Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/09/2010

Un scientifique propose un modèle d'univers sans Big Bang

Si nous retenons que les planètes font des enfants, tout comme nous, la théorie du Big Bang tient aussi, puisque, Alcyone le Grand Soleil Central (le Père - Adam ou l'Energie du Ciel)  qui se trouve au centre de la galaxie et constitué de 7 étoiles ou soleils, a accouché de 7 systèmes solaires parallèles dont le nôtre.

Il y a donc bien eu expulsion et expansion de notre galaxie. Nous sommes actuellement dans la phase de retour vers le Père, donc en aspiration ou en ascension vers le centre de la Galaxie et nous devons traverser la ceinture de photons ou la bande photonique lors du saut quantique prévu prévu pour le 21 décembre 2012, qui nous mènera vers la 4ème et la 5ème dimension 

 La Terre pour nous est donc la (Mère nourricière - Eve ou la Sainte Vierge Marie) qui nourrit tous les enfants du Père.

"Et Adam appella sa femme Eve, car elle était la mère de tous les vivants." Genèse de la Bible.

Adam = l'énergie du Ciel ou du Père ou l'énergie masculine.

Eve = l'énergie de la Terre ou de la Mère ou de la Sainte Vierge Marie ou l'énergie féminine. Ce n'est pas pour rien que la Vierge Marie était Vierge n'est-ce pas, puisqu'il s'agit de la Terre et non pas d'un personnage humain.

C'est ce que représente le signe de la Croix qui est un symbole Universel et non pas Chrétien, qui représente l'Homme Universel et l'Arbre de Vie.

Le terme religion est issu du latin : RELEGARE, qui signifie, relier l'esprit (Le Père) à la matière  (La Mère et le Fils) et non pas relier les hommes aux religions. La Sainte Trinité étant accomplie en unissant Le Père, La Mère et le Fils ou le Christ ou tous les enfants de Dieu.

La mort ne signifiant pas une fin en soi, mais le retour vers le Père créateur.

Un scientifique propose un modèle d'univers sans Big Bang

Publié le 30 juillet 2010.
Image du rayonnement fossile, résidu du Big Bang, par le satellite Planck

Image du rayonnement fossile, résidu du Big Bang, par le satellite Planck ESA

ESPACE - Il n'est pas le premier, mais ses théories sont examinées de près...

De notre correspondant à Los Angeles

On l'oublie parfois, mais le Big Bang n'est qu'une théorie. La plus complète, la plus acceptée, la plus probable au vu des observations, mais une simple théorie. Il en existe des dizaines d'autres, plus ou moins exotiques, pour expliquer la création de l'univers. Il y en a désormais une de plus, qui agite le petit monde de l'astrophysique.

Pas de début, ni de fin

Le modèle présenté par le cosmologiste taiwanais Wun-Yi Shu est jugé «fascinant» par la TechnologyReview du prestigieux MIT. Ici, pas de Big Bang, de début ou de fin à l'univers. Dans la théorie de Shu, le temps et l'espace «ne sont pas des entités indépendantes mais peuvent être converties de l'une à l'autre, à mesure que l'univers évolue». Le tout via un facteur: la vitesse de la lumière, explique TechnologyReview.

De même, masse et longueur sont interchangeables via un facteur de conversion lié à la constante gravitationnelle G et à la vitesse de la lumière. Shu résume: pendant l'expansion de l'univers, le temps est converti en espace, et la masse en longueur. Lors des phases de contraction, c'est l'inverse.

Les problèmes du Big Bang

Dans le modèle de Shu:

  • La vitesse de la lumière et la constante gravitationnelle ne sont pas... constantes. Elles varient au cours de l'évolution de l'univers
  • Il n'y a pas de début ni de fin à l'univers: pas de Big Bang, ou de Big Crunch (contraction) ni de singularité (point duquel tout partirait ou vers lequel tout convergerait)
  • L'univers connaît des phases d'accélération et de décélération

Wun-Yi Shu a testé sa théorie en observant une supernovæ et constaté qu'elle ne posait pas les problèmes du Big Bang. En effet, pour expliquer l'inflation cosmique, les scientifiques ont introduit le concept «d'énergie sombre» (à ne pas confondre avec la matière sombre ou noire). Cette forme d'énergie mystérieuse constituerait 70% de l'énergie totale de l'univers. Petit problème: personne ne sait exactement de quoi il s'agit, ni même si elle existe véritablement.

Faut-il pour autant jeter le Big Bang? Assurément pas. De nombreuses observations semblent valider le modèle. Le rayonnement cosmique (CMB) observé par le satellite Planck, est considéré par beaucoup de scientifiques comme «l'écho» du Big Bang. Le modèle de Shu n'explique pas cette observation, ni la structure du phénomène observé. Pour l'instant.

Philippe Berry

17/09/2010

Livre sur les mondes parallèles : Il y a de nombreuses demeures

plusieurs demeures.jpg

 

  Depuis toujours, il s’est trouvé des cultures et des hommes pour nous parler de l’existence de mystérieux univers parallèles. Aujourd’hui plus que jamais, notre société se montre fascinée par le sujet… Les récentes thèses de la physique quantique et les créations des artistes les plus visionnaires nous amènent en effet avec insistance à regarder dans cette direction et à nous interroger. Mêlant agréablement les anecdotes à de perçantes réflexions métaphysiques, cet ouvrage passionnera tous ceux qui sont en quête d’un autre niveau de conscience. Qu’en est-il de la Réalité de ce qui nous entoure, de nous-même et comment aborder la notion d’univers parallèle ? Au-delà des calculs mathématiques et des œuvres de science-fiction, il existe des êtres qui expérimentent directement, qui témoignent puis qui invitent à la réflexion. Daniel Meurois fait partie de ceux-là. Mystique bien incarné et explorateur des ¨espaces d’outre-corps¨ depuis plus de trente ans, il nous relate dans cet ouvrage une série de surprenants voyages à travers la pluralité des espaces de vie qui constituent notre univers. Du monde elfique à celui des Archanges en passant, entre autre, par ceux du rêve, de l’après-vie, de la Maya et des archétypes, c’est à une véritable initiation aux réalités multidimentionnelles qu’il nous convie. En nous confiant pour la première fois les récits d’un grand nombre d’expériences qui furent déterminantes dans son cheminement personnel, l’auteur donne ici naissance à une œuvre passionnante qui contribuera certainement à élargir et à embellir notre perception de la Vie.
  

05/08/2010

Le Secret de la matière

 

http://video.google.com/videoplay?docid=13198423112158053...

07/07/2010

Livre : Bouleversements climatiques, leurs cycles révélés de l'Atlantide au 21ème siècle par Pierre de CHATILLON

Alors que pour nous, les cycles du climat se limitent au soleil ou la pluie qu'il fera dans les trois prochains jours, ce n'était pas le cas de nos lointains ancêtres.

Ces gens possédaient une connaissance étonnante des grands cycles du climat. Tous les calendriers de la planète, incluant notre calendrier moderne, étaient architecturés en fonction de ces cycles.

Notre ancienne histoire est remplie de ces secrets, qui aujourd'hui sont inconnus du peuple et n'appartiennent qu'à des élus.

image013.jpg


Un de ces secrets, concerne étroitement les changements climatiques que nous vivons présentement.

Jusqu'à la venue de l'empire romain, toutes les anciennes sociétés de la Terre en connaissaient les causes. Depuis, tout fut soigneusement dissimulé aux yeux du vulgaire. Il n'en reste aujourd'hui que des symboles à la saveur ésotérique apparaissant partout et un savoir dégradé, sans aucune valeur.

Avec le nouveau millénaire s'ouvrait une période de changement de société, qui allait bousculer le monde dans lequel on vit. La venue de cette période était connue et discrètement préparée.

Il existe un lien direct entre les changements climatiques, l'économie chancelante, les épidémies et la période de guerre que nous vivons. Vous aviez le droit de savoir et vos enfants auront aussi le droit de savoir !

Disponible directement de l'auteur au coût de $25.00 CAN. Commandez ici

Le site de Pierre CHATILLON à découvrir par ce lien :  http://www.incapabledesetaire.com/index.htm

28/03/2010

NO SARKOZY DAY dans toute la FRANCE

Une rétropective de l'évènement No Sarkozy Day, avec une manifestation prévue pour le 8 mai 2010 à Paris.