Banniere publicitaire 550x120

Les policiers espagnols : 'Citoyens! Pardonnez-nous de ne pas avoir arrêté ceux qui sont les vrais responsables de cette crise: les banquiers et les politiciens' : Le Pouvoir Mondial

25/11/2012

Les policiers espagnols : 'Citoyens! Pardonnez-nous de ne pas avoir arrêté ceux qui sont les vrais responsables de cette crise: les banquiers et les politiciens'

 Excellent ! La prise de conscience des policiers espagnols !

Quand est-ce que l'armée et tous les policiers d'europe nous aideront-ils à arrêter tous les politiques et tous les banksters mafieux ?

'Citoyens! Pardonnez-nous de ne pas avoir arrêté ceux qui sont les vrais responsables de cette crise: les banquiers et les politiciens'

  • 19 nov. 2012
  • par Audrey Duperron

5000 policiers espagnols ont manifesté ce samedi dans les rues de Madrid pour protester contre les mesures d’austérité du gouvernement Rajoy. Non seulement les agents de police n’auront pas de prime de Noël, mais leurs pensions sont temporairement gelées. Comme en Grèce, le gouvernement a décidé des réductions de salaire pour tous les employés de l’Etat.

«Citoyens! Pardonnez-nous de ne pas avoir arrêté ceux qui sont les vrais responsables de cette crise: les banquiers et les politiciens », clamait une de leurs banderoles.

« Et ici, vous avez tout le bordel actuel résumé en une seule phrase : comme les responsables de cet effondrement économique, qui se terminera inévitablement en guerre, comme l’a observé Kyle Bass, [un gérant de fonds américain connu pour ses opinions pessimistes qui parie sur l’effondrement des pays européens] non seulement n’ont pas été arrêtés, mais ont pu conserver leurs postes à pouvoir, les seuls changements seront purement cosmétiques et l’unique vrai changement aura lieu sur les comptes bancaires de la classe moyenne, qui, lentement mais sûrement, seront siphonnés jusqu’au dernier cent», écrit Zéro Hedge.

«Le problème, c’est que ce qu’ils prennent de nous, ils le donnent à d’autres, comme les régions autonomes et les banques », a déploré Antonio Perez, un policier de 33 ans, auprès de l'Associated Press.

Ils s’inquiètent aussi de la sécurité. « Chaque année, 1.500 à 2.000 policiers prennent leur retraite et seulement 125 candidats sont recrutés, ce qui signifie que dans les 3 à 4 ans, il y aura plus d'insécurité et de criminalité en Espagne », a affirmé José Maria Sanchez Fornet du syndicat de police espagnol SUP (Sindicato Unificado la Policía).

Fornet a admis que la police espagnole avait été très dure avec les manifestants au cours des derniers mois. «Les collègues qui infligent des coups sur le terrain n'ont aucune excuse. Ce sont de graves fautes professionnelles qui devraient être punies ».

http://www.express.be/business/fr/economy/citoyens-pardonnez-nous-de-ne-pas-avoir-arrete-ceux-qui-sont-les-vrais-responsables-de-cette-crise-les-banquiers-et-les-politiciens/181207.htm

 

Pbp4

 

23:46 Publié dans Europe, Euro, CEDH, Manifestations | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

Les commentaires sont fermés.