Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/09/2015

Thierry Mariani dénonce «les méthodes de voyous» des députés ukrainiens

Ah ! Ah ! Ah !

Les nazis de Kiev sévissent à Strasbourg pour signifier, aux députés français s'étant rendus en Crimée, qu'ils faisaient l'objet d'une enquête par Kiev !

Voilà qui la France met en place et défend !

1 - les députés vont où ils veulent en qualité de citoyens libres,

2 - ils sont couverts par l'immunité rattachée à leurs fonctions,

3 - ils seront entendus où, par qui et à quel titre ?

4 - Kiev n'est pas habilité à enquêter en France et encore moins à condamner qui que ce soit en France pour une simple question de compétence territoriale !

La Justice française existe pour cela justement !

Résultat des courses : leurs torchons/papiers seront destinés à aller directement à la poubelle !

 

Thierry Mariani dénonce «les méthodes de voyous» des députés ukrainiens

30 sept. 2015, 15:07

Thierry Mariani

Thierry Mariani

 

Au cours d'une session de routine de l'APCE à Strasbourg, les députés ukrainiens ont présenté une notification à leurs homologues français s'étant rendus en Crimée en juillet dernier, les informant qu'ils étaient mis en cause dans une enquête.

Entre deux sessions de l'Assemblée Parlementaire du Conseil de l'Europe à Strasbourg, la représentante de la France, Marie-Christine Dalloz, s'est vue remettre une notification officielle de la part du député ukrainien Giorgy Logvinsky pour l'informer de l'ouverture d'une enquête à son encontre.

 

Sur sa page Facebook, Logvinsky signale en effet que les députés français sont des «délinquants» et qu'ils feraient l'objet d'une enquête pour avoir «cyniquement violé les lois ukrainiennes en visitant la Crimée et participant même à plusieurs réunions avec les occupants et leurs dirigeants».

Le représentant des français à l'étranger Thierry Mariani et le sénateur de Paris Yves Pozzo di Borgo, ont également fait l'objet de la même notification officelle que Marie-Christine Dalloz de la part de leurs homologues ukrainiens. Interrogé par RT, Thierry Mariani a dénoncé des «méthodes de voyous» qui «violent toutes les rêgles diplomatiques».

L'initiative d'un séjour en Crimée de la délégation française qui avait choisi de s'y rendre pour voir comment les choses se passaient réellement sur la terrain, avait été saluée par Moscou, mais provoqué des réactions d'hostilité de la part de Kiev qui décida d'engager des poursuites judiciaires contre les représentants français. 

 

 

Petite banniere 400x50

 

16:43 Publié dans Actualité, politique ou géopolitique, Europe, Euro, CEDH, France/Israël | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

Les commentaires sont fermés.