Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/12/2009

Illuminati-Reptiliens & Nouvel Ordre Mondial


24/11/2009

Réchauffement climatique: explosion d'une bombe dans le landernau réchauffiste. Vers un Climategate ?

Nous vous l'avions dit que le réchauffement planétaire dû au Co2 était une mensonge, n'est-ce pas ?
Ce sont les explosions solaires et les énergies qui nous arrivent du centre de la Galaxie vers lequelle nous montons qui produisent le réchauffement.

Si le réchauffement est réel il n'est certainement pas dû au CO2, mais à la fin d'un cycle cosmique de 26 000 ans et à l'arrivée de la planète Nibiru ou Marduk dans notre système solaire !
Il serait temps qu'ils accouchent de la vérité !
La conférence de Copenhague n'a que pour seul but d'instaurer le Nouvel Ordre Mondial !
En plus ils devraient y parler de réduction de la population mondiale à cause du soi-disant réchauffement par le CO2 !
Ils ont pris un peu d'avance avec la vaccination criminelle !
http://www.dossiers-sos-justice.com/archive/2009/11/20/climat-reduire-les-naissances-une-solution.html
Elle sert à payer quoi la Taxe au Carbone ?

 
 
Hackers target leading climate research unit
http://news.bbc.co.uk/2/hi/science/nature/8370282.stm
 

Réchauffement climatique: explosion d'une bombe dans le landernau réchauffiste. Vers un Climategate ?

sun La BBC confirme cette information qui a mis la blogosphère anglophone en ébullition, et commence à toucher la grande presse. Un pirate aurait réussi à pénétrer les ordinateurs du Hadley Center (parfois désigné sous le vocable de CRU, Climate Research Unit), le centre d'études climatologiques de référence du GIEC, vertement critiqué par Vincent Courtillot dans ses vidéos pour refus de communiquer ses données brutes, et dont je vous entretenais des soupçons de fraude scientifiques qui accompagnaient son directeur, un certain Phil Jones.

Tout acte de piratage actif d'un ordinateur dont l'utilisateur n'a pas souhaité ouvrir l'accès est un acte répréhensible, mais en l'occurence, j'ai du mal à en vouloir au(x) Hacker(s), malgré l'illégalité de son acte. Le butin, de 61Mo une fois zippé, comporte 72 documents et 1073 e-mails.

Véracité : probable

Le pirate a mis les fichiers en libre accès sur plusieurs serveurs de "dump", que vous trouverez facilement. Naturellement, il est possible que le pirate ait "rajouté  des truffes" au produit de sa rapine, et que les révélations "croustillantes" qui commencent à fleurir ça et là ne soient que des hoax.

Mais, comme le fait remarquer Lubos Motl, le pirate aurait alors réussi à insérer des fichiers d'une vraisemblance incroyable en quelques heures, entre son forfait et la mise à disposition. De nombreux commentateurs notent que trop de détails sont trop vrais pour avoir été fabriqués. Soit nous sommes en présence d'une véritable guerre informatique déclenchée par une organisation anti-réchauffiste aux puissants moyens (mais vous savez, moi, les théories du complot...), soit, plus probablement, les fichiers sont authentiques. D'ailleurs, Phil Jones lui même semble avoir reconnu que le Hack était réel et les mels sans doute authentiques. 

Dernière minute avant bouclage: Real Climate reconnait que les messages sont authentiques et tente maladroitement de les minimiser en arguant que leur contenu, qui n'était pas destiné à être publié (vrai) est "normal", et que les phrases  gênantes, une fois replacées dans leur contexte, ne le sont plus. Ah ?

Contenus : décapants

J'ai pu moi même télécharger le dossier "FOI2009". J'ai donc pu vérifier moi même la présence des mels cités par Watts, Motl, McIntyre (dont le site est en panne, record de trafic oblige). Le Herald Sun australien reprend l'histoire à son compte et livre des détails. Ce site met en ligne les fichiers txt sous forme de portail cherchable (belle réactivité). Selon les réchauffistes sur Twitter, le buzz est hors de tout contrôle.

Ces mels, s'ils sont authentiques, révèlent des pratiques frauduleuses, il n'y a pas d'autre mot, de certaines personnes très influentes dans les cercles réchauffistes, dont les travaux sont la base des rapports du GIEC. C'est la plus grande affaire de fraude scientifique depuis Lyssenko.

Quelques exemples 

Ce tableau Excel, que des internautes se sont empressés de publier sur google docs, montre les sommes considérables que Jones a collectées depuis les années 90. Plus de 13 Millions de livres sterling au total.

Des extraits intéressants (cités par Watts, Motls, The Examiner, et bien d'autres) ont été traduits par "domip" sur lepost. fr: 

From: Phil Jones
To: ray bradley ,mann@virginia.edu, mhughes@ltrr.arizona.edu
Subject: Diagram for WMO Statement
Date: Tue, 16 Nov 1999 13:31:15 +0000
Cc: k.briffa@uea.ac.uk,t.osborn@uea.ac.uk

Dear Ray, Mike and Malcolm,
Once Tim's got a diagram here we'll send that either later today or first thing tomorrow. I've just completed Mike's Nature trick of adding in the real temps to each series for the last 20 years (ie from 1981 onwards) amd from 1961 for Keith's to hide the decline. Mike's series got the annual land and marine values while the other two got April-Sept for NH land N of 20N. The latter two are real for 1999, while the estimate for 1999 for NH combined is +0.44C wrt 61-90. The Global estimate for 1999 with data through Oct is +0.35C cf. 0.57 for 1998. Thanks for the comments, Ray.

Cheers
Phil

Prof. Phil Jones
Climatic Research Unit Telephone                       +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090    +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090      +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090    +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090        +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090    +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090      +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090    +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090         +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090    +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090      +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090    +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090          +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090    +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090      +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090    +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090        +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090    +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090      +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090    +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090            +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090    +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090      +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090    +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090        +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090    +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090      +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090    +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090          +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090    +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090      +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090    +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090        +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090    +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090      +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090    +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090             +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090    +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090      +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090    +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090        +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090    +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090      +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090    +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090          +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090    +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090      +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090    +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090        +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090    +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090      +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090    +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090                    +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090    +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090      +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090    +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090        +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090    +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090      +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090    +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090          +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090    +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090      +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090    +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090        +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090    +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090      +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090    +44 (0) 1603 592090  +44 (0) 1603 592090
School of Environmental Sciences Fax +44 (0) 1603 507784
University of East Anglia
Norwich Email p.jones@uea.ac.uk
NR4 7TJ
UK

(...)

Je viens de terminer d'utiliser l'astuce Nature (ndt: la revue scientifique) de Mike (ndt: Michael Mann ??) qui consiste à incorporer les vraies températures à chaque série depuis les 20 dernières années (çad depuis 1981) et depuis 1961 pour celles de Keith's (ndt: probalement Briffa) afin de masquer le déclin.

A noter que le déclin dont il est question est probablement celui des températures, mais Phil Jones affirme que ce n'est sûrement pas cela mais qu'il ne se souvient plus de quoi il parlait à l'époque, ce qui n'a rien d'étonnant d'ailleurs. L'astuce "Nature" est décrite ici par St. McIntyre, qui est statisticien de formation.

D'autres font part de leurs propres doutes quant à la réalité du réchauffement :

The fact is that we can’t account for the lack of warming at the moment and it is a travesty that we can’t. The CERES data published in the August BAMS 09 supplement on 2008 shows there should be even more warming: but the data are surely wrong. Our observing system is inadequate.

Le fait est que nous ne savons pas expliquer l'absence de réchauffement actuellement et c'est ridicule. Les données du CERES publiées dans le supplément d'Août BAMS 09 en 2008 montre qu'il devrait y avoir encore plus de réchauffement : mais les données sont certainement fausses. Notre système d'observation est déficient.

D'autres évoquent la suppression de preuves, au moment de l'affaire du Freedom of Information Act qui exigeait que leurs données brutes et leurs algorithmes soient révélés :

Can you delete any emails you may have had with Keith re AR4? Keith will do likewise. He’s not in at the moment – minor family crisis.Can you also email Gene and get him to do the same? I don’t have his new email address.We will be getting Caspar to do likewise.

Peux-tu effacer tous les emails que tu as échangés avec Keith re AR4? Keith fera pareil.Peux-tu également écrire à Gene et lui dire de faire de même ?On va demander à Caspar de faire pareil.

Ici est évoquée la tentative de masquer la période de l'Optimum Médiéval (pédiode médiévale pendant laquelle il faisait plus chaud qu'actuellement) :

I think that trying to adopt a timeframe of 2K, rather than the usual 1K, addresses a good earlier point that Peck made w/ regard to the memo, that it would be nice to try to “contain” the putative “MWP”,

...Je pense que le fait d'utiliser une période de 2000 ans plutôt que 1000 répond au problème soulevé précédemment par Peck par rapport au mémo, et que ce serait bien pour essayer de "contenir" le soi-disant "OM" (ndt : Optimum Médiéval)

On y apprend également les pressions exercées sur les revues scientifiques afin que les études réfutant le réchauffement climatique ne soient pas publiées...

I think we have to stop considering “Climate Research” as a legitimate peer-reviewed journal. Perhaps we should encourage our colleagues in the climate research community to no longer submit to, or cite papers in, this journal. We would also need to consider what we tell or request of our more reasonable colleagues who currently sit on the editorial board…What do others think?

Je pense qu'il va falloir cesser de considérer "Climate Research" comme une revue à comité de lecture légitime. Peut-être devrions-nous encourager nos collègues de la communauté de la recherche climatique de ne plus soumettre d'article à ce journal ni citer d'articles de ce journal. Nous devrions aussi penser à en parler à nos collègues plus raisonnables qui siègent au comité éditorial... Qu'en pensez-vous ? 

Et d'ici demain, de nombreux autres secrets devraient être livrés par "the Jones files". Si c'est authentifié, et même real climate semble le reconnaître, c'est un gigantesque climategate qui se profile. Les protagonistes  avouent sans ambage dans leurs échanges qu'ils "retravaillent" les données pour les faire coller à leurs hypothèses, et recommandent la destruction de documents alors qu'ils sont sous le coup d'une investigation au titre du "Freedom of Information act" du royaume uni, ce qui est illégal, et tend à indiquer qu'il y aurait "quelque chose à cacher".

Rappelons que les données de températures du présent et du passé fournies par le Hadley center, qui s'est déjà rendu célèbre en refusant de communiquer ses données brutes à des gens comme Courtillot ou McIntyre, sont réutilisées (et sans doute de bonne foi) par des milliers de scientifiques dans le monde, dans des travaux étudiant la relation entre températures et toutes sortes de phénomènes, géologique, zoologiques, historiques, etc...

Une fraude aussi importante sur les données de températures récentes obligerait des centaines d'équipes de travail dans le monde à reprendre leurs résultats de recherche: les dégâts de cette possible fraude dépasseraient sans doute le cadre du changement climatique. Les coupables de telles manipulations doivent être jugés.

Suites politiques

Au plan international, voilà qui scelle certainement le dernier clou sur le cercueil d'un accord lors de la conférence de Copenhague.

Il est urgent qu'à la lumière de ces découvertes, une action forte soit entreprise auprès de nos parlementaires pour forcer une suspension de TOUTES les lois votées au nom de la "lutte contre le réchauffement climatique anthropique", le temps que cette affaire soit tirée au clair. LA TAXE CARBONE doit être ABANDONNEE et les lois "Grenelle" abrogées de toute urgence.

Nous ne pouvons plus nous permettre de voter des lois et taxes liberticides et anti-économiques au nom d'une science aussi ouvertement biaisée.

----------------

Incidemment : L'article témoignage de X.Driancourt sur le site de l'institut Hayek il y a quatre jours prend une toute autre dimension


Changement climatique: La méthode scientifique pervertie
http://www.fahayek.org/index.php?option=com_content&view=article&id=1816

 

 

 

20/11/2009

Nomination du Président de l'EU : Un député Européen dénonce l'influence du Group de Bildenberg

Le président de l'UE, un choix par défaut qui se tiendra à huis clos ! Les Illuminati-Reptiliens se préparent pour le Nouvel Ordre Mondial  !

Nomination à Huis cvlos, bien-sûr ! il ne faut pas que les Peuples votent, on ne sait jamais s'ils devaient choisir celui qui leur conviendrait le mieux !
On se demande d'ailleurs pour quelles raisons on nous impose un Président de l'Europe alors que les Français ont voté NON au Traité de Lisbonne !

Le président de l'UE, un choix par défaut

Par Jean-Michel Demetz, publié le 05/11/2009 14:30

AFP

"Les noms de la première vague ne sont pas forcément les vainqueurs de la dernière", déclare Nicolas Sarkozy à Bruxelles, le 30 octobre.

"Les noms de la première vague ne sont pas forément les vainqueurs de la dernière", déclare Nicolas Sarkozy à Bruxelles, le 30 octobre.

 

La méthode pour désigner la future tête du Conseil européen est mauvaise. Elle pèse sur le choix final, qui, faute de débat public, pourrait bien être décevant.

Il aurait fallu écouter Giscard. En février 2008, le père du projet avorté de Constitution de l'Union européenne se félicitait dans L'Express de la ratification du traité de Lisbonne par la France. En privé, il évoquait la suite des événements: une adoption rapide par les Vingt-Sept et le lancement d'une véritable campagne à l'échelle du continent, afin de déterminer qui serait le premier président permanent du Conseil européen. Et de dessiner, non sans gourmandise, son déroulement idéal.

Un "comité de sages" présélectionnerait les candidats au cours d'auditions publiques. Les figures retenues s'affronteraient en un débat télévisé retransmis par toutes les chaînes de l'UE. Partis et médias prendraient position. Eclairés par ce recours à la démocratie d'opinion et l'expression du "demos" européen, les chefs d'Etat et de gouvernement feraient finalement le "bon choix", celui d'"un George Washington pour l'Europe". Rien de moins.

Une affaire de chefs

Las! Le non irlandais de juin 2008, puis les atermoiements polonais et tchèque ont bousculé le calendrier institutionnel. Il aura fallu concéder une dérogation sur la Charte des droits fondamentaux, lors du sommet européen des 29 et 30 octobre, à la République tchèque, selon l'exigence de son président, Vaclav Klaus, pour lever le dernier obstacle en date. La Cour constitutionnelle de Prague ayant donné son aval au traité le 3 novembre, un sommet exceptionnel pourrait être convoqué au milieu du mois afin d'annoncer finalement les noms des personnalités retenues pour les postes de président du Conseil européen et de haut représentant pour la politique étrangère et de sécurité commune.

Seule certitude à ce jour: contrairement aux desiderata de Valéry Giscard d'Estaing, le processus de sélection de celui qui sera le visage de l'Europe aux yeux de ses 500 millions de concitoyens et du reste du monde aura été tout sauf transparent. Ni campagne ouverte ni programme exposé, pas davantage de débat contradictoire.

Ce que dit le traité de Lisbonne

Quel rôle pour le président du Conseil européen ? Modeste animateur ou vif inspirateur? Porte-voix mondial de l'Union ou non? Quelle fonction de représentation à côté du président de la Commission et du haut représentant? Le texte ne tranche pas.
"Il est élu par le Conseil européen à la majorité qualifiée pour une durée de deux ans et demi, renouvelable une fois [...]. Il ne peut exercer de mandat national en même temps. En cas d'empêchement ou de faute grave, le Conseil européen peut mettre fin à son mandat. Il réunit deux fois par semestre le Conseil européen et, si la situation l'exige, il le convoque en réunion extraordinaire.Il préside et anime les travaux du Conseil européen.Il assure la préparation et la continuité des travaux du Conseil européen en coopération avec le président de la Commission et sur la base des travaux du Conseil des affaires générales.Il oeuvre pour faciliter la cohésion et le consensus au sein du Conseil européen.Il présente au Parlement européen un rapport à la suite de chacune des réunions du Conseil européen.
Il assure, à son niveau et en sa qualité, la représentation extérieure de l'Union pour les matières relevant de la politique étrangère et de sécurité commune, sans préjudice des attributions du haut représentant de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité."

Le texte du traité de Lisbonne indique que "M. Europe" doit être élu par les chefs d'Etat et de gouvernement à la majorité qualifiée, calculée de telle manière que ni les grands Etats ne puissent imposer seuls leur vue ni les petits, réunir seuls une minorité de blocage. Rien de plus. Tout juste est-il acquis que l'impétrant doit justifier d'une expérience au Conseil - ce qui, en pratique, veut dire qu'il y a représenté antérieurement son pays.

Ce qui a priori exclut les chefs d'Etat réduits aux fonctions cérémonielles, comme l'ex-présidente irlandaise Mary Robinson. L'élection sera donc un huis clos: loin des peuples, elle tiendra plus d'un conclave du Vatican que d'un choix démocratique. C'est, selon l'expression allemande, une "affaire de chefs". "Les peuples auront nécessairement, un jour, leur mot à dire sur ce choix, pronostique Hubert Haenel, président de la commission des Affaires européennes au Sénat, ancien membre de la Convention qui rédigea le projet de traité constitutionnel. Mais nous ne sommes pas mûrs pour cela aujourd'hui."

Un non ferme du Benelux à l'hypothèse Blair

Plus que l'Esprit saint, c'est une logique d'intérêts nationaux qui anime le grand marchandage en cours. Car ces deux nominations sont aussi liées à la répartition des postes au sein de la Commission, qui interviendra plus tard. Chaque gouvernement s'est fixé son propre but. Paris réclame ainsi le poste de commissaire au Marché intérieur. Londres souhaite l'un des deux "top jobs", afin de ranimer la popularité d'un gouvernement travailliste menacé, au vu des sondages, d'une déroute électorale. Berlin veut que le poste présidentiel revienne à la droite, majoritaire en Europe, d'où la tiédeur d'Angela Merkel, tout juste victorieuse de son combat électoral contre la gauche, à l'égard du travailliste Tony Blair, pressenti.

Les logiques de politique intérieure interfèrent. Le possible départ pour Bruxelles de Jan Peter Balkenende, chef du gouvernement néerlandais, panique les partis partenaires de la coalition gouvernementale à La Haye. Celui du Belge Van Rompuy risquerait de rompre le fragile compromis entre Wallons et Flamands. Madrid et Rome, enfin, souhaitent que le futur titulaire vienne d'un Etat membre de la zone euro.

D'autres facteurs compliquent ce Cluedo électoral. Le 6 octobre, au lendemain du référendum irlandais, les trois pays du Benelux publient une note conjointe stipulant que le futur président devra avoir "démontré son engagement européen et développé une vision sur l'ensemble des politiques de l'Union". La phrase est sibylline, le décryptage aisé. C'est un non ferme à l'hypothèse Blair, un temps favorisée par Nicolas Sarkozy. Car le Royaume-Uni n'est ni dans l'eurozone ni dans l'espace Schengen et déroge à la Charte des droits.

REUTERS/Yves Herman

Nicolas Sarkozy, le 30 octobre à Bruxelles: "Nous sommes d'accord avec Mme Merkel sur la vision des postes et les noms."

Nicolas Sarkozy, le 30 octobre à Bruxelles: "Nous sommes d'accord avec Mme Merkel sur la vision des postes et les noms."

L'ex-Premier ministre britannique se voit, en outre, rappeler qu'il n'a pas tenu sa promesse de pousser plus avant l'intégration du royaume dans l'Union. Les Belges tiennent là une petite vengeance : leur ancien Premier ministre Guy Verhofstadt avait été écarté de la présidence de la Commission en 2004 à la suite du veto de... Londres. Enfin, les "trois nains" du Benelux ont l'aval de Berlin. Angela Merkel ne veut pas d'une personnalité trop forte comme président : elle a déjà suffisamment à faire avec l'ardeur qu'elle juge brouillonne d'un Sarkozy pour se colleter en plus avec un Blair, lui aussi avide de feux médiatiques!

En laissant savoir qu'il est disponible pour le poste, le Luxembourgeois Jean-Claude Juncker - en disgrâce à Paris depuis la crise financière - envoie l'ultime torpille. A Londres, on tente bien de riposter : offensive dans la presse (l'édition européenne de l'hebdomadaire Newsweek fait de sa Une un appel à Blair) et mobilisation sonore du gouvernement. Mais le soufflé retombe. Le plaidoyer de Gordon Brown en faveur de son ex-rival "Tony" devant les socialistes européens, à Bruxelles, le 30, fait pschitt. Nul n'a oublié le soutien à la guerre d'Irak, objet, par ailleurs, d'une commission d'enquête britannique qui mettra forcément Blair sur la sellette.

Retour à la case départ? Le Premier ministre suédois, Fredrik Reinfeldt, chargé de la présidence européenne jusqu'à la fin de l'année, attend officiellement la ratification tchèque. Sitôt le paraphe de Vaclav Klaus apposé, il saisira son téléphone pour appeler, un par un, ses 26 collègues du Conseil européen, afin de les sonder. Avec les mêmes questions: qu'attendent-ils de ces fonctions? Qui les remplirait le mieux? Deux interrogations cruciales qui n'en font, en réalité, qu'une. "Le poste de président n'est pas précisément défini par le traité, explique Pierre Lequiller, président de la commission des Affaires européennes à l'Assemblée nationale. Par son action, le premier président déterminera donc les contours de la fonction pour l'avenir."

Un président pris à droite, un haut représentant pris à gauche?

Faute de débat public, on ne saura donc qu'a posteriori comment le "président de l'Europe" - tel que le désignent déjà les médias internationaux - entend remplir sa mission. Sera-t-il l'homme capable de répondre à la question cruelle jadis posée par Henry Kissinger: "L'Europe a-t-elle un numéro de téléphone?" Saura-t-il incarner le génie du continent face aux opinions mondiales? Ou sera-t-il le jouet des eurocrates? Bâtira-t-il des coalitions variables selon les sujets? Ou se contentera-t-il de n'être - quatre fois par an - que le majordome stylé des Vingt-Sept réunis à Bruxelles? Ou, au mieux, leur greffier besogneux?

Les attentes sont, de fait, contradictoires. "Les petits pays se sentent déjà trop souvent violentés par la pression des grands au Conseil, explique le diplomate d'un nouvel Etat membre. Ils s'inquiéteraient d'une personnalité dotée d'une vision, voire d'une idéologie." Une logique minimaliste contre laquelle s'insurge, au Parlement européen, l'eurodéputé Arnaud Danjean (Parti populaire européen): "On nous avait dit que le traité de Lisbonne remettait de la politique dans la machine européenne, et voilà qu'on nous vante désormais la vertu des petits compromis techniques!" Un président choisi à droite, un haut représentant pris à gauche: c'est cette logique qui devrait l'emporter.

Le futur ministre européen des Affaires étrangères - vice-président de la Commission à côté des 26 commissaires - pourrait être alors l'actuel patron du Foreign Office, le Britannique David Miliband. Mais, (trop) brillant, ce dernier risquerait de concurrencer le président du Conseil... Sa compatriote Catherine Ashton, alors? Ou le social-démocrate autrichien Alfred Gusenbauer? Le Finlandais Olli Rehn souffre d'être un libéral, le Suédois Carl Bildt, d'être à droite. Tout comme l'Autrichienne Ursula Plassnik. Mais des surprises sont toujours possibles: Barroso, lui-même, avait été déniché, en 2004, à l'ultime moment.

D'autant que le puzzle se complique encore lorsqu'il faut prendre en compte les autres critères. Géographique, par exemple. Le Sud? Barroso en vient. Il faut donc satisfaire le Nord et l'Est. Ce serait bien aussi de placer une femme. Ne serait-ce que pour contrebalancer le profil de la future Commission, aujourd'hui tant dominée par les hommes que José Manuel Barroso a confié aux Vingt-Sept son inquiétude à l'idée de présider un exécutif "qui ressemble trop à un gouvernement saoudien"... Le traité de Lisbonne valait-il tant d'efforts pour en arriver à ce maquignonnage?

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/le-president-de-l-ue-un-choix-par-defaut_826055.html?p=2

Nomination

http://www.spreadthetruth.fr/?p=5468

Un député Italien: « les candidats à la présidence de l’UE participent à des réunions du Groupe Bilderberg »
http://www.spreadthetruth.fr/?p=5446


Mario Borghezio (Lega Nord) au Parlement Européen, 11 novembre 2009, à propos des candidats à la Présidence de l'Union Européenne (encore une belle arnaque). Le peuple aura-t-il son mot à dire dans cette affaire ? Si la démocratie existait, ça se saurait...

Informez-vous... Groupe Bilderberg, Commission Trilatérale, Council on Foreign Relations, Skull and Bones, Bohemian Club, Le Siècle, Fondation Bertelsmann, etc... etc... etc...

Groupe Bilderberg et silence des médias français...

http://aleth.over-blog.com/article-31683352.html

17/11/2009

GrippeA/H1N1 l Déclaration de Guerre Biologique l Illuminati-Reptiliens

Communiqué vidéo de
Sos Justice & Droits de l'Homme

Toutes ces vidéos sont à écouter avec attention et à diffuser largement.

GrippeA/H1N1 l Déclaration Guerre Biologique
Illuminati-Reptiliens

http://www.dailymotion.com/video/xb6ess_grippeah1n1-l-declaration-guerre-bi_news



GrippeA/H1N1: Les vaccins en Zone défense
Loi martiale ?

GrippeA/H1N1 l ILS TESTENT LES VACCINS l SUR LES ENFANTS !
Ecoutez bien !
http://www.dailymotion.com/video/xb1wox_grippeah1n1-l-ils...

Voici les Projets de nos prédateurs : les Illuminati-Reptiliens
Ce projet a été révélé il y a près de 15 ans par Serge Monast - Journaliste International d'investigation, décédé dans d'étranges conditions après avoir fait ces révélations.


Nous émettons une réserve concernant David Icke, qui passe son temps depuis des années à nous prévenir des dangers encourus par l'Humanité et qui dénonce les Illuminati-Reptiliens et leurs plans secret dans ses livres :


http://conspiration.ca/livres/enfants_matrice_tome1_2_ick...

LES CINQ CLEFS
La résistance "HUMANI-TERRE" face aux REPTILIENS
et au nouvel ordre mondialiste des Illuminati par Frank Hatem
http://www.conspiration.cc/livres/hatem/cinq_cles.html

L'UNIQUE RELIGION MONDIALE qui est la base du Nouvel Ordre Mondial
Religion mondiale sans laquelle le Nouvel Ordre Mondial ne pourrait pas tenir ni exister.

Les chefs religieux s'apprêtent à vous dire qu'ils se sont trompés sur l'interprétation des écritures dites sacrées pour nous instaurer l'UNIQUE RELIGION MONDIALE.

Nous n'avions pas besoin d'eux pour nous rendre compte qu'ils nous trompaient depuis des millénaires, et que les religions sont des instruments politiques pour diviser l'humanité et instrumentaliser les guerres génocidaires au profit des Illuminati-reptiliens, les prédateurs de l'Humanité !

Comme quoi tous ces faux prophètes ont usurpé le nom de l'Eternel en vain pour nous tromper !
Les seuls plans qu'ils suivent : C'est la Bible point par point !

Ils n'ont aucun mal à la suivre puisque ce sont eux qui l'ont écrite pour nous faire croire que les prédictions bibliques s'avéraient et pour nous impressionner par le côté sensationnel des prédictions.

Les 11 premiers chapitres de la Genèse de la Bible ne sont qu'un vulgaire plagia des récits de la Civilisation Sumérienne dont est issue notre civilisation. Seuls les noms changent !

La Civilisation Sumérienne et les Grands Dieux Annunakis - Illuminati - Reptiliens


Puisque dans l'Apocalypse il est écrit que l'Eglise de Rome doit disparaître, autant nous en débarrasser dès maintenant !
Nous naissons d'autorité enfant de l'Eternel et sans religion, et nous ne partirons pas en emportant notre religion dans nos bagages.

Nul besoin des religions pour nous rappeler que nous sommes tous les enfants de notre Créateur : L'ETERNEL

Bientôt ils viendront nous faire croire, alors que l'UNIVERS existe depuis des milliards d'années, que ce sont eux qui l'ont créé ainsi que l'Eternel.

Les religions passent mais L'ETERNEL et l'UNIVERS seront tout comme nos AMES de TOUTE ETERNITE !

Nous les reconnaîtrons à leurs fruits, pourris de préférence : Nous sommes servis !

A quoi ont servi les religions depuis plus de 2000 ans ? On se le demande !
A entretenir la mystification, les secrets, les divisions, les guerres fratricides et génocidaires et les mensonges au profit des Illuminati-Reptiliens qui ont le projet millénaire de prendre le contrôle de la Terre en instaurant le Nouvel Ordre Mondial et l'UNIQUE RELIGION MONDIALE !

Seuls ceux qui sont encore aveugles et sourds, victimes de manipulations millénaires ne pourront pas encore sans rendre compte.

Replaçons l'ETERNEL à la place qui lui revient et qu'il n'aurait dû quitter, celle d'être la source et l'origine de toute vie, et rendons lui grâce de nous permettre d'ouvrir les yeux à temps !

ILLUMINATI-REPTILIENS
Le Projet Blue Beam
Que VOYEZ-VOUS ?

Le Projet Blue Beam
http://secretebase.free.fr/complots/techno/bluebeam/bluebeam.htm


Le Projet Blue Beam
Cette thèse conspirationniste véhiculée par les mouvances chrétiennes américaines et autres mérite d'être mentionnée. Il s'agit d'une version de l'Apocalypse intégrant les technologies de pointe de notre époque. C'est là, l'aspect le plus frappant du projet Blue Beam dont le scénario est écrit depuis des lustres dans la Bible.


Le Pape exige un nouvel ordre mondial


Les Illuminati-Reptiliens

http://www.syti.net/Organisations/Illuminati.html


Leurs organisations mondiales


Le Projet Révélation du Dr Steven GREER

Président du Groupe américain DISCLOSURE PROJECT

le_projet_revelation.pdf

Ce rapport indique clairement que les américains retiennent au secret depuis 60 ans, les énergies propres et libres qui pourraient bénéficier à l'humanité. Bien que quelques avancées aient été faites dans la volonté des divers gouvernements de lever ce secret aux alentours de 2013, certaines personnes voudraient nous faire croire que TOUS les extraterrestes pourraient être dangereux pour nous.

Depuis le crash de Roswell qui a eu lieu aux USA en 1947, il existe des preuves suffisantes qui attestent qu'au sein de l'Aréa 51 sise dans le Nevada, qui dispose d'un département secret UFO, des scientifiques travaillent en collaboration avec les Grands Gris (Promoteurs du Nouvel Ordre Mondial) et les Petits Gris et les Reptiliens sur les technologies OVNIS, pour en faire des armes secrètes et siliceuses qui nuisent à l'humanité.


Afin de conserver sa puissance et de ne pas avoir à lever le secret sur les OVNIS et les E.T., le gouvernement américain voudrait nous faire croire à une attaque infondée des extraterrestres "Alliés de l'Humanité" pour simuler une guerre des étoiles. Nous vous demandons de ne pas vous laisser piéger et de lire attentivement le fichier suivant : Cosmic deception

 

Le secret revendiqué par la Franc-maçonnerie, le secret défense qui pèse que le dossier OVNIS et ET, et les mystifications et mensonges des religions, auront servis à nous cacher l'existence des Illuminati-Reptiliens, Les Grands Gris, promoteurs du Nouvel Ordre Mondial et prédateurs de l'Humanité depuis la Civilisation Sumérienne.



REVEILLEZ-VOUS VOUS ETES DES HUMAINS ET NON PAS DES ALIENS !

 

 


Petite banniere 400x50

 

16:35 Publié dans Alertes, Disparitions, Apocalyse - Révélation, Armes secrètes, Armes silencieuses, Espionnage, Arnaques, Mensonges, Propagande, Attentats, Terrorisme, Bildenberg Group, Bioterrorisme, Eugénisme, Boycott, Vaccination, Communiqué, Communiqué de presse, Conspiration, Complot, Corruption, Des atteintes à la santé, Dictature Française, Mondiale et religieuse, Dr. Leonard G. Horowitz, Energies libres, électricité gratuite, Epidémie, Pandémie, Espace, Laniakea, Grand Attracteur, France/Israël/Elections, Génocide préparé, La dictature mondiale, La Puce - RFID, La Religion Mondiale New Age du NOM, Le Gouvernement occulte US ou MJ12, Le Bildengerg Group, Le Bohémian Club, Le CFR, Le Chiffre de la bête, Le Chiffre de la bête - 666, Le Club de Rome, Le Gouvernement Mondial, Le gouvernement satellite et occulte américain, Le mythe du terrorisme, Le Pouvoir Mondial, Le Projet Blue Beam, Le Projet Révélation, Le Siècle, Le Vatican et la politique, Les Banques Mondiales, Les Cartels, Les Illuminati-Reptiliens, Les Projets des Maîtres du Monde, Les Reptiliens, Les secrets du Vatican & des Jésuites Lucifériens, Les Skull and Bones, Les Sociétés Secrètes, Les Sumériens, Les Techniques de manipulation, Manipulations génétiques, Mayas & Anciennes Civilisations, Medias, Manipulations des Masses, Mondialisation, Newsletter de Sos Justice, Nouvel Ordre Mondial, Ovnis et Extraterrestres, Ovnis et Politiques, Philipp Schneider, Rockfeller, Rothschild, Mafia Kazhar, Surpopulation, Survie, Réveillez-vous, Préparez-vous, Tortures, USA, Israël, Vatican et Ovnis, Victimes,Victimes de la vaccination, Virus | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

06/11/2009

Annunakis l Illuminati-Reptiliens l Irak

Que cherchaient les Illuminati-Reptiliens en Irak ?


Annunakis l Illuminati-Reptiliens l Irak (1)

http://www.dailymotion.com/video/xb1wb6_annunakis-l-illum...

Annunakis l Illuminati-Reptiliens l Irak(2)

http://www.dailymotion.com/video/xb1wke_annunakis-l-illuminatireptiliens-l_news