Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/03/2014

CRIF : Dîner de Cons 2014

Dîner de Cons 2014
Le corbeau déchaîné

 

http://croah.fr/wp-content/uploads/2014/03/Crif-diner-de-Cons.jpg

Dîner du Crif : un rendez-vous obligé (littéralement) du monde politico-médiatique depuis 1984 !
Flamby est donc allé s’y prosterner hier, mardi 4 mars 2014.
L’Express nous rappelle pourtant que le Conseil Représentatif des Institutions juives de France (acronyme révélateur) « ne représente que les institutions qu’il fédère – associations et institutions religieuses, communautaires, sociales… Or, on estime que seulement un tiers des quelque 600 000 juifs de France appartient à l’une de ces associations. Par conséquent, le Crif ne peut représenter qu’une petite partie des juifs français. »
Euphémisme !
source : www.lexpress.fr/actualite/societe/pour-qui-parle-le-crif_...

Dans le Figaro, c’est Judith Waintraub (quand même !) qui nous narre les événements de la soirée. Elle ne pinaille pas sur ce point de détail et met l’accent sur les heures sombres qui menacent gravement la France : « intolérance », « haine », etc.
Une prose à savourer [source]

 
« Roger Cukierman a remercié  le chef de l’État de lutter avec fermeté contre les dérives de la haine antisémite, mais il lui a aussi demandé d’en faire davantage (ce n’est jamais assez ! ndlr) contre cette corruption des esprits qui est dans l’air du temps (on n’est pas loin du « sida mental ! »)
« Faites-en une cause nationale ! » , lui a-t-il lancé (plus qu’une priorité : un ordre !)
2013 avait pu laisser croire à une accalmie, voire à un recul (référence au rapport annuel… du SPCJ, Service de Protection de la Communauté Juive : c’est-à-dire un bidule parfaitement objectif que l’on est obligé de croire sur parole ! lien)


« C’était largement une illusion, a expliqué le Président »… le vrai, c’est-à-dire Cukierman, qui parle de « flambée de haine » (pour ceux qui ne l’auraient pas remarqué…) et qui conclue en osant mettre sur le même plan « l’interdiction du spectacle de Dieudonné et la dissolution du groupe d’extrême droite dont l’altercation avec un groupe d’extrême gauche a conduit à la mort de Clément Méric ! »

Vous avez dit « instrumentaliser les morts » ?
Vous n’avez encore rien vu :

http://croah.fr/wp-content/uploads/2013/05/Boss-2-642x478.jpg

Ci-dessus :
Flamby avec Richard Prasquier, ancien président du Crif.
Ce dernier détient un compte illégal en Suisse… comme Cahuzac !
Mais il n’est pas le seul, comme l’a révélé la fameuse « Liste Falcini » : Laurent Greilsamer (Le Monde, Sciences Po), Jean Lévy (« ambassadeur pour le sport » (?!) de Laurent Fabius), Cédric Klapisch, Karembeu, Afflelou, etc.


Richard Prasquier, maître de la chutzpah, a justifié ainsi l’existence de ce compte frauduleux :
« Mes parents, qui ont survécu à la Shoah cachés en Pologne, ont passé leur vie dans l’obsession de mettre les leurs à l’abri en cas de nécessité ! »

La faute aux nazis ? Fallait oser comme disait Audiard !

Et il n’est pas le seul : Gérard Miller, grand donneur de leçons en matière de civisme, y est allé également de sa pleurniche.
« Tout remonte à la mort de (mon) père (en 2004), juif polonais immigré en France au début des années 1930 [...] J’ai reçu en héritage un compte qu’il avait constitué à l’étranger, sans que j’y prenne la moindre part [...] Ayant vu par la suite la totalité de sa famille mourir dans les camps, on peut bien sûr imaginer que mon père a tiré après la Seconde Guerre mondiale certaines conclusions personnelles de cette traversée de l’horreur [...] C’est ainsi, selon lui, que son père aurait ouvert ce compte « comme je ne sais quelle assurance contre un possible retour du pire ! »

Rebelote avec l’avocat et ancien président de la Ligue des Droits de l’Homme, Michel Tubiana : « Dans les années 1960 (!) mes parents, qui avaient connu les persécutions antisémites, décidèrent de placer de l’argent sur un compte en Suisse, au cas où. »

Justifier la fraude sur le dos des morts : un manque d’élégance (euphémisme) qui ne fait visiblement pas peur à tout le monde…
Source :
http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/01/27/comptes...

http://croah.fr/wp-content/uploads/2013/12/Cukierman-Four1.jpg

http://croah.fr/corbeau-dechaine/diner-du-crif-2014/

 

 

Petite banniere 400x50

 

06:27 Publié dans Censure, LICRA, CRIF, France/Israël | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

Les commentaires sont fermés.