Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/06/2009

Guerre Civile Fin 2009

Qui finance le LEAP/2020 ? Grande question !
Organe d'anticipation ou organe de propande des plans Illuminati et du Nouvel Ordre Mondial ?

LEAP/2020
http://www.leap2020.eu/Francais_r26.html

 

GUERRE CIVILE FIN 2009

http://www.dailymotion.com/video/x9jc1d_guerre-civil-fin-...

 

GUERRE CIVILE FIN 2009

http://www.dailymotion.com/video/x8kk8n_guerre-civil-fin-...

GUERRE CIVIL FIN 2009 2SUR2
envoyé par _cortex_. - L'actualité du moment en vidéo.


L’Améro va-t-il remplacer le dollar - Améro, Dollar

La fin du dollar est plus proche qu’on ne l’imagine. Ce qui signifie que le dollar pourrait être remplacé par une autre devise. La théorie la plus plausible est celle de l’Améro, une devise nord-américaine pour le Canada, les Etats-Unis et le Mexique.

http://www.dailymotion.com/video/x5y0e5_lyamero-vatil-rem...

L’Améro va-t-il remplacer le dollar - Améro, Dollar
envoyé par Weasreopen. - L'actualité du moment en vidéo.


Le gouverneur Perry envisage la sécession du Texas
http://www.voltairenet.org/article159738.html

Ron Paul rappelle le droit du Texas à la sécession
http://www.voltairenet.org/article159814.html#article159814

Chuck Norris organise la première réunion de milices pour la sécession du Texas

Schwarzenegger: la Californie risque la banqueroute à la mi-juin

Le naufrage du « modèle FMI » : Crise totale en Argentine
http://www.monde-diplomatique.fr/2002/01/GABETTA/16029

Wall Street et Washington complotent pour arnaquer les banques japonaises

 

 

France : Loi de programmation militaire : Comment faire taire les militants

Pendant que tout le monde est occupé à critiquer l'Iran soi-disant pays de dictature, voilà ce que nous prépare l'Elysée pour la rentrée. Vive la dictature Française !

Ce à quoi il faut rajouter :

1 - le rappel des policiers en mars dernier qui sont désormais opérationnels depuis le 20 juin 2009,
2 - le décret sur le port des cagoules pour les manifestants,
3 - le traité liberticide de Lisbonne,
4 - la loi Hadopi
5 - et la pandémie de grippe porcine qu'ils prévoient déjà pour septembre, avec sans doute une décision de rendre le vaccin obligatoire.

Il ne manque plus que les manifestants dans les rues pour que l'instauration de la Loi martiale soit appliquée !

15 juin 2009

Loi de programmation militaire : Comment faire taire les militants

La ministre de l’Intérieur, sur suggestion de l’Élysée et de quelques parlementaires, prépare en secret un arrêté fondé sur un projet de loi signé du Premier ministre et du ministre de la Défense, prêt depuis le mois d’octobre 2008. Il s’agit de la loi 1216 de programmation militaire pour 2009-2014 : un texte plutôt banal s’il ne prévoyait, dans son article 5, de réorganiser et de redéfinir tout ce qui touche à la sécurité intérieure. Ce qui, une fois la loi votée, autorisera la publication d’un ou plusieurs décrets permettant de poursuivre notamment les militants écologistes et associatifs lorsque, par leurs actions, écrits ou propos, ils mettront en cause« les intérêts de l’État ». Dans ces « intérêts » seraient notamment inclus ce qui concerne les centrales, les transports nucléaires et le stockage des déchets, mais aussi ce qui touche aux installations industrielles et aux stockages classés « Seveso », qu’il s’agisse d’usines manipulant des substances dangereuses ou d’aires abritant des cuves de produits chimiques. Ce texte aurait aussi comme conséquence d’aggraver les peines encourues par les faucheurs d’OGM, car il permettrait de poursuivre les individus et les associations mettant en cause les intérêts économiques stratégiques de la France.

Dans l’exposé des motifs de la loi, on trouve en effet ce paragraphe : « Les attributions, déjà codifiées, des ministres de la Défense, de l’Intérieur, des Affaires étrangères, de l’Économie et du Budget sont redéfinies en fonction des différentes politiques qui entrent dans leur champ de compétence et concourent à la stratégie de sécurité nationale. Au-delà de ces modifications, et dans le prolongement des orientations du Livre blanc, des attributions particulières en matière de sécurité nationale du ministre de la justice et des ministres chargés de la Santé, de l’Environnement, des Transports, de l’Énergie et de l’Industrie sont codifiées. »

Au nom de la sécurité nationale, le décret en préparation permettrait donc de placer sous la protection de cette dernière toutes les actions et informations liées, par exemple, à l’environnement et aux infrastructures contestées par les associations de protecteurs de la nature et les organisations écologistes. De la même façon, tout ce qui concerne le changement climatique pourra entrer dans les informations classifiées interdites de divulgation. Classification qui, d’une part, sera bien entendu à la discrétion souveraine du gouvernement en place et qui, d’autre part, sera opposable à la fois aux militants, aux associations et aux juges d’instruction. S’ils existent encore. Les écolos ne sont bien sûr pas les seuls visés : ce texte à tout faire permettrait de poursuivre tous les agissements « déviants ».

II deviendrait donc plus difficile d’exercer une contestation écologique. Ce dispositif pourrait être complété dès l’automne par une circulaire ou un décret - ce n’est pas encore décidé - qui compliquerait la tâche des citoyens et des associations de protection de la nature voulant attaquer des décisions de l’État et des collectivités territoriales devant les tribunaux administratifs. Les élus se disent lassés des remises en cause de permis de construire ou des tracés de routes. Depuis plusieurs années, les associations de maires demandent au gouvernement une restriction de la contestation « administrative » pour abus de pouvoir et non-respect des règles d’enquête publiques. En oubliant de rappeler que le recours aux tribunaux administratifs est souvent la seule arme des écologistes et des associations de protection de la nature.

Entre les possibilités de criminalisation de la contestation écologique et les restrictions aux recours administratifs, si ces deux réformes entrent en vigueur, l’écologie devrait peu à peu cesser de gêner le pouvoir. Pour l’instant, il est encore, au moins, possible de l’écrire sans encourir le risque d’être poursuivi... pour outrage au gouvernement.

Claude-Marie Vadrot

http://www.politis.fr/article7307.html

http://www.legrandsoir.info/Loi-de-programmation-militair...

Voici la Loi :

PROJET DE LOI relatif à la programmation militaire pour les années 2009 à 2014

http://www.assemblee-nationale.fr/13/projets/pl1216.asp

31/03/2009

France : Rappel des réservistes de la Police Nationale avant le 30 juin 2009

Une information qui se confirme !!!
Préparez-vous à l'organisation d'émeutes en France pour le mois de juin 2009 !

Le 27/03/2009

UNE INFORMATION CAPITALE
 
Tous les policiers à la retraîte, de moins de 60 ans, ont reçu l'ordre de se faire recenser avant le 20 mars 2009 et de réintégrer leurs postes avant le 20 juin 2009.
 
Comme par-hasard, cet échéancier coïncide entre le G20 et la réintégration de la France au sein du commandement de l'Otan.
 
Au même moment, "le monde diplomatique" publie un article au titre symptomatique : "comment les armées se préparent au combat urbain". L'auteur, Mr Leymarie évoque "les manoeuvres de l'armée française dans des villes françaises, notamment Sedan ou Fréjus, en 2008, dans le cadre de la préparation de la Force de réaction rapide de l'Otan pour "sécuriser" et évacuer des populations , face à une menace de groupes paramilitaires ou terroristes".
 
A titre informatif, la France dans le cadre de sa réintégration au sein du commandement de l'Otan, récupère 2 centres de commandement majeurs dont celui basé à Lisbonne qui se trouve justement être celui de la force de réaction rapide de l'alliance atlantique !
 
L'article 5 de la loi n° 2003-239 du 18 mars 2003 pour la sécurité intérieure ainsi que l'article 9 du décrêt n° 2003-1395 du 31 décembre 2003 ont fixé les modalités de la mise en oeuvre de la réserve civile de la police nationale , les réservistes, dans le cadre de leurs obligations statutaires de disponibilité, ne peuvent faire l'objet d'un rappel au service qu'en cas de menaces ou de troubles graves à l'ordre public. Il s'agit donc d'une mesure exceptionnelle prise après arrêté  ministériel !
 
Bref, en rapprochant ces informations, il est clair que les autorités publiques savent à coup sûr qu'un évènement se produira d'ici à quelques mois, justifiant l'usage de la force.
 
Cette force devra être employée contre les populations civiles, car selon nicolas Sarkozy, cf. extrait de son discours du 16 janvier 2009 à l'Elysée : " les forces au service du changement sont considérablement plus fortes  que les conservatismes et les immobilismes...on ira ensemble vers ce nouvel ordre mondial. Et personne, je dis bien personne, ne pourra s'y opposer".
 
Voici donc ci dessous la confirmation de cette information par le ministère de l'Intérieur français en date du 24 mars 2009.
A noter, qu'initialement, cette information relative aux réservistes, m'a été en date du 15 mars 2009 par une source confidentielle !
Bonjour,
 
En application des textes réglementaires, un plan de rappel de la réserve statutaire de la police nationale a été défini dans la perspective de répondre aux rappels individuels ou collectifs du ministre chargé de l'intérieur en cas de menace ou de troubles graves à l'ordre public. Il prévoit notamment que les services d'emploi prennent contact avec les réservistes statutaires afin que chacun d'entre eux connaisse son poste d'affectation. Pour le 30 juin, l'ensemble des réservistes statutaires devront être affectés de manière opérationnelle.
 

Cordialement.

 

Mission nationale pour la réserve civile (MINATREC)

Cellule de communication

Place Beauvau

75800 Paris Cedex 08

DERNIERE MINUTE : Ce communiqué qui m'a été transmis par le ministère de l'Intérieur français vient ce 27/03/2009 d'être relayé sur le blog,

 

Source : http://revelations4.blogs.fr/

 

Autres Source : http://schlomoh.blog.lemonde.fr/

 

L’Otan c’est la guerre, les emmerdements et la résistance

anti-otan_verso1-molodoi.1238141357.pdf

anti-otan_recto1.1238141438.pdf

Réservistes de la police nationale mobilisés !

—– Message transféré —-
De : DAPN Minatrec DAPN SDRH MINATREC <minatrec.dapn@interieur.gouv.fr>
À : r p <r.p@yahoo.fr>
Envoyé le : Mardi, 24 Mars 2009, 16h38mn 15s
Objet : Rép. : confirmation d’une information ?

Bonjour,

En application des textes réglementaires, un plan de rappel de la réserve statutaire de la police nationale a été défini dans la perspective de répondre aux rappels individuels ou collectifs du ministre chargé de l’intérieur en cas de menace ou de troubles graves à l’ordre public. Il prévoit notamment que les services d’emploi prennent contact avec les réservistes statutaires afin que chacun d’entre eux connaisse son poste d’affectation. Pour le 30 juin, l’ensemble des réservistes statutaires devront être affectés de manière opérationnelle.

Cordialement..

 

Mission nationale pour la réserve civile (MINATREC)

Cellule de communication

Place Beauvau

75800 Paris Cedex 08

Tél :  01 40 57 97 17

Fax : 01 56 77 75 54