Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/07/2009

Les sacrifiés du 11 septembre 2001

Reportage diffusé 7 ans après le 11 septembre 2001, sur les 40.000 pompiers, secouristes et professionnels du bâtiment qui sont intervenus pendant 9 mois sur Ground Zero.

Les 1.800.000 tonnes de débris étaient composés notamment d’amiante et de ciment pulvérisé. Aujourd’hui, beaucoup d’entre -eux sont morts ou gravement malades (leucémie, cancer du colon, fibrose pulmonaire, silicose, …), victimes de cet environnement toxique. Certains ont depuis tout perdu : travail, assurance maladie, logement et même leur famille. Ils tentent de survivre, délaissés par leur gouvernement qui refuse toujours de reconnaître le lien entre leur pathologie et l’endroit où ils ont travaillé.

Ces héros d’hier, que soutenait George Bush sur Ground Zero, sont aujourd’hui surtout les victimes de l’incurie des autorités américaines.

Depuis bientôt 8 ans, loin des médias et des caméras, les "héros de l"Amérique" tombent malades, et meurent parfois, dans l'indifférence générale. A travers ce documentaire, Xavier Deleu revient sur la plus grande attaque terroriste de l"Histoire qui est aussi l"une des plus grandes catastrophes sanitaires de l"histoire des Etats- Unis et enquête sur les victimes collatérales du terrorisme, les sacrifiés du 11 septembre.

Les sacrifiés du 11 septembre 2001 (1 sur 4) sous-titré français.

Malgré le buzz de Bigard sur internet, l'Etat Français ne demande toujours pas d'enqueête officielle et nos medias nationaux sont étrangement muets sur ces "dommages collatéraux" du 11 septembre 2001..
Que doit-on en conclure ?
Ground Zero était une soupe toxique : amiante, fines poussières de ciment, huile de transformateurs électriques, restes de matériel électronique (ordinateurs, ...) et métaux lourds dans les ruines fumantes pendant 3 mois. De surcroît, les masques respiratoires mis à la disposition des intervenants étaient en quantité insuffisante et souvent inadaptés.

Les symptômes les plus largement répandus à l'exposition au chantier de Ground Zero sont la toux, l'écoulement post-nasal, la congestion nasale, la rhinorée, des affections des sinus, une expiration sifflante et un état asthmatique. Les effets de l'amiante peuvent se révéler jusqu'à 40 ans après l'exposition. Les dioxines et les produits dérivés du benzène ne tuent pas sur le coup, mais augmentent le risque de développer des maladies chroniques et des cancers.

Les personnes qui en sont atteintes sont avant tout victimes d'un mensonge officiel, selon lequel les matières polluantes étaient "à des doses qui ne posent aucun problème pour la santé" [sic].


Les sacrifiés du 11 septembre 2001 - (2/4)



 

12/06/2009

Les mystères de l'Egypte Ancienne

Les mystères de l'Egypte Ancienne

Les pyramides et le sphinx étaient debout bien avant la civilisation égyptienne.

Le philosophe Platon écrivit l'essentiel des informations dans deux volumes présentés comme le récit d'événements s'étant réellement produit.
Platon fixe à 9000 ans avant le Christ la destruction de l'Atlantide, qu'il situe dans l'Atlantique, car les prêtres égyptiens avaient précisé que les
Atlantes vivaient à l'ouest de l'Égypte, au-delà du détroit de Gibraltar. Dans sa description, Platon signale que, par l'Atlantide, on pouvait passer
au continent d'en face.

Le philosophe aurait probablement donné plus d'informations, mais son dernier livre se termine brutalement, au beau milieu d'une phrase...

Les mystères de l'Egypte ancienne 1/2
 
 
Les mystères de l'Egypte ancienne 2/2
 
 
Le mystère des pyramides 10500 ans av. J-C 1/3
 
 
Le mystère des pyramides 10500 ans av. J-C 1/2
 
 
 
 
Le mystère des pyramides 10500 ans av. J-C 3/3
 
 
 

 
 

Petite banniere 400x50

 

02:06 Publié dans Mayas & Anciennes Civilisations, Reportages télévisés | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

Le monde perdu des Mayas

Mayas : Le Monde Perdu - Partie 1/3
http://www.dailymotion.com/video/x53jrb_mayas-le-monde-perdu-partie-13_travel


Mayas : Le Monde Perdu - Partie 2/3
Mayas : Le Monde Perdu - Partie 3/3

07/05/2009

LES ILLUMINATI DECRYPTES : ANGES OU DEMONS ?

 Une émission à ne pas manquer
 
LES ILLUMINATI DECRYPTES : ANGES OU DEMONS ?

La secte des Illuminati, dont la création remonterait au XVIIIe siècle, représente une importante société secrète internationale, qui contrôlerait le monde des affaires, en coulisse. Dan Brown en avait fait le sujet de son roman «Anges et Démons». Simon Cox a voulu en savoir plus et démêler le vrai du faux. Le Bernin était-il vraiment un membre de cette organisation ? Les Illuminati existent-ils encore et exercent-ils un contrôle sur le monde d'aujourd'hui ?

DOCUMENTAIRE / 95' /  Etats-Unis2003 Réalisateur : Simon Cox

20h40 Mardi 05 Mai

16h05 Vendredi 08 Mai

06/03/2009

Le Sida : Création humaine ou dérapage des scientifiques ? Les origines du Sida. Le vaccin antipolio ?


Un reportage édifiant sur la thèse selon laquelle le sida serait une création humaine, par des scientifiques qui utilisaient dans leur vaccin contre la polio des cellules de chimpanzés infectés par le vis (vih du singe). Le fait d'avoir voulu vacciner l'humanité contre la polio aurait créé une nouvelle maladie. C'est un grand enseignement pour les apprentis sorciers de tout poils tels que Monsanto et autre bayer, des années après on découvre l'horreur. Hilari Koprowski et Sabin étaient ils conscients de ce qu'ils faisaient ? Ou bien sont-ils simplement incompétents ?

La théorie du vaccin antipolio à l'origine de l'épidémie de sida est défendue par un journaliste britannique, ancien correspondant de la BBC en Afrique, Edward Hooper. Celui-ci publie aux États-Unis, en 1999, The River - A Journey to The Sources of HIV and Aids, un ouvrage de près de mille pages, fruit d'un travail d'enquête de plus de dix ans. Dans son livre, Hooper fait le lien entre le laboratoire de Stanleyville, au Congo belge, le camp Lindi - un camp d'élevage de chimpanzés installé à proximité - et la recherche du virologue Hillary Koprowski sur l'hépatite et la polio menée sur place. Retour sur le contexte de ces recherches : dans les années cinquante, les États-Unis entrent dans une véritable course au vaccin contre la polio, une maladie qui touche les enfants. Jonas Salk, Albert Sabin et Hillary Koprowski, les plus grands scientifiques américains du moment, entrent en concurrence. Le vaccin de Salk est le premier écarté, celui de Sabin sera testé sur plus de 6 millions d 'enfants en URSS entre 1958 et 1960, et le vaccin « Chat » de Koprowski testé sur un million de jeunes Congolais. Au printemps 1960, c'est finalement le vaccin d'Albert Sabin qui sera homologué et utilisé dans le monde entier. Les notes de Sabin attestent qu'il utilisait des reins de macaques pour la fabrication de son vaccin atténué, ce qu'affirme également Koprowski aujourd'hui'hui. Mais rien ne le prouve (le chercheur affirme avoir perdu ses documents).

Après cette série comment faire confiance aux scientifiques, et tout particulièrement aux médecins ?

Molière avait raison...

Dans le monde en 2007*

- 2,7 millions de nouvelles contaminations
- 33 millions de séropositifs
- 2 millions de morts du sida

http://www.aides.org/informations/sante/sida-en-chiffres.php

Source : http://www.lepost.fr/article/2009/02/23/1433434_le-sida-creation-humaine-ou-derapage-des-scientifiques-les-origines-du-sida_1_0_1.html

Les Origines du Sida (1/5

Les Origines du Sida (2/5)

Les Origines du Sida (3/5)


Les Origines du Sida (4/5)

Les Origines du Sida (5/5)