Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/11/2013

Révélations sur la femme de Jésus - Documentaire France 5

En conclusions, il faut entretenir les mensonges pour entretenir les faux dogmes et fausses croyances des religieux pour endormir les moutons !

Nous ne voyons pas pour notre part, ce qu'il aurait de choquant à ce que celui qui nous a été présenté comme étant l'unique fils de Dieu, n'ait pas pu avoir une femme !

Ou il était un homme et comme tous les hommes il avait le droit d'avoir une épouse ou c'était un extraterrestre dont il n'est pas encore prouvé qu'ils n'aient pas d'épouses non plus.

Nier l'existence des femmes dans les textes dits sacrés et nier notamment celle de la Mère Divine, c'est tout à fait conforme pour les inventeurs des religions, à la volonté d'avoir créé des religions misogynes !

Révélations sur la femme de Jésus - Documentaire France 5

Publiée le 30 août 2013

La relation entre Jésus de Nazareth et Marie Madeleine demeure une source de débats vifs dans le monde chrétien. Un papyrus comportant huit lignes en copte ancien a été présenté à Rome en 2011, lors d'un important congrès scientifique. Il serait vieux de 1600 ans. Le Vatican nie la véracité des propos que l'on peut y lire. En effet, le texte indique que Jésus aurait eu une femme. On est donc loin de l'image de la prostituée repentie véhiculée en Occident. Les chercheurs estiment que la variété des sources trouvées traduit la diversité de courants de pensée parmi les premiers chrétiens. D'autres papyrus ont été découverts en Egypte au cours du siècle dernier. L'église les considère comme hérétiques.

09/11/2013

Sylvie Simon nous a quittés ce 08 novembre 2013...

Un  vibrant hommage à une grande dame qui nous a quittés, le vendredi 8 novembre 2013.




Sylvie Simon nous a quittés ce 08 novembre 2013...

C'est avec une immense tristesse que nous avons appris le décès ce jour de Sylvie Simon, personnalité d'exception, de par sa lucidité, son courage, sa ténacité et sa détestation des mensonges en tous genres comme elle se plaisait à le dire.   Des milliers de chercheurs de Vérité sont aujourd’hui dans la peine : ils ont perdu aujourd'hui une très chère amie, une merveilleuse soeur, une exceptionnelle inspiratrice.  

Sylvie Simon, notre toute Grande Dame, vient de passer de l’autre côté du voile… Si elle nous laisse en quelque sorte orphelins, elle fait aussi de nous les héritiers d’une immense richesse : le fruit de toutes ses recherches, ses nombreux ouvrages qui cernaient toujours l’essentiel pour plus de clarté, plus de vérité, plus de justice, plus de santé, plus de paix.

Inlassablement, pendant des années et jusque dans les derniers temps, Sylvie Simon aura parcouru les pays et les salles de conférence pour avertir la population en toute indépendance des conséquences graves de la désinformation en matière vaccinale mais aussi en matière de santé en général tant les scandales en tous genres ne manquent malheureusement pas.

Sylvie Simon laisse un immense vide derrière elle mais il est évident qu’elle aurait souhaité que le combat pour une véritable information juste et équitable se poursuive et c’est là notre tâche à toutes et à tous, par de-là les âges, les pays et les différentes catégories sociales.

L’oeuvre de Sylvie Simon, immense par sa qualité et son envergure, aura permis de sauver des milliers de vies d’une destruction implacable par une vaccination pratiquée dans un contexte d’opacité et d’oppression, et bien sûr, elle continuera de le faire car ses ouvrages et ses nombreux articles ne disparaîtront pas de si tôt.

 

Chère Sylvie, sache que tu resteras toujours vivante en nos coeurs et reçois notre plus vibrant MERCI au nom de l’humanité toute entière !

http://www.initiativecitoyenne.be/article-sylvie-simon-es...


http://www.sylviesimonrevelations.com/article-sylvie-simo...

Pour ceux qui sont sur Paris et qui veulent aller lui rendre hommage

Bandeau Amavie

Amavie :
Cérémonie d'adieu à Sylvie Simon.

 

Chères et chers praticien(ne)s et sympathisant(e)s des médecines naturelles,

 

Sylvie Simon a abandonné définitivement sa lutte contre les aberrations de nos sociétés.
Elle appréciera que nous soyons nombreux à lui rendre hommage.

 

Une cérémonie aura lieu :
le mercredi 13 novembre à 10h30
Basilique Sainte-Clotilde
23bis rue las Cases
75007 - Paris

 

 Nous y serons présents.

Nicolas Lemoine

http://www.amavie.info/uploads/lettres/amavieSylvieSimon....

Petite banniere 400x50

 

23:38 Publié dans Action collective | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

08/11/2013

Découverte d'un astéroïde à 6 queues !

En plus d'Ison, une autre " étrangeté " dans le ciel !

Un astéroïde à six queues : Le télescope spatial Hubble a découvert un étrange astéroïde montrant  six queues de comète. Les chercheurs pensent que l'astéroïde, nommé P/2013 P5, crache des jets de poussière tout en tournant rapidement sur lui-même.

astéroïde à 6 queues.jpg

hs-2013-52-e-print.jpg

Citation :

«Nous avons été littéralement sidérés quand  nous l’avons vu", a déclaré le chercheur, David Jewitt, de l'Université de Californie à Los Angeles. " Encore plus étonnant, sa structure de queues change radicalement en seulement 13 jours, tout en expulsant de la poussière. Cela nous a également surpris. C'est difficile de croire que nous observons un astéroïde."

 


Source initiale et suite ( via Spaceweather du jour ) :
http://science.nasa.gov/science-news/science-at-nasa/2013...

Source Hubble et images détaillées:
http://hubblesite.org/newscenter/archive/releases/2013/52...

 

 

Comète ISON : un aspect étrange qui inquiète les astronomes

obre-dernier-par-bruce-gary-ce-moment-la-chevelure-etait-un-peu-verte-resultat-d-une-emission-de-gaz-recente-tandis-que-la-queue-tirait-sur-le-rouge_63602_w250.jpg

Comète ISON : un aspect étrange qui inquiète les astronomes

À moins d'un mois de son rendez-vous spectaculaire avec le Soleil, la comète ISON continue d'intriguer les observateurs. La trajectoire de la courageuse comète, qui effleurera le Soleil fin novembre, réserve encore des surprises aux scientifiques. En effet, son aspect semblerait pour le moins inhabituel à ce stade de son voyage...


1,8 million de kilomètres… C'est à peu près ce qui séparera la comète ISON du Soleil lorsque celle-ci viendra frôler l'astre, début décembre. En attendant, les scientifiques continuent d'observer le long voyage de la comète vers son destin. D'après plusieurs observations, datant du 24 octobre dernier, la "Comète du Siècle" posséderait une magnitude de 1,3, soit une luminosité 3,3 fois plus faible que celle prévue par le Minor Planet Center, dans le Massachusetts. La comète vient tout juste d'entamer la dernière ligne droite de son long voyage, avant de réaliser son proche passage du Soleil. Et les astronomes ignorent toujours si elle survivra à cette rencontre ou si elle disparaîtra car les observations ne permettent pas de trancher sur la question. ISON montre même des aspects étranges à certaines moments.

Une drôle de tête

Selon Carl Hergenrother du Laboratoire Lunaire et Planétaire de Tucson, une partie de l'étrangeté d'ISON dépend des fréquences auxquelles elle est observée. "Les observations visuelles ou par appareil à charge couplée montrent que la comète brille de façon normale, alors que les observations CCD-R montrent une comète qui brille à peine. Ces dernières montrent majoritairement la poussière de la comète alors que les visuels CCD-V affichent plutôt de larges composants gazeux". "Il semblerait qu'au cours des derniers mois, la production de gaz d'ISON s'est élevée contrairement à la production de poussière. Je ne sais pas ce que ça veut dire, mais l'un des deux doit se mettre au niveau de l'autre", explique-t-il. Pour sa part, John Bortle, observateur de comète aguerri est tout aussi perplexe. Selon lui, l'aspect d'ISON est "catégoriquement étrange. La comète, très brillante avec une longue queue se situe à l'intérieur du halo de chevelure, bien plus étalé mais très diffus et peu lumineux". Il explique que les personnes utilisant de larges télescopes remarquent souvent l'étrangeté de la comète. En revanche, ceux qui sont équipées de télescopes classiques ou de grosses jumelles observent une comète large, plus ou moins brillante, mais uniforme. Or, "à cette distance du Soleil, elle ne devrait plus avoir cette apparence dichotomique", précise-t-il. Observateur depuis plus de 50 ans, John Bortle a eu l'occasion de contempler plusieurs centaines de comètes. Mais "alors que la comète vient de traverser l'orbite de la Terre, je n'en ai jamais vu aucune qui lui ressemblait à cette étape du voyage. Je ne sais pas ce que ça veut dire, mais ça ne me plaît pas", s'inquiète-il, repris par Space.com.

Un pas en avant, un pas en arrière

Un pas en avant, un pas en arrièreAutour du 19 octobre dernier, ISON semblait briller plus fortement qu'auparavant. Bruce Gary, le premier à photographier la comète le 12 août, écrivait même : "la brillance de la comète continue sur la même lancée que celle débutée le 19 octobre. La chevelure interne est de plus en plus lumineuse. La semaine prochaine devrait être excitante". Pourtant, quatre jours plus tard, la comète montrait des signes d'essoufflement en perdant de sa luminosité. "Je ne sais pas ce qui se passe avec cette comète", s'exaspérait presque Bruce Gary. En analysant les données depuis le 4 septembre, les chercheurs se sont aperçus qu'ISON réagissait au Soleil comme un corps solide et non comme une comète classique.

Le temps presse

 

Mais peu importe ce qui se passe au sein d'ISON, cette dernière semble continuer inlassablement son voyage vers le Soleil puisqu'elle a traversé l'orbite de la Terre, le 30 octobre dernier. Au cours des deux derniers mois, les observateurs ont regardé la comète s'illuminer à un taux que beaucoup considéraient trop lent. Ils attendent d'ailleurs toujours que sa luminosité augmente. Cela pourrait encore arriver, mais la comète pourrait aussi être à court de temps, puisqu'il ne lui reste plus que quelques semaines avant sa rencontre solaire. Des scientifiques nippons ont récemment pu filmer la comète en attachant une caméra spéciale à un télescope de l'observatoire de Tottori au Japon. Selon eux, elle deviendrait de plus en plus visible. Mais le doute demeure.Sa luminosité restera t-elle faible ? Ou, au contraire, se décidera-t-elle à briller de mille feux comme les astronomes l'espèrent ? Sortira-t-elle indemne de son face à face avec le Soleil ou bien la chaleur extrême et les forces d'attractions la forceront-elles à se briser ? Autant de questions auxquelles les scientifiques ne peuvent toujours pas répondre, et qui les laissent anxieux.

En savoir plus: http://www.maxisciences.com/com%E8te-ison/comete-ison-un-...

 


 

La comète ISON bientôt visible à l'oeil nu

 

greencomet_strip.jpg

La comète Ison en couleur

 

Des chercheurs japonais ont filmé le voyage de la comète ISON, de plus en plus visible à mesure que le bloc de glace cosmique s’approche du soleil qu’il devrait frôler le 29 novembre.

Grâce à une caméra spéciale attachée à un télescope de l’observatoire de Tottori au Japon, des scientifiques ont pu filmer la comète ISON (voir les images ci-dessus). Celle-ci, actuellement à une centaine de millions de kilomètres du soleil, devrait effleurer l’étoile le 29 novembre.

Plus la comète s’approche du soleil, plus elle devient visible, explique le professeur Junichi Watanabe de l’Observatoire national astronomique du Japon. Les chercheurs s’attendent à un spectacle d’une rare intensité.

En Europe, la comète peut être visible avant l’aube avec une paire de jumelles et pourrait l’être à l’oeil nu lorsqu’elle sera à proximité du soleil.

Il restera ensuite à savoir si la comète aura survécu à son passage si près du soleil, où le gros bloc de glace cosmique subira une température de l’ordre de 2700°C. Il pourrait alors être visible à l’oeil nu à la fin du mois de décembre lors de son passage près de la Terre.

 

La comète ISON bientôt visible à l'oeil nu

http://www.youtube.com/watch?v=WqTUXJDP4bs

 

 

Via Sott.net (+vidéo)