Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/10/2018

France : MANURHIN: La société d’armement est rachetée par le Qatar. L’art de jeter le bébé avec l’eau du bain.

Comment Macron brade la France et la sécurité des français au Qatar pour des intérêts US/Sionistes !

MANURHIN: La société d’armement est rachetée par le Qatar. L’art de jeter le bébé avec l’eau du bain. Par Christian Sébenne

 

Manhurin image 2

MANURHIN

La société d’armement est rachetée par le Qatar

L’art de jeter le bébé avec l’eau du bain

Par Christian Sébenne

Manhurin image 1

Le célèbre révolver MR 93/357 Magnum de la société MANHURIN

Profitant des vacances estivales, on apprenait il y a quelques jours, exactement ce 1er Août 2018, qu’un autre bijou de la technologie française fort de ses 145 salariés passait sous le contrôle du Qatar, celui-ci ayant racheté la société sous les bons auspices de l’Etat, sans omettre de vastes zones glauques dans ce dossier.

https://www.usinenouvelle.com/article/manurhin-place-en-r...

En effet, l’un de ce que fut la fine fleur de l’industrie de notre armement, centré aujourd’hui comme spécialiste des munitions, la société d’équipement MANURHIN qui traversait de grande difficulté financière était en redressement judiciaire, vient d’être reprise par un groupe de défense étranger, et passe sous pavillon Emirati : Edic ( Emirates Defense Industries Company).

Alors que trois repreneurs étaient en lice, dont, l’industrie de l’armement belge New Lachaussée, la slovaque Delta Défense et la PME française Odyssée Technologies, deux autres candidats ayant retiré leur candidature, le Tribunal de grande instance (TGI) de Mulhouse donnait le quitus à des étrangers qui, après une cure d’amaigrissement foudroyante, ne garde que 104 employés.

S’il est un critère d’indépendance, c’est bien celui de ne dépendre de personne pour assurer sa défense, critère plus que jamais d’actualité en cette époque troublée que nous traversons, mais reconnaissons que ceux qui ont usurpé le contrôle de la France ont oublié de se souvenir que nos aïeux qui avaient édifié ses structures pour assurer notre auto défense, ont délaissé ces préceptes, l’affaire ALSTOM leader mondial des turbines est à elle seule significative du vol d’une société vendue pour un plat de lentilles à l’américain GE General Electric, ceci constituant une Haute trahison de notre structure de défense, et un crime contre notre Souveraineté, nos sous-marins nucléaires et porte-avion étant désormais inutilisables soumis aux desiderata du veto des USraéliens.

http://www.opex360.com/2014/05/09/qui-fournit-les-turbine...

Présidé par des traîtres, géré par des traîtres et administré par des traîtres,

https://ledifferentiel.wordpress.com/category/uncategoriz...

Pour ma part, je déplore que dans cette funeste affaire comme dans bien des histoires commerciales, on a mis cette et ces sociétés en « condition » pour la et les dézinguées. Pour comprendre ces mécanismes, il est nécessaire de se rappeler l’époque où certains ont brassé et brassent encore des milliards sur notre dos en pillant notre parc industriel pour le Franc symbolique avec la complicité des tribunaux. Pour faire court, la saga de Bernard Tapie et consorts, résume le déclin voulu de notre pays en troquant “sous le tapis“ nos biens, attribués ainsi par le bon vouloir du Prince au moins disant.  SFR… etc…

Pour lire l’article intitulé  » L’AFFAIRE JULIEN »- SCANDALE DANS LES TRIBUNAUX DE COMMERCE  » cliquer (ICI)

Si les acteurs politiques français jouent un rôle pitoyable de traitres dans le démantèlement de notre industrie, le rôle de l’OTAN et de l’Union Européenne y va pour la gangrène, en l’occurrence lorsque la décision fut prise d’interdire à la France de produire ses propres fusils notamment d’assurer la succession du FAMAS, fusil dont les munitions étaient fabriqués par Israël si mes renseignements sont exacts, provoquant l’enrayement par blocage des balles dans l’impossibilité de s’éjecter, comme si on avait pas sur place la matière pour faire tourner nos machines et donner du travail à nos compatriotes :

https://infoguerre.fr/2009/09/un-scandale-gentiment-enter...

Dans ce contexte, où l’on pratique l’art de jeter le bébé avec l’eau du bain, alors que l’on fabriquait des armes de qualité qui ont équipé combien de générations de policiers et gendarmes dont l’un des fleurons demeure le 357 Magnum, la préférence fut donnée au Sig Sauer allemand (Angela D. Merkel-Kasner-Kazmierczak est de son nom d’épouse : Sauer, est-ce une coïncidence ou serait-ce  mon esprit mal tourné), dont la question demeure et reste actuelle, le pistolet Sig Sauer est-il adapté à la police ? n’y avait-il pas là une solution pratique et immédiate de garder le complexe industriel MANURHIN sous notre pavillon en lui donnant le carnet de commandes qu’il était capable d’honorer.

Pour l’histoire :

1919 ? MANURHIN (Manufacture de Machines du Haut-Rhin) a été créée par Jules Spengler. Fabrication de machines alimentaires et de machines pour l’industrie de la bijouterie.

1922? Démarrage de la production militaire à Mulhouse – Bourtzwiller. Acquisition et installation d‘une ligne complète pour la production de munition de petit calibre. Développement et production des premières machines de cartoucherie.

1928? Ouverture d’une nouvelle usine de production de munitions de petit calibre au Mans (elle sera nationalisée en 1936).

1936  ? Ouverture d’une nouvelle usine de production de munitions de moyen calibre à Cusset près de Vichy.

1947/59? Début d’une nouvelle ère. Reconstruction des installations de production après la 2nde Guerre Mondiale. MANURHIN développe son activité dans d’autres domaines – production d’armes légères (Walter PPK), production d’équipements et d’outils pour la métrologie, fabrication de scooters (MANURHIN SM75) pour ne citer que les principaux. Création de nouvelles filiales militaires : Manusaar (située à Bübingen) en association avec le groupe allemand Diehl pour produire des cartouches pour la Bundeswehr et Hirtenberger Patronen Zundhuchten und Metallwarenfabrik en Autriche.

 

Manhurin image 3

La fabrication de scooters, le MANURHIN SM75

 

Les années 60 et 70? Les années 60 et 70 représentent les plus belles années de l’histoire de la société. MANURHIN s’investit dans d’autres domaines (systèmes de régulation électronique, fabrication d‘éléments composites) et étend également sa production militaire (revolvers MANURHIN, fusils automatiques SIG). Le groupe englobe plus de 20 filiales avec plus de 4000 employés, est coté en Bourse et se classe au 69ème rang du secteur européen de la mécanique.

1978? Le groupe français MATRA entre au capital de MANURHIN en acquérant 34% des parts. (…)

http://www.manurhin-group.com/fr/company/history

Pour illustrer mon propos afin de résumer le malaise qui tourne autour de nos industries, il y a quelques années, je m’étais hasardé à exprimer mon sentiment au sujet de la Cité des Sciences et de l’Industrie dont l’idée de départ était noble, mais qui, au fil du temps s’est transformée en un Temple de ce que l’on nomme aujourd’hui loisir : le “Fun“, tel que je le percevais et le perçois encore aujourd’hui au regard de cette stratégie de tout démolir au nom de Mammon.

http://www.alterinfo.net/La-Cite-des-Sciences-de-l-indust...

Fort de l’histoire de notre pays, ce n’est pas que je veuille tout rabaisser, mais la notion de Patrie est essentielle afin de se battre pour son pays et qu’il n’y a pas d’âge pour cela, je ne puis résister à citer le cas de l’un de mes amis italien Roberto Zattini, aujourd’hui âgé comme moi, je l’ai connu il y a des lustres au Zaïre RDC qui, tout jeune, à l’âge de 19 ans il signait son premier contrat de vente d’armes des pistolets Beretta avec la Police américaine, en France on est suspect, il ne faut donc pas s’étonner des dégâts infligés par une mentalité des plus déplorables contre ceux qui entreprennent, et qui n’ont d’autres solutions que de quitter notre hexagone.

En outre, l’Etat budgétivore donne la préférence aux migrants de Bac moins 5, quand notre jeunesse à Bac plus 5 regorge de trésors de potentiels dans tous les domaines, voit 40.000 de nos étudiants se faire refuser sur décision céleste du Franc-Macron l’accès aux études supérieures, toutefois, dans l’immédiat la société Qatari, MANURHIN-EDIC va continuer, seul l’avenir nous dira de quelles orientations ses dirigeants comptent exploiter ce bijou technologique, et pour ceux qui ont embrassé la carrière et qui constatent chaque jour le délabrement et la déstructuration de la France, souhaitons-leur que nos propres armes ne se retournent pas contre nous, tel fut le cas du FAMAS  qui arma entre autres les petits gars d’Al Nosra, si chers à Laurent Fabius…!

Le squatteur Franc Macron de l’Elysée, qui, sans aucun mandat de l’ONU avait déjà pris une déculottée en Syrie en Avril, a décrété vouloir “réitérer l’exploit“ d’un jour à l’autre et met en garde contre un possible massacre à Idlib. Or, le président Vladimir Poutine a montré au mois de Mars l’efficience https://www.youtube.com/watch?v=jE4SYgs3AKs de ses armes fatales, et vient d’avertir défendre la Syrie et l’Iran envers et contre tout, suite aux déclarations apocalyptique du président des Etats-Unis, Donald Trump.


Pour mémoire, La Bible dit : « tu feras la guerre avec Prudence », car les guerres on peut les perdre, « la Sagesse est une source de vie pour celui qui la possède »,

de ne pas faire à autrui ce que l’on ne voudrait pas que l’on nous fit,  de ne pas vivre au-dessus de ses moyens, et de gérer ses biens en « Bon père de famille ».

Bon courage et « Vive la France Libre »

Christian Sébenne

Ancien propriétaire du magazine Africa International

 

 
 

22/09/2018

Pédophilie d’État et de la Judéo-franc-maçonnerie – Un légionnaire français balance ce qu’il a vu au Rwanda et ailleurs dans le monde !

A largement diffuser autour de vous !

Une vidéo bouleversante d’un ancien légionnaire français qui témoigne des réseaux pédophiles dans le monde, dont les Gouvernements, l’ONU, l’OMS, l’UNESCO, etc… sont les complices.

Cette vidéo incrimine sans les nommer, les politiciens français.

Cette vidéo dénonce ce qu’il a vu de ses yeux en opérations à l’étranger et particulièrement au Rwanda. Pays que les chefs d’état et organisations dites « humanitaires aiment beaucoup », jusqu’à ce que la France et l’église catholique y aient créé un Génocide.

Rwanda : Un Génocide au Nom de Dieu. Ce film révèle la justification morale que l'Église a donnée à la mort de 800.000 Tutsis communistes !

Trafic d’organes, cobayes pour le transhumanisme, esclavage sexuel… tout cela payé avec l’argent du contribuable et couvert par les merdias officiels.

Cette vidéo est bouleversante et on comprend le traumatisme de ces soldats français directement exposés à ces réseaux.

 

 

Témoignage boulversant d'un ancien légionaire francais qui a vu les réseaux pédophiles et les lies a от Laurent Freeman на Rutube.

 

 

Commentaire sous la vidéo : Yann Alain il y a 1 mois

Je suis un ancien du 3e RIMa. Je suis de l'EV10 96. J'ai vu aussi des choses en opex... pas belles et inoubliables. J'en fais encore des cauchemars, ce que tu racontes et d'autres choses. Je comprends et je suis d'accord. Mais comme tu le dis si bien, les gens sont lobotomisés. J'ai cru en mon pays en le servant. Comme toi, j'aurais donné ma vie pour notre pays. Mais comme tu dis, nous ne sommes que des pions. Et ces politiques font en sorte que les frigos soient pleins pour que ces salopes de politiques soient en paix.

 

 Le Réseau Pédophile de Macron


 

Le réseau pédophile d'Angers - Faites entrer l'accusé #FELA

En février 2002, une mère célibataire dénonce son ex-compagnon à la brigade des mineurs d'Angers. Il aurait abusé sexuellement une petite fille âgée de 5 ans. Peu à peu, l'enquête met au jour un incroyable réseau de pédophilie et l'existence de soirées organisées chez les propres parents de la petite fille ou dans des jardins de la banlieue d'Angers. Au total, soixante-six personnes sont inculpées pour abus sexuels et viols sur quarante-cinq mineurs.


 

Réseau pédophile à travers le monde partie ½


 

La dernière Loi proposée et votée par la dégénérée de SCHIAPPA participe à légaliser la pédophilie en faveur de tous ces sionistes Judéo-françs-maçons et leurs élites, Illimuniati/Sionistes/Reptiliens. 

 

Loi Schiappa : «Un gros bluff», déplore Arash Derambarsh, avocat de la protection de l'enfance

La loi contre les violences sexuelles permettra de juger certains viols comme de simples délits «d'atteinte sexuelle». Interviewé par RT France, l'avocat Arash Derambarsh dénonce un texte qui ne prend pas en compte la présomption de non-consentement.

«Je ne sais pas ce qu’est ce délit, pour moi, c’est un viol et donc un crime !», s'insurge l'avocat Arash Derambarsh, de l'association Innocence en danger, au sujet de l'article 2 du projet de loi Schiappa qui prévoit de créer un nouveau «délit d'atteinte sexuelle avec pénétration».

Adopté dans la nuit du 15 au 16 mai 2018, l'article controversé du projet de loi porté par la secrétaire d'Etat à l'Egalité entre les femmes et les hommes a son lot de détracteurs.


La suite ici : https://francais.rt.com/france/50752-loi-schiappa-gros-bl...

 

L’UNESCO publie ses nouvelles normes pour l’éducation sexuelle complète : l’idéologie du genre pour les enfants de 5 ans

 

Sous la signature d’Audrey Azoulay, directice générale de l’UNESCO, l’agence culturelle de l’ONU vient de publier ses nouvelles normes pour une éducation sexuelle complète, en particulier pour obtenir une meilleure mise en œuvre des Objectifs du développement durable (ODD) qui expriment le plan politique de l’ONU pour 2030. Pour chaque classe d’âge, l’UNESCO prévoit les connaissances et attitudes à inculquer aux jeunes. A l’information sur la prévention des grossesses non désirées (contraception partout, avortement « là où il est légal ») et sur les droits de la santé reproductive s’ajoutent en bonne place l’égalité de genre et la promotion de l’idéologie du genre. Il y en a même pour les enfants de cinq à huit ans.

La suite ici : https://reinformation.tv/unesco-nouvelles-normes-educatio.../

 

OMS : la masturbation pour tous à la maternelle

 

Un rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) serait actuellement examiné par le gouvernement socialiste. Ce rapport propose notamment d’encourager la « masturbation enfantine » et de permettre à l’enfant d’exprimer « ses besoins, ses désirs » sexuels. La gauche idéologue au pouvoir, c’est maintenant !

Ce rapport immonde intitulé « Standards pour l’éducation sexuelle en Europe », a été rédigé en 2010 en russe et en anglais. Cette année, Santé sexuelle, un organisme suisse semblable à notre planning familial, a produit une traduction française de ce document. Depuis, le gouvernement socialiste, Najat Belkacem en première ligne, se penche sur ce document pour préparer le grand lavage de cerveau de nos enfants et permettre à l’école de les transformer en « hommes nouveaux », chers à toute dictature.

Évidemment, une pétition a été lancée pour dénoncer ce rapport.

Extraits choisis du document censé inspirer nos bons socialistes :

Pour les experts es pédagogie, il faut apprendre, de 0 à 4 ans, la « masturbation enfantine » et laisser l’enfant exprimer « ses besoins, ses désirs et ses limites », en termes de sexualité. Outil ludique suprême : on conseille de faire cela en « jouant au docteur » (SIC). DSK, Frédéric Mitterrand, Jack Lang et Daniel Cohn Bendit ne renieraient pas ce rapport

La suite ici : https://www.egaliteetreconciliation.fr/OMS-la-masturbatio...

 

Mobilisez-vous et participez à la marche pour lutter contre le Pédosatanisme ! 

PROJET 2019 : UNE MARCHE DE LOURDES A COTIGNAC CONTRE LE PEDOSATANISME ET LES PLACEMENTS ABUSIFS, PAR EULALIE CRAVEIRO.

 

 

17/05/2018

Russie: Structure du nouveau Gouvernement et virage anti-néolibéral?

Poutine prend ses distances avec les modèles occidentaux !

Russie: Structure du nouveau Gouvernement et virage anti-néolibéral?

mercredi 16 mai 2018

 gouvernement.jpg

Hier le 15 mai, le président russe Vladimir Poutine a adopté un oukase (décret présidentiel) posant la structure du Gouvernement, qui laisse soupçonner un intéressant virage idéologique. En effet, certains fétiches de l'idéologie néolibérale, essentiellement l'enseignement, semblent remis en cause pour aller vers une politique plus détachée des recommandations internationales, dont nous voyons les effets dévastateurs en France. La Russie prend-elle un virage idéologique anti-néolibéral?
 
Par l'oukase du 15 mai 2018, V. Poutine a posé la structure du nouveau Gouvernement russe. Et certains éléments sont particulièrement significatifs. L'on peut découper en trois blocs les éléments importants: l'enseignement et la recherche, les organes para-étatiques, l'économie réelle.
 
L'enseignement et la recherche contre les recommandations de l'OCDE?
 
Alors que sous les précédents gouvernements nous avions vu, sous les effets cumulés de plusieurs personnalités néolibérales comme le vice Premier ministre Shuvalov (qui sort du Gouvernement), l'ancien ministre de l'enseignement Livanov (qui avait été déjà démis de ses fonctions) et la vice Premier ministre Golodets (qui est transférée vers le sport et la culture), l'implantation inconditionnelle des recommandations de l'OCDE (voir notre texte à ce sujet ici) et l'imprégnation de cette idéologie pédagogiste, le divorce (ou du moins la séparation) semble en vue.
 
Tout d'abord, parce que ces personnalités fortes que nous venons de citer ne seront plus en poste, ces vices Premiers ministres qui font partie du bloc néolibéral de Medvedev, qui en sort assez affaibli. Sans oublier la mise en touche inattendue de son bras droit, Dvorkovitch, au champ de compétence indéfini.
 
Ensuite, parce que l'oukase prévoit une restructuration importante du ministère de l'enseignement et de la recherche. La logique de l'OCDE est de prendre en bloc l'enfant de la maternelle jusqu'à la fin de ses études et d'imbriquer la recherche et l'enseignement, déstructurant les deux. Des écoliers et des étudiants qui font des "projets", des thésards qui doivent encore suivre des cours, obtenir un diplôme de doctorat non pas suite à la soutenance de la thèse, mais à des examens, la thèse devenant secondaire en cycle de recherche. Ce schéma est facilité par l'imbrication institutionnelle des domaines. 
 
Le Président a décidé de revenir au schéma antérieur à celui de la réforme de l'OCDE et de diviser le ministère de l'enseignement en deux ministères. De manière très symboliquement, le ministère de l'enseignement retrouve son appellation soviétique de ministère de l'instruction.  En espérant que l'on revienne réellement à la mission première de l'école, à savoir d'instruire, de permettre aux élèves d'acquérir les connaissances qui leur permettront ensuite de se développer et de réfléchir de manière indépendante, et non de répéter par manque de connaissances des slogans intégrés sur les bancs de l'école pédagogiste. Ce ministère aura en charge l'école primaire et secondaire et les écoles professionnelles et techniques non supérieures. 
 
De l'instruction s'autonomise la recherche, puisqu'elle demande logiquement d'avoir tout d'abord acquis les connaissances nécessaires et le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche est mis en place. Il doit préparer le programme de développement de la politique étatique en matière de recherche, s'occuper de l'enseignement supérieur professionnel, du développement des hautes technologies etc.
 
Remise en cause d'organes para-étatiques parasites
 
L'idéologie néolibérale, comme nous l'avions développé dans notre ouvrage Russie: la tentation néolibérale, a conduit en Russie à une attaque très forte contre l'institution historique qu'est l'Académie des sciences, qui a continué le combat et semble l'avoir remporté. Tout d'abord, car la division du ministère fait de celui de la recherche un ministère plus technique, comme à l'époque soviétique, l'Académie des sciences étant justement l'organe réellement en charge de son développement. Et la présence constante auprès du Gouvernement du nouveau président de l'Institution montre son retour dans l'arène. Ensuite, le président a mis fin à cet organe "indépendant" tant décrié qu'est FANO, cette Agence qui devait gérer le patrimoine, mais qui avait un droit de regard sur le financement des axes de recherche, sans avoir mis en place de conseil scientifique à ses côtés. Cette tentative de transformer l'Académie des sciences en Club vieillissant et de faire main basse sur son patrimoine a échoué. Le Gouvernement est à nouveau en charge des conditions matérielles de fonctionnement.
 
L'enseignement et la recherche sont également débarrassés de la gestion de Rosmolodej, Agence fédérale en charge de la jeunesse, qui passe sous contrôle direct du Gouvernement et donc dont les fonctions sont réintégrées, ce Gouvernement qui assurera aussi désormais la fonction de contrôle sur le fonctionnement de l'enseignement et de la recherche, fonction qui ne sera pas entre les mains d'une Agence autonome. Il y a reprise en main de l'Etat sur ses composantes, réappropriation des fonctions.
 
Un autre élément idéologiquement important est ce Gouvernement ouvert, directement issu de l'Open Governement d'Obama, mis en place en Russie sous la présidence Medvedev, dont nous avions également parlé dans notre ouvrage sur le néolibéralisme. Auprès du Gouvernement, un ministère était spécialement chargé des liens entre le Gouvernement et cette structure "indépendante", peuplée d'experts d'un libéralisme tout radical. Le lien est rompu, ce ministère-commission est supprimé.
 
Mise est faite sur l'économie réelle
 
Au-delà des discours fantasmagoriques sur le tout numérique, l'on remarque que la structure gouvernementale met l'accent sur le réel. Et la question budgétaire est prioritaire, ce qui est marqué par la création du poste de Premier vice-Premier ministre - ministre des Finances.
 
Le ministère des communications est rebaptisé ministère du développement numérique et de la communication. Ce qui cadre l'engouement numérique à la recherche et la communication de l'Etat. 
 
L'élément le plus significatif est la sortie des représentations russes économiques à l'étranger de la tutelle du ministère de l'économie et de leur transfert au ministère de l'industrie. Il s'agit de réellement travailler à la mise en place de conditions favorables au développement de l'export des productions russes et non aux négociations politiques abstraites, dont les résultats sont assez discutables.
 
Il semblerait que les derniers oukases du Président Poutine (sur le nouvel oukase de mai, voir ici) marquent un virage idéologique, une vision plus réaliste des intérêts et des dangers que les dérives (néo)libérales globales peuvent présenter. En cela, la vague continue de sanctions et l'impasse  russophobe des relations internationales ont obligé la Russie à reconsidérer le mode de partenariat avec les pays occidentaux et à s'interroger sur les intentions cachées derrière les incontournables recommandations des organismes internationaux, tenus par le Clan atlantiste. 
 
Il reste à voir quelles seront les nominations aux postes ministériels, dans quelle mesure la politique du compromis sera prolongée et dans quelles proportions. Ou bien le pouvoir russe aura-t-il le courage du choix, ce qui serait une garantie d'efficacité.

 

16/05/2018

Retrait US: une triple guerre lancée par Washington (Vidéo)

La preuve en image ci-dessous que Press TV Iran est censuré par Facebook et qui invite à consulter ses articles sur Twitter https://twitter.com/PresstvFr?lang=fr

Presse TV censuré.JPG

L'un des articles censuré ci-dessous :

Retrait US: une triple guerre lancée par Washington

 

Article censure.JPG

La République islamique d’Iran a réagi au rétablissement par le Trésor américain d’une autre partie des sanctions anti-iraniennes après le retrait de Washington de l’accord nucléaire. Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Bahram Qassemi, a déclaré que la décision du Trésor américain de placer le gouverneur de la Banque centrale iranienne sur la liste des sanctions, simultanément aux entretiens de l’Iran avec l’Union européenne portant sur le maintien d’un accord nucléaire sans les États-Unis, prouvait bel et bien que Washington n’était pas arrivé à atteindre ses objectifs anti-iraniens par son retrait de l’accord nucléaire. Mais plus globalement, quelle est votre analyse au sujet de ce retrait des USA de l’accord nucléaire ? Luc Michel, géopoliticien, partage son analyse à ce sujet.

 

 

 

Israël : les manifestants dénoncent la répression violente des Palestiniens

Des centaines de personnes sont descendues dans la rue à Tel-Aviv et dans d’autres villes du monde cette semaine pour protester contre les crimes commis par l’armée israélienne à Gaza. (Photo d’archives)

Des centaines de personnes sont descendues dans la rue à Tel-Aviv et dans d’autres villes du monde cette semaine pour protester contre les crimes commis par l’armée israélienne à Gaza. (Photo d’archives)

 

Des habitants de Tel-Aviv sont descendus le mardi 15 mai au soir dans la rue pour protester contre la politique d’occupation du régime de Tel-Aviv et le massacre des Gazaouis par les militaires israéliens.

Pendant la manifestation qui a été organisée par le mouvement La Paix maintenant, des centaines d’Israéliens ont dénoncé la politique israélienne envers Gaza et la Cisjordanie, ainsi que les tirs meurtriers contre des manifestants palestiniens dans la bande de Gaza.

Selon Fars News citant le journal israélien Haaretz, les manifestants portaient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire : « Libérez Gaza », « Nous résistons face à l’occupation », « Mettez fin à l’occupation » ou encore « Arrêtez les tirs meurtriers ».

 

 
L’état-major des forces armées iraniennes a condamné dans un communiqué les actions provocatrices et perverses du président américain transférant l’ambassade US de Tel-Aviv à Qods occupée.
 

« Les Arabes et les Juifs ne sont pas ennemis. Je ne peux pas accepter le massacre qui se produit en mon nom, je ne veux pas être associé à cela », a déclaré l’un des manifestants.Ils ont souligné que la plupart des Palestiniens qui ont été tués dans les récentes violences étaient jeunes et sans armes.

 

À la veille de la commémoration du 70e anniversaire de la Nakba (journée marquant l’anniversaire de la création d’Israël), le peuple palestinien dans la bande de Gaza et à Qods a organisé des manifestations d’envergure les 14 et 15 mai pour protester massivement contre le transfert de l’ambassade des États-Unis dans la ville sainte de Qods. Cette décision a par ailleurs été dénoncée par un grand nombre de pays.

Le mardi 15 mai, deux autres Palestiniens ont été tués lors des protestations à la frontière de Gaza. Ainsi, le bilan des tués s’élève à 63 personnes, depuis le déclenchement des protestations palestiniennes. Figurent parmi les morts 8 enfants et adolescents. 2 900 Palestiniens ont également été blessés pendant ces protestations.

 

Les militaires israéliens ont usé de balles réelles et de gaz lacrymogène contre les manifestants palestiniens à Qods, à al-Abira, à Ramallah, à al-Khalil, à Bethléem, à Naplouse, à Qalqaliya et à Jénine en Cisjordanie.