Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/07/2014

Le « djihad juif » autorisé par les autorités françaises…

Arno Klarsfeld, soldat de Tsahal est membre du Conseil d’État français. 

Qui importe le conflit Palestinien en France ?

 

… qui menacent…ceux qui les préviennent !

La presse révisée

En effet, un des coprésidents de l’Union Juive Française pour la Paix a reçu ce message :

Bonsoir Monsieur,

Je travaille comme barman à X (dans le Var) et j’ai rencontré des jeunes juifs nés en France. On s’est lié d’amitié très rapidement. Suite à ça ils m’ont fait une confidence : l’un d’entre eux va s’engager dans l’armée israélienne.

Au moment que je vous écris il reste une semaine avant son départ ! Je lui ai parlé mais il est déterminé. Alors je me suis permis de téléphoner à la gendarmerie de X à qui j’ai expliqué la situation. La gendarmerie m’a dit d’appeler en urgence la police nationale. J’appelle la police nationale et j’explique la situation en mentionnant qu’il pouvait perdre la vie. Le policier national m’a dit qu’il avait le droit. Je lui ai répondu que ce n’était pas normal d’envoyer nos jeunes français dans une guerre qui ne les concerne pas, alors que quand des jeunes vont en Syrie on va les chercher en les accusant de terrorisme ! Le policier a commencé a hausser la voix en me demandant mon nom et mon prénom , et il m’a dit que je serai convoqué !!!

Donc maintenant j’ai peur de la tournure que ça va prendre. J’ai voulu faire mon travail de bon citoyen et dénoncer un futur meurtre, et c’est moi qui vais prendre ! Je ne sais plus quoi faire !

Note de la rédaction de Croah :

Arno Klarsfeld, le soldat de Tsahal et membre du Conseil d’État français, avait témoigné en 2007 de son passage en tant que garde-frontière dans l’armée de l’entité sioniste :

http://www.dailymotion.com/video/x1gp29_arno-klarsfeld-militaire-israelien_news#from=embediframe


Arno Klarsfeld militaire israelien par FREE-MIND

http://croah.fr/revue-de-presse/le-djihad-juif-autorise-par-les-autorites-francaises/

 

24/07/2014

SCOOP ! Palestine : Une plainte déposée contre Israël devant la Cour Pénale Internationale par Maître Gilles DEVERS - Avocat Français !

Il était temps là aussi que la Cour Pénale Internationale soit saisie d'une plainte à l'encontre de l'état sioniste, criminel !

Maître Gilles DEVERS tient un site sur l'Actualité du Droit qui est accessible par ce lien : ICI

Quelques articles extraits de son site ci-dessous :

Une plainte déposée contre Israël auprès de la CPI

Infos internationales

  • Jonathan Moadab
  • 24 juillet 2014
Information Agence Info Libre

Une plainte du Ministre de la Justice de PALESTINE et du Procureur Général de la Cour de GAZA sera déposée demain matin vendredi 25 juillet auprès de la Cour Pénale internationale par Maitre Gilles DEVERS, avocat au barreau de Lyon, qui en a reçu mandat.


Maitre Gilles DEVERS donnera à la suite une conférence de presse demain vendredi 25 juillet à 9 heures à la Maison du Barreau de Paris 2, rue de HARLAY - 75001 Métro Châtelet

L’accès à la conférence est strictement réservé à la presse.
http://www.agenceinfolibre.fr/plainte-deposee-contre-isra...

 

Gaza: la France débloque 11 millions d'euros d'aide humanitaire

Il était temps que le "GROS" se bouge !

En espérant que ce ne soit pas un prétexte pour détourner cet argent au profit de ses frères sionistes/terroristes pour lesquels il était prêt à chanter une chanson d'amour !

 

jeudi, 24 juillet 2014 15:55

Gaza: la France débloque 11 millions d'euros d'aide humanitaire

 

IRIB- Le président François Hollande a annoncé aujourd'hui, en recevant des ONG à l'Elysée, le déblocage par la France de 11 millions d'euros pour l'aide humanitaire à Gaza, a annoncé la présidence de la République dans un communiqué. Sur ces 11 millions d'euros, huit seront versés à l'Autorité palestinienne, installée en Cisjordanie, et trois aux Nations Unies et à des Organisations non gouvernementales (ONG), a précisé à la presse une conseillère du président. La présidence de la République la situation  des habitants de Gaza est très grave tandis que le besoin d'aide humanitaire se fait fortement sentir chez les palestiniens.

Selon les rapports parvenus les médicaments, soins médicaux et équipements hospitaliers sont manquants dans la bande de Gaza. Depuis le début des  raids aériens et de l'attaque à l'artillerie de l'armée criminelle du régime sioniste déclenché depuis le 8 juillet 2014 contre la bande de Gaza plus de 780 palestiniens pour la plupart des femmes et des enfants innocent sont tombés en martyrs.

 

Ukraine: le Premier ministre démissionne après la désintégration de la coalition

Voilà pourquoi Poutine s'est toujours tenu à l'écart du conflit en Ukraine !

Il allait se battre pour quoi faire ?

Prendre un pays infiltré par les nazis sionistes, rongé par la corruption et endetté jusqu'à l'os pour faire plonger la Russie dans les conflits et  dans la misère ?

 

Ukraine: le Premier ministre démissionne après la désintégration de la coalition

 Publié le 24.07.2014, 17h43

Le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk au parlement à Kiev le 24 juillet 2014

Le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk au parlement à Kiev le 24 juillet 2014 | Andrew Kravchenko

Le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk a annoncé jeudi sa démission en dénonçant la dissolution de la coalition gouvernementale au en pleine économique et au milieu d'un conflit armé avec les séparatistes prorusses.

 


La démission de M. Iatseniouk, très prisé par les Occidentaux, illustre une scission au sein de l'équipe dirigeante pro-occidentale et risque de plonger le pays dans une grave politique en plus des difficultés économiques et du sanglant conflit entre les forces de Kiev et les séparatistes prorusses.

 

"J'annonce ma démission compte tenu de la dislocation de la coalition parlementaire, qui bloque les initiatives gouvernementales", a déclaré M. Iatseniouk.
La dissolution de la coalition "aura des conséquences dramatiques pour le pays", a-t-il mis en garde.

"Notre gouvernement n'a pas de réponses aux questions +avec quoi payer demain les salaires, comment faire le plein de blindés et financer l'armée+" , a-t-il lancé devant les députés.
Il a souligné que des lois importantes n'ont pas été votées suite à la désintégration de la coalition.
"Qui votera des lois impopulaires ayant en tête les élections ?", s'est-il interrogé.
"Il est inacceptable d'échanger le sort du pays contre des intérêts politiques étroits. C'est un crime moral et politique", a affirmé l'homme politique.
 

M. Iatseniouk est membre du parti Batkivchtchina de Ioulia Timochenko, la plus importante force de la coalition qui est opposée à des législatives anticipées.


Le président du Parlement Olexandre Tourtchinov, lui aussi allié de Mme Timochenko, a demandé aux partis Oudar de l'ex-boxeur Vitali Klitschko et Svoboda (nationalistes) qui ont quitté la coalition de "présenter d'urgence un candidat technique" au poste de Premier ministre qui dirigera le gouvernement jusqu'aux législatives, attendues en principe dans trois mois.

Dossier: Règlement de la situation en Ukraine

Ex-premier ministre ukrainien, Arseni Iatseniouk
19:11 24/07/2014
KIEV, 24 juillet - RIA Novosti
Le premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk a annoncé jeudi sa démission après la désintégration de la coalition parlementaire "Choix européen" créée en février dernier. 

 

"En raison de l'absence de nouvelle coalition et vu que la coalition parlementaire actuelle de la république parlementaire présidentielle s'est désintégrée, le gouvernement et le premier ministre doivent présenter leur démission. J'annonce ma démission suite à la désintégration de la coalition et au blocage des initiatives gouvernementales", a déclaré M.Iatseniouk. 

 

Plus tôt dans la journée de jeudi les fractions parlementaires Oudar et Svoboda et une série de députés non-inscrits et de parlementaires de la fraction du parti Batkivchtchina (Patrie) ont annoncé leur sortie de la coalition parlementaire, ce qui permettra d'entamer la procédure de dissolution de la Rada suprême. En vertu de la loi, si aucune nouvelle coalition n'est créée dans un délai d'un mois, le président est habilité à mettre fin aux compétences de la Rada. Selon le député Nikolaï Tomenko, des législatives anticipées pourraient être fixées au 26 octobre.

 

 

Israël : Shimon Peres tire sa révérence en pleine guerre à Gaza

 

 Mise à jour : ça urge apparemment dans l'état sioniste !
Israël: le 10e président Reuven Rivlin prête serment, succède à Shimon Peres


Un signe de débâcle du Gouvernement sioniste en pleine guerre de Gaza pour se radicaliser en faveur du régime sioniste  ? 


Israël : Shimon Peres tire sa révérence en pleine guerre à Gaz !

Le Point.fr - Publié le 24/07/2014 à 10:09

Le chef d'État israélien, ex-figure du dialogue avec les Palestiniens, va passer le flambeau à son successeur Reuven Rivlin, en pleine guerre à Gaza.

Shimon Peres tire sa révérence en pleine guerre à Gaza. Shimon Peres tire sa révérence en pleine guerre à Gaza. © Riccardo De Luca / Sipa

Le président israélien Shimon Peres, qui a incarné aux yeux du monde le dialogue avec les Palestiniens, va quitter ses fonctions jeudi, discrètement, en pleine guerre à Gaza. Son successeur Reuven Rivlin, élu par les députés le 10 juin dernier, prêtera serment jeudi lors d'une cérémonie sans apparat à la Knesset, le parlement, à 18 h 30 (15 h 30 GMT).

Les maires et cadres municipaux des localités du sud d'Israël, exposées aux tirs de roquettes de Gaza, ont été conviés à la prestation de serment afin de "montrer que le plus important aujourd'hui en Israël est l'opération Bordure protectrice", le nom de la campagne militaire israélienne contre le Hamas palestinien, ont affirmé dans un communiqué conjoint le nouveau président Rivlin et le président de la Knesset Yuli Edelstein. "Au moment où les soldats de Tsahal (acronyme de l'armée en hébreu) se battent et que les citoyens israéliens sont sous le feu des roquettes, nous avons décidé de tenir une cérémonie réduite et discrète", poursuit le communiqué.

Reuven Rivlin, 74 ans, est une figure haute en couleur de la droite israélienne, partisan déclaré du "Grand Israël" mais aussi ardent défenseur de l'État de droit. Avocat de formation, connu pour son affabilité et ses traits d'esprit, M. Rivlin a commencé sa carrière politique en 1988 au sein du Likoud (droite nationaliste) en se faisant élire député à la Knesset. Il deviendra ensuite à deux reprises président de la Knesset (2003-2006 et 2009-2013). Sur le front idéologique, il fait partie de l'aile la plus à droite du Likoud et n'a jamais caché son hostilité à la création d'un État palestinien. Shimon Peres, 90 ans, qui quitte la scène politique après une longue carrière, a affirmé qu'il continuerait ses activités pour l'État d'Israël. "Je serai toujours au service de l'État", a-t-il déclaré mercredi à la presse lors d'une visite à la famille d'un soldat tué à Gaza.

http://www.lepoint.fr/monde/israel-le-president-shimon-peres-quitte-ses-fonctions-24-07-2014-1848698_24.php