Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/07/2009

« Bertelsmann, une Fondation au service de la gouvernance mondiale », par Pierre Hillard Par Pierre Hillard

« Bertelsmann, une Fondation au service de la gouvernance mondiale », par Pierre Hillard

Par Pierre Hillard, pour Mecanopolis

juin 28 2009

La Fondation Bertelsmann évoque peu de choses auprès des Français. Nous serions même tentés de dire que cela n’évoque rien du tout. Pourtant, le lecteur doit prendre conscience que les grandes décisions sont toujours conçues par une minorité. Le peuple prétendu souverain n’a aucune prise sur l’évolution interne et externe du pays. Le choix qu’il porte sur tel ou tel candidat du système ne change rien à la donne parce que ce dernier est, en fin de compte, le produit de l’oligarchie. Parvenu au pouvoir, le « poulain » issu de la matrice financière se voit servi tout frais une série de rapports et de documents qui conditionnent sa politique dans tous les domaines. Ceci est patent dans le cas de la Fondation Bertelsmann.

 

OFRBS-BERTELSMANN-RESULTATS-20070321

En fait, il faut distinguer l’entreprise de la Fondation. A l’origine, l’entreprise a vu le jour en 1835 grâce aux efforts de son fondateur Carl Bertelsmann. Ce dernier et ses successeurs ont su développer leurs affaires au point que la petite imprimerie de la première moitié du XIXè siècle était devenue le premier fournisseur du IIIè Reich à la veille de la Seconde guerre mondiale. A partir de 1945, son jeune président, Reinhard Mohn (descendant de la famille Bertelsmann, mais par les femmes), reprend en main l’affaire familiale et donne à son entreprise la taille d’un empire. En effet, c’est un véritable empire des médias et de l’édition qui a vu le jour. Fort d’un chiffre d’affaires de plus de 18 milliards d’euros, Bertelsmann est à la tête de filiales comme RTL (radio), M6 (télévision) et d’une variété de journaux et de revues comme GEO, Femmes Actuelles, VSD, Stern, Gala etc. A cela, il faut ajouter que la plus grande maison d’édition américaine, Random House, est sous la coupe de cette entreprise germanique. Ainsi, lorsque Barack Obama a publié son livre en 2006 L’audace de l’espoir chez Random House ; en fait, c’était sous l’égide de Bertelsmann. Enfin, précisons que le groupe de distributeurs de livres, France Loisirs, est coiffé par Bertelsmann même si ce dernier, selon certaines indiscrétions, tente de se séparer de sa filiale française. Cette simple énumération suffit à souligner le poids incontournable de ce grand média allemand en Europe mais aussi dans le monde. Cependant, ce poids est d’autant plus renforcé que les dirigeants de Bertelsmann ont su profiter des succès de l’entreprise pour financer la création d’un « laboratoire à idées » : la Fondation Bertelsmann.

Celle-ci a vu le jour en 1977. Ses objectifs sont clairs. Il s’agit d’œuvrer dans trois domaines : la construction européenne, le renforcement du partenariat transatlantique et élaborer une politique au Proche-Orient subdivisée en deux parties ; Israël et le monde musulman.

bertelsmann_media_ramifications

Bertelsmann et ses ramifications
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Dans le cas européen, les efforts de la Fondation Bertelsmann sont probants puisqu’elle a joué un rôle décisif dans la relance du projet de constitution européenne après les non français et hollandais en 2005. En effet, un rapport a été adopté par le Parlement européen en janvier 2006 appelant à remettre sur les rails l’idée d’une constitution dotée de la personnalité juridique (droit accordé à l’Union européenne d’être un acteur reconnu sur la scène internationale). Malgré le non irlandais en juin 2008, le projet de constitution est maintenu. Or, les deux rapporteurs, les députés anglais et autrichien au Parlement européen, Andrew Duff et Johannes Voggenhuber, ont travaillé en liaison étroite avec la Fondation Bertelsmann. Celle-ci a bénéficié de relais au sein du Parlement européen comme les présidents des commissions des Affaires étrangères et constitutionnelles (Elmar Brok et Jo leinen) pour remettre en vigueur l’idéal politique de Valéry Giscard d’Estaing. Ce texte doit théoriquement voir le jour en 2010. Parallèlement à l’évolution de la politique européenne, la Fondation Bertelsmann s’active dans le renforcement des liens transatlantiques. En fait, cette Fondation se démène pour réussir à créer un bloc transatlantique unifié pour 2015. Ces ambitions vont très loin puisqu’il est spécifié qu’une « arène monétaire » doit voit le jour de part et d’autre des rives de l’Atlantique. C’est l’annonce en filigrane d’une monnaie transatlantique. Dans ce cas bien précis, l’Europe contre puissance est un vain mot.

Enfin, les activités de la Fondation Bertelsmann s’exercent en direction du Proche-Orient : Israël et le monde musulman. Dans le cadre du « Dialogue germano-juif » (Deutsch-jüdischer Dialog), Bertelsmann souhaite associer un « troisième pilier » du judaïsme (Israël) à ceux des piliers Nord-américain et européen. Pour ses promoteurs, il s’agit de favoriser l’émergence d’un immense bloc euro-atlantique prolongé jusqu’à l’État d’Israël. Il va de soi qu’une même organisation politique, économique, militaire et philosophique doit structurer cette immense architecture au sein de laquelle le monde musulman doit s’adapter. C’est tout l’enjeu des « Discussions de Kronberg » (Kronberger Gespräche) qui animent les travaux de la Fondation Bertelsmann. Cette dernière cherche à « moderniser » l’esprit des musulmans afin de les rendre aptes, selon elle, aux exigences de la modernité. Cela se traduit par une série de mesures allant dans la voie de l’occidentalisation des structures politiques, sociales et morales des sociétés musulmanes. D’une certaine manière, c’est une forme de « Vatican II » que Bertelsmann veut imposer aux esprits arabo-musulmans en liaison avec les think tanks anglo-saxons. Une telle politique court le risque d’aviver les tensions avec ces populations rétives aux préceptes occidentaux.

Finalement, les travaux de la Fondation Bertelsmann accompagnent et renforcent les ambitions d’une gouvernance mondiale politique, financière et monétaire dont le coup d’envoi officiel fut lancé lors du Sommet du G-20 à Londres en avril 2009.

Pierre Hillard, pour Mecanopolis


Pierre Hillard est l’auteur du livre
« La Fondation Bertelsmann et la gouvernance mondiale »

c2a0la-fondation-bertelsmann

 

Editions François-Xavier de Guibert, 2009


USA : 9000 milliards de $ égarés par la Réserve Fédérale (FED)

9000 milliards de $ égarés par la Réserve Fédérale (FED)

Le 5 Mai 2009, Alain Grayson questionne l'Inspecteur Général, Elisabeth Coleman,de la FED sur les 9,7 trillions de dollars qui ont disparu et sur ceux ou celui qui ont bénéficié de cet argent.

L'Inspecteur Général de la Réserve Fédérale (FED) dans la vidéo ci-dessous, reconnaît que des trillions de dollars ne peuvent pas être retrouvés.

Ces cinq minutes de vidéo proviennent d'une audition du Congrès où l'Inspecteur Général de la FED, Elisabeth Coleman est interrogée par le Membre Du Congrès, Alain Grayson, le 5 mai 2009, sur les sommes d'argent énormes dont la FED est responsable.

L'Inspecteur Général évite de répondre à chaque question demandée. En fait, elle semble en savoir moins que le Membre du Congrès Grayson.

Selon les informations de Bloomberg, des trillions de $ de crédits ont été prolongés par la FED.

On s’inquiétait pour la dette US, qui vient de dépasser les 11300 milliards de dollars US , mais on découvre avec stupéfaction que la banque centrale des USA, la “Federal Reserve”, qui n’est en fait rien d’autre qu’un cartel constitué par les plus grands établissements bancaires des États-Unis d’Amérique, aurait égaré pas moins de 9000 milliards de dollars !

Disparus. Volatilisés. Plus aucune trace de ce qui représente une dette supplémentaire de 30 000 dollars par citoyen des USA.

En 2001, le 10 Septembre, c’est-à-dire la veille des attentats du 11 Septembre 2001, Donald Rumsfeld déclarait que le Pentagone avait égaré de manière inexplicable la somme de 2300 milliards de dollars US.

Pourquoi les grands médias, CNN, FOX, MSNBC, TF1, France 24, Itélé, BFMtv, Canal+, et LCI n'osent-ils pas en parler ?
Que va faire Mr.Obama ? Qu'elle est la responsabilité de l'administration Bush ? Cette histoire est-elle une "Secret Story" de la finance internationale ?

9000 milliards de $ égarés par la Réserve Fédérale (FED)

http://www.dailymotion.com/video/x9oibr_9000-milliards-de...

9000 milliards de $ égarés par la Réserve Fédérale (FED)

envoyé par Rudy-D. - L'actualité du moment en vidéo.

En complément:

LE JEU DE L'ARGENT - Archives oubliées

LES ARCHIVES OUBLIEES N°2

Documentaire Canadien : Le contrôle et la création du dollar américain est effectué, non pas par le gouvernement, mais par une banque privée "la réserve fédérale" (FED) qui détient le monopole.

 



Doc maison sur les Bilderberg:
http://leweb2zero.tv/video/alfred_27484ba3b73294a

28/06/2009

Instauration du Nouvel Ordre Mondial pour l'automne 2009 ?

Une analyse géopolitique intéressante à écouter, ce d'autant plus que ces informations sont recoupées par d'autres sources journalistiques à découvrir ci-dessous après avoir écouté la vidéo.

Le 28/06/2009

Mr Ahmadinejad confirme une conspiration britannique
visant à déstabiliser le Moyen-Orient.
Tsunami financier et économique à l'automne 2009.
Faille de San Andréas désormais dans la ligne de mire du sommet de la franc-maçonnerie.
Décès de Michael Jackson et Nouvel Ordre Mondial.

Alain Delon : le nouveau pion utilisé par le sommet de la franc-maçonnerie pour le nouvel ordre mondial.

Source : http://revelations4.blogs.fr/

LE MESSAGE AUDIO CORRESPONDANT :

http://www.blog-video.tv/video-10631eb87f-Archive-tele-du...


Archive télé du 28/06/2009 10:45:12 sur Blog video

Journalist Files Charges against WHO and UN for Bioterrorism and Intent to Commit Mass Murder

by Barbara Minton, Natural Health Editor
See all articles by this author
Email this author

Source : http://naturalnews.com/z026503_pandemic_swine_flu_bioterrorism.html

Traduction Google en Français : Cliquez sur le lien ci-dessous :

Une journaliste porte des accusations contre l'OMS et les Nations Unies pour Bioterrorisme et intention de commettre un meurtre en masse.


Virus artificiel

Président de l'Institut des questions géopolitiques à Moscou, l'ex-général Leonid Ivachov croit détenir la clef des pandémies qui semblent se multiplier. Selon lui, le virus A H1N1, qui a désormais contaminé plus de 25 000 personnes, a été fabriqué dans des laboratoires par des médecins militaires. En guise de preuve, il cite les "renseignements américains", sans plus de précision, qui estimeraient à quelque "3 milliards de personnes" la surpopulation de la planète d'ici à 2015. Des apprentis sorciers auraient donc "activé" des agents infectieux capables de provoquer une extermination massive. Ivachov, le plus sérieusement du monde, y voit une "stratégie globale".


Source : L'express


Jackson and Fawcett Deaths Overshadow NWO Moves On Liberty

Kurt Nimmo
Infowars
Friday, June 26, 2009

Source :
http://www.prisonplanet.com/jackson-and-fawcett-deaths-ov...

Traduction Google en Français : Cliquez sur le lien ci-dessous

Les décès de Jackson et Fawcett pour éclipser l'instauration du NWO et la privation des Libertés

En complément une enquête sur la FED par Alex Jones

Alex Jones Federal Reserved Rant HQ
http://www.tagtele.com/videos/voir/38908


20/06/2009

Réveillez-vous !!!

Réveillez-vous !!!

Conscience-26e1b.jpg

La révolution de la conscience

Voici un petit film trés bien monté, qui en dit long sur la réalité de notre monde et qui montre à quel point on nous manipule depuis toujours. Il commence par une vision globale sur le passé, le présent et le futur du continent américain, puis s’élargit au niveau de l’union européenne, l’union africaine, l’union asiatique, pour enfin finir vers une future gouvernance d’un nouvel ordre mondial.

Quand on regarde ce film et que l’on fait un parallèle avec la France et l’Europe, on se rend bien compte des similitudes, avec la politique liberticide de l’UMP de Nicolas Sarkozy et de son appartenance quant au grand dessein de l’émergence de cet nouvel ordre mondial, qu’il défend d’ailleurs lui-même et ne s’en cache pas.

 

206ad85a-1a02-11de-8e87-87bc2b0d3f09.jpg

Ceci expliquant cela, on comprend mieux aujourd’hui où il veut en venir avec toutes ses réformes, qu’il tente de nous imposer, sa politique anxiogène basée sur les peurs des gens et pourquoi il adore les États-unis, qui sont des maîtres en la matière, de la manipulation des masses et leur approche fasciste de l’économie dans le monde.

J’espère que ce film vous fera réfléchir sur vous-mêmes et notre société, tout comme "HOME" qui essaie de nous faire réfléchir sur l’état de notre planète. Grâce à lui, peut être allez-vous mieux comprendre la construction de notre civilisation, notre vraie condition sociale, qui va vers une société de plus en plus grégaire, via la manipulation de cette "élite", de la gouvernance mondiale passée, actuelle et future, avec l’histoire qui se répète, quant aux intérêts économiques et matériels qui prédominent toujours l’évolution de notre société ; Tout comme la politique de Nicolas Sarkozy que je dénonce et qui va dans ce sens. Posez-vous les bonnes questions ! Comme pourquoi sommes-nous aujourd’hui dans l’Otan et avons perdu notre indépendance décisionnaire ? Pourquoi veut-il détruire l’enseignement et en faire une entreprise ? Pourquoi tente-il de passer en force des lois liberticides comme Hadopi ? Pourquoi est-il à la tête et contrôle les médias français ?, Pourquoi détruit-il les réputations de certaines personnes politique via les médias ? Pourquoi veut-il réduire le pouvoir du parlement ? Pourquoi veut -l contrôler la justice et éliminer les juges d’instruction ? Pourquoi il a rendu illégales toutes réunions en bande ou rassemblements de personnes ? Pourquoi permet-il aujourd’hui que l’on fouille des enfants à l’école ? Pourquoi peut il faire arrêter quelqu’un et l’emprisonner sans raison, en l’accusant par exemple de terrorisme ?.............enfin bref, êtes-vous sûrs de comprendre ce qui se cache derrière toutes ces transformations de notre nation, de ce style de gouvernance et quels en sont les véritables enjeux ????!


Réveillez-vous... ! A DIFFUSER EN MASSE !!!
par pooky3000

J’espère qu’une guerre ou plutôt une révolution va bientôt commencer ; je ne parle pas de celle de l’Iran et d’ Israel, qui est malheureusement imminente et inéluctable (voir prévue par une certaine "élite"), mais d’une révolution beaucoup plus juste et qui sera le vrai tournant de notre civilisation humaine et peut être, le début d’une nouvelle histoire, d’une nouvelle évolution, d’un nouveau monde.


Je parle de la prise de conscience des peuples, de notre force intérieure, de notre appartenance à la même race (malgré nos différences ethniques, qui sont une richesse, d’ailleurs) : C’est à dire, NOUS LES HUMAINS.

site2a_jpg.jpgNe croyez-vous pas, que le temps est venu pour nous tous, de passer de la conscience préhistorique qui nous habite encore, certes à cause des peurs, des conditionnements sociaux, religieux, culturels, éducatifs que l’on nous inflige dès la naissance via nos propres familles mûent par ces même conditionnements, et enfin briser toutes ces divisions qui sont maintenues par un système de société qui nous oppose, nous scinde, nous fragmente...., pour ainsi mieux nous manipuler ?

Réveillez-vous, retrouvez votre esprit critique et la liberté de vos pensées. Déconditionnez -vous de toutes choses, pour voir LA Réalité, trouver VOTRE Vérité en chacun de vous et le sens de VOTRE Vie. Pour aller jusqu’à la prochaine évolution de la conscience humaine, c’est-à-dire, celle de l’esprit de la paix, de l’amour et de la compassion.

Nous méritons mieux que ce monde corrompu dans lequel nous vivons, non !? Et la solution n’est pas dans le conflit ou une guerre directe avec les dirigeants, les gouvernants, l’oligarchie financière....qui nous manipulent, ou encore dans une bataille d’une éternelle opposition entre nous tous ; mais en commençant par une révolution intérieure, en chacun de nous.


Il me semble que le monde est ce qu’on en fait, alors si chacun de nous se réveille, prend conscience et change en lui, alors on verra le monde changer et nous seront alors tout puissant et prendrons le dessus sur nous-mêmes, sur notre évolution, notre destin.
Leurs meilleurs armes contre nous, sont nos propres peurs et celles qu’ils nous insèrent tout au long de nos vies. La vraie  révolution intérieure, serait de les dépasser, de les maitriser, de les controler, afin qu’elles s’évanouissent.

Jiddu Krishnamurti (1895-1986) est un penseur à part dans l’histoire des mouvements spirituels et philosophiques. Digne de la maïeutique de Socrate, il nous fait réfléchir et se poser des questions, afin que l’on accouche de nous-mêmes, enfin libérés de tout conditionnement.
La base de son enseignement repose sur la conviction que les transformations de la société ne peuvent se faire qu’au terme d’une transformation des individus. Critique vis-à-vis des religions, des sectes, des castes..., Krishnamurti n’aura de cesse de répéter que le bonheur ne peut passer que par le refus de tout type d’autorité. C’est le sens des multiples conférences qu’il a données pendant des dizaines d’années, partout dans le monde.


" Dès l’instant où vous suivez quelqu’un, vous cessez de suivre la Vérité. "


41tgpJISXzL._SL500_AA240_.jpgLe Sens du bonheur - un best-seller mondial jusqu’à présent inédit pour le public français et publié ici à l’occasion du 20e anniversaire de la mort de l’auteur - nous permet de voir le monde autrement. Sans parti pris, universelle, la parole de Krishnamurti nous fait découvrir les racines mêmes de nos problèmes personnels et ceux de la société qui nous entoure.
Il nous apprend l’art de voir et d’écouter avec notre coeur. Et à découvrir la Vérité qui est en nous.
Dans ce livre, Krishnamurti examine, avec l’objectivité et la lucidité qui le caractérisent, les formes sous lesquelles s’expriment ce que nous appelons complaisamment notre culture, notre éducation, ou la religion, la politique et la tradition. Selon Krishnamurti, la véritable culture n’est pas une question d’éducation, d’apprentissage, de talent, ni même de génie, mais ce qu’il décrit comme le ’mouvement intemporel vers la découverte du bonheur, de Dieu, de la vérité’. Pour lui, ’quand ce mouvement est bloqué par l’autorité, par la tradition, par la peur, c’est la décadence’. Il souligne avec une franchise sans concession la fausseté de certaines de nos attitudes et de nos institutions, et ses remarques ont des implications d’une grande portée.

Monté Cristo

Source : http://lemondedissident.20minutes-blogs.fr/

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/reveillez-vo...

 

17/06/2009

Cheney "souhaite presque" que les USA soient attaqués

Dick la terreur" fait encore parler de lui... Ne seraient-ils pas encore en train de nous préparer de nouveaux attentats pour nous instaurer définitivement le Nouvel Ordre Mondial ?

WASHINGTON - Les critiques de l'ancien vice-président américain Dick Cheney visant l'administration Obama et en particulier sa gestion des questions de sécurité nationale laissent penser qu'il souhaite "presque" que les Etats-Unis soient attaqués, selon le directeur de la CIA.

M. Cheney, par ses critiques, agit comme le requin "qui renifle du sang dans l'eau sur les questions de sécurité nationale", déclare Leon Panetta, nommé à la tête de la centrale de renseignement américaine par Barack Obama, dans une interview publiée dimanche dans le dernier numéro de l'hebdomadaire The New Yorker.

"C'est un peu une manière macabre de faire de la politique. Si on lit entre les lignes, c'est presque comme s'il souhaitait que le pays soit à nouveau attaqué pour que les événements lui donnent raison. Je pense que c'est une politique dangereuse", estime M. Panetta.

M. Cheney, qui a joué un rôle important dans la mise en place sous l'administration Bush de techniques d'interrogatoire assimilées à de la torture, comme la simulation de noyade, a déclaré à plusieurs reprises récemment que la décision de Barack Obama de renoncer à ces méthodes et de fermer le camp de détention de Guantanamo avait rendu les Etats-Unis "moins sûrs".

Le mois dernier, il a qualifié l'abandon des interrogatoires musclés d'imprudence déguisée en vertu" et le contre-pied pris par l'administration Obama par rapport à celle de Bush quant à la politique antiterroriste d'"extrêmement téméraire".

Le vice-président actuel, Joe Biden, interrogé dimanche sur la chaîne NBC pour savoir s'il était d'accord avec les commentaires de M. Panetta, a refusé de se prononcer sur les motivations de M. Cheney. Mais "le jugement de Dick Cheney sur la manière de rendre l'Amérique plus sûre est erroné. Je pense que c'est notre jugement qui est correct", a-t-il dit.

Sollicité par l'AFP, un porte-parole de la CIA, Paul Gimigliano, a précisé lundi les propos attribués au directeur de l'Agence, largement repris dans les médias.

"Le directeur ne croit pas que l'ancien vice-président souhaite un attentat. Il n'a pas dit cela. Il exprimait seulement un désaccord profond avec l'affirmation selon laquelle les politiques de sécurité du président Obama ont rendu notre pays moins sûr. Il n'a pas non plus mis en doute les intentions de quiconque", a-t-il déclaré.

(©AFP / 16 juin 2009 00h10)


Source : Romandie