Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/09/2015

URGENT: Coup d'état militaire au Burkina Faso en cours : le président retenu dans son palais, des coups de feu tirés

Allons savoir qui des élites occidentales est encore derrière ce coup d'état militaire au Burkina Faso !

C'est la mode des occidentaux de fabriquer des coups d'état pour placer leurs pions, notamment en Afrique, au Moyen Orient et dernièrement en Ukraine !

C'est bizarre que cela n'arrive jamais en France ou dans les 28 pays qui ont adhéré à l'UE, non ? Du moment que les VRP des banksters, deviennent les caniches des USRaël, tout va bien !

 

Ce matin, Le président burkinabé a été arrêté en plein conseil des ministres

Michel Kafando. Archive photo

Extrait : Des membres de la Garde présidentielle ont fait irruption mercredi en plein conseil des ministres à Ouagadougou, arrêtant les ministres, le chef du gouvernement et le président de transition, Michel Kafando, a-t-on déclaré de sources militaires, cités par Reuters.

"L'ensemble du gouvernement, dont le Premier ministre, et le président, sont prisonniers d'un groupe de soldats de la garde présidentielle", a déclaré une source militaire. "Pour le moment, ils n'ont rien exigé".


Des élections présidentielle et législatives sont prévues normalement le 11 octobre au Burkina Faso, où Blaise Compaoré a été chassé du pouvoir par la pression de la rue en octobre 2014 après 27 années à la tête du pays
.
 

Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20150916/1018205453.html#ixzz3lw8a8JBN

 

Et ce soir : Plusieurs membres du gouvernement et personnalités dont le président par intérim et son Premier ministre sont actuellement retenus dans le palais présidentiel de Ouagadougou. Le président du parlement parle d'une nation en danger.

URGENT: Burkina Faso: le président retenu dans son palais, des coups de feu tirés

16 sept. 2015, 20:00

Le Burkina Faso s'avance vers un nouveau coup d'état.

Le Burkina Faso s'avance vers un nouveau coup d'état.

Plusieurs membres du gouvernement et personnalités dont le président par intérim et son Premier ministre sont actuellement retenus dans le palais présidentiel de Ouagadougou. Le président du parlement parle d'une nation en danger.

La capitale burkinabaise est en effervescence. Selon plusieurs sources concordantes, les deux plus hauts personnages de l'Etat seraient retenus par la garde prétorienne de l'ex-président Blaise Compaoré.

Le président par intérim Michel Kafando ainsi que le Premier ministre Isaac Zida seraient enfermés dans le palais présidentielle de Ouagadougou.

 

Les militaires du Régiment de sécurité présidentielle (RSP) ont fait irruption dans la matinée pendant le Conseil des ministres et retiennent plusieurs personnalités et membres du gouvernement. Des militaires en armes ont pris position tout autour du palais et des coups de feu ont retentit pour disperser la foule.

Cheriff Sy, président du parlement intérimaire (CNT) a déclaré toute son inquiétude face à la situation. Il a parlé d'une «nation en danger».

«Le devoir nous appelle car la nation burkinabé est en danger. Nous en appelons au devoir de solidarité des forces vives, des forces politiques, de la société civile et de la communauté internationale avec tout le peuple burkinabé pour faire échec à cette opération» a-t-il déclaré.

Petite banniere 400x50

 

23:00 Publié dans Actualité, politique ou géopolitique, International | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

Les commentaires sont fermés.