive contre Gaza  et des efforts désespérés de Netanyahu pour trouver une porte de sortie!
 
Yediot Aharonot écrit : " Après avoir annoncé une trêve unilatérale qui n'a pas duré, l'armée israélienne planifie un retrait unilatéral de la bande de Gaza. La réunion du cabinet a été marquée dimanche par de très fortes divergences. des tensions, des critiques, des altercations. Les ministres ont utilisé des phrases qui montraient leur ignorance de la situation qui prévaut actuellement sur le champ de bataille. L'un des ministres a dit : " C'est faux! Vous mentez en essayant d'agrandir les acquis de l'offensive " !!
 
Ynet se réfère à son analyste militaire qui reconnait "l'émergence d'un Hamas bien différent par rapport au passé" avant d'aborder les raisons des divergences qui déchirent le cabinet israélien : "
 
Ces divergences se concentrent sur deux points : l'établissement de la trêve et l'amorce des pourparlers; ensuite le retrait unilatéral des forces et l'annonce de la fin de l'offensive terrestre.
 
En effet la tenue des pourparlers seraient considérés comme un acquis pour les palestiniens, mais le Hamas a aussi marqué d'autres points : il a tenu bon et ceci est une victoire !! ". Le journal cite le commandant des unités de parachutage de l'armée israélienne qui dit : " le Hamas est un ennemi coriace"! ". Ce Hamas n'est pas celui que nous avons combattu au cours de notre offensive précédente plomb durci . notre ennemi apprend et il apprend vite " !
 
Le journal évoque ensuite les failles dans l'action de l'armée israélienne : la gestion de l'armée et des combats n'a pas été à la hauteur. Il faut trouver une solution aux tunnels , une solution pratique. Le renseignement non plus n'a pas bien travaillé. Il a échoué à localiser les cadres du Hamas et du Jihad islamique. Le bilan des pertes militaires est lourd .en 2012 nous n'avons perdu que 10 militaire , aujourd'hui, 56!! Le bilan des blessés est aussi important ". Certains députés de la Knesset demande désormais la formation d'une commission d'enquête comme Winograd pour tirer au clair les raisons de l'échec de Netanyahu et de Benny Gantz à Gaza ...
 

Gaza: l'autopsie de la défaite d'Israël par Debka...

 

IRIB- Selon le site proche du renseignement de l'armée israélienne, le retrait des soldats israéliens de Gaza et ce, sans qu'aucun des objectifs militaires soit atteint est un très mauvais signe : cela montre bien qu'Israël s'est engagé dans une guerre d'usure et que les calculs de Netanyahu ont été faussés.

" Alors que le premier contingent des troupes israéliennes s'est retiré samedi de la bande de Gaza, Netanyahu a promis de poursuivre l'offensive Roche invincible. Mais aussitôt après, il a affirmé au cours d'un point de presse que l'armée agira en fonction des besoins sécuritaires d'Israël et seulement en fonction de ces besoins".

Les experts de Debka accusent ensuite Netanyahu et son ministre de la Guerre, Yaalon d'avoir commis quatre erreurs dans leur évaluation de la guerre : " 

1 - le fait que le Hamas cherche à tout prix une trêve,
2 - le fait que les tunnels sous terrains ont été en majorité localisés et détruits,
3 - le fait que le Hamas devra mettre trop longtemps à se remettre du coup fatal que lui a porté Israël pendant 25 jours de son offensive,
4 - le fait que le Hamas finira par arrêter le tir de ses missiles et de ses roquettes une fois qu'il aura senti et constaté de ses yeux l'ampleur des dégâts infligés à la population de Gaza".

Après avoir mis en avant cette évaluation, Debka ajoute: " les slogans des autorités israéliennes ces quatre dernières semaines renvoient en effet à ces quatre fausses hypothèses".

Samedi soir, le climat a soudain changé et les discours se sont modifiés: on a eu droit à entendre les phrases telles que: "Pas de compromis, seulement la dissuasion", " Aucune trêve n'aura lieu", " nous irons mettre un terme à notre opération de façon unilatérale quand nos besoins sécuritaires le dictent".

Ces nouveaux slogans découlent en effet de la décision d'Israël de ne pas envoyer de délégués aux pourparlers de cessez-le-feu au Caire qui ont débuté dimanche. Les dirigeants politiques ont tenté à leur manière de tempérer les effets du retrait de troupes de certaines localités de Gaza et de leur redéploiement derrière les frontières suivant une nouvelle configuration. Rafah restait toutefois sous contrôle israélien".

Debka s'intéresse ensuite à la question des tunnels: " En dépit de plusieurs semaines de guerre, l'armée israélienne n'a été capable que de pénétrer de 1 à 3 kilomètres à l'intérieur de Gaza. Les régions de l'ouest de Gaza restent toujours intacts. Donc les soldats israéliens ne peuvent que neutraliser le danger de ceux des tunnels qui s'ouvrent dans le secteur oriental ou en d'autres termes qui ont une entrée sur le sol israélien. A vrai dire, l'armée israélienne n'a détruit qu'une partie des tunnels qui mènent au territoire israélien."

Debka relève ensuite le troisième aspect de la défaite israélienne à Gaza : "plus d'un tiers des missiles et des roquettes palestiniens dont le nombre total est de 9000 restent intacts. C'est un nombre largement suffisant pour envoyer les ressortissants israéliens dans les abris et ce, dans une vaste région".

Debka conclut ensuite : " cette hypothèse selon la quelle il faut bien longtemps avant que le Hamas puisse retrouver ses forces vives »  risque de faire aussi long feu dans la mesure où l'Iran et le Hezbollah pourraient à la limite décider de voler au secours de leur allié palestinien !!

En tout état de cause, si l'armée israélienne finit par retirer le gros de ses troupes de Gaza avant qu'elle ne parvienne à ses objectifs, les colonies du sud d'Israël feront tôt de tomber dans un cycle infernal de guerre d'usure et Israël sera amené à lancer une nouvelle offensive terrestre contre Gaza "...

 Et du reste les courageux colons qui se sentaient protégés d'ordinaire, refusent de regagner les colonies ! ....

Lundi, 04 août 2014 15:46

Israël : Les colons refusent de regagner les colonies !!!

 
IRIB- La chaîne 10 de la TV israélienne a affirmé que "les colons israéliens ayant quitté leur logement il y a 28 jours ont peur et refusent de gagner leur colonie!! "
 
Des centaines de familles israéliennes qui habitaient les villages limitrophes de la bande de Gaza les ont quittés par crainte des missiles palestiniens et ils refusent de les regagner " " mais les missiles ne constituent qu'un seul aspect de leur crainte : les colons ont surtout peur des commandos palestiniens qui s'infiltrent dans les colonies via les tunnels sous terrains , tunnels qui ont conduit ces temps-ci les palestiniens jusqu'à l'arrière front des militaires israéliens. "
 
La TV israélienne a reconnu " le succès du Hamas à semer le sentiment de l'insécurité dans les rangs des colons tout en affirmant qu'à cette heure, il n'existe aucune solution pour le problème des tunnels". Ce lundi, Israël a tué plus de 10 palestiniens pour faire grimper le bilan des morts à 1857 personnes.
 
 

04/08/2014

SCOOP ! Israël : les militaires sionistes ont déjà peur de la CPI!!! Menaces de l'Iran ! Courage fuyons !

L'armée d'occupation terroriste et criminelle de l'état sioniste va avoir besoin de 200 000 tonnes supplémentaires, de couches culottes !

Nous avons compris pourquoi l'état sioniste avait décidé de trêves unilatérales rejetées par le HAMAS et les Brigades AL-QASSAM !

La brigade d'élite Golani a refusé de poursuivre la guerre ! Non pas parce qu'ils auraient été pris d'un quelconque remord parce qu'ils semblent n'avoir aucune conscience ni aucune humanité quand ils massacrent des innocents et notamment des enfants et des civils;  mais parce qu'ils ont peur des Brigades de la résistance et de la CPI au point d'avoir peur de prendre l'avion de crainte d'être arrêtés !

Ils ont cru que la terreur qu'ils font régner dans la prison de Gaza depuis des décennies allait durer longtemps, sans jamais trouver en face à qui parler ! Ce d'autant plus qu'ils ont reçu des avertissements de la part de l'Iran ce matin, de voir démanteler Israël !

 

lundi, 04 août 2014 10:09

Israël : Un régiment de la brigade Golani arrêté!!!

 
IRIB- La hiérarchie au sein de l'armée israélienne vient de donner l'ordre de l'arrestation de tous les membres d'un régiment de la brigade élite, Golani, pour cause de refus de poursuivre la guerre.  selon le site israélien 0404, les commandants de l'armée israélienne ont donné l'ordre d'arrestation de tous les membres de ce régiment qui ont refusé d'un commun accord de poursuivre la guerre!!
 
Selon les informations qui parviennent de l'intérieur d'Israël, de nombreux militaires, soldats et officiers, ont désormais peur de faire face aux combattants palestiniens !!
 
La brigade Golani a subi de très lourdes pertes dès le premier jour de l'offensive terrestre israélienne contre Gaza. cette brigade d'élite a été décapitée et a aussi perdu son commandant adjoint tout comme 13 de ses soldats . selon les analystes l'armée israélienne surprise a été amenée à se retirer de Gaza puisque ses effectifs désobéissent de plus en plus à leur hiérarchie.
 
lundi, 04 août 2014 18:15

Israël : les militaires sionistes ont déjà peur de la CPI!!!

 
IRIB- selon le journal Maariv, des relations entre les commandants de l'armée et les dirigeants politiques en Israël se sont nettement détériorées dans la foulée de l'offensive contre Gaza.
 
Les politiques ont accusé les militaires d'avoir échoué dans leur mission. le retrait de l'armée de la bande de Gaza n'a pas été décidée vendredi comme l'ont annoncé les autorités israéliennes mais bien mercredi en raison du bilan très lourd des pertes dans les rangs des militaires!" et le journal d'ajouter :" c'est une décision prise au sommet du pouvoir et qui renvoie à la défaite de l'armée à mettre un terme à une offensive qui lui coûte de plus en plus cher en termes de pertes en vies humaines. Une offensive dont la poursuite a par ailleurs terni l'image d'Israël à cause de morts de civils palestiniens".
 
Ce lundi, un régiment de la brigade Golani a été totalement démantelé sur ordre de la hiérarchie de l'armée puisque ses membres refusaient de poursuivre la guerre" !  L'analyste de Maariv ajoute :" cette théorie selon laquelle le Hamas renoncerait à se battre une fois qu'il aura constaté l'ampleur des dégâts causés à Gaza est parfaitement insensée"!
 
C'est exactement le contraire qui s'est produit. en fait, tout israélien qui porte un uniforme se voit désormais comparaitre devant les commission d'enquête internationale. Les militaires israéliens n'oseront plus descendre dans les aéroports internationaux par crainte d'être arrêtés!!
 
 
Lundi, 04 août 2014 10:03

Les Pasdaran, prêts à "démanteler" Israël!!!

 
IRIB- Le commandant en chef du Corps des Gardiens de la Révolution islamique, le Général Jafari a affirmé ce lundi au cours d'un discours consacré à Gaza que le champs d'action des Pasdarans s'étend à l'ensemble du monde de l'Islam
 
" La guerre contre Gaza l'a prouvé; la force de la Résistance est inépuisable. Elle s'est intériorisée et continue à s'amplifier. Le tir très nourri des missiles palestiniens, le succès de la Résistance à repousser les opérations terrestres d'Israël, la hausse du seuil de tolérance des unités armées israéliennes, tout ceci témoigne de l'amplification exponentielle de la force de la Résistance".
 
Le Général Jafari a poursuivi : "Toute démonstration de force israélienne en Palestine a viré aujourd'hui en échec. Et cet échec est dû au soutien de l'Iran !
 
L'Iran est toujours disponible à apporter son soutien dans tous les domaines à la Résistance palestinienne. L'Iran ne connait aucun clivage, aucune catégorisation dans son soutien aux musulmans. L'aide iranienne va invariablement aux chiites et aux sunnites. "Le champs de notre fidélité, de notre dévouement s'étend à l'ensemble du monde musulman".
 
Le commandant en chef des Pasdarans, a qualifié d'oeuvre conjointe américano/israélienne les crimes à Gaza et le terrorisme en Irak avant d'ajouter : " Le régime sioniste finira par s'effondrer et c'est l'alliance chiite-sunnite qui aura raison d'Israël. L'Iran  se prépare à cette perspective"
 
 

Elections, piège à cons ?

C'est bien vrai ! 

Les élections sont désormais une farce qui singe l’idéal démocratique, elles laissent croire à la vérité d’un mécanisme pourtant cassé depuis longtemps. Elles sont des parodies qui se servent des grands mots – Démocratie, Peuple, Nation, République, Souveraineté -, mais qui cachent mal le cynisme des gouvernants : il s’agit pour eux d’installer et de maintenir en place une tyrannie soft qui produit un homme unidimensionnel – le consommateur abruti et aliéné – comme jamais aucune dictature n’a réussi à en produire…

Elections, piège à cons ?

Elections, piège à cons ?

le 04 août, 2014 dans Lecture de vacances par

Aujourd’hui on se moque bien des avis de la base. A rebours de ce qu’elle prétend, la classe politique ne l’entend ni ne l’écoute, mais tâche par ses consultations de lui donner l’illusion qu’elle escompte. En fait, on l’a néglige, on la méprise et, en plus, on lui demande le silence. Les élections sont désormais une farce qui singe l’idéal démocratique, elles laissent croire à la vérité d’un mécanisme pourtant cassé depuis longtemps. Elles sont des parodies qui se servent des grands mots – Démocratie, Peuple, Nation, République, Souveraineté -, mais qui cachent mal le cynisme des gouvernants : il s’agit pour eux d’installer et de maintenir en place une tyrannie soft qui produit un homme unidimensionnel – le consommateur abruti et aliéné – comme jamais aucune dictature n’a réussi à en produire…

 

Piège à cons, ces élections le sont car on sait bien avant les résultats que l’on aura bientôt un président libéral. Peu importe qu’il provienne de la droite ou de la gauche : le libéralisme est toujours de droite. Quid, donc, des leçons de ces élections ? L’abstentionnisme considérable, le mépris des votes blancs ou nuls (soit, avec ces deux options, la moitié des électeurs…) ; la profusion de petits candidats protestataires, l’indigence de la plupart de leurs programmes; la démobilisation du second tour à cause du mépris pur et simple des désirs émis au premier, le désintérêt lorsqu’il ne reste plus qu’à choisir entre la peste et le choléra – voilà l’étendue des dégâts.

Une fois le président élu, les hommes de parti, droite et gauche confondues, replieront dans leurs bagages de magicien cette machinerie électorale coûteuse, démagogique, méprisable et méprisante, ce théâtre qui absorbe l’énergie médiatique, intellectuelle, culturelle, politique pendant des mois et des mois. Une fois dégrisés, il nous restera à découvrir les conséquences de ces parodies électorales : l’impuissance des gouvernants crispés sur la seule gestion libérale du politique générera comme convenu les violences urbaines, les manifestations dans les rues, les revendications catégorielles, elle créera un boulevard pour les démagogues à même de cristalliser ces désespoirs. Situation idéale pour fomenter des guerres civiles ou des régimes autoritaires. »

                                                    Michel Onfray (La philosophie féroce)

 

Lundi 4 août 2014 ALERTE ! Silence médias, génocide en Ukraine Est. Bientôt tous gazés ?

Nous relayons une alerte importante émanant du blog d'Eva Résistons.

TOUT pour provoquer la RUSSIE !

Lundi 4 août 2014

BHL-Porochenko-300

 

ALERTE A RELAYER !

Kiev avec des sionistes comme BHL,

prépare un génocide monstrueux en Ukraine Est,

alors que déjà des missiles sont tirés

sur villes et villages,

avec à la clé ruines, morts, blessés, tortures...

 

Et comme l'armée ukrainienne se révolte

(désertions massives),

voici que se profile une solution radicale

pour exterminer la population d'Ukraine-Est !

Elle va être gazée !

 

Cela ne vous rappelle-t-il pas une certaine Shoah ?

Nous devons tous alerter,

les médias sionistes cachent la vérité :

En Ukraine Est, un génocide est en cours !

Et le pire est sur le point d'arriver !

 

Eva R-sistons 

http://www.youtube.com/watch?v=LnrJSyel_j0

Un site à visiter :

Paralipomènes d'une journée ordinaire

 

Voir aussi
Alexandre Sivov sur le site d'Allain Jules

 

PRINTEMPS RUSSE. Ukraine (Donbass):

est-ce la préparation lente d’un génocide ?

 

 

Ukraine, ce qu'on vous cache.
Le rôle d'Israël, de Soros. Crimée et Ukraine
  

 

Ukraine : un journaliste propose le génocide de 1.5 millions d'habitants en direct à la télévision ! 

 

VIDEO Ukraine est : 

Alerte, "gazage" au chlore des populations !